Vous êtes sur la page 1sur 6

Parcours : Cycle d’ingénieur GI Année universitaire : 2019/2020

TD N°2 : Système triphasé


Exercice n°1 :
Un réseau triphasé équilibré direct en tensions ; 220/380V – 50 Hz ; alimente
l’installation suivante : I
I1 Z1 Z

V1 I2 I Z2 Z

V2 I 3 I Z3 Z

V3 I R1 I R2 I R3
j / 3
Z 27,5e ; R = 65,8 
N

(V ,V ,V ) : Système triphasé direct


1 2 3

1. Calculer I R1 ; I Z1 ; I Z3 et I 1 (mettre ces complexes sous forme exponentielle).


2. Tracer sur un même diagramme les grandeurs : V 1 ; V 2 ;V 3 ; I 1 ; I 2 et I 3 .
3. Calculer les puissances active et réactive consommées par le montage.
4. On désire mesurer la puissance active par la méthode des 2 wattmètres : Donner
les indications des deux wattmètres.
5. Déduire, à partir de ces indications, la puissance réactive consommée.
6. On désire améliorer le facteur de puissance de l’installation jusqu'à la valeur
0,95. Calculer la puissance réactive que doit produire la batterie de
condensateur.

Exercice n°2 :
Une installation triphasée 220/380 V, 50 Hz comporte :

a) 12 moteurs absorbant chacun 4 kW avec un cosφ1= 0,7;

b) 6 moteurs absorbant chacun 6 kW avec un cosφ2= 0,75;

c) 90 lampes de 100W chacune et 20 lampes de 150 W chacune.

1
1. Calculer la valeur du courant en ligne et le facteur de puissance
de l'installation cosφ quand tous les récepteurs fonctionnent.

2. Déterminer la valeur de chacun des trois condensateurs qui, montés en triangle,


relèveront le facteur de puissance à 0,9.

3. Quelle est la nouvelle valeur du courant en ligne ?

Exercice n°3 :
Un réseau triphasé équilibré direct en tensions, 220/380V – 50 Hz, alimente 3
résistances pures et 3 inductances pures (montage ci-dessous)

R = 10 Ω I1 R
V1 J1
L = 0.06 H R L
I2
L
V2 L
I3 R

V3

1. Calculer l’intensité efficace du courant en ligne.


2. Calculer la puissance active consommée par le montage.
3. Calculer la puissance réactive consommée par le montage.
4. On désire mesurer la puissance par la méthode de Boucherot :
Dessiner le schéma correspondant et donner l’indication du wattmètre

5. Calculer la valeur efficace de J1

Exercice n°4 :
Soit le schéma ci contre : ligne

r  I’ I
- U=400 V ; P= 20 kW ; cos =0,8 1
 Réseau
u’ r Ic u
inductif 2 équilibré
r  P,Q,cos
3
- ligne r=0,3  et =0,6  K
C
K : interrupteur triphasé
N 0

1- K ouvert

2
1.1 Calculer I=I’
1.2 Calculer U’
2- K fermé : on veut réduire le courant de ligne I’, de telle sorte que les pertes en
ligne soient diminuées de 20 %
1.1 Calculer la nouvelle valeur de I’
1.2 En supposant U=400 V, calculer C et Ic.

Exercice n°5:
Un réseau triphasé équilibré direct 220V/380V -50 HZ alimente un récepteur
symétrique (équilibré) constitué par trois impédances identiques, montées en triangle,
dont la valeur de chacune est Z  44(0.8  j 0.6)

V1 est l’amplitude complexe représentative de la tension simple simple V1 . On pose


2
j
a e 3

1. Déterminer les amplitudes complexes I 1 I 2 I 3 des courants de lignes en fonction


de a, Z et V1
2. Calculer numériquement la valeur efficace commune de ces courants et du
déphasage introduit par le récepteur.
3. Faire la représentation vectorielle de V1 V2 V3 U 1 2 U 23 U 31 I1 I 2 I 3
4. Déterminer la puissance active P et la puissance réactive Q absorbées par le
récepteur triphasé.
II- Le réseau précèdent alimente un récepteur triphasé symétrique dont l’impédance est
inconnue. On mesure sa puissance par la méthode des deux wattmètres.
Les indications des deux wattmétres sont P1 = 200 Kw et P2= 60 Kw

1. Faire le schéma du montage expérimental


2. Déterminer numériquement l’impédance complexe Z du récepteur ( on
suppose que la connexion est étoile
III- Le réseau alimente maintenant une installation composée de :

- 45 lampes, chacune porte les indications suivantes : 100W- 220V réparties de


façon à équilibrer les trois phases
- Trois moteurs triphasés dont la consommation de chacun est P=10 Kw , Q=7.5
kVar
- Un four thermique absorbant une puissance de 1500 W ( il est assimilé à une
charge résistive)
1. Faire le schéma de l’installation triphasée
3
2. Déterminer les valeurs efficaces des courants appelées pour chaque type de
récepteur
3. Quels sont l’intensité du courant et le facteur de puissance en tête de
l’installation
Pour améliorer le facteur de puissance de l’installation, on dispose de trois
condensateurs ayant chacun une capacité de C=150 μF. Afin de diminuer le
courant sur le réseau et d’augmenter le facteur de puissance on les connecte en
triangle.
4. Calculer la puissance réactive fournie par cette batterie de condensateurs.
5. En déduire les nouvelles valeurs de courant et le facteur de puissance en tête de
l’installation.

Exercice 6 :
Un réseau triphasé équilibré direct en tensions ; 380/660 V – 50 Hz ; alimente
l’installation suivante : I I t1
R 1

V1 IL
R = XL = XC = 10  L
I t2 I 2 L N’
V2 IC
I) Interrupteur K ouvert :
C
I t3 I 3
C
VN ' N V3
1. Déterminer la tension de déséquilibre IN
N K
2. Calculer I 1 ; I 2 et I 3 (forme exponentielle).
3. Calculer I L et I C (mettre ces complexes sous forme exponentielle).
4. Calculer I t1 ; I t2 et I t3 (mettre ces complexes sous forme exponentielle).
5. Calculer la puissance active consommée par le montage.
6. Peut-on utiliser la méthode des deux wattmètres pour mesurer les puissances
active et réactive consommées par le montage. Justifier votre réponse.
II) Interrupteur K fermé: Calculer le courant dans le fils du neutre I N (le mettre
sous forme exponentielle).

Exercice n° 7 :
On considère le système triphasé déséquilibré 220/380
V représenté sur la figure ci-dessous

On donne la valeur des impédances :

Z1  j30 Z 2   j10 Z 3  j 20

4
1) Le neutre étant relié, calculer rapidement les valeurs efficaces des courants de
ligne I 1 I 2 I 3
2) Représenter, sur un diagramme sans échelle dans le plan complexe, les tensions
simples complexes ainsi que les courants de ligne complexes.
3) Par accident le conducteur de neutre se rompt et ne relie plus les points N et N′.
Énoncer alors les équations de mailles régissant le système en fonction des
tensions simples et des tensions aux bornes des charges : V1N ' V2 N ' V3N ' et de la
tension V NN ' .
4) Ajouter ces trois équations et en déduire l’expression de en fonction de VNN '
V1N ' V2 N ' V3N ' et remplacer alors cette expression dans les deux premières
équations de maille.
5) Énoncer la loi des nœuds au point N′. En déduire une équation en fonction des
tensions V1N ' V2 N ' V3N ' , et les impédances.
6) Résoudre le système formé par trois des équations significatives précédentes et
calculer les expressions des vecteurs V1N ' V2 N ' V3N ' , en fonction de V1 et V2 .
7) Calculer alors l’expression de VNN ' en fonction de V1 et V2 . Représenter ce
vecteur dands le plan complexe et en déduire la représentation de V1N ' V2 N ' et
V3N ' .
8) Conclure sur les conséquences du défaut consistant en la perte du neutre.

Exercice n°8 :
1- RECEPTEUR ETOILE AVEC NEUTRE
- Phase 1 : R1 = 125Ω ; L1 = 0,2 H
- Phase 2 : R2 = 125Ω ; C2 = 6 μF (série)
- Phase 3 : R3 = 220Ω
1- Calculer les intensités des courants en ligne (phase et neutre), et les puissances
globales actives et réactives.
2- Le fil de neutre étant rompu, calculer les nouvelles valeurs des tensions (VN’N,
V’1, V’2, V’3), intensités et puissances.

3-Tracer le diagramme de Fresnel des tensions et courants dans les deux cas :

- fonctionnement normal ;
- fil de Neutre coupé.
2- RECEPTEUR TRIANGLE.

5
Alimentation U= 230V 1

- R = 60 Ω U12 C
RC RL
- RL = 125 Ω
- L = 0,5 H 2

- Rc = 290 Ω L
R
- C = 6 μF
3
-
1- Calculer les intensités des courants dans les récepteurs et les courants en ligne.
(Prendre la tension U12 comme référence de phase.)
2- Le fil de la ligne 3 étant coupé, calculer les nouvelles intensités en ligne, les
tensions aux bornes de R1 et de la bobine (R2, L2).(Prendre la tension U12
comme référence de phase.)
3- Tracer le diagramme de Fresnel des tensions et courants dans les deux cas :
- fonctionnement normal ;
- fil de phase 3 coupé.

Vous aimerez peut-être aussi