Vous êtes sur la page 1sur 5

Historique des ordinateurs :

L'abacus qui a émergé approximativement il y a 5,000ansen Asie et est encore en usage


aujourd'hui, peut être considéré le premier ordi nateur. Cet appareil permet de faire des calculs
en utilisant un système de perles glissantes arrangé sur un casier. Au moyen âge, abaque =
l'art du calcul (en latin = abacus).

En 1642, Blaise Pascal (1623-1662), âgé de 18 ans fils d'un collecteur d'impôt Français, a
inventé ce qu'il a appelé un calculateur numérique à roue pour aider son père dans le calcul
des impôts. Le Pascaline utilise une base de dix pour accomplir seulement des additions.

En 1694, Gottfried von Wilhem Leibniz (1646-1716), amélioré le Pascaline en fabriquant


une machine qui pourrait multiplier aussi : le multiplicateur mécanique de Leibniz. En 1820,
Charles Xavier Thomas de Colmar a inventé une machine qui pourrait exécuter les quatre
fonctions arithmétiques de base . Le calculateur mécanique de Colmar, l’arithmomètre, a été
utilisé largement pendant la première guerre mondiale. (première calculatrice commerciale)
En 1820, Charles Xavier Thomas de Colmar a inventé une machine qui pourrait exécuter les
quatre fonctions arithmétiques de base . Le calculateur mécanique de Colmar, l’arithmomètre,
a été utilisé largement pendant la première guerre mondiale. (première calculatrice
commerciale).

En 1822, Charles Babbage (1791-1871) a proposé la Machine de Différence pour la


résolution des équations différentielles : fonctionne à la vapeur, grande comme une
locomotive, ayant un programme enregistré qui peut exécuter des calculs et imprimer les
résultats automatiquement. 10 ans après, Babbage a été inspiré par l’idée d’un ordinateur
polyvalent qu'il a appelé la Machine Analytique :
Plus de 50,000 composants constituant les éléments de base d'un ordinateur moderne,
incluant : des périphériques d’entrée sous forme de cartes perforées, une unité de stockage
pour mémoriser 1,000 nombres de 50 chiffres décimaux de long, une unité de contrôle qui
permet le traitement des instructions dans toute séquence et des périphériques de sortie pour
des résultats imprimés.
En 1890, Herman Hollerith (1860-1929), a fabrique la Machine Tabulatrice qui a été
adopté par le bureau du recensement. Il a fondé par la suite la Tabulating Machine
Companyen 1896 qui devient plus tard International Business Machines (IBM).
En 1931, Vannevar Bush(1890-1974) a développé un calculateur pour résoudre les équ. diff.
complexes.
En 1940, John V. Atanasoff (b.1903), professeur au Collège Iowa et son étudiant gradué
Clifford Berry,
avaient développé le premier ordinateur tout -électronique. En étendant le concept vrai ou
faux de l'algèbre
binaire de George Boole (1815-1864) aux circuits électroniques sous la forme On/Off.
Leur projet a perdu sa consolidation et leur travail a été surpassé par les développements
semblables des autres scientifiques.
Début des ordinateurs de type électronique avec l’ENIAC (ElectronicNumericalIntegratorand
Calculator). Celui-ci était constitué par des tubes à vide(17 000), tombait en panne à presque
toutes les 10 minutes et consommait tant d'électricité que lorsqu'il était mis en marche,
l'intensité baissait dans la ville de Philadelphie où il était installé.

ENIAC : (1943-1946) 1948 IBM's SSEC (Wallace Eckert)


5,000 opérations/sec., 1,000 pieds carrés 50 multiplications /seconde, 20,000 relais, 12,500
tubes(John Mauchly &J. Presper Eckert) 25 pieds X40 pieds
Avec l’utilisation du transistor inventé en 1948 par J. Barden, W. Schockley et W. H. Bratten,
(Bell Labs), les ordinateurs sont devenus plus compacts, moins de consommation d’énergie et
donc plus fiables.
1956 : Les chercheurs de MIT ont bâti TX-0 : le premier ordinateur programmable polyvalent
construit avec des transistors.Jack Kilby, Ingénieur de Texas Instruments, développe le
premier circuit intégré en 1958. Avec l’utilisation des circuits intégrés, c'est à dire où plusieurs
portes logiques sont sur un même substrat, on commence à différencier plus nettement les
différentes parties d'un ordinateur. On parle alors d'unité centrale de traitement (UCT) ou
CPU (Central Processing Unit) pour désigner la portion maîtresse dans l'architecture.
La génération fut celle des microprocesseurs. C'est à ce moment là que toutes les
fonctions principales sont implantées sur un seul circuit intégré.
1973, Micral est le premier ordinateur utilisant un microprocesseur (Intel 8 008). En 1981,
IBM introduit son ordinateur personnel (PC) sur le marché. Utilise un microprocesseur Intel
8088 à 4.77 MHz et le système d’exploitation de Microsoft MS-DOS
En 1984, Apple développe son Macintosh.L'évolution de l'industrie électronique permet
d'intégrer des ce ntaines de milliers de transistors sur une 2 "puce" de silicium de quelques
mm grâce au circuit intégré LSI (Large Scale Integration) ou VLSI (Very Large Scale
Integration). Les coûts des circuits intégrés étant inversement proportionnels à la quantité
fabriquée. Si le nombre de transistors et la complexité augmentaient, le circuit sera dédié à
une application particulière => un marché plus restreint. D'ou la nécessité d'un circuit qui peut
exécuter une grande vari été de fonctions donc domaine d'application vaste et production en
très grandes séries =>un coût très faible.
Un microprocesseur est constitué d'un ou plusieurs circuits LSI ou VLSI qui réalisent des
fonctions de traitement. Il permet la sauvegarde et la manipulation des données pendant
l'exécution des instructions.
Le premier microprocesseur sur le marché est le 4004 d’Intel (1971) : contient 2,300
transistors. Aujourd'hui, le Pentium®4 incorpore 42 millions de transistors.

Vous aimerez peut-être aussi