Vous êtes sur la page 1sur 39

Licence professionnelle : Technologie des énergies

renouvelables et efficacité énergétique


(TEREE)

Dimensionnement d’un système d’énergie solaire


photovoltaïque pour l’aéroport Acharif El-Idrissi
« El Hoceima »

Réalisé par : Encadré par :


 BOUNZID Zineb  Mr. Allouhi
 QUEJJOUA Mohammed

Année Universitaire 2018/2019


Sommaire :
Introduction : ............................................................................................................................ 6

Chapitre 1 : Présentation de l’aéroport et son besoin........................................................... 9

I. Aéroport ACHARIF AL IDRISSI – EL Hoceima : ....................................................... 9

1. Présentation de l’aéroport : .......................................................................................... 9

2. Site géographique de l’aéroport : ................................................................................ 9

a) El Hoceima : ............................................................................................................... 9

b) L’aéroport : .............................................................................................................. 11

3. Fiche technique de l’aéroport d’Al Hoceima : .......................................................... 11

4. Besoins en électricité ................................................................................................... 12

a) Installations terminales (aérogares) : .................................................................... 12

b) La tour : .................................................................................................................... 15

c) Aérodrome : ............................................................................................................. 16

d) Eclairage public : ..................................................................................................... 18

Chapitre 2 : Dimensionnement du système solaire photovoltaïque ................................... 20

I. Dimensionnement théorique du système solaire : ........................................................ 20

1. Calcul de l’énergie produite journalière : ................................................................. 20

2. Puissance crête du champ photovoltaïque : .............................................................. 20

3. Choix du panneau photovoltaïque : ........................................................................... 21

4. Choix d’onduleur : ...................................................................................................... 22

a) Compatibilité en puissance : ................................................................................... 23

b) Compatibilité en tension : ....................................................................................... 24

c) Compatibilité en courant : ...................................................................................... 26

Chapitre 3 : Dimensionnement du système solaire photovoltaïque sur les logiciels ........ 28

I. METEONORM - PVsyst ................................................................................................ 28

2|Page
II. System Advisor Model – SAM ................................................................................... 29

Chapitre 4 : Etude financière :.............................................................................................. 37

I. Etude Economique : ........................................................................................................ 37

II. Temps de retour sur investissement : ........................................................................ 37

Conclusion : ............................................................................................................................ 38

Références : ............................................................................................................................. 39

3|Page
Table de figures :
Figure 1: Description du système raccordé au réseau ................................................................ 7
Figure 2 : L'aéroport ACHARIF AL IDRISSI ........................................................................... 9
Figure 3 : Variation de température annuelle à El Hoceima selon METEONORM ................ 10
Figure 4: La tour ....................................................................................................................... 15
Figure 5 : Aérodrome ............................................................................................................... 16
Figure 6 : Le balisage ............................................................................................................... 16
Figure 7 : Papi lights ................................................................................................................ 17
Figure 8 : Données mécaniques du panneau ............................................................................ 21
Figure 9 : Données électriques du panneau .............................................................................. 22
Figure 10 : Les caractéristiques techniques de l'onduleur. ....................................................... 23
Figure 11 : SUNNY CENTRAL 800CP-JP : ........................................................................... 23
Figure 12 : L'inclinaison optimale selon PVGIS ...................................................................... 28
Figure 13 : dimensionnement sur PVsyst ................................................................................. 28
Figure 14 : Résumé système global .......................................................................................... 29
Figure 15 : Dimensionnement du champ PV ........................................................................... 29
Figure 16 : Choix du panneau sur SAM ................................................................................... 30
Figure 17 : L’écart et TRI de chaque capacité ......................................................................... 32
Figure 18 : Rapport TRI/ ∆E .................................................................................................... 32

4|Page
Table de tableaux :
Tableau 1 : Coordonnées géographiques d'EL Hoceima ........................................................... 9
Tableau 2 : Données de l'irradiation à EL Hoceima selon PVgis ............................................ 10
Tableau 3 : Coordonnées géographiques de l'aéroport............................................................. 11
Tableau 4 : Fiche technique de l'aéroport................................................................................. 11
Tableau 5 : Le besoin d'électricité dans la zone 1 .................................................................... 12
Tableau 6 : Lle besoin d'électricité dans la zone 2. .................................................................. 14
Tableau 7 : Le besoin d'électricité dans la zone 3 .................................................................... 16
Tableau 8 : Le besoin d'électricité dans la zone 4 .................................................................... 17
Tableau 9 : Le besoin en électricité dans la zone 5. ................................................................. 18
Tableau 10 : Tableau de variation de capacité de champ ......................................................... 31
Tableau 11 : Coût total d'installation........................................................................................ 37

5|Page
Introduction :
De nos jours l’énergie est quelque chose d'automatique et indispensable, peu importe de quelle
forme nous parlons. Après la découverte du charbon, du pétrole et par exemple de l’uranium
ces ressources ont connu une énorme expansion, mais les hommes ont depuis toujours exploité
toutes ces ressources naturelles comme si elles étaient inépuisables, mais ce n’est pas le cas et
aujourd’hui nous cherchons à remplacer ces ressources dont nous avons pris tellement
l’habitude de se servir.

Evidemment c’est une mission très dure où l’intérêt économique, écologique et l’incapacité
technologique jouent un rôle primordiale, ce sont les sources d'énergie renouvelables qui
devraient remplacer les sources actuelles : Il s'agit de l'énergie obtenue des « quatre éléments »
donc de l’eau (l’énergie hydraulique), du vent (l'énergie éolienne), du soleil (l'énergie solaire)
et du feu (l'énergie thermique).

La force de l'énergie hydraulique est déjà utilisée fortement dans plusieurs pays. L'énergie
éolienne est un peu plus jeune mais son développement est réussi et constant. C'est l'énergie
solaire qui représente une source « nouvelle » en expansion et est un sujet très convoité ces
dernières années.

Le soleil est une source d’énergie propre, abondante, inépuisable et presque uniformément
répartie sur le globe terrestre. La récupération de la totalité de l’énergie solaire reçue sur terre,
durant une heure seulement est largement suffisante pour répondre aux besoins énergétiques de
l'humanité pendant un an.

Depuis plusieurs années, tous les pays du Monde se sont intéressés aux technologies de
conversion de l’énergie solaire en énergie électrique. Le Maroc, pays de soleil possède un
gisement solaire très important. Ce qui poussera le Maroc de concentrée sur le domaine
d’énergie et faire des recherches sur cette propre énergie.

La filière étudiée dans notre projet est l’énergie solaire photovoltaïque. L’énergie solaire
photovoltaïque (PV) est en forte croissance depuis quelques années car c’est une source
inépuisable, non polluante pour l'environnement, silencieuse et non dérangeante pour les
riverains. Au Maroc, le développement de l’énergie solaire est apparu progressivement après le
lancement du plan solaire marocain.

Les trois genres de systèmes photovoltaïques que l'on rencontre généralement sont :

6|Page
les systèmes autonomes
les systèmes hybrides
les systèmes connectés au réseau
Alors, dans notre projet on va s’intéresser uniquement sur l’installation photovoltaïque
connectée au réseau.

.
Figure 1: Description du système raccordé au réseau

Un système connecté à un réseau produit sa propre électricité et achemine son excédent


d’énergie vers le réseau, auprès duquel il s’approvisionne au besoin ; ces transferts éliminent le
besoin d’acheter et d’entretenir une batterie d’accumulateurs. Il est toujours possible d’utiliser
ceux-ci pour servir d’alimentation d’appoint lorsque survient une panne de réseau, mais ce n’est
pas nécessaire.

7|Page
Chapitre 1 :
Présentation de l’aéroport et
son besoin.

8|Page
Chapitre 1 : Présentation de l’aéroport et son besoin.
I. Aéroport ACHARIF AL IDRISSI – EL Hoceima :
1. Présentation de l’aéroport :

Figure 2 : L'aéroport ACHARIF AL IDRISSI

L’aéroport Acharif Al Idrissi est situé environ de 17 km de la ville d’El Hoceima. Le nouveau
terminal est né en besoin d’augmenter la capacité de l’aéroport ainsi que la volonté de l’Office
National Des Aéroports de doter à cette ville par un terminal à la hauteur de ses ambitions.

L’aéroport a une superficie de 4000 m², et une capacité de 300 000 passagers par an, le nouveau
terminal est doté d’équipements technologiques conformes aux exigences de l’OACI
« Organisation de l’aviation civile internationale » en matière de sûreté, assurance et de qualité
de service, son architecture optimisant les espaces pour une gestion fluide et intelligente des
passagers. Bénéficiant d’un éclairage naturel grâce à la présence des façades côté ville
entièrement vitrées. Il a été conçu pour répondre aux attentes des clients en matière d’accueil,
d’ambiance et de fonctionnalité.

2. Site géographique de l’aéroport :


a) El Hoceima :

El Hoceima est une ville située sur la côte nord du Maroc (mer Méditerranée), au centre de la
région du Rif, séparant le Rif occidental (Tanger, Tétouan, Chefchaouen) du Rif oriental
(Nador, Berkane).

Ses coordonnées géographiques sont les suivantes :

Latitude : 35°15′05″ Nord


Longitude : 3°56′14″ Ouest
L’altitude par rapport au niveau de la mer : 74 m
Tableau 1 : Coordonnées géographiques d'EL Hoceima

9|Page
Son climat est de type méditerranéen : étés secs et modérément chauds, hivers pluvieux, neigeux
et frais.

Mais plus de précision on a utilisé METEONORM :

Figure 3 : Variation de température annuelle à El Hoceima selon METEONORM

On constate d’après le graphique de variation de température que :

Températures moyennes d'été : min. 17 °C, max. 35 °C

Températures moyennes d'hiver : min. 5 °C, max. 15 °C

Grâce à PVGIS, on a pris les irradiations annuelles de cette ville ainsi que son inclinaison
optimale :

Tableau 2 : Données de l'irradiation à EL Hoceima selon PVgis

Avec H (h) : Irradiation sur un plan horizontal (Wh/m²/jour)

H opt : Irradiation sur un plan avec l'inclinaison optimale (Wh/m²/jour)


10 | P a g e
H (90) : Irradiation sur un plan incliné : 90deg. (Wh/m²/jour)

I opt : Inclinaison optimale (degrés)

b) L’aéroport :

Pour la location géographique de l’aéroport, ses coordonnées sont les suivantes :

Latitude : 35.179 °
Longitude : -3.841 °
L’altitude par rapport au niveau de la mer : 12m
Tableau 3 : Coordonnées géographiques de l'aéroport

3. Fiche technique de l’aéroport d’Al Hoceima :

Gestionnaire ONDA
Directeur délégué Monsieur El Mokhtar DAHRAOUI
Adresse B.P. 206 Al Hoceima (32000) Maroc
Tél (+212) 5 39 98 25 60
Fax (+212) 5 39 98 52 04
Capacité d’accueil 300 000 passagers
Superficie 4000 m²
Location Pays Maroc
Ville 17 km de la ville AL Hoceima
Cordonnées 35°15′05″ Nord, 3°56′14″ Ouest

Altitude 12 m
Piste Direction 17/35
Longueur 2500 m
Largeur 45 m
Parking 18 000 m²
Information Code AITA AHU
Aéronautique Code OACI GMTA
Tableau 4 : Fiche technique de l'aéroport.

11 | P a g e
4. Besoins en électricité
a) Installations terminales (aérogares) :

Les bâtiments d’un aéroport par lesquels transitent les passagers à l’embarquement ou au
débarquement d’un avion. L’aéroport Acharif El Idrissi se constitue de deux terminales (ancien
et nouveau), avec une superficie totale de 4000 m² et une capacité de 300 000 passagers.

Cette zone contient plusieurs équipements, leur besoin en électricité total est le suivant :

Zone Dispositif Nombre Puissance Nombre Energie


unitaire d’heures de consommée
(W) fonctionnement Journalière
(h/jour) (kWh/J)
Ecrans 11 35 8 3.08
Unités 11 100 8 8.8
centrales
Imprimantes 12 600 8 57.6
Scanners 8 50 0.25 0.1
Photocopieuses 1 1100 2 2.2
Ampoules 1 29 15 0 0
Ampoules 2 100 28 3 8.4
Télévisions 1 1 153 0 0
Télévisions 2 1 56 1 0.056
Ordinateurs 1 60 8 0.48
HP
Machines à 2 1260 0.25 0.63
Zone 1 café 1
Machines à 1 1100 0.25 0.275
(Ancien café 2
Terminal) Réchauds 1 1000 0.5 0.5
électriques 1
Réchauds 1 4000 1 4
électriques 2
Microphone 1 60 0 0
+Caméra
Bouilloires 1 1100 2 2.2
Chauffe-eau 1 1900 2 3.8
Réfrigérateurs 1 150 24 3.6
Micro-ondes 1 1150 0.5 0.575
Sèche-main 2 1000 0.5 1
Total 97.2962

Tableau 5 : Le besoin d'électricité dans la zone 1

12 | P a g e
Zone Dispositif Nombre Puissance Nombre Energie
unitaire d’heures de consommée
(W) fonctionnement Journalière
(h/jour) (kWh/J)
Grandes 112 65 3 21.84
ampoules
Ampoules à 3 84 14 1 1.176
tubes
fluorescentes
Ampoules 53 150 12 95.4
(hall public)
Petites 87 15 3 3.915
ampoules
Ampoules du 30 4.6 24 0.1104
secours
Ecrans 40 35 1 1.4
Unités 40 100 1 4
Zone 2 centrales
Apple iMac 2 240 0.5 0.24
(Nouveau
Imprimantes 10 600 0.083 0.498
Terminal)
Caméra de 28 6 24 4.032
surveillance
Caméra de 7 10 24 1.68
surveillance
(rotative)
Portes 2 30 24 1.44
magnétiques
Appareils X- 2 2200 24 105.4
Ray (grand)
Appareils X- 2 2200 24 105.4
Ray (petit)
Téléaffichage 19 180 12 41.04
s
Afficheurs 11 15 24 3.96
d’horloges
Fax 1 350 0.083 0.029
Machines à 1 3700 0 0
café 1
Machines à 1 1100 1 1.1
café 2
Machines à 1 3950 0 0
café 3
Micro-ondes 2 1050 0.5 0.238
Machines à 10 352 4 14.08
ticket 1
Machines à 2 220 4 1.76
ticket 2

13 | P a g e
Machine 2 108 2 0.432
« Oki »
Portes 3 80 3 0.72
coulissantes
Microphones 1 0.2 0.083 0.0000166
Hauts 25 60 0.083 0.1245
parleurs
Convoyeurs 1 3 750 2 4.5
Convoyeurs 2 1 2200 2 4.4
Injecteurs 10 750 2 15
Moteurs 2 750 0.083 0.1245
rideaux
Mixeur 1 1000 0.25 0.25
électrique 1
Mixeur 1 550 0.25 0.275
électrique 2
Machines de 1 506 0.5 0.253
glace
Télévision 6 130 0.5 0.39
Réchauds 1 1500 1 1.5
électriques 1
Réchauds 1 4000 3 12
électriques 2
Réfrigérateur 1 200 24 4.8
1 (VIP)
Réfrigérateur 2 1185 0 0
2
Réfrigérateur 1 840 16 13.44
3 (Pepsi)
Sèche-main 1 6 1000 0.25 1.5
Sèche-main 2 1 1900 0.25 0.475
Chauffe-eau 1 1200 0 0
Climatiseurs 14 2638 4 147.728
(Airwell P)
Climatiseurs 15 5300 4 318
(Airwell G)
Climatiseurs 3 1845 4 22.14
(Union Tech)
Projecteurs 8 70 6 3.36
(buvette)
Lampes 34 60 12 20.4
(Transfo)
Serveur 1 20 24 0.48
général
Total 981.03
Tableau 6 : Lle besoin d'électricité dans la zone 2.

14 | P a g e
b) La tour :

C’est l’endroit où se trouvent les équipements de la radiocommunication de l’aéroport et se


divise en bureau de piste, salle technique (dispose de plusieurs équipements de communication
entre l’avion et l’aéroport) et vigie (dans laquelle les contrôleurs aériens opèrent pour guider
les avions dans les phases du vol).

Figure 4: La tour

Le besoin total en électricité dans cette zone est :

Zone Dispositif Nombre Puissance Nombre d’heures Energie


unitaire de consommée
(W) fonctionnement Journalière
(h/jour) (kWh/J)
Unité 4 100 12 4.8
centrales
Ecrans 4 35 12 1.68
Imprimantes 1 600 2 1.2
Climatiseurs 4 1845 4 29.52
Racks 1 50 24 1.2
(Récepteurs)
Zone 3
Racks 1 50 24 1.2
(Tour) (émetteurs)
Racks 1 50 24 1.2
(enregistreurs
Télévision 2 100 4 0.8

15 | P a g e
Récepteurs 2 30 4 0.24
numériques
Ampoules à 3 36 3 0.324
tube
Total 42.164
Tableau 7 : Le besoin d'électricité dans la zone 3

c) Aérodrome :

L’aérodrome est identifié par le code GMTA selon le nome OACI « Organisation de l’aviation
civile internationale ». Il dispose d’une piste d’orientation de 17/35, de longueur 2 500 mètre,
et de 45 mètre de la largeur. Il peut recevoir Boeing 737 comme avion critique.

Figure 5 : Aérodrome

La piste est reliée avec l’air de stationnement « parking » par deux taxiways destiné aux avions
et réservées aux véhicules de service et de secteur. Elle est délimité des deux côtés par des
balises lumineuses pour faciliter les repérables de nui, ou lorsque les conditions météorologique
sont mauvaises (comme la pluie, brouillard), et pour une aide visuelle à l’atterrissage.

Figure 6 : Le balisage 16 | P a g e
Figure 7 : Papi lights

Le besoin en électricité de cette zone est :

Zone Dispositif Nombre Puissance Heure de Energie


journalier
unitaire (W) fonctionnement
(KWh/j)
(h/j)
Piste 87 150 0.083 1.08315
Parking 55 30 0.083 0.13695
Encastré 5 30 0.083 0.01245
Eclairage seuil 30 150 0.083 0.3735
PAPI 8 200 0.083 0.1328
Fin de la piste 12 150 0.083 0.1494
Zone 4 Projecteurs 1 26 1000 0.25 6.5
(balisage+ poteaux)

Taxiway) Projecteurs 2 6 1000 12 72


(poteaux)
Projecteurs 1 1000 12 12
(tour)
Moteurs 4 750 0 0
(poteaux)
Balisage 12 100 12 14.4
d’obstacle
Totale 106.7882
Tableau 8 : Le besoin d'électricité dans la zone 4

17 | P a g e
d) Eclairage public :

C’est l’ensemble des lampes (économiques et de poteaux d’éclairage) réparties sur tout
l’aéroport.

Zone Dispositif Nombre Puissance Heure de Energie


journalier
unitaire (W) fonctionnement
(KWh/j)
(h/j)
Zone 5 Lampes 65 20 12 13

(Eclairage économiques
Lampe des 49 250 12 122.5
public)
poteaux
d’éclairage
Totale 135.5
Tableau 9 : Le besoin en électricité dans la zone 5.

D’après tous les données précédents, on a trouvé le besoin totale de l’aéroport est :

Consommation journalière totale (kWh/j) 1362.7784

18 | P a g e
Chapitre 2 :
Dimensionnement du système
solaire photovoltaïque

19 | P a g e
Chapitre 2 : Dimensionnement du système solaire photovoltaïque
I. Dimensionnement théorique du système solaire :

D’après le bilan énergétique établi précédemment, on peut maintenant dimensionner notre


système solaire photovoltaïque qui va satisfaire le besoin en électricité de l’aéroport.

Après la somme des besoins en électricité des 5 zones, on a trouvé l’énergie consommée
journalière est :

Ecj = 1362.7784 kWh/jour.

1. Calcul de l’énergie produite journalière :

L’énergie journalière produite par le champ photovoltaïque est calculée par la formule
suivante :

𝑬𝒄𝒋
Epj =
𝑸

Avec :

 Ecj : l’énergie consommée journalière (kWh/jour).


 Q : le facteur de système, sa valeur est entre [0.5 – 0.8], mais la valeur moyenne
approchée que l’on prend pour notre système est égale à 0.65.

Donc

𝑬𝒄𝒋
Epj =
𝑸

𝟏𝟑𝟔𝟐.𝟕𝟕𝟖𝟒
Epj =
𝟎.𝟔𝟓

Epj = 2096.58 kWh/jour.

2. Puissance crête du champ photovoltaïque :

La puissance maximale que peut fournir le champ photovoltaïque dans les conditions
standards de test : 1000 W/m², 25 °c et le spectre solaire AM1.5.

𝑬𝒑𝒋
Pc=
𝑰𝒓𝒓

20 | P a g e
Avec :

 Pc = puissance crête (Wc).


 Irr = Irradiation annuelle moyenne (kWh/m²/jour)

Pour notre ville et pour satisfaire le besoin de l’aéroport pour toute l’année, on va dimensionner
sur le mois le plus défavorable à EL HOCEIMA, cela nous va aider à profiter le maximum
possible des rayonnements donc une bonne productivité annuelle.

Avec G = 2.66 kWh/m²/jour

Donc :

𝑬𝒑𝒋
Pc=
𝑰𝒓𝒓

𝟐𝟎𝟗𝟔.𝟓𝟖
Pc=
𝟐.𝟔𝟔

Pc = 788.18 kWc

3. Choix du panneau photovoltaïque :

Nous avons choisi dans la simulation de notre étude un panneau solaire disponible dans le
marché de la marque « CANADIAN SOLAR CSP-270 P ».

Sa fiche technique est la suivante :

Figure 8 : Données mécaniques du panneau

21 | P a g e
Figure 9 : Données électriques du panneau

Calcul du nombre total des panneaux :

𝑷𝒖𝒊𝒔𝒔𝒂𝒏𝒄𝒆 𝒄𝒓ê𝒕𝒆 𝒅𝒖 𝒄𝒉𝒂𝒎𝒑 𝑷𝑽


Np =
𝑷𝒖𝒊𝒔𝒔𝒂𝒏𝒄𝒆 𝒖𝒏𝒊𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒅𝒖 𝒑𝒂𝒏𝒏𝒆𝒂𝒖 𝒄𝒉𝒐𝒊𝒔𝒊

𝟕𝟖𝟖𝟏𝟖𝟎
Np =
𝟐𝟕𝟎

Np = 2920 panneaux.

4. Choix d’onduleur :

La fonction de l’onduleur photovoltaïque est de convertir la puissance électrique générée par le


champ photovoltaïque en une puissance électrique alternative compatible avec le réseau
électrique.

L’onduleur que nous avons choisi est : « SUNNY CENTRAL 800CP-JP » de la marque SMA.

Ces onduleurs sont typiquement utilisés pour les grandes centrales PV au sol ou sur bâtiment,
de plusieurs centaines ou milliers de kWc. Leurs tension d’entrée sont de quelques centaines
de volts et l’injection sur le réseau électrique est en triphasé.

Les caractéristiques techniques de notre onduleur :

22 | P a g e
Figure 10 : Les caractéristiques techniques de l'onduleur.

Figure 11 : SUNNY CENTRAL 800CP-JP :

Le rassemblement des modules du champ PV repose sur trois critères :

 La compatibilité en tension.
 La compatibilité en courant.
 La compatibilité en puissance.

a) Compatibilité en puissance :

Un onduleur est caractérisé par une puissance maximale admissible en entrée.

La puissance en entrée de l'onduleur, côté DC, ne doit jamais être supérieure à la puissance
maximale admissible par l'onduleur, parce qu’à ce fonctionnement, la puissance fournie n’est
pas la puissance que les modules peuvent délivrer. Donc on dit qu’on sous exploite le groupe
PV puisqu’il ne délivre pas toute sa puissance.

23 | P a g e
Ici on a la puissance maximale DC selon la fiche technique de l’onduleur « SUNNY CENTRAL
800CP-JP » est 898 kW. Cette dernière est supérieure de notre puissance installé.

898 kW > 788.18 kWc

Donc cet onduleur est compatible en puissance.

b) Compatibilité en tension :

La tension délivre par les modules ne doit jamais être supérieure à la tension d’entrée maximale
admissible Umax de l’onduleur.

Ns, max×Uco×1.15< Umax (onduleur)

Avec :

Ns, max : Nombre maximale de module PV en série, calculé par la formule suivante :

Umpp,max
Ns, max= E-( )
Umpp×1.15

Uco : Tension à vide du module PV (V)

Umpp : La tension en point maximal (V)

E_ : La partie entière inférieure.

K =1,15 : Le coefficient K est un coefficient de sécurité imposé par le guide de l’UTE (Union
Technique de l'Électricité) C15-712-1 qui prend en compte l’élévation de la tension délivrée par
les modules lorsque la température des modules diminue. Une valeur type est de 1.15.

850
Ns, max= E-( )
30.8×1.15

Ns, max= E-(23.99)

Ns, max = 23 panneaux

Donc on a le nombre maximal de panneaux en série est 23 PV.

Ainsi que le nombre minimal de panneaux en série est calculé par la formule suivante :

24 | P a g e
Umpp,min
Ns, min= E+( )
Umpp×0.85

Umpp : La tension en point maximal (V)

E+ : La partie entière supérieure.

K=0.85 : Le coefficient 0.85 est un coefficient de minoration permettant de calculer la tension

MPP à une température de 70 degrés.

583
Ns, min= E+( )
30.8×0.85

Ns, min= E+(21.26)

Ns, min= 22 panneaux.

Donc on a le nombre minimal de panneaux en série est 22 PV.

Alors maintenant vérifions la compatibilité :

Ns ×Uco×1.15< Umax (onduleur)

Pour 23 panneaux :

23 ×37.9×1.15< Umax (onduleur)

1002.45 V > 1000 V

Donc ce nombre de panneaux n’est pas compatible. On retranche un panneau puisque le nombre
minimal de panneaux à installer en série est 22 panneaux et on revérifie la compatibilité.

22 ×37.9×1.15< Umax (onduleur)

958.87 V < 1000 V

On peut maintenant dire que la compatibilité en tension est vérifiée.

25 | P a g e
c) Compatibilité en courant :

Le courant débité par le groupe PV ne doit pas dépasser la valeur du courant maximal
admissible par l’onduleur, celui-ci continue de fonctionner mais fournit au réseau la puissance
correspondante à son courant maximal.

Np ×Isc×1.25< Imax (onduleur)

Avec :

Np : Nombre de modules PV en parallèle, calculé par la formule suivante :

𝐼 𝑚𝑎𝑥
Np =
𝐼 𝑚𝑝𝑝 ×1.25

Isc : Courant de court-circuit (A)

K =1,25 : coefficient de sécurité.

1400
Np = E-( )
9.32 ×1.25

Np = E-(120.17)

Np = 120 panneaux.

Donc le nombre à installer en parallèle est de 120. Vérifions maintenant la compatibilité en


courant.

120 ×9.32×1.25< Imax (onduleur)

1398 A < 1400 A

Courant compatible.

Alors maintenant, on peut calculer le nombre des onduleurs par la formule suivante :

𝑃 𝑖𝑛𝑠𝑡𝑎𝑙𝑙é
N onduleurs = ( 𝑃 𝑜𝑛𝑑𝑢𝑙𝑒𝑢𝑟)

788.18
N onduleurs = 800

N onduleurs ~ 1
On va installer un seul onduleur de 800 kW.

26 | P a g e
Chapitre 3 :
Dimensionnement du système
solaire photovoltaïque sur les
logiciels

27 | P a g e
Chapitre 3 : Dimensionnement du système solaire photovoltaïque sur les
logiciels
I. METEONORM - PVsyst
PVsyst implique une étude contextuelle détaillée, qui développe en détail l’ordre et les modèles
utilisés et offre une approche avec guide dans le développement d’un projet.

Donc d’après le logiciel METEONORM, on génère un fichier météo de notre site EL Hoceima
de type « tmy2 », on crée un nouveau projet pour notre site on implique une inclinaison de 32°
(l’angle d’inclinaison optimale d’EL Hoceima est 32 dégrées selon PVGIS)

Figure 12 : L'inclinaison optimale selon PVGIS

Puis on dimensionne notre système, on entre la puissance installée 788.18 kWc, pour le champ
photovoltaïque on choisit comme panneau CS6K-270P de la marque Canadian Solar et comme
onduleur SUNNY CENTRAL 800CP-JP. Tous ces dispositifs choisis sont disponibles sur le
logiciel.

Figure 13 : dimensionnement sur PVsyst

Résultats :

28 | P a g e
Figure 14 : Résumé système global

Figure 15 : Dimensionnement du champ PV

Interprétation des résultats et comparaison :


Dans notre étude théorique, on a choisi selon le calcul d’installer 22 panneaux en
série et 120 en parallèles et dans le dimensionnement, PVsyst nous a proposé des
valeurs proches (23 en série et 124 en parallèle). Cette différence de nombre est très
petite en le comparant avec le nombre total des panneaux installés.
La surface installée est de 4587 m².
PVsyst indique que la puissance de l’onduleur est légèrement surdimensionnée,
c’est juste puisque la puissance DC max 898 kW est supérieure de notre puissance
installée 788.18 kWc. En réalité, pour des grandes puissances ou bien des grandes
centrales PV c’est mieux d’installer plus d’un onduleur pour qu’en cas d’une panne
d’onduleur, on aura un autre comme provision. Mais en revanche, on n’a pas trouvé
dans le marché des onduleurs de moins de 650 kVA pour installer 2 ou 3.

II. System Advisor Model – SAM


On a choisi de travailler en deuxième temps par SAM puisque l’avantage de ce logiciel, il établit
des prévisions de performance et des estimations du coût énergétique en même temps.

Donc le but c’est de varier la capacité de champ PV installé afin de trouver ce point optimum
qui aura un écart faible entre l’énergie produite ou générée annuellement par le champ et
l’énergie requise et ainsi un temps de retour sur investissement faible.

29 | P a g e
Pour cela, d’abord on régénère un fichier météo d’EL Hoceima depuis METEONORM, mais
cette fois de type « CSV » et on l’utilise dans SAM, on choisit notre même module CS6K-270P
de la marque Canadian Solar.

Là on va varier la capacité du champ installée et pour chaque capacité on choisira un onduleur


compatible en puissance et on lancera la simulation afin de d’avoir l’énergie générée (kWh/an).

Figure 16 : Choix du panneau sur SAM

Dans l’onglet system design on entre la puissance crête installée et dans l’onglet onduleur on
choisit celui qui sera compatible en puissance.

Capacité champ Nom Onduleur Puissance Energie générée


(kWc) Onduleur (kW) (kWh/an)
100 Xantrex tec, INCGT 100 171 427
100-208-208
150 NEXTRONEX 150 256 801
Energy system Ray-
max 150-480
200 INGETEAM Energy : 200 349 592
INGECON SUN
200TL 330 V
250 Xantrex tec, INCGT 250 437 959
250-480-480
300 ABB : PVI- 300 528 168
CENTRAL -300-US
480 V
350 Siemens SINVERT 350 610 307
PVS 351 UL 480 V
400 INGETEAM Energy : 400 714 249
INGECON SUN
400TL 330 V

30 | P a g e
450 Power Electronics FS 450 801 010
0450 CU 390 V
500 ADVANCED Energy 500 881 516
Solaron
333-3159500-001
480 V
550 KACO – XP 550U – 550 977 553
TL 370 V
600 Power Electronics FS 600 1 075 344
0600 CU 390 V
650 Siemens SINVERT 700 1 133 785
PVS 701 UL 480 V
700 Siemens SINVERT 700 1 220 603
PVS 701 UL 480 V
788 Power Electronics FS 785 1 408 350
0770 CU 390 V
800 SUNgrow power 800 1 411 232
Supply SG800 615 V
850 Power Electronics FS 900 1 522 302
0900 CU 390 V
900 Power Electronics FS 900 1 608 963
0900 CU 390 V
Tableau 10 : Tableau de variation de capacité de champ

Donc après avoir l’énergie générée annuellement par chaque champ, on va calculer l’écart entre
elle et notre énergie requise ∆E = | Eg - Er | et le temps de retour sur investissement pour chaque
cas par la formule suivante :

𝑃𝑐 ×15 𝑑ℎ𝑠
TRI =
min(𝐸𝑔,𝐸𝑟)×1

On a fait le calcul sur Excel et on a eu les résultats suivants :

31 | P a g e
Figure 17 : L’écart et TRI de chaque capacité

On trace la courbe du temps de retour sur investissement en fonction de l’écart pour bien visualiser le
point optimum.

Rapport TRI /∆E


30

25

20
Point Optimal
15

10

0
0 0,2 0,4 0,6 0,8 1 1,2

Figure 18 : Rapport TRI/ ∆E

Selon la courbe, le point optimum c’est celui qui a 300 kWc comme capacité installée et un
onduleur compatible en puissance de 300kW puisque il est relié au point avec le faible écart
entre l’énergie requise et l’énergie générée.

Nouveau dimensionnement :

32 | P a g e
Après qu’on a déterminé le point optimum ou bien la capacité de champ idéale avec laquelle
on n’aura pas un grand écart entre l’énergie de besoin et production. Sur ce, on va calculer le
nombre de panneaux compatible à cette puissance crête.

On a notre de panneau de caractéristiques suivantes :

Le nombre total des panneaux :

𝑷𝒖𝒊𝒔𝒔𝒂𝒏𝒄𝒆 𝒄𝒓ê𝒕𝒆 𝒅𝒖 𝒄𝒉𝒂𝒎𝒑 𝑷𝑽


Np =
𝑷𝒖𝒊𝒔𝒔𝒂𝒏𝒄𝒆 𝒖𝒏𝒊𝒕𝒂𝒊𝒓𝒆 𝒅𝒖 𝒑𝒂𝒏𝒏𝒆𝒂𝒖 𝒄𝒉𝒐𝒊𝒔𝒊

𝟑𝟎𝟎 𝟎𝟎𝟎
Np =
𝟐𝟕𝟎

Np = 1112 panneaux.
L’onduleur qu’on a choisi : ABB : PVI-CENTRAL -300-US 480 V

Ses caractéristiques :

33 | P a g e
a) Compatibilité en puissance :

Ici on a la puissance maximale DC selon la fiche technique de l’onduleur «ABB : PVI-


CENTRAL -300-US 480 V» est 311.739 kW. Cette dernière est supérieure de notre puissance
installé.

311.739 kW > 300 kWc

Donc cet onduleur est compatible en puissance.

b) Compatibilité en tension :

Ns, max : Nombre maximale de module PV en série, calculé par la formule suivante :

Umpp,max
Ns, max= E-( )
Umpp×1.15

550
Ns, max= E-( )
30.8×1.15

Ns, max= E-(15.52)

Ns, max = 15 panneaux

Donc on a le nombre maximal de panneaux en série est 15 PV.

Ainsi que le nombre minimal de panneaux en série est calculé par la formule suivante :

Umpp,min
Ns, min= E+( )
Umpp×0.85

320
Ns, min= E+( )
30.8×0.85

Ns, min= E+(12.22)

Ns, min= 13 panneaux.

Donc on a le nombre minimal de panneaux en série est 13 PV.

Alors maintenant vérifions la compatibilité :

Ns ×Uco×1.15< Umax (onduleur)

Pour 15 panneaux :

34 | P a g e
15 ×37.9×1.15< Umax (onduleur)

653.775 V > 600 V

Tension incompatible, on retranche un panneau.

Pour 14 panneaux :

14 ×37.9×1.15< Umax (onduleur)

610.19V > 600 V

Tension incompatible, on retranche un dernier panneau puisque 13 panneau c’est le nombre minimal en
série.

Pour 13 panneaux :

13 ×37.9×1.15< Umax (onduleur)

566.605 V < 600 V

Tension compatible à l’entrée DC onduleur :

c) Compatibilité en courant :

Np : Nombre de modules PV en parallèle, calculé par la formule suivante :

𝐼 𝑚𝑎𝑥
Np =
𝐼 𝑚𝑝𝑝 ×1.25

1020
Np = E-( )
9.32 ×1.25

Np = E-(87.55)

Np = 87 panneaux.

Donc le nombre à installer en parallèle est de 87. Vérifions maintenant la compatibilité en


courant.

87 ×9.32×1.25< Imax (onduleur)

1013.55 A < 1020 A

Courant compatible à l’entrée DC de l’onduleur.

35 | P a g e
Chapitre 4 :
Etude Financière

36 | P a g e
Chapitre 4 : Etude financière :
I. Etude Economique :
Pour déterminer le coût d'une installation photovoltaïque, il est indispensable de connaître, le
prix de ces modules photovoltaïques, le coût du système d'intégration, le coût des onduleurs
photovoltaïques et le coût des câbles électriques photovoltaïques.

Ensuite, viendra s'ajouter le coût de la main d’œuvre, qui représente une part essentielle dans la
qualité d'une installation photovoltaïque, sans oublié les frais du transport, d'entretien de
l’installation photovoltaïque.

Dans le tableau suivant figure les prix des différents constituants de l’installation
photovoltaïque :

Prix unitaire (Dhs) Nombre unitaire Prix total


Panneaux 1600 1112 1 779 200
Onduleur 266 467 1 1 454 545
TOTAL (Dhs) 2 045 667
(Câblage, frais
d’installation, 50 % du total 1 022 833.5
Maintenance,
accessoires...)
TOTAL final (Dhs) 3 068 500.5
Tableau 11 : Coût total d'installation

II. Temps de retour sur investissement :


Temps de retour sur investissement est l'investissement initial divisé par le gain.
L’investissement initial = 3 068 500.5Dhs.
Le Gain = Energie générée × prix de kWh (1 Dh)
= 528 168 Dhs
Donc le TRI :
𝑳′ 𝒊𝒏𝒗𝒆𝒔𝒕𝒊𝒔𝒔𝒆𝒎𝒆𝒏𝒕 𝒊𝒏𝒊𝒕𝒊𝒂𝒍
TRI =
𝒍𝒆 𝒈𝒂𝒊𝒏

𝟑 𝟎𝟔𝟕 𝟓𝟎𝟎.𝟓
TRI =
𝟓𝟐𝟖 𝟏𝟔𝟖

TRI = 5.8 ans

37 | P a g e
Conclusion :
Dans ce projet, on a réussi à faire un dimensionnement d’un système solaire photovoltaïque
dans l’aéroport Acharif El Idrissi à EL Hoceima afin de satisfaire son besoin en électricité.

En premier temps, on a présenté l’énergie solaire et les composants d’une installation solaire
photovoltaïque connectée au réseau puisque notre projet est de ce type.

Puis, la présentation de la ville étudiée, ses coordonnées géographiques et ses données


météorologiques (METEONORM 7, PVGIS) ainsi pour l’aéroport, ses coordonnées, ses
données météorologiques, nous avons déterminés la consommation journalière de ses
équipements électriques.

Sur ce, on a déduit l’énergie que sera produite et la puissance crête de notre champ et on a
impliqué notre dimensionnement manuel et on a comparé nos résultats avec les résultats
générées par plusieurs logiciels étudiés (SAM, PVSYST 6.4.3).

Finalement, on a soustrait le gain de notre système photovoltaïque dont on ne peut pas nier qu’il
est important et on a chiffré le temps de retour sur notre investissement.

38 | P a g e
Références :
 https://fr.slideshare.net/RIDAADARDAK1

 http://www.photovoltaique.guidenr.fr

 https://www.alibaba.com/showroom/solar-inverter-300kva.html

 https://sewt-solar.ma/projet-solaire-thermique-sewt-production-eau-
sanitaire-port-tanger-med-maroc/

 http://files.sma.de/dl/17983/SC800-1000CP-JP-DEN1751-V11web.pdf

 www.wikipedia.com

39 | P a g e