Vous êtes sur la page 1sur 16

FANJAVA 2O19

5EME A SUJETS EVALUATION1


S9 M2

Collaborateurs :
 les responsables pédagogiques du
promotion FANJAVA,
 Le Trésor (goupe facebook)
 CaraMémo (fb : Caranémo Le Trésor) |
Hématodologie 2017

Pr RAKOTO Alison Olirat

Sujet 1

I. Une fille de 12 ans présente une céphalée, une asthénie, une dyspnée, une
tachycardie, une fièvre à 39%9 avec des douleurs articulaires et osseuses.
1. Citer parmi les signes présentés ceux qui sont en faveur d’un syndrome anémique
2. Comment confirme-t-on une anémie ?
3. Citer les différentes cause d’une anémie d’origine centrale et les causes d’une anémie
périphérique.

II. L’examen physique montre en plus que l’enfant présente un ictère conjonction
muqueux
1. Quel est mécanisme probable de l’anémie ?
2. Quel autre signe recherche-vous pour compléter le tableau de ce mécanisme.
3. Citer 3signer biologiques qui perrmettent de confirmer ce mécanisme.

III. La drépanocytose est diagnostiquée chez cette enfant le taux d’Hb est à 7,7g/fl
(N=9,8-13g/dl)
1- Faut-il transfuser l’enfant ?
2- Quel est la principale complication à craindre dans ce cas ?
3- Quels peuvent survenir au cours d’une transformation ?

IV. Quelle est la conduite thérapeutique à adopter chez cette enfant ?


V. Quels sont les conseils à prodiguer pour la famille à la sortie de d’enfant ?

SUJET 2

II. Une femme de 40 ans est hospitalisée pour sensation de fatigue d’apparition
progressive évoluant depuis un mois suivi d’une douleur abdominale avec pesanteur
de l’hypochondre gch, fièvre à 38,5°C et de céphalées, pas d’ATCD particulier.

1- Quel est le signe à rechercher à l’examen clinique ?


2- Quel diagnostic évoquerez-vous devant ces signes ?

1
3- L’hémogramme permet de trouver une ANN Arégénérative et une
hyperleucocytose très importante
(600G/l) avec myélemie équilibrée.

a. Quel est le mécanisme de cette anémie ?


b. Que signifie myélemie équilibrée ?

4- Quel est le diagnostic à retenir ?


5- Quels est l’examen de confirmation ?
6- Quel est le principe de traitement ?

CHIR PED 2017

Pr Hunald

I. Un nouveau-né de 3kg et de 3 semaines est admis au service des urgences pour


une occlusion digestive basse. Une radiographie ASP est demandée.
1. Dans ce cas, quel sont les 2 arguments diagnostic à rechercher en cas de suspicion de
la maladie de Hirschprung
2. Qu’attendez-vous de la radiographie ASP
3. Décrire la physiopathologie liée a l’absence de RAI lors de la maladie de Hirschprung
Une biopsie chir a été réalisée.
Qu’attende du résultat de l’examen histologique en cas de malade de Hirschprung

GASOTRO-CHIR 2017

PR SAMISON Luc Hervé

1- Diagnostic positif d’une cholécystite aigue

Pr RAKOTOARIJAONA Armand

Prolapsus hémorroïdaire

1- Définition
2- Diagnostic positif
3- Les stades de prolapsus hémorroïdaire

2
GASTRO-MED

1- Décrire les complications d’une cirrhose


2- Etiologies d’une dysenterie

PEDIATRE 2017

Dr RATSITOHAINA Hanta

1- Citer les 5 catégories de phénomène qui permettent au nouveau-né de s’adapter à la


vie extra-utérus.
2- Chez le nouveau-né, les pertes thermique se fait essentiellement par 4 mécanismes.
Citer-les ?

Dr ANDRIANTAHIANA Todisoa

1) Diagnostic des crises épileptiques néo-natales

NEPHROLOGIE 2017

Dr RAMILITIANA Benja

1) Rapporter le tableau comparatif de 2 causes les plus rencontrés d’une sténose de l’artère
rénale.
2) Diagnostic positif de nephroangiosclérose bénigne.

NEPHROLOGIE 2017

Pr RANDRIAMANTSOA Lova (22min)

Une jeune femme de 19ans présente des œdèmes généralisés depuis 3 semaines, une
asthénie et des douleurs articulaires multiples. Elle à 38°c à son entrée à l’hôpital et sa
pression artérielle est à 150/92 mmHg. Son bilan montre une protéinurie à 2g/24H, une
protidémie à 65g/l, albuminémie à 32g/l, une anémie microcytaire hypochrome régénérative.
La créatininémie est à 370 versus 182 deux semaines plus tôt, la RCP est à
7mg/l, et la VS à 85 mm.

3
Question 1 : Pour l’atteinte néphrologique seule, à quoi concluez-vous ? (3 mots)

Argumentez votre syndrome (2 petits paragraphes de 2 lignes chacun maximum)

Question 2 : Elle rapporte des érythèmes des deux joues d’il y a 3 semaines, qui ont laissé des
séquelles hyperchromique. A quelle étiologie pensez-vous en premier ? (3 mots)

Qu’observera-t-on alors à l’examen de la biopsie rénale en microscope optique et en


immunofluorescence ?

ANCIEN SUJETS 20…

UROLOGIE

1- Citer les CDD du cancer du rein chez l’adulte (5 pts)


2- Adénome de la prostate (10 points)
a- Citer les complications évolutives de cette maladie
b- Quelles ont les moyens médicamenteux de son traitement.
3- Les données du TR au cours d’une prostatite aigue (5pts)

UROLOGIE (Dr RANTOMALALA Yoël)

1- CAT devant une HBP


2- CAT devant un cancer de prostate
3- Mécanisme de l’infection urinaire
4- Mécanisme et physiopathologique du lithisse et colique néphrétique

URO

Pr RANTO

1- Hypertrophie bénigne de la prostate (10 points)


a- Donner les caractéristiques cliniques de la lésion lors du toucher rectal
b- Quelle sont les sont les complications évolutives de la maladie ?
c- Citer les moyens médicamenteux du traitement
2- Cystite aigue de la femme (10 points)

4
a- Citer les différentes voies de pénétrations des bactéries dans les voies ………. ?
b- Quelles sont les mesures hygiéno-diététiques de sa PEC.

GASTRO-MED

Pr SAMISON

1- Signes clinque d’une péritonite aigue générale


2- Quel est l’examen complémentaire à demander en 1èer intension si l’on suspecter une
perforation d’organe creux. Quel est le résultat attendre.
3- Décrire les phases thérapeutiques d’une PAG par perforation Gastrique

Urgence PEDIATRIQUE

Pr Annick

Vous recevez en salle un bébé né de 32 SA pesant 2100g d’une mère diabétique.

Glycémie capillaire 2mmol/l

Faut-il instaurer un traitement médical particulier

Si oui, le ou lesquels ? à quel posologie

L’enfant présente-t-il de facteur de risque d’hypoglycémie

Si oui, lesquels ?

Dr.

1- Citer les règles de réanimation du nouveau-né

URCENCE-PED

1- Définir Détresse respiratoire du nouveau-né et donner avec précision les éléments à


apprécier à l’inspection au cours de l’examen clinique.
2- Citer les singes d’alarme de repérage du nouveau-né à risque de mort suite

5
URO :

I- HBP
1- Donner les caractéristiques de la lésions lors du TR
2- Quels sont les complications mécaniques de l’évolution de la maladie
3- Citer les moyens médicamenteux du traitement

II- Hydrocèle vaginale :

Comment procédez-vous pour le diagnostic.

Citer sans détailler les moyens chirurgicaux du traitement.

SUJES 5ème ANNEE


5ème ANNEE – PS 2013

GASTROLOGIE MEDICALE
Pr Rado RAMANAMPAMONJY
1- Une femme de 50 ans a été hospitalisée pour ictère d’allure choléstatique
a. Décrire les SC et biologique d’un ulcère choléstatique
b. Quels EPC allez-vous demander pour chercher l’étiologie choléstatique, quels sont
les résultats attendus ?
c. Une dilatation des voies biliaires intra et extra hépatique est décelée, énumérer les
différentes étiologies possibles.

CHIRPED
Dr Romain
Anomalie de la jonction pyélo-urétérale : les données de l’imagerie.

NEPHROLOGIE
Dr RAMILITIANA Benja
Diagnostic positif de la glomérulonéphrite aiguë

Pr ANDRIAMANANTSOA Lova
1- Quels sont les facteurs de risque de néphropathie diabétique ?
Caractéristiques clinico-biologiques d’une néphropathie diabétique débutante ND3
2- Décrire les signes de glomérulonéphrite rapidement progressive. Quel est ou
quels sont les aspects histologiques ?

GASTROCHIR
Pr SAMISON Luc Hervé

6
1- Diagnostic positif de l’angiocholite

Dr Tianarivelo
1- Citer 2 risques très élevés de cancer rectal avec le nom de dépistage.
2- Anatomie pathologique, quel est l’aspect en étude microscopique le plus
fréquent ?
3- Enumérer 3 circonstances de découverte.
4- Quel est l’examen paraclinique à demander permettant de confirmer le diagnostic

PEDIATRIE
Pr Annick ROBINSON
Vous observez une maman en train d’allaiter. Quels sont les éléments qui vous
permettent de dire que c’est une bonne prise de sein ?
Quelles sont les différentes positions d’allaitement ?

Dr RAKOTOMAHEFA Mbola
Citer sans décrire les principales causes de décès des enfants malnutris ?
Pr RAVELOMANANA
Décrire le mécanisme physiopathologique de l’HTIC

HEPATO-GASTRO-ENTEROLOGIE
Pr RAMANAMPAMONJY Rado
1- Décrire les signes cliniques d’un RGO
2- Citer les signes d’alarme au cours d’un RGO
3- Citer 3 tests invasifs et 2 non invasifs permettant le diagnostic d’une infection à
Helicobacter pylori.
4- Enumérer les étiologies d’un ictère choléstatique avec dilatation des voies biliaires
intra et extrahépatiques
à l’échographie abdominale.
5- Compléter le tableau suivant :

6- Donner votre diagnostic à partir des résultats sérologiques suivants :

a. Ag HBs négatif /Ac anti HBc positif / Ac anti HBs positif

7
b. Ag HBs négatif / Ac anti HBc négatif / Ac anti HBs positif

c. Ag HBs positif depuis 6mois / Ag HBe positif / Ac anti HBe négatif / ADN viral
positif

d. Ag HBs négatif / Ac anti HBc positif type IgM / Ac anti HBs négatif

HEMATOLOGIE

Cas n°1 :
Une jeune fille de 15 ans présente les signes cliniques suivants :
- Asthénie
- Dyspnée
- Céphalée
- Fièvre
Evoluant depuis quelques jours.
1- Quels sont parmi les cités les signes en faveur de l’anémie ?
2- Quels autres signes recherchez-vous pour compléter le tableau clinique d’un
syndrome anémique ?
3- Comment confirmez-vous pour l’anémie ?
4- Votre examen clinique révèle en plus un ictère et une splénomégalie modérée. A
quel mécanisme reliez-vous l’anémie ?
Quels examens demanderez-vous pour confirmer et quels sont les résultats attendus
?
5- La drépanocytose est retenue chez cette fille, comment mènerez-vous la prise en
charge ? Le taux d’Hb est égal à 8g/dl (N : 11-16 pour cette jeune fille) et les
leucocytes 1,23 G/l (N : 4-10 G/l)
6- Quels sont les conseils à prodiguer pour la sortie ? Et les conseils pour la famille ?

Cas n°2 :
Un enfant de 10 ans a un syndrome hémorragique à type de gingivorragie. Un
hémogramme est fait en urgence.
1- Quel résultat attendez-vous ?
2- Hemogramme normal mis à part anémie discrète.
Exploration de l’hémostase : TQ normal mais un TCA très allongé. Quel est le
diagnostic probable ?
Comment expliquer le mécanisme de l’hémorragie ? Quelle est donc la suite de
l’investigation biologique (c'est-à-dire examen de confirmation) ?
3- Quelles sont les autres localisations hémorragiques à demander et à rechercher ?

8
4- Quel est le principe de traitement ? Quels sont les conseils à donner ?

PEDIATRIE
Pr RAVELOMANANA Noëline
1- Décrire la physiopathologie des encéphalites.
Dr RAVELOMANANA Lovaniaina
Citer les SC et S. biologique de la carence en fer chez l’enfant.

Dr Arthur
1- Quels sont les critères d’admission au CRENI ?
2- Quels sont les EPC demandés devant une diarrhée chronique ?

NEPHROLOGIE

Pr Lova

1- Donner la classification de la néphropathie diabétique et les caractéristiques de


chaque stade.
2- A quel stade de la ND le patient présente une protéinurie > 1g/24h et PA > 150/90
mmHg sans insuffisance rénale ?
a. Quels sont vos objectifs tensionnels ?
b. Quels sont les moyens pour atteindre ces objectifs ?
3- Quel est l’insuffisance rénale organique la plus fréquente ? Quels sont ses causes
?

CHIRURGIE PEDIATRIQUE

Pr Hunald
1- Syndrome de jonction pyélo-urétérale :
a. Définition
b. S. fonctionnel le plus évoqué devant un enfant 8-10 ans (une phrase)
c. Quels est l’élément déterminant à l’échographie de cet âge ?
d. Qu’attendez-vous de l’étude statique de la masse rénale fonctionnelle à la
scintigraphie au DMSA
99TC ?
e. Qu’attendez-vous de néphrogramme dans l’étude dynamique rénale à la
scintigraphie au DMSA
99TC ?

Pr Lalatiana
Neuroblastome :
1- Quels sont les résultats anatomo-pathologiques ?
2- Quels sont les SC et paraclinique ?
3- Citer les principes de traitement.

9
HEMATOLOGIE
Pr RAKOTO Alson Olivat
1 sujet au choix :

I. Un garçon de 19 ans est hospitalisé pour douleur abdominale intense à la suite


d’un traumatisme minime inaperçu du tronc droit.
Antécédent : son frère était opéré pour un hématome spontané du muscle psoas
gauche.
Examens physiques : permet de trouver un abdomen très douloureux avec
contracture abdominale généralisée évoquant une péritonite.
Echographie : montre une collection hémorragique intrapéritonéale.
Il était opéré d’urgence pour évacuer l’hématome.
1- A quelle maladie pensez-vous devant toutes ces manifestations ? Justifier votre
réponse.
2- Quels sont les tests de confirmation à demander avec les résultats attendus ?
Classifier la maladie.
3- L’hémogramme montre une Hb à 70g/l et VGM 70 Um3, Quel est le type et le
mécanisme de cette anémie ?
4- Quels sont les CAT devant cette maladie ?

II. Une femme de 40 ans est hospitalisée pour sensation de fatigue d’apparition
progressive évoluant depuis un mois suivi d’une douleur abdominale avec pesanteur
de l’hypochondre gauche, fièvre à 38,5°C et de céphalées, pas d’ATCD particulier.

1- Quel est le signe à rechercher à l’examen clinique ?


2- Quel diagnostic évoquerez-vous devant ces signes ?

3- L’hémogramme permet de trouver une ANN Arégénérative et une


hyperleucocytose très importante
(600G/l) avec myélemie équilibrée.
a. Quel est le mécanisme de cette anémie ?
b. Que signifie myélemie équilibrée ?

4- Quel est le diagnostic à retenir ?


5- Quels est l’examen de confirmation ?
6- Quel est le principe de traitement ?

PEDIATRIE

Dr Todisoa
Diagnostic positif d’une staphylococcie pleuro-pulmonaire du Nourrisson

10
Décrire les différentes stratégies de vaccination.

Dr Hanta
Critères d’hospitalisation d’une bronchiolite A.
Traitement d’une bronchiolite A.

GASTRO-CHIR

Pr SAMISON Luc Hervé


1- Diagnostic d’une angiocholite

Pr Jean Roger
2- Enumérer les moyens médicaux à réaliser devant la perforation ulcéreuse de
l’estomac

GASTRO-MED
Pr Rado RAMANAMPAMONJY
Un jeune homme de 20ans a été vu en consultation pour des symptômes digestifs :
deux diagnostics ont été évoqué MC et RCH :
1- Décrire le SC d’une MC.
2- Devant cette hypothèse diagnostique, énumérer les examens à prescrire pour
asseoir le diagnostic de MC ; quels sont les signes retrouvés.
3- Comment peut-t-on faire la différence entre MC et RCH ?

SUJETS 2012

GASTROLOGIE MEDICALE :
Pr RAMANAMPAMONJY Rado
1- Hépatite virale B aiguë bénigne cytolytique : signes cliniques et biologiques.
2- Signes cliniques et paracliniques d’une Http

GASTRO-CHIR
Pr SAMISON Luc Hervé
Diagnostic d’une cholécystite aiguë.
Pr RAVELOSON Jean Roger
Citer les signes fonctionnels d’une appendicite aiguë.

PEDIATRIE

Pr RAVELOMANANA Noeline
1- Physiopathologie et citer les SC du purpura rhumatoïde.

Dr RAVELOMANANA Lova

11
Citer les signes biologiques d’un rachitisme carentiel.

Dr RAKOTOMAHEFA Mbola
Diagnostic positif d’une leucémie aiguë de l’enfant.

Pr ROBINSON Annick
Cas clinique n°1 :
Un garçon de 4ans vient en consultation pour une toux sèche évoluant depuis 3 j
associés à une fièvre à 38,5° et rhinorrhée claire :
1- Des ronchi sont retrouvés à l’auscultation et il n’y a pas de lutte. Avez-vous besoin
d’examen complémentaire ?
2- Quel diagnostic évoqueriez-vous ?
3- Quel traitement mettez-vous en place ?

Cas clinique n°2 :


Une petite fille de 23 mois arrive à l’urgence pour une dyspnée avec wheezing. Sa
température est de 37,8°C, elle présente un tirage intercostal. La mère décrit que
c’est la 3ème fois qu’ elle présente le même tableau depuis sanaissance, tous les 6
mois environ, et quelques heures passées à l’hôpital suffisent pour la calmer.
1- Quel est votre diagnostic ?
2- Détaillez le traitement que vous allez mettre en route en 1ère intention à l’urgence.
3- Rédigez l’ordonnance de sortie car au bout de 12h d’hospitalisation, elle peut être
rentrée à son domicile.

CHIR-PED
Pr ANDRIAMANARIVO Lalatiana
Maladie de Hirschprung :
1- Diagnostic clinique de la forme du nouveau-né.
2- Diagnostic différentiel.

NEPHROLOGIE
Dr RAMILITINA Benja
Diagnostic positif d’une hyponatrémie.

HEMATOLOGIE
Pr RAKOTO Alson Olivat
(Sujet au choix parmi les 4 propositions)

1- Transfusion :
a. Définition.
b. Les éléments de surveillance d’un patient transfusé.

2- Drépanocytose :
a. Physiopathologie

12
b. Complications
c. Principes de la prévention

3- Hémophilie A :
a. Définition.
b. Principes thérapeutiques

4- Anémie microcytaire hypochrome hyposidérémique :


a. Définition
b. Etiologies
c. Principes thérapeutiques.

2018 ( PROMOTION ALFA)

I. Pédiatrie, Urgence Pédiatrique, Puériculture : (NB : Il y avait 10 sujets


mais seuls 3 sont tirés au sort) (1h 30)
Dr ANDRIATAHINA Todisoa
- Citer les Urgences Médicaux et chirurgicaux liés aux vomissements
du nourrisson et de l’enfant
-
Dr ANDRIAMANANTENA Manankasina
1. Quels sont les facteurs de risque d’une malnutrition Proteino-
Energétique
2. Citer les pathologies pouvant être associées à la Malnutrition
Protéino-Energétique
3. Citer les complications d’une MAS (Malnutrition Aigue Sévère)

Dr RAKOTOMALALA Lova
- SHU (Syndrome Hémolytique et Urémique de l’enfant) : Diagnostic
Positif
-
II. HEMATOLOGIE :
Pr Olivat RAKOTO ALSON (45 min)
Sujet I :
Un jeune garçon de 14 ans vient à l’hôpital à cause d’une gingivorragie
importante depuis plusieurs jours. Il présente à l’entrée : Asthénie,
Céphalée avec tachycardie et dyspnée.
1. A quels syndromes sont liés la céphalée, la tachycardie, la dyspnée
ainsi que l’asthénie ? Quel en est le mécanisme ?
2. Quels sont les étiologies à envisager pour la gingivorragie ?
3. Quel test biologique demandez-vous en premier ?

13
4. Le taux de plaquette est normal. Quels examens demandez-vous
ensuite ?
5. L’interrogatoire révèle un ATCD hémorragique lors de la
circoncision. A quelle maladie pensez-vous ? Quels sont les
résultats de test confirmant ce diagnostique ?
6. Quel est le traitement institué ?
7. Quels sont les conseils à prodiguer à la sortie ?

Sujet II :
Un enfant de 9 ans est amené par la famille pour des douleurs articulaires
intense. L’enfant présente en plus une tachycardie, une polypnée, une
asthénie. Il se plaint également d’une céphalée.
1. Quels sont parmi ces signes ceux qui sont en rapport avec une
anémie ? Comment le confirmez-vous ?
2. L’examen clinique montre un ictère et les urines de l’enfant sont
foncées. Quel est le mécanisme probable de l’anémie ?
3. Quel est le diagnostic le plus probable ? Argumentez
4. Comment confirmez-vous ce diagnostic ?
5. Quels est la conduite thérapeutique pour cet enfant ?
6. Quels sont les conseils à prodiguer à la sortie

III. Gastro Med/Gastro Chir


Pr RAMANAMPAMONJY Rado (45 min)
1. L’hépatite virale B aigue cytolytique : Signes cliniques et Biologiques
2. Citer les étiologies d’une PA (Pancréatite Aiguë)
3. Enumérer les complications d’un RGO

Pr Armand et Dr Tianarivelo (45 min)


La perforation d’Ulcère Gastroduodénale
1. Physiopathologie de la perforation d’ulcère
2. Evoquer les signes fonctionnels d’une péritonite par perforation
3. Quel est la principale symptomatologie physique
4. L’imagerie lors de la perforation révèle un signe pathognomonique :
lequel ?

Pr SAMSON Luc Hervé (NB : Si la question demande Dc +, il doit y avoir :


anamnèse, Signes cliniques, Paraclinique)
Diagnostique positif d’un cancer évolué de l’œsophage sans bilan
d’extension

14
IV. UROLOGIE/NEPHROLOGIE
Pr RANTOMALALA Yoël
(45 min)
Pr RAKOTOTIANA Auberlin
1. Rupture vésicale intra-péritonéal : mécanisme, signes, traitement
2. Cystite aigue de la femme : Etiopathogénie, signes, principes de
traitement

Pr RAMILITIANA Benja (20 min)


1. Citer les causes IRC
2. Dresser le tableau montrant la spécificité des 2 causes les plus
fréquentes de sténose de l’artère rénale
3. Diagnostic positif au niveau clinique de la néphroangiosclerose
bénigne

Pr RANDRIAMANANTSOA Lova N. (NB : Ity Sujet ity rehefa vita ny


examen dia nipetaka avy hatrany teo amin’ny varavarana fivoahana eo
amin’ny Demi-tonneau ny valiny) (22 min)
1. Vous rencontrez un oncle de 50 ans qui dit avoir été diagnostiqué et
traité comme diabétique récemment. Il dit se sentir bien sous
traitement en « comprimés » mais n’a fait aucun bilan. Comment
allez-vous dépister une atteinte rénale débutante ? Quelles
significations auront les résultats possibles ?

2. Sa mère de 75 ans qui serait aussi diabétique présente des


œdèmes symétriques aux membres inférieurs. Elle pesait 65 kg
avant et vous la trouvez à 70 kg. Le bilan révèle une protidémie à
54g/L, une albuminémie à 24g/L, gammaglobulines à 10g/L, les alfa
et beta globulines sont normales. Sa créatininémie est à
145micromol/L et sa protéinurie à 4,2g/24h. Elle n’est pas
hypertendue, et on ne lui trouve pas d’autre étiologie de
néphropathie. Donnez votre (vos) conclusion(s) argumentée(s).

V. CHIR PED (NB : Dr Romain n’a pas posé de question)


Pr HUNALD Francis Allen
ATRESIE DE L’ŒSOPHAGE
1. Diagnostic prénatale
2. Décrire la physiopathologie dans le type III de LADD ou type C de
GROSS
3. Décrire la CAT néonatale

15