Vous êtes sur la page 1sur 33

III- Statique des fluides

• La notion de pression

• travaille en compression
• indépendante de l’orientation de la surface
• augmente avec la profondeur

dFn
p = σn =
dS
1
III- Statique des fluides

• La notion de pression

dF
dF = − pdS = − pndS

dS
=n
n dS

Par convention, on oriente la normale à une surface vers le fluide.

2
III- Statique des fluides

• La notion de pression : unités

dFn force ( N )
p= = 1 Pascal = 1 N / m 2
dS surface ( m 2 )

Exercice :
1) Calculer la pression exercée sur le plan de la table par une feuille de
papier A4, de grammage d=80g/m².
2) Combien de feuilles faut-il empiler pour avoir une pression équivalente à celle
exercée par un verre (masse à vide 300g) de section cylindrique de rayon R=4cm et
rempli d’eau sur 10 cm ?

Réponses : 1) 0,785 Pa 2) 1996 feuilles


Réponses

3
III- Statique des fluides
• La notion de pression : la pression atmosphérique

E. Torricelli B. Pascal

4
III- Statique des fluides
• La notion de pression : la pression atmosphérique

5
III- Statique des fluides
• La notion de pression : la pression atmosphérique

Pourquoi en hectopascal ?

6
III- Statique des fluides
• La notion de pression : la pression atmosphérique

Quelle est la pression indiquée par le baromètre anéroïde suivant ?

a)
b)
Réponse : a)Réponses
99,9 kPa – b) 1040 hPa
7
III- Statique des fluides

• La notion de pression : unités

1 bar = 105 Pa
1 atm = 1, 013 bar
1 torr = 133, 3 Pa
1 psi = 6894,8 Pa
mm de colonne de liquide

A une hauteur H en mm de colonne d’un fluide de masse volumique ρ correspond une


pression : P=ρgH

http://www.lenntech.com/calculators/pressure/pressure.htm
Exercice :
1) Combien vaut 1 mm de colonne d’eau en Pa ?
2) Combien vaut 1 mm de colonne de mercure en Pa ?
3) Combien vaut 1 atm en mm de colonne de Hg (d=13,55) ?

Réponses : 1) 9,81 Pa 2) Réponses


133,3 Pa = 1 torr 3) 760 mm Hg
8
III- Statique des fluides

Exercice : Estimez quelle masse chaque cm2 de


notre peau supporte à cause du poids de
l'atmosphère.

Réponse : 1kg
Réponse

Exercice : Estimez quelle masse chaque


cm2 du hublot d’un sous-marin supporte à
5000 m de profondeur.

Réponse
Réponse : 501 kg

9
III- Statique des fluides

• La notion de pression :

10
III- Statique des fluides
Exercice : Quels type de pressions ces manomètres mesurent-ils ? Dans quelles unités ?

a) b) c) d)

e) f) g) h)

11
III- Statique des fluides
• Pression artérielle :

systole

diastole

p > pS pS < p < p D


1 p = pD
3
4
2
p = pS

1) Pas de bruits
2) Apparition des bruits Pression diastolique (cm Hg)
3) Augmentation puis atténuation des bruits
Ex : 12 - 7
4) Disparition des bruits
12
Pression systolique (cm Hg)
III- Statique des fluides

• Relation fondamentale de l’hydrostatique :

grad ( p + ρ gz ) = 0 ou p + ρ gz = Cte

Attention à l’orientation de l’axe des z !

13
III- Statique des fluides

• Relation fondamentale de l’hydrostatique :

Surface libre plane au repos

Interface entre 2 fluides non miscibles plane au repos

14
III- Statique des fluides

• Relation fondamentale de l’hydrostatique :

La différence de pression ne dépend que de la différence d’altitude

p A − pB = ρ g ( z B − z A )

15
III- Statique des fluides

Exercice :
Dans un tube en U, on superpose 2 fluides non miscibles de masse volumique
ρ1 et ρ2.

1) Calculer le rapport des dénivellations h1/h2.


2) Que se passe t-il si ρ1 et ρ2 sont égales ?

Réponses : 1) h1/h2 = ρ2/ρRéponses


1 2) on a h1=h2 (vase communicants)

16
III- Statique des fluides

• Principe de Pascal : la variation de pression en un point


quelconque d’un fluide incompressible se transmet
immédiatement et intégralement en tout point du fluide.

17
III- Statique des fluides

Exercice :
Un vérin hydraulique est composé d’un piston de
commande de section S1=2cm² et d’un piston de
puissance de section S2=6 cm².
1) Si on applique une force F1=20 daN sur le piston de
commande, quelle force sera développée sur le
piston de puissance ?
2) Si le piston de commande s’enfonce de 3cm, de
combien s’élève le piston de puissance ?

Réponses : 1) FRéponses
2=60 daN 2) 1 cm

18
III- Statique des fluides

• Calcul des forces de pression sur une paroi plane

pa
dz
M
dF1 dF2
H G

F = − ρ gzG S n = − pGeff Sn avec pGeff = pG − pa

19
III- Statique des fluides

• Calcul des forces de pression sur une paroi gauche

F = − ∫ ρ zndS
s

20
III- Statique des fluides
• Calcul des forces de pression sur une paroi gauche
La résultante des forces de pression sur une
surface courbe est plus aisée à calculer en
découpant la force en ses composantes
verticales et horizontales. Considérons le
schéma de la figure représentant un bloc de
liquide délimité par les points ABC et soumis à
diverses forces :
• F2 est la force exercée par la colonne de
liquide à gauche du bloc
• F1 est la force qu'exerce la colonne de liquide
supérieure sur le bloc
• P , le poids de liquide contenu dans ce bloc
• R , la force subie par le fluide dans le bloc de
la part de la surface solide courbe

L'équilibre hydrostatique du bloc est tel que:

La projection de cette relation sur les deux axes principaux (vertical et horizontal) permet de
déduire la valeur de R et par conséquent la force de pression exercée par le bloc de liquide sur
la surface courbe. 21
III- Statique des fluides

Pour trouver le point d’application de la force : on calcule le moment de la force


par rapport à un point quelconque (mais judicieusement choisi) :

OP ∧ F = ∫ OM ∧ dF
S

pa

dF M dz
H
H G zP =
3
F P

Point d’application : centre de poussée P situé en-dessous du centre de gravité G 22


III- Statique des fluides

• Poussée d’Archimède

« Tout corps plongé dans un liquide en équilibre est soumis de la part de celui-ci à une
poussée verticale dirigée vers le haut, égale au poids du volume de liquide déplacé et
appliquée au centre de masse de ce volume (centre de carène) »
23
III- Statique des fluides

• Poussée d’Archimède

Poids apparent = poids réel diminué de la poussée d’Archimède

Exercice : calculer le poids apparent d’un homme de corpulence moyenne (70 l et masse
de 75 kg) dans l’air puis dans l’eau douce et enfin dans l’eau de mer.

ρ air = 1, 29 kg / m3 ρeau = 1000 kg / m3 ρmer = 1030 kg / m3

Réponses : dans l’air 735 N, dans l’eau douce 49 N et dans la mer 28 N


Réponses

24
III- Statique des fluides
• Poussée d’Archimède
Ballast des sous-marins, plongeur subaquatique, ludion, tarage des cargos…

25
Exercices

26
III- Statique des fluides

Bouée
Une bouée est constituée d’un cube de polystyrène (densité 0,02) de 50 cm de côté auquel
est accrochée une masse de 80 kg de plomb (densité 11,4). Cette bouée est installée en
pleine mer (densité 1,03).

H
polystyrène
Eau de mer

plomb

1) Calculer le volume du plomb puis le volume du polystyrène.


2) En déduire le poids apparent du cube et du lest. (on notera Vi le volume
immergée du polystyrène)
3) Appliquer la condition d’équilibre de la bouée et calculer Vi puis H.
27
III- Statique des fluides
Couronne du roi Hiéron
La légende nous dit que Hiéron, tyran de
Syracuse voulait offrir une couronne d'or à
Jupiter. Mais il soupçonna très vite son orfèvre
d'avoir réalisé ce joyau en alliant de l'argent à
de l'or. Il était hors de question de détruire
cette couronne, et pour en avoir le cœur net,
Hiéron posa ce problème à Archimède.

Le savant grec pèse alors la couronne dans l’air


et trouve une masse de 4180g. Il a ensuite
l’idée de la plonger dans de l’eau. Dans ces
conditions, la couronne ne pèse plus que
3936g.
Densités : or 19,5, argent 10,5

1) Calculer la densité de la couronne et conclure quant à l’honnêteté de l’orfèvre


2) Calculer la composition de la couronne.

28
III- Statique des fluides
Théorème de Pythagore

Soit une cuve dont la base est un triangle rectangle. Elle est remplie d’eau sur une
hauteur H.

En écrivant l’équilibre du volume d’eau par rapport à l’axe tracé, démontrer que :
a²=b²+c²

29
III- Statique des fluides
Altitude du Puy de Dôme
En 1648, Blaise Pascal demande à son beau-frère Florin Périer de reproduire
l’expérience de Torricelli au bord de la mer puis au somment du Puy de Dôme. Comme il
s’y attendait, on observe que la colonne de mercure présente une différence de hauteur
de 13,9 cm entre le niveau de la mer et le haut de la montagne.
1) Comment la hauteur de la colonne de mercure évolue-t-elle pendant l’ascension ?
2) En déduire l’altitude du Puy de Dôme.

30
III- Statique des fluides

Sensibilité d’un manomètre


Un manomètre différentiel est constitué de deux
récipients cylindriques, de sections droites respectives
S1 et S2, reliés par une tube de section intérieure s
constante. L’ensemble contient deux liquides non
miscibles de masses volumiques ρ1 et ρ2. Le champ de
pesanteur terrestre vaut g=9,81 m/s².

1) Initialement, la pression au-dessus des deux liquides


est la même et égale à P0, la surface de séparation
est définie par h1 et h2. Etablissez une relation entre
ρ1, ρ2, h1 et h2.

2) On provoque au-dessus du liquide 1 une surpression δP et la surface de séparation des deux


liquides se déplace de δh. Calculez la sensibilité du manomètre δh/ δP .

3) Calculer δh/ δP lorsque ρ1=998kg/m3, ρ2=1024 kg/m3 et S1=S2=100s.

31
III- Statique des fluides

Force de pression dans un bol


Un bol de forme hémisphérique de rayon R, est complètement rempli d’un liquide de masse
volumique ρ, le tout est en équilibre dans le champ de pesanteur.

1) Exprimer la force de pression dF exercée par le liquide et l’air sur un élément de surface dS.

2) En déduire la force qui s’exerce sur une bande circulaire vue sous un angle θ de largeur dθ.

3) Calculer la résultante des forces de pression qui s’exerce sur la bol. Commenter le résultat.

32
III- Statique des fluides
Liquide en rotation
Un récipent cylindrique ouvert, de hauteur h = 40 cm et
de diamètre 2R = 10 cm, contient de l'eau jusqu'à une
hauteur he = 10 cm. On fait tourner le flacon autour de
son axe avec la vitesse angulaire ω.
1) Donner l'équation exprimant l'équilibre hydrostatique. On
rappelle que la force centrifuge s'exerçant à une distance r
de l'axe sur une masse m, s'écrit f=m ω² r.

2) Déterminez le champ de pression P(r,z).

3) Montrez que la surface libre est une surface parabolique


d'équation : r 2ω 2
z= + h′
2g
où h’ est une constante.

4) En écrivant la conservation du volume, montrez que le liquide


monte autant sur les parois qu'il ne descend au centre.
5) Quelle est la valeur de ω que l'on peut atteindre sans renverser d'eau ?
33

Vous aimerez peut-être aussi