Vous êtes sur la page 1sur 2

Cardiologie / Endocrinologie

Item 129: facteurs de risque cardiovasculaire et prévention

1 Facteurs de risque : Les 9 expliquent 90% des IDM


Non modifiables
Âge > 50 ans (homme) ou > 60 ans (femme)
Sexe masculin
Hérédité : IDM ou mort subite < 55 ans (père) ou < 65 ans (mère)
Modifiables
Tabagisme actif ou arrêté depuis moins de 3 ans
Hypertension artérielle, traitée ou non
Dyslipidémie Iia ou IIb
Diabète
Obésité abdominale (syndrome métabolique)
Facteurs psycho-sociaux

Trois facteurs protecteurs


• Consommation de fruits et légumes
• Activité physique
• consommation modérée d'alcool

Syndrome métabolique
Tour de taille :
• > 94 cm (homme)
• > 80 cm (femme)
HDL cholestérol :
• < 0,40 g/L (homme)
• < 0,50 g/L (femme)
Triglycérides > 1,5 g/L
Glycémie à jeun > 1 g/L ou
diabète
Pression artérielle > 130/85
mmHg

2 Marqueurs de risque
Ce sont des facteurs de risque dont l'influence statistique n'est pas démontrée :
• facteurs psycho-sociaux et environnementaux
• stress
• excès d'alcool > 3 verres (homme) ou 2 verres (femme)
• CRP élevée
• fibrinogène élevé
• hyperhomocystéinémie

3 Risque cardiovasculaire global


Il est calculé par le nombre de facteur de risque accumulés et non leur intensité, ou en calculant le risque global =
SCORE +++++
Les facteurs évalués sont :
• âge
• antécédents familiaux
• tabac
• HTA
• diabète
• dyslipidémie

Il doit être évalué dans les situations suivantes :


• antécédents familiaux
• avant de débuter un traitement modifiant les lipides plasmatiques : oestroprogestatif, corticoïde
• lors de la découverte d'un signe de pathologie athéromateuse
• chez une personne entre 20 et 70 ans présentant seulement un ou plusieurs facteurs de risque
cardiovasculaires
• chez un personne sans facteur de risque si le premier bilan est normal, il n'est pas répété avant 45 ans chez
l'homme et 55 ans chez la femme

1/2
Cardiologie / Endocrinologie

4 Prévention
➢ Primaire
L'objectif est de prévenir l'apparition d'une complication
Prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaires

➢ Secondaire
L'objectif est de diminuer le risque de récidive
Les objectifs sont plus exigeants :
• LDL < 0,7 g/L pour les patients coronariens
• TA < 130/80 mmHg en cas de diabète ou d'insuffisance rénale
Statines et aspirine systématiques

➢ Primo-secondaire
Terme utilisé pour les diabétiques et insuffisants rénaux sans complication cardiovasculaire extériorisée car les
objectifs sont d'emblée plus strict que dans le reste de la population

2/2