Vous êtes sur la page 1sur 27

Formation continue des enseignants de

l’informatique de l’enseignement secondaire

Abdellah BEMMOUNA :Inspecteur pédagogique


L’évaluation des apprentissages
Sommaire

 Introduction
 Problématique de l’évaluation
 Les outils d’évaluation
 Les formes de l’évaluation
1. Introduction
Si vous demandez à un enfant de cinq ans ce qu’il ira faire à
l’école, il vous répondra probablement « Je m’en vais
apprendre à lire et à écrire ».
Les enfants entreprennent donc leur cheminement scolaire
plutôt confiants et déterminés à apprendre et à réussir (Harter,
1992; Wigfield et Eccles, 1994).
Malheureusement, pour de nombreux élèves, ces bonnes
dispositions ne durent que peu de temps… Ils se rendent
rapidement compte que l’école n’est pas seulement un lieu
pour apprendre, que c’est aussi un endroit où l’on est évalué.
L’école installe tout autour de l’enfant des miroirs qui lui
renvoient une image très nette de lui-même (Tardif, 1992).
2. Problématique de l’évaluation
C’est quoi l’évaluation ?

EVALUER, c’est :

 Recueillir, de manière systématique, valide et fidèle, des


informations appropriées à ses objectifs d’enseignement
(Observation)

 Interpréter ces informations à l’aide de critères (Analyse-


mesure) en vue d’établir des conclusions et/ou de prendre
des décisions (Jugement)

(« Les exigences de l’évaluation », réseau 12-13 (Juin-septembre 1990),SPU –


FUNDP )
2. Problématique de l’évaluation
C’est quoi l’évaluation ?

«L’évaluation ne constitue pas une fin en soi. L’élève


n’apprend pas pour être évalué, mais est évalué pour mieux
apprendre.»[1], Selon la politique institutionnelle québécoise
de l’évaluation des apprentissages :
L'évaluation est le processus qui consiste à porter un
jugement sur les apprentissages, à partir de données
recueillies, analysées et interprétées, en vue de décisions
pédagogiques et administratives[2].
[1] Guide d’évaluation au secondaire,
http://sre.csmv.qc.ca/bodcp/bocindy/webdoc/DocPierreBros/Guidesecondaire.pdf
[2] Idem.
2. Problématique de l’évaluation
Intérêts d’une évaluation
correctement menée

Communication
Régulation avec les parents
d’élèves

Enseignant
Élève Pratiques et
Apprentissages méthodes
d’enseignement
2. Problématique de l’évaluation

Les valeurs et principes liés à l’évaluation

 Une exploitation judicieuse de l’évaluation pour aider


l’élève à apprendre et pour reconnaître ses compétences.

 Une évaluation en conformité avec les orientations


pédagogiques et les instructions officielles.

 L’application d’un processus d’évaluation :


 rigoureux
 cohérent
 transparent
2. Problématique de l’évaluation

Quoi évaluer ?
Les objets de l’évaluation

Dans les programmes Dans les programmes basés


conçus par objectifs : sur des compétences :

• Les connaissances. • Les connaissances


• Les savoir-faire
• Les compétences.
2. Problématique de l’évaluation
Quand évaluer ?
l’enjeu majeur en évaluation est donc de concevoir
des situations d’évaluation qui vont permettre de :

 vérifier l’acquisition des connaissances.

 vérifier si l’élève peut mobiliser les ressources


nécessaires à l’exercice de ses compétences.
2. Problématique de l’évaluation

L’acte d’évaluation

 La planification du processus ;
 La collecte d’informations (la mesure) ;
 L’interprétation des informations obtenues en fonction
des objectifs visés par l’évaluation ;
 Le jugement et la décision qui doit être prise au terme
du processus ;
 Ainsi que la communication des résultats.
4. Les outils d’évaluation
Les grilles d’évaluation

Pour évaluer, l’enseignant doit recueillir des


informations et les interpréter à fin de prendre une
décision. Pour cela, il fait recourt à des outils, plus
particulièrement des grilles d’évaluation.
La grille d’évaluation comporte une liste de critères
d’évaluation et d’éléments observables et propose
une façon d’enregistrer les observations.
4. Les outils d’évaluation

Les critères d’évaluation :

Pour baliser les observations dans le cadre de


l’évaluation des compétences, on doit nécessairement
recourir aux critères d’évaluation. ces critères
d’évaluation sont extraits du curriculum, ils sont
généralement formulés sous forme de qualités dont le
degré peut varier. Ils se rapportent à la démarche de
l’élève et aux productions qu’il réalise.
4. Les outils d’évaluation

Un critère d’évaluation est une qualité de la production


d’un élève.
Exemples :
- Une production cohérente.
- Utiliser les fonctionnalités d’un texteur.
- Bien connaître l’environnement graphique
d’un S.E.

Un critère d’évaluation est donc un point de vue, selon


lequel, l’enseignant se place pour apprécier le travail de
l’élève.
4. Les outils d’évaluation
Les indicateurs :

Définir des critères ne suffit pas pour fournir la garantie


d’une évaluation plus juste, il faut avoir des indicateurs.
Un indicateur est un signe concret, un indice précis que
l’on recueille, pour se prononcer sur la maîtrise d’un critère
par l’élève. Les indicateurs ont une valeur positive ou
négative. Ils précisent un critère, ils permettent
d’opérationnaliser un critère.
Le critère « maîtriser les notions de base d’un système
d’exploitation » peut être opérationnalisé par les
indicateurs suivants : recherche d’un fichier, exécution
d’une application, gérer des dossiers, installation d’une
application …
5. Les formes de l’évaluation
L’évaluation diagnostic
‫تقويم تشخيصي‬
Elle permet d'établir dès le début un diagnostic sur les
acquis et les faiblesses de chacun des élèves.
Elle donne accès à quelques unes de leurs
représentations et permet de capturer les démarches
utilisées par les apprenants.

Quand se déroule l’évaluation diagnostic ?

Ce type d’évaluation est intéressant au début d’un module


car elle permettra à l’enseignant d’adapter les stratégies
pédagogiques à la nature des difficultés et des points forts
repérés.
5. Les formes de l’évaluation
L’évaluation formative
‫تقويم تكويني‬
C'est l'évaluation intervenant, en principe au terme de
chaque tâche d'apprentissage et ayant pour objet
d'informer élève et maître du degré de maîtrise atteint
et, éventuellement, de découvrir où et en quoi un élève
éprouve des difficultés d'apprentissage, en vue de lui
proposer ou de lui faire découvrir des stratégies qui lui
permettent de progresser.
"dictionnaire de l'évaluation et de la recherche
en éducation" de G. De Landsheere. (PUF 1979)
5. Les formes de l’évaluation

"L'évaluation formative est celle qui intervient au cours


d'un apprentissage. Son principe consiste, compte tenu
d'un objectif pédagogique préalablement choisi ( par
exemple la maîtrise de la notion d’algorithme ) et d'un
programme préalablement établi, à vérifier si l'élève
progresse et s'approche de l'objectif.

D'après "Psychologie de l'évaluation scolaire " de


G. NOIZET et JP CAVERNI (PARIS, PUF 1978)
5. Les formes de l’évaluation

Quand se déroule l’évaluation formative ?

L’évaluation formative est effectuée au terme


de chaque tâche d'apprentissage, notamment
pour intervenir immédiatement là où une
difficulté se manifeste.

L'évaluation formative est celle qui intervient


au cours d'un apprentissage.
5. Les formes de l’évaluation
Remarque :

L'expression "évaluation formative" marque bien que


l'évaluation fait, avant tout, partie intégrante du
processus éducatif normal, les 'erreurs' étant à
considérer comme des moments dans la résolution
d'un problème (plus généralement comme des
moments dans l'apprentissage), et non comme des
faiblesses répréhensibles ou des manifestations
pathologiques.
5. Les formes de l’évaluation
L’évaluation sommative
‫تقويم إجمالي‬

"Evaluation par laquelle on fait un inventaire des


compétences acquises, ou un bilan, après une
séquence de formation d'une durée plus ou moins
longue"..

L'évaluation sommative met l'accent sur les


performances (les productions réalisées) évaluées
en fonction des critères de réussite. Elle rélève
davantage du contrôle que de la régulation, sans
l'exclure pour autant.
HADJI Ch., 1990, Evaluation, les règles
du jeu, ESF.
5. Les formes de l’évaluation
L'évaluation sommative revêt le caractère d'un bilan.
Elle intervient donc après un ensemble de tâches
d'apprentissage constituant un tout, correspondant, par
exemple, à un chapitre de cours, à l'ensemble du cours
d'un trimestre, etc.
"dictionnaire de l'évaluation et de la recherche en
éducation" de G. De Landsheere. (PUF 1979)

Les examens périodiques, les interrogations


d'ensemble sont donc des évaluations sommatives.
5. Les formes de l’évaluation
"L'évaluation sommative est celle qui intervient au
moment des examens, qui permet de dire si tel élève est
digne de tel grade ou s'il peut accéder à la classe
supérieure. Par conséquent, l'évaluation sommative a pour
but de fournir un bilan (où l'élève se situe-t-il ?) et de
permettre une décision (l'élève obtient-il ou non tel diplôme,
accède-t-il ou non à la classe supérieure ?)".
D'après "Psychologie de l'évaluation scolaire " de
G. NOIZET et JP CAVERNI (PARIS, PUF 1978)

"L'évaluation sommative est publique : classement


éventuel des élèves entre eux, communication des
résultats aux parents par un bulletin scolaire, attribution
d'un certificat ou d'un diplôme,... (d'après BLOOM)."
Prestation
recherchée

Prestation
d’un élève
Le rôle du professeur dans l’évaluation

Dans la classe, l’enseignant est le principal évaluateur des


élèves.
L’enseignant doit donc concevoir des outils d'évaluation
fiables pertinents, ces outils doivent viser deux grands
objectifs :
• Recueillir de l'information qui contribuera à
améliorer l'enseignement donné dans la classe.

• Contrôler les progrès des élèves par rapport


aux objectifs d'apprentissage qu'ils doivent avoir
atteints à la fin de l'année.