Vous êtes sur la page 1sur 57

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP

Cours Module
Management de la Qualité

Pr. MOHAMED. DJAMEL MOUSS

Pr. M.D. MOUSS 1


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
Le management de la qualité n’est pas une
science exacte et ne le sera jamais, malgré toutes
les normes, car il a été inventé par l’homme
interprété par l’homme et qu’il est appliqué PAR
L’HOMME

Pr. M.D. MOUSS 2


Pr. M.D. MOUSS
3

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


MOTS CLES

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Mise en œuvre de tous Ensemble des caractéristiques d’un
bien ou d’un service qui lui confère
les moyens humains et
l’aptitude à satisfaire de manière
matériel d’un organisme continue les besoins et les attentes
ou d’une entreprise pour des utilisateurs ou usagers
atteindre les objectifs
préalablement fixés

Pr. M.D. MOUSS 4


INTRODUCTION

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


La qualité est une notion éminemment subjective, elle est associé aux
premières préoccupations de l’homme, en effet elle doit traduire une recherche
de l’adaptation de chaque chose à quoi elle est prévu

En cette période de forte concurrence et de forte compétitivité, la qualité est


devenue une nécessité. La démarche qualité doit apporter à l’entreprise une
réelle valeur ajoutée qui doit être la garantie de la satisfaction de ses clients.

En effet cette démarche ne doit plus être comprise comme une simple
relation client fournisseur. Plus que la satisfaction des clients, il faut fidéliser
certains clients, les clients stratégiques

Pr. M.D. MOUSS 5


Qualité
Qualité
Qualité
Qualité du
du du produit
produit
produit
du (bien
produit (bien
(bien
ou ou ou service),
service),
service),
(bien du
du service
ou du
des
Qualité
Qualité
ventes
du
serviceetdes
servicedes
service
du
produit
du service produit
(bien ou
ventesaprès-vente
desventes
ventes (bien
service), du
et du service après-vente
et du
et du service
service après-
après-vente
ou
venteQualité
service), du
service),
Livraison du
service
du volume requis
et du service
du produit
des
service
(quantité
du volumeaprès-vente
ventes
désirée)

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Livraison requis (quantité désirée)
des
(bien
Système
ventesouetservice),
du volume
administratif
du service
Livraison du volume requis (quantité désirée)
Livraison (de larequis (quantité
date de la commande
après-vente
Système
au administratif
paiement de la facture)(de la date de la
du service
désirée)
Livraison
Systèmeau
Livraison du volumedes
administratif requis
commande au paiement de la facture)
(de la date
lieu voulu (à l’endroit de la par le
déterminé

ventesvoulu
(quantité
client)
Livraison
Système
par
au lieu
et(à l’endroit
désirée) du déterminé
commande au paiement de la facture)
administratif (de la date de la
le client)
serviceduaprès-
Interrelations
commande avec
au les clients actuels
paiement de laoufacture)
potentiels
Livraison au lieu voulu (à l’endroit déterminé
Livraison
Interrelations
Livraison à temps
volume
par le client) avec les clients actuels ou
Système administratif
(au moment déterminé (deparlale
vente
potentiels
requis
client)
date
Livraison
Livraison
la(quantité
de au commande
lieu
à temps
désirée)
au
voulu (à l’endroit
Interrelations avec les clients actuels ou
(au
Livraison par le
économique (aumoment
paiement de la facture)
déterminé client) déterminé
moindre coût pour le par
potentiels
le client)
client)

Pr. M.D. MOUSS 6


HISTORIQUE

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


On peut dire que la qualité existe depuis que l’homme se trouve sur cette
terre.
L’homme a toujours cherché à adapter chaque chose à son usage prévu
Cette recherche intuitive de l’efficacité peut être à l’origine de cette notion
appelé qualité

On peut considérer deux grande phases

Pr. M.D. MOUSS 7


Première Phase

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Rédaction du livre des métiers obligation relative à
la qualité du travail

On coupais la main de ceux qui réalisaient


à plusieurs reprises des produits non XIII siècle
conformes à la qualité attendues en France
XII siècle
Les anglais contrôlent le poids des
Phéniciens monnaies par échantillonnage

Egypte Pour garantir la tenue des monuments pharaoniques la


perpendicularité et la régularité d’un bloc est vérifié par
un inspecteur

Pr. M.D. MOUSS 8


Ere Industrielle

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


L’offre excède la demande : concurrence sévère
entre les entreprises . Il faut alors produire ce qui est
déjà vendu
1975 à nos jours
Arrivé d’un courant de pensée qui propose
1960 1975
des méthodes nouvelles de travail et
d’organisation pour maitriser la qualité L’offre et la demande s’équilibre: le
Essor de la consommation client à le choix du fournisseur
1918 1960

C’est la naissance des grandes fabriques « Taylorisme


Ere industrielle ou contrôle à posteriori »
1800 1917

Pr. M.D. MOUSS 9


Pr. M.D. MOUSS
Evolution de la Qualité

10

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Pr. M.D. MOUSS
Evolution de la Qualité

11

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Qualité entre autrefois et aujourd’hui

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Pr. M.D. MOUSS 12
La Conformité L’Efficacité La Performance

Artisanat Contrôle Assurance de Management

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


de la la Qualité par la Qualité
Qualité

1970 1990
1950

Prévoir Prévoir Améliorer


Faire Faire Vérifier Vérifier

Faire
Faire Vérifier

Pr. M.D. MOUSS 13


Les Pionniers de la Qualité

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


C’est un physicien et statisticien américain, qui a passé toute sa carrière, au sein de
la direction technique des Bell Telephone Laboratories, où il a réalisé d'importants
travaux concernant la qualité des produits manufacturés.
Il a mis au point une méthode baptisée QC (Quality Control ) au Bell Telephone
Laboratories; mais il est surtout connu comme le premier créateur des cartes de
contrôles
Sa préoccupation principale consistait à comprendre la maitrise de la qualité d’un
produit fabriqué en série

Pr. M.D. MOUSS 14


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
W.E.D est un, professeur, auteur, et consultant américain. Bien que son nom soit
attaché à la notion de qualité, son enseignement concernait tout le management.
Si on lui doit d'avoir contribué à l'amélioration de la production des industries
d'armement aux USA durant la 2nd guerre mondiale, il est beaucoup plus connu
pour son travail au Japon.
À partir de 1950, il a enseigné aux dirigeants des grandes sociétés japonaises
comment améliorer la conception, la qualité, les tests et la vente des produits en
faisant appel à diverses méthodes, dont les méthodes statistiques.
Il est l’investigateur d’une méthode de Management par la qualité PDCA intitulée :
La Roue de Deming

Pr. M.D. MOUSS 15


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
En 1912, sa famille émigre aux États-Unis. En 1920, il intègre l’Université du
Minnesota. Excellent joueur d’échecs, il participe à des compétitions et se révèle
également brillant en mathématiques.
Après avoir obtenu un diplôme d’ingénieur en électricité, il commence sa carrière
en 1924 comme ingénieur à l‘usine Hawthorne de Western Electric, la division de
production de l’entreprise Bell Telephone. Il commence son activité au département
« Contrôle de production » et se trouve confronté à la complexité de cette énorme
usine forte de 40 000 travailleurs.
Il eut l’idée d’appliquer le modèle de Pareto pour représenter la répartition des
défauts d’une production .
Il publia en 1951 « Quality Control Handbook »

Pr. M.D. MOUSS 16


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
Il démarre sa carrière professionnelle comme ingénieur contrôleur de ligne chez
General Electric.
En 1958 il devient directeur Mondial du control de la qualité
Il est le premier auteur à utiliser l’expression « contrôle de la qualité totale » dans
son ouvrage qu’il publia en 1951 (Total Quality Contrôle)
Il introduit également la documentation du système qualité (Manuel de la qualité)

Pr. M.D. MOUSS 17


Kaoru Ishikawa (1915-1989)

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


En mars 1948, Ishikawa entre dans un groupe d'experts pour étudier les
applications industrielles de l'analyse statistique, ce groupe invita Deming , Juran ,
Feigenbaum à donner des conférences devant les cadres japonais de 1950 à 1955
pour les former à une démarche qualité.
Il est le père du diagramme cause-effet qui porte son nom (diagramme d’Ishikawa).
Il participera à la création du prix Deming, puis à la création de plusieurs revues sur
le contrôle industriel et sur les cercles de contrôle de la qualité qu'il aura la charge
de piloter dès 1967.
Connu en Occident comme l’inventeur des cercles de qualité, il est surtout le
concepteur d’une méthode de management basée sur la qualité totale.

Pr. M.D. MOUSS 18


Philip B. Crosby (1923-)

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Parti en guerre contre la notion de « niveau de qualité acceptable », il proposa la
méthode « Zéro Défaut ».
Il définit en particulier les concepts essentiels suivants :
– Toute action professionnelle est un processus (avec des entrée et des
sorties) ;
– La qualité doit être définie comme une conformité à des exigences » ;
– Il faut favoriser la prévention et non la détection.

Pr. M.D. MOUSS 19


Genichi Taguchi (1924-)

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


En 1957-58, il édite la première version de son livre en deux volumes sur les plans
d'expériences.
Taguchi développe au début des années 70 le concept de "Quality Loss Function".
Il publie deux autres livres dans les années 70 et la troisième édition des plan
d'expériences. En 1960, il reçoit le prix Deming pour ses ouvrages sur la Qualité.
Suite à sa visite de 1980 aux états unis, de plus en plus d'entreprises américaines
mettent en application les méthodes de Taguchi.
En 1984, il gagne de nouveau le prix Deming pour ses ouvrages sur la Qualité.
L'Institut des Statisticiens organise à Londres, en 1987, la première conférence sur
ses méthodes. Le Club Britannique de Taguchi (maintenant l'Association des
Méthodes de Qualité) est créé.

Pr. M.D. MOUSS 20


TERMINOLOGIE
QUALITE

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Ensemble des caractéristiques d’une entité qui lui confère l’aptitude à
satisfaire des besoins exprimés ou implicites

La qualité est :
▄ la réponse au besoin,
▄ la réponse à l’utilisation,
▄ la réponse globale à un problème.

Pr. M.D. MOUSS 21


QUALITE (Définitions)

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Petit Larousse

Etat caractéristique, manière d’être bonne ou mauvaise

Joseph Juran : quality control handbook – 1951

L’aptitude à l’usage

Philip Crosby : Quality is free – 1979

La conformité aux spécifications

Kaoru Ishikawa : le TQC – 1984

L’aptitude à satisfaire le client

AFNOR ISO 9000


aptitude d'un ensemble de caractéristiques intrinsèques à
satisfaire des exigences

Pr. M.D. MOUSS 22


MAITRISE DE LA QUALITE

Partie du management de la qualité axée sur la satisfaction

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


des exigences pour la qualité.

ASSURANCE QUALITE

Ensemble des activités préétablies et systématiques mises en œuvre dans le


cadre du système qualité et démontrées en tant que besoin, pour donner la
confiance appropriée en ce qu’une entité satisfera aux exigences pour la qualité.

LA QUALITE TOTALE

Ensemble de méthodes et de pratiques visant à mobiliser toute l’entreprise


pour la satisfaction durable des besoins du client et du marché au meilleur coût.

Pr. M.D. MOUSS 23


NON QUALITE

L’inadéquation entre le besoin et l’offre.

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Écart global entre la qualité visée et la
qualité effectivement obtenue

 Conformité : satisfaction d’une exigence.

 Défaut : non satisfaction d’une exigence liée à une utilisation prévue


ou spécifiée.

 Non-conformité : non-satisfaction d’une exigence réglementaire ou


concernant la qualité du produit final ou intermédiaire.

 Dysfonctionnement : écart entre une situation existante et une situation


attendue.

Pr. M.D. MOUSS 24


MESURE DE LA NON QUALITE

La non qualité regroupe toutes les

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Dépenses qui ne peuvent être
directement affectées à la satisfaction
du besoin de l’utilisateur.

Ces dépenses peuvent se classer trois catégories.

Pr. M.D. MOUSS 25


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
Les dépenses relatives à des activités
incomplètes ou mal gérées qui crée
une insatisfaction

Pr. M.D. MOUSS 26


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
Les dépenses relatives à des
Activités qui ne justifient que
pour pallier aux insuffisances
précédentes.

Pr. M.D. MOUSS 27


Laboratoire d’Automatique et Productique LAP
Les dépenses relatives à des
activités superflues.

Pr. M.D. MOUSS 28


PLAN QUALITE

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Document énonçant les modes opératoires, les ressources et la séquence des
activités liées à la qualité, se rapportant à un produit, service, contrat ou projet
particulier.

MANUEL QUALITE

Document énonçant la politique qualité de l’entreprise et décrivant les


dispositions générales prises pour obtenir la qualité de ses produits ou services.

Pr. M.D. MOUSS 29


CLIENT

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Organisme ou personne qui reçoit un produit / un service.

Le client est au centre de toute démarche qualité.


Il faut :
Identifier ses besoins
Satisfaire au mieux ses besoins (explicites et implicites)
Mesurer sa satisfaction pour adapter constamment l’offre

Pr. M.D. MOUSS 30


FOURNISSEUR

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Organisme ou personne qui fournit ou produit un service.

Les activités sous-traitées à un fournisseur doivent être maîtrisées afin de


garantir que les éléments entrant dans la fabrication du produit (ou du service)
n’ait pas d’influence négative sur la qualité finale.

Pr. M.D. MOUSS 31


Client / Entreprise / Fournisseur

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Exige Exige

Fournisseur Entreprise Client

Satisfait Satisfait
Fourniture d’un produit / service

Pr. M.D. MOUSS 32


PROCESSUS

Ensemble de moyens et d ’activités liés qui transforment des éléments


entrants en éléments sortants. Ces moyens peuvent inclure le personnel,

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


les installations, les équipements, les techniques et les méthodes.

Ressources

Entrées Processus Sorties

Existence de sous-
processus

Pr. M.D. MOUSS 33


NORME

Document établi par consensus et approuvé par un organisme reconnu qui

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


fournit, pour des usages communs et répétés, des règles, des lignes
directrices ou des caractéristiques pour des activités ou leurs résultats,
garantissant un niveau d ’ordre optimal dans le contexte donné.

LES NORMES ISO 9000

L'Organisation Internationale de Normalisation- ISO -

L’ISO, Organisation internationale de normalisation est une fédération


mondiale de standards nationaux provenant de 170 pays.

L'ISO est une organisation non gouvernementale créée en 1947.

Sa mission est la promotion du développement de standards mondiaux


pour faciliter l'échange de biens et de services.
.
Pr. M.D. MOUSS 34
L’ISO élabore des normes techniques volontaires qui visent à améliorer
l’efficacité de la production et de l’approvisionnement et à les rendre sûrs
et propres, et qui ont pour objet de promouvoir des échanges commerciaux

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


plus faciles et plus équitables entre les pays.

Les normes ISO servent également à protéger les consommateurs et


les utilisateurs en général des produits et des services, ainsi qu’à leur
simplifier la vie.

En 1979, l’ISO forma une commission d’experts chargée d’établir des
normes internationales d’assurance qualité.

Pr. M.D. MOUSS 35


Révision des Normes ISO

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


• ISO 9000 (1987)

revision technique

• ISO 9000 (1994)

revision d’état d’esprit : AQ MQ

• ISO 9000 (2000 et 2008)

Pr. M.D. MOUSS 36


ISO 9000:2000 Systèmes de management de la qualité

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


– Principes essentiels et vocabulaire

ISO 9001:2000 Systèmes de management de la qualité


– Exigences

ISO 9004:2000 Systèmes de management de la qualité


– Lignes directrices pour l’amélioration des performances

ISO 19011:2002 Lignes directrices pour l’audit des systèmes


de gestion de la qualité et/ou de management
environnemental

Pr. M.D. MOUSS 37


Présentation de la série ISO 9000 2008
Systèmes de Management de la qualité

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


ISO
9001
ISO Exigences ISO
9004 9000
Lignes directrices pour Principes essentiels
l’amélioration des
ISO et vocabulaire
performances 19011
Audit qualité et
environnement

Pr. M.D. MOUSS 38


Structure de la famille des normes ISO-9000

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP



Avant Aprés
ISO 8402
ISO 9000
2
ISO 9000 0


0
ISO 9001 0

ISO 9002 ISO 9001

ISO 9004
ISO 9003

ISO 9004

ISO 10011 ISO 19011

Pr. M.D. MOUSS 39


CERTIFICATION

Procédure par laquelle une tierce partie donne une assurance écrite qu’un

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


produit, un processus, un service ou une entreprise est conforme aux
exigences spécifiées.

La Certification ISO 9000 constitue la reconnaissance internationale


de l'efficacité de l’organisation qualité de l’entreprise ou du fournisseur
de services.

La certification est délivrée après un audit pour vérifier que les exigences
de la norme ISO 9001 sont appliquées dans l’entreprise.

Pr. M.D. MOUSS 40


AUDIT QUALITE

l'audit qualité est un " examen méthodique et indépendant en vue de

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


déterminer si les activités et résultats relatifs à la qualité satisfont aux
dispositions préétablies, et si ces dispositions sont mises en œuvre de façon
efficace et sont aptes à atteindre les objectifs.(iso 8402).

La Certification ISO 9000 constitue la reconnaissance internationale


de l'efficacité de l’organisation qualité de l’entreprise ou du fournisseur
de services.

Pr. M.D. MOUSS 41


TYPOLOGIE A

Audit qualité interne

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


de mesurer l'efficacité et l'intégration du système qualité ;
de fournir les preuves de la nécessité d'éliminer, de réduire, voire de
prévenir l'apparition des non conformités.
 améliorer le fonctionnement de l'organisation et d'assurer que les
objectifs qualité sont atteints.
L’audit interne de surveillance (dispositions, fréquences, prise en
compte des conclusions) est exigé par la norme.

Audit qualité externe

Audit réalisé par un client existant ou potentiel pour se rendre compte


de l'organisation de ses fournisseurs, ou sous - contractants existant ou
potentiels.
 Audit réalisé par un organisme indépendant (tierce partie).

Pr. M.D. MOUSS 42


TYPOLOGIE B

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Audit de système qui consiste à vérifier que le modèle d'assurance qualité
choisi est mis en œuvre.

Audit procédure qui s'assure de l'application de la procédure qui s'assure


de l'application qui s'assure de l'application

Audit processus qui s'assure de l'application - et de la non dérive –


des processus , afin de garantir la conformité du produit par rapport
aux spécifications.

Audit de produit pour s'assurer que les produits sont en conformités.

Pr. M.D. MOUSS 43


ESSAI

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Examen méthodique et indépendant en vue de déterminer si les activités
et les résultats relatifs à la qualité satisfont aux dispositions préétablies,
et si ces dispositions sont mises en œuvre de façon efficace et apte à
atteindre les objectifs.

CONTROLE

Action de mesurer, examiner, essayer, passer au calibre une ou plusieurs


caractéristiques d ’un produit, processus ou service et de comparer les
résultats aux exigences spécifiés en vue de vérifier leur conformité.

Pr. M.D. MOUSS 44


SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Système de management permettant d ’orienter et de contrôler un
organisme en matière de qualité.

Il s’agit de l’ensemble des structures, des dispositions et des moyens


nécessaires pour mettre en œuvre le management de la Qualité.

Pr. M.D. MOUSS 45


AMELIORATION CONTINUE

Partie du management de la qualité axée sur la définition des objectifs sur

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


l’accroissement de l’efficacité et de l’efficience.

Les activités sous-traitées à un fournisseur doivent être maîtrisées afin de


garantir que les éléments entrant dans la fabrication du produit (ou du service)
n’ait pas d’influence négative sur la qualité finale.

Pr. M.D. MOUSS 46


LE COUT DE NON QUALITE
(CNQ)
COUT « NON QUALITE »

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Coût des Coût de
anomalies internes Coût des PREVENTION
Coût de
Anomalies externes DETECTION
• Rebuts • Évaluation des
• Réparations • Salaires fournisseurs
• Réclamation
• Déclassement • Contrôles • Formation
• SAV
de produits • Essais • Audits qualité
• Remise, ristournes
• Stocks matières • Amortissement • Équipes Qualité
• Pénalités de retard
premières refusées • Frais
• Remboursements
d’étalonnage

Pr. M.D. MOUSS 47


Agir(Act) Planifier(Plan)
Politique
Amélioration continue

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Ressources
Action préventives
A P
Objectif
Actions correctives

C D
Comparer(check) Dérouler(Do)

Audits Processus

Validations Indicateurs

Vérification Réalisation du produit

Pr. M.D. MOUSS 48


L’Evolution du concept de Qualité

L’ère du tri

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Mise en place au USA du principe de « la division du travail en tâches
élémentaire » . C’est le début de la production de masse.
On commence alors a introduire le contrôle des produits finis, on entame
ainsi le concept de qualité qui se traduit essentiellement par un tri des pièces
fabriquées.
A ce stade la qualité c’est l’élimination des rebus ce qui coute très cher

L’ère du contrôle
A. Shewhart élabore le concept de contrôle statistique applicable à tout
processus répétitif.
Développent de la qualité au Japon par Deming et Juran. Cette approche
utilise les statistiques pour contrôler les produits finis et sur les processus

Pr. M.D. MOUSS 49


L’ère de la prévention

Mise en place des cercles de qualité par le japonais dans une vision de

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


sensibilisation à la qualité

L’ère de la stratégie

L’exigence du client vis-à-vis de son fournisseur est de plus en plus forte.


L’assurance de la qualité consiste à pouvoir garantir à sa clientèle un niveau
de qualité constant et à présenter un cahier des charges de production
complet permettant d’expliquer les différentes méthodes appliquées pour y
parvenir

Pr. M.D. MOUSS 50


L’Evolution du concept de Qualité

…1955 1950…1975 1980…

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


CONTROLE ASSURANCE GESTION TOTALE
QUALITE QUALITE de LA QUALITE

PROCESSUS PROCESSUS PROCESSUS

Étape 1 Étape 1 Étape 1


Contrôle Prévention
Étape 2 Étape 2 Étape 2
Contrôle Prévention

Étape 3 Étape 3 Étape 3


Contrôle Prévention

Étape n Étape n Étape n


CONTROLE CONTROLE Je prévois
Tu prévois
Je pense Je pense Il prévoit
Tu exécutes Tu exécutes A partir du haut vers le bas
Il contrôle puis
Tu contrôles
Pr. M.D. MOUSS 51
L’Evolution de la Qualité
Excellence
Confiance

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Prix Qualité

9000:2000

Bon du
Assurance
premier coup
qualité
Curatif Auto-contrôle
Contrôle
Préventif
en cours de
fabrication

Constat
d’échec
Contrôle
Contrôle statistique Méfiance
traditionnel en réception

Pr. M.D. MOUSS 52


Assurance de
La qualité Management de
Maitrise de
Stratégie de La qualité
la qualité
contrôle
Management par
la Qualité Totale
Orientation client

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Démonstration de Satisfaction
La maitrise des attentes
Leadership

Maitrise des conditions


CONTRÔLE fondamentales (Règle Preuves
DE des 5 M) Gestion de la
FABRICATION qualité
Implication
du personnel
Organisation cohérente
+ surveillance

Approche
Processus Analyse de la
valeur
Amélioration
Permanente Groupe de
progrès

Pr. M.D. MOUSS 53


LES ZONES D’ACTION POUR LA QUALITE

Spécifications

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Besoin du client

Insatisfaction Gaspillage
clients
Réalisation du
Sur fournisseur
qualité

Défaut
Qualité Qualité
maitriser aléatoire
Pr. M.D. MOUSS 54
Les indicateurs de la qualité

Client Fournisseur

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Qualité Qualité
attendue voulue

Indicateurs Indicateurs
externes internes

Qualité Qualité
perçue offerte

Pr. M.D. MOUSS 55


Les outils et méthodes de la gestion de la qualité

Feuille de relevé
Les outils de Base

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Indicateurs
QQOQCP
Collecte
Brainstorming

Représentation Audit Qualité


Questionnaire de
satisfaction
Aide à la décision
Histogramme
Diagramme des relations Diagramme de
Matrice de Décision Corrélation
Diagramme Multicritère Diagramme de Pareto
Vote pondéré 5M
Le consensus Diagramme d’Ishikawa
Diagramme de décision Logigramme
Pr. M.D. MOUSS 56
Les outils et méthodes de la gestion de la qualité

Questionnaire de KANO
Les outils Industriels

Laboratoire d’Automatique et Productique LAP


Analyse fonctionnelle
Analyse de la valeur
Conception
AMDEC

Production Poka Yoké


Plan d’Expérience
Management
5S
PDCA SMED
Approche Processus TPM
Résolution de Problème MSP
6 Sigma Kanban
Diagramme de Gant MRP
Diagramme Pert
Pr. M.D. MOUSS 57