Vous êtes sur la page 1sur 5

ZAD AL MUSTAQNI' - Imam Al Hajjawy Commentaire par Salih ibn Fawzan al Fawzan

CHAPITRE ZAKAT SUR LE BETAIL :

Fawzan : Il y a quatre types de richesse sur lesquelles la Zakat est obligatoire :

1) Lor, largent (le métal) et ce qui est similaire comme largent papier (la monnaie). 2) Le bétail. Il y a les chameaux, les vaches et les moutons. 3) La marchandise échangeable. 4) Les produits de lagriculture comme les céréales et les fruits.

Lauteur commence avec le bétail, qui concernent les chameaux, les vaches et les moutons car cela été la richesse de base que posséder les Arabes, bien que les vaches étaient une exception. Toutefois le Prophète (Alayhi salat wa salam) a informé Muadh Ibn Jabal (Radiya Allahu anhu) que la Zakat concernait également les vaches lorsquil la envoyé au Yémen. [Hadith rapporté par Ahmad (5/230, 233), Abu Dawud (1576) et dautres.] Cela car les vaches étaient couramment possédées par ceux qui vivaient au Yémen.

Hajjawy : La Zakat est obligatoire sur les chameaux, les vaches et les moutons si on les a fait paître pendant un an ou la meilleure partie de celle-ci.

Fawzan : Lauteur commence avec la Zakat sur les chameaux. La Zakat est obligatoire sur les bestiaux spécifiquement. Qui sont les chameaux, les vaches et moutons. Ce sont des bestiaux dont la viande et le lait sont permis à la consommation. Allah a dit : « Vous est permise la bête du cheptel, sauf ce qui sera énoncé [comme étant interdit]. » (Sourate Al Maida V.1)

La Zakat nest pas obligatoire sur le reste des bestiaux comme les ânes, les chevaux et les mulets à moins quils soient échangés en les achetant ou vendant. Dans ce cas, ils sont classifiés comme de la marchandise échangeable, commerciale.

La Zakat devient obligatoire sur les bestiaux sous deux conditions :

1) Que le Nisab soit atteint. 2) Que les bestiaux sont laissés pour paître pendant un an ou la plupart du temps dans lannée. Si le bétail est gardé dans l'enclos ou les stalles pendant une demi-année ou plus, la zakat n'est pas obligatoire car ils nont pas pu paître au pâturage.

Hajjawy : Une chamelle d'un an (bint mukhadin) est donnée en tant que zakat lorsque lon possède vingt-cinq chameaux. Si lon possède moins que vingt-cinq, on donne un mouton comme zakat pour chaque cinq chameaux. Si l'on possède trente-six chameaux, alors une

chamelle de deux ans (bint labun) est donnée comme Zakat. Pour chaque quarante-six chameaux, une chamelle de trois ans (hiqqah) est donnée comme zakat. Si le nombre atteint soixante et un chameaux, alors une chamelle de quatre ans (jadhah) est donnée. Quand le nombre atteint soixante-seize, deux chamelles dans leur deuxième année sont données comme zakat. S'il y a quatre-vingt-onze chameaux, alors deux chamelles dans leur troisième année sont données comme zakat. S'il y a cent vingt et un chameaux, alors la zakat est trois chamelles dans leur deuxième année. Au-dessus de ce chiffre, une chamelle de deux ans est donnée pour chaque quarante chameaux suivants et une chamelle de trois ans pour chaque demi-chameau suivant. L’année fiscale est comptée à partir de la source de ces deux qui a atteint le nisab. S'il n'a pas atteint nisab, alors il est combiné.

Fawzan: Le plus petit Nisab pour les chameaux est de cinq chameaux et la Zakat qui est due est un mouton. Pour dix chameaux, la Zakat due est de deux moutons et ainsi de suite. Une fois quil a atteint le nombre de vingt-cinq chameaux, la Zakat donnée passe de moutons à des chameaux. Une chamelle dun an est donnée comme zakat (pour vingt-cinq chameaux). Ce type de chamelle est appelée « Bint Mukhad » car sa mère est probablement enceinte de sa sœur à ce stade. Le mot

« Mukhad » signifie enceinte.

« Si lon possède trente-six chameaux, alors une chamelle de deux ans (Bint Labun) est donnée en

Zakat. » A ce stade, la mère a déjà donné naissance au chameau avec lequel elle était enceinte et elle peut donc être dépouiller de son lait (on peut la traire). La chamelle de deux ans est aussi appelée « Bint Labun ». Laban signifie le lait.

« Pour chaque quarante-six chameaux, une chamelle de trois ans (hiqqah) est donnée comme

Zakat. » Elle est appelée « Al Hiqqatun ». A ce stade, elle est capable de s'accoupler et est assez

forte pour porter des charges et être montée.

« Si le nombre atteint soixante et un chameaux, alors une chamelle de quatre ans (jadhah) est donnée. » A ce stade, les chameaux commencent à perdre leurs dents.

« Sil y a cent-vingt et un chameaux, alors la Zakat est trois chamelles dans leur deuxième année. » Après quatre-vingt onze chameaux, il ny a pas de changement dans la Zakat jusquà ce que le nombre atteigne cent-vingt et un. Trois Bint Labun sont données comme Zakat à ce stade.

« Au-dessus de ce chiffre, une chamelle de deux ans est donnée pour chaque quarante chameaux

suivants et une chamelle de trois ans pour chaque demi-chameau suivant. » Si nous disons quune personne possède deux cents chameaux. Basé sur ce calcul, il devra payer la Zakat de quatre chamelles de deux ans.

Hajjawi : Il est obligatoire de donner en Zakat, un male ou femelle veau qui a un an pour chaque trente vaches et pour quarante vaches, une vache de deux ans. Pour soixante

vaches, deux mâles ou femelles veaux dans leur première année sont donnés en Zakat. Si le nombre de vaches dépasse soixante, alors pour chaque trente vaches, un veau male d’un an (est donné) et pour chaque quarante vaches, une vache de deux ans est donnée. Il est permis de donner en Zakat un veau male et de donner un « Ibn Labun » au lieu d’une « Bint Mukhadin . Les males sont donnés en Zakat si le Nisab se compose uniquement de males.

Fawzan : Nous avons mentionnés que les Arabes navaient pas pour habitude de posséder des vaches. Les gens du Yémen élevaient des vaches. Lorsque nous disons Arabes, nous faisons référence aux Arabes de la Péninsule Arabique.

Un veau male dun an est connu comme « At-Tabi» et une femelle est appelée « At-Tabia ». Elles sont appelées comme ça parce quelles suivent leurs mères où quelles aillent. L'un ou l'autre peut être donné comme zakat.

Si le nombre de vaches surpasse soixante, une zakat standard est donnée. C’est-à-dire, pour chaque trente vaches, un veau male dun an et pour chaque quarante vaches, une vache de deux ans est donnée.

Il y a trois situations pour quun male soit donnée en Zakat ; 1 ère situation : « Il est permis de donner en Zakat un veau male » Un veau mâle ou femelle peut être donné comme Zakat. 2 ème situation : « De donner un Ibn Labunau lieu dune Bint Mukhadin» Cela est acceptable quand il ny a pas de Bint Mukhadin (chamelle dun an). Le chameau male qui a deux ans dâge est plus gros en taille. De plus, le chameau mâle c’est-à-dire Ibn labun est plus vieux et plus gros que le chameau femelle mentionné ici. Ibn labun a deux ans alors que bint mukhadin peut avoir à peine un an. 3 ème situation : « Les males sont donnés en Zakat si une personne possède uniquement des males. » Si une personne possède uniquement des chameaux males, les moutons quil a sont également des mâles, alors il donne des animaux mâles en Zakat. S'il n'a que des taureaux, alors un veau mâle d'un an ou un taureau de deux ans est donné comme prescrit.

Hajjawy : Il est obligatoire de donner un mouton pour chaque quarante moutons. Quand le nombre de moutons atteint cent-vingt et un, deux moutons sont donnés. Quand cela atteint deux-cent un, trois moutons sont donnés en Zakat. Quand ce nombre est surpassé, un mouton est donné pour chaque cent moutons.

Fawzan : Après avoir expliqué lobligation de la Zakat sur les chameaux et les vaches, lauteur commence à expliquer la Zakat sur les moutons.

« Il est obligatoire de donner un mouton pour chaque quarante moutons. » Cela en accordance avec la parole du Prophète (SallaAllahu alayhi wa salam) : « Un mouton pour quarante (moutons). » [Hadith rapporté par Abu Dawud (1568), At-Tirmidhi (621) et dautres.] Il ny a pas de Zakat jusquà ce que le nombre de 121 moutons soit atteint, possédé. Deux moutons sont donnés à ce stade. L'écart entre quarante et cent vingt moutons où la Zakat n'est pas obligatoire est connu sous le nom d'al Waqas. La zakat est payable lorsque le nombre de moutons atteint cent vingt et un. Si une personne a quatre-vingts moutons, alors elle paie un mouton comme Zakat. Il en va de même s'il a cent moutons, cent dix moutons ou cent vingt moutons. Quand il en a un de plus, il paye deux moutons comme Zakat.

« Quand cela atteint deux-cent et un, trois moutons sont donnés en Zakat. » Ceci est le maximum du Nisab pour les moutons. Il ny a pas de Zakat payable après cent-vingt et un mouton jusquà ce que soit atteint le nombre atteigne deux-cent un. La Zakat pour ce nombre de moutons est de donner trois moutons en Zakat. Si le nombre dépasse cela (201 moutons) alors il y a taux fixe dun mouton pour chaque cent moutons. Donc par exemple, sil a trois cent moutons, il paye trois moutons en Zakat et pour quatre cent moutons, il paye quatre moutons comme Zakat et ainsi de suite.

Hajjawy : Dans un partenariat, deux biens distincts sont considérés comme un.

Fawzan : « Dans un partenariat » C’est-à-dire de bétail, deux biens distincts sont considérés comme un. Le partenariat, lassociation est divisée en deux types comme lon expliqué les savants :

1) Le partenariat déterminé et 2) Le partenariat mixte.

Le partenariat déterminé est quand chaque associé connait ce quils possèdent.

Le partenariat mixte est quand la possession de chaque associé nest pas connue et quils sont mixés ensemble.

Les deux types de partenariat rendent les possessions comme une forme unique de richesse. Si par exemple, un homme a 39 moutons et un autre a un mouton. La Zakat est payable sils sassocient ensemble car le nombre total de mouton alors aura atteint quarante. D'où un mouton qui devrait être payé comme zakat. Toutefois, chaque associé paye proportionnellement à leur part dassociés. Les moutons appartenant à chacun des deux hommes n'auraient pas été responsables de la zakat s'ils n'avaient pas conclu de partenariat. Ce n'est que lorsqu'ils ont décidé de former un partenariat que le nombre de moutons a atteint la quarantaine et que la zakat est obligatoire sur la base du nombre total de moutons.

Le partenariat a ses inconvénients, comme dans le cas illustré ci-dessus, et il présente des avantages. Si deux hommes avaient chacun quarante brebis et qu'ils établissaient un partenariat, il leur suffirait de payer un seul mouton pour Zakat. S'ils étaient propriétaires individuels, ils devraient chacun payer un mouton comme Zakat.

Le partenariat mixte a trois conditions :

1) Ils sont tous gardés dans la même cour ou enclos où les moutons vivent ensemble. 2) Ils sont traits dans la même cour ou enclos où ils sont traits ensemble. 3) Ils sont rassemblés sur la même terre où ils errent et paissent du même pâturage. Les bergers devraient également être les mêmes qui s'occupent de tous les moutons.

Toutes ces conditions doivent être présentes pour valider le partenariat.