Vous êtes sur la page 1sur 5

QU’EST-CE QUE LA MONARCHIE ABSOLUE?

La France est le modèle de la monarchie absolue. L’absolutisme dit que le roi doit être
catholique et le représentant de Dieu sur la terre. Il doit être aussi à la tête de l’Église
Gallicane, le chef de la noblesse et le protecteur des sujets. Il a trois pouvoirs: le législatif,
l’exécutif et le judiciaire. Il aussi soutient les académies et accorde des pensions aux
artistes. Mais, l’absolutisme a ses limites: le roi doit respecter les privilèges des privilégiés.
Dans la monarchie absolue on dit que le service de Dieu et le respect pour les rois, sont
choses unies. Les rois sont comme Dieu et on ne peut pas attempter sur ils.
Selon Louis-Sébastien Mercier, les rois qui possèdent des pouvoir, n’osent pas anéantir les
droits du privilégiés; ils les respectent, ou ne les attaquent que d’une manière lente.

LES LIBERTÉS ANGLAISES


La Déclaration des Droits dit que sans la permission du roi on ne peut ni exécuter des lois, ni
levé de l’argent pour la couronne, ni faire de la guerre, ni imposer des amendes excessives;
mais on peut s'exprimer et voter avec liberté.
La liberté selon John Locke, et un pouvoir qu’on acquis par nature que seulement se trouve
dans une société politique où chacun s’est dépouillé de ses pouvoirs naturels.
Voltaire apprécie le Parlement Anglais parce qu’il dit que cet Parlement a été le seul à
parvenir le pouvoir du roi.

QU’EST-CE QUE LE MOUVEMENT DES LUMIÈRES


C’est un mouvement intellectuel et scientifique. La plus belle illustration de ce mouvement
est la Encyclopédie, lequel parle sur connaissances de l’époque et des critiques contre
l’absolutisme. Les Lumières sont contre la tradition et l’ignorance et aussi l’intolérance
religieuse depuis la Révocation de l'edit à Nantes (1685).
L’opinion publique en France pendant le XVIIIè siècle varie selon le statut social. Il y a des
privilégiés qui ont beaucoup d’information et de ressources, mais pour une grande partie de
la population, l’information reste assez pauvre.
Selon montesquieu, la séparation de pouvoirs et la suivante: législatif (le prince ou le
magistrat fait des lois), exécutrice (le roi fait la paix ou la guerre) et judiciaire (le roi punit les
crimes). Aucun de ces pouvoirs peuvent pas être joints.
Selon Diderot, l’autorité n’est pas acquise par nature, au contraire de Jaucourt, qui dit que
l’autorité est un pouvoir acquis par nature.
Voltaire disait que l’abus de la religion a produit autant des désastres mais qu’elle est
installée pour nous rendre heureux dans la vie.

QUELLE CRISE TRAVERSE LA MONARCHIE FRANÇAISE?


La monarchie absolue dirige une administration efficace depuis que la France est la
puissance plus grande d’Europe. Depuis Louis XVI, le règne entre en crise. Il y avait des
politiciens qui tentent de réformer la fiscalité. mais la situation est devenue intenable. En mai
1788, Paris a publié la << Déclaration des lois fondamentales du royaume >>, laquelle dit
que seulement les États généraux peuvent voter un nouvel impôt. Louis XVI devait céder el
le 8 août il rétablit les droits des parlements. Pendant ce période, des gens écrivaient des
cahiers des doléances, lesquels contient des critiques sur des élections.
COMMENT SE DÉCLENCHE LA RÉVOLUTION EN 1789?
Dès l’ouverture des États Généraux, le 5 mai 1789, il y avait beaucoup problèmes en
France. Les États Généraux étaient paralysés le 17 juin quand Louis XVI faisait expulser la
nouvelle assemblée formée par le Tiers-État. Le 9 juillet, on forme l’Assemblée Nationale
constituante. Louis faisait placer des régiments de soldats étrangères aux autours de Paris.
Le 13 juillet, ils ont créé municipalité protégée par une garde nationale. Le 14 juillet il y avait
la prise de la Bastille. Les informations déformées sur l’agitation parisienne provoquaient la
Grand Peur. Les paysans s’arment, attaquent et brûlent les terriers. Le 4 au 5 août il y avait
l’abolition des privilèges pendant que le 26 août la << Déclaration des Droits de l’Homme et
du Citoyen >> est adoptée. Ça provoquerait la fin de l’Ancien Régime. Pendant la nuit du 4
août, appelée la nuit de la Grand Peur, il y avait des violentes convulsions dans des
provinces, des recherches des titres seigneuriaux avec une sorte de fureur et l’impossibilité
de s’opposer au torrent de la Révolution.

QUELLE EST L’OEUVRE DE LA CONSTITUANTE?


L’Assemblée constituante définit les principes du nouveau régime; les libertés
fondamentales, l’égalité civile. Le pouvoir appartient ensemble de la population. La fête de la
Fédération célèbre le premier anniversaire de la prise de la Bastille. Louis XVI jure de
respecter la Constitution, laquelle était votée en septembre 1791. Le roi a le droit de veto
mais il ne peut pas dissoudre l’Assemblée ou déclarer la guerre. Le pouvoir de faire des lois
est confiée à l’assemblée législative, élue au suffrage censitaire. La France devient ainsi une
monarchie constitutionnelle.

POURQUOI LA MONARCHIE ÉCHOUE-T-ELLE?


Malgré la grande popularité de la Révolution, il y avait des oppositions et des grandes
familles françaises devaient émigrer, une complote contre la Révolution. Sur la question
religieuse le clergé français s’est divisé. Mauvaise marche de l’économie et des mauvaises
récoltes et la hausse des prix. Louis XVI use son droit de véto pour freiner les réformes et
contacte avec les cours étrangères pour abattre la Révolution. Le roi perd toute son autorité
à cause de sa fuite. L’Autriche et la Prusse menacent la France d’une guerre. La guerre est
déclarée le 20 avril 1792. Le 11 juillet, la Patrie est proclamée en danger.

LA RÉPUBLIQUE DE 1792 À 1799


La République est proclamée le 21 septembre 1792. La Convention date ses lois de l’an I de
la République, ils créent un nouveau calendrier. La Convention est dominée par les
Girondins (conservateurs) pendant les années 1792-1793, puis par les Montagnards les
années 1793-1794 et ensuite, jusqu’à le 1799, par des hommes de la Plaine. Le principe
d’égalité est mieux appliqué grâce au suffrage universel masculin. Robespierre voulait la
mort du roi. Finalement, le roi est condamné à mort et exécuté le 21 janvier 1793. Les
conséquences de cette exécution étaient: une crise économique importante, les armées
étrangères coalisées et une crise politique majeure. Le sans culottes sont un group de
citoyens qui vont appuyer le coup d’État des Montagnards qui voulaient l'égalité
économique-social. Robespierre met un place un gouvernement révolutionnaire où le
pouvoir est aux mains d’un Comité de salut public lequel Robespierre est à la tête.
La Terreur est appliquée. Il y avait quatre tipus de terreur: la terreur religieuse (les églises
n’ont pas de la religion), la terreur économique (limiter les prix), la terreur militaire
(répression féroce contre les uns en contre la République) et la terreur publique avec la loi
des suspectes qui désigne cinq tipus de personnes. Des personnes activement contre la
liberté, personnes sans argent, personnes qui refusent des certificats de civisme,
fonctionneurs publiques suspendus par la convention et de personnes qui ne se peuvent
pas manifester contre le Révolution. Camille Desmoulins critiquait la loi des suspects et la
peine de mort et aussi disait que la Terreur était une folie.

QU’EST-CE QUE LE DIRECTOIRE?


On va retourner à être conservateurs. Le gouvernement s’accommode aux inégalités
sociales. Octobre 1795 → la mise en place du Directoire. La population française est donc
sous étroite surveillance et la démocratie est confisquée. Les armées étrangères sont
repoussées. Finalement, il y avait un bilan accablant. Robespierre est arrêté et puis exécuté.
Après ça, la mise en place du Directoire. Le Directoire rédigeait une nouvelle constitution. Le
suffrage censitaire est rétabli. C’est une république très conservatrice. Un coup d’État les
jours 9 et 10 novembre 1799 mené par Napoléon posait fin au Directoire.
COMMENT BONAPARTE IMPOSE-T-IL SON POUVOIR? (1799-1815)
Bonaparte a installé le Consulat par plébiscite avec un régime exécutif fort et un pouvoir
législatif confié à quatre chambres aux pouvoirs limités. il nombre des maires des grandes
villes.
1r Consul (Bonaparte) → pouvoir exécutif
2n/3r Consul → seulement aident
1/2/3/4 assemblées → pouvoir législatif
La République est maintenue mais détournée de leur but initial. Bonaparte maintient certains
acquis de la Révolution (égalité des citoyens et respect de la propriétée privée). Il veut
censurer la presse et il rétablit l’esclavage dans les colonies et il aussi contrôle les ouvriers
(DNI I FITXAR). Pour stabiliser le pays, Bonaparte autorise le retour des nobles émigrés
livrement, il garantit des propriétés au bourgeoises et il signe le Concordat avec la Pape en
reconnaissant le catholicisme. Après Bonaparte, il y avait Bonaparte II qui créait des lycées,
la banque de France et le Franc, le Code civil (un recueil d’articles en donnant valeur aux
lois des relations entre les individus) et la légion d'honneur.

COMMENT NAPOLÉON GOUVERNE-T-IL?


Le premier Empire est instauré pour Napoléon pour remplacer le Consulat. Le 2 décembre
1804 Bonaparte se fit sacrer par le Pape Pie VII. Il se serait couronné lui-même et puis
l'impératrice. Napoléon fait censurer toute la presse pour contrôler l’information, il forçait
tous les Français à maintenir fidélité à l’empereur et il gouverne seul.
Il conquiert un immense territoire d’Europe, il perd des soldats. En 1814, il est battu et
envoyé sur l’île d’Elbe et après il retournait mais seulement pour cent jours, quand il était
battu à Waterloo en 1815 et meurt en 1821 sur l’île de Saint-Helène.

COMMENT LA FRANCE DOMINE-T-ELLE L’EUROPE?


En 1805, Napoléon obtient la création de la Confédération du Rhin, qui réunit les états
Allemands sous sa protection. Les victoires françaises se suivent:
1806 → la Prusse / 1807 → la Russie / 1809 → l’Autriche. Seule résiste encore Angleterre
laquelle Napoléon impose le blocus continental. 1807 → Portugal et Espagne occupées.
Napoléon pensait que une unité d’Europe serait le meilleur et voulait avoir tout l'équilibre des
pouvoirs.

POURQUOI L’EMPIRE DE NAPOLÉON S’EFFONDRE-T-IL EN 1814?


En 1812 la Russie se retourne contre le France. En 1814 tous les pays forment une coalition
vers la France et l’empire s'effondre. Louis XVIII est sacré roi de France.

JUSQU’OÙ VA LA RESTAURATION MONARCHIQUE DE 1815?


Louis XVIII confirme la Charte qu’il avait signée en juin 1814, laquelle organise les droits et
les pouvoirs en France. Il approuvait les libertés d'expression, de presse, de religion, etc. Il
est déclaré roi de droit divin.
La monarchie est dans une situation fragile entre “ultras” et “constitutionnels”. Les “ultras”
disparaissent mais ils retournent après l’assassinat du duc de Berry. L'avènement de
Charles X, à la mort de son frère (Duc de Berry) confirme cette tendance “ultra”.
Il se fait sacrer à Reims et défendait la religion catholique et il fait aussi voter la loi du <<
Milliard des émigrés >>. Les libéraux gagnait les élections juillet 1830. Après cela, Charles
édicte quatre ordonnances (no es vota pel poble) lesquelles provoquaient des révoltes.
La Charte avait une mélange entre des lois de l’Ancien Régime et des lois de la Révolution.

LA MONARCHIE DE JUILLET: UN RÉGIME LIBÉRAL? (1830-1848)


Après trois jours des barricades parisiennes, Charles X abdique. Des libéraux défendent
l’idée d’une monarchie libérale. Acclamé par la foule, le duc d’Orléans obtient ainsi le
pouvoir de la Chambre des Députés et devient <<Roi des Français>> en août 1830. Il
conservait le pouvoir exécutif mais partage l’initiative des lois avec la Chambre. Le
catholicisme n’est plus la religion d’État. Le nombre d'électeurs augmente.
Il y avait trois types d'oppositions: les légitimistes (lesquels veulent la Branche
Bourbonnienne), les bonapartistes (lesquels veulent la monarchie de Napoléon) et les
républicains (ceux qui veulent organiser des insurrections à Paris).
Louis-Philippe est accusé d’avoir accaparé la révolution. On se sauvait pas qu’en 1848 se
prépare une nouvelle révolution populaire.