Vous êtes sur la page 1sur 10

Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

Travaux Pratiques
Convertisseurs DC-DC à commutation automatique:
Les HACHEURS : Série et Réversible
(mode à un quadrant & quatre quadrants)

1- OBJECTIF :
Dans ces travaux pratiques, il s’agit d’étudier des circuits de convertisseurs de courant
continu (hacheurs). Des exemples typiques sont les commandes de convertisseurs de courant
continu à base de transistor IGBT simple (Fig. 1) et en pont de 04 IGBTs (Fig. 2). Ils forment la
partie puissance pour la réalisation d’entraînements à courant continu commandés ou régulés
et exécutent les tâches de la conversion de courant continu, c.-à-d. la conversion d’un système
de tension continue fixe en un système à tension continue variable.

Dans la première partie (hacheur série : mode à un quadrant, fig. 1), les étudiants
apprennent à :
• connaître le principe de fonctionnement du convertisseur de courant continu en
mode à un quadrant à différentes charges.
• reconnaître que la valeur moyenne de tension peut être réglée en continu.
• constater qu’une bobine entraîne un lissage du courant.
• Enregistrement des courbes de tension et de courant de sortie à charge résistive R
• Enregistrement des courbes de tension et de courant de sortie à charge mixte RL

Dans la deuxième partie (hacheur réversible : mode à quatre quadrants, fig. 2), les
étudiants apprennent à :
• connaître le principe de fonctionnement du convertisseur de courant continu en
mode à plusieurs quadrants à différentes charges.
• reconnaître que la valeur moyenne de tension peut être réglée en continu dans
deux sens.
• constater qu’une bobine entraîne un lissage du courant
• reconnaître l’influence de la fréquence d’impulsion sur la largeur de variation de
courant

Fig1 . Hacheur série à 1 seul IGBT Fig 2. : Hacheur réversible à 4 IGBT

TP 1 & TP 2 1/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

2- PRÉSENTATION DU MATÉRIEL:
Le montage de l’expérience pour les convertisseurs de courant à commutation automatique
avec système de cartes est illustré à la figure 3.

Fig. 3 : Maquette TP utilisée : système de carte

Composants et appareils requis

Les essais peuvent être réalisés au choix de façon externe via une tension de commutation
ou par un potentiomètre sur l’unité de commande.

La réalisation d’essai par le biais d’un ordinateur PC est avantageuse et efficace. Pour la
connexion à l’ordinateur, on nécessite :
- Un progiciel d’électronique de puissance de commande PWM TRAIN SO6001-1A
pour l’unité de commande SO 3636-1A
- Un câble d’interface série LM9040 (RS232)
- Un câble de liaison unité de commande-amplificateur de mesure LM6119

TP 1 & TP 2 2/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

3- TRAVAIL À FAIRE :

I . HACHEUR SÉRIE (mode à un quadrant)

I. 1. Introduction :
Le rôle des convertisseurs DC-DC est de convertir
des tensions continues constantes en tensions
continues variables. Si la tension ne doit être réglée
que dans une plage entre zéro Volt et une valeur
maximale et si une inversion de courant n’est ni
demandée, ni possible, l’emploi d’un convertisseur à
un quadrant (01 IGBT) suffit. Un renvoi d’énergie
vers la source est dans ce cas exclu.

Fig. 4 : Convertisseur DC-DC mode à un quadrant


Hacheur Série

I. 2. Préparation théorique :
(individuelle, à remettre au début de la séance de TP)
On considère le circuit ci-contre Fig.5. où la source i
alimente une charge modélisée par :
− une résistance R.
i commabde
R
− une résistance R en série avec une 0 αT T
t
D R u
bobine d’inductance L. E
L
L’interrupteur H est fermé de t = 0 à t = α.T et
ouvert de t = α.T à t = T, ceci se reproduisant avec
une période T. On suppose le régime périodique Fig. 5.
établi.

Pour une charge purement résistive :


1. Représenter les graphes u(t) et i(t).
2. Donner l’expression de Umoy en fonction du rapport cyclique α et de la tension
d’alimentation E.
3. En déduire l’expression de Imoy.

Pour une charge mixte RL :


1. Représenter les graphes u(t) et i(t).
2. Donner l’expression de Umoy en fonction du rapport cyclique α et de la tension
d’alimentation E.
On note Imax et Imin les valeurs maximale et minimale de i(t) au cours d’une période.
3. Écrire les équations différentielles vérifiées par i(t).
4. Résoudre les équations vérifiées par i(t) pour 0 ≤ t ≤ α.T puis pour α.T ≤ t ≤ T .
5. Déterminer les expressions de Imax et Imin.
6. Déduire l’expression de Imoy.
7. Déterminer l’expression de l’ondulation du courant définie par ∆I = Imax - Imin.

TP 1 & TP 2 3/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

I. 3. Manipulation :

Durant le TP :
- Il est strictement interdit de mettre le montage sous tension avant sa vérification par l’enseignant.
- Commencer d’abords par alimenter le circuit de puissance (transformateur séparateur triphasé)
puis le circuit de commande (unité de commande + Run).
- Avant tout changement introduit sur le montage, vous devrez ÉTEINDRE l’alimentation.
- Commencer d’abords par éteindre le circuit de commande puis le circuit de puissance.
- Le NON respect de ses obligations entraine de strictes sanctions.

On donne :
− Fréquence de commutation : f=112 Hz (bases fréquences) ou f=1800 Hz (hautes
fréquences) ;
− Tension d’alimentation : E= 220 Volt continu.
− Charge résistive R=810 Ω : trois résistances en série de valeur 270 Ω.
− Charge mixte RL : une résistance R=810 Ω en série avec une bobine L= 0.3 H ou L=1,2 H.
− Rapport cyclique variable de 0 à 100%.

Remarques importantes :
- Dans le cas où la réalisation des essais se fait par le biais d’un ordinateur PC, ce n’est pas la
peine de connectez les appareils de mesure (multimètre, oscilloscope …). Les résultats
obtenus (courbes, valeurs moyennes et efficaces…) seront affichés directement sur écran PC
en utilisant les logiciels appropriés ; et peuvent être enregistrés comme suit :

File --> Export … Sélectionnez le résultats à exporter : les graphes

Sélectionnez le format : fichier image *.bmp

Choisissez le nom du fichier

Choisissez l’emplacement du fichier

- Pour les valeurs (moyenne et efficace) de la tension et du courant de sortie ainsi que les
puissances, ils seront affichées à la barre des valeurs (barre en bas) en sélectionnant :
View --> Display values… puis sélectionner à afficher

Mean value of output voltage : valeur moyenne de la tension de sortie


Mean value of output current : valeur moyenne du courant de sortie
RMS value of output voltage : valeur efficace de la tension de sortie
RMS value of output current : valeur efficace du courant de sortie

TP 1 & TP 2 4/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

I.3.1 : Étude de fonctionnement du hacheur série pour différentes charge :


Valeurs fixes dans cette partie :
- Fréquence 112 Hz (basses fréquences) du signal de commande PWM du transistor IGBT.
- Résistance R=810 Ω, une bobine L=1,2 H.

a) Charge purement résistive


1. Réalisez le circuit hacheur série sous
charge ohmique de R = 810 Ω suivant le
schéma des connexions indiqué (fig. 6), voir
aussi le schéma simplifié (fig. 7). Faites-le
vérifier par l’enseignant.

Fig. 6 : Schéma des connexions pour l’analyse des courbes de courant et de tension en mode à un quadrant
à charge RÉSISTIVE

Bras du milieu
3 i
1 2 i
Remarques :
D U Ch arg e - Liaisons (1-2 & 3-1) déjà
u connectées.
D Ch arg e
E E 2 - Branchez juste la charge
entre les points 2 et 3.

3
1
Fig. 7 : Montage simplifié :

2. Sur l’amplificateur différentiel de mesure, sélectionnez les grandeurs de mesure


respectives avec l’interrupteur à bascule.

3. Alimenter le circuit de puissance en activant le transformateur-séparateur.

TP 1 & TP 2 5/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

4. Alimenter le circuit de commande en connectant d’abord l’unité de commande


universelle sur RS232 puis l’alimentez (interrupteur 1/0 + RUN)
5. Envoie des signaux de commande via l’ordinateur PC : Ouvrez le logiciel PWM-TRAIN ;
dans l’onglet : Settings --> Settings… choisissez le mode adéquat : hacheur série mode
à un quadrant "single-quadrant operation". Puis, Start à la barre des raccourcis
(barre du haut) ; le voyant RUN s’allume.
6. Prélever les courbes de tension et courant de sortie pour les rapports cycliques de 25%,
50% et 75%. Le rapport cyclique est réglable via le logiciel (barre des raccourcis) ou
manuellement via un potentiomètre dans l’unité de commande, il est fonctionnel en
sélectionnant d’abord, "External Control" dans l’onglet Settings.
Remarque : voir à la page 4 comment enregistrer les résultats.
7. Pour les mêmes rapports cycliques de 25%, 50% et 75%. Prélever la valeur moyenne de
la tension de sortie ainsi que celle du courant de sortie. Comparez les valeurs trouvées
avec les valeurs théoriques.
Remarque : voir à la page 4 comment afficher les valeurs moyennes des grandeurs de sortie.
8. Avant tout changement introduit sur le montage, vous devrez d’abords TOUT éteindre
en procédant comme suit (procédez de façon inverse que précédemment lors de son
alimentation) :
− Arrêter le signal de commande PWM en appuyant sur Stop (barre des
raccourcis), fin de liaison maquette-ordinateur PC.
− Commencer d’abords par éteindre le circuit de commande (Run +1/0) puis le
circuit de puissance en désactivant le transformateur-séparateur.

b) Charge mixte RL

9. Réalisez le circuit hacheur série sous


charge mixte RL (R = 810 Ω, L=1.2 H),
suivant le schéma des connexions indiqué La différence par rapport
au montage précédent
(fig. 8). Faites-le vérifier par l’enseignant.
charge résistive

Fig. 8 : Schéma des connexions pour l’analyse des courbes de courant et de tension en mode à un quadrant
à charge MIXTE RL

10. Refaire les étapes 3, 4, 5, 6 et 7.


11. Comparez et interprétez les résultats obtenus pour les deux types de charge.

TP 1 & TP 2 6/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

I.3.2 : Étude de la courbe caractéristique de commande Umoy = f(α) :


Valeur fixe dans cette partie : charge mixte (R=810 Ω, L : variable).

a) Étude de l’influence de la valeur de L


12. Pour L=0.3H puis L=1.2H, tracer dans le même graphe la courbe caractéristique
Umoy = f(α) (prenez un pas de 20% de α).

b) Étude de l’influence de la fréquence du hachage (fréquence du signal de commande PWM)


13. Pour les basses fréquences f=112Hz puis les hautes fréquences f=1800Hz, tracer dans le
même graphe la courbe caractéristique Umoy = f(α) (prenez un pas de 20% de α).
14. Interprétez et expliquez les résultats obtenus.

I.3.3 : Étude de la courbe du courant :


Valeurs fixes dans cette partie :
− Charge mixte (R=810 Ω, L : variable).
− Rapport cyclique α=50%.

a) Étude de l’influence de la valeur de L :


15. f=112Hz, Pour L=0.3H puis L=1.2H,
− Relever la courbe du courant
− Prélevez la valeur de l’ondulation du courant ∆I.

b) Influence de la fréquence du hachage (fréquence du signal de commande PWM)


16. L=1.2Hz, Pour les basses fréquences f=112Hz puis hautes fréquences f=1800Hz,
− Relever la courbe du courant
− Prélevez la valeur de l’ondulation du courant ∆I.

17. Interprétez et expliquez les résultats obtenus.


18. Comparez les valeurs trouvées avec les valeurs théoriques.

b) Étude du facteur de forme du courant


Rappel : Yeff
Le facteur de forme est définit par : Ff = Y : grandeur : courant, tension ou puissance
Ymoy
Le facteur de forme nous donne une idée de la forme d’un signal.
C'est une notion importante en électrotechnique : le rendement d’une machine tournante alimentée en
courant continu ondulé i(t), à l'aide d'un redresseur ou un hacheur par exemple, est d’autant plus
élevé que le facteur de forme du courant est proche de 1.
Le cas Ff = 1 correspondant au courant continu parfait.

19. Pour L=1.2H, f=112Hz, rapport cyclique α variable de 0 à 100% (prenez un pas de
20%), tracer dans le même graphe :
− Ieff=f(α)
− Imoy=f(α)
− Ff=f(α)
20. Interprétez et expliquez les résultats obtenus.

TP 1 & TP 2 7/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

I.3.4 : Bilan de puissance :


Valeurs fixes dans cette partie :
− Fréquence f=112Hz
− Rapport cyclique α=50%.

21. Pour les deux types de charge (purement résistive et mixte RL), prélever les valeurs de
la puissance active P, réactive Q et apparente S.
Remarque : voir à la page 4 comment afficher les grandeurs de sortie souhaitées.
22. Interprétez et expliquez les résultats obtenus.

NP :
- Présenter les résultats expérimentaux et comparer-les aux résultats théoriques.
- Tous résultats d’observation et de mesure doivent faire l’objet d’interprétations.
- Le compte-rendu doit obligatoirement contenir une conclusion.

II . HACHEUR RÉVERSIBLE (mode à quatre quadrants)

II. 1. Introduction :
Le rôle des convertisseurs DC-DC est de convertir des tensions continues constantes en
tensions continues variables. Si la tension peut être réglée en continu dans deux directions et
si, dans le circuit de charge, on a une source d’énergie, comme par exemple, au freinage d’un
moteur ou une batterie, un renvoi d’énergie peut s’effectuer via l’inversion de courant, alors,
l’emploi d’un convertisseur à quatre quadrants (04 IGBT) est nécessaire.

Fig. 9 : Convertisseur DC-DC mode à qutre quadrants


Hacheur Réversible

TP 1 & TP 2 8/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

II. 2. Préparation théorique :


1. Pour un fonctionnement en quatre quadrants : fonctionnement moteur dans les deux
sens AVEC la possibilité de freinage par récupération dans les deux sens.
− Représenter les graphes u(t) et i(t) dans les QUATRE quadrants en indiquant les
composants à commander et les composants en conduction.
2. Pour un fonctionnement en quatre quadrants : fonctionnement moteur dans les deux
sens SANS la possibilité de freinage par récupération dans les deux sens.
− Représenter les graphes u(t) et i(t) dans les DEUX quadrants en indiquant les
composants à commander et les composants en conduction.

II. 3. Manipulation :
1. Respectez les consignes de sécurité indiquées à la page 4.
2. Réalisez le circuit hacheur en pont sous charge mixte (R = 810 Ω, L = 1.2 H) suivant le
schéma des connexions indiqué (fig. 10). Faites-le vérifier par l’enseignant.

Fig. 10 : Schéma des connexions pour l’analyse des courbes de courant et de tension en mode à
plusieurs quadrants (à charge MIXTE RL)

TP 1 & TP 2 9/10
Département Électrotechnique – FEI - USTHB Travaux Pratiques : Électronique de puissance

3. Refaire les étapes 2, 3, 4 et 5 de la section I.3.1

Valeurs fixes dans cette partie :


− Fréquence f=112Hz
− Rapport cyclique α=75%.
− Charge mixte (R=810 Ω, L =1.2 H)

4. Prélever par PC les courbes suivantes :


− Tension de sortie,
− Courant de sortie,
− Valeur moyenne de la tension de sortie,
− Valeur moyenne du courant de sortie
Remarque : voir à la page 4 comment enregistrer les résultats et comment afficher les
grandeurs de sortie souhaitées.

5. Exécution du bilan de puissance


6. Déterminez le pourcentage continu de la puissance active P1 et le pourcentage
alternatif de la puissance active P2.

7. Réalisez les mesures (Vue Représentation vectorielle) pour la charge suivante et


commande par R = 810Ω, L = 0 H, fréquence 112 Hz, rapport cyclique de 0,25.

8. Interprétation des résultats


9. Conclusion

NP :
- Présenter les résultats expérimentaux et comparer-les aux résultats théoriques.
- Tous résultats d’observation et de mesure doivent faire l’objet d’interprétations.
- Le compte-rendu doit obligatoirement contenir une conclusion.

TP 1 & TP 2 10/10