Vous êtes sur la page 1sur 1

Histoire

L’Europe des Lumières

Fiche 3

La diffusion des Lumières

Reliez chacun des moyens de diffusion des idées des Lumières à sa définition

Une académie

des idées des Lumières à sa définition Une académie réunion d’écrivains, d’artistes qui se tient chez

réunion d’écrivains, d’artistes qui se tient chez des femmes cultivées d’écrivains, d’artistes qui se tient chez des femmes cultivées

Un Salon

L’Encyclopédie

tient chez des femmes cultivées Un Salon L’Encyclopédie Société savante dont les membres se consacrent à
tient chez des femmes cultivées Un Salon L’Encyclopédie Société savante dont les membres se consacrent à

Société savante dont les membres se consacrent à une spécialité,tient chez des femmes cultivées Un Salon L’Encyclopédie lettres, arts, sciences … Premier journal apparu sous

lettres, arts, sciences

Premier journal apparu sous Louis XIII créé par Théophraste Renaudotconsacrent à une spécialité, lettres, arts, sciences … La Gazette de France Lieu de convivialité où

apparu sous Louis XIII créé par Théophraste Renaudot La Gazette de France Lieu de convivialité où

La Gazette de France

Lieu de convivialité où des nobles et des bourgeois éclairés discutent d’idées en vogue. discutent d’idées en vogue.

Un colporteur Un café
Un colporteur
Un café

Il porte dans les campagnes des images, des extraits de livres, des journauxdiscutent d’idées en vogue. Un colporteur Un café Ouvrage collectif dirigé par Diderot et d’Alembert, qui

Ouvrage collectif dirigé par Diderot et d’Alembert, qui fait le point sur les connaissances dans de nombreux domaines et qui se d’Alembert, qui fait le point sur les connaissances dans de nombreux domaines et qui se livre à une critique ouverte des institutions de l’époque.

A retenir

Les Lumières se diffusent par des moyens littéraires (livres, presse, correspondance) mais aussi au travers de lieux de rencontre et de débats que sont les salons (cf doc 2 p.47) ou les cafés, ou bien par les voyages de certains philosophes, comme ceux de Voltaire dans le royaume de Prusse, ou de Diderot en Russie. Ces idées circulent d’autant mieux que toutes les personnes instruites parlent alors une même langue : le français. Néanmoins cette diffusion reste limitée aux élites européennes éduquées et le peuple en reste plus éloigné. LEncuclopédie par exemple coutait alors plus de 900 livres, quand le salaire annuel moyen dun domestique ou dun ouvrier était de 300 livres environ

Salon : lieu de réunion souvent tenue par des femmes de la haute société où les élites se retrouvent pour discuter ou débattre.