Vous êtes sur la page 1sur 432

PELLES HYDRAULIQUES

CX75 SR - CX135SR - CX225 SR

CENTRE DE FORMATION
Septembre 2003
MANUEL DE FORMATION CX75-135-225SR

TABLE DES CHAPITRES

CHAPITRE 1 .............................................. PRESENTATION CX75-135-225 SR

CHAPITRE 2 .................EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX135-225 SR

CHAPITRE 3 ........................ COMPOSANTS HYDRAULIQUES CX135-225 SR

CHAPITRE 4 ..............REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR

CHAPITRE 5................................... DETECTION DES PANNES CX135-225 SR

CHAPITRE 6..............................FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135-225 SR

CHAPITRE 7...................................................TARAGE DES CX75-135-225 SR

CENTRE DE FORMATION CASE


TDM - 1 EDITION SEPTEMBRE 2003
MANUEL DE FORMATION CX75-135-225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 TDM - 2
PRESENTATION CX75-135-225SR
TABLE DES MATIERES
SPECIFICATIONS CX75SR......................................................................................................... 3
Moteur thermique,Capacités, Système électrique ................................................................... 4
Systèmes hydraulique, Vérins .................................................................................................. 9
Distributeurs, Rotation, Translation, Châssis porteur, Equipements ........................................ 5
Poids des composants ............................................................................................................. 6

COUPLES DE SERRAGE SPECIFIQUES................................................................................... 7

ENCOMBREMENT DE LA CX75SR .......................................................................................... 10


Flèche monobloc + lame de nivelage ..................................................................................... 10
Flèche rétro-déportée + lame de nivelage.............................................................................. 11

SPECIFICATIONS CX135SR..................................................................................................... 13
Moteur thermique,Capacités, Système électrique ................................................................. 13
Systèmes hydraulique, Vérins ................................................................................................ 14
Distributeurs, Rotation, Translation, Châssis porteur, Equipements ...................................... 15
Poids des composants ........................................................................................................... 16

COUPLES DE SERRAGE SPECIFIQUES................................................................................. 18

ENCOMBREMENT DE LA CX135SR ........................................................................................ 20


Flèche monobloc ................................................................................................................... 20
Flèche monobloc + lame de nivelage ..................................................................................... 21
Flèche rétro-déportée + lame de nivelage.............................................................................. 22

SPECIFICATIONS CX225SR..................................................................................................... 23
Moteur thermique,Capacités, Système électrique ................................................................. 23
Systèmes hydraulique, Vérins ................................................................................................ 24
Distributeurs, Rotation, Translation, Châssis porteur, Equipements ...................................... 25
Poids des composants ........................................................................................................... 26

COUPLES DE SERRAGE SPECIFIQUES................................................................................. 27

ENCOMBREMENT DE LA CX225SR ........................................................................................ 30

INGREDIENTS ........................................................................................................................... 31
Fluide hydraulique ................................................................................................................. 31
Huile organes de transmission .............................................................................................. 31
Graisses ................................................................................................................................ 31
Huile moteur thermique .......................................................................................................... 32
Viscosité des huiles/Plage d'utilisation des huiles .................................................................. 32
Carburant ............................................................................................................................... 33
Antigel/anticorrosion .............................................................................................................. 33
PERIODICITES .......................................................................................................................... 34
REMPLACEMENT DE L’HUILE HYDRAULIQUE ET DU FILTRE
EN UTILISATION MARTEAU HYDRAULIQUE ......................................................................... 38

CENTRE DE FORMATION CASE


1-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX75-135-225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1-2
PRESENTATION CX75SR
SPECIFICATIONS CX75SR
Moteur thermique
Marque ............................................................................................................................................................ Isuzu
Modèle ......................................................................................................................................................CC-4JG1
Type : quatre temps, refroidissement par eau avec soupapes en tête, cylindres en ligne à injection directe.
Nombre de cylindres ............................................................................................................................................. 4
Alésage et course ............................................................................................................................95,4 x 107 mm
Cylindrée .................................................................................................................................................. 3059 cm3
Conditions de fonctionnement
Ralenti ................................................................................................................................................... 1000 tr/min
Régime maxi ......................................................................................................................................... 2100 tr/min
Puissance ECC 1289.................................................................................................................. 39,1 kW (52,5 cv)
Couple maxi .......................................................................................................................... 184 Nm à 1800 tr/min

Capacités
Capacité d’huile moteur ............................................................................................................................. 9,6 litres
Circuit de refroidissement moteur .............................................................................................................. 9,6 litres
Capacité du radiateur seul ......................................................................................................................... 3,9 litres
Réservoir de carburant ............................................................................................................................. 100 litres
Capacité de réservoir de fluide hydraulique................................................................................................ 50 litres
Capacité totale du circuit hydraulique ......................................................................................................... 95 litres
Capacité du réfrigérant seul ....................................................................................................................... 3,5 litres
Capacité de carter de réducteurs de translation ........................................................................................ 1,3 litres
Capacité de carter d’entraînement de rotation............................................................................................. X litres
Capacité de la poulie de renvoi................................................................................................................. XXX cm3
Capacité du galet supérieur ............................................................................................................... XX à XX cm3
Capacité du galet inférieur ........................................................................................................................ XXX cm3
NOTA : Ces capacités sont fournies à titre indicatif uniquement. Pour contrôler les niveaux de fluide, utilisez
toujours la jauge d’huile, les jauges visuelles ou le bouchon de remplissage.

Système électrique
Type de système................................................................................................................ 12 V négatif à la masse
Intensité alternateur ......................................................................................................................................... 50 A
Batterie
Nombre de batteries nécessaires ..................................................................................................................... 1
Tension de chaque batterie.......................................................................................................................... 12 V
Capacité..................................................................................................................................................... 64 Ah
Réserve ..................................................................................................................................................160 min
Capacité de démarrage à froid à -17°C ..................................................................................................... 800 A
Charge pour contrôle de charge ................................................................................................................ 400 A
Démarreur
Tension ........................................................................................................................................................ 12 V
Puissance ................................................................................................................................................ 2,2 kW
Régulateur de tension ........................................................................................................ incorporé, sans réglage

CENTRE DE FORMATION CASE


1-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX75SR
Système hydraulique
Pompe hydraulique principale
Double pompe à débit variable, à pistons axiaux
Débit maxi .......................................................................................................................................... 2 x 71,4 l/min
Cylindrée ................................................................................................................................................ 2 x 34 cm3
Pompe hydraulique de pilotage
Pompe à débit fixe
Débit maxi ................................................................................................................................................ 22,5 l/min
Cylindrée ................................................................................................................................................... 10,7 cm3
Pompe hydraulique d’option
Pompe à débit fixe
Débit maxi ................................................................................................................................................ 25,4 l/min
Cylindrée ................................................................................................................................................... 12,1 cm3
Pression de tarage
Soupape de décharge circuit pilotage ..................................................................................................... 42 ± 1 bar
Soupape de décharge principale (standard) ......................................................................................... 294 ± 3 bar
Soupape de décharge principale (option) ............................................................................................. 226 ± 3 bar
Soupapes de sécurité (flèche, balancier et godet) ................................................................................ 319 ± 5 bar
Soupapes de sécurité (rotation) ............................................................................................................ 226 ± 4 bar
Soupapes de sécurité (translation) ....................................................................................................... 294 ± 5 bar
Soupapes de sécurité (lame de nivelage)............................................................................................. 255 ± 5 bar
Soupapes de sécurité (rétro-déporté) ................................................................................................... 333 ± 5 bar
Valve de sécurité (flèche et balancier) .................................................................................................. 314 ± 5 bar

Vérins
Vérin de flèche
Dimensions ...................................................................................................................110 mm x 70mm C 911mm
Vérin de balancier
Dimensions .................................................................................................................... 95 mm x 60mm C 797mm
Vérin de godet
Dimensions .................................................................................................................... 85 mm x 55mm C 665mm
Vérin de lame de nivelage
Dimensions .................................................................................................................. 100 mm x 60mm C 180mm
Vérin de balancier rétro-déporté
Dimensions .................................................................................................................... 95 mm x 60mm C 685mm
Vérin rétro-déporté
Dimensions .................................................................................................................... 95 mm x 55mm C 315mm

Fuite aux vérins - descente équipement (sans charge)


Vérins de flèche (rentrée des tiges) ......................................................................................................3 mm/5 min
Vérin de balancier (sortie de la tige) .....................................................................................................5 mm/5 min
Vérin de godet (sortie de la tige) ...........................................................................................................7 mm/5 min
Totalité (en bout d’équipement).........................................................................................................200 mm/5 min

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1-4
PRESENTATION CX75SR
Distributeur
Distributeur à cinq éléments pour balancier, accélération flèche, rotation, option et translation gauche.
Distributeur à quatre éléments pour accélération balancier, godet, flèche et translation droite.
Distributeur à deux éléments pour lame de nivelage et flèche rétro-déportée.
Soupape de maintien de charge pour flèche et balancier.

Rotation
Moteur à débit fixe à pistons axiaux.
Frein à disques automatique.
Vitesse de rotation châssis tourelle........................................................................................................ 13,4 tr/min
Cylindrée ................................................................................................................................................... 44,1 cm3
Débit de travail .........................................................................................................................................XXX l/min
Rapport de réduction ....................................................................................................................................... 20,6
Couple de freinage................................................................................................................................... 158,3 Nm
Pression minimum de défreinage ................................................................................................................. 15 bar
Fuite admise au moteur ............................................................................................................................. XX l/min

Translation
Moteur à deux vitesses à pistons axiaux.
Frein à disques automatique.
Vitesse lente ..............................................................................................................................................3,4 km/h
Vitesse rapide ............................................................................................................................................4,9 km/h
Rampe franchissable ............................................................................................................................. 70 % (35°)
Effort de traction....................................................................................................................................... 6200 daN
Cylindrée ........................................................................................................................................... 32,6/21,3 cm3
Débit de travail ............................................................................................................................................ 68 l/min
Rapport de réduction ....................................................................................................................................... 66,5
Couple de freinage (réducteur exclus) ....................................................................................................... 64,5 Nm
Fuite admise au moteur ............................................................................................................................. XX l/min

Châssis porteur
Châssis monobloc à élément mécano-soudés.
Galets et poulies de renvoi lubrifiés.
Tension de chenilles à graisse.
Pression au sol avec tuiles 450 mm .......................................................................................................... 0,34 bar
Tension des chenilles ....................................................................................................................... 240 à 260 mm

Equipement
Force de cavage ...................................................................................................................................... 5690 daN
Force de pénétration
Balancier 1,71 m.................................................................................................................................. 3830 daN
Balancier 1,75 m (rétro-déporté).......................................................................................................... 3940 daN

CENTRE DE FORMATION CASE


1-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX75SR
Poids des composants
Flèche mono Flèche rétro-déportée
lame de nivelage lame de nivelage
Moteur thermique 260 kg
Pompe hydraulique 54 kg
Distributeur équipement 88 kg
Moto-réducteur de rotation 80 kg
Moto-réducteur de translation 81 kg
Vérin de flèche 103 kg
Vérin de balancier 78 kg
Vérin de godet 51 kg
Vérin de lame de nivelage 34 kg
Vérin de balancier rétro-déporté 81 kg
Vérin de flèche rétro-déportée 41 kg
Contrepoids 1210 kg
Cabine XXX kg
Couronne d’orientation 92 kg
Tourelle équipée 4780 kg 5190 kg
Joint tournant 40 kg
Châssis équipé 2790 kg
Machine sans équipement 6500 kg
Equipement 1090 kg 1490 kg
Flèche équipée 620 kg 1020 kg
Balancier équipé 260 kg
Lame de nivelage 330 kg
Ensemble radiateur et réfrigérant 25,5 kg
Réservoir à carburant 11 kg
Réservoir hydraulique 54 kg
Poulie de renvoi 44 kg
Galet supérieur 4 kg
Galet inférieur 14 kg
Amortisseur de tension 37 kg
Chenille 450 mm 425 kg
Chenille 600 mm 502 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1-6
PRESENTATION CX75SR

COUPLES DE SERRAGE SPECIFIQUES


Vis Clé Couple de
N° Composant
(Ø) (mm) serrage (Nm)
1* Moto-réducteur de translation M16 24 267-312
2* Barbotin M14 22 173-202
3* Poulie de renvoi M10 17 63-73
4* Galet supérieur M16 24 267-312
5* Galet porteur M20 30 521-608
6 Tuile M14 22 220-270
7 Contrepoids M24 36 850-992
Couronne d’orientation (châssis) M16 24 252-283
8
Couronne d’orientation (tourelle) M16 24 252-283
9* Moto-réducteur de rotation M16 24 267-312
10 * Moteur thermique M16 24 265-313
11 * Support moteur thermique M10 17 64-74
12 Radiateur M12 19 36-44
13 * Pompe hydraulique M10 17 64-74
14 * Support pompe hydraulique M12 Six pans 109-126
15 * Réservoir hydraulique M12 19 69-78
16 * Réservoir carburant M10 17 36-44
17 * Distributeur M12 19 53-64
18 * Joint tournant M10 17 63-73
19 Cabine M16 24 78-80

NOTA : Utiliser du Loctite 262 ou équivalent sur les vis de fixation des composants repérés par un astérisque (*).

CENTRE DE FORMATION CASE


1-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX75SR

16

17 15

18 13 14

9 10 11

12

1 2

1 3 8 5 4

2 3 5 4 6

7 8

CS02F571

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1-8
PRESENTATION CX75SR

13
14

12
10 11 10
16

16

17
15

19
18

CS02F572

CENTRE DE FORMATION CASE


1-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX75SR

ENCOMBREMENT DE LA MACHINE
1. Flèche monobloc + lame de nivelage

CS02F567

Balanciers Balanciers Balanciers


1,71 m 2,12 m 1,71 m 2,12 m 1,71 m 2,12 m
A 2,69 m 2,95 m G 1,21 m M 0,36 m
B 2,7 m H 2,84 m N 4,490 m 4,485 m
C 5,915 m 5,910 m I 2,21 m P 1,16 m
D 1,42 m J 1,87 m Q 1,06 m
E 2,22 m K 0,45 m R 2,32 m
F 0,74 m L 2,32 m S 0,45 m

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 10
PRESENTATION CX75SR
2. Flèche rétro-déportée + lame de nivelage

CS02F568

Balancier 1,75 m
A 2,97 m H 2,84 m P 1,16 m
B 2,70 m I 2,21 m Q 1,06 m
C 5,97 m J 1,87 m R 2,32 m
D 1,42 m K 0,45 m S 0,45 m
E 2,22 m L 2,32 m T 1m
F 0,74 m M 0,36 m U 1,1 m
G 1,21 m N 4,54 m V 0,18 m

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX75SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 12
PRESENTATION CX135SR
SPECIFICATIONS
Moteur thermique
Marque ............................................................................................................................................................ Isuzu
Modèle ................................................................................................................................................... BB-4BG1T
Type : quatre temps, refroidissement par eau avec soupapes en tête, cylindres en ligne à injection directe (à com-
mande électronique) avec turbo-compresseur.
Nombre de cylindres ............................................................................................................................................. 4
Alésage et course .............................................................................................................................105 x 125 mm
Cylindrée .................................................................................................................................................. 4329 cm3
Conditions de fonctionnement
Ralenti ................................................................................................................................................... 1000 tr/min
Régime maxi ......................................................................................................................................... 2100 tr/min
Puissance ECC 1289..................................................................................................................... 65,6 kW (88 cv)
Couple maxi ....................................................................................................................... 322,3 Nm à 1600 tr/min

Capacités
Capacité d’huile moteur ........................................................................................................................... 13,2 litres
Circuit de refroidissement moteur ............................................................................................................ 15,3 litres
Capacité du radiateur seul ......................................................................................................................... 6,8 litres
Réservoir de carburant ............................................................................................................................. 165 litres
Capacité de réservoir de fluide hydraulique................................................................................................ 81 litres
Capacité totale du circuit hydraulique ....................................................................................................... 125 litres
Capacité du réfrigérant seul .......................................................................................................................... 7 litres
Capacité de carter de réducteurs de translation ........................................................................................ 2,5 litres
Capacité de carter d’entraînement de rotation.............................................................................................. 3 litres
Capacité de la poulie de renvoi.................................................................................................................. 160 cm3
Capacité du galet supérieur ................................................................................................................. 35 à 40 cm3
Capacité du galet inférieur ......................................................................................................................... 190 cm3
NOTA : Ces capacités sont fournies à titre indicatif uniquement. Pour contrôler les niveaux de fluide, utilisez
toujours la jauge d’huile, les jauges visuelles ou le bouchon de remplissage.

Système électrique
Type de système................................................................................................................ 24 V négatif à la masse
Intensité alternateur ......................................................................................................................................... 50 A
Batterie
Nombre de batteries nécessaires ..................................................................................................................... 2
Tension de chaque batterie.......................................................................................................................... 12 V
Capacité..................................................................................................................................................... 64 Ah
Réserve ..................................................................................................................................................160 min
Capacité de démarrage à froid à -17°C ..................................................................................................... 800 A
Charge pour contrôle de charge ................................................................................................................ 400 A
Démarreur
Tension ........................................................................................................................................................ 24 V
Puissance ................................................................................................................................................ 4,5 kW
Régulateur de tension ........................................................................................................ incorporé, sans réglage

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX135SR
Système hydraulique
Pompe hydraulique principale
Double pompe à débit variable, à pistons axiaux
Débit maxi.........................................................................................................................................2 x 117,2 l/min
Cylindrée .............................................................................................................................................2 x 54,5 cm3
Pompe hydraulique de pilotage
Pompe à débit fixe
Débit maxi................................................................................................................................................ 21,5 l/min
Cylindrée ..................................................................................................................................................... 10 cm3
Pompe hydraulique d’option
Pompe à débit fixe
Débit maxi................................................................................................................................................... 52 l/min
Cylindrée .................................................................................................................................................. 24,9 cm3
Pression de tarage
Soupape de décharge circuit pilotage .....................................................................................................39 ± 1 bar
Soupape de décharge principale (standard)..........................................................................................343 ± 3 bar
Soupape de décharge principale (option)..............................................................................................206 ± 3 bar
Soupapes de sécurité (flèche, balancier et godet) ................................................................................378 ± 5 bar
Soupapes de sécurité (rotation).............................................................................................................280 ± 4 bar
Soupapes de sécurité (translation) ........................................................................................................343 ± 5 bar
Soupapes de sécurité (lame de nivelage) .............................................................................................235 ± 5 bar
Soupapes de sécurité (rétro-déporté)....................................................................................................235 ± 5 bar
Valve de sécurité (flèche et balancier)...................................................................................................378 ± 5 bar

Vérins
Vérin de flèche
Dimensions .................................................................................................................105 mm x 75mm C 1120mm
Vérin de balancier
Dimensions ................................................................................................................. 115 mm x 80mm C 1108mm
Vérin de godet
Dimensions .................................................................................................................... 95 mm x 65mm C 881mm
Vérin de lame de nivelage
Dimensions ...................................................................................................................110 mm x 70mm C 240mm
Vérin rétro-déporté
Dimensions .................................................................................................................. 120 mm x 65mm C 863mm
Fuite aux vérins - descente équipement (sans charge)
Vérins de flèche (rentrée des tiges)...................................................................................................... 3 mm/5 min
Vérin de balancier (sortie de la tige) ..................................................................................................... 5 mm/5 min
Vérin de godet (sortie de la tige) .......................................................................................................... 7 mm/5 min
Totalité (en bout d’équipement) ........................................................................................................ 200 mm/5 min

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 14
PRESENTATION CX135SR
Distributeur
Distributeur à cinq éléments pour balancier, accélération flèche, rotation, option et translation droite.
Distributeur à quatre éléments pour accélération balancier, godet, flèche et translation gauche.
Distributeur à deux éléments pour lame de nivelage et flèche rétro-déportée.
Soupape de maintien de charge pour flèche et balancier.

Rotation
Moteur à débit fixe à pistons axiaux.
Frein à disques automatique.
Vitesse de rotation châssis tourelle........................................................................................................ 13,4 tr/min
Cylindrée ...................................................................................................................................................... 64 cm3
Débit de travail .......................................................................................................................................... 100 l/min
Rapport de réduction ....................................................................................................................................... 19,2
Couple de freinage................................................................................................................................... 284,7 Nm
Pression minimum de défreinage ................................................................................................................. 23 bar
Fuite admise au moteur ............................................................................................................................. XX l/min

Translation
Moteur à deux vitesses à pistons axiaux.
Frein à disques automatique.
Vitesse lente ..............................................................................................................................................3,2 km/h
Vitesse rapide ...............................................................................................................................................5 km/h
Rampe franchissable ............................................................................................................................. 70 % (35°)
Effort de traction.................................................................................................................................... 11 000 daN
Cylindrée .............................................................................................................................................. 52,7/34 cm3
Débit de travail ....................................................................................................................................... 117,2 l/min
Rapport de réduction .......................................................................................................................................... 72
Couple de freinage (réducteur exclus) ........................................................................................................ 145 Nm
Fuite admise au moteur ............................................................................................................................. XX l/min

Châssis porteur
Châssis monobloc à élément mécano-soudés.
Galets et poulies de renvoi lubrifiés.
Tension de chenilles à graisse.
Pression au sol
avec tuiles 600 mm................................................................................................................................ 0,39 bar
avec tuiles caoutchouc .......................................................................................................................... 0,40 bar
Tension des chenilles ....................................................................................................................... 240 à 260 mm

Equipement
Force de cavage ...................................................................................................................................... 8970 daN
Force de pénétration
Balancier 2,39 m.................................................................................................................................. 6390 daN
Balancier 2,85 m.................................................................................................................................. 5960 daN
Balancier 2,11 m (rétro-déporté).......................................................................................................... 5950 daN

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX135SR
Poids des composants
Flèche mono Flèche mono Flèche rétro-déportée
lame de nivelage lame de nivelage
Moteur thermique 363 kg
Pompe hydraulique 91 kg 94 kg
Distributeur équipement 140 kg 180 kg
Moto-réducteur de rotation 103 kg
Moto-réducteur de translation 144 kg
Vérin de flèche 121 kg
Vérin de balancier 157 kg
Vérin de godet 93 kg
Vérin de lame de nivelage 50 kg
Vérin de flèche rétro-déportée 71 kg
Contrepoids 3330 kg 2770 kg 2780 kg
Cabine XXX kg
Couronne d’orientation 177 kg
Tourelle équipée 8990 kg 8490 kg 9130 kg
Joint tournant 26 kg 56 kg
Châssis équipé 4170 kg 4970 kg
Machine sans équipement 11 040 kg 11 340 kg 11 350 kg
Equipement 2140 kg 2770 kg
Flèche équipée 1210 kg 1900 kg
Balancier équipé 550 kg 520 kg
Lame de nivelage 680 kg
Ensemble radiateur et réfrigérant 55 kg
Réservoir à carburant 62 kg
Réservoir hydraulique 88 kg
Poulie de renvoi 61 kg
Galet supérieur 16 kg
Galet inférieur 20 kg
Amortisseur de tension 77 kg
Chenille 500 mm 711 kg
Chenille 600 mm 793 kg
Chenille 700 mm 943 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 16
PRESENTATION CX135SR

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX135SR
COUPLES DE SERRAGE SPECIFIQUES
Couple de
N° Composant Vis (Ø) Clé (mm)
serrage (Nm)
1* Moto-réducteur de translation M16 24 267-312
2* Barbotin M16 24 267-312
3* Poulie de renvoi M16 24 267-312
4* Galet supérieur M16 24 267-312
5* Galet porteur M16 24 267-312
6 Tuile M16 24 267-312
7 Contrepoids M30 46 1060-1235
8 Couronne d’orientation (châssis) M16 24 267-312
9 Couronne d’orientation (tourelle) M16 24 267-312
10 * Moto-réducteur de rotation M16 24 267-312
11 * Moteur thermique M16 24 265-313
12 * Support moteur thermique M10 17 64-74
13 Radiateur M12 19 88-111
M10 17 64-74
14 * Pompe hydraulique
M12 Six pans 88-111
15 * Réservoir hydraulique M16 24 232-276
16 * Réservoir carburant M16 24 232-276
17 * Distributeur M16 24 267-312
18 * Joint tournant M12 19 109-127
19 Cabine M16 24 78-80
20 Batterie M10 17 20-29

NOTA : Utiliser du Loctite 262 ou équivalent sur les vis de fixation des composants repérés par un astérisque (*).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 18
PRESENTATION CX135SR

CS02E501

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX135SR
ENCOMBREMENT DE LA MACHINE
1. Flèche monobloc

CS02E503

Balanciers Balanciers Balanciers


2,39 m 2,85 m 2,39 m 2,85 m 2,39 m 2,85 m
A 2,75 m 2,60 m G 1,48 m M 0,43 m
B 2,75 m H 3,51 m N 5,49 m 5,46 m
C 7,24 m 7,23 m I 2,78 m P 1,24 m
D 1,75 m J 1,99 m Q 1,17 m
E 2,41 m K 0,60 m
F 0,88 m L 2,59 m

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 20
PRESENTATION CX135SR
2. Flèche monobloc + lame de nivelage

CS02E504

Balanciers Balanciers Balanciers


2,39 m 2,85 m 2,39 m 2,85 m 2,39 m 2,85 m
A 2,75 m 2,60 m G 1,48 m M 0,43 m
B 2,75 m H 3,51 m N 5,49 m 5,46 m
C 7,75 m 7,72 m I 2,78 m P 1,24 m
D 2,26 m J 1,99 m Q 1,17 m
E 2,41 m K 0,60 m R 2,49 m
F 0,88 m L 2,59 m S 0,57 m

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 21 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX135SR
3. Flèche rétro-déportée + lame de nivelage

CS02E505

Balancier 2,11 m
A1 3,54 m F 0,88 m L 2,59 m R 2,49 m
A2 2,87 m G 1,48 m M 0,43 m S 0,57 m
B 2,75 m H 3,51 m N1 5,27 m T 1,15 m
C 7,47 m I 2,78 m N2 5,20 m U 1,18 m
D 2,26 m J 1,99 m P 1,24 m V 0,21 m
E 2,41 m K 0,60 m Q 1,17 m

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 22
PRESENTATION CX225SR
SPECIFICATIONS
Moteur thermique
Marque ............................................................................................................................................................ Isuzu
Modèle ................................................................................................................................................... BB-6BG1T
Type: Quatre temps, refroidissement par eau avec soupapes en tête, cylindre en ligne à injection directe (à com-
mande électronique) avec turbo-compresseur.
Nombre de cylindre ............................................................................................................................................... 6
Alésage et course ...............................................................................................................................105x125 mm
Cylindrée .................................................................................................................................................. 6494 cm3
Conditions de fonctionnement
Ralenti .................................................................................................................................................... 1000 tr/mn
Régime maxi .......................................................................................................................................... 1950 tr/mn
Puissance ECC 1289.................................................................................................................... 103 kW (140 cv)
Couple maxi ...........................................................................................................................527 Nm à 1600 tr/mn

Capacités
Capacité d’huile moteur .............................................................................................................................. 24 litres
Circuit de refroidissement moteur ............................................................................................................... 23 litres
Capacité du radiateur seul ............................................................................................................................ 8 litres
Réservoir de carburant ............................................................................................................................. 265 litres
Capacité de réservoir de fluide hydraulique.............................................................................................. 120 litres
Capacité totale du circuit hydraulique ....................................................................................................... 206 litres
Capacité du réfrigérant seul ....................................................................................................................... 6,1 litres
Capacité de carter de réducteurs de translation ........................................................................................ 4,7 litres
Capacité de carter d’entraînement de rotation........................................................................................... 4,8 litres
Capacité de la poulie de renvoi.................................................................................................................. 180 cm3
Capacité du galet supérieur ................................................................................................................. 50 à 55 cm3
Capacité du galet inférieur ......................................................................................................................... 210 cm3
NOTA : Ces capacités sont fournies à titre indicatif uniquement. Pour contrôler les niveaux de fluide, utilisez
toujours la jauge d’huile, les jauges visuelles ou le bouchon de remplissage.

Système électrique
Type de système........................................................................................................... 24 volts négatif à la masse
Intensité alternateur ............................................................................................................................. 50 ampères
Batterie
Nombre de batteries nécessaire ........................................................................................................................... 2
Tension de chaque batterie......................................................................................................................... 12 volts
Capacité ......................................................................................................................................................... 92 Ah
Réserve....................................................................................................................................................... 160 mn
Capacité de démarrage à froid à -17° ............................................................................................................ 800 A
Charge pour contrôle de charge .................................................................................................................... 400 A
Démarreur
Tension ................................................................................................................................................... 24 volts
Puissance ................................................................................................................................................ 4,5 kW
Régulateur de tension .......................................................................................................... incorporé, sans réglage.

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 23 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX225SR
Système hydraulique
Pompe hydraulique principale
Double pompe à débit variable, à pistons axiaux.
Débit maxi.............................................................................................................................................. 2x190 l/mn
Cylindrée ...............................................................................................................................................2x96,7 cm3
Pompe hydraulique de pilotage
Pompe à débit fixe
Débit maxi.................................................................................................................................................... 22 l/mn
Cylindrée ......................................................................................................................................................11 cm3
Pression de tarage
Soupape de décharge circuit pilotage ......................................................................................................39 ±1 bar
Soupape de décharge principale (standard)............................................................................................343±3 bar
Soupape de décharge principale (surtarage) ..........................................................................................373±5 bar
Soupapes de sécurité (flèche, balancier et godet) ..................................................................................392±5 bar
Soupapes de sécurité (rotation)...............................................................................................................304±4 bar
Soupapes de sécurité (translation) ..........................................................................................................343±5 bar
Valve de sécurité (flèche et balancier).....................................................................................................392±5 bar

Vérin
Vérin de flèche
Diamètre du fût ........................................................................................................................................... 125 mm
Diamètre de tige ........................................................................................................................................... 90 mm
Course ...................................................................................................................................................... 1284 mm
Vérin de balancier
Diamètre du fût ........................................................................................................................................... 135 mm
Diamètre de tige ........................................................................................................................................... 95 mm
Course ...................................................................................................................................................... 1474 mm
Vérin de godet
Diamètre du fût ........................................................................................................................................... 115 mm
Diamètre de tige ........................................................................................................................................... 80 mm
Course ...................................................................................................................................................... 1012 mm
Fuite aux vérins - descente équipement (sans charge)
Vérins de flèche (rentrée des tiges) ...............................................................................................................£ 5 mm/5 mn
Vérin de balancier (sortie de la tige) ..............................................................................................................£ 5 mm/5 mn
Vérin de godet (sortie de la tige) ....................................................................................................................£ 7 mm/5 mn
Totalité (en bout d’équipement) ............................................................................................................... £ 200 mm/10 mn
Vitesse des vérins
Montée flèche (godet ouvert et au sol) ..................................................................................................... 3,5±0,6 s
Descente flèche (godet ouvert) ................................................................................................................ 2,9±0,6 s
Sortie de balancier.................................................................................................................................... 2,7±0,6 s
Rentrée de balancier ................................................................................................................................ 3,7±0,6 s
Ouverture godet........................................................................................................................................ 2,3±0,6 s
Fermeture godet .......................................................................................................................................... 4±0,6 s

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 24
PRESENTATION CX225SR
Distributeur
Distributeur à cinq éléments pour balancier, accélération flèche, rotation, option et translation droite.
Distributeur à quatre éléments pour accélération balancier, godet, flèche et translation gauche.
Soupape de maintien de charge pour flèche et balancier.

Rotation
Moteur à débit fixe à pistons axiaux.
Frein à disques automatique.
Vitesse de rotation ...................................................................................................................................11,2 tr/mn
Cylindrée .................................................................................................................................................... 151 cm3
Débit de travail ...........................................................................................................................................155 l/mn
Rapport de réduction ................................................................................................................................... 16,757
Couple de freinage................................................................................................................................... ³ 857 Nm
Pression minimum de défreinage ................................................................................................................. 32 bar
Fuite admise au moteur ...............................................................................................................................16 l/mn

Translation
Moteur à deux cylindrées, à pistons axiaux.
Frein à disques automatique.
Vitesse lente ..............................................................................................................................................3,1 km/h
Vitesse rapide ...............................................................................................................................................5 km/h
Rampe franchissable .............................................................................................................................. 70% (35°)
Effort de traction.................................................................................................................................... 19 100 daN
Cylindrée ....................................................................................................................................... 168,9/100,3 cm3
Débit de travail ...........................................................................................................................................212 l/mn
Rapport de réduction ................................................................................................................................... 43,246
Couple de freinage (réducteur exclus) ........................................................................................................ 483 Nm
Déviation autorisée en translation sur une distance de 20 m, plein régime...................................................... 1 m
Fuite admise au moteur ...............................................................................................................................13 l/mn

Châssis porteur
Châssis monobloc mécano-soudé.
Galets et poulies de renvoi lubrifiés.
Tension de chenilles à graisse.
Pression au sol
Tuiles 600 mm ....................................................................................................................................... 0,51 bar
Tuiles 700 mm ....................................................................................................................................... 0,46 bar
Tuiles 800 mm ....................................................................................................................................... 0,40 bar
Tension des chenilles ........................................................................................................................... 280 à 300 mm

Equipement
Force de cavage .................................................................................................................................... 13000 daN
Force de pénétration, Balancier 3,00 m ................................................................................................... 9530 daN

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 25 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX225SR
Poids des composants
Moteur thermique ......................................................................................................................................... 487 kg
Pompe hydraulique....................................................................................................................................... 125 kg
Distributeur équipement ............................................................................................................................... 187 kg
Moto-réducteur de rotation ........................................................................................................................... 223 kg
Moto-réducteur de translation....................................................................................................................... 250 kg
Vérin de flèche............................................................................................................................................. 200 kg
Vérin de balancier......................................................................................................................................... 257 kg
Vérin de godet .............................................................................................................................................. 151 kg
Contrepoids ................................................................................................................................................ 5880 kg
Cabine ...........................................................................................................................................................xxx kg
Couronne d’orientation ................................................................................................................................. 244 kg
Tourelle équipée ....................................................................................................................................... 11770 kg
Joint tournant .................................................................................................................................................. 27 kg
Châssis équipé ........................................................................................................................................... 7020 kg
Machine sans équipement........................................................................................................................ 18840 kg
Equipement ................................................................................................................................................ 3870 kg
Flèche équipée ........................................................................................................................................... 2200 kg
Balancier standard (3.00 m) équipé ............................................................................................................. 910 kg
Ensemble radiateur et réfrigérant ................................................................................................................... 55 kg
Réservoir à carburant ................................................................................................................................... 160 kg
Réservoir hydraulique................................................................................................................................... 145 kg
Poulie de renvoi .............................................................................................................................................. 82 kg
Galet supérieur ............................................................................................................................................... 17 kg
Galet inférieur ................................................................................................................................................. 35 kg
Amortisseur de tension ................................................................................................................................. 142 kg
Chenille 600 mm......................................................................................................................................... 1350 kg
Chenille 700 mm......................................................................................................................................... 1570 kg
Chenille 800 mm......................................................................................................................................... 1710 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 26
PRESENTATION CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 27 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX225SR
COUPLES DE SERRAGE SPECIFIQUES
Couple de
N° Composant Vis (Ø) Clé (mm)
serrage (Nm)
1* Moto-réducteur de translation M16 24 267-312
2* Barbotin M16 24 267-312
3* Poulie de renvoi M16 24 267-312
4* Galet supérieur M20 30 521-608
5* Galet porteur M18 27 371-432
6 Guide chaîne M18 27 380-443
7 Tuile M20 30 300 + 120°
8 Contrepoids M36 55 2750-2940
9 Couronne d’orientation (châssis) M20 30 468-545
10 Couronne d’orientation (tourelle) M20 30 468-545
11 * Moto-réducteur de rotation M20 30 521-608
12 * Moteur thermique M16 24 265-313
13 * Support moteur thermique M10 17 64-74
14 Radiateur M16 24 147-176
M10 17 64-74
15 * Pompe hydraulique
M20 30 367-496
16 * Réservoir hydraulique M20 30 412-471
17 * Réservoir carburant M20 30 412-471
18 * Distributeur M16 24 267-312
19 * Joint tournant M12 19 109-127
20 Cabine M16 24 78-80
21 Batterie M10 17 20-29

NOTA: Utiliser du Loctite 262 ou un équivalent sur les vis de fixation des composants repérés par une astérisque
(*).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 28
PRESENTATION CX225SR

18 17
16
19
15

20 12 13

11

21 14

9 10

3 4 6 5 1 2

5 8 8
CS02G525

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 29 EDITION SEPTEMBRE 2003
PRESENTATION CX225SR

11

9
9 10 12 13 12

15

15
14

17 18
16

20 21

19

CS02G526

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 30
PRESENTATION CX225SR
ENCOMBREMENT DE LA MACHINE

E G
G1

A I B

D
F
M
K I
J
L H

CS02G527

Balancier standard 3.00 m Balancier court 2.40 m Balancier extra court 1.90 m
A .................................................... 3,19 m 3,24 m 3,21 m
B .................................................... 2,97 m
C .................................................... 8,85 m 8,93 m 8,97 m
E .................................................... 2,80 m
F .................................................... 1,02 m
G.................................................... 2,23 m
G1.................................................. 1,68 m
H .................................................... 4,46 m
I ..................................................... 3,66 m
J .................................................... 2,39 m
K (tuiles standard) ....................... 0,60 m
L (avec tuiles de 600 mm)........... 2,99 m
L (avec tuiles de 700 mm)........... 3,09 m
L (avec tuiles de 800 mm)........... 3,19 m
M ................................................... 0,46 m

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 31 EDITION SEPTEMBRE 2003
MAINTENANCE CX75-135-225SR

INGREDIENTS
Les ingrédients doivent correspondre à des caractéristiques propres à chaque emploi.

ATTENTION : Respectez impérativement les conditions d’utilisation des différents ingrédients.


!
Fluide hydraulique Pays froids
Le fluide hydraulique CASE est spécialement adapté -40°C à +20°C
à la haute pression et au circuit hydraulique de la Graisse extrême pression EP NLGI grade 0.
marque. Le type de fluide à utiliser est fonction de la
température ambiante.
Pays tempérés
-20°C à +40°C
Fluide type ISO VG 46
Référence CASE : POHYDR
Pays chauds
0°C à +60°C
Fluide type ISO VG 100
Référence CASE : POHYPC
Pays froids
-40°C à +20°C
Fluide type ISO VG 22
Référence CASE : POHYPF
Fluide biodégradable pays tempérés :
Ce fluide de couleur jaune est miscible avec le fluide
standard. Lors de l’adoption de ce fluide, il est recom-
mandé de vidanger entièrement le circuit hydraulique.
Fluide type ISO VG 46
Référence CASE : CASYNTH 46
Ces différents grades de fluides doivent être confor-
mes à la spécification CASE.

Huile organes de transmission


Huile extrême pression utilisée pour les organes de
transmission en carter.
Huile extrême pression TYPE API GL5 GRADE 80W90
et ISO VG 150

Graisses
Le type de graisse à utiliser est fonction de la tempé-
rature ambiante.
Pays tempérés et chauds
-20°C à +60°C
Graisse extrême pression EP NLGI grade 2 avec pré-
sence de bisulfure de molybdène.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 32
MAINTENANCE CX75-135-225SR
Huile moteur thermique
L'huile moteur thermique CASE N°1 est recomman-
dée pour votre moteur thermique. Cette huile offre
une lubrification correcte de votre moteur thermique
pour toutes les conditions de fonctionnement.
Si de l'huile moteur thermique CASE N°1 Multiperfor-
mance ou Performance ne peut être obtenue, utiliser
de l'huile correspondant à la catégorie API/CG/CF.
NOTA : Ne mettre aucun additif de performance ou
autre produit additif dans le carter moteur thermique.
Les périodicités de vidange d'huile sont indiquées
dans ce manuel selon les tests effectués sur les
lubrifiants CASE.

Viscosité des huiles/Plage d'utilisation des huiles

CS98M561
(A) TEMPERATURE FAHRENHEIT (2) HIVER
(B) TEMPERATURE CELSIUS (3) TROPICAL
(1) TOUTES SAISONS (4) ARCTIQUE
(*) INDIQUE LA NECESSITE D’UTILISER UN RECHAUFFEUR D’HUILE MOTEUR THERMIQUE OU DE REFRIGERANT THERMIQUE.

Carburant un mélange de carburants N°1 et N°2. Adressez-


vous à votre fournisseur de carburant.
Le carburant à utiliser doit être conforme à la norme
D975 de l'American Society for Testing and Materials Si la température chute au dessous du point de
(ASTM). nuage du carburant (point d'apparition de paraffine),
les cristaux de paraffine du carburant provoqueront
Utiliser du carburant type N°2, l'utilisation d'autres une perte de puissance du moteur thermique ou un
carburants peut entraîner une perte de puissance du refus de démarrage.
moteur thermique et une consommation excessive
de carburant. IMPORTANT : Par temps froid, faire le plein du
Par temps froid, il est provisoirement admis de faire réservoir à carburant après chaque journée de tra-
vail, afin d'éviter la formation de condensation.
CENTRE DE FORMATION CASE
1 - 33 EDITION SEPTEMBRE 2003
MAINTENANCE CX75-135-225SR
Stockage du carburant
Le stockage prolongé du carburant favorise l'accumulation de corps étrangers ou d'eau de condensation dans le
réservoir de stockage. De nombreuses pannes moteur thermique ont pour cause la présence d'eau dans le carbu-
rant.
Le réservoir de stockage doit être placé à l'extérieur et le carburant doit être maintenu à une température aussi
basse que possible. Purger l'eau de condensation à intervalles réguliers.

Antigel/anticorrosion
Utiliser de l'antigel en toutes saisons pour protéger le système de refroidissement de la corrosion et de tous ris-
ques de gel.
Pour les environnements à température supérieure à -36°C, utiliser un mélange à 50% d'antigel à base d'éthylène-
glycol.
Pour les environnements à température inférieure à -36°C, il est recommandé d'employer un mélange à 40% d'eau
et 60% d'antigel.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 34
MAINTENANCE CX75-135-225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 35 EDITION SEPTEMBRE 2003
MAINTENANCE CX75-135-225SR

(A) Faire contrôler par votre Distributeur CASE toutes les 600 heures ou une fois par an
(B) Ou tous les 6 mois.
(C) Ou tous les 2 ans ou deux fois par an (automne/printemps) si utilisation antigel.
(D) Ou toutes les semaines.
(E) Tous les 2 ans ou toutes les 4000 heures (au premier terme échu).
(F) Ou tous les jours.
(G) Après les premières 50 heures en période de rodage.
(H) Ou quand la zone centrale de l'indicateur de colmatage devient rouge.
(J) Ou après six nettoyages.
(K) Faire contrôler par un spécialiste tous les six mois.
(L) Après les premières 250 heures en période de rodage.
(M) Périodiquement et lorsque la machine a travaillée dans la boue.
(N) Périodiquement.
(P) Contrôler tous les mois et faire contrôler tous les six mois par un spécialiste.
(Q) Toutes les semaines et à chaque montage de l'attache rapide.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 36
MAINTENANCE CX75-135-225SR

PERIODICITES EN HEURES

NB DE POINTS
PAGE POINTS D’INTERVENTION

CONTROLER
REMPLACER
NETTOYER

VIDANGER
GRAISSER

PURGER
7-3, 8-15 Marteau hydraulique (en option) 1 2/10/50 (A)

8-23 Niveau d'huile moteur thermique 1 10 (F)

8-29 Niveau liquide de refroidissement 1 10 (F)

8-41 Niveau réservoir hydraulique 1 10 (F)

9-1 Chenilles tuiles caoutchouc (en option) 2 10 (F)

9-10 Radiateur et réfrigérant 1 250 10 (F)

9-11 Courroie ventilateur/alternateur 1 10 (F)

8-8 Pied de vérin de flèche monobloc 2 50

8-8 Tête de vérin de flèche monobloc 2 50

8-8 Pied de vérin de balancier 1 50

8-8 Tête de vérin de balancier 1 50

8-8 Axe flèche monobloc/balancier 2 50

8-9 Axe balancier/biellette 1 50

8-9 Axe balancier/godet 1 50

8-9 Tête de vérin/biellette 3 50

8-9 Pied biellette 1 50

8-9 Flèche rétro-déportée/balancier 9 50

8-10 Attache rapide godet (en option) 4 (Q) 50

8-12 Lame de nivelage (si équipé) 6 50

8-32 Purge réservoir carburant 1 50 (D)

8-32 Purge décanteur d'eau 1 50 (D)

8-41 Tuyauterie circuit hydraulique 50

9-33 Filtre admission air climatisation 1 50


(en option)

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 37 EDITION SEPTEMBRE 2003
MAINTENANCE CX75-135-225SR

PERIODICITES EN HEURES
PAGE POINTS D’INTERVENTION

NB DE POINTS

CONTROLER
REMPLACER
NETTOYER

VIDANGER
GRAISSER

PURGER
9-33 Filtre recyclage air climatisation 1 50
(en option)

10-4 Etat de charge des batteries 2 50

8-41 Filtre retour marteau hydraulique 100


(en option)

8-29 Serrage colliers et durites 250 (B)

8-41 Purge réservoir hydraulique 1 250

8-59 Cartouche primaire filtre à air 1 250 (H) 1000 (J) 250 (H)

8-64 Niveau d'huile réducteur de rotation 1 250

8-69 Niveau d'huile réducteurs de translation 2 250

9-1 Couple de serrage des tuiles 250 (G)

9-9 Galets et poulie de renvoi 250

9-11 Tension courroie ventilateur/alternateur 1 250

9-39 Couple de serrage des vis et écrous 250 (G)

8-11 Couronne d'orientation 2 500

8-14 Denture couronne d'orientation 1 500

8-23 Huile moteur thermique 1 500

8-23 Filtre à huile moteur thermique 1 500

8-32 Filtre carburant 1 500

8-32 Elément filtrant décanteur d'eau 1 500

8-32 Filtre décanteur d'eau 1 500

8-8 Pied de vérin de godet 1 1000

8-8 Pied de flèche monobloc 3 1000

8-29 Circuit de refroidissement 1 1000 (C)

8-41 Etat fluide hydraulique 1000

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 38
MAINTENANCE CX75-135-225SR

PERIODICITES EN HEURES
PAGE POINTS D’INTERVENTION

NB DE POINTS

CONTROLER
REMPLACER
NETTOYER

VIDANGER
GRAISSER

PURGER
8-41 Filtre circuit de pilotage 1 1000 (G)

8-41 Reniflard réservoir hydraulique 1 1000

8-64 Vidange réducteur de rotation 1 1000 (L)

8-69 Vidange réducteurs de translation 2 1000 (L)

10-10 Alternateur 1 1000

9-1 Chenilles 2 (M)

10-11 Démarreur 1 1000

8-41 Filtre d'aspiration 1 2000

8-41 Filtre circuit de retour (NOTE 1) 1 2000 (G)

8-41 Filtre Ultra Clean (NOTE 1) 1 2000

8-59 Cartouche secondaire filtre à air 1 2000

8-14 Réducteur de rotation 1 5000

8-41 Filtre d'aspiration 1 5000

8-41 Fluide hydraulique (NOTE 2) 1 5000

8-32 Flexibles carburant (E)

8-41 Flexibles hydraulique (E)

9-1 Tension de chenilles 2 (N)

9-14 Filtre réservoir à carburant 1 (N)

9-14 Inspection machine 1 (N) (N)

9-30 Extincteur 1 (P)

9-33 Climatisation (en option) 1 (K)

NOTE 2 : Si du fluide biodégradable est utilisé, il faut


NOTE 1 : Si du fluide biodégradable est utilisé, il faut impérativement réduire les périodicités à 2000 heu-
impérativement réduire les périodicités à 1000 heu- res.
res.

CENTRE DE FORMATION CASE


1 - 39 EDITION SEPTEMBRE 2003
MAINTENANCE CX75-135-225SR
REMPLACEMENT DU FLUIDE ET DES FILTRES HYDRAULIQUES EN UTILISATION
MARTEAU HYDRAULIQUE

Fluide hydraulique
- Lors de l’utilisation d’un marteau hydraulique, le
fluide hydraulique se détériore plus rapidement que
lors d’opérations de terrassement normales et le
niveau doit être contrôlé plus régulièrement. Lors du
remplacement des filtres, contrôler l’état du fluide
hydraulique.
- Consulter le graphique ci-après pour déterminer les
périodicités de remplacement du fluide hydraulique
et des filtres, en fonction de la fréquence d’utilisation
du marteau hydraulique.
- Lors du remplacement des filtres, remplacer également
le filtre du circuit de retour du marteau hydraulique.

Avec fluide hydraulique standard

Avec fluide biodégradable

(1) Pourcentage d’utilisation


(2) Périodicité en heures
(3) Remplacement du fluide hydraulique
(4) Remplacement des filtres hydrauliques

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 1 - 40
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DES CX135-225SR
TABLE DES MATIERES

IMPLANTATION D’ENSEMBLE CX135SR.................................................................. 2

EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS CX135SR .................................. 3

EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS CABINE CX135SR 6

RELAIS ET FUSIBLES PRINCIPAUX CX135SR ........................................................ 8

RELAIS FUSIBLES ET BOITIERS ELECTRONIQUES CX135SR ............................ 9

BOITE A FUSIBLES CX135-225SR.......................................................................... 10

TABLEAU DE BORD CX135-225SR ......................................................................... 11

IMPLANTATION D’ENSEMBLE CX225SR................................................................ 12

EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS CX225SR 14

EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS CABINE CX225SR ..................16

RELAIS ET FUSIBLES PRINCIPAUX CX225SR ...................................................... 18

RELAIS FUSIBLES ET BOITIERS ELECTRONIQUES CX225SR .......................... 19

CENTRE DE FORMATION CASE


2-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS

RESERVOIR GAS-OIL RESERVOIR HYDRAULIQUE


POMPE HYDRAULIQUE
MOTEUR THERMIQUE

DISTRIBUTEUR RADIATEUR

FILTRE A AIR

MOTEUR ROTATION

SOLENOÎDES

MANIPULATEUR

PEDIPULATEUR 1Q A

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2-2
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS

BOUCHE D’AIR

SIEGE

TABLEAU DE BORD

MANIPULATEUR

BOUCHE D’AIR

DEGIVREUR

AUTO-RADIO

COMMANDES AIR CONDIONNE

MANIPULATEUR
PEDALE DEPORT

LEVIER TRANSLATION
LEVIER D’ANNULATION COMMANDES
PEDALE TRANSLATION

REPOSE PIED

1Q-1-B

CENTRE DE FORMATION CASE


2-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS (extérieur cabine)

E3 A3 R2 B45 E2

B81

B22 B27

B26

Y2
M4
Y3

Y4
X2

S52
R5

K7 B41

F23

F22 M2

G1
H2

B9 B1 Y8 G2 R1 M1 B21 B10
CS02D773

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2-4
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
A3 Accélération électronique
B1 Sonde température liquide de refroidissement G1 Batteries
B9 Sonde température liquide de refroidissement G2 Alternateur
B10 Thermocontacteur température huile hydraulique H2 Alarme sonore translation (modèles LBX et NA)
B21 Pressostat pression huile moteur K7 Relais de batteries
B22 Pressostat pilotage rotation M1 Démarreur
B26 Pressostat pilotage supérieur M2 Moteur d’arrêt d’urgence moteur thermique
B27 Pressostat pilotage translation M4 Moteur lave glace
B41 Capteur régime moteur thermique R1 Bougies de préchauffage
B45 Capteur de pression d’indicateur de surcharge R2 Résistance de régulation débit carburant
B81 Avertisseur sonore R5 Sonde niveau carburant
E2 Phare de travail (équipement) S52 Contacteur embrayage compresseur climatisation
E3 Phare de travail (cabine) X2 Connecteur feu rotatif
F22 Fusible 20 A ; protection principale des circuits F11 et Y2 Electrovanne pression pilotage
F12 Y3 Electrovanne frein de rotation
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits F1 à Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation
F10 et F13 à F20 Y8 Embrayage magnétique compresseur climatiseur

RÉSERVOIR HYDRAULIQUE

POMPE HYDRAULIQUE

MOTO-RÉDUCTEUR DE ROTATION

SOLÉNOÎDES

DISTRIBUTEUR

VALVE D’AMORTISEMENT

CENTRE DE FORMATION CASE


2-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS (intérieur cabine)
M3

S15
S16

S51 S29

E52
P6
P1
P8

E4 R3

S14 S1

S13 X8

S6

S9

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2-6
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
E4 Eclairage cabine
E52 Climatiseur
M3 Moteur essuie-glace
P1 Tableau de bord
P6 Tableau de commande climatiseur
P8 Tableau de commande chauffage
R3 Commande d’accélération
S1 Contacteur de démarrage
S6 Interrupteur feu rotatif
S9 Interrupteur arrêt d’urgence moteur thermique
S13 Interrupteur indicateur de surcharge
S14 Interrupteur marteau/pince
S15 Interrupteur avertisseur sonore
S16 Interrupteur mise au ralenti moteur thermique
S51 Contacteur levier d’annulation commandes hydrauliques
S29 Pas utilisé, mais si l’on actionne le bouton, le buzzer sonne.
X8 Connecteur radio

CENTRE DE FORMATION CASE


2-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
RELAIS ET FUSIBLES PRINCIPAUX (compartiment batteries)

F23 F22

K7

CS02D770
1 Câbles batteries
F22 Fusible 10 A ; protection principale des circuits F11 et F12
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits F1 à F10 et F13 à F20
K7 Relais de batteries

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2-8
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DE LA CX135SR
RELAIS, FUSIBLES, BOITIERS ELECTRONIQUES (compartiment cabine)

1 K1 K2 X13 X14 K5 K19 U1 X11 A7 H3

K22

X4

K23

K24

K25

K18 K21 K20 K4 A2 F21


CS02D772

1. Connecteur effacement mémoire K25 Relais moteur ventilation rapide climatiseur


A2 Boîtier électronique moteur thermique U1 Convertisseur DC-DC 24v-12v
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge X4 Prise diagnostic moteur thermique
F21 Boîte à fusibles X11 Connecteur contrôle pression indicateur de sur-
H3 Alarme sonore indicateur de surcharge charge
K1 Relais arrêt d’urgence moteur thermique X13 Connecteur effacement codes défaut moteur ther-
K2 Relais bougie mique
K4 Relais phares de travail X14 Connecteur détection codes défaut moteur thermi-
K5 Relais feu rotatif que
K18 Relais vitesse translation
K19 Relais frein rotation
K20 Relais moteur essuie-glace
K21 Relais pompe lave-glace
K22 Relais embrayage magnétique compresseur clima-
tiseur
K23 Relais moteur ventilation lente climatiseur
K24 Relais moteur ventilation moyenne climatiseur

CENTRE DE FORMATION CASE


2-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DES CX135-225SR
BOITE A FUSIBLES

1 Fusibles de rechange
F1 Fusible 15 A : Boitier électronique moteur thermique
F2 Fusible 10 A : Eclairage tableau de bord principal et climatiseur
F3 Fusible 10 A : Relais vitesse translation
F4 Fusible 10 A : Annulation des commandes hydrauliques
F5 Fusible 10 A : Relais frein rotation
F6 Fusible 10 A : Relais feu rotatif (modèle Europe)
F7 Fusible 20 A : Pompe remplissage carburant
F8 Fusible 15 A : Moteur d’arrêt d’urgence moteur thermique
F9 Fusible 30 A : Bougies de préchauffage
F10 Fusible 10 A : Boîtier électronique indicateur de surcharge
F11 Fusible 10 A : Mémoire
F12 Fusible 10 A : Contacteur de démarrage
F13 Fusible 20 A : Climatisation, chauffage
F14 Fusible 10 A : Alarme sonore translation (modèles LBX et NA)
F15 Fusible 15 A : Phares de travail
F16 Fusible 15 A : Option 2 débits marteau/pince
F17 Fusible 10 A : Convertisseur DC-DC (24 V - 12 V)
F18 Fusible 15 A : Essuie-glace et lave-glace
F19 Fusible 10 A : Avertisseur sonore
F20 Fusible 15 A : Allume-cigare, compresseur réglage siège cabine

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2 - 10
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS DES CX135-225SR
TABLEAU DE BORD

7 8 P5 P1

1 2 3 4 5 6 S11 S12 S10 S2

CS02D775

1 Voyant surchauffe liquide refroidissement ou huile hydraulique


2 Voyant pression huile moteur thermique
3 Voyant niveau mini carburant
4 Voyant charge batterie
5 Voyant défaut système électrique moteur thermique
6 Voyant préchauffage
7 Indicateur de niveau carburant
8 Indicateur température liquide de refroidissement moteur thermique
P1 Tableau de bord
P5 Compteur d’heures
S2 Interrupteur vitesse translation
S10 Interrupteur phares de travail
S11 Interrupteur essuie-glace
S12 Interrupteur lave-glace

CENTRE DE FORMATION CASE


2 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR

IMPLANTATION D’ENSEMBLE
ECHAPPEMENT
RESERVOIR HYDRAULIQUE
POMPE HYDRAULIQUE
RESERVOIR CARBURANT

MOTEUR
DISTRIBUTEUR

RADIATEUR

FILTRE A AIR

MOTEUR DE ROTATION

SOLÉNOÏDES

MANIPULATEUR

PEDIBULATEUR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2 - 12
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR
CABINE

BOUCHE D’ARÉRATION

SIEGE

TABLEAU DE BORD

SORTIE D’AIR

DEGIVREUR

LEVIERS TRANSLATION

RADIO

PEDIBULATEUR

MANIPULATEUR

REPOSE PIED
LEVIER D’ANNULATION PILOTAGE

CENTRE DE FORMATION CASE


2 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS (extérieur cabine)

B22 E3 B81 X2 E2 B45

Y5 B27

Y3
B26
Y2

Y4

K7 M2
F23

F22 M14

M4 R5

G1
B41

B21

B10

S52 B9 B1 G2 Y8 M1 R2 A3 R1 H2
CS02G519

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2 - 14
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR
A3 Accélération électronique
B1 Sonde température liquide de refroidissement
B9 Sonde température liquide de refroidissement
B10 Thermocontacteur température huile hydraulique
B21 Pressostat pression huile moteur
B22 Pressostat pilotage rotation
B26 Pressostat pilotage supérieur
B27 Pressostat pilotage translation
B41 Capteur régime moteur thermique
B45 Capteur de pression d’indicateur de surcharge
B81 Avertisseur sonore
E2 Phare de travail (équipement)
E3 Phare de travail (cabine)
F22 Fusible 20 A ; protection principale des circuits avant contact.
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits après contact.
G1 Batteries
G2 Alternateur
H2 Alarme sonore translation (modèles LBX et NA)
K7 Relais de batteries
M1 Démarreur
M2 Moteur d’arrêt d’urgence moteur thermique
M4 Moteur lave glace
M14 Moteur pompe remplissage carburant
R1 Bougies de préchauffage
R2 Résistance de régulation débit carburant
R5 Sonde niveau carburant
S52 Contacteur embrayage compresseur climatisation
X2 Connecteur feu rotatif
Y2 Electrovanne pression pilotage
Y3 Electrovanne frein de rotation
Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation
Y5 Electrovanne surtarage
Y8 Embrayage magnétique compresseur climatiseur

CENTRE DE FORMATION CASE


2 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS (intérieur cabine)

M3

S29

S15
S16

S51 E52

P6
P1
P8

E4 R3

S30 S1

S13 X8

S28 S6

S9

S14

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2 - 16
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR

E4 Eclairage cabine
E52 Climatiseur
M3 Moteur essuie-glace
P1 Tableau de bord
P6 Tableau de commande climatiseur
P8 Tableau de commande chauffage
R3 Commande d’accélération
S1 Contacteur de démarrage
S6 Interrupteur feu rotatif
S9 Interrupteur arrêt d’urgence moteur thermique
S13 Interrupteur indicateur de surcharge
S14 Interrupteur marteau/pince
S15 Interrupteur avertisseur sonore
S16 Interrupteur mise au ralenti moteur thermique
S28 Interrupteur alarme translation (LBX-NA)
S29 Interrupteur surtarage
S30 Interrupteur mode N/E
S51 Contacteur levier d’annulation commandes hydrauliques
X8 Connecteur radio

CENTRE DE FORMATION CASE


2 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR
RELAIS ET FUSIBLES PRINCIPAUX (compartiment batteries)

F23 F22

K7

1
CS02G520
1 Câbles batteries
F22 Fusible 20 A ; protection principale des circuits, avant contact.
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits, après contact
K7 Relais de batteries

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2 - 18
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR
RELAIS, FUSIBLES, BOITIERS ELECTRONIQUES (compartiment cabine)

A8 1 K1 K2 X13 X14 K5 K19 U1 X11 A7 H3

K28

K27

X4

K23

K24

K25

K18 K21 K20 K4 K22 A2 F21

CS02G528
1 Connecteur effacement mémoire K22 Relais embrayage magnétique compresseur
A2 Boîtier électronique moteur thermique climatiseur
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge K23 Relais moteur ventilation lente climatiseur
A8 Sélecteur mode moteur thermique K24 Relais moteur ventilation moyenne climatiseur
F21 Boîte à fusibles K25 Relais moteur ventilation rapide climatiseur
H3 Alarme sonore indicateur de surcharge K27 Relais alarme translation (pas utilisé)
K1 Relais arrêt d’urgence moteur thermique K28 Relais électrovanne surtarage
K2 Relais bougie U1 Convertisseur DC-DC (24 V - 12 V)
K4 Relais phares de travail X4 Prise diagnostic moteur thermique
K5 Relais feu rotatif X11 Connecteur contrôle pression indicateur de sur-
K18 Relais vitesse translation charge
K19 Relais frein rotation X13 Connecteur effacement codes défaut moteur
K20 Relais moteur essuie-glace thermique
K21 Relais pompe lave-glace X14 Connecteur détection codes défaut moteur
thermique

CENTRE DE FORMATION CASE


2 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
EMPLACEMENT DES COMPOSANTS CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 2 - 20
COMPOSANTS HYDRAULIQUES DES CX135-225SR
TABLE DES MATIERES

COMPOSANTS HYDRAULIQUES CX 135 SR

RESERVOIR HYDRAULIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3
POMPES HYDRAULIQUE HP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4
DISTRIBUTEURS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
MANIPULATEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
PEDIBULATEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
VALVE D’AMORTISSEMENT. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
VALVES DE SECURITE VERINS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 36
VERINS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42
MOTEUR ROTATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46
MOTO-REDUCTEUR TRANSLATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 50
JOINT TOURNANT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52
BLOC ELECTROVALVES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 54
VALVE DE DIRECTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56
ROBINET DE SELECTION OH/BENNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 57

COMPOSANTS HYDRAULIQUES CX 225 SR

RESERVOIR HYDRAULIQUE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 59
POMPES HYDRAULIQUE HP . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 60
DISTRIBUTEURS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 74
MANIPULATEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 93
PEDIBULATEURS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 96
VALVE D’AMORTISSEMENT. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 98
VERINS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 106
MOTEUR ROTATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 110
MOTO-REDUCTEUR TRANSLATION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 112
JOINT TOURNANT . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 116
BLOC ELECTROVALVES . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 118
VALVE DE DIRECTION . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 119
VALVES DE SECURITE VERINS. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 120

CENTRE DE FORMATION CASE


3-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS HYDRAULIQUES DES CX135-225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3-2
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Réservoir hydraulique

Réservoir hydraulique

Niveau d’huile

Reniflard

Filtre retour général

Crépine d’aspiration

CENTRE DE FORMATION CASE


3-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Pompes hydraulique HP

Noms des orifices Taille des orifices


A1-A2 Refoulement pompes P1-P2 SAE 6000 psi 3/4"
A3 Refoulement pompe pilotage G 1/2"
A4 Refoulement pompe option G 1/2"
B1 Aspiration pompe principale SAE 2500 2-1/2"
B3 Aspiration pompe de pilotage G 3/4
B4 Aspiration pompe option 1"
Dr Drain de la pompe principale G 1/2
a1-a2-a4 Prises de pression G 1/4
Pf Information régulation option G 1/4
Pi1-Pi2 Information pression négative G 1/4

a4 Pf Pi1

B3

Pompe Hydraulique
de pilotage

B4

A4
Pompe Hydraulique
principale A1 Pi2
Dr B1
Pompe Hydraulique
lame de nivelage
Accouplement élastique

Pompe Hydraulique
principale A2

A3
S4

A2

A1

a1 a2 Pompe

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3-4
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Caractéristiques de la pompe HP

CX 135 CX 135 avec lame de nivelage


Fournisseur Uchida Industry Co., Ltd. Uchida Industry Co., Ltd.
Pompe principale :
Type Double cylindrée variable Double cylindrée variable
Cylindrée 54.5 cm3/tr x 2 54.5 cm3/tr x 2
Pression de travail 343 bar (at 60 L/mn) 343 bar (at 60 L/mn)
Pression maxi de travail 373 bar 373 bar
Débit maxi 117.2 x 2 L/mn à 2150 tr/mn 117.2 x 2 L/mn à 2150 tr/mn
Pompe de pilotage :
Type Pompe à engrenage à débit fixe pompe à engrenage à débit fixe
Cylindrée 10.7 cm3/tour 10.7 cm3/tour
Pression de travail 39 bar 39 bar
Débit maxi 23 L/mn à 2150 tr/mn 23 L/mn à 2150 tr/mn
Pompe à engrenage de la
lame de nivelage :
Type Pompe à engrenage à débit fixe
Cylindrée 25.3 cm3/tr
Pression de travail 206 bar
Débit maxi 54.4 L/mn à 2150 tr/mn
Poids 78 Kg 91 Kgs

CENTRE DE FORMATION CASE


3-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Courbe de pompe HP

TORQUE: N·mCouple Nm
PRESSION SP=P1+P2 MPa

LEAKAGE
DIAGRAM

pression de lame P3 MPa

DEBIT: Q1, Q2 L/min

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3-6
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Coupe de la pompe HP

CENTRE DE FORMATION CASE


3-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Détail pompe HP

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3-8
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Bloc régulation pompe HP

CENTRE DE FORMATION CASE


3-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Détail bloc de régulation

Pompe basse pre

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 10
COMPOSANTS DE LA CX135SR

Distributeur

Fournisseur Kayaba Industry Co., Ltd.


Débit maxi 117.2 L/min (at 2160 rpm)
Pression de surtarage de la
378 bar
soupape principale
Pression déport droit 216 bar
Pression déport gauche 275 Bar
Pression lame de nivelage 206 bar
Pression de la soupape
343 bar
principale
Pression négative 28 bar à 28 L/mn
Température de travail: -20° à 100 °C
Fonctions :
Circuit translation rectiligne
Montée de flèche et balancier = 2 débits
Maintien de charge sur flèche et balancier
Circuit de réalimentation sur descente de flèche et rentrée
balancier
Circuit de priorité variable de rotation
Circuit d’option 1 ou 2 débits
Poids 166.5 Kg

central bypass shut off

Straight travel

Other

CHARACTERISTIQUES DE LA VALVE DÉBIT MINI VALVE PRESSION DE PILOTAGE ET COURSE DU TIROIR

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 12
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur

Orifice Description Orifice Description


A1 Translation avant gauche AR2 Flèche rétro-déportée à gauche
B1 Translation arrière gauche BR2 Flèche rétro-déportée à droite
A2 Circuit option Dr Retour de fuite
B2 Circuit option P1-P2 Pression de pompe
A3 Rotation droite P3 Circuit option
B3 Rotation gauche PA Pressostat pression d’équipement
A5 Sortie balancier PT Pressostat pression translation
B5 Rentrée balancier Pbu Annulation priorité rotation
A6 Translation avant gauche Pc1 Maintien de charge balancier
B6 Translation arrière gauche Pc2 Maintien de charge flèche
A7 Fermeture godet Pcc Pilotage option double débit
B7 Ouverture godet Ps1-Ps2 Pression négative
A8 Montée de flèche T1-T2 Retour
B8 Descente de flèche Tr4 Retour by-pass
AR1 Montée lame de nivelage Ts3 Retour rotation
BR1 Descente lame de nivelage Ts5 Vers amortisseur (préchauffage)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur, repérages

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 14
COMPOSANTS DE LA CX135SR

Distributeur, repérages

Distr2 SR135
Bal2

Flèche1

Godet
Coté droit
droite
Option
Trans

Distr1 SR135

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur, détails

Distr2 SR135

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 16
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur, détails

Distr3 SR135

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur, détails

Distr4 SR135

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 18
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Distributeur, détails

Distr5 SR135

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Tiroirs de distributeur

Tiroir de translation droite et gauche

Tiroir d’option

Tiroir de rotation

Tiroir de flèche 2

Tiroir de balancier 1

Tiroir de balancier 2

Tiroir de flèche 1

Tiroir de godet

Tiroir de translation rectiligne

Tiroir de lame de nivelage

Tiroir réinjection balancier Maintien de charge

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 20
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Limiteur entrée distributeur

PISTON DE SURTARAGE REGLAGE SURTARAGE REGLAGE STANDARD


CLAPET DE GAVAGE
CONTRE-ECROU
CONTRE-ECROU

Soupape sécurité distributeur

VIS DE REGLAGE

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 21 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 22
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Manipulateurs

Fournisseur Kawasaki Heavy Industries, Ltd.


Pression .6.4 ± 0.1 à 24.5 ± 1.5 bar
Angle de débattement du levier
10 ± 0.6°

Couple du levier 2.79 à 5.43 N·m

Temperature de travail -20 à 100°C


Poids 1.0 kg

operating torque
pression (MPa)

effort (N·m)

secondary
pressure

course du poussoir(mm)

angle (deg.)

DIAGRAMME MANIPULATEUR

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 23 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR

Manipulateurs
Au neutre les 4 tiroirs du manipulateur ferment le passage de la pression vers les chapeaux de tiroir du distribu-
teur. Dans cette position les orifices A et B sont reliés au réservoir par l’intermédiaire d’encoches usinées dans le
tiroir.
Il y a deux ressorts dans chaque section de manipulateur. Le ressort le plus grand sert au retour au neutre de la
poignée du manipulateur et donne la résistance que l’opérateur ressent dans son poignet.
L’opérateur regardant les poignées, le ressort avant et arrière sont plus résistants que ceux de droite et de gau-
che. La manœuvre des manipulateurs demande plus d’effort d’avant en arrière que de droite à gauche. Le petit
ressort régule la pression de pilotage des tiroirs de distributeur.
Remplacer le soufflet caoutchouc du manipulateur dans le cas ou il serait déchiré pour éviter l’introduction de
poussières qui entraînerait les joints des poussoirs.
La came qui agit sur les poussoirs est réglable pour ajuster le jeu à la poignée. Un ajustement très serré peut être
la cause d’un début de pilotage d’un tiroir.
La zone de contact entre la came et les 4 poussoirs sera légèrement lubrifiée à la graisse.

Fonctionnement
Lors d’une action sur le levier, le poussoir comprime les deux ressorts.
Le petit ressort pousse le tiroir et ferme le passage des gorges supérieures vers le réservoir.
Les gorges du bas du tiroir laissent passer l’huile dans le conduit en communication avec le chapeau du tiroir du
distributeur. La pression augmentant dans le chapeau agit sur le tiroir du manipulateur et le fait remonter en com-
primant le petit ressort pour fermer le passage d’huile du tiroir du distributeur. Quand l’effort du ressort égale
l’effort de la pression le tiroir est dans une position d’équilibre pour maintenir une pression proportionnelle à la
compression du ressort.
Pour augmenter à nouveau la pression dans le chapeau du tiroir du distributeur, il faut augmenter l’inclinaison.
Un manipulateur n’est rien d’autre qu’une valve de réduction de pression que l’opérateur fait varier à sa demande.

1. Corps 15.Siège ressort


2. Plaque de fermeture 16.Siège ressort
3. Rondelle 17.Cales
4. Joint torique 18.Ressort
5. Vis 19.Ressort
6. Pion de centrage 20.Ressort
7. Bague 21.Ressort
8. Plaque 22.Ressort
9. Tiroir guide ressort 23.Cardan
10.Guide poussoir 24.Came
11. Poussoir 25.Ecrou
12.Poussoir 26.Soufflet
13.Joint 27.Tiroir
14.Joint torique

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 24
COMPOSANTS DE LA CX135SR

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 25 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Pédibulateur
En position repos le tiroir ferme l’arrivée de pression Les orifices 1 et 2 sont en communication avec le
réservoir par l’intermédiaire des perçages axial et radial internent au tiroir.
Il y a deux ressorts par tiroir. Le gros ressort sert au retour du levier en position neutre. C’est son effort que l’opé-
rateur ressent au pied.
La résistance du gros ressort est d’une valve de commande à pied est supérieure à celle d’un manipulateur.
Remplacer le soufflet caoutchouc dans le cas ou il serait déchiré pour éviter l’introduction de poussières qui
entraînerait les joints des poussoirs.
La zone de contact entre le poussoir et la came peut être lubrifiée à la graisse.
Lors de l’action sur la pédale les deux ressorts sont poussés vers le bas.
Le petit ressort pousse sur le tiroir qui ferme le retour vers le réservoir. La zone de passage vers le chapeau du
tiroir du distributeur est ouverte et la pression s’installe dans le chapeau et repousse le tiroir du bloc vers le haut
en comprimant le petit ressort. Quand l’effort de la pression est égal à l’effort du petit ressort. Le passage de
l’huile vers le chapeau est refermé et le tiroir du distributeur est maintenu dans la position voulue par l’opérateur.
Pour augmenter à nouveau la pression dans le chapeau du tiroir du distributeur, il faut augmenter l’inclinaison.
Un bloc de commande à pied n’est rien d’autre qu’une valve de réduction de pression que l’opérateur fait varier à
sa demande.

1. Corps 11. Siège de ressort 21.Ressort de rappel


2. Bouchon 12.Anneau d‘arrêt 22.Ressort
3. Couvercle 13.Siège de bille 23.Ressort
4. Guide poussoir 14.Piston 24.Bague
5. Chapeau 15.Bille 25.Axe
6. Racleur 16.Vis 26.Came
7. Joint-torique 17.Tiroir 27.Vis
8. Poussoir 18.Siège de ressort 28.Vis de réglage
9. Coupelle de maintien 19.Cale 29.Ecrou
10.Siège de ressort 20.Ressort calibré 30.Soufflet

Fournisseur Kawasaki Heavy Industries, Ltd.


Pression 6.4 ± 0.1 à 24.5 ± 1.5 bar
Angle de débattement du levier 10 ± 0.6°
Effort sur le levier 2.79 à 5.43 N·m
Température de travail -20 à 100°C
Poids 1.0 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 26
COMPOSANTS DE LA CX135SR

DIAGRAMMEPEDIBULATEUR

pression(MPa)

Couple (N·m)
Course du poussoir (mm)
Angle

Pédibulateur

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 27 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR

Valve d’amortissement
Principe de fonctionnement
Une valve d’amortissement connectée entre les manipulateurs et le distributeur réduit le retour rapide du tiroir de

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 28
COMPOSANTS DE LA CX135SR
flèche et de balancier en position neutre en limitant le débit de retour de l’huile passant dans le manipulateur.
Ce dispositif permet des mouvements sans secousse de la flèche et du balancier.

Spécifications de la valve

CX135

NA & EU

Bar 44.1
Pression d’utilisation
kgf/cm2 45

Bar 7.35-12.75
Plage d’amortissement
kgf/cm2 7.5-13

Rentrée balancier

Sortie balancier
Diamètres des restrictions
Montée de flèche

Descente flèche

K 253-368
Températures d’utilisation
C -20/95

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 29 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR

RESERVOIR

DISTRIBUTEUR DISTRIBUTEUR
BALANCIER FLECHE

VALVE AMORTISSEMENT

FILTRE

1.1

BALANCIER FLECHE

RENTREE MONTEE

SORTIE DESCENTE

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 30
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Position neutre
Le manipulateur au repos les chapeaux du tiroir du distributeur sont en communication avec le réservoir par
l'intermédiaire du tiroir F, des orifices centraux et radiaux des tiroirs E et du manipulateur.
Le tiroir du distributeur reste en position neutre.

Quand le manipulateur est au neutre, l’huile chaude, venant du retour distributeurs, entre par l’orifice "R", passe à
l’intérieur du tiroir et réchauffe annulairement les tiroirs d’amortissement. Puis l’huile retourne au réservoir par
l’orifice "T".

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 31 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Position neutre

VERS DISTRIBUTEUR
RETOUR DE FUITE
FLECHE OU BALANCIER
T

TITROIR F C D

MANIPULATEUR MANIPULATEUR

TIROIR E ORIFICE TIROIR E

CD
RETOUR DISTRIBUTEUR

E E

T
A B

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 32
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Pilotage
La pression de pilotage venant du manipulateur entre en B, pousse les tiroirs E et F. La pression de pilotage va
librement dans le chapeau du tiroir du distributeur par l'orifice D.
L'huile sortant du chapeau opposé retourne au réservoir par la gorge ouverte du tiroir F et l'orifice T.

Réchauffage du manipulateur : pendant le temps ou le tiroir est piloté débit d'huile chaude venant du retour géné-
ral en R retourne au réservoir en passant par l'orifice A et le manipulateur.

Le tiroir se déplace comme s'il n'y avait pas de valve d’amortissement.

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 33 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Pilotage

VERS DISTRIBUTEUR
FLECHE OU BALANCIER

RETOUR DE FUITE

T C D

TIROIR F

A
B

MANIPULATEUR MANIPULATEUR

TIROIRS E ORIFICE ORIFICE

C D

RETOUR DISTRIBUTEUR

E E

T
A B

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 34
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Phase d’amortissement

En mode amortissement, l’électrovalve n’est pas excitée.

Lors de la remise au neutre du manipulateur, l'orifice B est en communication avec le réservoir (par le
manipulateur). Le tiroir F revient en position neutre.
L'huile sous pression dans le chapeau du tiroir est repoussée par le tiroir sous l’effet du ressort de rappel. Le débit
en retour du chapeau passe par les orifices radiaux du tiroir E, ce qui a pour effet d’augmenter le delta P, c'est la
première phase d'amortissement
Lorsque le delta P augmente, le tiroir E se déplace vers la droite, le débit en retour du chapeau passe par l’orifice
central du tiroir E, c'est la deuxième phase d'amortissement.

Pendant l'amortissement du tiroir la fonction réchauffage se poursuit.

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 35 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Phase d’amortissement
VERS DISTRIBUTEUR
FLECHE OU BALANCIER
RETOUR DISTRIBUTEUR

T C D
TIROIR F

MANIPULATEUR MANIPULATEUR

TIROIR E ORIFICE ORIFICE

1ère PHASE 2ème PHASE


RETOUR DE FUITE RETOUR DISTRIBUTEUR

CD CD

F F

E E E
E
T T
B A B
A

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 36
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Valve de sécurité flèche

Clapet piloté Clapet anti-retour

Soupape de sécurité

Tiroir

P2
P3

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 37 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Valve sécurité de balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 38
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Valve de sécurité flèche

Fonction de la valve
Cette valve fixée sur la grande chambre de vérin de flèche sert à éviter tout mouvement intempestif de la flèche si
une rupture de la tuyauterie survient entre la grande chambre du vérin et le distributeur.

Description:
3A Clapet piloté anti-retour
3B Clapet anti-retour
3C Tiroir
3D Soupape de sécurité incluant un clapet de gavage

Fonctionnement en condition normale


Au neutre
La grande chambre du vérin est verrouillée par les clapets anti-retour 3A et 3B. Le clapet piloté 3A ne peut pas
s'ouvrir car son côté ressort n'est pas au fuite grâce au tiroir 3C.

Montée de flèche
La pression de pilotage (Pa8) déplace le tiroir du distributeur. Le débit d'huile sort du distributeur en A8, entre par
l'orifice P1, pousse le clapet anti-retour 3B et alimente la grande chambre par l'orifice P2 relié directement au
vérin de balancier. L'huile de la petite chambre retourne au réservoir par l'orifice B8 du distributeur.

Descente de flèche
La pression de pilotage pousse le tiroir du distributeur et le tiroir 3C de la valve de sécurité.
Le débit de la pompe alimente la petite chambre.
L 'arrière du clapet piloté 3A est décompressé par l'intermédiaire du tiroir 3C. Le clapet recule et l'huile de la
grande chambre retourne au réservoir en contournant la gorge du tiroir puis en passant par l'orifice A8 du distribu-
teur.

Fonctionnement après une rupture de circuit


Après la rupture de la tuyauterie le contrôle de la descente de flèche se fait sur les gorges de progressivité du
tiroir 3C.

Spécification des fuites internes:


De P2 vers P1 + T1 < 4c3 x mn-1 sous 98 bar avec de l'huile à 50°C

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 39 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR

3A

3B

P2

3D

P1

T1 3C
Pi

A8 B8

Pb8
Pa8

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 40
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Valve sécurité de balancier

Fonction de la valve
Cette valve fixée sur la petite chambre du vérin de balancier sert à éviter tous mouvements intempestifs du balan-
cier si une rupture de la tuyauterie survient entre le vérin et le distributeur.

Description:
3A Clapet piloté anti-retour
3B Clapet anti-retour
3C Tiroir
3G Soupape de sécurité incluant un clapet de gavage

Fonctionnement en condition normale


Au neutre
La petite chambre du vérin est verrouillée par les clapets anti-retour 3A et 3B. Le clapet piloté 3A ne peut pas
s'ouvrir car son côté ressort n'est pas au fuite grâce au tiroir 3C.

Sortie de balancier
La pression de pilotage Pa5 déplace le tiroir du distributeur vers la droite. Le débit d'huile sort du distributeur en
A5, entre par l'orifice P1, pousse le clapet anti-retour 3B et alimente la petite chambre par l'orifice P2 relié directe-
ment au vérin de balancier. L'huile de la grande chambre retourne au réservoir par l'orifice B5 du distributeur.

Rentrée de balancier
La pression de pilotage Pb5 pousse le tiroir du distributeur et le tiroir 3C de la valve de sécurité vers la gauche.
Le débit de la pompe alimente la grande chambre.
L'arrière du clapet piloté 3A est décompressé par l'intermédiaire du tiroir 3C. Le clapet recule et l'huile de la petite
chambre retourne au réservoir en contournant la gorge du tiroir puis en passant par l'orifice A5 du distributeur.

Fonctionnement après une rupture de circuit


Après la rupture de la tuyauterie le contrôle de la rentrée de balancier se fait sur les gorges de progressivité du
tiroir 3C.

Spécification des fuites internes:


De P2 vers P1 + T1 < 4c3 x mn-1 sous 98 bar avec de l'huile à 50°C

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 41 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR

3B
3A

P2

Pi

P1

T2 T1

3C
B5 A5
Pa5 Pb5

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 42
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Vérin de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 43 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Vérin de balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 44
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Vérin de godet

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 45 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Moteur rotation

Item Specifications
Moteur A pistons à cylindrée fixe
Pignon de réduction Planétaire à 2 étages
Frein de parking Mécanique

fournisseur Kawasaki Heavy Industries, Ltd.


Cylindrée 64.0 cm3/tr
Pression de travail 280 bar
Pression valves de sécurité 280 ± 0.4 bar à 84 L/mn
Pignon de réduction :
Taux de réduction 19.2
Frein de rotation :
Couple de frein 284.7 N·m
Pression de défreinage min. 23 bar (max. 49 bar)
Poids sans huile 103.0 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 46
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Moteur de rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 47 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Détail du moteur de rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 48
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Bloc anti-pendulaire de rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 49 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Réducteur du moteur de rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 50
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Bloc de commande du réducteur de translation

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 51 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Détail réducteur translation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 52
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Joint tournant
Presssion de travail Sans lame de nivelage Avec lame de nivelage
Passage haute pression Passage haute pression 343 bar
(ABCD) (ABCD)
– Passage haute pression (EF) 206 bar
39 bar
Orifice pilotage (F) Orifice pilotage (E)

Orifice de drainage (E) Orifice de drainage (F) 5 bar


Passage haute pression Passage haute pression
Flow 117.2 L/min
(ABCD) (ABCD)
– Passage haute pression (EF) 55 L/min
Orifice pilotage (F) Orifice pilotage (H) 23 L/min
Orifice de drainage (E) Orifice de drainage(G) 15 L/min
Poids 26.1 kg 56.2 kg
Orifice A Marche avant droit Marche avant droit G3/4-A Class
Orifice B Marche avant gauche Marche avant gauche G3/4-A Class
OrificeC Marche arrière droit Marche arrière droit G3/4-A Class
Orifice D Marche arrière gauche Marche arrière gauche G3/4-A Class
Orifice de drainage (G1/2-A Montée de lame (G1/2-A
Orifice E
Classe) Classe)
Orifice pilotage (G1/4-A Descente de lame(G1/2-A
Orifice F
Class) Classe)
Orifice de drainage (G1/4-A
Orifice G –
Classe)
Orifice pilotage (G1/2-A
Orifice H –
Classe)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 53 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Joint tournant

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 54
COMPOSANTS DE LA CX135SR

Electrovalve
Fournisseur Uchida Hydraulics Co., Ltd.
Poids 6.0 kg
Débit maxi P®B: 20 L/min
Pression 441 bar
Voltage DC 20à 32 V
Consommation de puissance 13.0 W (à 24 V, 20°C)

CONNECTEUR 2-PIN MALE

COULEUR ROUGE BAND

PROTECTION

COULEUR ROUGE
2ÈME VITESSE

FIL 0.75 mm2

ROTATION SÉCURITÉ LEVIER

BANDE COULEUR ROSE BANDE COULEUR BLEUE

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 55 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Bloc 3 électrovalves

2ème vitesse translation

Frein de rotation Pression de pilotage

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 56
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Valve de direction

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 57 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX135SR
Robinet de sélection

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 58
COMPOSANTS DE LA CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 59 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Réservoir hydraulique
Pompe hydraulique
Spécifications pompe hydraulique
Fournisseur Toshiba Machine Co., Ltd.
Modele Pompe à pistons à cylindrée variable
Cylindrée 96.7 cm3/TR x 2
Pression de travail 343 bar
Pression maxi de travail 373 bar
Débit maxi 190 x 2 l/min. (à 2000 rpm)
Pompe de pilotage
Modele Pompe à engrenages à débit fixe
Cylindrée 11 cm3/rev
Pression maxi 39 bar
Débit maxi 22 l/min (à 2000 rpm)
Poids sans huile 125.kg

P-Q Diagrammes
COUPLE CONSOMMÉ POMPE PILOTAGE 9.0 N·M À 39 BAR
Puissance variable
NOMBRE DE TOUR = 2000 RPM
DEUX POMPES EN CHARGE À ÉGALE PRESSION CYLINDRÉE MAX = 96.7 CM3/TR

COUPLE
T(N·m)
DÉBIT Q (L/MIN)

PRESSION P (MPA)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 60
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Réservoir hydraulique

Filtre retour général


Reniflard

Niveau d’huile

Crépine d’aspiration

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 61 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Puissance variable COUPLE CONSOMMÉ POMPE PILOTAGE 9.0 N·M (À 39 BAR

UNE POMPE EN CHARGE NOMBRE DE TOUR = 2000 RPM


CYLINDRÉE MAX = 96.7 CM3/TR

COUPLE
T(N·m)
DEBIT Q (L/MIN)

PRESSION P (MPA)

Diagramme negative flow control

NOMBRE DE TOUR = 2000 RPM


CYLINDRÉE MAX = 96.7 CM3/TR
DEBIT Q (L/MIN)

MPA
PRESSION PILOTAGE PI (MPA)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 62
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Identification de la pompe
4 5
6
3
2
Pp D1 D2

Dr Pi1 Pi2
Din3

D4
Pd3

7
Pd1
9

D4
S2

Pd2
8

Orifice Description Implantation


D1-D2 Refoulement pompe P2-P1 SAE 6000 psi 1"
D3 Refoulement pompe pilotage vers Din3 G 1/2
D4 Refoulement pompe option G 1/2
S1 Aspiration pompe principale et pompe pilotage SAE 2000 psi 3"
S2 Aspiration pompe option G 3/4
Pp Refoulement pompe pilotage G 1/2
Din3 Refoulement pompe pilotage venant Din3 G 1/2
Dr Circuit fuite G 3/4
Pd1 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pd2 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pd3 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pi1-Pi2 Pression négative G 1/4
1 Vis de réglage de la pression de pilotage
2 Vis de purge de la pompe
3 vis de réglage du gros ressort de régulation de couple
4 vis de réglage du petit ressort de régulation de couple
5 vis de réglage du gros ressort de régulation de couple
6 vis de réglage du petit ressort de régulation de couple
7 Vis de réglage du ressort de maintien de l’inclinaison maximum du plateau pompe 1
8 Vis de réglage du ressort de maintien de l’inclinaison maximum du plateau pompe 2
9 Vis de réglage de la butée Maxi pompes P1 - P2

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 63 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Configuration de la pompe

Cette pompe à une structure dans laquelle deux barillets sont disposés en parallèle.
Le moteur thermique entraîne en rotation l’arbre menant du premier barillet qui lui à son tour entraîne le deuxième
barillet par l’intermédiaire de deux pignons montés sur les barillets
Une pompe à engrenanges peut être accouplée à la sortie de chaque arbre de pompe par l’intermédiaire d’un
manchon d’accouplement. Une pompe est à aspiration externe et l’autre à aspiration interne

Schéma de la pompe hydraulique

Piston petite chambre Piston grande chambre

Pd2
Pompe P1
D2
Pompe option
Pignon mené D3

Pi2

Pompe P2 Pd1

D1

D4

Pompe lame
M de nivelage
ISUZU
6BG1TRB
103 Kw
1950 tr/mn Filtre

Din3

Pignon menant Pa

Dr S1 Pi1 S2 Pd3

Sélecteur chemise Soupape de décharge


Piston PN
Piston pression pompe
Piston Pression deuxième pompe

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 64
COMPOSANTS DE LA CX225SR
1- support de plateau incliné
2- arbre mené de la pompe
3- carter de pompe
4- roulement conique
5- vis
6- support de plateau inclinable
7- plateau inclinable
8- plaque de retenue
9- pistons
10 - pignon
11 - rotor assemblé
12 - glace de distribution
13 - roulement aiguilles
14 - joint
15 - bague
16 - ressort
17 - arbre menant de la pompe
18 - rotule
19 - ressort
20 - glace de distribution
21 - couvercle de pompe
22 - tige de commande
23 - rondelle
24 - poussoir
25 - poussoir
26 - tige de commande
27 - poussoir
28 - ressort

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 65 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

ARBRE MENÉ

ARBRE MENANT

ANGLE INCLINÉ DU PLATEAU

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 66
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Bloc de régulation

Figure 2. coupe du bloc de régulation et de la soupape de


décharge de la pression de pilotage

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 67 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
29 - grand ressort de régulation
30 - petit ressort de régulation
31 - sélecteur
32 - chemise
33 - jonction régulateur/chemise
34 - axe
35 - pistons
36 - piston
37 - poussoir
38 - piston
39 - soupape de décharge

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 68
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Fonctions du bloc de régulation
Le bloc de régulation à trois fonctions:
1 - Contrôle de la puissance avec un corps de pompe
2 - Contrôle de la puissance avec deux corps de pompe
3 - Contrôle du débit mini

Principe de base
Le taux de décharge de la pompe est régulé par l’adjustement de la balance entre la force hydraulique actionnant
le sélecteur (31) et la force des ressorts (29 et 30), puis l’inclinaison du plateau (7) via le piston de puissance (25).
PASSAGE VERS LA GRANDE
CHAMBRE
DU PISTON DE PUISSANCE

PRESSION DE 25
POMPE PD

ANGLE INCLINÉ DU PLATEAU


GRANDE CHAMBRE
DU PISTON DE PUISSANCE

PETITE CHAMBRE

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 69 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Fonctionnement du régulateur

1) Contrôle de la puissance avec un corps de pompe


Le graphique ci-dessous montre la courbe de puissance hydraulique d’un corps de pompe.
Si la pression de la pompe (Pd) descend en dessous du premier point P1 (graphique ci-dessous) et que la force
hydraulique agissant sur le piston (35) est plus petite que la force du ressort (29), le sélecteur ne permet pas le
passage de la pression de pompe (Pd) vers le piston de puissance (25).
La pression de pompe (Pd), par conséquent, ne peut pas aller dans la grande chambre du piston de puissance
(25) et le plateau (7) sera maintenu dans l’inclinaison maxi par la pression de pompe qui agit sur le piston petite
chambre (27) + la force du ressort (28).
DÉBIT(Q)

PRESSION (Pd)

Si la pression de pompe (Pd) augmente et excède le premier point P1 sur la courbe, la tige (31) se déplace vers
la gauche permettant à la pression de pompe (Pd) d’être dirigée vers la grande chambre du piston de puissance
(25). Comme la section du grand piston (25) est plus grande que la section du petit piston (27) (toujours alimenté
par la pression de pompe (Pd)), le piston de puissance (25) se déplace vers la gauche. L’inclinaison du plateau
(7) diminue, la cylindrée de la pompe diminue. D’autre part la jonction (33) est solidaire d’une part à la chemise
(32) au point (J) et d’autre part au piston de puissance (25) au point (I), lorsque le piston de puissance (25) se
déplace vers la gauche, il entraîne la jonction (33), qui tourne sur son axe au point (H) de ce fait la chemise (32)
se déplace vers la gauche fermant le passage entre la pression de pompe (Pd) et la grande chambre du piston de
puissance (25), le piston de puissance (25) et le plateau (7) arrête leur course. La puissance hydraulique pres-
sion/débit est équilibrée.

La puissance hydraulique pression/débit sera similaire à la ligne P1 - P2 (voir le graphique 4) quand la force du
ressort (29) agira sur le sélecteur (31).
La puissance hydraulique pression/débit, sera similaire à la ligne P2 -P3 quand les ressorts (29) et (30) agirons
ensemble sur le sélecteur (31).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 70
COMPOSANTS DE LA CX225SR

PASSAGE VERS LE PISTON


PRESSION
GRANDE CHAMBRE
POMPE PD

ANGLE INCLINÉ DU PLATEAU

GRANDE CHAMBRE DU
AXE PISTON DE PUISSANCE

Figure 5. Le débit de la pompe diminue

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 71 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Quand la pression hydraulique de la pompe (Pd) diminue, le sélecteur (31) se déplace vers la droite sous l’effet
de la force des ressort (29) et (30). Comme la pression qui agit sur le piston (35) diminue, le sélecteur (31) permet
le passage entre la grande chambre du piston de puissance (25) vers le retour, au même moment le ressort (28)
et la pression (Pd) agissent sur le piston (27), celui-ci se déplace vers la gauche, l’angle du plateau (7) augmente,
donc, la cylindrée et le débit de la pompe augmente. Le mouvement du plateau (7) est transféré au piston (25) par
l’intermédiaire de la tige (22), le piston (25) se déplace vers la droite entraînant la jonction (33), par conséquent la
chemise (32) se déplace vers la droite. Le plateau (7) stop son déplacement dès que la chemise (32) ferme le
passage entre la pression grande chambre du piston (25) et le réservoir. La puissance hydraulique pression/débit
est équilibrée.

PASSAGE VERS LE PISTON


GRANDE CHAMBRE
PRESSION
POMPE PDS

TANK
CIRCUIT

ANGLE INCLINÉ DU PLATEAU

GRANDE CHAMBRE DU
AXE PISTON DE PUISSANCE

Figure 6. Le débit de la pompe augmente

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 72
COMPOSANTS DE LA CX225SR
2) A pleine puissance, avec deux corps de pompe

A pleine puissance, la force hydraulique venant du piston (35A), lequel reçoit la pression de la pompe (Pd) et le
piston (35B), lequel reçoit la pression de la deuxième pompe, agissent sur le sélecteur (31).
La force opposée à la force des ressorts est égale: à la pression de la première pompe x la section du piston
(35A)) + la pression de la deuxième pompe x section du piston (35B). Le sélecteur (31) se déplace en accord
avec les forces entre la force des ressorts et la force de la pression hydraulique.

La courbe dans le graphique 8 montre la pression/débit à pleine puissance:


- La courbe en trait continu représente les caractéristiques lorsque les deux pompes travaillent en même simulta-
nément.
- La courbe en pointillée représente les caractéristiques lorsque la deuxième pompe ne travaille pas. Ce qui per-
met une utilisation maximum de la puissance thermique tout le temps

A B

VERS GRANDE CHAMBRE


PASSAGE VERS LE PISTON DU PISTON DE PUISSANCE
GRANDE CHAMBRE PRESSION
POMPE PD PRESSION
2ÈME POMPE

Figure 7. A pleine puissance


PRESSION DES DEUX POMPES EST ÉGALES PRESSION 2ÈME POMPE AU MINIMUM
DEBIT (Q)

PRESSION (PD)

Figure 8. Pd-Q caracteristiques pression Pd/débit

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 73 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
3) Débit mini,(Négative flow control)

Pendant la phase débit mini ("Négative Flow Control") comme montré dans la figure 9, La force hydraulique
venant du piston (38), lequel reçoit la pression négative Pp, agit sur le sélecteur (31).
Quand la pression négative Pp augmente le piston (38) pousse le sélecteur (31) vers la gauche.
Le sélecteur (31) se déplace jusqu’à la position ou il est en équilibre avec la force des ressorts (29) et (30), l’angle
du plateau (7) diminuera et la cylindrée de la pompe diminuera aussi.

La courbe dans le graphique 10 montre le rapport entre la pression négative et le débit délivré par la pompe.
La pression négative intervient aussi lorsque l’on fait du laminage (par exemple lever doucement une charge),
dans ce cas la pompe délivre un débit correspondant à la demande du chauffeur.

PRESSION
NEGATIVE Pp

VERS GRANDE CHAMBRE


PASSAGE VERS LE PISTON PRESSION DU PISTON DE PUISSANCE
GRANDE CHAMBRE POMPE

Figure 9. Débit mini (Négative Flow Control)


DEBIT (Q)

PRESSION (Pp)

Figure 10. caracteristiques pression négative Pp/débit

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 74
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Distributeur

Fonctionnement

1. Circuit commandes au neutre (Figures 1 and 2)

L’huile venant de la pompe P1 traverse la canalisation L1, entre dans la canalisation retour Ta, traverse le restric-
teur Lc1 de la valve de mise à débit mini L et retourne au réservoir par les orifices Ta.
La pression dans la chambre L2, en amont de la valve de mise à débit mini L sort par l’orifice Ps1 et va directe-
ment à la pompe et contrôle ainsi le débit mini de la pompe P1, commandes au neutre.

Si il y a une quantité d’huile trop importante dans la canalisation L1, la valve de mise à débit mini L fonctionnera
de manière à empêcher une montée en pression anormale en sortie de l’orifice Ps1
..
Figure 1 VALVE DE MISE À DÉBIT MINI (L) VALVE DE MISE À DÉBIT MINI (L)

BALANCIER1 BALANCIER 2
(SECTION 5) (SECTION 9)

FLECHE 2 FLECHE 1
(SECTION 4) (SECTION 8)

ROTATION GODET
(SECTION 3) (SECTION 7)

OPTION TRANSLATION
(SECTION 2) (SECTION 6)

TRANSLATION
TRANSLATION RECTILIGNE
(SECTION 1) (SECTION ST)

CÔTÉ P1 CÔTÉ P2

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 75 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Figure 2

SECTION R-R
Valve de régénération variable de balancier

SECTION L-L

2. Circuit de la Pression basse pression PP (Figures 2 and 3)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 76
COMPOSANTS DE LA CX225SR
L’huile venant de la pompe de pilotage arrive à l’orifice PP:

1°) Traverse la restriction Lc3, puis se dirige vers l’orifice PT.


A l’orifice PT est connecté le manocontact de translation
2°) Traverse la restriction Lc5, puis se dirige vers l’orifice PA.
A l’orifice PA est connecté le manocontact de tourelle.
3°) Lorsque les commandes de la machine sont au neutre, une faible partie de l’huile retourne au réservoir par les
canaux L4 et TA via les recouvrement négatives Lc6, Lc7, Rc3 et Rc5 des tiroirs de commande..

Figure 3

OPTION
(SECTION 2)

TRANSLATION
(SECTION 6)

TRANSLATION
(SECTION 1)

TRANSLATIO
RECTILIGNE
(SECTION ST)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 77 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
3. Tiroir de translation piloté (Figure 4)

Quand le tiroir de translation est piloté en Pb1, le débit venant de la pompe P1 se dirige vers l’orifice B1 en pas-
sant par la gorge du tiroir de translation via le canal L1. L’huile venant de A1 se dirige dans la canalisation de
retour Ta par l’intermédiaire de la gorge du tiroir

Quand le tiroir de translation est piloté en Pb1, le passage Lc4 est fermé. Le circuit de pilotage entre l’orifice PP et
la canalisation de retour Ta est fermé, la pression augmente à l’orifice PT, le manocontact de translation change
d’état.
.

Figure 4

TIROIR DÉPLACÉ

OPTION
(SECTION 2)
POSITION
NEUTRE

TRANSLATION
(SECTION 6)
TIROIR DÉPLACÉ

TIROIR DÉPLACÉ

TRANSLATION
(SECTION 1)
POSITION
NEUTRE
TRANSLATION
RECTILIGNE
(SECTION ST)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 78
COMPOSANTS DE LA CX225SR
4. Tiroir d’option piloté (Figure 4)

Quand le tiroir d’option est piloté en Pb2, La canalisation L1 est fermé. le débit venant de la pompe P1 passe le
clapet anti-retour S2-2, le passage S2-1 et traverse la gorge du tiroir mettant en communication la canalisation L3
et la sortie distributeur B2.
Si l’option double débit est utilisée, le débit venant de la pompe P2, traverse le clapet anti-retour S2-2 et rejoint le
débit de la pompe P1 via le passage S2-1.

Figure 4

TIROIR DÉPLACÉ

OPTION
(SECTION 2)
POSITION
NEUTRE

TRANSLATION
(SECTION 6)
TIROIR DÉPLACÉ

TIROIR DÉPLACÉ

TRANSLATION
(SECTION 1)
POSITION
NEUTRE
TRANSLATION
RECTILIGNE
(SECTION ST)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 79 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
5. Tiroir de rotation piloté (Figure 5)

Quand le tiroir de rotation est piloté en Pb3, La canalisation L1 est fermé. le débit venant de la pompe P1 passe le
clapet anti-retour S3-2, le passage S3-1 et traverse la gorge du tiroir mettant en communication la canalisation L3
et la sortie distributeur B3.

6. Tiroir de godet piloté (Figure 5)

Quand le tiroir de godet est piloté en Pb7, La canalisation R1 est fermé. le débit venant de la pompe P2 passe le
clapet anti-retour S7-2, le passage S7-1 et traverse la gorge du tiroir mettant en communication la canalisation R3
et la sortie distributeur B7.

.
Figure 5

TIROIR DÉPLACÉ

ROTATION
(SECTION 3)
POSITION
NEUTRE

GODET
TIROIR DÉPLACÉ (SECTION 7)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 80
COMPOSANTS DE LA CX225SR
7. Tiroir de flèche piloté

Position neutre (Figure 6)

L’élément de distributeur de flèche est équipé d’une valve de maintien de charge, installé côté descente de flè-
che, incorporée dans le distributeur. En position neutre, le clapet AD1 est plaqué sur son siège par le ressort et la
pression venant du canal A8 puis celle-ci est dirigée dans la chambre AD4 via le passage AD2 et la tiroir AD3.

Figure 6

POSITION NEUTRE

FLECHE 2
(SECTION 4)

FLECHE 1
(SECTION 8)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 81 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
8. Montée de flèche (deux corps de pompe) (Figure 7)

Quand le tiroir de flèche 1 est piloté en Pa8, La canalisation R1 est fermé. Le débit venant de la pompe P2 passe
le passage parallèle R3, le clapet anti-retour S8-2, et traverse la gorge du tiroir et sort du distributeur en A8.

Quand le tiroir de flèche 2 est piloté en Pb4, La canalisation L1 est fermé. le débit venant de la pompe P1 passe
le passage parallèle L3, le clapet anti-retour S4-2, et traverse la gorge du tiroir pour rejoindre le débit de la pompe
P2 via le passage 6 mettant en communication la canalisation L3 et la sortie distributeur B3.

Figure 7

MONTÉE DE FLÈCHE 2 DÉBITS

L1

FLÈCHE 2
(SECTION 4)

FLÈCHE 1
(SECTION 8)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 82
COMPOSANTS DE LA CX225SR
9. Descente de flèche (régénération) (Figure 8)

Quand le tiroir de flèche 1 est piloté en Pb8, La canalisation R1 est fermé. Le débit venant de la pompe P2 tra-
verse le passage parallèle R3, le clapet anti-retour S8-2, et traverse la gorge du tiroir puis sort du distributeur en
B. Au même moment, la pression de pilotage venant de l’orifice Pc2 agit sur le tiroir AD3 de la valve de maintien
de charge et libère la pression dans la chambre AD4, de ce fait, le clapet AD1 s’ouvre et l’huile venant de l’orifice
A8 retourne au réservoir par le passage Ta une partie de l’huile ouvre le clapet S8-3 situé dans le tiroir de flèche
1, rejoint le débit de la pompe P1 par le passage S8-1 pour éviter la cavitation dans la petite chambre du vérin de
flèche.

Figure 8

DESCENTE DE FLÈCHE (REGENERATION)

FLÈCHE 2
R1 (SECTION 4)

FLÈCHE 1
(SECTION 8)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 83 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
10. Tiroir de balancier piloté

Position neutre (Figure 9)

L’élément de balancier est équipé d’une valve de maintien de charge, incorporé dans le distributeur sur la petite
chambre du vérin de balancier.
En position neutre, le clapet AD1 est plaqué sur son siège par le ressort et la pression venant du canal A5 puis
celle-ci est dirigée dans la chambre AD4 via le passage AD2 et la tiroir AD3.

Figure 9

POSITION NEUTRE

BALANCIER 1
(SECTION 5)

BALANCIER 2
(SECTION 9)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 84
COMPOSANTS DE LA CX225SR
11. Rentrée balancier (deux corps de pompe) (Figure 10)

Quand le tiroir de flèche 1 est piloté en Pb5, le débit venant de la pompe P1 traverse le clapet anti-retour S5-2, le
passage S5-1, traverse la gorge du tiroir via le passage L1 et sort du distributeur en B5.

Quand le tiroir de balancier 2 est piloté en Pb9, le débit venant de la pompe P2, traverse le clapet anti-retour S9-
2, suit la canalisation S9-1 et traverse la gorge du tiroir pour rejoindre le débit de la pompe P2 via le passage 9 en
communication avec le canal R1 puis la sortie distributeur B5
Le débit retour venant de l’orifice A5 traverse le clapet de régénération, situé dans le tiroir de balancier 1, et se
divise en deux débits :
Une partie du débit traverse le clapet de régénération et rejoint le débit de la pompe P1
L’autre partie du débit retourne au réservoir par le canal Ta via la valve de régénération.

Figure 10

RENTRÉE BALANCIER ( DEUX DÉBIT DE POMPE)

BALANCIER 1
(SECTION 5)

VERS LA VALVE DE RÉGÉNÉRATION

BALANCIER 2
(SECTION 9)

CLAPET DE RÉGÉNÉRATION

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 85 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
12. Rentrée de balancier (régénération variable) (Figure 11)

Le retour d’huile venant du récepteur à l’orifice A5 est divisé en deux débits après avoir passé à travers les enco-
ches (a) :
Une partie du débit retour va au réservoir par le canal Ta, après avoir traversé la restriction (d), situé dans la valve
de régénération, le passage (e) et la restriction variable (f).
L’autre partie du débit retour rejoint le débit d’alimentation du récepteur à l’orifice (B5) par le canal (S5-1) après
avoir passé la restriction (b), situé dans le tiroir de balancier 1, le clapet (c) et la restriction (i).
Au même moment, si la pression d’alimentation du récepteur augmente à l’orifice (B5), le tiroir (h) de la valve de
régénération est déplacé vers la droite par le piston (g), ce qui a pour effet d’augmenter le passage du retour
d’huile, venant du récepteur à l’orifice (A5), vers le canal (Ta,) donc, le volume d’huile réinjecté dans le circuit
d’alimentation à l’orifice (B5) diminue.
.
Figure 11

RENTRÉE BALANCIER

BALANCIER 1
(SECTION 5)

VALVE DE RÉGÉNÉRATION
VARIABLE

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 86
COMPOSANTS DE LA CX225SR
13. Sortie balancier (deux corps de pompe) (Figure 12)
Quand le tiroir de balancier 1 est piloté en Pa5, le débit venant de la pompe P1 traverse le clapet anti-retour S5-2,
le passage S5-1 et la gorge du tiroir via le passage L1 puis sort du distributeur en A5.

Quand le tiroir de balancier 2 est piloté en Pa9, le débit venant de la pompe P2, en (R1), traverse le clapet anti-
retour S9-2, suit le canal S9-1 et traverse la gorge du tiroir pour rejoindre le débit de la pompe P1 dans le passage
(6), puis sort du distributeur en A5.

Le retour de l’huile venant de l’orifice (B5), traverse la gorge du tiroir et retourne au réservoir par le passage (Ta).
.
Figure 12

SORTIE BALANCIER

BALANCIER 1
(SECTION 5)

BALANCIER 2
(SECTION 9)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 87 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
14. Restriction parallèle du balancier (Figure 13)

La valve de restriction parallèle est située dans le circuit du canal parallèle (L5), elle fonctionne avec le balancier
1. Cette valve contrôle la vitesse du vérin de balancier lors de l’utilisation simultanée de la fonction balancier avec
la fonction flèche ou rotation.
Le débit venant du canal parallèle (L3), ouvre le clapet (S5-3) puis communique avec le canal (L4) après avoir tra-
versé le tiroir à restriction variable (Lc8)
Si la pression de pilotage augmente à l’orifice (Pbu), l’ouverture du tiroir (Lc8) peut variée et de ce fait augmenter
ou diminuer le passage du débit venant de la pompe P1, proportionnellement à la vitesse du vérin de balancier.

Lors de l’utilisation de la fonction rotation et balancier, la valve de restriction est pilotée en (Pc3), le tiroir de la
valve (Lc8) est poussé complètement vers la droite, réduisant le débit venant de la pompe P1 et donnant ainsi la
priorité à la rotation.
.

Figure 13

POSITION MONTÉE DE FLÈCHE


(Pbu est piloté)

NORMAL

PASSAGE DU SIGNAL

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 88
COMPOSANTS DE LA CX225SR
15. Soupape de décharge

Le débit venant de la pompe P1 traverse le clapet (LP) et le débit venant de la pompe P2 traverse le clapet (RP),
suivent le canal (3) et arrive devant la soupape de décharge. La soupape de décharge, contrôle la pression dans
le circuit de la pompe P1 et de la pompe P2.

Figure 14

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 89 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
16. Limiteur entrée distributeur

PISTON DE SURTARAGE REGLAGE SURTARAGE REGLAGE STANDARD


CLAPET DE GAVAGE
CONTRE-ECROU
CONTRE-ECROU

17. Soupape sécurité distributeur

VIS DE REGLAGE

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 90
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Distributeur de lame de nivelage

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 91 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 92
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Détail du distributeur de lame

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 93 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Manipulateurs

Fournisseur Kawasaki Heavy Industries, Ltd.


Pression .6.4 ± 0.1 à 24.5 ± 1.5 bar
Angle de débattement du levier
Orifice 1, 3 19°
Orifice 2, 4 25°
Couple du levier 1, 18 to 3,19 N·m
Temperature de travail -20 to 100°C
Poids 1.6 kg

operating torque
pression (MPa)

effort (N·m)

secondary
pressure

course du poussoir(mm)

angle (deg.)

DIAGRAMME MANIPULATEUR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 94
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Manipulateurs
Au neutre les 4 tiroirs du manipulateur ferment le passage de la pression vers les chapeaux de tiroir du distribu-
teur. Dans cette position les orifices A et B sont reliés au réservoir par l’intermédiaire d’encoches usinées dans le
tiroir.
Il y a deux ressorts dans chaque section de manipulateur. Le ressort le plus grand sert au retour au neutre de la
poignée du manipulateur et donne la résistance que l’opérateur ressent dans son poignet.
L’opérateur regardant les poignées, le ressort avant et arrière sont plus résistants que ceux de droite et de gau-
che. La manœuvre des manipulateurs demande plus d’effort d’avant en arrière que de droite à gauche. Le petit
ressort régule la pression de pilotage des tiroirs de distributeur.
Remplacer le soufflet caoutchouc du manipulateur dans le cas ou il serait déchiré pour éviter l’introduction de
poussières qui entraînerait les joints des poussoirs.
La came qui agit sur les poussoirs est réglable pour ajuster le jeu à la poignée. Un ajustement très serré peut être
la cause d’un début de pilotage d’un tiroir.
La zone de contact entre la came et les 4 poussoirs sera légèrement lubrifiée à la graisse.

Fonctionnement
Lors d’une action sur le levier, le poussoir comprime les deux ressorts.
Le petit ressort pousse le tiroir et ferme le passage des gorges supérieures vers le réservoir.
Les gorges du bas du tiroir laissent passer l’huile dans le conduit en communication avec le chapeau du tiroir du
distributeur. La pression augmentant dans le chapeau agit sur le tiroir du manipulateur et le fait remonter en com-
primant le petit ressort pour fermer le passage d’huile du tiroir du distributeur. Quand l’effort du ressort égale
l’effort de la pression le tiroir est dans une position d’équilibre pour maintenir une pression proportionnelle à la
compression du ressort.
Pour augmenter à nouveau la pression dans le chapeau du tiroir du distributeur, il faut augmenter l’inclinaison.
Un manipulateur n’est rien d’autre qu’une valve de réduction de pression que l’opérateur fait varier à sa demande.

1. Corps 15.Siège ressort


2. Plaque de fermeture 16.Siège ressort
3. Rondelle 17.Cales
4. Joint torique 18.Ressort
5. Vis 19.Ressort
6. Pion de centrage 20.Ressort
7. Bague 21.Ressort
8. Plaque 22.Ressort
9. Tiroir guide ressort 23.Cardan
10.Guide poussoir 24.Came
11. Poussoir 25.Ecrou
12.Poussoir 26.Soufflet
13.Joint 27.Tiroir
14.Joint torique

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 95 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 96
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Pédibulateur
En position repos le tiroir ferme l’arrivée de pression Les orifices 1 et 2 sont en communication avec le réservoir
par l’intermédiaire des perçages axial et radial internent au tiroir.
Il y a deux ressorts par tiroir. Le gros ressort sert au retour du levier en position neutre. C’est son effort que l’opé-
rateur ressent au pied.
La résistance du gros ressort d’une valve de commande à pied est supérieure à celle d’un manipulateur.
Remplacer le soufflet caoutchouc dans le cas ou il serait déchiré pour éviter l’introduction de poussières qui
entraînerait les joints des poussoirs.
La zone de contact entre le poussoir et la came peut être lubrifiée à la graisse.
Lors de l’action sur la pédale les deux ressorts sont poussés vers le bas.
Le petit ressort pousse sur le tiroir qui ferme le retour vers le réservoir. La zone de passage vers le chapeau du
tiroir du distributeur est ouverte et la pression s’installe dans le chapeau et repousse le tiroir du bloc vers le haut
en comprimant le petit ressort. Quand l’effort de la pression est égal à l’effort du petit ressort. Le passage de
l’huile vers le chapeau est refermé et le tiroir du distributeur est maintenu dans la position voulue par l’opérateur.
Pour augmenter à nouveau la pression dans le chapeau du tiroir du distributeur, il faut augmenter l’inclinaison.
Un bloc de commande à pied n’est rien d’autre qu’une valve de réduction de pression que l’opérateur fait varier à
sa demande.

1. Corps 11. Siège de ressort 21.Ressort de rappel


2. Bouchon 12.Anneau d‘arrêt 22.Ressort
3. Couvercle 13.Siège de bille 23.Ressort
4. Guide poussoir 14.Piston 24.Bague
5. Chapeau 15.Bille 25.Axe
6. Racleur 16.Vis 26.Came
7. Joint-torique 17.Tiroir 27.Vis
8. Poussoir 18.Siège de ressort 28.Vis de réglage
9. Coupelle de maintien 19.Cale 29.Ecrou
10.Siège de ressort 20.Ressort calibré 30.Soufflet

Fournisseur Kawasaki Heavy Industries, Ltd.


Pression 6.4 ± 0.1 à 24.5 ± 1.5 bar
Angle de débattement du levier
Orifice 1, 3 19 °
Orifice 2, 4 25 °
Effort sur le levier 1,18 à 3,19 N·m
Température de travail -20 à 100°C
Poids 1.6 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 97 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

pression(MPa)

Couple (N·m)
Course du poussoir (mm)
Angle

Pédibulateur

Valve d’amortissement
Principe de fonctionnement
Une valve d’amortissement connectée entre les manipulateurs et le distributeur réduit le retour rapide du tiroir de
flèche et de balancier en position neutre en limitant le débit de retour de l’huile passant dans le manipulateur.
Ce dispositif permet des mouvements sans secousse de la flèche et du balancier.

Spécifications de la valve

Pression d’utilisation Bar 44.1


Plage d’amortissement Bar 7.35-12.75

Rentrée balancier

Sortie balancier
Diamètres des restrictions
Montée de flèche

Descente flèche

K 253-368
Températures d’utilisation
C -20/95

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 98
COMPOSANTS DE LA CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 99 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

RESERVOIR

DISTRIBUTEUR DISTRIBUTEUR
BALANCIER FLECHE

VALVE AMORTISSEMENT FILTRE

1.1

BALANCIER
FLECHE

RENTREE MONTEE

SORTIE DESCENTE

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 100
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Position neutre
Manipulateur au repos. Les chapeaux du tiroir du distributeur (C) et (D) sont en communication avec le réservoir
par l'intermédiaire du tiroir ( F), des orifices centraux et radiaux des tiroirs E et du manipulateur.
Le tiroir du distributeur reste en position neutre.

Lhuile chaude, venant du retour distributeurs, entre par l’orifice "R", passe à l’intérieur du tiroir (F) et réchauffe
annulairement les tiroirs d’amortissement (E). Puis l’huile retourne au réservoir par l’orifice "T".

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 101 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Position neutre

VERS DISTRIBUTEUR
RETOUR DE FUITE
FLECHE OU BALANCIER
T

TITROIR F C D

MANIPULATEUR MANIPULATEUR

TIROIR E ORIFICE TIROIR E

C
RETOUR DISTRIBUTEUR
R

E E

T
A B

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 102
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Pilotage
La pression de pilotage venant du manipulateur entre en B, pousse les tiroirs E et F. La pression de pilotage va
librement dans le chapeau du tiroir du distributeur par l'orifice D.
L'huile sortant du chapeau opposé retourne au réservoir par la gorge ouverte du tiroir F et l'orifice T.

Réchauffage du manipulateur:
pendant le temps ou le tiroir est piloté le débit d'huile chaude venant du retour général en R retourne au réservoir
en passant par l'orifice A et le manipulateur.

Le tiroir se déplace comme s'il n'y avait pas de valve d’amortissement.

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 103 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Pilotage

VERS DISTRIBUTEUR
FLECHE OU BALANCIER

RETOUR DE FUITE

T D C

TIROIR F

B
A

MANIPULATEUR MANIPULATEUR

TIROIRS E ORIFICE ORIFICE

C D

RETOUR DISTRIBUTEUR

E E

T
A B

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 104
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Phase d’amortissement

Lors de la remise au neutre du manipulateur, l'orifice B est en communication avec le réservoir (par le
manipulateur). Le tiroir F revient en position neutre.
L'huile sous pression dans le chapeau du tiroir est repoussée par le tiroir sous l’effet du ressort de rappel. Le débit
en retour du chapeau passe par les orifices radiaux du tiroir E, ce qui a pour effet d’augmenter le delta P, c'est la
première phase d'amortissement
Lorsque le delta P augmente, le tiroir E se déplace vers la droite, le débit en retour du chapeau passe par l’orifice
central du tiroir E, c'est la deuxième phase d'amortissement.

Pendant l'amortissement du tiroir la fonction réchauffage se poursuit.

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 105 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Phase d’amortissement
VERS DISTRIBUTEUR
FLECHE OU BALANCIER
RETOUR DISTRIBUTEUR

T C D
TIROIR F

MANIPULATEUR MANIPULATEUR

TIROIR E ORIFICE ORIFICE

1ère PHASE 2ème PHASE


RETOUR DE FUITE RETOUR DISTRIBUTEUR

CD CD

F F

E E E
E
T T
B A B
A

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 106
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Vérin de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 107 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Vérin de balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 108
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Vérin de godet

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 109 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Moteur rotation

Type Spécifications
Moteur A pistons à cylindrée fixe
Pignon de réduction Planétaire à 2 étages
Frein de parking Mécanique

fournisseur Toshiba Machine Co, Ltd.


Cylindrée 151 cm3/tr
Pression de travail 304 bar
Pression valves de sécurité 304 ± 0.4 bar à 84 L/mn
Pignon de réduction :
Taux de réduction 16,757
Frein de rotation :
Couple de frein 856,2 N·m
Pression de défreinage min. 23 bar (max. 49 bar)
Poids sans huile 216,8 kg

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 110
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Moteur de rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 111 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Réducteur de rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 112
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Moto-réducteur de translation

Figure 1. Coupe du moto-réducteur de translation

Figure 2. Circuit hydraulique du moteur de translation

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 113 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Bloc de commande du moteur de translation
.

PASSAGE HUILE B

PASSAGE HUILE C2
PASSAGE HUILE C1
ORIFICE D3
ORIFICE D1 CHAMBRE D’AMORTISSEMEN
CHAMBRE A2
D’AMORTISSEMENT A1 ORIFICE D4
ORIFICE D2
RESSORT 2
RESSORT 1

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 114
COMPOSANTS HYDRAULIQUES DES CX135-225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 115
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Réducteur de translation de translation
T

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 116
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Joint tournant
Pression de travail
Passage haute pression 343 bar
(ABCD)
39 bar
Orifice pilotage (F)

Orifice de drainage (E) 5 bar


Passage haute pression
Débit 212.2 L/min
(ABCD)
Orifice pilotage (F) 21 L/min
Orifice de drainage (E) 10 L/min
Nombre de tour 15
Poids 27 Kg
Orifice A Marche avant droit G3/4-A Classe
Orifice B Marche avant gauche G3/4-A Classe
OrificeC Marche arrière droit G3/4-A Classe
Orifice D Marche arrière gauche G3/4-A Classe
Orifice E Orifice de drainage (Classe) G1/2-A Classe
Orifice F Orifice pilotage G1/2-A Classe

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 117 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Joint tournant

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 118
COMPOSANTS DE LA CX225SR

Bloc électrovalves
Fournisseur Uchida Hydraulics Co., Ltd.
Poids 6.0 kg
Débit maxi P®B: 20 L/min
Pression 44,1 bar
Voltage 20 à 32 V
Consommation de puissance 13 W (à 24 V, 20°C)

2ème vitesse translation

Surtarage

Frein de rotation

Annulation pression de pilotage

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 119 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Valve de direction

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 120
COMPOSANTS DE LA CX225SR
Valves de sécurité vérins de flèche et balancier

But : Ils assurent la sécurité et le maintien de la charge en cas de rupture de flexible ou de tuyauterie d’alimenta-
tion des chambres de vérins sur lesquelles ils sont montés.
Ils permettent le contrôle du débit retour donc la vitesse de descente de la charge même si la commande de la
fonction est maintenue dans ce cas un arrêt de la commande arrête le mouvement de la charge.

2- Soupape de sécurité
Pil - Pression de pilotage
T- Retour
V2 Alimentation grande chambre de vérin
A- Clapet de maintien de charge
E - Sortie pour équilibrage entre deux valves (Vérins de flèche)

CENTRE DE FORMATION CASE


3 - 121 EDITION SEPTEMBRE 2003
COMPOSANTS DE LA CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 3 - 122
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
TABLE DES MATIERES

CARACTERISTIQUES .......................................................................................................................... 2

CONFIGURATION DU CIRCUIT........................................................................................................... 3

REGULATION ELECTRONIQUE .......................................................................................................... 4

FONCTIONS ADDITIONNELLES.......................................................................................................... 5

DESCRIPTION DES COMPOSANTS DE L’INJECTION ELECTRONIQUE ......................................... 6

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT..................................................................................................... 7

MODE DIAGNOSTIC........................................................................................................................... 10

CONFIGURATION DU CIRCUIT......................................................................................................... 10

FONCTIONNEMENT DU SYSTEME .................................................................................................. 11

LISTE DES CODES DÉFAUTS........................................................................................................... 13

DIAGNOSTIC MOTEUR...................................................................................................................... 14

CENTRE DE FORMATION CASE


4-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
POMPE INJECTION ELECTRONIQUE

CARACTERISTIQUES:
Régulateur électronique. Contrôle du débit de carburant injectée.

BUT:
Moteur basse émission de fumée
Conforme à la réglementation Tier 2,

RESULTAT
- Consommation de carburant réduite
Le régulateur électronique répond plus rapidement que le mécanique quand la charge moteur change, ce qui veut
dire que le régulateur module la quantité de gas-oil injectée correctement et rapidement.
- Emission de fumée réduite
Consommation réduite signifie un meilleur démarrage et moins de fumée.
- Niveau de bruit réduit
A la vitesse maximum, le régulateur électronique peut contrôle la vitesse moteur au plus près de la vitesse nomi-
nale pour la puissance nominale, ce qui veut dire que le moteur n’a pas de survitesse et qu’il fait moins de bruit à
pleine vitesse.
- Vibrations réduites
Le régulateur électronique maintien un régime stable, surtout au ralenti, ce qui veut dire que le moteur travaille
avec un niveau de vibrations réduites.

SPECIFICATION DE l’ECU (Unité de contrôle du moteur)

MODELES

Tension d’utilisation DC 24V


Tensions limites d’utilisation DC 6V / 32V
Températures ambiantes, limites d’utilisation -30 / +75°C degré
Température ambiantes limites -40 / +85°C degré
Tensions d’utilisation limites garanties DC 8V / 32V
Tensions de démarrage limites garanties DC 6V / 32V
Connecteurs de l’ECU AMP hybride 104 broches
AMP hybride 32 broches (1 -32)
AMP hybride 25 broches (33 -57)
Connecteurs du faisceau
AMP hybride 31 broches (58 - 88)
AMP hybride 16 broches (89 - 104)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4-2
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Régulateur électronique de la pompe injecion
1) Configuration de circuit

1 2

4 B41
3

R2

5 7

6 8

R3
A2

S1

CS02D822
1 Moteur thermique A2 Boîtier électronique moteur thermique
2 Système hydraulique B41 Capteur régime moteur thermique
3 Pompe injection R2 Résistance de régulation débit carburant
4 Régulateur électronique R3 Commande d'accélération
5 Signal régime moteur S1 Contacteur de démarrage
6 Signal capteur de position de la crémaillère
7 Signal de commande de la crémaillère
8 Signal capteur régime moteur thermique

CENTRE DE FORMATION CASE


4-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
2) Régulateur électronique

Le régulateur électronique est composé principalement du corps 1, du moteur linéaire 2, de la crémaillère 3, de la


section de commande moteur linéaire 4, du capteur de position de la crémaillère 5, d’un capteur de vitesse 6,
d’une commande arrêt d’urgence 7 et de la partie capot 7. Pour protéger la partie électrique qui est composée du
circuit de contrôle, du circuit de commande et du circuit de détection, des perturbations électriques, les pièces
sont installées dans le régulateur.

6 3

1
CS00F532
1 Pompe injection
2 Moteur linéaire
3 Crémaillère
4 Section de commande moteur linéaire
5 Capteur de position de la crémaillère
6 Capteur de vitesse
7 Arrêt d’urgence moteur thermique

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4-4
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
3. Fonctions additionnelles
A - Mode de secours
La commande du mode secours est activée, lorsque la différence entre la vitesse cible, donnée par la position de
l’accélérateur et la vitesse actuelle du moteur thermique augmente ou diminue la position de la crémaillère (+ de
2 mm) par rapport à la position de la vitesse cible
Le mode secours permet de déplacer la machine dans un endroit sûre

B - Contrôle de la position de la crémaillère au démarrage (idle mode)


Au démarrage du moteur thermique, la quantité de carburant à l’injection est augmentée.
A une température basse, la quantité de carburant injecté est augmentée pour permettre un démarrage facile du
moteur thermique.

C - Régulation de débit carburant


Pour obtenir un rendement optimal entre le moteur et la pompe d’injection, la position maxi de la crémaillère peut
être ajustée au travers d’une résistance située à l’extérieure de la pompe d’injection.
Nota:
La résistance est déterminée en usine au banc d’essai des moteurs thermiques et ne peut pas être remplacée
sans tenir compte de certains paramètres
Il existe 8 modèles de résistance, ces résistances sont numérotées de 1 à 8.

4 - Mode diagnostic
Le système de régulation de l’injection électronique moteur est doté d’un mode diagnostic embarqué.
Le mode diagnostic permet par l’intermédiaire d’un voyant au tableau de bord de lire les codes défaut détectées
par le système.
Pour lire les codes défaut sur le voyant il est nécessaire d’activer le mode diagnostic en connectant deux connec-
teur situés derrière le siège (voir page 4-13.

CENTRE DE FORMATION CASE


4-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
5 Description des composants de l’injection électronique
1 Moteur linéaire
Le moteur linéaire est constitué, d’un couvercle, d’un aimant, d’un bobinage assemblé et d’un noyau.
L’aimant génère un champ magnétique. Le couvercle et le noyau forme un chemin magnétique pour guider effica-
cement ce champ magnétique.
Le bobinage assemblé fournit un courant au fil conducteur dans le champ magnétique, afin d’obtenir une force
venant de la résultante interaction entre le champ magnétique et le bobinage assemblé qui celui-ci se déplace
vers le haut ou vers le bas.
Un système à interrupteurs Electro-magnétique est utilisé pour donner le sens de déplacement du moteur
linéaire.

2 Crémaillère
La commande de la crémaillère, transmet le déplacement du moteur linéaire à la crémaillère. La crémaillère est
alors déplacée vers la droite ou vers la gauche pour fournir la quantité de gas-oil nécessaire.

3 Capteur de vitesse
Le capteur de vitesse détecte le régime du moteur et envoie l’information au boîtier moteur.
Le capteur de vitesse est constitué d’un aimant, d’un noyau et d’un bobinage.

4 Levier d’arrêt d’urgence


Lorsque l’on sélectionne l’interrupteur d’arrêt d’urgence:
1°) le boîtier électronique moteur donne l’ordre au moteur linéaire et à la crémaillère de revenir à la position
d’arrêt moteur thermique.
2°) le moteur d’arrêt d’urgence par l’intermédiaire d’un câble agit sur le levier, lequel, ramène la crémaillère et le
moteur linéaire à la position d’arrêt moteur thermique.

5 Détecteur de position de la crémaillère


Lorsque la plaque de cuivre est positionnée en relation avec le bobinage, un courant tournant s’oppose au champ
magnétique, est généré par la plaque de cuivre.
Il est donc possible de faire varier les deux forces du champ magnétique et le retour de la force électromotrice,
générée par le bobinage, en changeant la position de la plaque de cuivre
Un autre bobinage et une autre plaque de cuivre assurent la compensation de température pour rectifier les varia-
tions d’induction due à la température de fluctuation.

6 Capteur de vitesse
Quand le pignon du capteur de vitesse solidaire de l’arbre à cames de la pompe d’injection tourne, le champ
magnétique généré par le capteur de vitesse varie avec les dents du pignon.
Les fluctuation du champ magnétique génère un faible voltage dans le bobinage et les fluctuations de ce voltage
sont interprétées comme un signal de vitesse.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4-6
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT
Contrôle du moteur thermique
1) Configuration du circuit

1
S1 A2

A3
R3

B41

R2

B1

4a-1

A3
2

A2
3 4 5

4a-p4

1 Moteur thermique B1 Sonde température liquide refroidissement


2 Détecteur crémaillère B41 Capteur régime moteur thermique
3 Circuit de contrôle R2 Résistance de régulation débit carburant
4 Circuit de commande moteur linéaire R3 Commande d'accélération
5 Circuit d’accélération électronique S1 Contacteur de démarrage
A2 Boîtier électronique moteur thermique
A3 Accélération électronique

CENTRE DE FORMATION CASE


4-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
2) Contrôle de la consommation carburant
1. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) calcule le régime cible sur la base:
- des signaux de tension de la commande d'accélération (R3),
- des signaux de tension de la sonde de température liquide refroidissement (B1),
- des signaux de tension (contacteur de démarrage S1) alimentant le boîtier électronique moteur.
2. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) calcule le débit de carburant par la différence entre le régime cible
(sonde tachymétrique de l'accélération électronique) et le régime réel (capteur de régime moteur B41).
3. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) convertit le débit de carburant en position cible de la crémaillère de
l'accélération électronique (A3) et corrige cette position cible selon la résistance de régulation (R2).
3) Contrôle du moteur au démarrage
1. En positionnant le contacteur (S1) en position de démarrage, le signal de démarrage est envoyé simultanément au
démarreur et au boîtier électronique du moteur thermique (A2).
2. Le boîtier électronique du moteur thermique (A2) détermine le débit d'injection en carburant, ce débit est déterminé
par les données de température de l'eau et nombre réel de tours du moteur.
3. Une fois le signal de démarrage éteint, le boîtier électronique du moteur thermique (A2) passe du contrôle du car-
burant au démarrage au contrôle normal du débit d'injection.
4) Contrôle du moteur à la mise à l'arrêt
En recevant le signal d'arrêt du moteur (lorsque le contact est coupé), le boîtier électronique du moteur thermique
(A2) transmet le signal de position de la crémaillère à l'accélération électronique (A3) et active le signal d'arrêt
moteur.
5) Erreur d'assistance de l'accélération électronique et mode secours
1. Le signal du détecteur de crémaillère arrive au boîtier électronique du moteur thermique (A2).
2. Le boîtier électronique du moteur thermique (A2) compare la position cible et la position réelle de la crémaillère.
3. Si le boîtier électronique moteur thermique (A2) détermine que la crémaillère ne se trouve pas à la bonne position
cible, il la considère comme erreur d'assistance et arrête le moteur.
4. Si le mode secours est activé lors d'une erreur d'assistance de l'accélération électronique (A3), le moteur fonc-
tionne en mode secours.
5. En mode secours, la position de la crémaillère est exclusivement réglée par le capteur régime moteur thermique
(B41).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4-8
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Tableau de bord

5 P1
CS02D775
5 Voyant défaut système électrique moteur thermique
P1 Tableau de bord
Boîtiers électroniques

1 X13 X14 X11 A7 H3

X4

A2

CS02D772
1 Connecteur effacement mémoire (violet/vert)
A2 Boîtier électronique moteur thermique X13 Connecteur effacement codes défaut moteur ther-
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge mique (marron/rouge)
H3 Alarme sonore indicateur de surcharge X14 Connecteur détection codes défaut moteur thermi-
X4 Prise diagnostic moteur thermique que (violet/jaune)
X11 2 connecteurs contrôle pression indicateur de sur- X15 Connecteur de masse, utilisé pour effacer ou lire
charge (jaune, vert) les code défauts (noir/vert)

CENTRE DE FORMATION CASE


4-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Mode diagnostic de l’injection électronique moteur thermique
1) Configuration du circuit

P1 A2
5
X14
1
R3
3
B41
4
B1
X13
2
A3

CS02D816
1 Voyant défaut système électrique moteur thermique
2 Alarme sonore
3 Liaison détection codes défaut
4 Liaison effacement codes défaut
5 Moteur thermique
A2 Boîtier électronique moteur thermique
A3 Accélération électronique
B1 Sonde température liquide refroidissement
B41 Capteur régime moteur thermique
P1 Tableau de bord
R3 Commande accélération
X13 Connecteur effacement codes défaut
X14 Connecteur détection codes défaut

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 10
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
2 Fonctionnement du système mode diagnostic de l’injection électronique moteur
Le système est équipé de trois connecteurs situés der-
rière le siège
X13 X14 X15
- Un connecteur effacement codes défaut (marron/
rouge) (X13)

- Un connecteur de détection codes défaut (violet/


jaune) (X14)

- Un connecteur de masse (noir/vert) (X15), utilisé


pour effacer ou lire les code défauts

Mode diagnostic désactivé:


a) Lorsque la liaison entre le connecteur de masse (X15) et le connecteur de détection codes défaut (X14) n’est
pas établie, les défauts sont signalés par l’allumage fixe du voyant (5) au tableau de bord.
Mode diagnostic activé:
a) Moteur arrêté, si la liaison entre le connecteur de masse (X15) et le connecteur de détection codes défaut
(X14) est établie, les défauts actuel et précédents sont signalés par une série de clignotements du voyant (5)
au tableau de bord.
b) Moteur tournant, si la liaison entre le connecteur de masse (X15) et le connecteur de détection codes défaut
(X14) est établie, les défauts actuel sont signalés par une série de clignotements du voyant (5) au tableau de
bord.
c) Moteur tournant ou arrêté, si la liaison entre le connecteur de masse (X15) et le connecteur de détection
codes défaut (X14) est établie, et si il n’y a aucun défaut, le voyant clignotera à intervalles réguliers (toutes les
secondes).
Lecture des codes défauts (actuel ou précédent) au voyant (5) du tableau de bord
Le diagramme ci-dessous fait apparaître plusieurs défauts simultanés du système électrique moteur thermique.
La séquence de clignotement d’un code défaut est répétée trois fois avant de passer à la séquence de clignote-
ment du code défaut suivant.
Dans l’exemple de lecture ci-dessous deux codes défauts sont détectés, le code défaut 21 et le code défaut 15.
Code défaut 21:
le chiffre 20 (les dizaines) est donné par le temps de 1.4 s et le nombre de fois (ici 2 fois)
le chiffre 1 (les unités) est donné par le temps de 0.3 s et le nombre de fois (ici 1 fois).
L’addition des deux chiffres donne le code défaut
L’espace entre deux codes défaut est de 2.4 s
sCS02D819
0.6 s
0.3 s
1.4 s
2.4 s 2.4 s

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Aucun défaut dans le mode diagnostic de l’injection électronique moteur thermique
le diagramme ci-dessous signale qu’il n’y a aucun défaut dans le système électrique moteur thermique
.

0.6 s 1.4 s

CS02D820

Effacement des codes défaut


Pour effacer les codes défaut de la mémoire du boîtier électronique, établir la liaison entre le connecteur efface-
ment code défaut (X13) et le connecteur de masse (X15) pendant une seconde minimum, puis mettre le contac-
teur de démarrage sur la position "OFF" pendant une demie seconde minimum.

Diagramme représentant un code défaut 41


Le diagramme ci-dessous fait apparaître un défaut sur le capteur de vitesse (code erreur: 41) moteur thermique
tournant.
PUISSANCE

CONDITION MOTEUR MARCHE


ARRET

IN1
CONNECTEUR
DÉTECTION
CODE DEFAUT
MODE DIAGNOSTIC OFF ON

1.4 1.4 1.4

IN3 (OUT)
SIGNAL VOYANT
CODE DEFAUT

VOYANT CODE DEFAUT

CS02D817
Lorsque le mode diagnostic n’est pas en fonction, (IN1) reste OFF, si une défaut apparaît, le voyant code défaut
est allumé continuellement.
Lorsque le mode diagnostic est ON (connections entre connecteur (X14) et (X15), 0V), le code défaut apparaîtra
sur le voyant code défaut.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 12
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Diagramme représentant un code défaut 21

Le diagramme ci-dessous fait apparaître un défaut sur le capteur TDC (code erreur: 21) moteur thermique tour-
nant.

PUISSANCE

CONDITION MOTEUR MARCHE


ARRET

IN1
CONNECTEUR DETECTION
CODE DEFAUT

MODE DIAGNOSTIC OFF ON

1.4 1.4 1.4

IN3 (OUT)
SIGNAL VOYANT
CODE DEFAUT

VOYANT CODE DEFAUT ON

20 (DEUX DIXAINES) + 1 (UNE UNITÉE)

Le code défaut (code = 21) n’apparaît pas sur le voyant code défaut quand le défaut du capteur de vitesse appa-
raît lorsque le mode diagnostic est OFF.
Lorsque le mode diagnostic est ON (connections entre connecteur (X14) et (X15), 0V), le code défaut apparaîtra
sur le voyant code défaut.

Liste des codes défaut

N° code défaut Désignation Allumage Remède


voyant
31 Circuit intérieur du régulateur électronique, servomoteur oui Contrôler le servo-
linéaire moteur, voir page
32 Capteur de position de la crémaillère oui Contrôler le régulateur
électronique
41 Capteur de vitesse dans la pompe d’injection oui Contrôler le régulateur
électronique

42 Capteur de vitesse moteur thermique oui Contrôler le capteur


21 Accélérateur manuel non Contrôle le potentio-
mètre
15 Sonde température liquide refroidissement non Contrôler la sonde de
température
25 Résistance de régulation débit carburant non Nettoyer le connecteur

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Diagnostic moteur
Code défaut 31 (défaut moteur linéaire)
Symptômes principal du problème:
- Le moteur linéaire revient en position ralenti = le moteur stop.
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
- la position réelle de la crémallière est ±2 mm ou plus que la position cible.
Après préparation retour au mode normal en coupant le contact.
Circuit électrique de la commande du moteur linéaire

CONNECTEURS POMPE INJECTION


CNA2
CNA2
INJECTIONPOMPE

CNA3

CNA4

INJECTION ELECTRONIQUE FAISCEAU CHASSIS

FAISCEAU (8P) • Déconnecter le connecteur CNA2


• Connecter le faisceau (8P) pour injection
électronique entre les deux connecteur,
déconnectés.
GRIS • Connecter le testeur, le fil + rouge sur le fil
marron du faisceau 8Pet le fil - noir sur le fil gris
MARRON du faisceau 8P.
NOIR
ROUGE
• Contrôler le voltage, la résistance et la
continuité.

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


Contrôler le voltage en sortie capteur position
1 0.5 à 4.5 V Aller à l’étape 2 Aller à l’étape 8
crémallière
2 Contrôler la résistance du moteur linéaire. 2855 homs Aller à l’étape 3 Aller à l’étape 8
3 Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à l’étape 4 Aller à l’étape 5
4 La continuité est-elle correcte? Aller à l’étape 7 Aller à l’étape 5
5 Réparer et vérifier la connection. Aller à l’étape9 Aller à l’étape 6
6 Préparer ou remplacer le faisceau. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 7
7 Remplacer l’ ECU. Vérifier. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 8
Remplacer la pompe d’ injection. Vérifier le
8 Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 7
fonctionnement.
9 Terminé. — —

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 14
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Code défaut 32 (défaut capteur de position crémallière)
Symptômes principal du problème:
Le capteur qui détecte la position de la crémallière de la pompe d’injection est incapable de détecter ce défaut.
- Le moteur linéaire revient en position ralenti = le moteur stops
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
ECU entrée voltage V £ 500 mV continues pour 1 seconde ou plus.
ECU entrée voltage ³ 4500 mV continues pour 1 seconde ou plus.
.Après réparation retour au mode normal en coupant le contact.
Circuit électrique de la commande du moteur linéaire

CONNECTEURS POMPE INJECTIONS


CNA4

CNA4
POMPE INJECTION
CNA3

CNA4

INJECTION ELECTRONIQUE FAISCEAU CHASSIS

FAISCEAU (8P)
• Déconnecter le connecteur CNA4
• Connecter le faisceau (8P) pour injection
électronique entre les deux connecteur,
BLANC/BLEU
déconnectés.
GRIS • Connecter le testeur, le fil + rouge sur le fil blanc/
bleu du faisceau 8P et le fil - noir sur le fil gris du
ROUGE faisceau A8P.
• Contrôler le voltage et la continuité.
NOIR

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


Contrôler le voltage en sortie capteur position
1 0.5 à 4.5 V Aller à l’étape 2 Aller à l’étape 7
crémallière
2 Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à l’étape 3 Aller à l’étape 4
3 La continuité est-elle correcte? Aller à l’étape 6 Aller à l’étape 5
4 Réparer et vérifier la connection. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 5
5 Réparer ou remplacer le faisceau. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
6 Remplacer l’ ECU. Vérifier. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 7
Remplacer la pompe d’ injection. Vérifier le
7 Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
fonctionnement.
8 Terminé. — —

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Code défaut 41 (défaut capteur de vitesse pompe injection)
Symptômes principal du problème:
Incapable de détecteur le signal venant du capteur de vitesse situé dans la pompe d’injection.
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
Pas d’entrée.
.Après réparation retour automatiquement en mode normal.
Si le capteur de vitesse de la pompe d’injection est en defaut, l’ECU prend le signal venant du
capteur de vitesse du volant moteur.
Circuit électrique du capteur de vitesse de la pompe d’injection
CONNECTEURS POMPE INJECTIONS
CNA4

CNA4 POMPE INJECTION

CNA3

CNA4

ECU FAISCEAU CHASSIS

FAISCEAU (8P)
• Déconnecter le connecteur CNA8
• Connecter le faisceau (8P) pour injection
électronique entre les deux connecteur,
BLEU déconnectés.
JAUNE
• Connecter le testeur, le fil + rouge sur le fil bleu du
faisceau 8P et le fil - noir sur le fil jaune du faisceau
ROUGE
8P.
• Contrôler la résistance et la continuité.
NOIR

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


Contrôler la résistance du capteur de
1 2.2 ± 0.2 kW Aller à l’étape 2 Aller à l’étape 7
vitesse
2 Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à l’étape 3 Aller à l’étape 4
3 La continuité est-elle correcte? Aller à l’étape 6 Aller à l’étape 5
4 Réparer et vérifier la connection. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 5
5 Réparer ou remplacer le faisceau. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
6 Remplacer l’ ECU. Vérifier. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 7
Remplacer la pompe d’ injection. Vérifier le
7 Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
fonctionnement.
8 Terminé. — —

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 16
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Code défaut 42 (Capteur de vitesse du volant moteur thermique B41)
Symptômes principal du problème:
Incapable de détecter le signal venant du capteur de vitesse situé sur le volant moteur.
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
Pas d’entrée.
.Après réparation retour automatiquement en mode normal.
Si le capteur de vitesse du volant moteur est en defaut, l’ECU prend le signal venant du capteur de
vitesse dans la pompe d’injection.
Circuit électrique du capteur de vitesse du volant moteur

CNA8

1 D487 CAPTEUR
DE VITESSE
2 W497 VOLANT
MOTEUR

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


Contrôler la résistance du capteur de
1 710 ± 10 homs Aller à l’étape 2 Aller à l’étape 7
vitesse
2 Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à l’étape 3 Aller à l’étape 5
3 La continuité est-elle correcte? Aller à l’étape 4 Aller à l’étape 6
Le réglage du capteur de vitesse est-il
4 Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 7
correct
5 Reparer et vérifier la connection. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 8
6 Reparer ou remplacer le faisceau. — —
Régler le capteur de vitesse Visser jusqu’au
7 contact et dévisser Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 8
d’un tour
8 Remplacer le capteur de vitesse Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 7
9 Terminé — —

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Capteur de vitesse B41 volant moteur
Déconnecter le connecteur du capteur de vitesse
B41 volant moteur. B41

Connecter le faisceau (2-pin, KHP 1576) sur le con-


necteur, déconnecté coté capteur.

Faisceau KHP 1576

Capteur de vitesse
1. Connecter les fils rouge et noir du testeur sur le
faisceau KPHP 1576.
2. Contrôler la résistance du capteur de vitesse.
3. La résistance doit être de 0.7 kW (at 25°C)
Note: la résistance peut varier suivant la température

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 18
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Code défaut 21 (défaut accélérateur manuel R3)
Symptômes principal du problème:
Le signal venant du potentiomètre situé sur la console droite est en dehors des valeurs de
fonctionnement. La vitesse moteur ne change pas lorsque l’on agit sur la commande d’accélération.
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
La condition est soit V £ 0 mV ou V ³ 5120 mV après 655 secondes ou plus.
.Après réparation retour automatiquement en mode normal.
Si le potentiomètre est en défaut, le voltage est à 0V, soit 0%.
Circuit électrique de l’accélérateur manuel

POTENTIOMÈTRE

CONSOLE DROITE

Mesures du voltage en sortie potentiomètre:


potentiomètre entre 62 et 73 entre 73 et 83

0% 5V 0V
100% 0V 5V

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


1 Contrôler le voltage en sortie du potentiomètre 0V Aller à l’étape 2 Aller à l’étape 7
Tourner la commande d’accélération et contrôler
2 5V Aller à l’étape 3 Aller à l’étape 7
si le voltage en sortie potentiomètre change?
3 Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à l’étape 4 Aller à l’étape 5
4 La continuité est-elle correcte? Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
5 Reparer et vérifier la connection. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 4
6 Reparer ou remplacer le faisceau. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 7
7 Remplacer le potentiomètre, Vérifier. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 8
8 Remplacer l’ECU. Vérifier le fonctionnement. Aller à l’étape 9 Aller à l’étape 7
9 Terminé. — —

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Code défaut 15 (défaut sonde température liquide refroidissement B1)
Symptômes principal du problème:
Pas de signal venant de la sonde température située sur le moteur, ou le signal dépasse la plage
des spécifications.
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
La condition est soit V £ 100 mV ou V ³ 4800 mV après 655 secondes ou plus.

.Après réparation retour automatiquement en mode normal.


Si la sonde température est en défaut, le moteur tourne à une température présumée à 80°C. (dans
ce cas, le moteur pourrai avoir des diffilcutés au démarrage à température basse.:
Circuit électrique de la sonde de température liquide refroidissement

SONDE TEMPÉRATURE SUR


CNA7
LE MOTEUR
1
B1
2

Mesure du voltage en sortie sonde température:


Mesurer la resistance entre 75 et 27 du connecteur sur
ECU ou le connecteur de la sonde température.

température liquide
Résistance
refroidissement

-10°C 20.26 ± 0.6 kW


20°C 6.004 ± 0.101 kW
80°C 0.8949 ± 0.029 kW

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


Contrôler la résistance de la sonde température. voir
1 Aller à l’étape 2 Aller à l’étape 7
tableau
2 Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à l’étape 3 Aller à l’étape 4
3 La continuité est-elle correcte? Aller à l’étape 6 Aller à l’étape 5
4 Reparer et vérifier la connection. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
5 Reparer ou remplacer le faisceau. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
6 Remplacer l’ECU. Vérifier le fonctionnement. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 7
7 Remplacer la sonde température, Vérifier. Aller à l’étape 8 Aller à l’étape 6
8 Terminé. - -

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 20
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Sonde température liquide de refroidisse-
ment B1
3. Une fois le branchement terminé, installer la sonde
Déconnecter la sonde de température de liquide (B1) dans le récipient (5) contenant de l’eau. A l’aide
de refroidissement de la source de chaleur (8) augmenter progressive-
ment la température de l’eau dans le becher (5). A
l’aide de l’appareil de mesure (9), contrôler la valeur
de la résistance en fonction de la température lue sur
le thermomètre (4) (voir tableaux ci-dessous).
Unités: kW
1 Température
sonde température
liquide refroidissement
B1 20°C 6.08
30°C 4.24
40°C 3.02
CS02D833 50°C 2.18

1. Débrancher les connecteurs (1), puis déposer la 60°C 1.61


sonde température liquide refroidissement (B1). 70°C 1.20
2. Brancher le connecteur de service (2P) (3) approprié 80°C 0.91
sur le connecteur (1) de la sonde température (B1).

3
4

8
5
6

CS99A851
3 Connecteur de service (2P)
4 Thermomètre
5 Récipient rempli d’eau
6 Sonde température (B1)
7 Source de chaleur
8 Appareil de mesure

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 21 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Code défaut 25 (résistance de régulation du débit carburant R2)
Symptômes principal du problème:
Pas de signal venant de la résistance de régulationré du débit de carburant, située sur le moteur.
Condition sous laquelle apparaît le défaut:
Pas de signal d’entrée.

.Après réparation retour automatiquement en mode normal.


Si il n’y a pas de signal d’entrée venant de la résistance, l’entrée a l’ECU moteur est au plus bas
niveau
Circuit électrique de la résistance de régulation du débit de carburant

RÉSISTANCE SUR LE
MOTEUR

Etape Mesures à prendre Valeur Oui Non


Contrôler la résistance de régulation du débit de voir Aller à Aller à
1
carburant. tableau l’étape 2 l’étape 7
Les connecteurs sont-il bien connectés? Aller à Aller à
2
l’étape 3 l’étape 4
La continuité est-elle correcte? Aller à Aller à
3
l’étape 6 l’étape 5
Reparer et vérifier la connection. Aller à Aller à
4
l’étape 8 l’étape 6
Reparer ou remplacer le faisceau. Aller à Aller à
5
l’étape 8 l’étape 6
Remplacer l’ECU. Vérifier le fonctionnement. Aller à Aller à
6
l’étape 8 l’étape 7
Remplacer la résistance, Vérifier. Aller à Aller à
7
l’étape 8 l’étape 6
8 Terminé. - -

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 22
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR
Résistance régulation du débit de carburant

Mesurer la résistance
Mesurer la resistance sur le connecteur
entre 37 et 46 sur ECU.

Régulation Résistance
ID No.
du débit No. (W)

1 945 180
2 946 300
3 947 430
4 948 620
5 949 820
6 950 1.1 k
7 951 1.5 k
8 952 2.0 k
9 953 2.7 k
10 954 3.9 k
RÉSISTANCE
11 955 5.6 k
12 956 8.2 k
13 957 15.0 k

CENTRE DE FORMATION CASE


4 - 23 EDITION SEPTEMBRE 2003
REGULATION ELECTRONIQUE INJECTION MOTEUR

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 4 - 24
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR
TABLE DES MATIERES
CX 75 SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS ......................................................................................... 2
RELAIS, FUSIBLES, BOITIERS ELECTRONIQUES (compartiment cabine) .................................................. 5
TABLEAU DE BORD ........................................................................................................................................ 9
PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT............................................................................................................ 10
Démarrage moteur thermique..................................................................................................................... 10
Arrêt moteur thermique................................................................................................................................11
Contrôle de l’accélération ........................................................................................................................... 12
Contrôle de mise au ralenti du moteur thermique....................................................................................... 14
Préchauffage du moteur thermique ............................................................................................................ 15
Verrouillage des fonctions........................................................................................................................... 16
Frein de rotation.......................................................................................................................................... 17
Vitesse de translation.................................................................................................................................. 19
Alarme sonore translation (modèle LBX et NA) .......................................................................................... 20
Retard de coupure d’alimentation ............................................................................................................... 21
Indicateur température liquide refroidissement et huile hydraulique .......................................................... 22
Niveau de carburant ................................................................................................................................... 23
Pression d’huile moteur thermique ............................................................................................................. 24
Charge batterie ........................................................................................................................................... 25
Essuie-glace / Lave-glace........................................................................................................................... 26
Phares de travail ......................................................................................................................................... 28
Indicateur de surcharge .............................................................................................................................. 30
CX 135-225SR
RELAIS, FUSIBLES, BOITIERS ELECTRONIQUES (compartiment cabine) ................................................ 30
TABLEAU DE BORD ...................................................................................................................................... 32
PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT ........................................................................................................... 34
Contrôle du moteur thermique .................................................................................................................... 34
Contrôle des modes N/E (uniquement CX225SR) ..................................................................................... 36
Contrôle de l’accélération ........................................................................................................................... 38
Contrôle de mise au ralenti du moteur thermique....................................................................................... 39
Préchauffage automatique du moteur thermique........................................................................................ 40
Contrôle du ralenti par la tension batterie et la température liquide refroidissement.................................. 43
Arrêt d’urgence du moteur thermique ......................................................................................................... 44
Verrouillage des fonctions........................................................................................................................... 46
Surtarage (uniquement CX225SR) ............................................................................................................. 47
Frein de rotation.......................................................................................................................................... 48
Vitesse de translation.................................................................................................................................. 50
Retard de coupure d’alimentation ............................................................................................................... 51
Indicateur température liquide refroidissement et huile hydraulique .......................................................... 52
Niveau de carburant ................................................................................................................................... 53
Pression d’huile moteur thermique ............................................................................................................. 54
Charge batterie ........................................................................................................................................... 55
Essuie-glace / Lave-glace........................................................................................................................... 56
Phares de travail ......................................................................................................................................... 58
Indicateur de surcharge .............................................................................................................................. 59
CX 75-135-225 SR
CONTROLE ELECTRIQUE DES COMPOSANTS ........................................................................................ 60
Equipement de contrôle.............................................................................................................................. 60
Moteur d’arrêt d’urgence moteur thermique ............................................................................................... 63
Bloc électrovannes ..................................................................................................................................... 63
Capteur de régime moteur thermique......................................................................................................... 64
Sonde de température liquide refroidissement et huile hydraulique........................................................... 65

CENTRE DE FORMATION CASE


5-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS (à l’extérieur de la cabine)

E3 B81 B45 E2 B27


Y2

Y3

Y4

B26

B22
X1

M4

M10
X2

K2

K7 R5

K8
H2
F22

F23 B21
F33
B10

G1

S52

G2 B11 B9 Y8 Y22 M1 R1

CS02F526

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5-2
DETECTION DES PANNES CX75SR
B9 Sonde température liquide de refroidissement
B10 Thermocontacteur température huile hydraulique
B11 Thermocontacteur température liquide refroidissement
B21 Pressostat pression huile moteur
B22 Pressostat pilotage rotation
B26 Pressostat pilotage supérieur
B27 Pressostat pilotage translation
B45 Capteur de pression d’indicateur de surcharge
B81 Avertisseur sonore
E2 Phare de travail (équipement)
E3 Phare de travail (cabine)
F22 Fusible 10 A ; protection principale des circuits F11 et F12
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits F1 à F10 et F13 à F20
F33 Fusible 20 A ; solénoïde arrêt moteur thermique
G1 Batteries
G2 Alternateur
H2 Alarme sonore translation (modèles LBX et NA)
K2 Relais bougie de préchauffage
K7 Relais de batteries
K8 Relais de sécurité
M1 Démarreur
M4 Moteur lave glace
M10 Moteur accélération moteur thermique
R1 Bougies de préchauffage
R5 Sonde niveau carburant
S52 Contacteur embrayage compresseur climatisation
X1 Connecteur pompe remplissage carburant
X2 Connecteur feu rotatif
Y2 Electrovanne pression pilotage
Y3 Electrovanne frein de rotation
Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation
Y8 Embrayage magnétique compresseur climatiseur
Y22 Solénoïde arrêt moteur thermique

CENTRE DE FORMATION CASE


5-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
EMPLACEMENT GENERAL DES COMPOSANTS (à l’intérieur de la cabine)

M3

S15
S16

S51 E52

P6
P1
P8

E4 R3

S14 S1

S13 X8

S6

S9

CS02D771

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5-4
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
E4 Eclairage cabine
E52 Climatiseur
M3 Moteur essuie-glace
P1 Tableau de bord
P6 Tableau de commande climatiseur
P8 Tableau de commande chauffage
R3 Commande d’accélération
S1 Contacteur de démarrage
S6 Interrupteur feu rotatif
S9 Interrupteur arrêt d’urgence moteur thermique
S13 Interrupteur indicateur de surcharge
S14 Interrupteur marteau/pince
S15 Interrupteur avertisseur sonore
S16 Interrupteur mise au ralenti moteur thermique
S51 Contacteur levier d’annulation commandes hydrauliques
X8 Connecteur radio

CENTRE DE FORMATION CASE


5-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
RELAIS ET FUSIBLES PRINCIPAUX (compartiment batteries)

F23

K8

F22

F33

K2

K7

CS02F527
1 Câbles batteries
F22 Fusible 10 A ; protection principale des circuits F11 et F12
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits F1 à F10 et F13 à F20
F33 Fusible 20 A ; solénoïde arrêt moteur thermique
K2 Relais bougie de préchauffage
K7 Relais de batteries
K8 Relais de sécurité

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5-6
DETECTION DES PANNES CX75SR
RELAIS, FUSIBLES, BOITIER ELECTRONIQUE (compartiment cabine)

K5 K19 A7 H3

K22

K23

K24

K25

K26

K18 K21 K20 K4 F21

CS02F528
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge K20 Relais moteur essuie-glace
F21 Boîte à fusibles K21 Relais pompe lave-glace
H3 Alarme sonore indicateur de surcharge K22 Relais embrayage magnétique compresseur clima-
K4 Relais phares de travail tiseur
K5 Relais feu rotatif K23 Relais moteur ventilation lente climatiseur
K18 Relais vitesse translation K24 Relais moteur ventilation moyenne climatiseur
K19 Relais frein rotation K25 Relais moteur ventilation rapide climatiseur
K26 Relais électrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


5-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
BOITE A FUSIBLES

CS02D776

1 Fusibles de rechange
F1 Fusible 15 A : Moteur accélération moteur thermique
F2 Fusible 10 A : Eclairage tableau de bord principal et climatiseur
F3 Fusible 10 A : Relais vitesse translation
F4 Fusible 10 A : Annulation des commandes hydrauliques
F5 Fusible 10 A : Relais frein rotation
F6 Fusible 10 A : Relais feu rotatif (modèle Europe)
F7 Fusible 10 A : Pompe remplissage carburant
F8 Fusible 15 A : Connecteur option
F9 Fusible 30 A : Connecteur option
F10 Fusible 10 A : Boîtier électronique indicateur de surcharge
F11 Fusible 10 A : Mémoire
F12 Fusible 10 A : Contacteur de démarrage
F13 Fusible 20 A : Climatisation, chauffage
F14 Fusible 10 A : Alarme sonore translation (modèles LBX et NA)
F15 Fusible 20 A : Phares de travail
F16 Fusible 15 A : Option 2 débits marteau/pince
F17 Fusible 10 A : Connecteur option
F18 Fusible 15 A : Essuie-glace et lave-glace
F19 Fusible 10 A : Avertisseur sonore
F20 Fusible 15 A : Connecteur option

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5-8
DETECTION DES PANNES CX75SR
TABLEAU DE BORD

6 7 P5 P1

1 2 3 4 5 S11 S12 S10 S2

CS02F523

1 Voyant surchauffe liquide refroidissement ou huile hydraulique


2 Voyant pression huile moteur thermique
3 Voyant niveau mini carburant
4 Voyant charge batterie
5 Voyant préchauffage
6 Indicateur de niveau carburant
7 Indicateur température liquide de refroidissement moteur thermique
P1 Tableau de bord
P5 Compteur d’heures
S2 Interrupteur vitesse translation
S10 Interrupteur phares de travail
S11 Interrupteur essuie-glace
S12 Interrupteur lave-glace

CENTRE DE FORMATION CASE


5-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT

Démarrage moteur thermique


1) Diagramme des temps

CS02F574

S1-M Contacteur de démarrage position contact


S1-ST Contacteur de démarrage position démarrage
Y22 Solénoïde arrêt moteur thermique
Y22-T Solénoïde arrêt moteur thermique temporisation
2) Démarrage du moteur thermique 3) Démarrage du moteur thermique par
1. En actionnant le contacteur de démarrage (S1) sur la basse température
position "ON" (M), le relais de batterie (K7) est ali- 1. En actionnant le contacteur de démarrage (S1) sur la
menté ainsi que le tableau de bord (P1), le solénoïde position "HEAT" (G), le relais de batterie (K7) et le
arrêt moteur (Y22) et l’excitation de l’alternateur (G2). relais de préchauffage (K2) sont excités afin d’ali-
menter les bougies de préchauffage (R1) ainsi que le
2. En actionnant le contacteur de démarrage (S1) sur la
voyant de préchauffage du tableau de bord (P1).
position "START" (ST), le relais de sécurité (K8) est
excité, ce qui a pour effet de commander le solénoïde 2. Lors de la phase de démarrage (contacteur de
du démarreur (M1) et le moteur démarre. démarrage (S1) en position "SART" (ST), le relais de
préchauffage (K2) reste excité afin de maintenir la
3. Lorsque le moteur est démarré, l’alternateur (G2)
température de préchauffage. Durant cette phase le
charge la batterie (G1) et envoi un signal au relais de
voyant de préchauffage du tableau de bord (P1) n’est
sécurité (K8) afin de relâcher le solénoïde du démar-
plus allumé.
reur (M1). Simultanément, l’alternateur (G2) envoi
une signal au tableau de bord (P1) pour éteindre le
voyant charge batterie et commander le compteur
d’heures.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 10
DETECTION DES PANNES CX75SR
Arrêt moteur thermique
1) Diagramme des temps

CS02F576

C1 Alimentation carburant ouverte


C2 Alimentation carburant fermée
S1-ON Contacteur démarrage position ON
S1-OFF Contacteur démarrage position OFF
TTemps de coupure alimentation carburant
Y22-B Connexion B du solénoïde arrêt moteur thermique
Y22-BR Connexion BR du solénoïde arrêt moteur thermique
2) Arrêt du moteur thermique 3) Arrêt d’urgence du moteur thermique
1. En actionnant le contacteur de démarrage (S1) sur la 1. En tirant sur la commande d’arrêt d’urgence du
position "OFF" ou "ACC", l’alimentation du solénoïde moteur thermique, le levier de coupure carburant de
arrêt moteur (Y22) est coupée. A ce moment, le levier la pompe d’injection est actionné mécaniquement sur
de coupure carburant de la pompe d’injection ferme la position de fermeture de l’arrivée de carburant et le
l’alimentation du carburant pendant 17 secondes et moteur s’arrête.
le moteur thermique s’arrête.
2. Pour replacer le levier de coupure carburant en posi-
2. Ensuite le levier de coupure carburant de la pompe tion démarrage du moteur thermique, il est néces-
d’injection se déplace sur la position démarrage du saire de repousser à fond la tirette arrêt moteur
moteur thermique. thermique.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Contrôle de l’accélération
1) Configuration du circuit
1. Moteur thermique régime ralenti

R3 S16
P1

1 2 M10

9 10

8 11 12
6 7 5
CS02F577
2. Moteur thermique régime maxi

R3 S16
P1

1 2 M10

13 9

8 11
6 7 5
CS02F578
NOTA: Les positions régime ralenti et régime maxi du levier (9) de la pompe d’injection sont préréglées en usine
par le fournisseur du moteur thermique.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 12
DETECTION DES PANNES CX75SR
1 Régulateur électronique 10 Ressort de ralenti
2 Engrenage 11 Amortisseur de commande
3 Moteur électrique 12 Vis de réglage régime ralenti
4 Potentiomètre de crémaillère 13 Vis de réglage régime maxi
5 Crémaillère M10 Moteur d’accélération moteur thermique
6 Interrupteur fin de course côté traction P1 Tableau de bord
7 Interrupteur fin de course côté retour R3 Commande accélération
8 Câble de commande S16 Interrupteur mise au ralenti moteur thermique
9 Levier pompe d’injection

2) Fonctionnement
1. Lorsque le moteur d’accélération (M10) est mis 3. La course de la crémaillère (5), qui est égale à
sous tension, le régulateur électronique (1) com- 28 mm, est contrôlée par deux interrupteurs (6) et (7).
pare la position de la crémaillère (5) au moteur
4. Lorsque le couple de travail du moteur d’accélération
d’accélération (M10) avec la position du potentio-
(M10) atteint 15 daN, la tension électrique augmente
mètre de la commande d’accélération (R3).
et le circuit de protection contre le grippage du
2. Le régulateur électronique (1) envoi un signal au moteur électrique (3) est activé.
moteur électrique (3) afin de positionner la cré-
maillère (5) suivant la position du potentiomètre de la
commande d’accélération (R3). La crémaillère (5) tire
ou pousse le câble de commande (8) ce qui posi-
tionne le levier de la pompe d’injection (9).

CS02F580
A Position accélération intermédiaire : P Tension du potentiomètre de commande accéléra-
- interrupteur fin de course côté traction OFF tion
- interrupteur fin de course côté retour ON R Position régime ralenti :
C Course de la crémaillère - interrupteur fin de course côté traction OFF
D Zone de détente du câble - interrupteur fin de course côté retour OFF
F Zone de flexion de l’amortisseur de commande TP Tension programmée du volume d’accélération
M Position régime maxi :
- interrupteur fin de course côté traction ON
- interrupteur fin de course côté retour ON

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Contrôle de mise au ralenti du moteur thermique
1) Configuration du circuit

P1

S16
R3

M10

CS02F535
1 Levier pompe injection P1 Tableau de bord
2 Vis de réglage ralenti R3 Commande accélération
M10 Moteur accélération moteur thermique S16 Interrupteur mise au ralenti moteur thermique

2) Diagramme des temps

CS02F536

3 Niveau de l’accélération A Accélération programmée du moteur thermique


4 Redémarrage B Mise au ralenti moteur thermique

3) Fonctionnement
Quand la commande du moteur d’accélération (M10) venant du tableau de bord (P1) est sur "ON", la crémaillère
de commande du moteur accélération (M10) se met en position ralenti quel que soit le niveau de l’accélération.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 14
DETECTION DES PANNES CX75SR
Préchauffage du moteur thermique
1) Configuration du circuit

P1
S1-G

S1-M
1
S1-ST

K2 R1

CS02F533

2) Diagramme des temps

CS02F534

1 Voyant de préchauffage
2 Test lampe
K2 Relais bougie de préchauffage
P1 Tableau de bord
R1 Bougie de préchauffage
S1-G Contacteur de démarrage position préchauffage
S1-MContacteur de démarrage position contact
S1-STContacteur de démarrage position démarrage

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Verrouillage des fonctions
1) Configuration du circuit

K7 F21

F23 F4

Y2
S51
G1

CS02F529
F4 Fusible 10 A ; annulation des commandes G1 Batterie
hydrauliques K7 Relais de batterie
F21 Boîte à fusibles S51 Contacteur levier d'annulation commandes
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits hydrauliques
F1 à F10 et F13 à F20 Y2 Electrovanne pression pilotage (bague blanche)

2) Fonctionnement
Lorsque le moteur thermique est démarré et que le Lorsque l’électrovanne pression pilotage (bague blan-
levier d’annulation de commande est en position tra- che) (Y2) est activée, la pression de pilotage est four-
vail, l’électrovanne pression pilotage (bague blanche) nie aux asservissements et la machine est prête à
(Y2) est activée. fonctionner.

Frein de rotation
1) Configuration du circuit

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 16
DETECTION DES PANNES CX75SR

P1

K19
S1

B22

B26

1 Y3

CS02F514
1 Frein de rotation K19 Relais frein de rotation
B22 Pressostats pilotage rotation P1 Tableau de bord
B26 Pressostat pilotage supérieur (bague jaune) S1 Contacteur de démarrage
B27 Pressostat pilotage translation Y3 Electrovanne frein rotation (bague rose)

2) Fonctionnement de la commande de frein de rotation


Le frein de rotation (1) sera activé 5 secondes après
que le pressostat pilotage supérieur (B26) soit en posi-
tion ouverte.
Le frein de rotation (1) sera activé 3 secondes après le
retard de coupure alimentation.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
3) Diagramme des temps

B B B B

CS02F515
A Retard de coupure d’alimentation
B Frein de rotation bloqué

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 18
DETECTION DES PANNES CX75SR
Vitesse de translation
1) Configuration du circuit

P1 Y4

S2

1 K18

CS02D783
1 Voyant vitesse translation S2 Interrupteur vitesse translation
K18 Relais vitesse translation Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague
P1 Tableau de bord rouge)

2) Diagramme des temps

A A
CS02F524
A Test lampe

3) Fonctionnement
Lorsque l’on positionne le commutateur de démarrage A chaque impulsion sur l’interrupteur vitesse transla-
sur la position "Contact", la 1ère vitesse est sélection- tion (S2), la vitesse de translation change de la
née par défaut. manière suivante I ® II, II ® I et le voyant correspon-
dant s’allume.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Alarme sonore translation (modèle LBX et NA)
1) Configuration du circuit

P1

B27
H2

CS02F519
B27 Pressostat pilotage translation P1 Tableau de bord
H2 Alarme sonore translation

2) Diagramme des temps

CS02E713

3) Fonctionnement
Lorsque l’on commande la translation la pression de
pilotage ferme le pressostat pilotage translation (B27)
ce qui envoi un signal au tableau de bord (P1). Cela a
pour effet de commander l’alarme sonore translation
(H2).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 20
DETECTION DES PANNES CX75SR
Retard de coupure d’alimentation
1) Configuration du circuit

P1

S1

G1 K7

CS02D790
G1 Batterie
K7 Relais de batterie
P1 Tableau de bord
S1 Contacteur de démarrage

2) Diagramme des temps

CS02F525
Protection par transistor de puissance
Pour protéger les circuits du tableau de bord (P1) en cas de court-circuit d’une électrovanne ou d’un relais, les
transistors de puissance stoppent l’alimentation électrique.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 21 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Indicateur température liquide refroidissement et huile hydraulique
1) Configuration du circuit

P1

2
B9
1
B10 3

B11

CS02F510
B9 Sonde température liquide refroidissement 1 Indicateur température liquide refroidissement
B10 Thermocontacteur température huile hydraulique 2 Voyant surchauffe liquide refroidissement ou huile
B11 Thermocontacteur température liquide refroidis- hydraulique
sement 3 Alarme sonore
P1 Tableau de bord

2) Spécifications indicateur température liquide refroidissement (1)

CS02D793

3) Diagramme des temps

CS02F511

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 22
DETECTION DES PANNES CX75SR
Niveau de carburant
1) Configuration du circuit

P1

R5 2

CS02D805
1 Indicateur de niveau carburant P1 Tableau de bord
2 Voyant niveau mini carburant R5 Sonde niveau carburant
3 Alarme sonore

2) Spécification de la sonde niveau carburant


QUANTITE CARBURANT B 1/2 A
RESISTANCE (W) 90 38 10

CS02D807

3) Diagramme des temps

CS02F522
C Test lampe D Test alarme sonore

4) Fonctionnement
Lorsque la résistance de la thermistance de la sonde niveau carburant (R5) chute à 37 Ohms ou plus, le voyant
niveau carburant (2) s’allume.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 23 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Pression d’huile moteur thermique
1) Configuration du circuit

P1
B21

S1 1 3

CS02D810
1 Démarrage B21 Pressostat pression d’huile moteur
2 Voyant pression d’huile moteur thermique P1 Tableau de bord
3 Alarme sonore S1 Contacteur de démarrage

2) Diagramme des temps

CS02F530
A Démarrage B Test

3) Spécification du pressostat pression huile moteur thermique


Le contact du pressostat pression d’huile moteur thermique (B21) s’ouvre à partir de 0,3 MPa.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 24
DETECTION DES PANNES CX75SR
Charge batterie
1) Configuration du circuit

P1

G2
2

S1 3
1

CS02D812
1 Démarrage G2 Alternateur
2 Voyant charge batterie P1 Tableau de bord
3 Alarme sonore S1 Contacteur de démarrage

2) Diagramme des temps

CS02F518
A Démarrage B Test

3) Fonctionnement
Lorsque la tension de sortie de l’alternateur (L) chute à 6 V, l’alerte charge batterie fonctionne.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 25 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Essuie-glace / Lave-glace
1) Configuration du circuit

M3
P1

S11
K20
1

2
M4
S12
K21

CS02D787
1 Voyant essuie-glace intermittent M4 Moteur pompe lave-glace
2 Voyant essuie-glace continu P1 Tableau de bord
K20 Relais moteur essuie-glace S11 Interrupteur essuie-glace
K21 Relais pompe lave-glace S12 Interrupteur lave-glace
M3 Moteur essuie-glace

2) Diagramme des temps


1. Essuie-glace

A B A
CS02F520
A Intermittent B Continu

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 26
DETECTION DES PANNES CX75SR
2. Essuie-glace / Lave-glace

CS02F521

3) Fonctionnement
Les voyants essuie-glace intermittent (1) et continu (2) ne s’allument pas lorsque l’on actionne l’interrupteur de
lave-glace (S12).

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 27 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75SR
Phares de travail
1) Configuration du circuit

P1 1 K4
E2

E3
S10

P6

CS02D785
1 Eclairage tableau de bord K4 Relais phares de travail
2 Eclairage tableau commande climatiseur P1 Tableau de bord
E2 Phare de travail (équipement) P6 Tableau commande climatiseur
E3 Phare de travail (cabine) S10 Interrupteur phares de travail

2) Diagramme des temps

CS02F517

3) Fonctionnement
Une impulsion sur l’interrupteur phares de travail (S10)
allume les phares de travail (E2) (E3) ainsi que les
éclairages des tableaux de bord et tableau de com-
mande climatiseur.
Une seconde impulsion éteint l’ensemble des élé-
ments allumés.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 28
DETECTION DES PANNES CX75SR
Indicateur de surcharge
1) Configuration du circuit

A7

S13

H3 B45

CS02D814
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge H3 Alarme sonore indicateur de surcharge
B45 Capteur de pression indicateur de surcharge S13 Interrupteur indicateur de surcharge

2) Diagramme des temps

CS02F516

3) Spécification du capteur de pression indicateur de surcharge


ALERTE ON (MPa) 16,1
ALERTE OFF (MPa) 15,1

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 29 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
RELAIS, FUSIBLES, BOITIERS ELECTRONIQUES (compartiment cabine)

A8 1 K1 K2 X13 X14 K5 K19 U1 X11 A7 H3

K28

K27

X4

K23

K24

K25

K18 K21 K20 K4 K22 A2 F21


CS02D772
1 Connecteur effacement mémoire
A2 Boîtier électronique moteur thermique
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge
A8 Sélecteur mode moteur thermique (uniquement
CX225SR)
F21 Boîte à fusibles
H3 Alarme sonore indicateur de surcharge
K1 Relais arrêt d’urgence moteur thermique
K2 Relais bougie
K4 Relais phares de travail
K5 Relais feu rotatif
K18 Relais vitesse translation
K19 Relais frein rotation
K20 Relais moteur essuie-glace
K21 Relais pompe lave-glace

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 30
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
K22 Relais embrayage magnétique compresseur clima-
tiseur
K23 Relais moteur ventilation lente climatiseur
K24 Relais moteur ventilation moyenne climatiseur
K25 Relais moteur ventilation rapide climatiseur
K27 Relais alarme translation (pas utilisé)
K28 Relais électrovanne surtarage
U1 Convertisseur DC-DC (24 V - 12 V)
X4 Prise diagnostic moteur thermique
X11 Connecteur contrôle pression indicateur de sur-
charge
X13 Connecteur effacement codes défaut moteur ther-
mique
X14 Connecteur détection codes défaut moteur thermi-
que

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 31 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
TABLEAU DE BORD

7 8 P5 P1

1 2 3 4 5 6 S11 S12 S10 S2

CS02D775

1 Voyant surchauffe liquide refroidissement ou huile hydraulique


2 Voyant pression huile moteur thermique
3 Voyant niveau mini carburant
4 Voyant charge batterie
5 Voyant défaut système électrique moteur thermique
6 Voyant préchauffage
7 Indicateur de niveau carburant
8 Indicateur température liquide de refroidissement moteur thermique
P1 Tableau de bord
P5 Compteur d’heures
S2 Interrupteur vitesse translation
S10 Interrupteur phares de travail
S11 Interrupteur essuie-glace
S12 Interrupteur lave-glace

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 32
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
TABLEAU DE BORD

A4
Alimentation 24V
A6
Masse (alimentaion) A17
Relais batteries
A4
C1
Démarrage 24V A1 Relais mode translation
C2
A2 Relais essuie-glace
Commande démarrage A3 C3
Relais lave-glace
Eclairage tableau bord A13
C4 Relais phare de travail
A15
Masse éclairage tableau bord C5 Relais frein de rotation
A9
Horametre
C6
Masse horametre A7 Alarme translation (pas utilisé)
B7
C7
Sonde niveau carburant
B1 C8
Sonde surchauffe liquide
C10
refroidissement ou huile
hydraulique A10
C11 Réserve
Signal charge alternateur
A12 C12
Sonde liquide refroidissement Relais power boost
C9
(uniquement CX225SR)
A11
Sonde niveau carburant
A18 Led vitesse translation
A19
A20
Led 1ère vitesse essuie-glace

A5
A6 Led 2ème vitesse essuie-glace
A14
A16
Voyant mini carburant

B2 Voyant pression d’huile moteur


Mano. pression d’huile moteur
B3
Manocontact rotation
B4 Voyant surchauffe liquide
Bouton ralenti moteur refroidissement ou huile hydr.
B5
Manocontact translation

Manocontact tourelle B6 Voyant charge batteries


B8
Mode de travail Voyant défaut électrique moteur
B9
A4
Commande buzzer
B10 Voyant bougies préchauffage
Commande power boost
(uniquement CX225SR) B11
Défaut moteur Illumination tableau de bord
B12
Entrée voyant bougies préch.
B13
Bouton mise au ralenti
B14
Masse B15

B16

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 33 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT
Contrôle du moteur thermique
1) Configuration du circuit

1
S1 A2

A3
R3

B41

R2

B1

4a-1

A3
2

A2
3 4 5

4a-p4

1 Moteur thermique A3 Accélération électronique


2 Détecteur crémaillère B1 Sonde température liquide refroidissement
3 Circuit de contrôle B41 Capteur régime moteur thermique
4 Circuit de commande moteur linéaire R2 Résistance de régulation débit carburant
5 Circuit d’accélération électronique R3 Commande d'accélération
A2 Boîtier électronique moteur thermique S1 Contacteur de démarrage

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 34
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
2) Contrôle de la consommation carburant 4) Contrôle du moteur à la mise à l'arrêt
4. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) calcule En recevant le signal d'arrêt du moteur (lorsque le
le régime cible sur la base : contact est coupé), le boîtier électronique du moteur
- des signaux de tension de la commande d'accé- thermique (A2) transmet le signal de position de la cré-
lération (R3), maillère "pas d'injection" à l'accélération électronique
- des signaux de tension de la sonde de tempéra- (A3) et active le signal d'arrêt moteur.
ture liquide refroidissement (B1),
- des signaux de tension (contacteur de démar- 5) Erreur d'assistance de l'accélération
rage S1) alimentant le boîtier électronique électronique et mode secours
moteur. 1. Le signal du détecteur de crémaillère arrive au boîtier
5. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) calcule électronique du moteur thermique (A2).
le débit de carburant par la différence entre le régime 2. Le boîtier électronique du moteur thermique (A2)
cible (sonde tachymétrique de l'accélération électro- compare la position cible et la position réelle de la
nique) et le régime réel (capteur de régime moteur crémaillère.
B41).
3. Si le boîtier électronique moteur thermique (A2)
6. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) con- détermine que la crémaillère ne se trouve pas à la
vertit le débit de carburant en position cible de la cré- bonne position cible, il la considère comme erreur
maillère de l'accélération électronique (A3) et corrige d'assistance et arrête le moteur.
cette position cible selon la résistance de régulation
(R2). 4. Si le mode secours est activé lors d'une erreur
d'assistance de l'accélération électronique (A3), le
3) Contrôle du moteur au démarrage moteur fonctionne en mode secours.
1. En positionnant le contacteur (S1) en position de 5. En mode secours, la position de la crémaillère est
démarrage, le signal de démarrage est envoyé simul- exclusivement réglée par le capteur régime moteur
tanément au démarreur et au boîtier électronique du thermique (B41).
moteur thermique (A2).
2. Le boîtier électronique du moteur thermique (A2)
détermine le débit d'injection en carburant. Ce débit
est déterminé par les données de température de
l'eau et nombre réel de tours du moteur.
3. Une fois le signal de démarrage éteint, le boîtier élec-
tronique du moteur thermique (A2) passe du contrôle
du carburant au démarrage au contrôle normal du
débit d'injection.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 35 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Contrôle des modes N/E (uniquement CX225SR)
1) Configuration du circuit

A8 S1
A2

B26

B27 2
S30

CS02G529
1 Moteur thermique B26 Pressostat pilotage supérieur (bague jaune)
2 Pompe injection B27 Pressostat pilotage translation
A2 Boîtier électronique moteur thermique S1 Contacteur démarrage
A8 Sélecteur mode moteur thermique S30 Interrupteur mode N/E
2) Diagramme des temps

4
CS02G530

3 Vitesses moteur thermique 4 Démarrage moteur thermique, position accéléra-


tion maxi

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 36
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
3) Fonctionnement
1. Lorsque l’interrupteur mode N/E (S30) est sur la
position E, le moteur thermique est réglé en mode
économie de carburant (1800 tr/min).
2. Lorsque l’interrupteur mode N/E (S30) est sur la
position N, le moteur thermique est réglé en mode
travail (2000 tr/min).
3. Si la pelle ne travaille pas (B26, B27 sont off), et que
l’interrupteur mode N/E (S30) est sur la position N, la
vitesse du moteur thermique chute à 1800 tr/min
pour réduire la consommation de carburant.
Cette fonction n’est pas opérationnelle quand l’inter-
rupteur mode N/E (S30) est sur la position E.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 37 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Contrôle de l’accélération
1) Configuration du circuit

R3 A3

A2

CS02D777
1 Moteur thermique A3 Accélération électronique
A2 Boîtier électronique moteur thermique R3 Commande d'accélération

2) Fonctionnement
1. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) cal- cible de la crémaillère et sa position réelle (valeur
cule la position cible de la crémaillère à l’aide du mesurée par le détecteur de crémaillère) et déplace
nombre de tours cible et des données de chaque la crémaillère en faisant tourner le moteur électrique
détecteur (nombre réel de tours moteur, position pour ajuster la quantité d’injection de carburant.
réelle de la crémaillère, résistance régulation de
3. En répétant ce processus, le boîtier électronique
débit carburant), et il émet le signal à l’accélération
moteur thermique (A2) contrôle l’accélération électro-
électronique.
nique (A3) pour obtenir : nombre réel de tours = nom-
2. L’accélération électronique (A3) calcule la position bre cible de tours.

3) Relation entre la commande d’accélération et le nombre de tours moteur


Commande accélération

Régime moteur (tr/min)

4a-p6b
Tension d’entrée Commande accélération (%)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 38
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Contrôle de mise au ralenti du moteur thermique
1) Configuration du circuit

A3
S16

P1 A2

CS02D778
1 Moteur thermique P1 Tableau de bord
A2 Boîtier électronique moteur thermique S16 Interrupteur mise au ralenti moteur thermique
A3 Accélération électronique

2) Diagramme des temps

S16

IN1

IN2

S16

4a-p7b

3) Fonctionnement
1. Si le contacteur de démarrage (S1) est en position 2. Chaque fois que l’on actionne l’interrupteur de mise
"OFF" lorsque l’interrupteur de mise au ralenti au ralenti (S16), le ralenti du moteur thermique sera
(S16) est en position "ON", celui-ci (S16) reviendra alternativement activé/désactivé.
en position "OFF" dès que l’on actionnera le con-
tacteur de démarrage (S1) sur la position "ON".

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 39 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Préchauffage automatique du moteur thermique
1) Configuration du circuit

S1 A2 K2 1

P1 R1

2 B1

A3

4a-20a
1 Moteur thermique K2 Relais bougie de préchauffage
2 Voyant préchauffage P1 Tableau de bord
A2 Boîtier électronique moteur thermique R1 Bougie de préchauffage
A3 Accélération électronique S1 Contacteur de démarrage
B1 Sonde température liquide refroidissement

2) Fonctionnement
1. Lors de la mise sous contact (IN1 = ON), le boîtier 6. Après retour de la clé de contact (S1) de "DEMAR-
électronique principal (A1) calcule le temps de pré- RER" sur "MARCHE" (IN1 = ON ; IN2 = OFF), le boî-
chauffage (Tp) à partir de la température liquide tier électronique moteur thermique (A2) active le
refroidissement (voir graphique). relais de préchauffage (K2) pendant le temps après
postchauffage (Ta), sans allumer le voyant préchauf-
2. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) active
fage (2).
le relais de préchauffage (K2) durant le temps de pré-
chauffage (Tp) calculé précédemment. 7. La procédure de postchauffage permet de stabiliser
le régime moteur thermique lors du démarrage, afin
3. A la fin du temps de préchauffage (Tp), le voyant pré-
de réduire les émissions de fumées à l’échappement.
chauffage (1) s’éteint et le relais de préchauffage (K2)
reste activé pendant 2 secondes. 8. Le système de contrôle mentionné ci-dessus com-
mence immédiatement, le contact mis, le préchauf-
4. Lorsque la clé de contact (S1) est tournée sur
"DEMARRER" (ST, IN2 = ON), le boîtier électronique fage sera effectif, seulement si le temps de
préchauffage dépasse 3 secondes (température
moteur (A2) réactive le relais de préchauffage (K2),
liquide refroidissement inférieure à -5°C).
sans allumer le voyant préchauffage (2).
5. Le boîtier électronique moteur thermique (A2) calcule
le temps après postchauffage (Ta) à partir de la tempé-
rature liquide refroidissement (voir graphique).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 40
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
3) Graphique temps de préchauffage (Tp) et après préchauffage (Ta)

16 80

Temps d’après préchauffage (Ta) en secondes


Temps de préchauffage (Tp) en secondes

14 70

12 60

10 50

8 40

6 30

4 20

2 10

0 0
-20 -15 -10 -5 0 5 10 -20 -15 -10 -5 0 5 10
Température d’eau moteur (°C) Température d’eau moteur (°C)

4) Organigramme

Mise en route
Début moteur

Bougie activée
Contact

Calcul du temps Temp. Calcul du temps


Temp.
préchauffage eau après préchauf-
eau

Temps calculé
Temps calculé

Bougie activée
Bougie activée Signal actif

Temps écoulé
Temps écoulé

Bougie
Bougie activée Signal désactivée
2 secondes désactivé

Fin
Bougie
désactivée

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 41 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
5) Diagramme des temps
a) Si la mise en route du moteur à lieu dans les 2 secondes suivant l’allumage du voyant préchauffage (2)

ST
Contacteur
ON
de
démarrage OFF

Bougie ON
de OFF A B C D
préchauffage
3 sec.

Voyant ON
préchauffage OFF

b) Si la mise en route du moteur à lieu après les 2 secondes suivant l’allumage du voyant préchauffage (2)

ST
Contacteur ON
de
démarrage OFF

Bougie ON
de OFF A B C D
préchauffage
3 sec.

Voyant ON
préchauffage OFF

c) Si la mise en route du moteur à lieu pendant l’allumage du voyant préchauffage (2)

ST
Contacteur
ON
de
démarrage OFF

Bougie ON
de OFF A B D
préchauffage
3 sec.

Voyant ON
préchauffage OFF

A. Temps de préchauffage Tp D. Temps de postchauffage Ta


B. 2 secondes de préchauffage supplémentaire
C. Temps de préchauffage à la mise en route moteur

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 42
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Contrôle du ralenti par la tension batterie et la température liquide
refroidissement
L’objectif de cette fonction est d’empêcher le déchargement de la batterie ou la baisse de la température liquide
refroidissement en cas de régime ralenti trop long.

1) Configuration du circuit

A2 1

B1

A3

CS00F516
1 Moteur thermique A3 Accélération électronique
A2 Boîtier électronique moteur thermique B1 Sonde température liquide refroidissement

2) Fonctionnement
Lorsque le temps au régime ralenti est trop long et que la tension fournie au boîtier électronique moteur thermique
(A2) baisse ou que la température du liquide de refroidissement (B1) est basse, le régime ralenti augmente auto-
matiquement (voir figures ci-dessous).
Ajustement du régime en fonction de la tension Ajustement du régime ralenti en fonction de la
batterie température du liquide de refroidissement
Régime ralenti (tr/min)

Régime ralenti (tr/min)

Tension d’alimentation du boîtier Température du liquide


électronique moteur (volt) de refroidissement (°C)

CS02D808 CS02D809

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 43 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Arrêt d’urgence du moteur thermique
1) Configuration du circuit

M2

K1
1

S9

A2 A3

CS02D779
1 Moteur thermique K1 Relais arrêt d'urgence moteur thermique
A2 Boîtier électronique moteur thermique M2 Moteur arrêt d'urgence moteur thermique
A3 Accélération électronique S9 Interrupteur arrêt d'urgence moteur thermique

2) Fonctionnement
1. Si l’interrupteur d’arrêt d’urgence moteur thermique 3. L’entrée du signal d’arrêt (IN1) sur le boîtier électroni-
(S9) est activé, la sortie du transistor OUT1 = 0 que moteur thermique (A2) tombe à 0 volt, le boîtier
volt. électronique moteur thermique (A2) l’accepte comme
statut d’arrêt d’urgence et transmet le signal "arrêt
2. OUT1 étant à 0 volt, le relais d’arrêt d’urgence (K1)
moteur" OUT2 = 0 volt.
est activé ainsi que le moteur d’arrêt d’urgence (M2).
4. L’accélération électronique (A3) commence à contrô-
ler l’arrêt du moteur en recevant le signal (position de
la crémaillère = 0 mm).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 44
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
3) Diagramme des temps

CS02D780

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 45 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Verrouillage des fonctions
1) Configuration du circuit

K7 F21

F23 F4

Y2
G1 S51

CS00F501
F4 Fusible 10 A ; annulation des commandes hydrauli- G1 Batterie
ques K7 Relais de batterie
F21 Boîte à fusibles S51 Contacteur levier d'annulation commandes hydrau-
F23 Fusible 65 A ; protection principale des circuits F1 à liques
F10 et F13 à F20 Y2 Electrovanne pression pilotage (bague bleue)

2) Fonctionnement
Lorsque le moteur thermique est démarré et que le
levier d’annulation de commande est en position tra-
vail, l’électrovanne pression pilotage (bague bleue)
(Y2) est activée.
Lorsque l’électrovanne pression pilotage (bague
bleue) (Y2) est activée, la pression de pilotage est
fournie aux asservissements et la machine est prête à
fonctionner.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 46
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Surtarage (uniquement CX225)
1) Configuration du circuit

P1

Y5
S29

K28

CS02H504
K28 Relais électrovanne surtarage S29 Interrupteur surtarage
P1 Tableau de bord Y5 Electrovanne surtarage (bague jaune)
2) Diagramme des temps

1 1 1
CS02H505
1 Surtarage opérationnel
3) Fonctionnement
Lorsque l’on actionne l’interrupteur de surtarage (S29),
un signal est envoyé au tableau de bord (P1). Ce qui a
pour effet d’exciter le relais électrovanne surtarage
(K28) et par conséquence l’électrovanne surtarage
(Y5) pendant environ 8 secondes. Durant ces 8 secon-
des, la soupape de décharge principale est surtarée.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 47 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Frein de rotation
1) Configuration du circuit

P1

K19
S1

B22

B26 Y3

CS02D781
1 Frein de rotation K19 Relais frein de rotation
B22 Pressostat pilotage rotation P1 Tableau de bord
B26 Pressostat pilotage supérieur (bague jaune) S1 Contacteur de démarrage
B27 Pressostat pilotage translation Y3 Electrovanne frein rotation (bague rose)

2) Fonctionnement de la commande de frein de rotation


Le frein de rotation (1) sera activé 5 secondes après
que le pressostat pilotage rotation (B26) soit en posi-
tion ouverte.
Le frein de rotation (1) sera activé 3 secondes après le
retard de coupure alimentation.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 48
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
3) Diagramme des temps

B B B B
CS02D782
A Retard de coupure d’alimentation
B Frein de rotation bloqué

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 49 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Vitesse de translation
1) Configuration du circuit

P1 Y4

S2

1 K18

CS02D783
1 Voyant vitesse translation S2 Interrupteur vitesse translation
K18 Relais vitesse translation Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague
P1 Tableau de bord rouge)

2) Diagramme des temps

A A

CS02D784
A Test lampe

3) Fonctionnement
Lorsque l’on positionne le commutateur de démarrage
sur la position "Contact", la 1ère vitesse est sélection-
née par défaut.
A chaque impulsion sur l’interrupteur vitesse transla-
tion (S2), la vitesse de translation change de la
manière suivante I ® II, II ® I et le voyant correspon-
dant s’allume.
CENTRE DE FORMATION CASE
EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 50
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Retard de coupure d’alimentation
1) Configuration du circuit

P1

S1

G1 K7

CS02D790
G1 Batterie P1 Tableau de bord
K7 Relais de batterie S1 Contacteur de démarrage

2) Diagramme des temps

CS02D791
Protection par transistor de puissance
Pour protéger les circuits du tableau de bord (P1) en cas de court-circuit d’une électrovanne ou d’un relais, les
transistors de puissance stoppent l’alimentation électrique.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 51 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Indicateur température liquide refroidissement
1) Configuration du circuit

P1

B9

1 2

B10 3
B1
A2

CS02D792
A2 Boîtier électronique moteur thermique 1 Indicateur température liquide refroidissement
B1 Sonde température liquide refroidissement 2 Voyant surchauffe liquide refroidissement ou huile
B9 Sonde température liquide refroidissement hydraulique
B10 Thermocontacteur température huile hydraulique 3 Alarme sonore
P1 Tableau de bord

2) Spécifications indicateur température 3) Spécification du signal de surchauffe


liquide refroidissement (1) du boîtier électronique moteur thermique
(A2)

SORTIE ON (°C) 105


SORTIE OFF (°C) 92

CS02D793

4) Diagramme des temps

CS02D794

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 52
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Niveau de carburant
1) Configuration du circuit

P1

R5 2

CS02D805
1 Indicateur de niveau carburant P1 Tableau de bord
2 Voyant niveau mini carburant R5 Sonde niveau carburant
3 Alarme sonore

2) Spécification de la sonde niveau carburant


QUANTITE CARBURANT B 1/2 A
RESISTANCE (W) 90 38 10

CS02D807

3) Diagramme des temps

CS02D806
C Test lampe D Test alarme sonore

4) Fonctionnement
Lorsque la résistance de la thermistance de la sonde niveau carburant (R5) chute à 37 Ohms ou plus, le voyant
niveau carburant (2) s’allume.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 53 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Pression d’huile moteur thermique
1) Configuration du circuit

P1
B21

S1 1 3

CS02D810
1 Démarrage B21 Pressostat pression d’huile moteur
2 Voyant pression d’huile moteur thermique P1 Tableau de bord
3 Alarme sonore S1 Contacteur de démarrage

2) Diagramme des temps

CS02D811
A Démarrage B Test

3) Spécification du pressostat pression huile moteur thermique


Le contact du pressostat pression d’huile moteur thermique (B21) s’ouvre à partir de 0,4 MPa.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 54
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Charge batterie
1) Configuration du circuit

P1

G2
2

S1 3
1

CS02D812
1 Démarrage G2 Alternateur
2 Voyant charge batterie P1 Tableau de bord
3 Alarme sonore S1 Contacteur de démarrage

2) Diagramme des temps

CS02D813
A Démarrage B Test

3) Fonctionnement
Lorsque la tension de sortie de l’alternateur (L) chute à 6 V, l’alerte charge batterie fonctionne.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 55 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Essuie-glace / Lave-glace
1) Configuration du circuit

M3
P1

S11
K20
1

2
M4
S12
K21

CS02D787
1 Voyant essuie-glace intermittent M4 Moteur pompe lave-glace
2 Voyant essuie-glace continu P1 Tableau de bord
K20 Relais moteur essuie-glace S11 Interrupteur essuie-glace
K21 Relais pompe lave-glace S12 Interrupteur lave-glace
M3 Moteur essuie-glace

2) Diagramme des temps


1. Essuie-glace

A B A
CS02D788
A Intermittent 2. Essuie-glace / Lave-glace
B Continu

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 56
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR

CS02D789

3) Fonctionnement
Les voyants essuie-glace intermittent (1) et continu (2) ne s’allument pas lorsque l’on actionne l’interrupteur de
lave-glace (S12).

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 57 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Phares de travail
1) Configuration du circuit

P1 1 K4
E2

E3
S10

P6

CS02D785
1 Eclairage tableau de bord K4 Relais phares de travail
2 Eclairage tableau commande climatiseur P1 Tableau de bord
E2 Phare de travail (équipement) P6 Tableau commande climatiseur
E3 Phare de travail (cabine) S10 Interrupteur phares de travail

2) Diagramme des temps

CS02F517

3) Fonctionnement
Une impulsion sur l’interrupteur phares de travail (S10)
allume les phares de travail (E2) (E3) ainsi que les
éclairages des tableaux de bord et tableau de com-
mande climatiseur.
Une seconde impulsion éteint l’ensemble des élé-
ments allumés.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 58
DETECTION DES PANNES CX135SR-CX225SR
Indicateur de surcharge
1) Configuration du circuit

A7

S13

H3 B45

CS02D814
A7 Boîtier électronique indicateur de surcharge H3 Alarme sonore indicateur de surcharge
B45 Capteur de pression indicateur de surcharge S13 Interrupteur indicateur de surcharge

2) Diagramme des temps

CS02F516

3) Spécification du capteur de pression indicateur de surcharge


ALERTE ON (MPa) 16,1
ALERTE OFF (MPa) 15,1

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 59 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR
CONTROLE ELECTRIQUE DES COMPOSANTS

Equipement de contrôle
Outil : voir "Outils spéciaux".
Détail colis de connecteurs de service

BS98F225
4. Pour côté faisceau de moteur arrêt d’urgence
moteur thermique (6P)

BS98F222
1. Non utilisé

BS98F226
5. Pour électrovanne et sonde niveau carburant

BS98F223
2. Non utilisé

BS98F527
6. 7. Pour valve proportionnelle pompe hydraulique

BS98F224
3. Pour moteur arrêt d’urgence moteur thermique
(6P)

BS98F228
8. Pour pressostat (2P)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 60
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR

CD00N019
BS98F229 14.NON UTILISÉ

9. Pour côté faisceau de pressostat

CS00E531
15. Pour sonde de température huile hydraulique et
liquide refroidissement
BS98F230
10. Pour contacteur embrayage compresseur climati-
sation (2P)

BS98F231
11. Non utilisé
CS00E530
16. Pour capteur de régime moteur thermique

BS98F232
12. Non utilisé

CS00E532
17. Pour capteur de pression

CD00N018
13.NON UTILISÉ

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 61 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR

CS00J512
18.POUR ACCÉLÉRATION ÉLECTRONIQUE (RED4)

CS00J513
19. Pour accélération électronique (RED4)

CS00J514

20. Pour accélération électronique (RED4)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 62
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR
)Arrêt d’urgence du moteur thermique

M2

CS00E535
1. Débrancher le connecteur (1) du moteur d’arrêt
d’urgence moteur thermique (M2).

2 3

CS99A846
Brancher le connecteur de service (6P) (4) approprié
sur le connecteur côté faisceau principal (2) unique-
ment.
S’assurer que le fil LR (bleu/rouge) du connecteur de
service (4) est en liaison avec le fil LR du faisceau
principal (2) et installer l’appareil de mesure (3).
NOTA: La borne + de l’appareil de mesure doit être
branchée sur le fil LR (bleu/rouge) du connecteur de
service et la borne - à la masse de la machine.
2. Mettre la clé de démarrage sur la position "ON", la
tension lue sur l’appareil de mesure doit être de 24 V.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 63 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR
Bloc électrovannes
(CX75SR) (CX225SR)
1. Débrancher le connecteur (1) d’une des électro- 1. Débrancher le connecteur (1) d’une des électro-
vannes du bloc 3 électrovannes. vannes du bloc 3 électrovannes.

1 Y2

Y3 Y5 Y2 Y4 1

Y4
Y3

CD02D036 CD02D036

Couleur Couleur
Repère Fonction Repère Fonction
bague bague
Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation Marron Y5 Electrovanne annulation pression pilotage Jaune
Y3 Electrovanne frein rotation Vert Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation Rouge
Y2 Electrovanne pression pilotage Blanche Y3 Electrovanne frein rotation Rose
Y2 Electrovanne pression pilotage Bleue

(CX135SR)

1 Y4 2
Yn

Y2
1
Y3 CS99A843
Brancher le connecteur de service (2P) (3) approprié sur
CD02D036 le connecteur du solénoïde (1) de l’électrovanne
Couleur débranchée (Yn) uniquement et installer l’appareil
Repère Fonction
bague de mesure (2).
Y4 Electrovanne 2ème vitesse de translation Rouge 2. Une fois le branchement terminé, la valeur de la
Y3 Electrovanne frein rotation Rose résistance du solénoïde lue sur l’appareil de mesure
Y2 Electrovanne pression pilotage Bleue (2) doit être de 45 W à 20°C.
NOTA: La valeur de la résistance varie avec la cha-
leur.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 64
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR
Capteur de régime moteur thermique

B41

1
CS02D834
1. Débrancher le connecteur (1) du capteur de
régime moteur (B41).

B41
2

BS98F255
2. Brancher le connecteur de service (2P) (2) approprié
sur le connecteur (1) du capteur régime moteur ther-
mique (B41) uniquement et installer l’appareil de
mesure (3).
3. Une fois le branchement terminé, la valeur de la
résistance du capteur de régime (B41) lue sur l’appa-
reil de mesure (3) doit être de 0,7 kW à 25°C.
NOTA: La valeur de la résistance varie avec la cha-
leur.

CENTRE DE FORMATION CASE


5 - 65 EDITION SEPTEMBRE 2003
DETECTION DES PANNES CX75 135 225 SR
Sonde de température liquide refroidisse-
ment et huile hydraulique 3
4

8
5
6

B1 7

CS99A851

B9 2 3 Connecteur de service (2P)


4 Thermomètre
CS02D833
5 Récipient
6 Sonde température (B1) ou (B9) ou (B10)
7 Source de chaleur
8 Appareil de mesure
3. Une fois le branchement terminé, installer la sonde
(B1) ou (B9) ou (B10) dans le récipient (5) contenant
de l’eau. A l’aide de la source de chaleur (8) augmen-
ter progressivement la température de l’eau. A l’aide
3 de l’appareil de mesure (9), contrôler la valeur de la
résistance en fonction de la température lue sur le
thermomètre (4) (voir tableaux ci-dessous).

B10 Sonde température liquide refroidissement (B1)


CS02D835
Température (°C) 20 80 105
1. Débrancher les connecteurs (1) ou (2) des sondes
Résistance (W) 6004 8949 4731
température (B1) ou (B9) ou le connecteur (3) du
thermocontacteur température huile hydraulique
(B10). Puis déposer les sondes température Sonde température liquide refroidissement (B9)
liquide refroidissement (B1) ou (B9) ou le thermo-
contacteur température huile hydraulique (B10). Température (°C) 50 95 115
Résistance (W) 153,9 32,3 18,4
2. Brancher le connecteur de service (2P) (3) approprié
sur le connecteur (1) ou (2) de la sonde température
Thermocontacteur température huile hydraulique
(B1) ou (B9) ou (B10) et installer l’appareil de mesure
(B10)
(9).
Contact fermé (°C) 98
Contact ouvert (°C) 91

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 5 - 66
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75-135-225SR
TABLE DES MATIERES

Fonctions hydrauliques CX 75 SR......................................................................................................... 3


Commandes au neutre............................................................................................................................ 4
Circuit grande vitesse de translation...................................................................................................... 6
Circuit petite vitesse de translation........................................................................................................ 8
Circuit translation rectiligne .................................................................................................................. 10
Circuit de rotation .................................................................................................................................. 12
Circuit montée de flèche ........................................................................................................................ 16
Circuit descente de flèche, valve maintien de charge ............................................................................ 18
Circuit sortie/rentrée de balancier.......................................................................................................... 20
Circuit ouverture du godet ..................................................................................................................... 22
Circuit fermeture du godet..................................................................................................................... 23
Circuit pince........................................................................................................................................... 24
Circuit marteau ...................................................................................................................................... 26
Circuit lame de nivelage ........................................................................................................................ 28
Circuit rétro déporté............................................................................................................................... 30

Fonctions hydrauliques CX 135 SR....................................................................................................... 32


Commandes au neutre............................................................................................................................ 34
Circuit grande vitesse de translation...................................................................................................... 36
Circuit petite vitesse de translation........................................................................................................ 38
Circuit translation rectiligne .................................................................................................................. 40
Circuit de rotation .................................................................................................................................. 42
Circuit montée de flèche ........................................................................................................................ 46
Circuit descente de flèche, valve maintien de charge ............................................................................ 48
Circuit de réalimentation descente de flèche ......................................................................................... 48
Circuit anti-vibration descente de flèche ............................................................................................... 48
Circuit sortie de balancier, valve maintien de charge ............................................................................ 50
Circuit rentrée de balancier.................................................................................................................... 52
Circuit réalimentation rentrée balancier ................................................................................................ 52
Circuit ouverture du godet ..................................................................................................................... 54
Circuit fermeture du godet..................................................................................................................... 55
Circuit pince........................................................................................................................................... 56
Circuit marteau ...................................................................................................................................... 58
Circuit lame de nivelage ........................................................................................................................ 60
Circuit rétro déporté............................................................................................................................... 62

Fonctions hydrauliques CX 225 SR....................................................................................................... 64


Commandes au neutre............................................................................................................................ 66
Circuit grande vitesse de translation...................................................................................................... 68
Circuit petite vitesse de translation........................................................................................................ 70
Circuit translation rectiligne .................................................................................................................. 72
Circuit de rotation .................................................................................................................................. 74
Circuit priorité variable rotation ............................................................................................................ 76
Circuit montée de flèche ........................................................................................................................ 78
Circuit descente de flèche, valve maintien de charge ............................................................................ 80

CENTRE DE FORMATION CASE


6-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75-135-225SR
Circuit de réalimentation descente de flèche ......................................................................................... 82
Circuit anti-vibration descente de flèche ............................................................................................... 82
Circuit sortie de balancier ...................................................................................................................... 84
Circuit rentrée de balancier.................................................................................................................... 86
Circuit réalimentation rentrée balancier ................................................................................................ 86
Circuit ouverture du godet ..................................................................................................................... 88
Circuit fermeture du godet..................................................................................................................... 89
Circuit pince........................................................................................................................................... 90
Circuit marteau ...................................................................................................................................... 92

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6-2
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

FONCTIONS HYDRAULIQUES
Liste des fonctions
FONCTIONS DESCRIPTION PAGES
Translation
La grande vitesse est obtenue en changeant les moteurs de translation de
grande cylindrée à petite cylindrée.
Grande vitesse Page 6
Quand la pression augmente trop, les moteurs repassent automatiquement en
petite vitesse.
La petite vitesse est obtenue en passant en grande cylindrée les moteurs de
Petite vitesse Page 8
translation.
Translation Si vous utilisez l’équipement ou la rotation pendant la translation, la machine
Page 10
rectiligne continue en ligne droite sans zigzaguer.
Rotation
Quand la commande de rotation est au neutre, le moto-réducteur est freiné.
Quand la rotation est activée, le moto-réducteur est défreiné.
Quand la commande de rotation est au neutre, si l’on utilise la flèche, le
Freinage Page 12
balancier ou le godet, le moto-réducteur de rotation est défreiné.
La rotation est freinée 5 secondes après la remise au neutre de la commande
ou que l’équipement soit arrêté.
Le couple de rotation est maintenue par l’orifice calibré de priorité intégrée au
Priorité Page 14
distributeur.
Grâce à cette fonction, le nombre de rebonds lors de l’arrêt de la rotation est
Anti-rebond réduit.
Une valve de protection est montée sur le moteur de rotation.
Equipement
Montée de
Un tiroir interne permet d’avoir deux débits sur la montée de flèche. Page 16
flèche
Descente de
flèche, La descente de flèche est possible par le déverrouillage du maintien de charge
Page 18
maintien de intégrée au distributeur.
charge
Sortie de
Un tiroir interne permet d’avoir deux débits sur le balancier. Page 20
balancier
Les chocs lors de l’arrêt de l’équipement sont réduits par la cushion valve
Cushion valve
intégrant un réchauffage des pilotages.
Un élément d’option est intégré du distributeur, il peut être utilisé par exemple
Option 1 Page 24
pour un marteau ou une pince.
Un distributeur supplémentaire deux éléments est ajouté au distributeur
Option 2 principal pour commander une flèche rétro-déportée et/ou une lame de Page 26-28
nivelage.
Autres
Info réduction Est utilisée pour réduire la consommation de puissance en réduisant le débit
débit pompes des pompes quand la machine n’est pas chargée.

CENTRE DE FORMATION CASE


6-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Commandes au neutre
Au neutre, moteur tournant, une partie du débit venant de la pompe basse pression (1) arrive en PP, est divisé
par un pont d’orifices calibrés. Une partie traverse les deux tiroirs de translation, l’autre tous les autres tiroirs,
puis rejoignent le circuit de retour général. Quand les tiroirs seront déplacés, ces circuits seront verrouillés ce
qui fermera les pressostats pilotage supérieur (B26) et pilotage translation (B27)

1. Pompe basse pression


2. Pont d’orifices calibrés
B26. Pressostat pilotage supérieur
B27. Pressostat pilotage translation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6-4
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

B27

B26

CENTRE DE FORMATION CASE


6-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
CS02F559

Circuit grande vitesse de translation


Les moteurs translation (21) sont alimentés par deux débits.
En grande vitesse les moteurs translation (21) sont positionnés en petite cylindrée.
Les moteurs translation (21) ont un circuit interne qui leurs permet de passer de petite à grande cylindrée
quand la pression d’alimentation dépasse une certaine valeur.
La sortie de pompe A1 entre en P1 sur le distributeur tandis que la pompe A2 entre en P2. Un débit va
directement sur le tiroir de translation gauche et l’autre sur le tiroir de translation droite.
L’électrovanne 2ème vitesse de translation (bague marron) (Y4) doit être excitée pour passer en grande
vitesse. La pression de pilotage 2ème vitesse de translation de 42 bar (4,2 MPa) venant de l’électrovanne
2ème vitesse de translation (Y4), traverse le joint tournant (16) et va piloter les tiroirs de changement de
cylindrée des moteurs translation (21).

16. Joint tournant


21. Moteur translation
C1. Pilotage 2ème vitesse de translation
Pa1/A1. Marche avant gauche
Pb1/B1. Marche arrière gauche
Pa6/A6. Marche avant droite
Pb6/B6. Marche arrière droite
P1. Tableau de bord
S2. Interrupteur de vitesse translation
Y4. Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague marron)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6-6
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

21 21

16

Y4
S2

P1

CS02F540

CENTRE DE FORMATION CASE


6-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit petite vitesse de translation
Par défaut les moteurs translation (21) sont sélectionnés en petite vitesse. Même si la machine est en grande
vitesse lorsque l’on coupe le contact, quand on remet le contact les moteurs translation (21) sont
automatiquement sélectionnés en petite vitesse.
La sortie de pompe A1 entre en P1 sur le distributeur tandis que la pompe A2 entre en P2. Un débit va
directement sur le tiroir de translation gauche et l’autre sur le tiroir de translation droite.
L’électrovanne 2ème vitesse de translation (bague marron) (Y4) est désexcitée, et les tiroirs de changement de
cylindrées des moteurs translation (21) sont en communication avec le circuit de retour.

21. Moteur translation


C1. Pilotage 2ème vitesse de translation
Pa1/A1. Marche avant gauche
Pb1/B1. Marche arrière gauche
Pa6/A6. Marche avant droite
Pb6/B6. Marche arrière droite
P1. Tableau de bord
S2. Interrupteur de vitesse translation
Y4. Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague marron)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6-8
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

21 21

Y4
S2

P1

CS02F541

CENTRE DE FORMATION CASE


6-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit translation rectiligne
Ce chapitre décrit le cas ou la translation est utilisée en même temps que la montée de flèche.
Lorsque la montée de flèche est sollicitée, le tiroir flèche 2 est piloté, le circuit de basse pression venant de PP
et traversant tous les tiroirs d’équipement et de rotation est fermé. Ce circuit monte en pression jusqu’à 42 bar
(4,2 MPa), ce qui pilote la valve de translation rectiligne (1). De ce fait, le débit de la pompe A1 alimente les
deux translations en P1 et le débit de la pompe A2 alimente l’équipement en P2. Les deux moteurs translation
(21) étant alimenté en parallèle, leur pression est égale et la machine translate en ligne droite. De plus si le
débit n’est pas complètement utilisé sur l’équipement, le surplus de ce débit va sur la translation et la réduction
de vitesse est minimum.
Si d’autres fonctions que la flèche sont utilisées en même temps que la translation, le fonctionnement est
identique.

1. Valve de translation rectiligne


21. Moteur translation
Pa1/A1. Marche avant gauche
Pb1/B1. Marche arrière gauche
Pa6/A6. Marche avant droite
Pb6/B6. Marche arrière droite
Pa4. Tiroir de flèche 2
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 10
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

21 21

CS02F542

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit de rotation
Le moteur rotation (22) est alimenté par un débit.
Au démarrage du moteur thermique si la commande de rotation est au neutre, l’électrovanne frein de rotation
(bague verte) (Y3) est excitée et le moteur rotation est freiné.
Quand on commande la rotation, le pressostat pilotage rotation (B22) se ferme. L’électrovanne frein de rotation
(bague verte) (Y3) est désexcitée et le moteur rotation (22) est défreiné. La tourelle peut donc tourner.
Lorsque l’on commande l’équipement dans les cinq secondes qui suivent le retour de la commande de rotation
au neutre, des efforts latéraux sont générés sur l’équipement. Pour éviter ces forces de torsion, le moteur de
rotation (22) est défreiné.
Cinq secondes après le retour au neutre de la commande de l’équipement ou de la rotation, l’électrovanne
frein de rotation (bague verte) (Y3) est excitée et le moteur de rotation (22) est freiné.

Contacteur Pressostat Pressostat Electrovanne Moteur de


Fonctions
de démarrage pilotage rotation pilotage supérieur frein de rotation rotation
ouvert aucune ouvert ouvert désexcitée freiné
aucune ouvert ouvert excitée freiné
équipement ouvert fermé excitée freiné
fermé rotation fermé fermé désexcitée défreiné
équipement + rotation fermé fermé désexcitée défreiné
arrêt équipement ouvert ouvert excitée après 5 s freiné

22. Moteur rotation


B22. Pressostat pilotage rotation
B26. Pressostat pilotage supérieur [fermé : 20 bar (2,0 MPa) - ouvert : 15 bar (1,5 MPa)]
C2. Pilotage frein de rotation
Pa3/A3. Rotation droite
Pb3/B3. Rotation gauche
P1. Tableau de bord
Y3. Electrovanne frein de rotation (bague verte)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 12
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

22

P1

B26

Y3

B22

CS02F543

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit priorité rotation
L’orifice calibré priorité rotation (1) permet d’avoir le couple maximum sur le moteur rotation (22) avec une
pression de rotation élevée même si l’on utilise en même temps le balancier. Le débit de la rotation est donc en
parallèle sur le balancier au travers de l’orifice calibré priorité rotation (1). Ce qui a pour effet d’améliorer la
vitesse du balancier.
Quand la rotation et la rentrée de balancier ou la montée de flèche se font simultanément, la pression de
rotation est maintenue.

1. Orifice calibré priorité rotation


22. Moteur rotation
Y3. Electrovanne frein de rotation (bague verte)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 14
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

22 1

Y3

CS02F544

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit montée de flèche
La montée de flèche (grande chambre du verin) (25) est alimentée par les débits pompe P1 et P2.
Le débit de la pompe P1 traverse la valve de translation rectiligne (1) ou le tiroir de translation gauche (2) puis
le passage de mise en parallèle pour traverser le tiroir de flèche 2 (3) et arriver en sortie du tiroir flèche 1 (4).
Le débit de la pompe P2 traverse le 2ème passage de mise en parallèle et le tiroir de flèche 1 (4) pour rejoindre
le débit de la pompe P1.
Les débits pompe P1 et P2 alimentent la grande chambre du vérin de flèche (25) en traversant la valve de
maintien de charge flèche (32).

1. Valve de translation rectiligne


2. Tiroir de translation gauche
3. Tiroir de flèche 2
4. Tiroir de flèche 1
25. Vérin flèche
32. Valve de maintien de charge flèche
P1. Débit sortie A1
P2. Débit sortie A2
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 16
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

32

25

CS02F546

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit descente de flèche, valve maintien de charge
La descente de flèche (petite chambre du verin) (25) est alimentée par le débit pompe A2 par l’orifice P2.
Quand la descente de flèche n’est pas actionnée, l’huile de la grande chambre du vérin flèche (25) est retenue
par la valve de maintien de charge flèche (32). Ce qui minimise les fuites en provenance du tiroir flèche 1 (1).
Lorsque la descente de flèche est actionnée seul le tiroir de flèche 1 (1) est piloté par l’orifice Pb8.
En même temps, la pression de pilotage arrive en Pc2 et déverrouille la valve de maintien de charge flèche
(32). Ce qui fait que l’huile de la grande chambre du vérin flèche (25) peut retourner au réservoir.

1. Tiroir de flèche 1
25. Vérin flèche
32. Valve de maintien de charge
P2. Débit sortie pompe A2
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche
Pc2. Maintien de charge flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 18
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

32

25

CS02F547

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit sortie/rentrée de balancier
Le vérin de balancier (27) est alimenté par les débits pompe A1 et A2 par les orifices P1 et P2.
Lorsque la commande de sortie de balancier est actionnée, les tiroirs de balancier 1 (1) et balancier 2 (3) sont
pilotés par les orifices Pa5 et Pa9.
Lorsque la commande de rentrée de balancier est actionnée, les tiroirs de balancier 1 (1) et balancier 2 (3) sont
pilotés par les orifices Pb5 et Pb9.
Le circuit de rentrée et sortie du verin de balancier (27) est configuré de façon à ce que l’huile venant de la
pompe A2 passant à travers le tiroir de balancier 2 (3), rejoigne en amont l’huile venant de la pompe A1 et
traversant le tiroir de balancier 1 (1).
Lorsque la rentrée de balancier est actionnée, l’huile de la petite chambre du vérin balancier (27) est réinjectée
dans la grande chambre du vérin balancier (27) en passant par l’orifice calibré (3) et du clapet anti-retour (4)

1. Tiroir de balancier 1
2. Tiroir de balancier 2
3. Orifice calibré
4. Clapet anti-retour
27. Vérin balancier
31. valve de maintien de charge
P1. Débit sortie pompe A1
P2. Débit sortie pompe A2
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 20
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

2
4

27

CS02F545

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 21 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit ouverture du godet
L’ouverture du godet (petite chambre du vérin) (28) est alimentée par le débit de la pompe P2.

28. Vérin godet


P2. Débit sortie pompe A2
Pa7/A7. Fermeture godet
Pb7/B7. Ouverture godet

28

CM02D011

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 22
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit fermeture du godet
La fermeture du godet (grande chambre du vérin) (28) est alimentée par le débit de la pompe P2.

28. Vérin godet


P2. Débit sortie pompe A2
Pa7/A7. Fermeture godet
Pb7/B7. Ouverture godet

28

CM02D010

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 23 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit pince
Le sélecteur 3 voies (option) (76) doit être positionné pour la fonction pince.
La pince peut être alimentée par les débits pompe P1 et P2.
Le débit de la pompe P1 alimente directement le tiroir d’option, le débit de la pompe P2 est forcé vers la valve
réinjection débit (75) et rejoint le débit de la pompe P1 à l’entrée du tiroir d’option.
Lorsque l’interrupteur marteau/pince (S14) est en position pince, l’électrovanne option deux débits marteau/
pince (Y9) est excitée.
Lorsque le pédibulateur (option) (72) est actionné vers l’avant ou vers l’arrière, la pression de pilotage après
être passée par le bloc bille navette (option) (79) et l’électrovanne option deux débits marteau/pince (Y9),
déverrouille la valve réinjection débit (75) et pilote le tiroir de réinjection de débit (61). Ce qui ferme le passage
libre du tiroir de réinjection de débit (61) et permet au débit de la pompe P2 d’être réinjecté vers la valve
réinjection débit (75) par l’orifice P3.
La pression de pilotage venant de l’électrovanne option deux débits marteau/pince (Y9) arrive à l’orifice P de la
valve réinjection débit (75) et actionne le tiroir de déblocage du clapet maintient de charge de la valve
réinjection débit (75). Par conséquent, l’huile arrivant à l’orifice B est réinjectée par l’orifice A de la valve
réinjection débit (75) vers l’orifice P4 du distributeur principal (15) pour rejoindre le débit de la pompe P1 à
l’entrée du tiroir d’option.
Lorsque l’on utilise simultanément la sortie de balancier et la pince, le débit pompe P1 alimente la pince et le
débit pompe P2 alimente le balancier.

61. Tiroir de réinjection de débit


72. Pedibulateur (option)
75. Valve de réinjection débit (option)
76. Sélecteur 3 voies (option)
79. Bloc bille navette (option)
P1. Débit sortie pompe A1
P2. Débit sortie pompe A2
Pa2/A2. Circuit option
Pb2/B2. Circuit option
S14. Interrupteur marteau/pince
Y9. Electrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 24
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

79 72
61
Y9

75

S14

76

CS02F548

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 25 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit marteau
Le sélecteur 3 voies (option) (76) doit être positionné pour la fonction marteau.
Le marteau est alimenté par le débit de la pompe P1.
Lorsque l’interrupteur marteau/pince (S14) est en position marteau et que l’on actionne le pédibulateur (option)
(72) vers l’avant de la machine, le tiroir d’option est piloté par l’orifice Pb2, ce qui permet d’alimenter le marteau
par l’orifice B2.
Dés que la pression de retour du marteau est supérieure à la pression de réglage de la soupape de sécurité du
sélecteur 3 voies (option) (76), l’huile retourne au réservoir par cette même soupape de sécurité.

72. Pedibulateur (option)


76. Sélecteur 3 voies (option)
P1. Débit sortie A1
Pa2/A2. Circuit option
Pb2/B2. Circuit option
Y9. Electrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 26
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

72

Y9

76

CS02F549

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 27 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit lame de nivelage
Le vérin de la lame de nivelage (2) est alimenté par le débit de pompe PR5.
Lorsque l’on actionne le levier de commande (1) de la lame de nivelage le tiroir correspondant est piloté par
l’orifice pra2 ou prb2, ce qui permet d’alimenter le vérin de la lame de nivelage (2) par l’orifice AR2 ou BR2.

1. Levier de commande lame de nivelage (option)


2. Vérin lame de nivelage
PR5. Débit sortie pompe A3
Pra2/AR2. Montée lame de nivelage
Prb2/BR2. Descente lame de nivelage

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 28
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

CS02F550

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 29 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR
Circuit rétro déporté
Le vérin du rétro déporté est alimenté par le débit de pompe PR5.
Lorsque l’on actionne le pédibulateur de commande (1) du rétro déporté le tiroir correspondant est piloté par
l’orifice pra3 ou prb3, ce qui permet d’alimenter le vérin du rétro déporté (2) par l’orifice AR3 ou BR3.

1. Pédibulateur de commande du rétro déporté (option)


2. Vérin du rétro déporté
PR5. Débit sortie pompe A3
Pra3/AR3. Rétro déporté à droite
Prb3/BR3. Rétro déporté à gauche

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 30
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX75SR

CS02F551

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 31 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Liste des fonctions
FONCTIONS DESCRIPTION PAGES
Translation
La grande vitesse est obtenue en changeant les moteurs de translation de
grande cylindrée à petite cylindrée.
Grande vitesse Page 6
Quand la pression augmente trop, les moteurs repassent automatiquement en
petite vitesse.
La petite vitesse est obtenue en passant en grande cylindrée les moteurs de
Petite vitesse Page 8
translation.
Translation Si vous utilisez l’équipement ou la rotation pendant la translation, la machine
Page 10
rectiligne continue en ligne droite sans zigzaguer.
Rotation
Quand la commande de rotation est au neutre, le moto-réducteur est freiné.
Quand la rotation est activée, le moto-réducteur est défreiné.
Quand la commande de rotation est au neutre, si l’on utilise la flèche, le
Freinage Page 12
balancier ou le godet, le moto-réducteur de rotation est défreiné.
La rotation est freinée 5 secondes après la remise au neutre de la commande
ou que l’équipement soit arrêté.
Le couple de rotation est maintenue par la valve de priorité intégrée au
distributeur.
Priorité Page 14
En tranchée, la valve de priorité variable de rotation est activée pour avoir
assez de débit sur le balancier.
Grâce à cette fonction, le nombre de rebonds lors de l’arrêt de la rotation est
Anti-rebond réduit.
Une valve de protection est montée sur le moteur de rotation.
Equipement
Montée de flèche Un tiroir interne permet d’avoir deux débits sur la montée de flèche. Page 16
Descente de
La descente de flèche est possible par le déverrouillage du maintien de charge
flèche, maintien Page 18
intégrée au distributeur.
de charge
Descente de Au travers de la réalimentation dans le tiroir de flèche, de la communication
flèche, permanente entre l’alimentation et le retour, l’accélération et l’info. de pression Page 18
réalimentation de réduction de débit sont maîtrisées.
Descente de
Les pointes de pression sont contrôlées par le circuit gardant une partie du
flèche, prévention Page 18
débit d’alimentation vers le passage libre, ainsi les vibrations sont réduites.
des vibrations
Sortie de
Un tiroir interne permet d’avoir deux débits sur le balancier. Page 20
balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 32 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
FONCTIONS DESCRIPTION PAGES
Equipement (suite)
Rentrée de
balancier, La rentrée de balancier est possible par le déverrouillage du maintien de
Page 22
maintien de charge intégrée au distributeur.
charge
Rentrée de
La valve d’annulation de la réalimentation fait que les mouvements combinées
balancier, Page 22
sont plus rapides.
réalimentation
Valve Les chocs lors de l’arrêt de l’équipement sont réduits par la valve
d’amortissement d’amortissement intégrant un réchauffage des pilotages.
Un élément d’option est intégré du distributeur, il peut être utilisé par exemple
Option 1 Page 28
pour un marteau ou une pince.
Un distributeur supplémentaire deux éléments est ajouté au distributeur
Option 2 principal pour commander une flèche rétro-déportée et/ou une lame de Page 30-32
nivelage.
Autres
Info réduction Est utilisée pour réduire la consommation de puissance en réduisant le débit
débit pompes des pompes quand la machine n’est pas chargée.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 33
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Commandes au neutre
Au neutre, moteur tournant, une partie du débit venant de la pompe basse pression (1) arrive en PP, est divisé
par un pont de restricteurs. Une partie traverse les deux tiroirs de translation, l’autre tous les autres tiroirs, puis
rejoignent le circuit de retour général. Quand les tiroirs seront déplacés, ces circuits seront verrouillés ce qui
fermera les pressostats pilotage supérieur (B26) et pilotage translation (B27).
La sortie de pompe A1 entre en P2 sur le distributeur tandis que la pompe A2 entre en P1, traversent le
distributeur par les passages libres. Ils sont contrôlés par deux limiteurs de pression (2) et (3) tarés à 26,7 bar
sous 27 l/min et deux restricteurs (4) et (5). Ces deux pressions sont envoyées aux pompes HP par les orifices
Pi1 et Pi2 pour les mettre au débit mini.

1. Pompe basse pression


2. Limiteur de pression
3. Limiteur de pression
4. Restricteur
5. Restricteur
B26. Pressostat pilotage supérieur
B27. Pressostat pilotage translation

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 34 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

Commandes au neutre

4 5

2 3

B27 B26

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 35
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit grande vitesse de translation
Les moteurs translation (21) sont alimentés par deux débits.
En grande vitesse les moteurs translation (21) sont positionnés en petite cylindrée.
Les moteurs translation (21) ont un circuit interne qui leurs permet de passer de petite à grande cylindrée
quand la pression d’alimentation dépasse une certaine valeur.
La sortie de pompe A1 entre en P2 sur le distributeur tandis que la pompe A2 entre en P1. Un débit va
directement sur le tiroir de translation gauche et l’autre sur le tiroir de translation droite.
L’électrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge) (Y4) doit être excitée pour passer en grande vitesse.
La pression de pilotage 2ème vitesse de translation de 39 bar venant de l’électrovanne 2ème vitesse de
translation (Y4), traverse le joint tournant (16) et va piloter les tiroirs de changement de cylindrée des moteurs
translation (21).

16. Joint tournant


21. Moteur translation
C1. Pilotage 2ème vitesse de translation
Pa1/A1. Marche avant droite
Pb1/B1. Marche arrière droite
Pa6/A6. Marche avant gauche
Pb6/B6. Marche arrière gauche
P1. Tableau de bord
S2. Interrupteur de vitesse translation
Y4. Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge)

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 36 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

Circuit grande vitesse de translation

21 21

16

Y4

S2

P1

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 37
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit petite vitesse de translation
Par défaut les moteurs translation (21) sont sélectionnés en petite vitesse. Même si la machine est en grande
vitesse lorsque l’on coupe le contact, quand on remet le contact les moteurs translation (21) sont
automatiquement sélectionnés en petite vitesse.
La sortie de pompe A1 entre en P2 sur le distributeur tandis que la pompe A2 entre en P1. Un débit va
directement sur le tiroir de translation gauche et l’autre sur le tiroir de translation droite.
L’électrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge) (Y4) est désexcitée, et les tiroirs de changement de
cylindrées des moteurs translation (21) sont en communication avec le circuit de retour.

21. Moteur translation


C1. Pilotage 2ème vitesse de translation
Pa1/A1. Marche avant droite
Pb1/B1. Marche arrière droite
Pa6/A6. Marche avant gauche
Pb6/B6. Marche arrière gauche
P1. Tableau de bord
S2. Interrupteur de vitesse translation
Y4. Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge)

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 38 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

21
21

Y4

S2

P1

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 39
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit translation rectiligne
Ce chapitre décrit le cas ou la translation est utilisée en même temps que la montée de flèche.
Lorsque la montée de flèche est sollicitée, le tiroir flèche 2 est piloté, le circuit de basse pression venant de PP
et traversant tous les tiroirs d’équipement et de rotation est fermé. Ce circuit monte en pression jusqu’à 39 bar,
ce qui pilote la valve de translation rectiligne (1). De ce fait, le débit de la pompe A2 alimente les deux
translations en P1 et le débit de la pompe A1 alimente l’équipement. Les deux moteurs translation (21) étant
alimenté en parallèle, leur pression est égale et la machine translate en ligne droite. De plus si le débit n’est
pas complètement utilisé sur l’équipement, le surplus de ce débit va sur la translation et la réduction de vitesse
est minimum.
Si d’autres fonctions que la flèche sont utilisées en même temps que la translation, le fonctionnement est
identique.

1. Valve de translation rectiligne


21. Moteur translation
Pa1/A1. Marche avant droite
Pb1/B1. Marche arrière droite
Pa6/A6. Marche avant gauche
Pb6/B6. Marche arrière gauche
Pa4. Tiroir de flèche 2
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 40 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

21 21

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 41
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit rotation
Le moteur rotation (22) est alimenté par un débit.
Au démarrage du moteur thermique si la commande de rotation est au neutre, l’électrovanne frein de rotation
(bague rose) (Y3) est excitée et le moteur rotation est freiné.
Quand on commande la rotation, le pressostat pilotage rotation (B22) se ferme. L’électrovanne frein de rotation
(bague rose) (Y3) est désexcitée et le moteur rotation (22) est défreiné. La tourelle peut donc tourner.
Lorsque l’on commande l’équipement dans les cinq secondes qui suivent le retour de la commande de rotation
au neutre, des efforts latéraux sont générés sur l’équipement. Pour éviter ces forces de torsion, le moteur de
rotation (22) est défreiné.
Cinq secondes après le retour au neutre de la commande de l’équipement ou de la rotation, l’électrovanne
frein de rotation (bague rose) (Y3) est excitée et le moteur de rotation (22) est freiné.

Contacteur Pressostat Pressostat Electrovanne Moteur de


Fonctions
de démarrage pilotage rotation pilotage supérieur frein de rotation rotation
ouvert aucune ouvert ouvert désexcitée freiné
aucune ouvert ouvert excitée freiné
équipement ouvert fermé excitée freiné
fermé rotation fermé fermé désexcitée défreiné
équipement + rotation fermé fermé désexcitée défreiné
arrêt équipement ouvert ouvert excitée après 5 s freiné

22. Moteur rotation


B22. Pressostat pilotage rotation
B26. Pressostat pilotage supérieur (bague jaune)
C2. Pilotage frein de rotation
Pa3/A3. Rotation gauche
Pb3/B3. Rotation droite
P1. Tableau de bord
Y3. Electrovanne frein de rotation (bague rose)

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 42 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

22

B22

P1

B26

Y3

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 43
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit priorité à la rotation
La pression de pilotage de rotation arrive dans le distributeur principal (15) par l’orifice Pc3 après avoir traversé
bloc bille navette de rotation (81) et pilote la valve de priorité rotation (1). Ce qui permet d’avoir le couple
maximum sur le moteur rotation (22) avec la pression de rotation élevée même si l’on utilise en même temps le
balancier.
En creusement, la pression de pilotage de montée de flèche pilote la valve de priorité rotation (1) par l’orifice
Pbu. Le débit de la rotation est donc en parallèle sur le balancier au travers de la valve de priorité rotation (1).
Ce qui a pour effet d’améliorer la vitesse du balancier.
Le creusement de la tranchée est plus régulier même si le passage libre est fermé par le tiroir de flèche 2.
Quand la rotation et la rentrée de balancier ou la montée de flèche sont fait simultanément, la mise en parallèle
reste réduite, et la pression de rotation est maintenue.

1. Valve de priorité rotation


15. Distributeur principal
22. Moteur rotation
81. Bloc bille navette de rotation
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier
Pa9/Pb9. Tiroir de balancier 2
Pa3/A3. Rotation gauche
Pb3/B3. Rotation droite
Pc3. Priorité à la rotation
Pb4. Tiroir de flèche 2
Pbu. Pilotage valve de priorité rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 44 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

22

15

81

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 45
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit montée de flèche
La montée de flèche (grande chambre des verins) (25) (26) est alimentée par les débits pompe P1 et P2.
Le débit de la pompe P1 traverse la valve de translation rectiligne (1) ou le tiroir de translation droite (2) puis le
passage de mise en parallèle pour traverser le tiroir de flèche 2 (3) et arriver en sortie du tiroir flèche 1 (4).
Le débit de la pompe P2 traverse le 2ème passage de mise en parallèle, le tiroir de flèche 1 (4) pour rejoindre
le débit de la pompe P1.
Les débits pompe P1 et P2 alimentent la grande chambre des vérins de flèche (25) (26) en traversant la valve
de maintien de charge flèche (32).

1. Valve de translation rectiligne


2. Tiroir de translation droite
3. Tiroir de flèche 2
4. Tiroir de flèche 1
25. Vérin flèche
26. Vérin flèche
32. Valve de maintien de charge flèche
P1. Débit sortie pompe A2
P2. Débit sortie pompe A1
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 46
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

32
25 26

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 47 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit descente de flèche, avec maintien de charge
La descente de flèche (petite chambre des verins) (25) (26) est alimentée par le débit pompe A1 par l’orifice
P2.
Quand la descente de flèche n’est pas actionnée, l’huile de la grande chambre des vérins flèche (25) (26) est
retenue par la valve de maintien de charge flèche (32). Ce qui minimise les fuites en provenance du tiroir
flèche 1 (1).
Lorsque la descente de flèche est actionnée seul le tiroir de flèche 1 (1) est piloté par l’orifice Pb8.
En même temps, la pression de pilotage arrive en Pc2 et déverrouille la valve de maintien de charge flèche
(32). Ce qui fait que l’huile de la grande chambre des vérins flèche (25) (26) peut retourner au réservoir.

Circuit de réalimentation descente de flèche


En descente de flèche, le tiroir de flèche 1 (1) est piloté. La valve de maintien de charge flèche (32) est
déverrouillée et une partie de l’huile des grandes chambres des vérins flèche (25) (26) est réinjectée dans les
petites chambres des vérins flèche (25) (26) en passant au travers d’un clapet anti-retour (2). Plus la pression
des petites chambres des vérins flèche (25) (26) est basse, plus le débit d’huile réinjecté est important.
Même si le tiroir flèche 1 (1) est complètement piloté, il reste au travers d’un gicleur (4) une liaison avec le
passage libre, ce qui génère une pression d’information de réduction de débit vers la pompe. Cette réduction
de débit est compensée par le circuit de réinjection. De plus la puissance moteur peut être utilisée plus
efficacement.

Circuit anti-vibration descente de flèche


Lorsque l’on commande brutalement la descente de flèche, un gicleur (3) situé entre l’alimentation et le
passage libre du tiroir flèche 1 (1), réduit les pointes de pression et les vibrations.

1. Tiroir de flèche 1
2. Clapet anti-retour
3. Orifice calibré
4. Orifice calibré
25. Vérin flèche
26. Vérin flèche
32. Valve de maintien de charge
P2. Débit sortie pompe A1
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche
Pc2. Maintien de charge flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 48 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

32

25 26
3 4

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 49 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit sortie de balancier, avec maintien de charge
La sortie de balancier (petite chambre du vérin) (27) est alimentée par les débits pompe P1 et P2.
Quand la sortie de balancier n’est pas actionnée, l’huile de la petite chambre du vérin balancier (27) est
retenue par la valve de maintien de charge (31). Ce qui minimise les fuites en provenance du tiroir balancier 1
(1).
Lorsque la commande de sortie de balancier est actionnée, les tiroirs de balancier 1 (1) et balancier 2 (3) sont
pilotés par les orifices Pa5 et Pa9.
En même temps, la pression de pilotage arrive en Pc1 et déverrouille la valve de maintien de charge (31). Ce
qui fait que l’huile de la grande chambre du vérin balancier (27) peut retourner au réservoir.

1. Tiroir de balancier 1
2. Valve de translation rectiligne
3. Tiroir de balancier 2
27. Vérin balancier
31. valve de maintien de charge
P1. Débit sortie pompe A2
P2. Débit sortie pompe A1
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 50
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

31
27

3
1

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 51 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit rentrée de balancier
La rentrée de balancier (grande chambre du vérin) (27) est alimentée par les débits pompe P1 et P2.
Lorsque la rentrée de balancier est actionnée, les tiroirs de balancier 1 (1) et balancier 2 (3) sont pilotés par les
orifices Pb5 et Pb9.

Circuit réalimentation rentrée balancier


Lorsque la rentrée de balancier est actionnée, la pression de pilotage arrive en Pc1 et déverrouille la valve de
maintien de charge balancier (31). Ce qui fait que l’huile de la petite chambre du vérin balancier (27) est
réinjectée dans la grande chambre du vérin balancier (27) en passant par la petite restriction de la valve de
recyclage (4) et du clapet anti-retour (5).
Quand la pression dans grande chambre du vérin balancier (27) augmente, la valve de recyclage (4) est
pilotée et se met en position grande restriction. Ce qui a pour effet d’arrêter la réinjection de la petite chambre
vers la grande chambre du vérin de balancier (27).

1. Tiroir de balancier 1
2. Valve de translation rectiligne
3. Tiroir de balancier 2
4. Valve de recyclage
5. Clapet anti-retour
27. Vérin balancier
31. Valve maintien de charge balancier
P1. Débit sortie pompe A2
P2. Débit sortie pompe A1
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier
Pa9/Pb9. Pilotage tiroir de balancier 2

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 52
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

5 4

31
1

27
3

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 53 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit ouverture du godet
L’ouverture du godet (petite chambre du vérin) (28) est alimentée par le débit de la pompe P2.28.Vérin godet
P2. Débit sortie pompe A1
Pa7/A7. Fermeture godet
Pb7/B7. Ouverture godet

28

CM02D011

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 54
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit fermeture du godet
La fermeture du godet (grande chambre du vérin) (28) est alimentée par le débit de la pompe P2.28.Vérin
godet
P2. Débit sortie pompe A1
Pa7/A7. Fermeture godet
Pb7/B7. Ouverture godet

28

CM02D010

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 55 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
Circuit pince
Le sélecteur 3 voies (option) (76) doit être positionné pour la fonction pince.
La pince peut être alimentée par les débits pompe P1 et P2.
Le débit de la pompe P1 alimente directement le tiroir d’option, le débit de la pompe P2 est forcé vers la valve
réinjection débit (75) et rejoint le débit de la pompe P1 à l’entrée du tiroir d’option.
Lorsque l’interrupteur marteau/pince (S14) est en position pince, l’électrovanne option deux débits marteau/
pince (Y9) est excitée.
Lorsque le pédibulateur (option) (72) est actionné vers l’avant ou vers l’arrière, la pression de pilotage après
être passée par le bloc bille navette (option) (79) et l’électrovanne option deux débits marteau/pince (Y9),
déverrouille la valve réinjection débit (75) et pilote le tiroir de réinjection de débit (61). Ce qui ferme le passage
libre du tiroir de réinjection de débit (61) et permet au débit de la pompe P2 d’être réinjecté vers la valve
réinjection débit (75) par l’orifice P3.
La pression de pilotage venant de l’électrovanne option deux débits marteau/pince (Y9) arrive à l’orifice P de la
valve réinjection débit (75) et actionne le tiroir de déblocage du clapet maintient de charge de la valve
réinjection débit (75). Par conséquent, l’huile arrivant à l’orifice B est réinjectée par l’orifice A de la valve
réinjection débit (75) vers l’orifice P4 du distributeur principal (15) pour rejoindre le débit de la pompe P1 à
l’entrée du tiroir d’option.
Lorsque l’on utilise simultanément la sortie de balancier et la pince, le débit pompe P1 alimente la pince et le
débit pompe P2 alimente le balancier.

61. Tiroir de réinjection de débit


72. Pedibulateur (option)
75. Valve de réinjection débit (option)
76. Sélecteur 3 voies (option)
79. Bloc bille navette (option)
P1. Débit sortie pompe A2
P2. Débit sortie pompe A1
Pa2/A2. Circuit option
Pb2/B2. Circuit option
S14. Interrupteur marteau/pince
Y9. Electrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 56
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

79

61

72

Y9

75

S14

76

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 57 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

Circuit marteau
Le sélecteur 3 voies (option) (76) doit être positionné pour la fonction marteau.
Le marteau est alimenté par le débit de la pompe P1.
Lorsque l’interrupteur marteau/pince (S14) est en position marteau et que l’on actionne le pédibulateur (option)
(72) vers l’avant de la machine, le tiroir d’option est piloté par l’orifice Pb2, ce qui permet d’alimenter le marteau
par l’orifice B2.
Dés que la pression de retour du marteau est supérieure à la pression de réglage de la soupape de sécurité du
sélecteur 3 voies (option) (76), l’huile retourne au réservoir par cette même soupape de sécurité.

72. Pedibulateur (option)


76. Sélecteur 3 voies (option)
P1. Débit sortie pompe A2
Pa2/A2. Circuit option
Pb2/B2. Circuit option
Y9. Electrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 58
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

76

72

Y9

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 59 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

Circuit lame de nivelage


Le vérin de la lame de nivelage (2) est alimenté par le débit de pompe Pr.
Lorsque l’on actionne le levier de commande (1) de la lame de nivelage le tiroir correspondant est piloté par
l’orifice pra1 ou prb1, ce qui permet d’alimenter le vérin de la lame de nivelage (2) par l’orifice AR1 ou BR1.

1. Levier de commande lame de nivelage (option)


2. Vérin lame de nivelage
Pr. Débit sortie pompe A4
Pra1/AR1. Montée lame de nivelage
Prb1/BR1. Descente lame de nivelage

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 60
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 61 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR

Circuit rétro déporté


Le vérin du rétro déporté est alimenté par le débit de pompe Pr.
Lorsque l’on actionne le pédibulateur de commande (1) du rétro déporté le tiroir correspondant est piloté par
l’orifice pra2 ou prb2, ce qui permet d’alimenter le vérin du rétro déporté (2) par l’orifice AR2 ou BR2.

1. Pédibulateur de commande du rétro déporté (option)


2. Vérin du rétro déporté
Pr. Débit sortie pompe A4
Pra2/AR2. Rétro déporté à droite
Prb2/BR2. Rétro déporté à gauche

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 6 - 62
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX135SR
S

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 63 EDITION SEPTEMBRE 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
FONCTIONS HYDRAULIQUES
Liste des fonctions
Fonctions Description Pages
Translation
La grande vitesse est obtenue en changeant les moteurs de translation de
grande cylindrée à petite cylindrée.
Quand la pression augmente trop, les moteurs repassent automatiquement en
Grande petite vitesse. Quand la pression redescend, les moteurs repassent
Page 6
vitesse automatiquement en grande vitesse.
La machine repasse en 1ère vitesse quand la pression de translation descend
en-dessous de 39 bar pour éviter les secousses quand on pivote en 2ème
vitesse.
La petite vitesse est obtenue en passant en grande cylindrée les moteurs de
Petite vitesse Page 8
translation.
Translation Si vous utilisez l’équipement ou la rotation pendant la translation, la machine
Page 10
rectiligne continue en ligne droite sans zigzaguer.
Rotation
Quand la commande de rotation est au neutre, le moto-réducteur est freiné.
Quand la rotation est activée, le moto-réducteur est défreiné.
Freinage La rotation est freinée 5 secondes après la remise au neutre de la commande ou Page 12
que l’équipement soit arrêté.

Le couple de rotation est maintenue par la valve de priorité intégrée au


distributeur.
Priorité Page 14
En tranchée, la valve de priorité variable de rotation est activée pour avoir assez
de débit sur le balancier.
Grâce à cette fonction, le nombre de rebonds lors de l’arrêt de la rotation est
Anti-rebond réduit.
Une valve de protection est montée sur le moteur de rotation.
Equipement
Montée de
Un tiroir interne permet d’avoir deux débits sur la montée de flèche. Page 16
flèche
Descente de
flèche, La descente de flèche est possible par le déverrouillage du maintien de charge
Page 18
maintien de intégrée au distributeur.
charge
Descente de Au travers de la réalimentation dans le tiroir de flèche, de la communication
flèche, ré- permanente entre l’alimentation et le retour, l’accélération et l’info. de pression Page 20
alimentation de réduction de débit sont maîtrisées.
Descente de
flèche,
Les pointes de pression sont contrôlées par le circuit gardant une partie du débit
prévention Page 20
d’alimentation vers le passage libre, ainsi les vibrations sont réduites.
des
vibrations
Sortie de
Un tiroir interne permet d’avoir deux débits sur le balancier. Page 22
balancier
Fonctions Equipement Pages

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 64 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Rentrée de
balancier, La rentrée de balancier est possible par le déverrouillage du maintien de charge
Page 24
maintien de intégrée au distributeur.
charge
Rentrée de
La valve d’annulation de la réalimentation fait que les mouvements combinées
balancier, ré- Page 24
sont plus rapides.
alimentation
Un élément d’option est intégré du distributeur, il peut être utilisé par exemple
Option Page 28/30
pour une pince ou un marteau.
Autres
Valve
Les chocs lors de l’arrêt de l’équipement sont réduits par la valve
d’amortissem
d’amortissement intégrant un réchauffage des pilotages.
ent
Info
Est utilisée pour réduire la consommation de puissance en réduisant le débit des
réduction
pompes quand la machine n’est pas chargée.
débit pompes

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 65
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Commandes au neutre
Au neutre, moteur tournant, une partie du débit venant de la pompe basse pression D3 arrive en PP, est divisé
par un pont de restricteurs. Une partie traverse les deux tiroirs de translation, l’autre tous les autres tiroirs, puis
rejoignent le circuit de retour général. Quand les tiroirs seront déplacés, ces circuits seront verrouillés ce qui
fermera les pressotats pilotage supérieur (B26) et pilotage translation (B27) pour informer le tableau de bord
(P1).
La sortie de la pompe D2 entre par l’orifice P1 du distributeur principal (15) tandis que la pompe D1 entre par
l’orifice P2 du distributeur principal (15), traversent le distributeur par les passages libres. ils sont contrôlés par
deux limiteurs de pression (1) et (2) tarés à 25,5 bar sous 50 L/mn et deux restricteurs (3) et (4). Ces deux
pressions sont renvoyées aux pompes D1 et D2 par les orifices Pi1 et Pi2 pour les mettre au débit mini.

1. Limiteur de pression
2. Limiteur de pression
3. Restricteur
4. Restricteur
15. Distributeur principal
B26. Pressostat pilotage supérieur
B27. Pressostat pilotage translation
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 66 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

Commandes au neutre

1 2
3 4

15

B27 B26

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 67
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit grande vitesse de translation
Les moteurs translation (21) sont alimentés par le débit de la pompe D1 (débit P2) et le débit de la pompe D2
(debit P1).
En grande vitesse les moteurs translation (21) sont positionnés en petite cylindrée.
Les moteurs translation (21) ont un circuit interne qui leur permet de passer de petite à grande cylindrée quand
la pression d’alimentation dépasse une certaine valeur. Si la pression redescend les moteurs translation (21)
repassent automatiquement en petite cylindrée.
La sortie de pompe D2 entre par l’orifice P1 du distributeur principal (15), tandis que la pompe D1 entre par
l’orifice P2 du distributeur principal (15). Un débit va directement sur le tiroir de translation droite (débit P1) et
l’autre sur le tiroir de translation gauche (débit P2).
Lorsque les moteurs de translation (21) sont en petite vitesse et que l’on actionne l’interrupteur de vitesse
translation (S2), l’électrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge) (Y4) est excitée, ce qui a pour effet
de positionner les moteurs de translation (21) en grande vitesse. La pression de pilotage 2ème vitesse de
translation de 39 bar venant de l’électrovanne 2ème vitesse de translation (Y4), traverse le joint tournant (16)
et va piloter les tiroirs de changement de cylindrée des moteurs translation (21).

15. Distributeur principal


16. Joint tournant
21. Moteur translation
C1. Pilotage 2ème vitesse de translation
Pa1/A1. Marche avant droite
Pb1/B1. Marche arrière droite
Pa6/A6. Marche avant gauche
Pb6/B6. Marche arrière gauche
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
S2. Interrupteur de vitesse translation
Y4. Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge)

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 68 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit grande vitesse de translation

21 21

16

15

Y4

S2

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 69
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit petite vitesse de translation
Par défaut les moteurs translation (21) sont positionnés en petite vitesse. Même si les moteurs translation (21)
sont positionnés en grande vitesse lorsque l’on coupe le contact, quand on remet le contact les moteurs
translation (21) sont automatiquement positionnés en petite vitesse.
Le débit de la pompe D2 entre par l’orifice P1 du distributeur principal (15), tandis que le débit de la pompe D1
entre par l’orifice P2 du distributeur principal (15). Un débit va directement sur le tiroir de translation droite
(débit P1) et l’autre sur le tiroir de translation gauche (débit P2).
L’électrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge) (Y4) est désexcitée, et les tiroirs de changement de
cylindrées des moteurs translation (21) sont en communication avec le circuit de retour.

21. Moteur translation


C1. Pilotage 2ème vitesse de translation
Pa1/A1. Marche avant droite
Pb1/B1. Marche arrière droite
Pa6/A6. Marche avant gauche
Pb6/B6. Marche arrière gauche
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
Y4. Electrovanne 2ème vitesse de translation (bague rouge)
S2 Témoin de translationgrande vitesse au tableau de bord

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 70 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

Circuit petite vitesse de translation


21 21

16

15

Y4

S2

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 71
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit translation rectiligne
Ce chapitre décrit le cas ou la translation est utilisée en même temps que la montée de flèche, par exemple:
Lorsque la montée de flêche est sollicitée, le tiroir flèche 2 est piloté par l’orifice Pb4 du distributeur principal
(15), le circuit de basse pression venant de PP et traversant tous les tiroirs d’équipement et de rotation est
fermé. Ce circuit monte en pression jusqu’à 39 bar, ce qui pilote la valve de translation rectiligne (1). De ce fait,
le débit de la pompe D2 alimente les deux translations par l’orifice P1 du distributeur principal (15), et le débit
de la pompe D1 alimente l’équipement par l’orifice P2 du distributeur principal (15). Les deux moteurs de
translation (21) étant alimenter en parallèle, leur pression est égale et la machine translate en ligne droite. De
plus si le débit n’est pas complètement utilisé sur l’équipement, le surplus de ce débit va sur la translation et la
réduction de vitesse est minimum.
Si d’autres fonctions que la flèche sont utilisées en même temps que la translation, le fonctionnement est
identique.

1. Valve de translation rectiligne


15. Distributeur principal
21. Moteur translation
Pa1/A1. Marche avant droite
Pb1/B1. Marche arrière droite
Pa6/A6. Marche avant gauche
Pb6/B6. Marche arrière gauche
Pb4. Tiroir de flèche 2
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
S2 Témoin de translationgrande vitesse au tableau de bord

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 72 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

Circuit translation rectiligne


21
21

15

S2

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 73
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit de rotation
Le moteur rotation (22) est alimenté par le débit de la pompe D2 arrivant par l’orifice P1 du distributeur principal
(15).
Au démarrage du moteur thermique si la commande de rotation est au neutre, l’électrovanne frein de rotation
(bague rose) (Y3) est excitée et le moteur rotation est freiné.
Quand on commande la rotation, le pressostat pilotage rotation (B22) se ferme. L’électrovanne frein de rotation
(bague rose) (Y3) est désexcitée et le moteur rotation (22) est défreiné. La tourelle peut donc tourner.
Lorsque l’on commande l’équipement dans les cinq secondes qui suivent le retour de la commande de rotation
au neutre, des efforts latéraux sont générés sur l’équipement. Pour éviter ces forces de torsion, le moteur de
rotation (22) est défreiné.
Cinq secondes après le retour au neutre de la commande de l’équipement ou de la rotation, l’électrovanne
frein de rotation (bague rose) (Y3) est excitée et le moteur de rotation (22) est freiné.

Contacteur Pressostat Pressostat Electrovanne Moteur de


Fonctions
de démarrage pilotage rotation pilotage supérieur frein de rotation rotation
ouvert aucune ouvert ouvert désexcitée freiné
aucune ouvert ouvert excitée freiné
équipement ouvert fermé excitée freiné
fermé rotation fermé fermé désexcitée défreiné
équipement + rotation fermé fermé désexcitée défreiné
arrêt équipement ouvert ouvert excitée après 5 s freiné

15. Distributeur principal


22. Moteur rotation
B22. Pressostat pilotage rotation
B26. Pressostat pilotage supérieur (bague jaune)
C2. Pilotage frein de rotation
Pa3/A3. Rotation gauche
Pb3/B3. Rotation droite
P1. Débit sortie pompe D2
Y3. Electrovanne frein de rotation (bague rose)

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 74 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

Circuit de rotation

22
15

B26

B22

Y3

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 75
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit de priorité variable à la rotation
La pression de pilotage de rotation arrive dans le distributeur principal (15) par l’orifice Pc3 après avoir traversé
le bloc bille navette de rotation (81) et pilote la valve de priorité rotation (1). Ce qui permet d’avoir le couple
maximum sur le moteur rotation (22) avec la pression de rotation élevée même si l’on utilise en même temps le
balancier.
En creusement, la pression de pilotage de montée de flèche pilote la valve de priorité rotation (1) par l’orifice
Pbu. Le débit de la rotation est donc en parallèle sur le balancier au travers de la valve de priorité rotation (1).
Ce qui a pour effet d’améliorer la vitesse du balancier.
Le creusement de la tranchée est plus régulier même si le passage libre est fermé par le tiroir de flèche 2.
Quand la rotation et la rentrée de balancier ou la montée de flèche sont fait simultanément, la mise en parallèle
reste réduite, et la pression de rotation est maintenue.

1. Valve de priorité rotation


15. Distributeur principal
22. Moteur rotation
81. Bloc bille navette de rotation
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier
Pa9/Pb9. Tiroir de balancier 2
Pa3/A3. Rotation gauche
Pb3/B3. Rotation droite
Pc3. Priorité à la rotation
Pb4. Tiroir de flèche 2
Pbu. Pilotage valve de priorité rotation

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 76 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

Circuit de priorité variable à la rotation


22

15
1

81

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 77
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit montée de flèche
La montée de flèche (grande chambre des verins) (25) (26) est alimentée par les débits pompe D2 (P1) et D1
(P2).
Le débit de la pompe D2 arrivant par l’orifice P1 du distributeur principal (15) traverse la valve de translation
rectiligne (1) ou le tiroir de translation droite (2) puis le passage de mise en parallèle pour traverser le tiroir de
flèche 2 (3) et arriver en sortie du tiroir flèche 1 (4).
Le débit de la pompe D1 arrivant par l’orifice P2 du distributeur principal (15) traverse le 2ème passage de
mise en parallèle, le tiroir de flèche 1(4) pour rejoindre le débit de la pompe D2.
Les débits P1 et P2 alimentent la grande chambre des vérins de flèche (25) (26) en traversant la valve de
maintien de charge flèche (32).

1. Valve de translation rectiligne


2. Tiroir de translation droite
3. Tiroir de flèche 2
4. Tiroir de flèche 1
15. Distributeur principal
25. Verin flèche
26. Verin flèche
32. Valve de maintien de charge flèche
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 78 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit montée de flèche

25 26

15

32

4
3

2
1

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 79
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit descente de flèche, avec maintien de charge
La descente de flèche (petite chambre des verins) (25) (26) est alimentée par le débit de la pompe D1 par
l’orifice P2 du distributeur principal (15).
Quand la descente de flèche n’est pas actionnée, l’huile des grandes chambres des vérins flèche (25) (26) est
retenue par la valve de maintien de charge flèche (32). Ce qui minimise les fuites en provenance du tiroir
flèche 1 (1).
Lorsque la descente de flèche est actionnée seul le tiroir de flèche 1 (1) est piloté par l’orifice Pb8 du
distributeur principal (15).
En même temps, la pression de pilotage arrive par l’orifice Pc2 du distributeur principal (15) et déverrouille la
valve de maintien de charge flèche (32). Ce qui fait que l’huile de la grande chambre des vérins flèche (25) (26)
peut retourner au réservoir.

1. Tiroir de flèche 1
15. Distributeur principal
25. Verin flèche
26. Verin flèche
32. Valve de maintien de charge
P2. Débit sortie pompe D1
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche
Pc2. Maintien de charge flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 80 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit descente de flèche, avec maintien de charge

25 26
32

15

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 81
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit de réalimentation descente de flèche
En descente de flèche, le tiroir de flèche 1 (1) est piloté par l’orifice Pb8 du distributeur principal (15). La valve
de maintien de charge flèche (32) est déverrouillée et une partie de l’huile des grandes chambres des vérins
flèche (25) (26) est réinjectée dans les petites chambres des vérins flèche (25) (26) en passant au travers d’un
clapet anti-retour (2). Plus la pression des petites chambres des vérins flèche (25) (26) est basse, plus le débit
d’huile réinjecté est important.
Même si le tiroir flèche 1 (1) est complètement piloté, il reste au travers d’un gicleur (4) une liaison avec le
passage libre, ce qui génère une pression d’information de réduction de débit vers la pompe. Cette réduction
de débit est compensée par le circuit de réinjection. De plus la puissance moteur peut être utilisée plus
efficacement.

Circuit anti-vibration descente de flèche


Lorsque l’on commande brutalement la descente de flèche, un gicleur (3) situé entre l’alimentation et le
passage libre du tiroir flèche 1 (1), réduit les pointes de pression et les vibrations.

1. Tiroir de flèche1
2. Clapet anti-retour
3. Gicleur
4. Gicleur
15. Distributeur principal
25. Verin flèche
26. Verin flèche
32. Valve de maintien de charge
Pa8/A8. Montée de flèche
Pb8/B8. Descente de flèche
Pc2. Maintien de charge flèche

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 82 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

Circuit de réalimentation descente de flèche et Circuit anti-vibration


descente de flèche 2
32

25 26
4

15
3

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 83
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit sortie de balancier, avec maintien de charge
La sortie de balancier (petite chambre du verin) (27) est alimentée par les débits pompe D2 (P1) et D1 (P2).
Quand la sortie de balancier n’est pas actionnée, l’huile de la petite chambre du vérin balancier (27) est
retenue par la valve de maintien de charge (31). Ce qui minimise les fuites en provenance du tiroir bancier 1
(1).
Lorque la commande de sortie de balancier est actionnée, les tiroirs de balancier 1 (1) et balancier 2 (3) sont
pilotés respectivement par les orifices Pa5 et Pa9 du distributeur principal (15).
En même temps, la pression de pilotage arrive par l’orifice Pc1 du distributeur principal (15) et déverrouille la
valve de maintien de charge (31). Ce qui fait que l’huile de la grande chambre du vérin balancier (27) peut
retourner au réservoir.

1. Tiroir de balancier 1
2. Tiroir de balancier 2
15. Distributeur principal
27. Vérin balancier
31. valve de maintien de charge
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 84 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit sortie de balancier, avec maintien de charge

27 31

15

1
2

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 85
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit rentrée de balancier
La rentrée de balancier (grande chambre du verin) (27) est alimentée par les débits pompe D2 (P1) et D1 (P2).
Lorsque la rentrée de balancier est actionnée, les tiroirs de balancier 1 (1) et balancier 2 (3) sont pilotés
respefctivement par les orifices Pb5 et Pb9 du distributeur principal (15).
Le débit venant de la pompe D2 arrive de l’orifice P1 sur le tiroir de balancier 1 (1) par le passage libre ou par
le passage de mise en parallèle après avoir traversé la valve de translation rectiligne (2) .
Le débit venant de la pompe D1 arrive de l’orifice P2 sur le tiroir de balancier 2 (3) par le passage libre ou par
le passage de mise en parallèle après avoir traversé la valve de translation rectiligne (2). il rejoint le débit P1
avant le tiroir de balancier 1(1). Les débits P1 et P2 alimentent la grande chambre du vérin balancier (27) . Le
retour de la grande chambre se fait au travers des deux tiroirs de balancier (1) (3), ce qui diminue les pertes de
charge.

Circuit réalimentation rentrée balancier


Lorsque la rentrée de balancier est actionnée, la pression de pilotage arrive par l’orifice Pc1 du distributeur
principal (15) et déverrouille la valve de maintien de charge balancier (31). Ls’huile de la petite chambre du
vérin balancier (27) est réinjectée dans la grande chambre du vérin balancier (27) en passant par la petite
restriction de la valve de recyclage (4) et du clapet anti-retour (5).
Quand la pression dans grande chambre du vérin balancier (27) augmente, la valve de recyclage (4) est
pilotée et se met en position grande restriction. Ce qui a pour effet d’arréter la réinjection de la petite chambre
vers la grande chambre du vérin de balancier (27).

1. Tiroir balancier 1
2. Valve de translation rectiligne
3. Tiroir de balancier 2
4. Valve de recyclage
5. Clapet anti-retour
15. Distributeur principal
27. Verin balancier
31. Valve maintien de charge balancier
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
Pa5/A5. Sortie de balancier
Pb5/B5. Rentrée de balancier
Pa9/Pb9. Pilotage tiroir de balancier 2

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 86 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit rentrée de balancier

31

27

5
4

15

1 3

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 87
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit ouverture du godet
L’ouverture du godet (grande chambre du vérin)(28) est alimentée par le débit de la pompe D1 par l’orifice P2
du distributeur principal (15).15.Distributeur principal
28. Verin godet
P2. Débit sortie pompe D1
Pa7/A7. Fermeture godet
Pb7/B7. Ouverture godet

15

28

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 88 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit fermeture du godet
La fermeture du godet (petite chambre du vérin)(28) est alimentée par le débit de la pompe D1 par l’orifice P2
du distributeur principal (15).15.Distributeur principal
28. Verin godet
P2. Débit sortie pompe D1
Pa7/A7. Fermeture godet
Pb7/B7. Ouverture godet

15

28

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 89
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit pince
Le sélecteur 3 voies (option) (76) doit être positionné pour la fonction pince.
La pince peut être alimentée par les débits pompe D2 (P1) et D1 (P2).
Le débit de la pompe D2 alimente directement le tiroir d’option par l’orifice P1 du distributeur principal (15), le
débit de la pompe D1 de l’orifice P2 est forcé vers la valve réinjection débit (75) et rejoint le débit P1 à l’entrée
du tiroir d’option.
Lorsque l’interrupteur marteau/pince (S14) est en position pince, l’électrovanne option deux débits marteau/
pince (Y9) est excitée.
Lorsque le pédibulateur (option) (72) est actionné vers l’avant ou vers l’arrière, la pression de pilotge après être
passée par le bloc bille navette (option) (79) et l’électrovanne option deux débits marteau/pince (Y9),
dévérouille la valve réinjection débit (75) et pilote le tiroir de balancier 2 par l’orifice Pb9 du distributeur principa
(15). Ce qui ferme le passage libre du tiroir balancier 2 et permet au débit P2 d’être réinjecté vers la valve
réinjection débit (75) par l’orifice P3 du distributeur principal (15).
La pression de pilotage venant de l’électrovanne option deux débits marteau/pince (Y9) arrive à l’orifice P de la
valve réinjection débit (75) et actionne le tiroir de déblocage du clapet maintient de charge de la valve
réinjection débit (75). Par conséquent, l’huile arrivant à l’orifice B de la valve réinjection débit (75) est réinjectée
par l’orifice A de la valve réinjection débit (75) vers l’orifice P4 du distributeur principal (15) pour rejoindre le
débit P1 à l’entrée du tiroir d’option du distributeur principal (15).
Lorsque l’on utilise simultanement la sortie de balancier et la pince, le débit P1 alimente la pince et le débit P2
alimente le balancier.

15. Distributeur principal


72. Pedibulateur (option)
75. Valve de réinjection débit (option)
76. Sélécteur 3 voies (option)
79. Bloc bille navette (option)
P1. Débit sortie pompe D2
P2. Débit sortie pompe D1
Pa2/A2. Circuit option
Pb2/B2. Circuit option
Pa9/Pb9. Tiroir de balancier 2
S14. Interrupteur marteau/pince
Y9. Electrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 90 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit pince

76 15

75

72

79

S14
Y9

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 91
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit marteau
Le sélecteur 3 voies (option) (76) doit être positionné pour la fonction marteau.
Le marteau est alimenté par le débit de la pompe D2 par l’orifice P1 distributeur principal (15).
Lorsque l’interrupteur marteau/pince (S14) est en position marteau et que l’on actionne le pédibulateur (option)
(72) vers l’avant de la machine, le tiroir d’option est piloté par l’orifice Pa2 distributeur principal (15), ce qui
permet d’alimenter le marteau par l’orifice A2 du distruteur principal(15).
Dés que la pression de retour du marteau est supérieure à la pression de réglage de la soupape de sécurité du
sélecteur 3 voies (option) (76), l’huile retourne au réservoir par cette même soupape de sécurité.

15. Distributeur principal


72. Pedibulateur (option)
76. Sélécteur 3 voies (option)
P1. Débit sortie pompe D2
Pa2/A2. Circuit option
Pb2/B2. Circuit option
S14. Interrupteur marteau/pince
Y9. Electrovanne option 2 débits marteau/pince

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 92 EDITION MARS 2003
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR
Circuit marteau

76 15

72

Y9 S14

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION MARS 2003 6 - 93
FONCTIONS HYDRAULIQUES CX225SR

CENTRE DE FORMATION CASE


6 - 94 EDITION MARS 2003
TARAGE CX75-135-225SR
TABLE DES MATIERES
OUTILS SPECIAUX ........................................................................................................................................... 2

DENTIFICATION DES COMPOSANTS HYDRAULIQUES CX 75SR ............................................................... 3


PREPARATION AVANT CONTROLE (Dépressurisation du circuit hydraulique) CX75SR ............................... 6
INSTALLATION DE LA PRISE DE PRESSION DE PILOTAGE CX75SR ......................................................... 7
MISE EN TEMPÉRATURE DU MOTEUR THERMIQUE ET DU FLUIDE HYDRAULIQUE CX75SR ............... 7
PROCEDURE DE CONTROLE ET DE TARAGE CX75SR............................................................................... 8
DETECTION DES PANNES CX75SR ............................................................................................................. 20

IDENTIFICATION DES COMPOSANTS HYDRAULIQUES CX135SR ........................................................... 23


PREPARATION AVANT CONTROLE (Dépressurisation du circuit hydraulique) CX135SR ........................... 26
INSTALLATION DE LA PRISE DE PRESSION DE PILOTAGE CX135SR ..................................................... 27
MISE EN TEMPÉRATURE DU MOTEUR THERMIQUE ET DU FLUIDE HYDRAULIQUE CX135SR ........... 27
PROCEDURE DE CONTROLE ET DE TARAGE CX135SR........................................................................... 28
DETECTION DES PANNES CX135SR ........................................................................................................... 39

IDENTIFICATION DES COMPOSANTS HYDRAULIQUES CX 225SR .......................................................... 43


PREPARATION AVANT CONTROLE (Dépressurisation du circuit hydraulique) CX225SR ........................... 46
INSTALLATION DE LA PRISE DE PRESSION DE PILOTAGE CX225SR ..................................................... 47
MISE EN TEMPÉRATURE DU MOTEUR THERMIQUE ET DU FLUIDE HYDRAULIQUE CX225SR ........... 47
PROCEDURE DE CONTROLE ET DE TARAGE CX225SR........................................................................... 48
DETECTION DES PANNES CX225SR ........................................................................................................... 58

CENTRE DE FORMATION CASE


7-1 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75-135-225SR
OUTILS SPECIAUX
Commander :
1 turbine ............................................ RE3 Z5344486
2 plaques (M45x2) ..................................... D4323359
2 flasques (Ø 24)........................................ B8230183
4 demi-flasques.......................................... D4024267
8 vis (12x75)............................................... Z1232983
Colis de raccords de contrôle de pression
et de débit hydraulique

CP96E001
Nécessaire de controle E5444449 pour Multi-handy
2051
Le Multi-Handy peut être utilisé tous les jours dans
l'atelier pour les opérations courantes.
CS99B532
Le Multi-Handy peut être utilisé pour:
Contrôler la pression (deux échelles de pression), la CX EU CAS 30038
pression maxi, la pression différentielle (P delta), la Colis de flexibles haute pression
température, le régime moteur et le débit. hydraulique
1 contrôleur Multi-Handy 2051 ................... D5444448
2 détecteurs de pression (0-600 bar) ......... V5344460
2 raccords droits pour détecteur ............... W5344461
1 raccord coudé pour détecteur ................. X5344462
1 détecteur de régime moteur .................... Z5344463
3 câbles (5 m de long)................................ E3144472
1 prise électrique 220V 50Hz ..................... D5344467
1 câble d'allume-cigares ............................ E5344468
1 notice d'instructions.................................. -------------
1 mallette de rangement ............................ N5344476

Turbine 600 litres


CD99C002

CX EU CAS 30036

CD98M009

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7-2
TARAGE CX75SR
IDENTIFICATION DES COMPOSANTS HYDRAULIQUES
Pompe

PP G1 P3G

PPG

A3 R2

A1

A2

S G2 R1
CS02F587

Orifice Description Implantation


A1-A2 Refoulement pompe P1-P2 G 3/4
A3 Refoulement pompe option G 1/2
G1 - G2 Prise de pression G 1/4
P3G Prise de pression G 1/4
PP Refoulement pompe pilotage G 3/8
PPG Prise de pression G 1/4
R1 Circuit fuite G 1/2
R2 Vis de purge M10 x 1,0
S Aspiration pompe SAE 2
Tableau des prises de pression
Fonctions Prise de pression
Pression de travail (orifice G1 de la pompe principale A1)
Translation gauche
Option M1
Rotation
Balancier
Pression de travail (orifice G2 de la pompe principale A2)
Translation droite
M2
Flèche monobloc ou rétro déporté
Godet
Pression de pilotage (orifice PPG de la pompe de pilotage PP ou orifice P2 du filtre circuit pilotage) M3
Pression de travail options (orifice P3Gde la pompe option A3)
Lame de nivelage M4
Rétro-déportée

CENTRE DE FORMATION CASE


7-3 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Distributeur

T1 AR3 BR3

A5 AR2 BR2
B5

A3 Pcc PR5

B3
T2
A2 Pc2

B2 B8
A8
PT B7
B1 A7
B6
A1 A6

P1 PA P2 P3

CS02F588

Orifice Description Orifice Description


A1 Translation arrière gauche AR3 Flèche rétro-déportée à gauche
B1 Translation avant gauche BR3 Flèche rétro-déportée à droite
A2 Circuit option DR1 Retour de fuite
B2 Circuit option dr2 Retour de fuite pilotage
A3 Rotation droite P1 - P2 Pression de la pompe A1 - A2
B3 Rotation gauche PP Pression de la pompe PP
A5 Sortie balancier PR5 Pression de la pompe A3
B5 Rentrée balancier P3 - P4 Valve de réinjection du débit d’option
A6 Translation arrière droite PA Pressostat pression d’équipement
B6 Translation avant droite PT Pressostat pression translation
A7 Fermeture godet Pc2 Maintien de charge flèche
B7 Ouverture godet Pcc Pilotage option double débit
A8 Montée de flèche T1-T2 Retour
B8 Descente de flèche T5 Filtre by-pass
AR2 Montée lame de nivelage
BR2 Descente lame de nivelage

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7-4
TARAGE CX75SR
Bloc 3 électrovannes

Y4

Y3 Y2
T

CD02D036

Orifice Description
B Alimentation nourrice de pilotage
T Retour réservoir
Y2 Commande annulation pression de pilotage
Y3 Commande frein de rotation
Y4 Sélection 2ème vitesse de translation

CENTRE DE FORMATION CASE


7-5 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
PREPARATION AVANT CONTROLE

ATTENTION : Du fluide hydraulique projeté sous pression peut pénétrer dans la peau. Du fluide hydraulique
peut également provoquer ou infecter une légère coupure de la peau. En cas de blessure par du fluide hydrau-
lique sous pression, consultez un médecin immédiatement. Tout retard dans les soins apportés à une blessure
peut entraîner une infection ou une réaction grave. Avant de mettre le circuit sous pression, assurez-vous que
! tous les branchements sont correctement serrés et que les flexibles et les tuyaux sont en bon état. Dépressuri-
sez complètement le circuit avant de débrancher les tuyaux ou d'intervenir sur le circuit hydraulique. Utilisez tou-
jours un petit morceau de carton ou de bois pour détecter l'absence de fuites de fluide sous pression. Jamais
les mains.

ATTENTION : Toute utilisation ou entretien ATTENTION : L'accumulateur de cette


incorrects d'une machine pour travaux publics machine est chargé avec de l'azote sous pres-
peut entraîner des accidents. Seules les per- sion. En cas de fonctionnement incorrect du
sonnes ayant lu, compris et respectant les ins- circuit, remplacer l'accumulateur. N'essayez
! tructions du manuel de l'opérateur sont ! jamais de le réparer. Le non-respect de ces
habilitées à utiliser ou à entretenir cette instructions et de la procédure ci-dessous peut
machine. entraîner des blessures graves, voire mortel-
les.

Dépressurisation du circuit hydraulique


NOTA: Opération à effectuer avant chaque interven- 6. Abaisser le levier d’annulation des commandes de
tion sur le circuit hydraulique. pilotage.
1. Positionner la machine sur un sol plat et dur. 7. Actionner chaque commande plus de 10 fois dans
2. Ouvrir le godet jusqu’à ce que la tige du vérin soit les deux sens pour décomprimer les circuits.
complètement rentrée.
3. Sortir le balancier jusqu’à ce que la tige du vérin
soit complètement rentrée. Abaisser la flèche de
sorte que l’extrémité du balancier repose au sol.
Abaisser l’outil jusqu’au sol. Abaisser la lame de
nivelage au sol.
4. Ramener le moteur au ralenti pendant 30 secon-
des puis arrêter le moteur.
5. Tourner la clé de contact sur “ON”, sans démarrer
CS00E544
le moteur thermique.
8. Appuyer sur le bouton situé sur le reniflard du
réservoir hydraulique pour dépressuriser le réser-
voir.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7-6
TARAGE CX75SR
Installation de la prise de pression de Mise en température du moteur thermique
pilotage Démarrer le moteur thermique. La mise en tempéra-
ture s’effectue en 10-15 minutes.
M3 Mise en température du fluide hydraulique
1. Actionner les commandes godet et balancier dans
un sens (butée de vérins) pendant 30 secondes.
2. Actionner les commandes godet et balancier dans
l’autre sens (butée de vérins) pendant
30 secondes.
3. Répéter les étapes 1 et 2 jusqu’à ce que la tempé-
rature hydraulique atteigne 45-55°C.
4. Actionner les commandes de flèche, de rotation et
de translation dans les deux sens afin de mettre
82 en température l’ensemble des circuits à 45-55°C.
A3
CS02F590
Installer la prise de pression M3 soit dans l’orifice A3
de la pompe d’asservissement A3 ou dans l’orifice P2
du filtre circuit pilotage (82).

CENTRE DE FORMATION CASE


7-7 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
PROCEDURE DE CONTROLE ET DE TARAGE
Emplacement des soupapes de sécurité

O P

U T

B S
E
D
C

W1 W2
G F

H J

I
H

B1 D1

L
CS02F589

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7-8
TARAGE CX75SR

Pression pour 1 tour de vis


Rep Désignation
(ou pour 1 cale*)
A Soupape de décharge principale (pression standard) 178 bar (17,8 MPa)
B Soupape de sécurité montée de flèche 212 bar (21,2 MPa)
B1 Soupape de sécurité valve de sécurité vérins de flèche -
C Soupape de sécurité descente de flèche
212 bar (21,2 MPa)
D Soupape de sécurité sortie balancier
D1 Soupape de sécurité valve de sécurité vérin de balancier -
E Soupape de sécurité rentrée balancier
F Soupape de sécurité ouverture godet 212 bar (21,2 MPa)
G Soupape de sécurité fermeture godet
H Soupape de décharge du circuit de pilotage 6 bar (0,6 MPa)
I Soupape de sécurité rotation droite
97 bar (9,7 MPa)
J Soupape de sécurité rotation gauche
K Soupape de sécurité de translation avant
10 bar * (1 MPa) *
L Soupape de sécurité de translation arrière
O Soupape de sécurité rétro-déportée à droite
P Soupape de sécurité rétro-déportée à gauche
S Soupape de décharge principale lame de nivelage + rétro-déportée
T Soupape de sécurité descente lame de nivelage 212 bar (21,2 MPa)
U Soupape de sécurité relevage lame de nivelage
W1 Soupape de sécurité circuit option
W2 Soupape de sécurité circuit option

Soupape de décharge pilotage (H)


Contrôle
1. Brancher un manomètre 0-100 bar sur la prise de pression M3.
2. Moteur thermique à plein régime, amener le levier d’annulation de pilotage en position basse.
3. Commandes d’équipement, rotation et translation au neutre, lire la valeur au manomètre : La valeur doit
être de 42 ± 1 bar (4,2 ± 0,1 MPa).
Réglage
1. Desserrer le contre-écrou et agir sur la vis de réglage de la soupape (H) jusqu’à obtenir 42 ± 1 bar
(4,2 ± 0,1 MPa).
2. Serrer le contre-écrou en maintenant la vis de réglage en position.
3. Une fois la vis de réglage serrée, contrôler à nouveau la pression et s’assurer qu’il n’y ait pas de fuite.

CENTRE DE FORMATION CASE


7-9 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Contrôle de l’accumulateur de pilotage Soupape de décharge principale (A)
1. Relever complètement la flèche et sortir le balan- Contrôle
cier.
1. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
2. Arrêter le moteur thermique, clé de contact sur
pression M1.
“ON”.
2. Moteur thermique à plein régime, actionner et
3. Actionner la descente de flèche ou la rentrée de
maintenir la commande de rentrée de balancier
balancier plusieurs fois consécutivement.
(butée de vérin). Lire la valeur au manomètre :
4. La pression de l’accumulateur doit permettre le La valeur doit être de 294 ± 1 bar
pilotage de la descente de flèche ou de la rentrée (29,4 ± 0,1 MPa).
de balancier environ six fois.
Réglage de la pression standard

CS02E694

1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)


en position et desserrer le contre-écrou (2).
2. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
régime maxi.
3. Actionner et maintenir la commande de rentrée de
balancier (butée de vérin).
4. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
pression standard.
NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
5. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2).
6. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 1 à 5.
7. Arrêter le moteur thermique.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 10
TARAGE CX75SR
Soupapes de sécurité distributeur 8. Effectuer les étapes 9 à 13 uniquement si une des
d’équipement (B, C, D, E, F et G) soupapes de sécurité d’équipement doit être
tarée. Sinon passer à l’étape 14.
NOTA: Si la pelle est équipée de valve de sécurité sur
la flèche et le balancier, les soupapes de sécurité (B)
et (D) ne sont mas montées ou elles sont surtarées. 3
Dans ce cas il faut tarer les soupapes (B1-B2 et D1)
4
montées sur les valves de sécurité.
NOTA: Les soupapes de sécurité d’équipement sont
tarées à une pression supérieure à la soupape de
décharge principale. Pour effectuer le contrôle ou le
tarage des soupapes de sécurité d’équipement, il faut
surtarer la soupape de décharge principale.
CS01K554

Contrôle et tarage 9. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)


de la soupape de sécurité concernée en position
et desserrer le contre-écrou (3).
10. Actionner et maintenir la commande d’équipe-
ment à tarer (butée de vérin).
11. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de
sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression
correcte.
12. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
en position et serrer le contre-écrou (3).
CS02E694
13. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 9 à
en position et desserrer le contre-écrou (2). 13.
2. Serrer de 180° la vis de réglage (1). 14. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
3. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) de la soupape de décharge principale en position
en position et serrer le contre-écrou (2). et desserrer le contre-écrou (2).
4. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au 15. Actionner et maintenir la commande de rentrée de
régime maxi. balancier (butée de vérin).
5. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de 16. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
pression (voir tableau ci-dessous). valeur correcte de la pression standard de la sou-
6. Actionner et maintenir la commande d’équipe- pape de décharge principale.
ment à contrôler (butée de vérin). NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
7. Lire la pression sur le manomètre, la pression doit Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
être de : 17. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2).
Montée flèche M2 18. Contrôler que la pression standard de la soupape
Descente flèche M2 de décharge principale est correcte, sinon effec-
tuer à nouveau les étapes 14 à 18.
Rentrée balancier M1 319 ± 5 bar
19. Arrêter le moteur thermique.
Sortie balancier M1 (31,9 ± 0,5 MPa)

Ouverture godet M2
Fermeture godet M2

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 11 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Soupapes de sécurité de la valve de Soupape de sécurité de la valve de
sécurité de flèche (B1) sécurité de balancier (D1)
Contrôle et tarage Contrôle et tarage

1 1
29 2 2
3
4 5
30
B45
4
3
5
CD02E008 CD02F076
Débrancher et obturer le flexible de pilotage (1) de Débrancher et obturer le flexible de pilotage (1) de
l’orifice Pi1 de la valve de sécurité de flèche (29). Met- l’orifice Pi1 de la valve de sécurité de balancier (30).
tre un récipient sous le raccord (2) pour récupérer les Mettre un récipient sous le raccord (2) pour récupérer
fuites éventuelles les fuites éventuelles
Déposer le capteur de pression indicateur de sur- Démonter le bouchon (3) de l’orifice M de la valve de
charge (B45) et le raccord (3) de l’orifice M de la valve sécurité de balancier (30).
de sécurité de flèche (29). Monter sur l’orifice M resté libre (implantation 1/4G) un
Monter sur l’orifice M resté libre (implantation 1/4G) un raccord équipé d’une prise de pression. Brancher un
raccord équipé d’une prise de pression. Brancher le contrôleur de pression ou un manomètre 0-600 bar sur
contrôleur de pression ou un manomètre 0-600 bar sur la prise de pression.
la prise de pression. Mettre en marche le moteur thermique. Régler la
Mettre en marche le moteur thermique. Régler la vitesse de rotation à 1000 tr/min au potentiomètre du
vitesse de rotation à 1000 tr/min au potentiomètre du tableau de bord. Amener la flèche à mi-hauteur. Agir
tableau de bord. Amener la flèche à mi-hauteur. Agir sur la commande rentrée de balancier et relever la
sur la commande de descente de flèche et relever la pression de tarage de la soupape. Répéter plusieurs
pression de tarage de la soupape (B1). Répéter plu- fois la manoeuvre en relevant à chaque fois la pres-
sieurs fois la manoeuvre en relevant à chaque fois la sion. La pression lue sur le manomètre doit être de :
pression. La pression lue sur le manomètre doit être 314 ± 5 bar (31,4 ± 0,5 MPa).
de : 314 ± 5 bar (31,4 ± 0,5 MPa). Si la valeur n’est pas correcte, desserrer le contre-
Si la valeur n’est pas correcte, desserrer le contre- écrou (4) et agir sur la vis de tarage (5) afin d’ajuster la
écrou (4) et agir sur la vis (5) afin d’ajuster la pression pression. Serrer pour augmenter, desserrer pour dimi-
tout en agissant sur la commande de descente de flè- nuer la pression. Tout en agissant sur la commande
che. Serrer pour augmenter, desserrer pour diminuer rentrée de balancier, resserrer le contre-écrou (4).
la pression. Resserrer le contre-écrou (4). Arrêter le Arrêter le moteur thermique. Pour effectuer la décom-
moteur thermique. Pour effectuer la décompression de pression de petite chambre du vérin de balancier,
la grande chambre du vérin de flèche, rebrancher en rebrancher en priorité le flexible de pilotage (1). Mettre
priorité le flexible de pilotage (1). Mettre en marche le en marche le moteur thermique afin de remplir l’accu-
moteur thermique afin de remplir l’accumulateur. Arrê- mulateur. Arrêter le moteur. Décompresser le circuit
ter le moteur thermique. Décompresser le circuit hydraulique. Débrancher le raccord muni de la prise
hydraulique. Déposer le raccord muni de la prise de de pression.
pression de l’orifice M de valve de sécurite ede flèche Remonter le bouchon (3) sur la valve de sécurité de
(29). balancier (30).
Remonter le raccord (3) et le capteur de pression indi-
cateur de surcharge (B45) sur l’orifice M de la valve de
sécurité de flèche (29).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 12
TARAGE CX75SR
Soupapes de sécurité de la rotation (I, J) 10. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
en position et serrer le contre-écrou (3).
Contrôle
11. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 8 à
3 12.
3 12. Rebrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)
4
sur l’orifice PB du moteur de rotation (2).
13. Arrêter le moteur thermique.
4
Contrôle de la pression de défreinage
rotation

1 PB 2

CS02F591

1. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage


frein de rotation (1) de l’orifice PB du moteur rota-
tion (2).
2. Démarrer le moteur thermique.
PB 2
3. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
pression M1 de la pompe principale.
4. Actionner lentement le levier de rotation vers la
droite ou vers la gauche puis amener progressive- CS02F591

ment le régime moteur à plein régime pour s’assu- 1. Débrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)
rer que la rotation est bloquée. de l’orifice PB du moteur de rotation (2).
5. Répéter l’étape 5, pour la rotation a tarer, les pres- 2. Connecter sur le flexible pilotage frein de rotation
sions doivent être : (1) une prise de pression et un manomètre
0-100 bar.
Rotation droite M1 226 ± 4 bar 3. Démarrer le moteur thermique.
Rotation gauche M1 (22,6 ± 0,4 MPa) 4. Actionner lentement le levier de rotation vers la
droite ou vers la gauche, puis amener progressi-
6. Effectuer les étapes 8 à 12 uniquement si une des vement le régime moteur à plein régime pour que
soupapes de sécurité de rotation doit être tarée. la rotation soit bloquée.
Sinon passer à l’étape 13. 5. A ce moment la pression lue sur le manomètre
7. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4) doit être d’environ 42 bar.
de la soupape de sécurité concernée en position 6. Mettre le levier de rotation en position neutre. A ce
et desserrer le contre-écrou (3). moment la pression lue sur le manomètre doit être
8. Actionner et maintenir la commande de rotation à comprise entre 0 et 3 bar.
tarer. 7. Rebrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)
9. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de sur l’orifice PB du moteur de rotation (2).
sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression 8. Arrêter le moteur thermique.
correcte.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 13 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Soupape de sécurité de la translation (K, 6. La pression lue sur le manomètre doit être de :
L) 294 bar (29,4 MPa).
Outillage nécessaire Noter les pressions si elles ne sont pas correctes
pour déterminer le nombre de cales nécessaire au
réglage. 1 cale de 0,1 mm correspond à 10 bar
de pression.
7. Passer à l’étape 8 si une des soupapes de sécu-
rité doit être tarée. Sinon retarer la soupape princi-
pale (étapes 14 à 18 page 11).
2.755 inch
70 mm
K

CS99B579
1 axe de blocage aux dimensions ci-dessus
Contrôle et réglage
1. Surtarer la soupape principale (étapes 1 à 3 page
L
10. Chapitre soupapes de sécurité équipement).
CD02G011
2. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
K. Soupape de sécurité de marche arrière
pression M2 pour la translation droite ou M1 pour
L. Soupape de sécurité de marche avant
la translation gauche, de la pompe principale.
8. Déposer la soupape de sécurité concernée (K) ou
3. Démarrer le moteur thermique.
(L) du moteur de translation. Si les deux soupapes
doivent être déposées, identifier les pour le
remontage.
A 9. Serrer le corps de la soupape (K) ou (L) dans un
étau et déposer le bouchon, les cales de réglage,
le ressort et le clapet.
10. Retirer (pour diminuer la pression) ou ajouter
(pour augmenter la pression) le nombre de cales
de réglage nécessaire pour obtenir la pression
correcte.
11. Remonter les pièces dans la soupape (K) ou (L) et
serrer le bouchon entre 57 et 95 Nm.
12. Remonter la soupape de sécurité (K) ou (L) sur le
CS99B580 moteur de translation et la serrer entre 107 et 148
4. Bloquer mécaniquement avec précaution la trans- Nm.
lation à contrôler en positionnant l’axe de blocage 13. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
(A) entre le barbotin et le châssis comme repré- haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 8 à
senté ci-dessus. 13.
5. Moteur thermique à plein régime, actionner et 14. Retarer la soupape principale.
maintenir la commande de translation correspon-
dante (blocage du barbotin).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 14
TARAGE CX75SR
Contrôle de dérivation en translation
S’assurer que la tension des chenilles est correcte.
Ce test est à effectuer avec la température de l’huile
hydraulique à 50°C et sur un sol dur et plat d’une lon-
gueur d’environ 30 m.
Moteur thermique à plein régime, appuyer et maintenir
les pédales de translation en butée.
Marche avant sur une distance de 25 mètres.
Relever la valeur de dérive sur les 20 derniers mètres
de translation.
Si cette valeur est supérieure à 1 m :
1. Contrôler les valeurs de pression de pilotage sur
les deux tiroirs de translation (doivent être supé-
rieures à 30 bar).
2. Contrôler les valeurs de fuites des moteurs de
translation.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 15 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Contrôle des fuites aux moteurs de
translation
Outillage nécessaire A B

CS99B580
A : Axe de verrouillage
B : En avant
5. Bloquer mécaniquement la translation à contrôler
CS99B579
1 axe de blocage aux dimensions ci-dessus en positionnant l’axe de blocage (A) entre le bar-
botin et le châssis comme représenté ci-dessus.
1 récipient d’une contenance de 10 litres
1 flexible 6. Moteur thermique à plein régime, actionner la
1 obturateur commande de translation du moteur hydraulique à
contrôler et mesurer la quantité d’huile qui
Contrôle des fuites s’écoule du drain pendant 1 min.
(Huile hydraulique entre 45 et 55°C) 7. Répéter les étapes 1 à 6 pour contrôler l’autre
moteur.
1. Appuyer sur le reniflard pour libérer la pression du
réservoir hydraulique. 8. Comparer les quantités d’huile recueillies ; si la
différence entre les deux moteurs est supérieur à
2. Déposer la tôle de protection du moteur de trans-
1 l/min, réparer ou remplacer le moteur qui a
lation.
fourni la plus grande quantité d’huile.

CS00E546
3. Débrancher le flexible du drain du moteur hydrau-
lique et l’obturer.
4. Utiliser un flexible pour relier l’orifice du drain au
récipient.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 16
TARAGE CX75SR
Contrôle des fuites au moteur de rotation
Outillage nécessaire
1 récipient d’une contenance de 10 litres
1 flexible
1 obturateur
Contrôle des fuites
(Huile hydraulique entre 45 et 55°C)
1. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage
frein de rotation de l’orifice PB du moteur rotation
(voir "Soupape sécurité de la rotation").
2. Démarrer le moteur thermique.
3. Actionner lentement le levier de rotation puis ame-
ner progressivement le régime moteur à plein
régime pour s’assurer que la rotation est bloquée.
4. Arrêter le moteur.
5. Appuyer sur le reniflard pour libérer la pression du
réservoir hydraulique.

CD00E192
6. Débrancher le flexible du drain de l’orifice DB du
moteur hydraulique et l’obturer.
7. Utiliser un flexible pour relier l’orifice DB du drain
au récipient.
8. Démarrer le moteur thermique à plein régime.
Actionner la commande de rotation à droite ou à
gauche et mesurer la quantité d’huile qui s’écoule
du drain pendant 1 min.
9. La quantité d’huile pouvant varier en fonction du
point de contrôle, répéter la mesure (étape 8) tou-
relle à 90° puis à 180°.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 17 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Soupape de décharge principale Soupapes de sécurité distributeur lame de
distributeur lame de nivelage et rétro- nivelage et rétro-déportée (T, U, O et P)
déportée (S) NOTA: Les soupapes de sécurité lame de nivelage (T,
Contrôle U) et rétro-déportée (O, P) sont tarés à une pression
supérieure à la soupape de décharge principale (S).
1. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
Pour effectuer le contrôle ou le tarage des soupapes
pression M4.
de sécurité lame de nivelage et rétro-déportée, il faut
2. Moteur thermique à plein régime, actionner et surtarer la soupape de décharge principale au distribu-
maintenir la commande de relevage lame de nive- teur lame de nivelage et rétro-déportée (S).
lage (butée de vérin).
3. La pression lue sur le manomètre doit être de :
Contrôle et tarage
226 ± 5 bar (22,6 ± 0,5 MPa) 1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et desserrer le contre-écrou (2).
Réglage de la pression standard
2. Serrer de 180° la vis de réglage (1).
3. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2).
4. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
régime maxi.
5. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
pression M4.
6. Actionner et maintenir la commande lame de nive-
lage ou rétro-déportée.
CS02E710 7. La pression lue sur le manomètre doit être de :
1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et desserrer le contre-écrou (2). Relevage lame nivelage M4 255 ± 5 bar
2. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au Descente lame nivelage M4 (25,5 ± 0,5 MPa)
régime maxi.
319 ± 5 bar
3. Actionner et maintenir la commande de relevage Rétro-déportée à droite M4
(31,9 ± 0,5 MPa)
lame de nivelage (butée de vérin).
333 ± 5 bar
4. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
Rétro-déportée à gauche M4 (33,3 ± 0,5 MPa)
pression standard.
NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression. 8. Effectuer les étapes 9 à 13 uniquement si une des
5. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) soupapes de sécurité doit être tarée. Sinon passer
en position et serrer le contre-écrou (2). à l’étape 14.
6. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 1 à 5. 3
7. Arrêter le moteur thermique. 4

CS01K554
9. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
de la soupape de sécurité concernée en position
et desserrer le contre-écrou (3).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 18
TARAGE CX75SR
10. Actionner et maintenir la commande à tarer (butée
de vérin).
11. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de
sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression
correcte.
12. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
en position et serrer le contre-écrou (3).
13. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 9 à
13.
14. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
de la soupape de décharge principale en position
et desserrer le contre-écrou (2).
15. Actionner et maintenir la commande de relevage
lame de nivelage (butée de vérin).
16. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
valeur correcte de la pression standard de la sou-
pape de décharge principale distributeur lame de
nivelage et rétro-déportée.
NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
17. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2).
18. Contrôler que la pression standard de la soupape
de décharge principale est correcte, sinon effec-
tuer à nouveau les étapes 14 à 18.
19. Arrêter le moteur thermique.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 19 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
DETECTION DES PANNES
Dérive en translation
(Pressions P1 et P2 correctes)

N° Contrôles Résultats Réparations


Chenilles levées, contrôler les Différence de vitesse entre les deux Contrôler les fuites au moteur de
1
vitesses de rotation aux barbotins barbotins translation (N° 3)
Contrôler les pressions P1 et P2 La différence de pression entre P1 et
2 Verifier la pompe
pendant la translation P2 est supérieure à 30 bar (3 MPa)
Remplacement ou réparation du
Supérieure à la valeur autorisée
moteur de translation
Contrôler la pression de translation
sans charge (chenille levée)

Contrôler les fuites aux moteurs de Pression normale :


3 Remplacer le joint d’étanchéité central
translation
Inférieure à la valeur autorisée
Pression importante :
Vidanger le réducteur et contrôler s’il y
a pollution (poudre métallique).
Remplacement ou réparation du
réducteur de translation

Impossible de sélectionner la 2ème vitesse de translation


N° Contrôles Résultats Réparations
Appuyer sur la commande de vitesse
Se reporter aux détections des
1 de translation et contrôler que le Le voyant ne s’allume pas
pannes électriques
voyant 2ème vitesse s’allume
Contrôler l’alimentation électrique et le
Pression insuffisante
bobinage de l’électrovanne (N° 3 et 4)
Contrôler la pression de pilotage à la
2 Contrôler la pression de pilotage sur le
sortie de l’électrovanne (C1)
Pression correcte (42 bar - 4,2 MPa) tiroir de changement de cylindrée des
moteurs de translation (N° 5)
Contrôler le voltage à la prise
3 électrique de l’électrovanne de Voltage < 12V Contrôler le faisceau électrique
changement de cylindrée

Contrôler le bobinage de Infini ou 0 ohm Remplacer l’électrovanne


4 l’électrovanne de changement de Remplacer le bobinage de
cylindrée Environ 40 ohm
l’électrovanne
Fuite interne au joint tournant, réparer
Pression insuffisante
ou remplacer le joint tournant
Contrôler la pression de pilotage sur
5 le tiroir de changement de cylindrée Contrôler le tiroir de changement de
des moteurs de translation cylindrée au moteur de translation.
Pression correcte (42 bar - 4,2 MPa)
Réparer ou remplacer le moteur de
translation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 20
TARAGE CX75SR
Pas de rotation ou rotation lente
(Aucun incident sur les autres fonctions)

N° Contrôles Résultats Réparations


Régler ou remplacer les soupapes de
1 Contrôler la pression de rotation Pression trop basse
sécurité
Reconnecter l’électrovanne et
contrôler la pression de défreinage du
Débrancher l’électrovanne du frein de Pas de rotation ou rotation lente frein de rotation en sortie
2 rotation (connecteur vert) et actionner d’électrovanne (N° 3)
la rotation
Contrôler le circuit électrique
La rotation fonctionne normalement
d’alimentation de l’électrovanne
Contrôler ou remplacer l’électrovanne
Moteur thermique en marche, Pression inférieure à 30 bar
de défreinage de la rotation
3 contrôler la pression de défreinage du
frein de rotation Contrôler les fuites au moteur de
Pression supérieure à 30 bar
rotation (N° 4)

Moteur thermique à plein régime, Remplacement ou réparation du


Supérieure à la valeur autorisée
huile hydraulique à 50°C, contrôler moteur de rotation
4
les fuites au moteur de rotation Contrôler le frein de rotation,
pendant la rotation Inférieure à la valeur autorisée
réparation ou remplacement

Pelle en dévers, le frein de rotation ne tient pas


N° Contrôles Résultats Réparations
Contrôler le système de freinage de Incident sur le frein, réparation ou
1 Abrasion
la rotation remplacement
Régler ou remplacer les soupapes de
2 Contrôler la pression de rotation Pression trop basse
sécurité
Moteur thermique à plein régime,
huile hydraulique à 50°C, contrôler Remplacement ou réparation du
3 Supérieure à la valeur autorisée
les fuites au moteur de rotation moteur de rotation
pendant la rotation
Contrôler la pression de pilotage du
Pression supérieure à 1 bar Contrôler l’alimentation électrique et le
4 frein de rotation à la sortie de
(0,1 MPa) bobinage de l’électrovanne (N° 5 et 6)
l’électrovanne
Contrôler le voltage à la prise
5 électrique de l’électrovanne de Voltage < 12V Contrôler le faisceau électrique
pilotage du frein de rotation
Infini ou 0 ohm Remplacer l’électrovanne
Contrôler le bobinage de
6 Remplacer le bobinage de
l’électrovanne de pilotage Environ 40 ohm
l’électrovanne

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 21 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX75SR
Aucun mouvement sur toutes les fonctions
(Levier d’annulation des commandes en position basse)

N° Contrôles Résultats Réparations


1 Contrôler le niveau d’huile hydraulique Manque d’huile hydraulique Effectuer l’appoint nécessaire
Pression inférieure à 30 bar Régler la soupape de décharge du circuit de
2 Contrôler la pression de pilotage en M3
(3,0 MPa) pilotage, remplacer la si nécessaire
Contrôler la pression de pilotage à la Pression inférieure à 30 bar Contrôler l’alimentation électrique et le
3
sortie B du bloc 3 électrovannes (3,0 MPa) bobinage de l’électrovanne (N° 4 et 5)
Contrôler l’alimentation électrique et
l’ajustement mécanique du contacteur
Contrôler le voltage au connecteur
4 Voltage < 12V d’annulation des commandes.
(blanc) de l’électrovanne de pilotage
Contrôler le faisceau entre le contacteur et
l’électrovanne

Contrôler le bobinage de l’électrovanne Infini ou 0 Ohm Remplacer l’électrovanne


5
de pilotage Environ 40 Ohm Remplacer le bobinage de l’électrovanne

Manque de puissance ou de vitesse sur un des mouvements d’équipement


(Pas d’incident sur les autres mouvements)

N° Contrôles Résultats Réparations


Incident sur la soupape de sécurité du mouvement
1 Contrôler la pression P1 ou P2 Pression trop basse
défectueux, réglage ou remplacement
Moteur thermique à plein régime, huile
Inférieure aux spécifications. Fuite au clapet anti-retour, réglage ou
2 hydraulique à 50°C, contrôler la vitesse
Voir section 1002 remplacement
du mouvement concerné
Avec une charge en bout d’équipement Supérieure aux
Fuite aux vérins d’équipement, remplacer les joints
3 et à 1 m du sol, contrôler la rentrée/ spécifications.
d’étanchéité du piston ou remplacer le vérin
sortie des tiges des vérins Voir section 1002
Contrôler manuellement le
4 déplacement du tiroir de pilotage au Déplacement difficile Tiroir collé ou rayé, ressort cassé
distributeur du mouvement défectueux
Contrôler la pression de pilotage du Contrôler le fonctionnement du tiroir du
5 Pression inférieure à 30 bar
tiroir du distributeur manipulateur, remplacement ou réparation

La flèche ou le balancier ne descendent pas


(Pas d’incident sur les autres mouvements)

N° Contrôles Résultats Réparations


Contrôler manuellement le
1 Déplacement difficile Tiroir collé ou ressort cassé
déplacement du tiroir de pilotage
Contrôler le fonctionnement du Réparer ou remplacer la valve de
2 Collage
maintien de charge maintien de charge
Contrôler le fonctionnement du tiroir
Contrôler la pression de pilotage au
3 Pression inférieure à 30 bar du manipulateur, remplacement ou
tiroir du distributeur
réparation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 22
TARAGE CX75SR
IDENTIFICATION DES COMPOSANTS HYDRAULIQUES
Pompe

CS02E678

Orifice Description Implantation


A1-A2 Refoulement pompe P2-P1 SAE 6000 3/4"
A3 Refoulement pompe pilotage G 1/2
A4 Refoulement pompe option G 1/2
B1 Aspiration pompe principale SAE 2500 2-1/2"
B3 Aspiration pompe pilotage G 3/4
B4 Aspiration pompe option 1
Dr1-Dr2-Dr3 Circuit fuite G 1/2
Dr4 Circuit fuite G 3/4
a1-a2-a4 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
a3 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pf Information régulation option G 1/4
Pi1-Pi2 Pression négative G 1/4
Tableau des prises de pression
Fonctions Prise de pression
Pression de travail (orifice a1 de la pompe principale A1)
Translation droite
M1
Flèche monobloc ou flèche rétro-déportée
Godet
Pression de travail (orifice a2 de la pompe principale A2)
Translation gauche
M2
Rotation
Balancier
Pression de pilotage (orifice a3 de la pompe de pilotage A3 ou orifice P2 du filtre circuit pilotage) M3
Pression de travail options (orifice a4 de la pompe option A4)
Lame de nivelage M4
Rétro-déportée

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 23 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Distributeur

CS02E679

Orifice Description Orifice Description


A1 Translation avant gauche AR2 Flèche rétro-déportée à gauche
B1 Translation arrière gauche BR2 Flèche rétro-déportée à droite
A2 Circuit option Dr Retour de fuite
B2 Circuit option P1-P2 Pression de pompe
A3 Rotation droite P3 Circuit option
B3 Rotation gauche PA Pressostat pression d’équipement
A5 Sortie balancier PT Pressostat pression translation
B5 Rentrée balancier Pbu Annulation priorité rotation
A6 Translation avant gauche Pc1 Maintien de charge balancier
B6 Translation arrière gauche Pc2 Maintien de charge flèche
A7 Fermeture godet Pcc Pilotage option double débit
B7 Ouverture godet Ps1-Ps2 Pression négative
A8 Montée de flèche T1-T2 Retour
B8 Descente de flèche Tr4 Retour by-pass
AR1 Montée lame de nivelage Ts3 Retour rotation
BR1 Descente lame de nivelage Ts5 Vers amortisseur (préchauffage)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 24
TARAGE CX135SR
Bloc 3 électrovannes

Y4

Y3 Y2
T

CD02D036

Orifice Description
B Alimentation nourrice de pilotage
T Retour réservoir
Y2 Commande annulation pression de pilotage
Y3 Commande frein de rotation
Y4 Sélection 2ème vitesse de translation

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 25 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
PREPARATION AVANT CONTROLE

ATTENTION : Du fluide hydraulique projeté sous pression peut pénétrer dans la peau. Du fluide hydrauli-
que peut également provoquer ou infecter une légère coupure de la peau. En cas de blessure par du fluide
hydraulique sous pression, consultez un médecin immédiatement. Tout retard dans les soins apportés à une
blessure peut entraîner une infection ou une réaction grave. Avant de mettre le circuit sous pression, assu-
! rez-vous que tous les branchements sont correctement serrés et que les flexibles et les tuyaux sont en bon
état. Dépressurisez complètement le circuit avant de débrancher les tuyaux ou d'intervenir sur le circuit
hydraulique. Utilisez toujours un petit morceau de carton ou de bois pour détecter l'absence de fuites de
fluide sous pression. Jamais les mains.

ATTENTION : Toute utilisation ou entretien ATTENTION : L'accumulateur de cette


incorrects d'une machine pour travaux publics machine est chargé avec de l'azote sous pres-
peut entraîner des accidents. Seules les per- sion. En cas de fonctionnement incorrect du
sonnes ayant lu, compris et respectant les ins- circuit, remplacer l'accumulateur. N'essayez
! tructions du manuel de l'opérateur sont ! jamais de le réparer. Le non-respect de ces
habilitées à utiliser ou à entretenir cette instructions et de la procédure ci-dessous peut
machine. entraîner des blessures graves, voire mortel-
les.

Dépressurisation du circuit hydraulique


NOTA: Opération à effectuer avant chaque interven- 6. Abaisser le levier d’annulation des commandes de
tion sur le circuit hydraulique. pilotage.
1. Positionner la machine sur un sol plat et dur. 7. Actionner chaque commande plus de 10 fois dans
les deux sens pour décomprimer les circuits.
2. Ouvrir le godet jusqu’à ce que la tige du vérin soit
complètement rentrée.
3. Sortir le balancier jusqu’à ce que la tige du vérin
soit complètement rentrée. Abaisser la flèche de
sorte que l’extrémité du balancier repose au sol.
Abaisser l’outil jusqu’au sol. Abaisser la lame de
nivelage au sol.
4. Ramener le moteur au ralenti pendant 30 secon-
des puis arrêter le moteur.
5. Tourner la clé de contact sur “ON”, sans démarrer
CS00E544
le moteur thermique.
8. Appuyer sur le bouton situé sur le reniflard du
réservoir hydraulique pour dépressuriser le réser-
voir.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 26
TARAGE CX135SR
Installation de la prise de pression de Mise en température du moteur thermique
pilotage Démarrer le moteur thermique. La mise en tempéra-
ture s’effectue en 10-15 minutes.
82
Mise en température du fluide hydraulique
1. Actionner les commandes godet et balancier dans
un sens (butée de vérins) pendant 30 secondes.
2. Actionner les commandes godet et balancier dans
l’autre sens (butée de vérins) pendant
30 secondes.
3. Répéter les étapes 1 et 2 jusqu’à ce que la tempé-
rature hydraulique atteigne 45-55°C.
4. Actionner les commandes de flèche, de rotation et
M3 de translation dans les deux sens afin de mettre
A3 en température l’ensemble des circuits à 45-55°C.

CS02E691
Installer la prise de pression M3 soit dans l’orifice a3
de la pompe d’asservissement A3 ou dans l’orifice P2
du filtre circuit pilotage (82).

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 27 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
PROCEDURE DE CONTROLE ET DE TARAGE
Emplacement des soupapes de sécurité

O P

U T
D
S
E
B
C
W1 W2
F
G

I J B1 B2

D1 K

CS02E689

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 28
TARAGE CX135SR

Pression pour 1 tour de vis


Rep Désignation
(ou pour 1 cale*)
A Soupape de décharge principale (pression standard) 178 bar (17,8 MPa)
B Soupape de sécurité montée de flèche 212 bar (21,2 MPa)
B1-B2 Soupape de sécurité valve de sécurité vérins de flèche -
C Soupape de sécurité descente de flèche
212 bar (21,2 MPa)
D Soupape de sécurité sortie balancier
D1 Soupape de sécurité valve de sécurité vérin de balancier -
E Soupape de sécurité rentrée balancier
F Soupape de sécurité ouverture godet 212 bar (21,2 MPa)
G Soupape de sécurité fermeture godet
H Soupape de décharge du circuit de pilotage 20 bar (2 MPa)
I Soupape de sécurité rotation droite
117 bar (11,7 MPa)
J Soupape de sécurité rotation gauche
K Soupape de sécurité de translation avant
10 bar * (1 MPa) *
L Soupape de sécurité de translation arrière
O Soupape de sécurité rétro-déportée à droite
P Soupape de sécurité rétro-déportée à gauche
S Soupape de décharge principale lame de nivelage + rétro-déportée
T Soupape de sécurité descente lame de nivelage 212 bar (21,2 MPa)
U Soupape de sécurité relevage lame de nivelage
W1 Soupape de sécurité circuit option
W2 Soupape de sécurité circuit option

Soupape de décharge pilotage (H) Contrôle de l’accumulateur de pilotage


Contrôle 1. Relever complètement la flèche et sortir le balan-
cier.
1. Brancher un manomètre 0-100 bar sur la prise de
pression M3. 2. Arrêter le moteur thermique, clé de contact sur
“ON”.
2. Moteur thermique à plein régime, amener le levier
d’annulation de pilotage en position basse. 3. Actionner la descente de flèche ou la rentrée de
balancier plusieurs fois consécutivement.
3. Commandes d’équipement, rotation et translation
au neutre, lire la valeur au manomètre : 4. La pression de l’accumulateur doit permettre le
pilotage de la descente de flèche ou de la rentrée
La valeur doit être de 39 ± 1 bar
de balancier environ six fois.
(3,9 ± 0,1 MPa).
Réglage Contrôle de la pression négative
1. Monter entre l’orifice Pi2 de la pompe primaire et
1. Desserrer le contre-écrou et agir sur la vis de
le flexible pression négative correspondant, un
réglage de la soupape (H) jusqu’à obtenir
raccord té muni d’une prise de pression.
39 ± 1 bar (3,9 ± 0,1 MPa).
2. Brancher le contrôleur de pression ou un mano-
2. Serrer le contre-écrou en maintenant la vis de
mètre 0-25 bar sur la prise de pression.
réglage en position.
3. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
3. Une fois la vis de réglage serrée, contrôler à nou-
régime maxi.
veau la pression et s’assurer qu’il n’y ait pas de
fuite. 4. La pression lue sur le manomètre doit être de
27 bar (2,7 MPa).

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 29 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Soupape de décharge principale (A)
Contrôle
1. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
pression M1.
2. Moteur thermique à plein régime, actionner et
maintenir la commande de rentrée de balancier
(butée de vérin). Lire la valeur au manomètre :
La valeur doit être de 343 ± 1 bar
(34,3 ± 0,1 MPa).
Réglage de la pression standard

CS02E694

1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)


en position et desserrer le contre-écrou (2).
2. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
régime maxi.
3. Actionner et maintenir la commande de rentrée de
balancier (butée de vérin).
4. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
pression standard.
NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
5. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2).
6. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 1 à 5.
7. Arrêter le moteur thermique.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 30
TARAGE CX135SR
Soupapes de sécurité distributeur 8. Effectuer les étapes 9 à 13 uniquement si une des
d’équipement (B, C, D, E, F et G) soupapes de sécurité d’équipement doit être
tarée. Sinon passer à l’étape 14.
NOTA: Si la pelle est équipée de valve de sécurité sur
la flèche et le balancier, les soupapes de sécurité (B)
et (D) ne sont mas montées ou elles sont surtarées. 3
Dans ce cas il faut tarer les soupapes (B1-B2 et D1)
4
montées sur les valves de sécurité.
NOTA: Les soupapes de sécurité d’équipement sont
tarées à une pression supérieure à la soupape de
décharge principale. Pour effectuer le contrôle ou le
tarage des soupapes de sécurité d’équipement, il faut
surtarer la soupape de décharge principale.
CS01K554
Contrôle et tarage 9. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
de la soupape de sécurité concernée en position
et desserrer le contre-écrou (3).
10. Actionner et maintenir la commande d’équipe-
ment à tarer (butée de vérin).
11. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de
sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression
correcte.
12. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
en position et serrer le contre-écrou (3).
CS02E694
13. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 9 à
en position et desserrer le contre-écrou (2). 13.
2. Serrer de 180° la vis de réglage (1). 14. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
3. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) de la soupape de décharge principale en position
en position et serrer le contre-écrou (2). et desserrer le contre-écrou (2).
4. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au 15. Actionner et maintenir la commande de rentrée de
régime maxi. balancier (butée de vérin).
5. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de 16. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
pression (voir tableau ci-dessous). valeur correcte de la pression standard de la sou-
6. Actionner et maintenir la commande d’équipe- pape de décharge principale.
ment à contrôler (butée de vérin). NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
7. Lire la pression sur le manomètre, la pression doit Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
être de : 17. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2).
Montée flèche M1 18. Contrôler que la pression standard de la soupape
Descente flèche M1 de décharge principale est correcte, sinon effec-
tuer à nouveau les étapes 14 à 18.
Rentrée balancier M2 378 ± 5 bar
19. Arrêter le moteur thermique.
Sortie balancier M2 (37,8 ± 0,5 MPa)

Ouverture godet M1
Fermeture godet M1

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 31 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Soupapes de sécurité des valves de Contrôle et tarage côté gauche (B2)
sécurité de flèche (B1 et B2)
Effectuer les mêmes opérations que du côté droit. La
Contrôle et tarage côté droit (B1) différence entre les deux valves doit être inférieure à
5 bar.
3 B1
B2

1
CD02E008
Débrancher le flexible d’équilibrage (1) de la valve de
sécurité (B2) du vérin de flèche gauche. Monter sur le
flexible un raccord d’accouplement mâle équipé de
son union. Obturer le raccord équerre de la valve de
sécurité (B2) du vérin de flèche gauche. Brancher sur
le flexible (1) un raccord d’accouplement femelle
équipé d’une prise de pression. Brancher le contrôleur
de pression ou un manomètre 0-600 bar sur la prise
de pression.
Débrancher et bouchonner le flexible de pilotage de la
valve à régler. Placer le flexible dans un récipient afin
de récupérer les fuites éventuelles. Obturer le raccord
laissé libre par le débranchement du flexible de pilo-
tage. Mettre en marche le moteur thermique. Régler la
vitesse de rotation à 1000 tr/min au potentiomètre du
tableau de bord. Amener la flèche à mi-hauteur. Agir
sur la commande de descente de flèche et relever la
pression de tarage de la soupape (B1). Répéter plu-
sieurs fois la manoeuvre en relevant à chaque fois la
pression. La pression lue sur le manomètre doit être
de : 373 ± 5 bar (37,3 ± 0,5 MPa).
Si la valeur n’est pas correcte, desserrer le contre-
écrou (2) et agir sur la vis (3) afin d’ajuster la pression
tout en agissant sur la commande de descente de flè-
che. Serrer pour augmenter, desserrer pour diminuer
la pression. Resserrer le contre-écrou (2). Arrêter le
moteur thermique. Pour effectuer la décompression de
la grande chambre du vérin, rebrancher en priorité le
flexible de pilotage. Mettre en marche le moteur ther-
mique afin de remplir l’accumulateur. Arrêter le
moteur. Décompresser le circuit hydraulique. Déposer
le bouchon du raccord de la valve de sécurité (B2) du
vérin de flèche gauche. Débrancher le raccord
d’accouplement de la prise de pression. Rebrancher le
flexible d’équilibrage (1).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 32
TARAGE CX135SR
Soupape de sécurité de la valve de Soupapes de sécurité de la rotation (I, J)
sécurité de balancier (D1)
Contrôle
Contrôle et tarage

2
3

CD01B017
Débrancher et obturer le flexible de pilotage (1). Mettre un
récipient sous le raccord (2) pour récupérer les fuites éven-
tuelles. Démonter le bouchon (3) et installer un raccord prise
de pression (4) (implantation 21G). Brancher l’appareil de CS02E706
contrôle de pression ou un manomètre 0-600 bar sur la prise 1. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage frein de
de pression (4). Mettre en marche le moteur thermique. rotation (1) de l’orifice PG du moteur rotation (2).
Régler la vitesse de rotation à 1000 tr/min au potentiomètre
2. Démarrer le moteur thermique.
du tableau de bord. Amener la flèche à mi-hauteur. Agir sur la
commande rentrée de balancier et relever la pression de 3. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
tarage de la soupape. Répéter plusieurs fois la manoeuvre en pression M2 de la pompe principale.
relevant à chaque fois la pression. La pression lue sur le 4. Actionner lentement le levier de rotation vers la droite
manomètre doit être de : 363 ± 5 bar (36,3 ± 0,5 MPa). puis amener progressivement le régime moteur à
plein régime pour s’assurer que la rotation est blo-
quée.
5. Répéter l’étape 5, pour la rotation gauche, les pres-
sions doivent être :

Rotation droite M2 285 ± 4 bar


Rotation gauche M2 (28,5 ± 0,4 MPa)

5 6 6. Effectuer les étapes 8 à 12 uniquement si une des


soupapes de sécurité d’équipement doit être tarée.
Sinon passer à l’étape 13.
7. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4) de la
soupape de sécurité concernée en position et desser-
CD01B016
Si la valeur n’est pas correcte, desserrer le contre- rer le contre-écrou (3).
écrou (5) et agir sur la vis de tarage (6) afin d’ajuster la 8. Actionner et maintenir la commande de rotation à
pression. Serrer pour augmenter, desserrer pour dimi- tarer.
nuer la pression. Tout en agissant sur la commande 9. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de sécu-
rentrée de balancier, resserrer le contre-écrou (5). Arrê- rité concernée jusqu’à obtenir la pression correcte.
ter le moteur thermique. Pour effectuer la décompres-
10. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4) en
sion de petite chambre du vérin de balancier, position et serrer le contre-écrou (3).
rebrancher en priorité le flexible de pilotage (1). Mettre
en marche le moteur thermique afin de remplir l’accu- 11. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
mulateur. Arrêter le moteur. Décompresser le circuit haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 8 à 12.
hydraulique. Débrancher le raccord prise de pression 12. Rebrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)
(4). Remonter le bouchon (3). sur l’orifice PG du moteur de rotation (2).
13. Arrêter le moteur thermique.
CENTRE DE FORMATION CASE
7 - 33 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Contrôle de la pression de défreinage Soupape de sécurité de la translation (K,
rotation L)
Outillage nécessaire

2.755 inch
70 mm

CS99B579
1 axe de blocage aux dimensions ci-dessus
Contrôle et réglage
CS02E707
1. Surtarer la soupape principale (étapes 1 à 3 page
1. Débrancher le flexible pilotage frein de rotation (1) 10. Chapitre soupapes de sécurité équipement).
de l’orifice PG du moteur de rotation (2).
2. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
2. Connecter sur le flexible pilotage frein de rotation pression M1 pour la translation droite ou M2 pour
(1) une prise de pression et un manomètre la translation gauche, de la pompe principale.
0-100 bar.
3. Démarrer le moteur thermique.
3. Démarrer le moteur thermique.
4. Actionner lentement le levier de rotation vers la
droite ou vers la gauche, puis amener progressi-
A
vement le régime moteur à plein régime pour que
la rotation soit bloquée.
5. A ce moment la pression lue sur le manomètre
doit être d’environ 39 bar.
6. Mettre le levier de rotation en position neutre. A ce
moment la pression lue sur le manomètre doit être
comprise entre 0 et 3 bar.
7. Rebrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)
sur l’orifice PG du moteur de rotation (2).
8. Arrêter le moteur thermique.
CS99B580
4. Bloquer mécaniquement avec précaution la trans-
lation à contrôler en positionnant l’axe de blocage
(A) entre le barbotin et le châssis comme repré-
senté ci-dessus.
5. Moteur thermique à plein régime, actionner et
maintenir la commande de translation correspon-
dante (blocage du barbotin).
6. La pression lue sur le manomètre doit être de :
348 bar (34,8 MPa).
Noter les pressions si elles ne sont pas correctes
pour déterminer le nombre de cales nécessaire au
réglage. 1 cale de 0,1 mm correspond à 10 bar
de pression.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 34
TARAGE CX135SR
7. Passer à l’étape 8 si une des soupapes de sécu- Contrôle de dérivation en translation
rité doit être tarée. Sinon retarer la soupape princi-
S’assurer que la tension des chenilles est correcte.
pale (étapes 14 à 18 page 11).
Ce test est à effectuer avec la température de l’huile
hydraulique à 50°C et sur un sol dur et plat d’une lon-
K gueur d’environ 30 m.
Moteur thermique à plein régime, appuyer et maintenir
les pédales de translation en butée.
Marche avant sur une distance de 25 mètres.
Relever la valeur de dérive sur les 20 derniers mètres
de translation.
Si cette valeur est supérieure à 1 m :
1. Contrôler les valeurs de pression de pilotage sur
L les deux tiroirs de translation (doivent être supé-
CD02E012 rieures à 30 bar).
K. Soupape de sécurité de marche arrière 2. Contrôler les valeurs de fuites des moteurs de
L. Soupape de sécurité de marche avant translation.
8. Déposer la soupape de sécurité concernée du
moteur de translation. Si les deux soupapes doi-
vent être déposées, identifier les pour le remon-
tage.

H
E
I
G

JD00857A
9. Serrer le corps de la soupape (I) dans un étau et
déposer le bouchon (D), les cales de réglage (E),
le siège (F), le ressort (G) et le clapet (H).
10. Retirer (pour diminuer la pression) ou ajouter
(pour augmenter la pression) le nombre de cales
de réglage (E) nécessaire pour obtenir la pression
correcte.
11. Remonter les pièces (D à H) dans la soupape et
serrer le bouchon (D) entre 57 et 95 Nm.
12. Remonter la soupape de sécurité sur le moteur de
translation et la serrer entre 107 et 148 Nm.
13. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 8 à
13.
14. Retarer la soupape principale.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 35 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Contrôle des fuites aux moteurs de
translation
Outillage nécessaire A B

CS99B580
A : Axe de verrouillage
B : En avant
5. Bloquer mécaniquement la translation à contrôler
CS99B579
en positionnant l’axe de blocage (A) entre le bar-
1 axe de blocage aux dimensions ci-dessus
botin et le châssis comme représenté ci-dessus.
1 récipient d’une contenance de 10 litres
1 flexible 6. Moteur thermique à plein régime, actionner la
1 obturateur commande de translation du moteur hydraulique à
contrôler et mesurer la quantité d’huile qui
Contrôle des fuites s’écoule du drain pendant 1 min.
(Huile hydraulique entre 45 et 55°C) 7. Répéter les étapes 1 à 6 pour contrôler l’autre
moteur.
1. Appuyer sur le reniflard pour libérer la pression du
réservoir hydraulique. 8. Comparer les quantités d’huile recueillies ; si la
différence entre les deux moteurs est supérieur à
2. Déposer la tôle de protection du moteur de trans-
1 l/min, réparer ou remplacer le moteur qui a
lation.
fourni la plus grande quantité d’huile.

CS00E546
3. Débrancher le flexible du drain du moteur hydrau-
lique et l’obturer.
4. Utiliser un flexible pour relier l’orifice du drain au
récipient.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 36
TARAGE CX135SR
Contrôle des fuites au moteur de rotation Soupape de décharge principale
distributeur lame de nivelage et rétro-
Outillage nécessaire
déportée (S)
1 récipient d’une contenance de 10 litres
Contrôle
1 flexible
1 obturateur 1. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
pression M4.
Contrôle des fuites
2. Moteur thermique à plein régime, actionner et
(Huile hydraulique entre 45 et 55°C) maintenir la commande de relevage lame de nive-
lage (butée de vérin).
1. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage
frein de rotation de l’orifice PG du moteur rotation 3. La pression lue sur le manomètre doit être de :
(voir "Soupape sécurité de la rotation"). 206 ± 5 bar (20,6 ± 0,5 MPa)
2. Démarrer le moteur thermique. Réglage de la pression standard
3. Actionner lentement le levier de rotation puis ame-
ner progressivement le régime moteur à plein
régime pour s’assurer que la rotation est bloquée.
4. Arrêter le moteur.
5. Appuyer sur le reniflard pour libérer la pression du
réservoir hydraulique.

CS02E710

1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)


en position et desserrer le contre-écrou (2).
2. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
régime maxi.
3. Actionner et maintenir la commande de relevage
lame de nivelage (butée de vérin).
4. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
pression standard.
CD00E192 NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
6. Débrancher le flexible du drain du moteur hydrau- Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
lique et l’obturer. 5. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
7. Utiliser un flexible pour relier l’orifice du drain au en position et serrer le contre-écrou (2).
récipient. 6. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
8. Démarrer le moteur thermique à plein régime. haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 1 à 5.
Actionner la commande de rotation à droite ou à 7. Arrêter le moteur thermique.
gauche et mesurer la quantité d’huile qui s’écoule
du drain pendant 1 min.
9. La quantité d’huile pouvant varier en fonction du
point de contrôle, répéter la mesure (étape 8) tou-
relle à 90° puis à 180°.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 37 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Soupapes de sécurité distributeur lame de 10. Actionner et maintenir la commande à tarer (butée
nivelage et rétro-déportée (T, U, O et P) de vérin).
NOTA: Les soupapes de sécurité lame de nivelage (T, 11. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de
U) et rétro-déportée (O, P) sont tarés à une pression sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression
supérieure à la soupape de décharge principale (S). correcte.
Pour effectuer le contrôle ou le tarage des soupapes 12. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
de sécurité lame de nivelage et rétro-déportée, il faut en position et serrer le contre-écrou (3).
surtarer la soupape de décharge principale au distribu- 13. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
teur lame de nivelage et rétro-déportée (S). haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 9 à
Contrôle et tarage 13.
14. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
1. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
de la soupape de décharge principale en position
en position et desserrer le contre-écrou (2).
et desserrer le contre-écrou (2).
2. Serrer de 180° la vis de réglage (1).
15. Actionner et maintenir la commande de relevage
3. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) lame de nivelage (butée de vérin).
en position et serrer le contre-écrou (2).
16. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
4. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au valeur correcte de la pression standard de la sou-
régime maxi. pape de décharge principale distributeur lame de
5. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de nivelage et rétro-déportée.
pression M4.
NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
6. Actionner et maintenir la commande lame de nive- Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
lage ou rétro-déportée.
17. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
7. La pression lue sur le manomètre doit être de : en position et serrer le contre-écrou (2).
18. Contrôler que la pression standard de la soupape
Relevage lame nivelage M4 de décharge principale est correcte, sinon effec-
Descente lame nivelage M4 235 ± 5 bar tuer à nouveau les étapes 14 à 18.
Rétro-déportée à droite M4 (23,5 ± 0,5 MPa) 19. Arrêter le moteur thermique.

Rétro-déportée à gauche M4

8. Effectuer les étapes 9 à 13 uniquement si une des


soupapes de sécurité doit être tarée. Sinon passer
à l’étape 14.

3
4

CS01K554
9. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
de la soupape de sécurité concernée en position
et desserrer le contre-écrou (3).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 38
TARAGE CX135SR
DETECTION DES PANNES
Dérive en translation
(Pressions P1 et P2 correctes)

N° Contrôles Résultats Réparations


Chenilles levées, contrôler les Différence de vitesse entre les deux Contrôler les fuites au moteur de
1
vitesses de rotation aux barbotins barbotins translation (N° 4)
Contrôler les pressions P1 et P2 La différence de pression entre P1 et Contrôler la pression négative (N)
2
pendant la translation P2 est supérieure à 30 bar (3 MPa) de la pompe (N° 3)
Contrôler la soupape principale :
Réglage ou remplacement
Pression supérieure à 6 bar
(0,6 MPa) Contrôler le régulateur ou le corps
de pompe en défaut :
Réglage ou remplacement
Contrôler la pression de pilotage du
tiroir de translation côté en défaut
Contrôler la pression négative (N) de
3
la pompe Pression inférieure à 30 bar (3 MPa)
Contrôler le fonctionnement du tiroir
du pédibulateur, remplacement ou
Pression inférieure à 6 bar (0,6 MPa)
réparation
Pression supérieure à 30 bar
(3 MPa)
Contrôler le tiroir de translation
(collage, rayure, ...)
Remplacement ou réparation du
Supérieure à la valeur autorisée
moteur de translation
Contrôler la pression de translation
sans charge (chenille levée)
Pression normale :
Contrôler les fuites aux moteurs de Remplacer le joint d’étanchéité
4
translation central
Inférieure à la valeur autorisée
Pression importante :
Vidanger le réducteur et contrôler
s’il y a pollution (poudre métallique).
Remplacement ou réparation du
réducteur de translation

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 39 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Impossible de sélectionner la 2ème vitesse de translation
N° Contrôles Résultats Réparations
Appuyer sur la commande de vitesse
Se reporter aux détections des
1 de translation et contrôler que le Le voyant ne s’allume pas
pannes électriques
voyant 2ème vitesse s’allume
Contrôler la pression négative (N) de
2 Trop importante Réglage de la pression
la pompe
Contrôler l’alimentation électrique et
Pression insuffisante le bobinage de l’électrovanne (N° 4
Contrôler la pression de pilotage à la et 5)
3
sortie de l’électrovanne (C1) Contrôler la pression de pilotage sur
Pression correcte (39 bar - 3,9 MPa) le tiroir de changement de cylindrée
des moteurs de translation (N° 6)
Contrôler le voltage à la prise
4 électrique de l’électrovanne de Voltage < 24 V Contrôler le faisceau électrique
changement de cylindrée

Contrôler le bobinage de Infini ou 0 ohm Remplacer l’électrovanne


5 l’électrovanne de changement de Remplacer le bobinage de
cylindrée Environ 40 ohm
l’électrovanne
Fuite interne au joint tournant,
Pression insuffisante
réparer ou remplacer le joint tournant
Contrôler la pression de pilotage sur
6 le tiroir de changement de cylindrée Contrôler le tiroir de changement de
des moteurs de translation cylindrée au moteur de translation.
Pression correcte (39 bar - 3,9 MPa)
Réparer ou remplacer le moteur de
translation

Pas de rotation ou rotation lente


(Aucun incident sur les autres fonctions)

N° Contrôles Résultats Réparations


Régler ou remplacer les soupapes
1 Contrôler la pression de rotation Pression trop basse
de sécurité
Reconnecter l’électrovanne et
contrôler la pression de défreinage
Débrancher l’électrovanne du frein de Pas de rotation ou rotation lente du frein de rotation en sortie
2 rotation (connecteur rose) et d’électrovanne (N° 3)
actionner la rotation
Contrôler le circuit électrique
La rotation fonctionne normalement
d’alimentation de l’électrovanne
Contrôler ou remplacer
Moteur thermique en marche, Pression inférieure à 30 bar l’électrovanne de défreinage de la
3 contrôler la pression de défreinage du rotation
frein de rotation Contrôler les fuites au moteur de
Pression supérieure à 30 bar
rotation (N° 4)

Moteur thermique à plein régime, Remplacement ou réparation du


Supérieure à la valeur autorisée
huile hydraulique à 50°C, contrôler moteur de rotation
4
les fuites au moteur de rotation Contrôler le frein de rotation,
pendant la rotation Inférieure à la valeur autorisée
réparation ou remplacement

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 40
TARAGE CX135SR

Pelle en dévers, le frein de rotation ne tient pas


N° Contrôles Résultats Réparations
Contrôler le système de freinage de Incident sur le frein, réparation ou
1 Abrasion
la rotation remplacement
Régler ou remplacer les soupapes
2 Contrôler la pression de rotation Pression trop basse
de sécurité
Moteur thermique à plein régime,
huile hydraulique à 50°C, contrôler Remplacement ou réparation du
3 Supérieure à la valeur autorisée
les fuites au moteur de rotation moteur de rotation
pendant la rotation
Contrôler la pression de pilotage du Contrôler l’alimentation électrique et
Pression supérieure à 1 bar
4 frein de rotation à la sortie de le bobinage de l’électrovanne (N° 5
(0,1 MPa)
l’électrovanne et 6)
Contrôler le voltage à la prise
5 électrique de l’électrovanne de Voltage < 24 V Contrôler le faisceau électrique
pilotage du frein de rotation
Infini ou 0 ohm Remplacer l’électrovanne
Contrôler le bobinage de
6 Remplacer le bobinage de
l’électrovanne de pilotage Environ 40 ohm
l’électrovanne

Aucun mouvement sur toutes les fonctions


(Levier d’annulation des commandes en position basse)

N° Contrôles Résultats Réparations


Contrôler le niveau d’huile
1 Manque d’huile hydraulique Effectuer l’appoint nécessaire
hydraulique
Régler la soupape de décharge du
Contrôler la pression de pilotage en Pression inférieure à 30 bar
2 circuit de pilotage, remplacer la si
M3 (3,0 MPa)
nécessaire
Contrôler l’alimentation électrique et
Contrôler la pression de pilotage à la Pression inférieure à 30 bar
3 le bobinage de l’électrovanne (N° 4
sortie B du bloc 3 électrovannes (3,0 MPa)
et 5)
Contrôler l’alimentation électrique et
l’ajustement mécanique du
Contrôler le voltage au connecteur contacteur d’annulation des
4 Voltage < 24 V
(bleu) de l’électrovanne de pilotage commandes.
Contrôler le faisceau entre le
contacteur et l’électrovanne
Infini ou 0 Ohm Remplacer l’électrovanne
Contrôler le bobinage de
5 Remplacer le bobinage de
l’électrovanne de pilotage Environ 40 Ohm
l’électrovanne

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 41 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX135SR
Manque de puissance ou de vitesse sur un des mouvements d’équipement
(Pas d’incident sur les autres mouvements)

N° Contrôles Résultats Réparations


Incident sur la soupape de sécurité
1 Contrôler la pression P1 ou P2 Pression trop basse du mouvement défectueux, réglage
ou remplacement
Moteur thermique à plein régime,
Inférieure aux spécifications. Fuite au clapet anti-retour, réglage
2 huile hydraulique à 50°C, contrôler la
Voir section 1002 ou remplacement
vitesse du mouvement concerné
Avec une charge en bout
Fuite aux vérins d’équipement,
d’équipement et à 1 m du sol, Supérieure aux spécifications.
3 remplacer les joints d’étanchéité du
contrôler la rentrée/sortie des tiges Voir section 1002
piston ou remplacer le vérin
des vérins
Contrôler manuellement le
déplacement du tiroir de pilotage au
4 Déplacement difficile Tiroir collé ou rayé, ressort cassé
distributeur du mouvement
défectueux
Contrôler le fonctionnement du tiroir
Contrôler la pression de pilotage du
5 Pression inférieure à 30 bar du manipulateur, remplacement ou
tiroir du distributeur
réparation

La flèche ou le balancier ne descendent pas


(Pas d’incident sur les autres mouvements)

N° Contrôles Résultats Réparations


Contrôler manuellement le
1 Déplacement difficile Tiroir collé ou ressort cassé
déplacement du tiroir de pilotage
Contrôler le fonctionnement du Réparer ou remplacer la valve de
2 Collage
maintien de charge maintien de charge
Contrôler le fonctionnement du tiroir
Contrôler la pression de pilotage au
3 Pression inférieure à 30 bar du manipulateur, remplacement ou
tiroir du distributeur
réparation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 42
TARAGE CX225SR
IDENTIFICATION DES COMPOSANTS HYDRAULIQUES
Pompe

Pp D1 D2

Dr Pi1 Pi2
Din3

D4
Pd3

Pd1

D4
S2
Pd2

CS02E678

Orifice Description Implantation


D1-D2 Refoulement pompe P2-P1 SAE 6000 psi 1"
D3 Refoulement pompe pilotage vers Din3 G 1/2
D4 Refoulement pompe option G 1/2
S1 Aspiration pompe principale et pompe pilotage SAE 2000 psi 3"
S2 Aspiration pompe option G 3/4
Pp Refoulement pompe pilotage G 1/2
Din3 Refoulement pompe pilotage venant Din3 G 1/2
Dr Circuit fuite G 3/4
Pd1 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pd2 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pd3 Bouchonné (prise de pression) G 1/4
Pi1-Pi2 Pression négative G 1/4

Tableau des prises de pression


Fonctions Prise de pression
Pression de travail (orifice Pd1 de la pompe principale D1)
Translation gauche
M1
Flèche
Godet
Pression de travail (orifice Pd2 de la pompe principale D2)
Translation droite
M2
Rotation
Balancier
Pression de pilotage (orifice Pd3 de la pompe de pilotage D3 ou orifice P2 du filtre circuit pilotage) M3

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 43 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Distributeur

Pbu

D4 Ps1 T3

Ps2 Pc3 A5
T2

Pc1
T5
Dr B5

Pc2 B8 B3 A3

A8 B7 B2 A2

A7 B6 B1 PP

A6 P3 T4 Ph

P2 P1 A1 PA

CS02J504

Orifice Description Orifice Description


A1 Translation avant droite P1-P2 Pression de pompe
B1 Translation arrière droite P3-P4 Circuit option
A2 Circuit option PA Pressostat pression d’équipement et rotation
B2 Circuit option PT Pressostat pression translation
A3 Rotation gauche Pbu Annulation priorité à la rotation
B3 Rotation droite Pc1 Maintien de charge balancier
A5 Sortie balancier Pc2 Maintien de charge flèche
B5 Rentrée balancier Pc3 Priorité à la rotation
A6 Translation avant gauche Ph Surtarage soupape de décharge
B6 Translation arrière gauche PP Pression de pilotage
A7 Fermeture godet Ps1-Ps2 Pression négative
B7 Ouverture godet T1-T2 Retour
A8 Montée de flèche T3 Retour rotation
B8 Descente de flèche T4 Retour by-pass
Dr Retour de fuite T5 Vers amortisseur (préchauffage)

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 44
TARAGE CX225SR
Bloc 4 électrovannes

Y4

Y5

Y3
Y2

CS02J507

Orifice Description
B Alimentation nourrice de pilotage
T Retour réservoir
Y2 Commande annulation pression de pilotage
Y3 Commande frein de rotation
Y4 Sélection 2ème vitesse de translation
Y5 Surtarage

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 45 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
PREPARATION AVANT CONTROLE

ATTENTION: Du fluide hydraulique projeté sous pression peut pénétrer dans la peau. Du fluide hydraulique
peut également provoquer ou infecter une légère coupure de la peau. En cas de blessure par du fluide
hydraulique sous pression, consulter un médecin immédiatement. Tout retard dans les soins apportés à une
blessure peut entraîner une infection ou une réaction grave. Avant de mettre le circuit sous pression, vous
! assurer que tous les branchements sont correctement serrés et que les flexibles et les tuyaux sont en bon
état. Dépressuriser complètement le circuit avant de débrancher les tuyaux ou d'intervenir sur le circuit
hydraulique. Toujours utiliser un petit morceau de carton ou de bois pour détecter l'absence de fuites de fluide
sous pression. Jamais les mains.

ATTENTION: Toute utilisation ou entretien ATTENTION: L'accumulateur de cette


incorrects d'une machine pour travaux publics machine est chargé avec de l'azote sous pres-
peut entraîner des accidents. Seules les per- sion. En cas de fonctionnement incorrect du
sonnes ayant lu, compris et respectant les ins- circuit, remplacer l'accumulateur. N'essayez
! tructions du manuel de l'opérateur sont ! jamais de le réparer. Le non-respect de ces
habilitées à utiliser ou à entretenir cette instructions et de la procédure ci-dessous peut
machine. entraîner des blessures graves, voire mortel-
les.

Dépressurisation du circuit hydraulique


NOTA: Opération à effectuer avant chaque interven- 6. Abaisser le levier d’annulation des commandes de
tion sur le circuit hydraulique. pilotage.
1. Positionner la machine sur un sol plat et dur. 7. Actionner chaque commande plus de 10 fois dans
les deux sens pour décomprimer les circuits.
2. Ouvrir le godet jusqu’à ce que la tige du vérin soit
complètement rentrée.
3. Sortir le balancier jusqu’à ce que la tige du vérin
soit complètement rentrée. Abaisser la flèche de
sorte que l’extrémité du balancier repose au sol.
Abaisser l’outil jusqu’au sol.
4. Ramener le moteur au ralenti pendant 30 secon-
des puis arrêter le moteur.
5. Tourner la clé de contact sur “ON”, sans démarrer
le moteur thermique.
CS00E544

8. Appuyer sur le bouton situé sur le reniflard du


réservoir hydraulique pour dépressuriser le réser-
voir.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 46
TARAGE CX225SR
Installation de la prise de pression de Mise en température du moteur thermique
pilotage Démarrer le moteur thermique. La mise en tempéra-
ture s’effectue en 10-15 minutes.

82 Mise en température du fluide hydraulique


1. Actionner les commandes godet et balancier dans
un sens (butée de vérins) pendant 30 secondes.
2. Actionner les commandes godet et balancier dans
l’autre sens (butée de vérins) pendant
30 secondes.
3. Répéter les étapes 1 et 2 jusqu’à ce que la tempé-
rature hydraulique atteigne 45-55°C.
4. Actionner les commandes de flèche, de rotation et
M3 P3 de translation dans les deux sens afin de mettre
en température l’ensemble des circuits à 45-55°C.

CS02J508
Installer la prise de pression M3 soit dans l’orifice Pd3
de la pompe d’asservissement Pp ou dans l’orifice P3
du filtre circuit pilotage (82).

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 47 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
PROCEDURE DE CONTROLE ET DE TARAGE
Emplacement des soupapes de sécurité

D C

B
E

G
F
A

B1 B2 H

D1

I J
K

CS02J509

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 48
TARAGE CX225SR

Pression pour 1 tour de vis


Rep Désignation
(ou pour 1 cale*)
Soupape de décharge principale (pression standard) 217 bar (21,7 MPa)
A
Soupape de décharge principale (surtarage) 290 bar (29 MPa)
B Soupape de sécurité montée de flèche 212 bar (21,2 MPa)
B1-B2 Soupape de sécurité valve de sécurité vérins de flèche -
C Soupape de sécurité descente de flèche
212 bar (21,2 MPa)
D Soupape de sécurité sortie balancier
D1 Soupape de sécurité valve de sécurité vérin de balancier -
E Soupape de sécurité rentrée balancier
F Soupape de sécurité ouverture godet 212 bar (21,2 MPa)
G Soupape de sécurité fermeture godet
H Soupape de décharge du circuit de pilotage 30 bar (3 MPa)
I Soupape de sécurité rotation droite
5 bar * (0,5 MPa) *
J Soupape de sécurité rotation gauche
K Soupape de sécurité de translation avant
60 bar (6 MPa)
L Soupape de sécurité de translation arrière

Soupape de décharge pilotage (H) 4. La pression de l’accumulateur doit permettre le


pilotage de la descente de flèche ou de la rentrée
Contrôle de balancier environ six fois.
1. Brancher un manomètre 0-100 bar sur la prise de
pression M3.
Contrôle de la pression négative
1. Monter entre l’orifice Pi2 de la pompe primaire et
2. Moteur thermique à plein régime, amener le levier
d’annulation de pilotage en position basse. le flexible pression négative correspondant, un
raccord té muni d’une prise de pression.
3. Commandes d’équipement, rotation et translation
au neutre, lire la valeur au manomètre : 2. Brancher le contrôleur de pression ou un mano-
mètre 0-25 bar sur la prise de pression.
La valeur doit être de 39 ± 1 bar
(3,9 ± 0,1 MPa). 3. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
régime maxi.
Réglage 4. La pression lue sur le manomètre doit être de
1. Desserrer le contre-écrou et agir sur la vis de 5. 25,5 bar (2,55 MPa).
réglage de la soupape (H) jusqu’à obtenir
39 ± 1 bar (3,9 ± 0,1 MPa).
2. Serrer le contre-écrou en maintenant la vis de Soupape de décharge principale (A)
réglage en position.
Contrôle
3. Une fois la vis de réglage serrée, contrôler à nou-
veau la pression et s’assurer qu’il n’y ait pas de 1. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de
fuite. pression M2.
2. Moteur thermique à plein régime, actionner et
Contrôle de l’accumulateur de pilotage maintenir la commande de rentrée de balancier
1. Relever complètement la flèche et sortir le balan- (butée de vérin). Lire la valeur au manomètre :
cier. La valeur doit être de 343 ± 1 bar
2. Arrêter le moteur thermique, clé de contact sur (34,3 ± 0,1 MPa).
“ON”.
3. Actionner la descente de flèche ou la rentrée de
balancier plusieurs fois consécutivement.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 49 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Réglage de la pression de surtarage Réglage de la pression standard
NOTA: Effectuer la procédure ci-dessous uniquement
si la pression de surtarage est correcte, sinon effec-
tuer le réglage de la pression de surtarage.
2
1

3 4 3 4
CS00E550
CS00E550
1. Débrancher et obturer le flexible de pilotage de
1. Débrancher et obturer le flexible de pilotage de surtarage sur la soupape de décharge.
surtarage sur la soupape de décharge.
2. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (3)
2. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (3) en position et desserrer le contre-écrou (4).
en position et desserrer le contre-écrou (4).
3. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
3. Serrer la vis de réglage (3) jusqu’en butée. régime maxi, sélectionner le mode “N".
4. Serrer le contre-écrou (4). 4. Actionner et maintenir la commande de rentrée de
5. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au balancier (butée de vérin).
régime maxi, sélectionner le mode “N". 5. Agir sur la vis de réglage (3) jusqu’à obtenir la
6. Actionner et maintenir la commande de rentrée de pression standard. Lire la valeur au manomètre :
balancier (butée de vérin). la valeur doit-être de :
7. Desserrer le contre-écrou (2) et agir sur la vis de 343± 1 bar (34,3 ± 0,1 MPa).
réglage (1) jusqu’à obtenir la pression de surta- NOTA: Serrer la vis (3) pour augmenter la pression.
rage. Lire la valeur au manomètre : la valeur doit- Desserrer la vis (3) pour diminuer la pression.
être de 373 ± 1 bar (37,3 ± 0,1 MPa).
6. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (3)
NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression. en position et serrer le contre-écrou (4).
Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression. 7. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
8. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) et haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 2 à 6.
serrer le contre-écrou (2). 8. Arrêter le moteur thermique.
9. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
Rebrancher le flexible de pilotage de surtarage sur la
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 6 à 9. soupape de décharge.
10. Effectuer le réglage de la pression standard.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 50
TARAGE CX225SR
Soupapes de sécurité distributeur 9. Effectuer les étapes 10 à 14 uniquement si une
d’équipement (B, C, D, E, F et G) des soupapes de sécurité d’équipement doit être
tarée. Sinon passer à l’étape 15.
NOTA: Si la pelle est équipée de valve de sécurité sur
la flèche et le balancier, les soupapes de sécurité (B)
et (D) ne sont pas montées ou elles sont surtarées. 3
Dans ce cas il faut tarer les soupapes (B1-B2 et D1)
montées sur les valves de sécurité.
NOTA: Les soupapes de sécurité d’équipement sont
tarés à une pression supérieure à la soupape de
décharge. Pour effectuer le contrôle ou le tarage des
soupapes de sécurité d’équipement, il faut surtarer la
4
soupape de décharge.
CS01K554
Contrôle et tarage
10. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
de la soupape de sécurité concernée en position
1 2 et desserrer le contre-écrou (3).
11. Actionner et maintenir la commande d’équipe-
ment à tarer (butée de vérin).
12. Agir sur la vis de réglage (4) de la soupape de
sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression
correcte.
13. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (4)
CS00E550 en position et serrer le contre-écrou (3).
1. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de 14. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
pression concernée (voir tableau ci-dessous). haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 10 à
2. Débrancher et obturer le flexible de pilotage de 14.
surtarage sur la soupape de décharge. 15. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
3. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1) de la soupape de décharge en position et desser-
en position et desserrer le contre-écrou (2). rer le contre-écrou (2).
4. Serrer de 180° la vis de réglage (1). 16. Actionner et maintenir la commande de rentrée de
balancier (butée de vérin).
5. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
en position et serrer le contre-écrou (2). 17. Agir sur la vis de réglage (1) jusqu’à obtenir la
valeur correcte de la pression standard de la sou-
6. Démarrer et faire tourner le moteur thermique au
pape de décharge.
régime maxi, sélectionner le mode "N".
7. Actionner et maintenir la commande d’équipe- NOTA: Serrer la vis (1) pour augmenter la pression.
ment à contrôler (butée de vérin). Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
8. Lire la valeur au manomètre : la valeur doit être de 18. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (1)
: en position et serrer le contre-écrou (2).
Montée flèche M1 392±5 bar 19. Contrôler que la pression standard de la soupape
(39,2±0,5 MPa) de décharge est correcte, sinon effectuer à nou-
Descente flèche M1 392±5 bar veau les étapes 15 à 19.
(39,2±0,5 MPa)
20. Arrêter le moteur thermique.
392±5 bar
Rentrée balancier M2 21. Rebrancher le flexible de pilotage de surtarage
(39,2±0,5 MPa)
sur la soupape de décharge.
392±5 bar
Sortie balancier M2
(39,2±0,5 MPa)

392±5 bar
Ouverture godet M1
(39,2±0,5 MPa)

392±5 bar
Fermeture godet M1
(39,2±0,5 MPa)

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 51 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Soupapes de sécurité des valves de
sécurité de flèche (B1 et B2)
Contrôle et tarage côté droit (B1)

B1
B2

2
3

CS02J511

Si la valeur n’est pas correcte, desserrer le contre-


1 écrou (2) et agir sur la vis (3) afin d’ajuster la pression
tout en agissant sur la commande de descente de flè-
CD02J510
Débrancher le flexible d’équilibrage (1) de la valve de che. Serrer pour augmenter, desserrer pour diminuer
sécurité (B2) du vérin de flèche gauche. Monter sur le la pression. Resserrer le contre-écrou (2). Arrêter le
flexible un raccord d’accouplement mâle équipé de moteur thermique. Pour effectuer la décompression de
son union. Obturer le raccord de la valve de sécurité la grande chambre du vérin, rebrancher en priorité le
(B2) du vérin de flèche gauche. Brancher sur le flexi- flexible de pilotage. Mettre en marche le moteur ther-
ble (1) un raccord d’accouplement femelle équipé mique afin de remplir l’accumulateur. Arrêter le
d’une prise de pression. Brancher un manomètre moteur. Décompresser le circuit hydraulique. Déposer
0-600 bar sur la prise de pression. le bouchon du raccord de la valve de sécurité (B2) du
vérin de flèche gauche. Débrancher le raccord
d’accouplement de la prise de pression. Rebrancher le
flexible d’équilibrage (1).
Contrôle et tarage côté gauche (B2)
Effectuer les mêmes opérations que du côté droit. La
différence entre les deux valves doit être inférieure à
5 bar.

CS02J512

Débrancher et bouchonner le flexible de pilotage (4)


de la valve à régler. Placer le flexible dans un récipient
afin de récupérer les fuites éventuelles. Obturer le rac-
cord laissé libre par le débranchement du flexible de
pilotage. Mettre en marche le moteur thermique.
Régler la vitesse de rotation à 1000 tr/min au potentio-
mètre du tableau de bord. Amener la flèche à mi-hau-
teur. Agir sur la commande de descente de flèche et
relever la pression de tarage de la soupape (B1).
Répéter plusieurs fois la manoeuvre en relevant à
chaque fois la pression. La pression lue sur le mano-
mètre doit être de : 392 ± 5 bar (39,2 ± 0,5 MPa).

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 52
TARAGE CX225SR
Soupape de sécurité de la valve de
sécurité de balancier (D1)
Contrôle et tarage

CS02J513
Débrancher et obturer le flexible de pilotage (1). Mettre
un récipient sous le raccord (2) pour récupérer les fui-
tes éventuelles. Démonter le bouchon (3) et installer
un raccord prise de pression. Brancher un manomètre
0-600 bar sur la prise de pression . Mettre en marche
le moteur thermique. Régler la vitesse de rotation à
1000 tr/min au potentiomètre du tableau de bord.
Amener la flèche à mi-hauteur. Agir sur la commande
rentrée de balancier et relever la pression de tarage
de la soupape. Répéter plusieurs fois la manoeuvre en
relevant à chaque fois la pression. La pression lue sur
le manomètre doit être de :
392 ± 5 bar (39,2 ± 0,5 MPa).
Si la valeur n’est pas correcte, desserrer le contre-
écrou (4) et agir sur la vis de tarage (5) afin d’ajuster la
pression. Serrer pour augmenter, desserrer pour dimi-
nuer la pression. Tout en agissant sur la commande
rentrée de balancier, resserrer le contre-écrou (4).
Arrêter le moteur thermique. Pour effectuer la décom-
pression de petite chambre du vérin de balancier,
rebrancher en priorité le flexible de pilotage (1). Mettre
en marche le moteur thermique afin de remplir l’accu-
mulateur. Arrêter le moteur. Décompresser le circuit
hydraulique. Débrancher le raccord prise de pression.
Remonter le bouchon (3).

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 53 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Soupapes de sécurité de la rotation (I, J) moteur de rotation. Si les deux soupapes doivent
être déposées, identifier les pour le remontage.
Contrôle
4 5 6 8

1 2
1 2 3 7
CS99B598
2. Serrer le corps de la soupape dans un étau et
CS02J514
déposer le bouchon (1), le guide (2), la chemise
1. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage (3), l’entretoise (4), les cales (5), le ressort (6), le
frein de rotation (1) de l’orifice P du moteur rota- clapet (7) et le nez de soupape (8).
tion (2). 3. Retirer (pour diminuer la pression) ou ajouter
2. Démarrer le moteur thermique. (pour augmenter la pression) le nombre de cales
3. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de (5) nécessaire pour obtenir la pression correcte.
pression M2 de la pompe principale. 4. Remonter les pièces (1 à 8) de la soupape et ser-
4. Actionner lentement le levier de rotation vers la rer le bouchon (1) à 157 Nm.
droite puis amener progressivement le régime 5. Remonter la soupape sur le moteur de rotation et
moteur à plein régime (mode "N") pour s’assurer la serrer à 78 Nm.
que la rotation est bloquée.
6. Contrôler à nouveau la pression des soupapes et
5. Répéter l’étape 4, pour la rotation gauche, les s’assurer qu’il n’y ait pas de fuite.
pressions doivent être :
7. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage
frein de rotation (1) de l’orifice P du moteur rota-
Rotation droite M2 304 ± 4 bar tion (2).
Rotation gauche M2 (30,4 ± 0,4 MPa)
8. Arrêter le moteur thermique.

Noter les pressions si elles ne sont pas correctes pour


déterminer le nombre de cales nécessaire au réglage.
Une cale de 0,1 mm correspond à 5 bar de pres-
sion.
Réglage

J
I

CS99B596

(I) Soupape de sécurité rotation droite


(J) Soupape de sécurité rotation gauche
1. Déposer la soupape de sécurité concernée du

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 54
TARAGE CX225SR
Contrôle de la pression de défreinage
rotation

1 2

CS02J514

1. Débrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)


de l’orifice P du moteur de rotation (2).
2. Connecter sur le flexible pilotage frein de rotation
(1) une prise de pression et un manomètre
0-100 bar.
3. Démarrer le moteur thermique.
4. Actionner lentement le levier de rotation vers la
droite ou vers la gauche, puis amener progressi-
vement le régime moteur à plein régime (mode
"M") pour s’assurer que la rotation soit bloquée.
5. A ce moment la pression lue sur le manomètre
doit être d’environ 39 bar.
6. Mettre le levier de rotation en position neutre. A ce
moment la pression lue sur le manomètre doit être
comprise entre 0 et 3 bar.
7. Rebrancher le flexible pilotage frein de rotation (1)
sur l’orifice P du moteur de rotation (2).
8. Arrêter le moteur thermique.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 55 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Soupape de sécurité de la translation (K, L)
Outillage nécessaire 1

2
CS99B579
1 axe de blocage aux dimensions ci-dessus CS02J532

Contrôle et réglage 8. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (2) de


la soupape de sécurité concernée en position et
1. Surtarer la soupape principale (étapes 1 à 4 page desserrer le contre-écrou (1).
11. Chapitre soupapes de sécurité équipement).
9. Actionner et maintenir la commande de translation
2. Brancher un manomètre 0-600 bar sur la prise de à tarer.
pression M1 pour la translation gauche ou M2 pour
10. Agir sur la vis de réglage (2) de la soupape de
la translation droite, de la pompe principale.
sécurité concernée jusqu’à obtenir la pression cor-
3. Démarrer le moteur thermique. recte.
11. A l’aide d’une clé, maintenir la vis de réglage (2) en
A position et serrer le contre-écrou (1).
12. Contrôler à nouveau la pression. Si la valeur sou-
haitée n’est pas obtenue, répéter les étapes 8 à 12.
NOTA: Serrer la vis (2) pour augmenter la pression.
Desserrer la vis (1) pour diminuer la pression.
13. Retarer la soupape de décharge principale
(page10).
14. Contrôler que la pression standard de la soupape
de décharge est correcte.
CS99B580
4. Bloquer mécaniquement avec précaution la trans- 15. Arrêter le moteur thermique.
lation à contrôler en positionnant l’axe de blocage 16. Rebrancher le flexible de pilotage de surtarage sur
(A) entre le barbotin et le châssis comme repré- la soupape de décharge.
senté ci-dessus.
Contrôle de dérivation en translation
5. Moteur thermique à plein régime (mode "N"),
actionner et maintenir la commande de translation S’assurer que la tension des chenilles est correcte.
correspondante (blocage du barbotin). Ce test est à effectuer avec la température de l’huile
6. La pression lue sur le manomètre doit être de : hydraulique à 50°C et sur un sol dur et plat d’une lon-
343 bar (34,3 MPa). gueur d’environ 30 m.
7. Effectuer les étapes 8 à 12 uniquement si une des Moteur thermique à plein régime (mode "N"), appuyer
soupapes de sécurité de translation doit être tarée. et maintenir les pédales de translation en butée.
Sinon passer à l’étape 13.
Marche avant sur une distance de 25 mètres.
NOTA: Les soupapes de sécurité d’équipement sont
tarés à une pression supérieure à la soupape de Relever la valeur de dérive sur les 20 derniers mètres
décharge. Pour effectuer le contrôle ou le tarage des de translation.
soupapes de sécurité d’équipement, il faut surtarer la Si cette valeur est supérieure à 1 m :
soupape de décharge.
1. Contrôler les valeurs de pression de pilotage sur
les deux tiroirs de translation (< à 30 bar).
2. Contrôler les valeurs de fuites des moteurs de
translation.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 56
TARAGE CX225SR
Contrôle des fuites aux moteurs de
translation
Outillage nécessaire A B

CS99B580
A : Axe de verrouillage
B : En avant
5. Bloquer mécaniquement la translation à contrôler
CS99B579
en positionnant l’axe de blocage (A) entre le bar-
1 axe de blocage aux dimensions ci-dessus
botin et le châssis comme représenté ci-dessus.
1 récipient d’une contenance de 10 litres
1 flexible 6. Moteur thermique à plein régime, actionner la
1 obturateur commande de translation du moteur hydraulique à
contrôler et mesurer la quantité d’huile qui
Contrôle des fuites s’écoule du drain pendant 1 min.
(Huile hydraulique entre 45 et 55°C) 7. Répéter les étapes 1 à 6 pour contrôler l’autre
moteur.
1. Appuyer sur le reniflard pour libérer la pression du
réservoir hydraulique. 8. Comparer les quantités d’huile recueillies ; si la
différence entre les deux moteurs est supérieur à
2. Déposer la tôle de protection du moteur de trans-
1 l/min, réparer ou remplacer le moteur qui a
lation.
fourni la plus grande quantité d’huile.

CS00E546
3. Débrancher le flexible du drain du moteur hydrau-
lique et l’obturer.
4. Utiliser un flexible pour relier l’orifice du drain au
récipient.

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 57 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Contrôle des fuites au moteur de rotation
Outillage nécessaire
1 récipient d’une contenance de 10 litres
1 flexible
1 obturateur
Contrôle des fuites
(Huile hydraulique entre 45 et 55°C)
1. Débrancher et bouchonner le flexible pilotage
frein de rotation de l’orifice P du moteur rotation
(voir "Soupape sécurité de la rotation").
2. Démarrer le moteur thermique.
3. Actionner lentement le levier de rotation puis ame-
ner progressivement le régime moteur à plein
régime (mode "N") pour s’assurer que la rotation
est bloquée.
4. Arrêter le moteur.
5. Appuyer sur le reniflard pour libérer la pression du
réservoir hydraulique.

CD00E192
6. Débrancher le flexible du drain du moteur hydrau-
lique et l’obturer.
7. Utiliser un flexible pour relier l’orifice du drain au
récipient.
8. Démarrer le moteur thermique à plein régime
(mode "N"). Actionner la commande de rotation à
droite ou à gauche et mesurer la quantité d’huile
qui s’écoule du drain pendant 1 min.
9. La quantité d’huile pouvant varier en fonction du
point de contrôle, répéter la mesure (étape 8) tou-
relle à 90° puis à 180°.

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 58
TARAGE CX225SR
DETECTION DES PANNES
Dérive en translation
(Pressions P1 et P2 correctes)

N° Contrôles Résultats Réparations


Chenilles levées, contrôler les Différence de vitesse entre les deux Contrôler les fuites au moteur de
1
vitesses de rotation aux barbotins barbotins translation (N° 4)
Contrôler les pressions P1 et P2 La différence de pression entre P1 et Contrôler la pression négative (N)
2
pendant la translation P2 est supérieure à 30 bar (3 MPa) de la pompe (N° 3)
Contrôler la soupape principale :
Réglage ou remplacement
Pression supérieure à 6 bar
(0,6 MPa) Contrôler le régulateur ou le corps
de pompe en défaut :
Réglage ou remplacement
Contrôler la pression de pilotage du
tiroir de translation côté en défaut
Contrôler la pression négative (N) de
3
la pompe Pression inférieure à 30 bar (3 MPa)
Contrôler le fonctionnement du tiroir
du pédibulateur, remplacement ou
Pression inférieure à 6 bar (0,6 MPa)
réparation
Pression supérieure à 30 bar
(3 MPa)
Contrôler le tiroir de translation
(collage, rayure, ...)
Remplacement ou réparation du
Supérieure à la valeur autorisée
moteur de translation
Contrôler la pression de translation
sans charge (chenille levée)
Pression normale :
Contrôler les fuites aux moteurs de Remplacer le joint d’étanchéité
4
translation central
Inférieure à la valeur autorisée
Pression importante :
Vidanger le réducteur et contrôler
s’il y a pollution (poudre métallique).
Remplacement ou réparation du
réducteur de translation

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 59 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Impossible de sélectionner la 2ème vitesse de translation
N° Contrôles Résultats Réparations
Appuyer sur la commande de vitesse
Se reporter aux détections des
1 de translation et contrôler que le Le voyant ne s’allume pas
pannes électriques
voyant 2ème vitesse s’allume
Contrôler la pression négative (N) de
2 Trop importante Réglage de la pression
la pompe
Contrôler l’alimentation électrique et
Pression insuffisante le bobinage de l’électrovanne (N° 4
Contrôler la pression de pilotage à la et 5)
3
sortie de l’électrovanne (C1) Contrôler la pression de pilotage sur
Pression correcte (39 bar - 3,9 MPa) le tiroir de changement de cylindrée
des moteurs de translation (N° 6)
Contrôler le voltage à la prise
4 électrique de l’électrovanne de Voltage < 24 V Contrôler le faisceau électrique
changement de cylindrée

Contrôler le bobinage de Infini ou 0 ohm Remplacer l’électrovanne


5 l’électrovanne de changement de Remplacer le bobinage de
cylindrée Environ 40 ohm
l’électrovanne
Fuite interne au joint tournant,
Pression insuffisante
réparer ou remplacer le joint tournant
Contrôler la pression de pilotage sur
6 le tiroir de changement de cylindrée Contrôler le tiroir de changement de
des moteurs de translation cylindrée au moteur de translation.
Pression correcte (39 bar - 3,9 MPa)
Réparer ou remplacer le moteur de
translation

Pas de rotation ou rotation lente


(Aucun incident sur les autres fonctions)

N° Contrôles Résultats Réparations


Régler ou remplacer les soupapes
1 Contrôler la pression de rotation Pression trop basse
de sécurité
Reconnecter l’électrovanne et
contrôler la pression de défreinage
Débrancher l’électrovanne du frein de Pas de rotation ou rotation lente du frein de rotation en sortie
2 rotation (connecteur rose) et d’électrovanne (N° 3)
actionner la rotation
Contrôler le circuit électrique
La rotation fonctionne normalement
d’alimentation de l’électrovanne
Contrôler ou remplacer
Moteur thermique en marche, Pression inférieure à 30 bar l’électrovanne de défreinage de la
3 contrôler la pression de défreinage du rotation
frein de rotation Contrôler les fuites au moteur de
Pression supérieure à 30 bar
rotation (N° 4)

Moteur thermique à plein régime, Remplacement ou réparation du


Supérieure à la valeur autorisée
huile hydraulique à 50°C, contrôler moteur de rotation
4
les fuites au moteur de rotation Contrôler le frein de rotation,
pendant la rotation Inférieure à la valeur autorisée
réparation ou remplacement

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 60
TARAGE CX225SR
Pelle en dévers, le frein de rotation ne tient pas
N° Contrôles Résultats Réparations
Contrôler le système de freinage de Incident sur le frein, réparation ou
1 Abrasion
la rotation remplacement
Régler ou remplacer les soupapes
2 Contrôler la pression de rotation Pression trop basse
de sécurité
Moteur thermique à plein régime,
huile hydraulique à 50°C, contrôler Remplacement ou réparation du
3 Supérieure à la valeur autorisée
les fuites au moteur de rotation moteur de rotation
pendant la rotation
Contrôler la pression de pilotage du Contrôler l’alimentation électrique et
Pression supérieure à 1 bar
4 frein de rotation à la sortie de le bobinage de l’électrovanne (N° 5
(0,1 MPa)
l’électrovanne et 6)
Contrôler le voltage à la prise
5 électrique de l’électrovanne de Voltage < 24 V Contrôler le faisceau électrique
pilotage du frein de rotation
Infini ou 0 ohm Remplacer l’électrovanne
Contrôler le bobinage de
6 Remplacer le bobinage de
l’électrovanne de pilotage Environ 40 ohm
l’électrovanne

Aucun mouvement sur toutes les fonctions


(Levier d’annulation des commandes en position basse)

N° Contrôles Résultats Réparations


Contrôler le niveau d’huile
1 Manque d’huile hydraulique Effectuer l’appoint nécessaire
hydraulique
Régler la soupape de décharge du
Contrôler la pression de pilotage en Pression inférieure à 30 bar
2 circuit de pilotage, remplacer la si
M3 (3,0 MPa)
nécessaire
Contrôler l’alimentation électrique et
Contrôler la pression de pilotage à la Pression inférieure à 30 bar
3 le bobinage de l’électrovanne (N° 4
sortie B du bloc 3 électrovannes (3,0 MPa)
et 5)
Contrôler l’alimentation électrique et
l’ajustement mécanique du
Contrôler le voltage au connecteur contacteur d’annulation des
4 Voltage < 24 V
(bleu) de l’électrovanne de pilotage commandes.
Contrôler le faisceau entre le
contacteur et l’électrovanne
Infini ou 0 Ohm Remplacer l’électrovanne
Contrôler le bobinage de
5 Remplacer le bobinage de
l’électrovanne de pilotage Environ 40 Ohm
l’électrovanne

CENTRE DE FORMATION CASE


7 - 61 EDITION SEPTEMBRE 2003
TARAGE CX225SR
Manque de puissance ou de vitesse sur un des mouvements d’équipement
(Pas d’incident sur les autres mouvements)

N° Contrôles Résultats Réparations


Incident sur la soupape de sécurité
1 Contrôler la pression P1 ou P2 Pression trop basse du mouvement défectueux, réglage
ou remplacement
Moteur thermique à plein régime,
Inférieure aux spécifications. Fuite au clapet anti-retour, réglage
2 huile hydraulique à 50°C, contrôler la
Voir section 1002 ou remplacement
vitesse du mouvement concerné
Avec une charge en bout
Fuite aux vérins d’équipement,
d’équipement et à 1 m du sol, Supérieure aux spécifications.
3 remplacer les joints d’étanchéité du
contrôler la rentrée/sortie des tiges Voir section 1002
piston ou remplacer le vérin
des vérins
Contrôler manuellement le
déplacement du tiroir de pilotage au
4 Déplacement difficile Tiroir collé ou rayé, ressort cassé
distributeur du mouvement
défectueux
Contrôler le fonctionnement du tiroir
Contrôler la pression de pilotage du
5 Pression inférieure à 30 bar du manipulateur, remplacement ou
tiroir du distributeur
réparation

La flèche ou le balancier ne descendent pas


(Pas d’incident sur les autres mouvements)

N° Contrôles Résultats Réparations


Contrôler manuellement le
1 Déplacement difficile Tiroir collé ou ressort cassé
déplacement du tiroir de pilotage
Contrôler le fonctionnement du Réparer ou remplacer la valve de
2 Collage
maintien de charge maintien de charge
Contrôler le fonctionnement du tiroir
Contrôler la pression de pilotage au
3 Pression inférieure à 30 bar du manipulateur, remplacement ou
tiroir du distributeur
réparation

CENTRE DE FORMATION CASE


EDITION SEPTEMBRE 2003 7 - 62

Vous aimerez peut-être aussi