Vous êtes sur la page 1sur 24
J-3 Ammour s'invite au derby «C'EST LE MATCH DE L'ANNÉE» AMRANI SORT LA CARTE GASMI
J-3 Ammour s'invite au derby «C'EST LE MATCH DE L'ANNÉE» AMRANI SORT LA CARTE GASMI
J-3
J-3

Ammour s'invite au derby

J-3 Ammour s'invite au derby «C'EST LE MATCH DE L'ANNÉE» AMRANI SORT LA CARTE GASMI AÏBOUD

«C'EST LE MATCH DE L'ANNÉE»

AMRANI SORT

LA CARTE

GASMI

AÏBOUD POUR REMPLACER DJERRAR

«Djabou et Sayoud vont nous régaler»

15 milliards débloqués SONATRACH MET FIN À LA CRISE
15 milliards débloqués
SONATRACH MET
FIN À LA CRISE

Casoni prépare un plan anti-Bousseliou-Sayoud

www.competition.dz MERCREDI 27 NOVEMBRE 2019 30 DA N°5890 ISSN 1111

Affaire MCA-USMA LA BATAILLE J-2 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT VELUD DU TAS FAITRAGE CONFIANT «TOUT
Affaire
MCA-USMA
LA BATAILLE
J-2
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
VELUD
DU TAS
FAITRAGE
CONFIANT
«TOUT EST RÉUNI
POUR GAGNER»
LE WAC SANS
«Notre public saura nous transcender»
8 JOUEURS
Zetchi maintient
Salhi à la JSK
POUR ÉVINCER
SAOUDI
MELLAL
OULD-ZMIRLI
PARLE DU
MERCATO
VEUTPLACER
MERZEKANE DS
«ON NE RECRUTERA
PAS UN AXIAL»
BENCHERIFA
PRESSENTI
«On a ciblé
2 joueurs»
HAMIA
TITULAIRE

LA PROMESSE DE BANOUH «JE VAIS ME RESSAISIR FACE AU VITA CLUB»

«Aucun contact avec El-Harrach»
«Aucun
contact avec
El-Harrach»

LE NOUVEAU CALENDRIER DE LA CAF

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019 À LA UNE

2

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 À LA UNE 2 Un riche homme d'affaires prêt à financer
Un riche homme d'affaires prêt à financer 50% du transfert LES CAIROTES DÉCIDÉS À S'OFFRIR

Un riche homme d'affaires prêt à financer 50% du transfert

LES CAIROTES DÉCIDÉS À S'OFFRIR BOUNEDJAH

PAR M. STITOU

Faire revenir Baghdad Bounedjah sur les lieux où il est entré

dans la postérité (son but en finale de

la CAN-2019), tel est le rêve de la

direction du grand club égyptien, le Ahly du Caire. Un rêve qui serait à ce jour irréalisable pour plusieurs rai- sons. En effet, Bounedjah est une

pièce maîtresse au sein de la forma- tion d'Al-Sadd (Qatar), on voit mal son actuel employeur lui accorder son bon de sortie, d'autant plus que celui-

ci n'a pas de problèmes financiers

pour vendre son joyau. En outre, avec son salaire mirifique (plus de 200 000 euros par mois), sans oublier les royalties dont il bénéficierait. Le club cairote parviendra-t-il à le pousser à quitter son exil doré ? Cela paraît presque impossible.

LES ÉGYPTIENS SONT SÉRIEUX

En dépit de toutes ses données plu-

tôt défavorables à un éventuel départ

de Bounedjah cet hiver, mais à en croire la presse cairote, le Ahly serait disposé à faire sauter sa tirelire pour s'offrir les services de l'international algérien. Il semblerait que le club égyptien aurait obtenu la promesse d'un homme d'affaires arabe (son identité n'a pas été révélée) qui serait prêt à verser 50% de l'indemnité de transfert, d'où cet enthousiasme chez les Egyptiens pour attirer chez eux Bounedjah dont la valeur marchande oscillerait entre 10 à 15 millions d'euros.

COUPE DU MONDE DES CLUBS

Un autre facteur rendrait difficile la mission du géant égyptien à transfé- rer cet hiver l'ancien sociétaire de l'USMH. En effet, le club d'Al-Sadd

organise, comme on le sait, la prochai-

ne édition de la Coupe du monde des

clubs, prévue le mois prochain (11 au 22 décembre). Or, selon les médias cairotes, le Ahly le veut dans l'immé- diat, ce qui n'arrange pas les affaires

du club qatari qui mise sur cette Coupe du monde des clubs pour se montrer davantage. A rappeler qu'un autre Ahly, celui de Djeddah où évo- lue son complice en équipe nationale, Youssef Belaïli, s'intéresserait à lui encore. La porte est d'ores et déjà fer- mée vu les relations entre le Qatar et l'Arabie Saoudite qui se sont refroi- dies ces dernières années. On doute fort qu'Al-Sadd, l'un des clubs phares du championnat qatari, daignerait le laisser partir en Arabie Saoudite, même s'il reçoit une offre mirobolan- te. En clair, vu l'attachement de Bounedjah, qui a refusé des offres émanant de quelques clubs européens

cet été, acceptera-t-il de bouger de son

exil doré à Doha ? M. S.

Il avait la possibilité de terminer très tôt la phase aller

avait la possibilité de terminer très tôt la phase aller Les matches de groupes de la

Les matches de groupes de la 4 e journée prévus les 14, 15 et 16 février 2020 sont désormais program- més les 10, 11 et 12 janvier 2020.

Les matches de groupes de la 5 e jour- née prévus les 21, 22 et 23 février 2020 sont désormais programmés les 24, 25 et 26 janvier 2020.

Les matches des groupes de la 6 e journée prévus les 6, 7 et 8 mars 2020 sont désormais programmés les 31, 1 er et 2 février 2020.

Le tirage au sort des quarts de finale prévu le 11 mars 2020 est désormais programmé le 9 février 2020.

23 mars-31 mars : date FIFA.

Les matches des quarts de finale aller prévus les 3, 4 et 5 avril 2020 sont désormais programmés les 28, 29 février et 1 er mars 2020.

Les matches des quarts de finale retour prévus les 10, 11 et 12 avril 2020 sont désormais programmés les 6, 7 et 8 mars 2020.

Les matches des demi-finales aller prévus les 24, 25 et 26 avril 2020 sont désormais programmés les 1, 2 et 3 mai 2020.

Les matches des demi-finales retour prévus les 1, 2 et 3 mai 2020 sont désormais programmés les 8, 9 et 10 mai 2020.

La finale de coupe de la CAF est prévue le 24 mai 2020.

La finale CAF de la Champions League est prévue le 29 mai 2020.

QUE FERA MEDOUAR

POUR CLORE

LE CHAMPIONNAT

EN MAI ?

Le comité exécutif de la CAF a décidé, au cours de sa réunion tenue le 21 novembre, que le tournoi final du CHAN se déroulera du 4 au 25 avril 2020. A la lumière de cette décision rendue publique il y a quatre jours, plusieurs change- ments de programmation devraient être envisagés, que ce soit chez les clubs inscrits dans les compétitions de la CAF, à savoir l'USMA, la JSK ou encore le PAC, ou au niveau de la LFP de Medouar qui risque sérieusement de galérer. Medouar, qui trouve du mal à programmer les matches du championnat et terminer la phase aller, risque donc de galérer. Il faut dire que l'ancien président de Chlef ne fait que payer les erreurs qu'il a lui-même commises. Il avait à maintes reprises la possibilité de programmer des matches qu'il a renvoyés pour plus tard avant d'être rattrapé par ces changements imprévus des dates des compétitions de la CAF qui vont lui compliquer la vie. Alors que les clubs inscrits dans les deux compétitions allaient bénéficier de 45 jours de repos après la 3e journée du mois de décembre, ils vont devoir changer leurs plans puisque la CAF a décidé de retarder la compétition, dans sa phase retour, qui va

reprendre dès la mi-janvier au lieu de février.

C1, COUPE DE LA CAF, CHAN ET COUPE D'ALGÉRIE

Ainsi, les matches de groupes de la 4e journée, pré- vus les 14, 15, 16 février 2020, sont désormais programmés les 10, 11, 12 janvier 2020. Cela met la pression sur les ligues de tous les pays, spécialement la nôtre, surtout que notre pays traverse une période dif- ficile qui prive la LFP de jour- nées autrefois exploitables, à l'image de la journée de mardi et de vendredi. D'où la nécessi- té de bien exploiter le vide ; ce qui n'a pas été fait. On parle notamment d'un retard enre- gistré le mois passé dans la programmation de quelques rencontres ; par exemple, le matche CRB-ASO, qui s'est joué ce mois de novembre, devait avoir lieu bien avant en octobre, pendant la date FIFA, mais Medouar a fait exprès de le renvoyer pour plus tard. Il a eu le courage cependant de faire jouer l'USMBA-JSK pen- dant la même période ou enco- re le très controversé USMA- MCA. Mais pas le match de l'ASO au 20-Août pour une histoire du joueur chélifien retenu en équipe militaire, à

savoir Kiboue. Ce deux poids, deux mesures du président de la LFP persiste et ses répercus- sions seront de plus en plus visibles. Le championnat algé- rien risque même d'aller au- delà du mois de mai prochain, si l'on prend en compte les nouvelles dates publiées par la CAF après la programmation du CHAN en avril. Si la JSK et l'USMA ou encore le PAC sor- tent indemnes de la phase de poules, et que le MCA conti- nue son petit bonhomme de chemin en coupe arabe, il risque d'avoir du grabuge. Prévue le 10 décembre pro- chain, le tirage au sort de la coupe d'Algérie aura lieu certes, mais les matches de coupe ne vont pas débuter ; ils vont être reportés jusqu'en jan- vier. Une compétition qui ren- dra encore plus délicate la mis- sion de Medouar qui a man- qué l'occasion de faire jouer un maximum de matches durant cette première moitié, qui, mine de rien, était celle où il y avait le plus de chances de pla- cer des matches. Malgré le hirak, les dates FIFA et les contraintes liées à cette derniè- re qui ont donné naissance d'ailleurs à l'une des plus épi- neuses affaires des 20 der- nières années. M. A.

Fatigué après ses expéditions avec l'EN

Belaïli avait demandé à ne jouer qu'une mi-temps

La coqueluche des Algériens était de retour au club le week-end dernier. N'ayant pas bénéficié de repos après le long voyage avec l'équipe nationale au Botswana la semaine der- nière, dès son arrivée à Djeddah, Youssef Belaïli avait eu un petit entretien avec son entraîneur, le Suisse Gross, lors duquel il lui a demandé de le ménager pour le match disputé samedi face à El- Fayçali. "Coach, je veux jouer seulement une mi- temps", avait souhaité Belaïli. C'était le deal avec son entraîneur. Finalement, ce dernier ne l'a pas respecté, le joueur oranais n'a été sorti qu'à la 71', ce qui explique son attitude après son remplace- ment, alors qu'il était dans tous ses états à chaque fois que son entraîneur le sortait. D'après nos informations, quand il est rentré mardi dernier avec l'équipe nationale à Alger, Belaïli avait demandé à prolonger son séjour dans la capitale de 24h afin de régler quelques affaires urgentes.

son club, a-t-on appris, avec en ligne de mire la préparation du choc contre Al-Hilal, prévu ce vendredi. Comptant 20 points, ce choc promet le soufre, s'enflamme-t-on dans le royaume wahhabite.

LE AHLY DU CAIRE AVAIT TENTÉ LE COUP

Comme il n'a pas eu l'aval de son employeur saoudien, il a rallié Djeddah le lendemain.

IL ÉTAIT À DUBAÏ EN SÉJOUR D'AGRÉMENT

Au lendemain de la victoire de ce samedi de son équipe aux dépens d'El-Fayçali (3-1), profitant du repos hebdomadaire accordé à l'équipe par l'entraîneur, Belaïli s'est envolé avec sa petite famille à Dubaï pour se ressourcer dans cette ville très touristique. Il faut dire que Belaïli, qui est resté loin de sa famille près de deux semaines, tenait à profiter de ce repos pour pas- ser d'agréables moments en sa compagnie. Après un court séjour de deux jours à Dubaï, il devait reprendre l'entraînement hier après-midi avec

devait reprendre l'entraînement hier après-midi avec Il y a moins d'un mois, Youssef Belaïli était entré

Il y a moins d'un mois, Youssef Belaïli était entré en polémique avec Christian Gross, son entraîneur au Ahly de Djeddah. Ce conflit fut dénoué après une réunion entre le père de l'interna- tional algérien et le premier respon- sable. Selon notre source, la direction du grand club égyptien, pensant sans doute que Belaïli quitterait le club saoudien, avait dès le lendemain de cet incident entre le joueur et son entraîneur pris attache avec lui afin de rache- ter son contrat. Selon notre source, le Ahly du Caire disposait de solutions financières pour concrétiser ce transfert qui, en fin de compte, est tombé à l'eau, après la réconciliation de Belaïli avec Gross et que tout est rentré dans l'ordre entre les deux hommes. M. S.

À LA UNE Le mois prochain sera déterminant dans la rude bataille MAHREZ-MANÉ pour le
À LA UNE
Le mois prochain
sera déterminant
dans la rude bataille
MAHREZ-MANÉ
pour le Ballon d'or
africain
CES FOLLES RUMEURS
pour le Ballon d'or africain CES FOLLES RUMEURS QUI MANIPULENT LE PANEL DES PROFESSIONNELS PAR SMAÏL

QUI MANIPULENT LE PANEL

DES PROFESSIONNELS

PAR SMAÏL M. A.

Hurghada en Egypte sera le théâtre le 7 janvier prochain d'une cérémonie qui élira les meilleurs footballeurs africains de l'année en cours. Comme on le sait, le titre le plus prestigieux est celui du Ballon d'or qui sera remis au joueur le plus performant de l'année 2019. On sait d'ores et déjà que l'Algérie sera présente en force à travers des nominés dans 4 trophées différents. Belmadi, l'EN et Belaïli sont quasi sûrs de figurer en tête du classement des meilleurs dans leurs catégories. Le titre de Ballon d'or, quant à lui, où va concourir Mahrez reste le plus gros point d'interrogation. La concurrence imposée par le duo Salah - Mané va rendre la course très disputée, et les voix finiront par élire celui qui mérite le plus ce titre

honorifique déjà gagné par Ryad il y a trois ans. La CAF soumettra sa liste des 30 publiée il y a 4 jours au vote d'un panel de professionnels composé de sélectionneurs ou directeurs techniques des associations affiliées à la Confédération africaine de football (CAF) et des groupes d'experts du football et des médias. Ces derniers vont trancher et décider le nom du gagnant. L'opération se déroulera dans les jours qui viennent ; il y aura du monde qui sera appelé à départager le trio déjà connu. Ce qui fait que la voix de chacun de ces votants aura son poids. Pour l'arrache, toutes les voies sont possibles quitte à recourir aux méthodes malsaines. La dernière rumeur lancée par une copie d'une grande page très active sur Twitter a donné Mané futur vainqueur du Ballon d'or, pas le

ballon africain, mais plutôt mondial. Une info venue couper court aux rumeurs et autres fuites annonçant une victoire finale de Ronaldo, d'autant que pour convaincre, on n'a pas hésité à associer l'information à un big média français, à savoir Canal Plus, qui aurait annoncé qu'il détenait les preuves tangibles d'un saut de l'équipe de France Football à Liverpool où ils auraient effectué un shooting sur place avec la perle sénégalaise en prévision de la cérémonie du 2 décembre.

LOBBYING

Plus tard, on apprendra que l'info en question n'était qu'une rumeur lancée par une version parodique d'une page très active, mais au-delà de ce fait, on s'aperçoit que les rumeurs ont pris toutes la même direction. Mané est soutenu et

on n'hésite pas à jouer la carte de la manipulation pour arracher un maximum de voix. Un lobbying des temps modernes basé sur des méthodes nouvelles dans le but de créer une fausse unanimité et qui intervient au bon moment, puisque ces jours-ci, les experts vont devoir exprimer leur vote pour l'un des 30 meilleurs en Afrique. Les rumeurs donnant Mané vainqueur ne sont sûrement pas innocentes, d'autant que ceux qui les ont fabriquées ont choisi de viser très haut : le Ballon d'or de France Football, et pas des moindres. Ils ne vont pas s'arrêter là et sont prêts à augmenter encore la pression pour garantir au Lion de la Téranga le prix même s'il n'a pas soulevé le titre africain l'été dernier au Cairo Stadium. S. M. A.

Tahrat : «Pour moi, Riyad est

le Ballon d'or africain 2019»

Mehdi Tahrat fait partie des joueurs qui ont payé cash leur absence pour cause de blessure.

L'arrivée de Belmadi, l'an der- nier, lui a permis de revivre en sélection. Il avait été longtemps oublié avant de revenir et de rejouer. Le duo qu'il a composé avec Benlamri a très bien fonction- né. On les voyait ensemble pour un long bail avant que la blessure ne vienne relancer un autre élément, à savoir Mandi qui profitera lui aussi de la magie de Belmadi en s'instal- lant confortablement dans la char- nière centrale des Verts. Tahrat a continué à bosser et a eu la chance d'être sacré champion d'Afrique, mais dans le costume d'un rempla- çant, il n'a eu que la fameuse appa- rition contre la Tanzanie et surtout celle de la finale contre le Sénégal. Peu suffisant pour un joueur com- pétiteur, mais il ne veut pas créer de problèmes ; il fait partie des

joueurs ayant adhéré comme il se doit au projet et à la philosophie de Belmadi. Dans un entretien télé accordé à MBC, il a évoqué ce nou- veau statut de remplaçant ; il dit accepter les décisions du coach malgré son ambition de viser tou- jours plus : "Vous pouvez le demander au coach national, je suis un compétiteur, j'aimerais jouer ; mais en sélection, jouer ou rester sur le banc n'est pas important, c'est un honneur déjà d'être sélec- tionné avec ce groupe."

«CETTE GÉNÉRATION A BATTU LE RECORD D'INVINCIBILITÉ»

Sans le dire clairement, Tahrat laisse croire que, pour lui, cette génération est la meilleure de tous les temps. Il refuse de le dire, mais évoque le record d'invincibilité de 15 matches sans défaite battu large- ment durant le dernier stage : "Il faut demander ça aux spécialistes ; l'Algérie a joué de nombreuses CAN et coupes du monde à travers de nombreuses générations. Il est difficile de choisir, mais en même temps, je suis fier d'avoir pris part à

mais en même temps, je suis fier d'avoir pris part à cette CAN ; on reste

cette CAN ; on reste sur un record d'invincibilité assez intéressant aussi."

«RIYAD A DES ATOUTS»

Concernant le prix du Ballon d'or africain, le joueur d'Abha en Arabie saoudite pense que Mahrez est taillé pour soulever ce titre. Il argu- mente : "Je pense que Ryad a fait une année 2019 de haute classe, sans oublier surtout la Coupe d'Afrique qu'il a jouée, ainsi que les titres gagnés sous le maillot de City. Ce sont tous des atouts qui jouent en sa faveur ; si je devais avoir une préférence, bien sûr ce serait Ryad." Tahrat a affirmé aussi que ses coéquipiers en sélec- tion l'ont encouragé à venir en Arabie saoudite, où il a retrouvé des joueurs comme Gomis du Hilal ou Amrabat du Nasr qu'il n'a pas hésité d'encenser, avouant qu'il est devenu fan de ces deux attaquants respectivement français et marocain.

S. M. A.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

3

S. M. A. www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 3 Mahrez remplaçant face à Chakhtar Donetsk

Mahrez remplaçant face à Chakhtar Donetsk

L'incompréhensible choix de Guardiola

Décidément, pour Ryad Mahrez les jours passent mais ne sont jamais les mêmes. Après avoir contribué à la vic- toire de Manchester City samedi dans le big match face à Chelsea en étant décisif même, puisque grâce à son but les Citizens ont remporté ce match, hier, pour la réception des Ukraniens de Chakhtar Donetsk, celui que les Algériens surnomment sur les réseaux sociaux le philosophe à savoir Pep Guardiola l'a renvoyé sur le banc, ce qui ne constituait pas a priori une sur- prise, quand on se souvient de la déclaration du coach catalan après la victoire sur Chelsea. ''Mahrez ? Il peut mieux faire'', une phrase lâchée par l'ancien driver du Barça qui en disait long sur ses intentions envers Mahrez, alors qu'au même moment ses adversaires notamment Franck Lampard ont couvert le capitaine de l'EN de louanges après sa superbe prestation. Pour l'anecdote, hier soir Guardiola a reconduit six des joueurs titulaires du match de samedi tout en alignant d'emblée le Portugais Bernardo Silva qui était suspendu face aux Blues.

M. S.

Bernardo Silva qui était suspendu face aux Blues. M. S. Galatasaray 1 1 FC Bruges Fin

Galatasaray 1

1

FC Bruges

Fin cruelle pour Feghouli et Galatasaray

Le grand club turc a raté hier soir une occasion en or pour se positionner en vue d'une qualification pour l'Europa-League. Les coéquipiers de Sofiane Feghouli qui a joué toute la partie ont ouvert le score d'emblée (11'), mais ont concédé l'égalisa- tion devant les Belges du club de Bruges pourtant diminués à neuf après l'expul- sion de deux joueurs dans les derniers instants de la partie, par l'intermédiaire du Sénégalais Diata (90'+2). Du coup les Turcs devront attendre la 6e et dernière journée pour êtres fixés sur leur sort. En tout cas le nul face aux Brugeois les a relégués à la dernière place de leur poule dominée par le PSG et le Real, avec seulement deux petits points dans leur escarcelle.

M. S.

Benzia dans le groupe face à Tottenham

Ecarté les derniers matches, Yacine Benzia qui est souvent convoqué dans les matches de la Ligue des champions, était remplaçant hier soir à Londres où son équipe l'Olympiakos croisait le fer avec le dernier finaliste Tottenham, club entraîné par José Mourinho.

Arsenal et Tottenham se disputent Atal

D'après un site spécialisé anglais, les deux clubs londoniens font de la venue de Youssef Atal l'une de leur priorité, malgré les multiples déclarations des respon- sables de l'OGC Nice qui estiment que l'in- ternational algérien est intransférable, les deux clubs anglais vont transmettre une offre aux Niçois d'ici le mois de jan- vier. Selon les bruits qui courent, l'OGCN aurait fixé l'indemnité de transfert à 50 millions d'euros.

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 4 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE VELUD CONFIANT : J-2 BENCHERIFA
www.competition.dz
Mercredi 27 novembre 2019
4
LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE
VELUD CONFIANT :
J-2
BENCHERIFA
PRESSENTI
«TOUT EST RÉUNI
POUR GAGNER»
TITULAIRE
PAR MASSINISSA HACHOUR
À quelques heures du
match face au Vita Club, pour
le
compte de la première
journée de la phase des
poules de la Ligue des
champions, les Kabyles
poursuivent leur
préparation avec
beaucoup du sérieux.
L'entraîneur Hubert
Velud, qui souhaite
bien débuter cette
phase des poules de la
compétition continentale
avec un succès à domicile,
été fait. On a axé les premières
séances sur la récupération. On
entrera en mise au vert mercredi soir
pour permettre aux joueurs de
garder leur concentration. Côté
effectif, il y a Souyed qui est
suspendu, le reste je pense que tout
le monde est disponible. Il y a
Bencherifa qui est revenu aussi d'une
blessure".
espère trouver la bonne formule.
Il
axe son travail sur le volet
tactique, afin de dégager le onze
qui entamera la saison. Le coach
a
déjà en tête l'équipe qui sera
alignée face aux Congolais. Les
deux derniers matchs face au
MCA et la JSS ont suffisamment
renseigné le coach sur les
qualités des joueurs qu'il a sous
la main et surtout les atouts à
faire valoir en fonction de
l'adversaire. Pour ce vendredi,
l'arrière gauche Walid
Bencherifa est pressenti titulaire.
Ayant débuté sur le banc le
Clasico face au Mouloudia et
après avoir raté la dernière
rencontre face à la JSS à cause
d'une blessure à l'adducteur, le
défenseur kabyle devrait
reprendre sa place de titulaire,
vendredi prochain. Le joueur a
réintégré le groupe, hier et il
affiche ses atouts sur le plan
tactique et il devrait débuter
d'entrée ce rendez-vous face au
Vita Club et à la place de
Zeghdane qui n'a pas déçu lors
des deux derniers matchs.
L'entraîneur Hubert
Velud et lors des
déclarations qu'il nous a
accordées, hier en marge
de la séance
d'entraînement effectuée
au stade du 1er-
Novembre déclare que la
préparation se déroule
dans de très bonnes
conditions et l'équipe sera
prête pour le rendez-vous de
vendredi face au Vita Club. "La
préparation se passe bien et on
a beaucoup travaillé, lundi et
mardi. La deuxième phase de
préparation sera entamée demain
(NDLR : l'entretien réalisé, hier),
soit à 48 heures avant le rendez-
vous pour alléger un peu le
programme par rapport à ce qui a
«Jouer à Tizi-Ouzou,
un grand avantage»
La CAF a homologué le stade du
1er-Novembre de Tizi-Ouzou pour
la compétition africaine et le coach
n'a pas caché son soulagement de
recevoir l'AS Vita Club sur le terrain
du 1er-Novembre. " Le fait de jouer
chez nous à Tizi-Ouzou, c'est un
grand plus. C'est vrai qu'on a mis du
temps pour avoir la décision, mais
pour nous c'est une très bonne
nouvelle ".
«On doit profiter du retour
de notre public»
Avant de conclure, Velud se dit
content de retrouver enfin les
supporters kabyles qui ont manqué à
l'équipe lors des précédents matchs
du championnat à cause de la
suspension. Il veut profiter de la
présence des supporters pour
entamer la phase des poules de la
Ligue des champions par une
victoire à domicile. "Très heureux
enfin de retrouver notre public. Nos
supporters vont beaucoup nous
aider et sincèrement on a beaucoup
soufferts sans eux. On joue sans
notre public depuis deux mois et
vraiment ce n'est pas facile. On va
essayer d'entrer un peu dans la tête
des joueurs pour les transcender et
c'est à nous de profiter de notre atout
supplémentaire qui est notre public
pour remporter le match", a-t-il
conclu.
M. H.

OUKACI OUT
Raïah s'est
contenté
de soins
Le milieu de terrain, Juba Oukaci, ne s'est pas
débarrassé de sa blessure au plat du pied. Après
avoir pris part au match amical contre l'ES
Azeffoun et la séance d'entraînement de lundi
matin, le natif de Freha ne s'est pas entraîné
hier à cause des douleurs insupportables qu'il
ressent au plat du pied. Il déclare
officiellement forfait pour le prochain match
de la Ligue des champions face au Vita Club.
Il a passé un scanner, hier
Suite aux douleurs insupportables qu'il
ressent, Oukaci a été autorisé de s'absenter,
hier. Il s'est rendu dans une clinique privée à
Tizi-Ouzou pour passer un scanner. Il attend les
résultats pour aujourd'hui, afin de connaître la
période de son indisponibilité.
«Je risque même de rater l'ES Tunis»
Rencontré au stade lors de son retour de la
clinique, Juba Oukaci nous a fait savoir qu'il
ressent des douleurs insupportables et il
risque même de rater le prochain
déplacement de son équipe en Tunisie à
l'occasion du match face à l'ES Tunis, pour
le compte de la deuxième journée de la
phase des poules de la Ligues des
champions. "Je ressens toujours des
douleurs. C'est vrai que j'ai essayé de
reprendre avec le groupe, mais
malheureusement je ne suis pas
complétement rétabli. J'ai passé un scanner
Le milieu de terrain Malik
Raïah souffre d'une
blessure au dos et il n'a
pas encore repris le
chemin des
entraînements. Il n'a pas
pris part à la séance
d'entraînement d'hier
matin. Il s'est contenté de
suivre les soins à
l'infirmerie sous la
houlette du kiné, Lounis
Hemrioui.
et j'attends les résultats. En plus du match
face au Vita Club, je risque de rater celui face à

Velud veut miser sur
son expérience
Malgré le bon rendement de
Toufik Zeghdane lors des deux
l'ES Tunis ".
M. H.
Mise au vert
dès ce soir
derniers matchs face au MCA et
la
JSS, le staff technique songe à
BANOUH :
aligner Walid Bencherifa sur le
couloir droit de la défense. Tout
porte à croire que Zeghdane
débutera le match sur le banc et
qu'à n'importe quel moment du
match, il sera sollicité. Le coach
veut miser sur l'ancien défenseur
du CSC, qui possède plus
d'expérience en compétition
africaine. Le staff technique veut
utiliser tous ses atouts pour
sortir vainqueur de cette
confrontation.
«JE VAIS ME
RESSAISIR»
Lors de l'entretien qu'il nous a
accordé après la séance
d'entraînement, d'hier, l'attaquant
Hamza Banouh promet de tout
faire pour se ressaisir après son
grand ratage, samedi passé face
à la JS Saoura.
nous attend vendredi prochain, que ce
soit sur le plan physique ou sur celui de
l'intensité. On a déjà affronté de grandes
équipes (Al-Merreikh du Soudan et
Houraya Conakry), donc on a un peu de
l'expérience pour jouer ce genre de
matches et surtout chez nous à
domicile.
matchs.
M. H.
Après la large victoire réalisée face
au MCA, l'attaque est passée à côté
face à la JSS…
Comme nous l'avons
évoqué dans ces mêmes
colonnes, le staff
technique a décidé de
programmer la
traditionnelle mise au vert
48 heures avant le match
face au Vita Club. C'est ce
soir et à partir de 17h que
les Jaune et Vert se
rendront à l'hôtel
Thaghzouth des frères
Lazri pour un
regroupement de deux
jours. Un établissement
qui possède tous les
moyens pour assurer une
bonne concentration avant
le match.
Le match face à Saoura n'est pas venu
en bon moment. Les joueurs avaient
l'esprit au match de la Ligue des cham-
pions. On a essayé de tout faire pour
enchaîner une victoire et confirmer le
résultat réalisé contre le MCA, mais
dommage le huis clos a influé négative-
ment sur notre rendement.

À l'approche du match face au Vita
Club, comment se déroule votre
préparation ?
Le fait de recevoir à Tizi-Ouzou, c'est
un avantage pour vous, n'est-ce
pas ?
Départ
le 4 décembre
pour la Tunisie
Comme vous le savez, on a eu une
semaine décisive pour préparer ce
match face au Vita Club. Un adversaire
très difficile qui a de l'expérience dans
les compétitions africaines. Pour ce qui
nous concerne, on a oublié le dernier
match en championnat face à la JSS et
on a entamé directement la préparation
pour le match de vendredi. La prépara-
tion se déroule bien et on sera prêts
pour vendredi.
C'est un grand avantage même. Le
fait aussi de retrouver nos supporters
sera un grand atout pour nous. Leur
présence dans les gradins nous motive-
ra davantage pour gagner. On aura
vraiment besoin d'eux dans ce match
pour nous aider à entamer la phase des
poules par un succès.
Personnellement, vous avez raté une
grosse occasion devant les buts, en
début du match, ne vous la regrettez
pas ?
Comment voyez-vous les chances de
la JSK en cette phase des poules ?
C'est la vie de l'attaquant, comme il
marque des buts il peut aussi rater à
cause de manque de concentration. Je
ferai tout pour me ressaisir vendredi
prochain et offrir la victoire à nos sup-
porters.
C'est une compétition différente du
championnat local…
Un match de très haut niveau qui
C'est clair. Notre objectif est d'enta-
mer la phase des poules en force.
Gagner le premier match nous donnera
l'envie de bien entamer cette phase des
poules et bien aborder les autres
Donc, si l'action se reproduira face
au Vita Club, vous allez la
concrétiser…
Une semaine après le
match face au Vita Club, la
formation kabyle croisera
le fer avec l'ES Tunis, pour
le compte de la 2e journée
de cette phase des poules
de la Ligue des champions.
La direction a décidé de
s'envoler en Tunisie, 48
heures avant la rencontre
pour bien préparer le
rendez-vous. C'est
mercredi 4 décembre que
Hamroune and Co
quitteront Tizi-Ouzou pour
rallier Tunis par un vol
régulier.
M. H.
(Rire) Oui bien sûr.
M. H.
www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE 5  Revirement de situation La
www.competition.dz
Mercredi 27 novembre 2019
LIGUE DES CHAMPIONS AFRICAINE
5

Revirement de situation
La commission
d'organisation
s'est réunie hier
SALHI RESTE
En prévision du match JSK-AS
Vita Club et dans l'optique
d'assurer une meilleure
organisation de la rencontre,
la commission d'organisation
Annoncé partant au
prochain mercato
hivernal, Abdelkader
Salhi terminera en
principe la saison avec
les Jaune et Vert. Sauf
revirement de dernière
minute, il honorera son
contrat jusqu'au bout,
de la JSK est d'aller le plus
loin en Champions League
africaine et de remporter un
titre national à la fin de la
saison, il préfère renforcer
encore son effectif avec deux
autres joueurs de champ
capables d'apporter un plus
à l'équipe que de perdre une
licence pour un gardien. Le
hic est que tous les gardiens
de valeur sont sous contrat.
Il a déjà engagé
l'international libyen
Mohamed-Abdessamad El-
Tubal et il compte enrôler
deux autres joueurs de
valeur pour espérer
atteindre les objectifs du
club.
du dernier match avant de le
reléguer au début de
semaine en équipe réserve,
mais les dirigeants comptent
s'entretenir avec lui afin de
l'aider à passer cette épreuve
difficile qu'il traverse depuis
le match face au CSC. Même
s'il réclamera sa lettre de
libération, le président des
Jaune et Vert de la JSK ne le
laissera pas partir vu qu'il a
besoin de ses services. Pour
ne pas se retrouver avec un
deuxième gardien qui n'a
aucune expérience, le
premier responsable du club
ne renoncera pas aussi
facilement à son gardien. Il
l'a déjà convaincu à
réintégrer le groupe après
une semaine d'absence et il
fera certainement de même
cette fois pour le remotiver
en prévision des matches à
venir. Ce qui est certain est
qu'il ne le laissera pas partir
sauf s'il change
d'avis dans les jours à venir.
a
Equipe réserve
Interdit de reprendre avec le
groupe lundi dernier, Salhi
s'est entraîné avec l'équipe
réserve dans la matinée
d'hier. Il ne sera pas
concerné par le match de ce
vendredi face à Vita Club,
mais à partir de la semaine
prochaine il pourrait
reprendre avec ses
équipiers. Le président du
club phare du Djurdjura
aura une franche discussion
avec lui dans les tout
prochains jours et il va
certainement lui expliquer
qu'il ne doit se concentrer
que sur son travail et qu'il
doit honorer son contrat
jusqu'au bout étant donné
qu'il est lié à la JSK jusqu'à la
fin de l'exercice actuel. N. B.
tenu une réunion hier après-
midi au siège de la wilaya. Y
ont assisté les représentants
du club kabyle, ceux des
services de sécurité, de
l'OPOW et tous les services de
la
wilaya. Lors de la réunion il
c'est-à-dire, jusqu'à juin
2020.
été discuté bien entendu de
toutes les modalités
inhérentes à l'aspect
organisationnel du match et
du dispositif de sécurité à
mettre en place afin d'assurer
le bon déroulement de la
rencontre.
a
PAR N. BOUMALI

Son maintien dans
l'effectif, malgré le fait qu'il
soit interdit d'entraînement
par l'entraîneur Hubert
Velud, n'est pas vraiment
une surprise en raison de la
limitation du nombre des
recrues hivernales à trois
seulement par la Fédération
algérienne de football. Vu
que l'ambition du président
18 000 billets
imprimés
Intransférable
Même si le gardien Salhi a
l'esprit ailleurs, la direction
tient toujours à lui. Certes,
l'entraîneur Hubert Velud l'a
écarté de la liste des 18 lors
MELLAL : «IL EST
SOUS CONTRAT ET
IL L'HONORERA JUSQU'AU BOUT»
A en croire une source
officielle, pas moins de 18.000
tickets ont été imprimés et la
direction kabyle mise sur une
présence massive des
supporters vendredi soir.
Après une absence de deux
mois, suite à la sanction
infligée par la commission
discipline de la LFP, après les
incidents survenus lors du
match du championnat face
au CRB, le public kabyle
retrouvera les gradins du
stade du 1er-Novembre après-
demain et le retour ne fera
que motiver les camarades de
Belgherbi pour remporter ce
match.

La vente débutera
jeudi à partir
de 9h
Muré dans le silence depuis plu-
sieurs jours, le chairman de la JSK a
consenti hier à répondre à certaines
de nos questions et cela pour éclairer
les supporters sur l'actualité de son
équipe surtout après tout ce qui a été
dit çà et là sur certains joueurs. Et
comme le cas qui suscite beaucoup
d'interrogations depuis plusieurs
jours est celui du gardien Abdelkader
Salhi notamment après sa relégation
en équipe réserve à la reprise des
entraînements qui a eu lieu lundi der-
nier on a demandé au président des
Jaune et Vert de la JSK si la direction
compte réellement se passer des ser-
vices de celui-ci au prochain merca-
to hivernal, notre interlocuteur a
démenti formellement toute inten-
tion de mettre le nom de Salhi sur la
liste des joueurs à libérer à la fin de
la phase aller. Même lorsqu'on lui a
rappelé que l'ancien pensionnaire du
CRB a la tête ailleurs et que c'est lui
qui insiste pour partir, le boss de la
JSK dira : "Je tiens à réaffirmer encore
une fois que Salhi est lié à la JSK et
qu'il honorera son contrat jusqu'au
bout. Tout ce qui a été dit sur lui n'est
que de la pure spéculation."
pe réserve et le staff technique du
club n'a pas attendu la joute amicale
face à l'ES Azzefoun pour lui dire
qu'il aura sa
chance au
moment
oppor-
tun.
«On a ciblé 2 joueurs, mais
je ne peux pas vous en dire
plus pour le moment»
Suite à tous les noms annoncés sus-
ceptibles de renforcer l'effectif des
Jaune et Vert au prochain mercato
hivernal, le président des Canaris de
la JSK a démenti avoir parlé avec la
plupart d'entre eux. Il avoue qu'il ne
changera pas son plan de recrute-
ment étant donné qu'il a déjà arrêté
les noms des deux joueurs qui renfor-
ceront les rangs de la JSK au prochain
mercato hivernal. "On a ciblé deux
joueurs, mais je ne peux pas vous
dire plus pour le moment."
Ambitionnant d'aller le plus loin pos-
sible en Champions League africaine,
le premier responsable de la JSK table
sur une victoire face à Vita club pour
que son équipe entame en force cette
compétition. "Il est clair que tout ce
qui nous intéresse est de débuter la
compétition avec un succès. Il faut
qu'on gagne ce vendredi", souhaite-t-
il.
On croit savoir que toutes les
dispositions ont été prises
afin de réussir un grand
événement sportif à Tizi-
Ouzou. Les organisateurs ont
décidé de mettre en vente les
billets du match qui mettra
aux prises la JSK avec le Vita
Club, 24 heures avant le
match. L'opération débutera
donc officiellement demain et
«L'équipe a besoin de ses
supporters et il faut que le
stade soit archicomble»
Pour que l'équipe puisse battre le
représentant congolais, le président
de la JSK compte énormément sur le
soutien des fans. Il sait que la présen-
ce massive de ces derniers ne fera que
stimuler les joueurs pour donner le
meilleur d'eux-mêmes afin d'avoir les
trois points. "Bien sûr que l'équipe a
besoin de ses supporters. On veut un
stade archicomble et les joueurs
feront tout pour avoir les trois
points", a-t-il estimé.
à
«Ibenge dit que Vita Club
est le petit poucet, mais
on se méfie de tous
les adversaires»
Le président de la JSK ne se laisse pas
endormir par les déclarations de l'en-
traîneur de Vita Club, Jean-Florant
Ibenge, en l'occurrence, dans laquelle
il a affirmé que son équipe n'est que
le petit poucet du groupe et que la
JSK est l'un des plus grands clubs
d'Afrique. "L'entraîneur de Vita Club
dit que son équipe est le petit poucet
du groupe, mais, à la JSK, on se méfie
de tous les adversaires. On prend
tous nos matches au sérieux, car un
match n'est jamais gagné d'avance",
a-t-il indiqué.
partir de 9h au stade du 1er-
Novembre à Tizi-Ouzou. Si les
tickets ne seront pas écoulés
dans la journée de jeudi,
l'opération se poursuivra
vendredi, soit le jour du
match.

5 guichets
seront ouverts
«On ne recrutera pas un
axial, car on a Mekidèche»
Comme annoncé par nos soins dans
l'une de nos précédentes éditions, la
direction de la JSK a officiellement
renoncé à l'idée de renforcer son axe
central et cela après la belle presta-
tion de Mekidèche lors de la joute
amicale jouée la semaine dernière
face à l'ES Azzefoun. D'ailleurs, le
premier responsable du club a
confirmé lors de la conversation que
nous avons eue avec lui que la JSK
ne recrutera pas un défenseur central
au prochain mercato hivernal.
"Evidemment qu'on ne recrutera pas
un défenseur central, car on a
Mekidèche. Ce dernier a d'énormes
qualités et on compte beaucoup sur
lui", a-t-il expliqué. Il faut dire que le
jeune Mekidèche a brillé avec l'équi-
YAHIA-CHÉRIF
proposé, mais
Selon une source proche de la
direction, l'attaquant Sid-Ali Yahia-
Chérif a été proposé à la mi-
novembre aux dirigeants de la JSK.
Toutefois, il ne fait pas l'unanimité à
cause de son âge. Il est l'un des
meilleurs attaquants de la JSS ces
trois dernières années, mais comme
il aura 35 ans le 4 janvier prochain,
Yahia-Chérif ne répond pas au profil
que recherchent les dirigeants.
Toutefois, certaines personnes font
tout pour les convaincre de le faire
revenir sous prétexte qu'il pourra
rendre beaucoup de services à
l'équipe.
«Lorsqu'on affronte
de petites équipes, on
a toujours des problèmes»
Vu que son équipe a toujours éprou-
vé des difficultés lorsqu'elle affronte
de petites équipes et cela depuis la
saison dernière, le président des
Jaune et Vert de la JSK demande à
chaque fois à ses joueurs de faire très
attention et de ne jamais sous-estimer
l'adversaire. "Vous savez, lorsqu'on
affronte de petites équipes, on a tou-
jours éprouvé des difficultés", a-t-il
rappelé.
«Il faut l'union autour de
l'équipe et nos supporters
doivent être très vigilants»
Ayant fait des mains et des pieds
pour que le stade du 1er-Novembre
soit homologué, le président lance un
appel en direction des supporters
pour faire preuve de vigilance, de
fair-play et de soutenir leur équipe
jusqu'au coup de sifflet final. "Il faut
l'union autour de l'équipe, car cette
dernière a besoin de ses supporters.
Ce qui s'est passé lors de la rencontre
face au CRB ne doit plus se reprodui-
re. Lorsqu'on était au Caire à l'occa-
sion du tirage au sort des matches de
la phase des poules, on nous avait
parlé de ces incidents. Mais on a réus-
si à homologuer le stade. Maintenant,
nos supporters doivent faire très
attention. Ils doivent être fair-play et
soutenir l'équipe jusqu'au bout et on
leur promet qu'on fera le maximum
pour leur faire plaisir", a-t-il conclu.
N. B.
Pour que la vente des billets
se déroule dans de bonnes
conditions, la direction de
l'OPOW a décidé d'ouvrir 5
guichets aux fans désirant
acheter les tickets d'accès au
stade du 1er-Novembre, à
savoir les portes A (2
guichets), B, C et D.
L'ouverture des guichets est
prévue pour demain à 9h et
leur fermeture est
programmée à 16h.

Ouverture
des portes du
stade à partir
de 13h
Selon nos informations, c'est
à
Y. T.
«Il faut qu'on gagne
ce vendredi»
13 heures que les portes du
stade seront ouvertes aux
supporters de la JSK. Pour
rappel, le coup d'envoi est
prévu à 17h.
M. H.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

6

LIGUE 1 MOBILIS

J-3
J-3

2 heures de travail hier

La reprise des entraîne- ments d'hier était très char- gée pour les camarades du capitaine Bendebka. Le staff technique a axé son travail sur le plan physique et tac- tique durant cette séance de deux heures.

Rebiaï et Belkhir en salle de musculation

Dans la matinée d'hier, les Vert et Rouge ont repris les entraînements pour préparer le derby de samedi contre le Chabab. Deux joueurs n'ont pas encore intégré le groupe : il s'agit de l'attaquant Belkhir et du milieu de ter- rain Rebiaï. Ils ont, en atten- dant, bossé en salle de mus- culation, et ne devront pas tarder à reprendre le travail avec le groupe. Mais avant, ils sont contraints de ren- forcer leurs muscles.

Aujourd'hui, entraînement et déjeuner à Aïn Benian

Comme hier à la reprise, les Vert et Rouge se retrouve- ront aujourd'hui dans la matinée pour travailler ensemble pour la rencontre de samedi contre le CRB. Juste après, les joueurs prendront se retrouveront autour d'un déjeuner à l'hô- tel. Le staff technique suivra les joueurs pour que rien ne soit laissé au hasard ou risque d'entraver la prépara- tion du CRB.

Demain aussi

L'entraîneur en chef du MCA Bernard Casoni a remis, lors de la réunion avec ses joueurs, le programme de la semaine ; jeudi aussi, il y aura entraînement dans la matinée suivi d'un déjeuner à l'hôtel. Cela permettra à tout le monde de rester concentré sur son sujet et de bien garder ce bel état d'esprit qui règne dans la maison du Doyen. Tout le groupe est bien décidé à mettre tout en œuvre pour réaliser l'essentiel samedi.

La commission de recrutement installée hier à 20h

Le directeur sportif du MCA a installé officielle- ment la commission de recrutement du club hier soir vers les coups de 20h. Cette commission est com- posée du DS Fouad Sekhri, l'entraîneur Bernard Casoni, le DTS des jeunes Mohamed Mekhazni et le coordinateur Lamine Kabir. Cette commission sera chargée du recrutement de cet hiver pour renforcer l'équipe par des joueurs afin de donner le plus escompté à l'équipe de Casoni pour réaliser une bonne deuxième moitié de saison et surtout gagner le titre de champion d'Algérie.

et surtout gagner le titre de champion d'Algérie. LES ARMES PAR M. ZERROUKI Le MCA trouve

LES ARMES

gagner le titre de champion d'Algérie. LES ARMES PAR M. ZERROUKI Le MCA trouve toutes les

PAR M. ZERROUKI

Le MCA trouve toutes les peines du monde à gagner ses matchs lors- qu'il affronte les équipes qui refusent de jouer et se regroupent derrière. Depuis quelques journées, le premier responsable de la barre technique du MCA a demandé à ses joueurs de varier leur jeu face à ces équipes. Pour le derby contre le CRB, le coach mouloudéen a d'ores et déjà visionné son adversaire lorsqu'il était en France pour trouver la bonne formu- le afin de glaner les trois points de la victoire dans ce derby, qui est un vrai tournant pour la course au titre de champion d'hiver.

Les balles arrêtées pour marquer des buts Au cours de cette semaine, le coach mouloudéen va axer son travail sur

Le Mouloudia d'Alger n'a pas encore disputé son match retour qui se jouera à Alger le 16 décembre contre la Force aérienne Irakienne.

DU MCA

FACE AU CRB

Casoni est quasi sûr que le CRB va jouer comme les autres équipes qui affrontent le MCA chez elles, c'est-à-dire se regrouper derrière et procéder par des contres. Le technicien français a d'ores et déjà choisi ses armes pour battre le Chabab et chiper la place de leader dès ce samedi.

demandé à ses joueurs de tenter leur chance par des tirs de loin pour tromper le gardien du CRB Gaya, comme l'a fait l'ASAM par l'entremi- se de Dahar. Hachoud, qui a réussi à marquer un seul but cette saison, pourrait être une solution pour le MCA grâce à ses tirs lointains, comme il l'a montré lors du match de la coupe arabe contre les Irakiens.

dans leur zone Le technicien du MCA ne dérogera pas à la règle dans ce derby en optant pour un pressing haut pour récupérer les balles dans le camp du CRB et mettre le feu dans la défense du Chabab. C'est le rôle des atta- quants et des milieux de terrain qui doivent provoquer les défenseurs belouizdadis pour commettre des erreurs afin de marquer des buts ou

bénéficier des penalties qui pourront être l'une des clefs de ce match.

Djabou, la clé du match Au Mouloudia d'Alger, un seul joueur pourra faire la différence par son talent et ses gestes techniques, à savoir le numéro 10 Abdelmoumen Djabou qui sera un vrai poison pour les défenseurs du CRB. Casoni, qui va récupérer son joueur pour ce

Provoquer les défenseurs derby, compte beaucoup sur lui pour

faire la différence et marquer ou faire marquer ses coéquipiers par ses passes lumineuses. Une chose est sûre, le MCA va varier son jeu ce samedi contre le CRB ; les camarades de Chaâl sont déterminés à offrir la victoire à leur public qui sera derriè- re pour les booster à reprendre la place de leader perdue la précédente journée.

M. Z.

Il a repris hier

Chaâl OK

Le gardien n°1 du MCA Farid Chaâl, qui a raté le match contre l'ASO le week-end der- nier, sera opérationnel pour le derby de ce samedi après être rétabli de sa blessure aux adducteurs. Face au CABBA, le portier du MCA Farid Chaâl a terminé difficilement la ren- contre après avoir ressenti des douleurs aux adducteurs. Chaal fut contraint de rater le match de l'ASO pour se soigner et se reposer afin d'être prêt pour le grand derby contre le Chabab de Belouizdad. Hier, le MCA a repris les entraînements afin d'entamer la préparation du derby contre le CRB. Farid Chaâl a repris le travail le plus nor- malement du monde avec le groupe et n'a ressenti aucune douleur. "Ma blessure est guérie, le médecin de l'équipe m'a donné le feu pour s'entraîner ; je peux vous dire que je suis apte à jouer le derby contre le CRB. J'espère sortir un grand match pour ne pas encaisser de buts et permettre à mon équipe de glaner les trois points de la victoire pour reprendre la place de leader du championnat. Avec le soutien de nos supporters, je suis persuadé qu'on sera à la hauteur et qu'on gagnera ce derby, connaissant la rivalité entre les deux galeries", nous a déclaré Chaâl qui sera dans les buts du MCA samedi à 15h. M. Z.

A. Z.
A. Z.

le mental et aussi le côté technico- tactique. Dans le football moderne, les balles arrêtées sont très impor- tantes pour marquer des buts, sur- tout lorsque les espaces sont réduits. Casoni sait que la mission de son équipe ne sera pas facile face à une équipe du Chabab qui va jouer der- rière. Les balles arrêtérs pourront être l'une des solutions pour les Vert et Rouge de la capitale pour déblo- quer la situation afin de faire sortir les Belouizdadis de leur coquille pour avoir plus d'espace et marquer d'autres buts.

Tirs de loin, l'autre solution Comme on le sait, certains joueurs du Mouloudia sont des spécialistes des tirs de loin, à l'image de Hachoud, Derrardja, Frioui et même le capitaine Bendebka. Casoni a

Le danger arrive toujours par eux

Casoni prépare un plan anti-Bousseliou-Sayoud

par eux Casoni prépare un plan anti-Bousseliou-Sayoud PAR AMINA Z. Bernard Casoni a envie de vaincre

PAR AMINA Z.

Bernard Casoni a envie de vaincre le CRB car il sait que c'est un match important. Le coach, qui a visionné plu- sieurs rencontres de l'adversaire, a relevé que le danger arrive souvent de 2 élé- ments, Sayoud et Bousseliou. Il prépare un plan pour les arrêter.Tout le monde parle et pense derby ces derniers temps. Samedi, tout le monde suivra de près le choc entre le leader et le dauphin. Un match que le Doyen veut gagner parce qu'il joue chez lui et devant son public, mais aussi parce que les Mouloudéens veulent reprendre la tête du classement. Pour y parvenir, il faudra bien préparer cette confrontation. Le premier responsable de la barre tech- nique du MCA Bernard Casoni, qui a accordé deux jours de repos à ses joueurs, n'a pas chômé entretemps puisqu'il a étu- dié comme il se doit le jeu belouizdadi en visionnant plusieurs matches de l'adver- saire pour trouver ses faiblesses, mais

aussi ses points forts pour le contrer. Dans différentes ren- contres qu'a suivies l'entraîneur du MCA, il a relevé que le danger venait très souvent de deux joueurs. C'est sûr, Sayoud est en train de retrouver son meilleur niveau, mais il y a aussi l'attaquant Bousseliou. L'entraîneur du MCA Bernard Casoni est bien décidé à tout faire pour assurer un plan qui ne laissera pas bouger ces deux cartes dangereuses du CRB. En clair, Casoni et son équipe ont repris les entraînements dans la matinée d'hier ; tout le monde veut avoir le der- nier mot dans ce choc entre le MCA et son voisin du Chabab. Les Vert et Rouge savent que pour montrer à tout le monde leur supériorité, il faudra battre le Chabab. Un pari difficile, car l'adversaire n'est pas facile à négocier, mais le MCA de Casoni, qui a perdu à Chlef, se présen- tera samedi à Bologhine avec des inten- tions bien précises.

Coupe arabe, tirage au sort des 1/4 de finale le 4 décembre

Bouiche pour représenter le MCA

Mais l'UAFA a fixé la date du pro- chain tirage au sort des quarts de finale qui aura lieu le 4 décembre. Le président du CA Betrouni a dési-

gné Bouiche Nacer pour représenter le MCA à Riyad, la capitale saou- dienne .

BENALDJIA

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

LIGUE 1 MOBILIS

7

Mercredi 27 novembre 2019 LIGUE 1 MOBILIS 7 15 milliards débloqués SONATRACH MET FIN À LA

15

milliards

débloqués

SONATRACH MET FIN À LA CRISE

Les caisses du club ont été renflouées hier. Le P-DG de la Sonatrach Kamel Chikhi s'est engagé, après sa rencontre avec le président du CA Achour Betrouni, il y a une semaine, de mettre fin à la crise financière qu'a connue le MCA depuis le début de la saison en débloquant 15 milliards de centimes pour payer les salaires impayés des joueurs et aussi les dettes du club.

PAR M. ZERROUKI

Comme tout le monde le sait, le Doyen souffrait d'un manque de liquidités dû à une masse salariale très élevée de l'équi- pe mouloudéenne et aussi à la mauvaise ges- tion du directeur sportif qui a offert des salaires faramineux à certains joueurs. Même si Betrouni a débloqué un salaire avant le match contre le CABBA pour calmer la colè- re des joueurs et du staff technique, la bonne nouvelle est tombée lors de la rencontre entre le président du CA Achour Betrouni et le nouveau PeDG de la firme pétrolière Chikhi Kamel. Ce dernier a rassuré Betrouni qu'il débloquera une belle somme pour aider l'équipe à payer les salaires impayés des joueurs. Selon une source sûre, le nou- veau boss de l'entreprise nationale des hydrocarbures s'est engagé à payer les salaires des joueurs en débloquant une somme de 15 milliards. Cette somme ne

représente pas une avance du budget de 2020, mais juste pour mettre fin à cette crise qui a frappé le MCA depuis le début de la saison. Achour Betrouni, que nous avons eu au bout du fil hier, nous a confirmé que le problème des salaires impayés sera réglé après que le P-DG de la firme pétrolière a débloqué une belle somme d'argent : " Franchement, on a connu des moments difficiles pour manque d'argent. Je tiens à remercier le P-DG de la Sonatrach, qui nous a aidés à payer les salaires des joueurs surtout que l'équipe a réalisé de bons résultats. Maintenant, on va passer à la régularisation des salaires des anciens joueurs, car les nouveaux sont tous payés", dira Betrouni.

3 salaires avant le CRB Après que les caisses du club ont été ren- flouées par la somme de 15 milliards de cen- times, la direction du club algérois va procé-

de cen- times, la direction du club algérois va procé- der à la régularisation des salaires.

der à la régularisation des salaires. Une sour- ce nous a révélé que le président Achour Betrouni compte octroyer trois mois de salai- re aux anciens joueurs qui n'ont touché depuis le début de la saison que le mois de juillet. Donc après le versement de trois

salaires, Hachoud et Cie sont payés jusqu'au mois d'octobre ; il ne le reste que le mois de novembre comme les nouveaux joueurs qui ont touché quatre mois de salaire. Selon tou- jours notre source, les trois mois de salaire seront versés dans les comptes des joueurs mercredi avant le derby contre le CRB. Une source de motivation pour les joueurs du MCA qui sont appelés à donner le meilleur et surtout gagner le derby maintenant que la direction du club a honoré ses engagements. Ainsi donc, après que le P-DG de Sonatrach a débloqué 15 milliards de centimes pour mettre fin à la crise, la balle est dans le camp des camarades du capitaine Bendebka qui doivent honorer leurs engagements en réali- sant de bons résultats, à commencer par le derby contre le CRB prévu ce samedi au stade Omar-Hamadi de Bologhine.

M. Z.

«Samedi, une finale à gagner»

de Bologhine. M. Z. «Samedi, une finale à gagner» Mehdi Benadjia estime que samedi, ce ne

Mehdi Benadjia estime que samedi, ce ne sera un match pas facile devant le leader. Le Mouloudia d'Alger, qui jouera chez lui et devant son public, fera tout pour assurer la gagne.

Peut-on dire maintenant place au big derby contre le Chabab ?

Absolument ! On l'a déjà dit dès la fin du match contre l'ASO. On est concentrés sur cette rencontre pour être au top du top le jour J. On sait que ce ne sera pas facile et que le CRB fera tout pour réussir le pari, mais on tâchera de mettre tout pour réali- ser l'essentiel. Samedi à Bologhine et devant notre public, les trois points reste- ront à la maison.

On a envie de dire que la défaite concédée contre l'ASO vous motive deux fois plus à renouer avec les victoires, non ?

A Chlef, on n'a pas mérité la défaite, mais ils ont tout fait pour. Il y a des clubs qui travaillent toute la saison pour gagner un titre, et d'autres, quand ils gagnent devant le MCA, c'est déjà une consécration pour eux. Mais, comme je l'ai dit à Chlef, je le redis aujourd'hui, personne ne va nous empêcher de gagner un titre cette saison.

Pour cela, il faudra commencer par battre le CRB afin de reprendre la tête du championnat, n'est-ce pas ?

Exact, on a entamé la préparation avec la ferme intention de réaliser un match plein. On sait que, samedi, ce ne sera pas facile, mais on jouera devant notre public qui va nous booster et nous motiver afin de sortir le meilleur. On sait que samedi, il est impé- ratif de gagner le CRB.

On dit qu'un derby se gagne avec l'envie et les tripes, il va falloir être prêts sur tous les plans…

C'est vrai car ce n'est pas un match comme les autres. Dans un derby, tout le monde est motivé à gagner. Plusieurs fans me demandent de gagner la rencontre. On sait que c'est important et on va tout faire pour y parvenir. On doit rendre hommage à notre public et tout faire pour réussir afin de reprendre la tête du championnat. Peu importe la façon quand il y a au bout une victoire pour nous.

Un choc entre titans qu'il faudra négocier comment ?

Il faut être concentrés pendant tout le match, appliquer les consignes du coach, être volontaires, solides et solidaires. Il faut retrouver l'état d'esprit de la gagne. C'est simple, c'est une finale qu'on ne doit pas louper. On sera prêts pour cette grosse bataille.

A. Z.

LE COACH À SES JOUEURS :

«Rendons fiers les Chnaoua»

Casoni a sensibilisé ses poulains tout en leur deman- dant de donner le meilleur samedi pour avoir le dernier mot. La semaine avant le choc entre le MCA et le CRB, l'entraîneur en chef du MCA Bernard Casoni a voulu sen- sibiliser ses poulains et les mettre devant leurs responsa- bilités afin qu'ils mettent les bouchées doubles et assurer

un max devant des Belouizdadis qui seront gon- flés à bloc pour cette confron- tation. Le coach a déclaré à ses poulains : "Oublions le revers de l'ASO et tout ce qui s'est passé à Chlef pour nous concentrer sur le rendez-vous de samedi, qui est le plus important actuellement pour nous." Le coach a insisté auprès de ses joueurs en

ajoutant : "On doit rebondir ce samedi. Il faut renouer avec la victoire et faire le maximum pour rendre fiers les Chnaoua." Le coach a vu que ses poulains aussi sont conscients de ce qui les attend samedi et qu'ils sont bien décidés à mettre les bou- chées doubles pour réussir le pari pour que le Mouloudia d'Alger sorte gagnant de cette

confrontation qui ne sera pas facile, mais que les Vert et Rouge veulent gagner à tout prix. Casoni a tenu à propager dans les rangs la culture de la gagne pour que les coéqui- piers de Djabou fassent le maximum pour s'imposer devant des Belouizdadis qui ne seront pas faciles à manier. A. Z.

Il est encore aux soins

Harrag ne jouera pas

Comme il fallait s'y attendre, Harrag ne joue- ra pas le derby suite à sa blessure à la cheville. Dendeche, comme on le surnomme depuis qu'il était à El-Harrach, s'est contenté de soins à la reprise des entraîne- ments. En effet, Bernard Casoni, le coach du MCA, ne pourra pas compter sur les services de son milieu de terrain Chemsdine Harrag qui n'est pas prêt à disputer le match contre le CRB. L'enfant de l'USMH était présent hier à l'entraîne- ment, mais il s'est contenté des soins comme ses deux coéqui- piers Rebiai et Belkhir qui sont aussi out pour le derby. Même si Harrag se rétablit d'ici la fin de la semaine, Bernard Casoni ne compte pas sur un joueur qui n'a pas tra- vaillé avec le groupe durant la semaine. Le retour de Harrag dans le onze de Bernard Casoni sera au prochain match du championnat contre Bel-Abbes. Le joueur semble déçu de rater ce grand derby, lui qui vou- lait à tout prix jouer ce match pour donner le plus à son équipe et gla- ner les trois points de la victoire afin de reprendre sa place de leader. Ainsi donc, Chemsdine Harrag ne sera pas dans le groupe qui jouera contre le CRB ; il repren- dra cependant face à l'USMBA la semaine pro- chaine. M. Z.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

8

LIGUE 1 MOBILIS

J-3
J-3

TARIKET

«Le derby se jouera sur des détails»

MOBILIS J-3 TARIKET «Le derby se jouera sur des détails» Le milieu de terrain du Chabab

Le milieu de terrain du Chabab assure que la rencontre face au Mouloudia ne sera pas facile, mais lui et ses coéquipiers se veulent déterminés à aller chercher le meilleur résultat pos- sible.

Vous avez repris la préparation. Dans quel état d'esprit est le groupe ?

Effectivement, on reprend le travail après le match contre l'ASAM, une ren- contre qu'on voulait absolument gagner. On ne peut pas dire qu'on a oublié ce match du moment qu'il reste encore présent mais bon, il faut aller de l'avant et préparer le derby comme il se doit.

Les joueurs reçoivent beaucoup de cartons gratuits. Qu'est-ce qui se passe ?

Ceci est bien vrai. Il y a beaucoup de responsabilité et non pas la pression. On a parlé entre nous de cette histoire et on travaille dessus pour essayer de vite corriger cela.

Le derby, on en parle. Les Mouloudéens, joueurs ou entraîneur, ont lancé la guerre psychologique. Le ressentez-vous ?

Non, pas forcément. Après, il n'y

a

pas que ce match qui sera difficile. Nous sommes à une période où toutes les par- ties sont difficiles que ce soit le MCA, l'ASAM ou encore le NCM. Nous, on reste concentrés sur notre préparation.

Le match en lui-même, comment se présente-t-il ?

On ne va pas le cacher, c'est un derby et donc, on s'attend à ce que la partie soit vraiment compliquée pour nous. On est conscients de l'importance de cette rencontre. Cependant, on ne fait pas de préparation spéciale pour cette partie.

Quel est l'objectif du CRB pour cette rencontre ?

Nous avons développé une culture de la gagne et donc, on va aller présen- ter nos arguments avec la ferme inten- tion de faire durer cette culture. Notre objectif est de faire le nécessaire pour revenir avec le meilleur résultat pos- sible.

Le Chabab est premier, donc un statut à défendre…

Effectivement, et c'est dans ce sens qu'on fera tout ce qu'il faut pour rame- ner le meilleur résultat possible. I. Z.

faut pour rame- ner le meilleur résultat possible. I. Z. IL A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS COLLECTIFS
IL A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS COLLECTIFS IL EST TEMPS DE LANCER GASMI ! Lors de
IL A REPRIS LES ENTRAÎNEMENTS COLLECTIFS
IL EST TEMPS
DE LANCER
GASMI !
Lors de la reprise des entraînements,
le fer de lance du CRB, Ahmed Gasmi,
a pu travailler sans gêne ni douleur.
Préservé, l'heure du joueur semble
être arrivée et quoi de mieux qu'un
derby pour faire son retour.

PAR ISLAM Z.

Durant l'intersaison, le Chabab a fait de grands efforts pour essayer d'attirer les meilleurs joueurs sur le marché et les choses ont bien avancé avec des joueurs comme Khali, Aïboud, Tabti et Gasmi. Ce sont des joueurs confirmés et qui sont des valeurs sûres de la Ligue 1 Mobilis. On s'intéresse plus particulièrement au cas de Gasmi. L'ancien du NAHD qu'on avait évoqué dans une précédente édition avait fait parler de lui. Recruté pour être la référence offensive, le joueur a rapidement marqué son premier but lors de son premier match mais depuis, c'est une longue traversée du désert. De blessure en bles- sure, l'expérimenté avant-

centre a raté beaucoup de matchs et a dû soigner une blessure qui a pris du temps à guérir. Désormais de retour, il est temps de le lan- cer ou plutôt le relancer dans le groupe pour qu'il puisse apporter son aide à l'équipe et faire en sorte de faire taire ses détracteurs qui remettent carrément son engagement en cause et qui exigent même sa libération.

Il peut régler le souci offensif Il se trouve que Gasmi revient dans une période très importante. Le compar- timent offensif du club tra- verse une mauvaise passe et l'attaque est en panne sèche depuis plusieurs matchs. Son retour est donc attendu avec impatience car avec son

talent et son expérience, il peut beaucoup apporter à l'équipe surtout dans une rencontre comme le derby face au Mouloudia où la pression sera importante. Gasmi peut la gérer vu qu'il en a joué des derbys que ce soit avec l'USMA face au MCA, le NAHD face au Chabab et maintenant, il peut apporter toute cette expérience à l'équipe pour le choc de ce samedi. Cela pourrait également libérer un Belahouel qui n'est claire- ment pas un avant-centre. Soutenu par son coach et ses dirigeants, Gasmi sait que l'attente le concernant est importante et qu'il faudra faire le nécessaire pour répondre sur le terrain.

I. Z.

Entraînement hier au 20-Août-

La préparation se pour- suit toujours au sein de la formation belouizda- die avec une nouvelle séance d'entraînement qui a été programmée du côté du stade du 20-Août.

Le coach sensibilise ses attaquants

Encore une fois, le pre- mier responsable du staff technique algé- rois a parlé à ses atta- quants et les a secoués en prévision de la ren- contre face à la forma- tion du Mouloudia. I. Z.

Il est l'un des meilleurs joueurs du Chabab

Pourquoi l'absence de Djerrar va peser

Comme on le faisait savoir dans notre édition d'hier, Adel Djerrar va manquer le derby et cette absence ne sera pas du tout facile à combler au vu de son importance au sein de l'ef- fectif. Si Amrani avait espéré pour la toute première fois de la saison dispo- ser de la totalité de son effectif, ce ne sera pas pour le derby. Si la quasi- totalité des joueurs sont disponibles, il n'en demeure pas moins qu'il y aura bel et bien une absence et pas des moindres avec le forfait de Djerrar. Un coup dur pour le staff technique qui sait qu'il a perdu un joueur des plus importants au sein de l'effectif. Il faut dire que le joueur en question, et en plus d'être un cadre de l'équipe et du vestiaire, reste un élément qui peut faire basculer une rencontre par une action, un coup de tête ou une ouverture. Pour tout le monde, l'ab- sence du joueur va beaucoup peser et notamment au cours de la rencontre de samedi car son expérience aurait pu apporter beaucoup de bonnes

choses afin de freiner les attaques du MCA et assurer une bonne relance.

situations. On peut citer entre autres le match devant la JSK où il avait ouvert le score d'une tête. C'est dire que le joueur ne se contente pas d'être utile dans son registre et sort de sa zone de confort pour aller prêter main forte à ses attaquants. On comprend mieux pourquoi le coach était déçu de ne pouvoir compter sur lui.

le coach était déçu de ne pouvoir compter sur lui. Il récupère, relance, construit et marque

Il récupère, relance, construit et marque Pour mieux comprendre pourquoi l'absence de Djerrar sera pesante et importante, il suffit juste de voir ce qu'a fait le joueur en ce début de saison. Malgré la concurrence et l'arrivée de joueurs confirmés, il a su garder sa place avec ses qualités. Récupérateur de prédilection, il fait plus, beaucoup plus que ça lors d'une rencontre. Non seulement il récupère, casse le jeu adverse mais assure la relance et participe pleinement à la construction offensive. Avec une très bonne capacité de projection vers l'avant pour se muer en attaquant, Djerrar a pu apporter beaucoup de points à son équipe et il a décanté beaucoup de

Aïboud Face à cette situation, le coach va devoir faire le nécessaire pour remplacer ce joueur et si on peut penser à Tabti pour prendre sa place, il y a également la possibilité de voir Samir Aïboud. Le paramètre qui joue clairement en faveur de l'ancien de l'ESS, c'est le fait qu'il a déjà occupé ce registre avec la JSK et même l'ESS. De plus, sa présence physique pourrait être un atout non négligeable pour le coach. A première vue, il semble être le plus indiqué pour débuter mais tout reste possible car le coach ne veut pas dévoiler ses cartes pour le moment.

I. Z.

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 LIGUE 1 MOBILIS 9 17 e derby au stade de
www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 LIGUE 1 MOBILIS 9 17 e derby au stade de

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

LIGUE 1 MOBILIS

9

Mercredi 27 novembre 2019 LIGUE 1 MOBILIS 9 17 e derby au stade de Bologhine 6

17 e derby au stade de Bologhine

LIGUE 1 MOBILIS 9 17 e derby au stade de Bologhine 6 À 2 POUR LE
LIGUE 1 MOBILIS 9 17 e derby au stade de Bologhine 6 À 2 POUR LE

6 À 2

POUR LE CHABAB

17 e derby au stade de Bologhine 6 À 2 POUR LE CHABAB Il faut reconnaître

Il faut reconnaître que le MCA-CRB de la saison 2019-2020 est particulier. Certes, cette affiche a toujours suscité l'engouement populaire dans les fiefs des deux clubs, mais la particularité de cette saison c'est que les deux équipes luttent pour un même objectif :

le leadership du championnat.

PAR ILYÈS NASSIM

Samedi prochain, le Mouloudia d'Alger et le Chabab de Belouizdad vont s'af- fronter pour la 99 e fois en championnat de Ligue 1 depuis l'indépendance. Il faut dire que les Rouge et Blanc dominent ces confron- tations directes et constituent même une sorte de bête noire pour les Mouloudéens puisqu'ils mènent avec dix victoires de différence. En

effet, sur les 98 précédentes rencontres, le CRB

a remporté 35 matches contre 25 victoires

pour les Vert et Rouge, alors que 38 ren- contres se sont soldées par des nuls. Le Chabab a trouvé 114 fois le chemin des filets du Mouloudia, alors que sa défense a encaissé 98 réalisations. Il faut savoir également que les deux équipes ont eu de longues périodes d'in- vincibilité. Ainsi, le CRB avait dominé le MCA pendant presque une décennie lors des années 1980 en enchaînant 11 matches sans concéder la moindre défaite devant son vis-à- vis. Le Chabab avait remporté 3 matches et avait fait 8 nuls. Pour sa part, le Mouloudia avait imposé sa suprématie entre 2005 et 2010 en réussissant une série de 10 rencontres sans défaite avec 5 victoires et 5 nuls.

LA DOMINATION DU CR BELCOURT

Si le CR Belouizdad domine les confronta-

tions face au MC Alger, il le doit certainement

à ses victoires acquises dans l'antre moulou-

déen, le stade de Bologhine, en l'occurrence. En effet, sur les 16 matches déjà joués dans ce stade, il y a eu trois fois plus de victoires pour les gars de Laâqiba que ceux de Bab El-Oued. En effet, le CRB en a remporté 6 matches, alors que le MCA n'en a gagné que 2. C'est dire que les Rouge et Blanc n'éprouvaient aucune diffi- culté à s'imposer dans un stade réputé être le cercueil des autres équipes lorsqu'elles affron- taient le Mouuloudia. Cependant, force est de reconnaître que cette domination est interve- nue à une certaine époque où rares sont les équipes qui résistaient aux grand Chabab. C'était la période des Hacène Lalmas, Mokhtar Khalem, Djillali Selmi et la génération dorée du "V" belcourtois. Il faut dire que les six vic- toires du CRB à Bolghine ont été réussies à l'époque où l'équipe s'appelait le CR Belcourt.

LE CR BELOUIZDAD IMPUISSANT À BOLOGHINE

En 1991, le quartier de Belcourt a été rebap- tisée pour prendre le nom de Mohamed Belouizdad, une figure emblématique et révo- lutionnaire de ce quartier d'Alger. Certes, ce changement n'a pas influencé sur le sigle du club, qui reste le même, mais c'est plutôt le Chabab Riadhi Belouizdad. Cependant, sous cette appellation, l'équipe n'a jamais gagné à Bologhine. Ainsi, il y a eu la grosse victoire de la saison 1963-1964 (4-0) avec des Rouge et Blanc emmenés par Khalem, Arab et Lalmas. Le même groupe est revenu à la charge la sai- son d'après en s'imposant (1-0) puis lors de la saison 1968-1969, qui a vu la rétrogradation du MCA (1-0). C'était aussi le même score en 1970-1971 grâce à un but de Lalmas puis il a fallu attendre une décennie (1981-1982) pour revoir une victoire du CRB sur le MCA à Bologhine. Un but d'Ighili confirmait la domi- nation des Belcourtois.

36 ANS QU'IL N'Y A PLUS GAGNÉ, ET 2 PETITS SUCCÈS POUR LE DOYEN

Pou trouver la trace d'un dernier succès des Rouge et Blanc à Bologhine, il faudra remonter à la saison 1983-1984. Le Chabab, emmené par une nouvelle génération douée des Yahi, Amani, Badache, Khoudja, Kabrane, Demdoum…, est allé l'emporter, mais à partir de là le Chabab éprouvait des difficultés dans un stade qui lui souriait auparavant. Donc, la dernière victoire du CRB remonte au 11 novembre 1983, soit 36 ans, même s'il y avait d'autres rencontres jouées sur ce terrain. En revanche, le MC Alger n'a remporté que deux matches sur les 16 disputés sur la pelouse du stade Omar-Hamadi. C'est dire que ce terrain ne constitue pas forcément un avantage pour les Vert et Rouge. Le premier succès remonte à la saison 1971-1972 (1-0) grâce à un but signé Bachta et il a fallu vraiment attendre pour revoir une autre performance positive. Lors de la saison 2014-2015, Gourmi, Hachoud et Gharbi avaient offert un retentissant succès à leur équipe (3-0).

I. N.

PAS DE VAINQUEUR DANS LA MOITIÉ DES MATCHES

LE NUL

À L'HONNEUR

À OMAR-HAMADI

Si le CRB a dominé les confrontations au stade de Bologhine avec 6 victoires contre deux défaites seulement, il faut dire que la moitié des rencontres s'est soldée par des nuls. 8 rencontres, donc, sur 16 n'ont pas livré de vainqueur. Quatre des 8 se sont terminées par un score d'un but partout, trois où il n'y avait pas de but, alors que la plus spectaculaire était celle qui s'est déroulée lors de la saison 1980-1981. Les anciens se rappellent certainement de ce (2-2) dans un match à rebondissements. Le Mouloudia, qui était mené au score par deux buts, signés feu Hocine Benmiloudi et Djamel Menad, avait réussi à refaire son retard grâce à Nacer Bouiche et Saïd. Il s'agissait là de l'un des meilleures oppositions entre les deux formations. I. N.

POUR L'HISTOIRE
POUR L'HISTOIRE

1986

Le ciseau de Nasser Bouiche

Le 5 décembre 1986, ils son rares ceux qui ne se rappellent pas de l'un des matches les plus spectaculaires entre le MCA et le CRB. La rencontre a eu lieu au stade du 5-Juillet. Même s'ils avaient dominé le match, les Mouloudéens ont encaissé, contre le cours du jeu, un but à la 77e minute par l'intermédiaire d'Amar Kabrane. Alors qu'il ne restait qu'un petit quart d'heure, tout le monde se demandait comment la victoire allait échapper au CRB. Mais c'était sans compter sur Nasser Bouiche qui avait fait exploser le stade olympique par son but inoubliable. D'un retourné acrobatique à la dernière minute du match, il avait arraché une égalisation ô combien mémorable. C'était pres- qu'une victoire pour le Mouloudia. D'ailleurs, les supporters ont longtemps gardé en mémoire ce but pour chambrer les suppor- ters belouizdadis et le fameux refrain "Nasser Bouiche… Nasser Bouiche" en gesticulant le ciseau qu'il avait réussi devant le gardien de but Hariti. C'est probablement le plus beau but de l'histoire de ce derby.

1983

Le fameux accrochage Bencheikh-Kouici

de ce derby. 1983 Le fameux accrochage Bencheikh-Kouici A cette époque-là, l'Algérie venait à peine de

A cette époque-là, l'Algérie venait à peine de digérer une qualification historique à la Coupe du monde 1982. Bencheikh, côté MCA et Kouici dans le camp du CRB étaient les joueurs les plus attendus dans cette confrontation rentrant dans le cadre de la coupe d'Algérie. Le 1er avril 1983, les deux équipes se retrouvaient au stade du 5- Juillet plein à craquer. Les deux stars majeures des deux équipes, même s'il y avait d'autres notamment Yahi et Bouiche, ont répondu présentes à la rencontre. Il y avait un duel très serré entre les deux joueurs (Bencheikh et Kouici) et dans une des actions, on voyait Kouici s'agripper au maillot de Bencheikh, qui couvrait la balle. Cette action a été immortalisée et fait offi- ce de matière pour les fans mouloudéens lorsqu'ils veulent taquiner leurs homologues du Chabab.

1998

Badji de Turquie au 5-Juillet

L'une des rencontres anecdotiques est celle qui s'est jouée un certain 21 octobre 1998, au stade du 5-Juillet. Le MC Alger menait au score par deux buts à zéro, signés Rahmouni et Benali. Cependant, cette confrontation a connu une anecdote. Fayçal Badji, qui ne devait pas jouer la ren- contre en raison de sa présence en Turquie afin de négocier son transfert vers le club de Erzurumspor, était finalement rentré en Algérie la matinée de la rencontre vers 5 heures du matin. Le joueur avait directe-

rencontre vers 5 heures du matin. Le joueur avait directe- ment regagné le lieu de mise

ment regagné le lieu de mise au vert de son équipe. L'entraîneur du CR Belouizdad, feu Mourad Abdelouahab, ne l'avait pas aligné d'entrée en raison de son retour tardif. Mais voyant que son équipe était menée par deux buts à un à la suite de la réduction du score de Hechaïchi, le coach des Rouge et Blanc avait incor- poré Badji à la place de Galoul à la 63e minute. Quelques minutes plus tard, le numéro 10 du Chabab avait égalisé au grand bonheur des fans belouizdadis. Ce qui avait fait dire à

certains : "Badji de Turquie au 5-Juillet."

I. N.

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 10 LIGUE 1 MOBILIS Tout en étant séduit par Mesrati

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

10

LIGUE 1 MOBILIS

Mercredi 27 novembre 2019 10 LIGUE 1 MOBILIS Tout en étant séduit par Mesrati Dziri veut
Mercredi 27 novembre 2019 10 LIGUE 1 MOBILIS Tout en étant séduit par Mesrati Dziri veut
Mercredi 27 novembre 2019 10 LIGUE 1 MOBILIS Tout en étant séduit par Mesrati Dziri veut

Tout en étant séduit par Mesrati

Dziri veut 2 attaquants

La formation de Soustara com- mence à connaître un léger mieux d'un point de vue finan- cier ce qui pourrait permettre au club de renforcer l'effectif. Des noms sont proposés au coach mais pour l'heure rien n'est encore fait mais ce qu'on sait déjà c'est que Dziri veut deux joueurs à vocation offen- sive. L'ouverture du marché hivernal des transferts est annoncé pour le 20 décembre et s'étalera jusqu'au 19 jan- vier. C'est ce qui a été décidé par le BF lors de la dernière réunion de ce dernier. Côté usmsite des besoins de ren- forcement de l'effectif se font ressentir et Dziri veut en prio- rité ramener de bons atta- quants vu que c'est le compar- timent qui a le plus besoin d'être renforcé. Si l'USMA a tout de même besoin d'un gar- dien de but pour concurrencer Zemma et Mansouri, elle pos- sède une bonne défense avec de bons joueurs à l'image de Kheiraoui qui est le plus régu- lier de l'effectif des Rouge et Noir en plus de Chérifi, Meftah, Khemaïssia, Belkaroui et autre Tiboutine. Le milieu de terrain de qualité royale n'a pas besoin de renforts. Seule l'attaque a besoin de plus de percussion et les joueurs déjà présents manquent d'expérien- ce puisqu'il s'agit de jeunes joueurs qui ont encore besoin de se forger pour pouvoir compter sur eux à 100%. Benchaâ et Mahious ont tous les deux 22 ans et ont encore beaucoup de chemin à faire. Il faudra donc avoir un barou- deur chevronné qui pourra aider l'USMA dans ses chal- lenges africains, notamment afin d'espérer aller loin dans cette compétition. Dziri a manifesté son souhait de recruter au moins un atta- quant de pointe et un autre attaquant qui peut évoluer sur les côtés. C'est le minimum dont a besoin l'équipe pour pouvoir continuer à relever les défis. Avec la réglementation qui autorise les clubs à recru- ter trois joueurs maximum, l'USMA est sûre de ne pas avoir besoin de plus que ce nombre autorisé pour renfor- cer l'effectif. Dans une récente édition, nous avions rapporté que le joueur libyen Mesrati intéressait les Rouge et Noir, ce dernier qui a été proposé au coach semble correspondre aux critères de recherches du club et de Dziri. Le coach a même vu des vidéos du jouer et semblait intéressé, reste maintenant à savoir si la direction peut répondre favo- rablement aux besoins du club et aux demandes de l'entraî- neur et surtout si elle parvien- dra à trouver un accord avec les éléments ciblés pour per- mettre à l'USMA de jouer les premiers rôles que ce soit au niveau local ou bien continental. R. H.

Le WAC à Alger sans 8 joueurs

Une opportunité en or pour les Rouge et Noir

A quatre jours seulement du derby maghrébin face au Wydad de Casablanca, pour le compte de la première journée de la phase des poules de la Ligue des champions africaine, la concentration bat son plein au sein du groupe usmiste.

PAR ANIS S.

Les joueurs continuent à préparer ce grand et important rendez-vous convena- blement. Ils ont mis leur derniers faux pas au championnat, respectivement face au NAHD et à l'US Biskra, aux oubliettes et se projette désormais sur la rencontre qui les opposera au WAC. Un match qui s'an- nonce difficile pour eux dans la mesure où ils auront en face un adversaire qui n'est pas à présenter puisqu'il s'agit de l'équipe ayant animé la finale de la derniè- re édition de la prestigieuse compétition continentale. Mais ce qu'il faut savoir sur cette formation du Wydad, c'est qu'elle sera très amoindrie samedi à l'occasion du match qui l'opposera à l'USMA. En effet, huis joueurs, dont la plupart sont considé- rés comme des titulaires indiscutables, ne seront pas du voyage avec la délégation marocaine à Alger. Alors que Salah- Eddine El-Saidi, qui s'est fait opérer, est toujours convalescent, Abdellatif Noussir

et Walid El-Karthi ne sont pas encore aptes pour la compétition officielle car ils ne sont pas encore rétablis de leurs bles- sures. En plus de ça, les trois joueurs Mohamed Nahiri, Anès Asbahi et Yassine El-Kharoubi ont été rétrogradé en équipe réserve sur décision du président du club Saïd El-Nassiri pour des raisons purement techniques. Et comme un malheur n'arrive jamais, un autre cadre de l'équipe fera l'impasse sur le derby maghrébin. Ismail El-Haddad, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a contracté une blessure lors du dernier derby face au Raja de Casablanca. Une absence qui a chamboulé les plans de son entraîneur Zoran Manojlovic vu le grand poids du joueur en question au sein de l'équipe. Ainsi donc, le WAC sera privé des services de plusieurs joueurs samedi face à l'USMA. Une opportunité en or pour les Rouge et Noir pour espérer réaliser la victoire au stade Mustapha Tchaker et débuter ainsi la phase des poules de la Ligue des champions africai- ne par la plus belle des manières.

Historique des confrontations entre l'USMA et le WAC

AVANTAGE AUX

ROUGE ET NOIR

La formation de l'USMA a déjà eu par le passé l'occasion d'affronter le pro- chain adversaire en LDC, à savoir le Widad de Casablanca. Se retrouvant en coupe arabe en 2007 et en Ligue des champions en 2017, les Rouge et Noir ont dans ces quatre confrontations enregis- trées deux victoires contre une seule défaite et un nul. Pour ce qui est de la coupe arabe, les Rouge et Noir, qui étaient dans le même groupe que le Widad, s'étaient imposés en aller-retour face au WAC avec un score de 2 à 1 à Alger et une victoire sur le score de 3 à 2 au match retour à Casablanca quatre mois après la victoire remportée à domicile. Se retrouvant une nouvelle fois il y a deux ans en demi-finale de la Ligue des champions les Widadis avaient réussi à imposer le nul au stade de Rouiba à l'USMA sur un score nul et vierge pour remporter au retour une victoire par 3 à 1 tandis que l'unique but des Usmsites était signé Abdellaoui. Enregistrant deux vic- toires contre une seule et un nul la formation de Soustara aura l'occasion

d'améliorer ses performances dans les face-à-face avec le voisin marocain. Au niveau du nombre de buts inscrits et encaissés l'USMA et le WAC sont à ex- aequo avec 6 réalisations pour chaque club. Par contre ce qui mérite aussi d'être souligné c'est le fait que les Rouge et Noir soient parvenus à gagner une fois à Casablanca en mars 2008, tandis que le Widad n'a jamais dans ces quatre ren- contres réussi à s'imposer à Alger se contentant d'un nul. Samedi l'USMA

devra faire en sorte de perpétuer cette tra- dition et faire en sorte d'assurer une nou- velle victoire pour démarrer comme il se doit cette phase de groupes et surtout évi-

R. H.

ter une contre-performance.

groupes et surtout évi- R. H. ter une contre-performance.  Le Wydad attendu demain La délégation

Le Wydad

attendu

demain

La délégation du Wydad de Casablanca est attendue demain à Alger pour dis- puter samedi le match de la pre- mière journée de la Ligue des champions afri- caine qui l'oppo- sera à l'USMA. Les joueurs wydadis effec- tueront donc deux séances d'entraînement qui auront lieu au stade

Mustapha-

Tchaker de Blida.

L'USMA

obtient

2 créneaux

à Tchaker

La direction de l'USMA a obtenu deux séances d'entraînement au stade

Mustapha-

Tchaker de Blida. La première aura lieu aujourd'hui, tandis qua le seconde s'effec- tuera la veille du match, soit ven- dredi. Quant à l'entraînement de jeudi, il aura lieu au stade Omar-Hamadi de Bologhine. Ce qui permettra aux joueurs de bien s'adapter au gazon naturel en prévision du derby maghrébin face au Wydad de Casablanca.

La pression sera du côté du WAC Après leur élimination de la coupe arabe face à leur éternel rival le Raja de Casablanca, le Wydad viendra à Alger avec l'ambition de se refaire une santé et espérer ainsi se réconcilier avec ses sup- porters. Ainsi, la pression sera du côté des Marocains samedi. Les Usmistes devront donc tirer profit de ça pour espérer gagner, surtout quand on sait que la pré- sence des supporters, qui seront sans nul doute présents en masse, ne fera qu'aug- menter la pression sur les épaules des Wydadis. Mais chose est sûre, les proté- gés de Billel Dziri devront prendre leur adversaire très au sérieux pour éviter une mauvaise surprise car il s'agit d'une équi- pe qui a une grande expérience à ce niveau.

A. S.

TRAVAIL

SPÉCIFIQUE

POUR L'ATTAQUE

L'entraîneur des Rouge et Noir, consta- tant la légère baisse de forme de sa ligne d'attaque, veut la voir efficace samedi face au WAC, pour cela il a mis en place un programme spéciale pour les attaquants afin qu'ils retrouvent leur efficacité. Lors des deux dernières ren- contres de championnat, l'USMA n'a pas réussi à marquer un but, un fait rare. En effet, il faut remonter au nul enregistré à Constantine pour voir les Rouge et Noir terminer une rencontre sans marquer de but. Cela s'est reproduit face au NAHD à domicile puis à Biskra. Il s'agit là des deux derniers matches disputés par l'USMA en championnat, ce qui peut sus- citer quelques inquiétudes à quelques jours du match important face au WAC en Ligue des champions. Pour remédier à ce problème et faire en sorte que la ligne offensive retrouve son efficacité, l'en- traîneur Dziri Bilel fait travailler ses attaquants pour pouvoir assurer une vic- toire samedi. Depuis la reprise des entraînements, c'est une concentration totale que demande le coach à ses pou- lains. Il sait que certains joueurs sont quelque peu perturbés et veut les voir bien appliqués afin d'éviter une mauvaise surprise surtout qu'il veut réussir cette première rencontre pour mettre toutes les chances de son côté pour passer aux quarts de finale de la LDC. Différents exercices sont au programme jusqu'à la rencontre du WAC et le moins que l'on puisse dire est que les Benchaâ, Mahious, Zouari et autre Haddouche vont suer avant cette rencontre dans laquelle ils doivent impérativement retrouver leur sens du but et permettre ainsi à l'USMA de continuer son bonhomme de chemin pour tenter de décrocher un titre histo- rique dont rêve le club depuis des

années.

R. H.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

USMA

11

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 USMA 11 AFFAIRE MCA-USMA Il étudie les nouveaux éléments à charge
AFFAIRE MCA-USMA
AFFAIRE
MCA-USMA

Il étudie les nouveaux éléments à charge et somme la LFP de ramener le PV du BF d'Ouargla

LA BATAILLE

DU TAS FAIT RAGE

La décision du TAS algérien de reporter son verdict dans l'affaire opposant l'USMA à la LFP n'a pas été du goût des centaines de milliers de supporters usmistes, impatients, furieux et harassés par le stress que leur a provoqué cette affaire. Cependant

PAR MOHAND B.

Les Rouge et Noir ont tort de croire que ce énième report est mau- vais pour eux et pour cause ; c'est l'USMA qui a provoqué ce report en rajoutant de nouveaux éléments à charge. Aussi, le maintien du dossier ouvert et surtout l'acceptation des enregistrements de Zetchi et Salah Bey-Aboud et la poursuite de l'enquê- te déclarent officiellement le TAS compétent pour traiter cette affaire.

Bachi suit le dossier en personne C'est une certitude, l'enquête que fait le TAS n'est pas et ne sera pas bâclée. Lors de nos investigations auprès du Tribunal arbitral sportif algérien, nous avons remarqué un grand sérieux et une volonté réelle de bien faire les choses. Monsieur Bachi, président de

de bien faire les choses. Monsieur Bachi, président de cette instance indépendante, est sous une pression

cette instance indépendante, est sous une pression terrible. Conscient des enjeux et de l'importance de cette affaire très médiatisée, il a décidé de suivre personnellement ce dossier et exige de tous une discipline et une rigueur sans faille. Que cette affaire soit aussi médiatisée pourrait certes influencer le jugement du fait qu'il y a trois camps dans cette affaire et non deux (l'USMA, la LFP et aussi le MCA qui pourrait être appelé à rejouer un match qu'il a déjà gagné), mais aussi les obliger à traiter ce litige comme son importance l'exige. En conclusion, on s'attend à un verdict qui soit appuyé par des supports juridiques clairs.

Les confidences d'un membre du TAS Un membre siégeant dans cette affaire qui a préféré garder l'anonymat parce qu'il est soumis à l'obligation de réser-

ve lorsque l'affaire est en cours nous a confirmé ce qu'on savait déjà. "L'enquête est en cours. Il y a de nou- veaux éléments dans le dossier et on attend encore d'autres preuves qu'on doit étudier et vérifier avant de tran- cher dans cette affaire. Je n'ai pas le droit de dire plus. Je ne peux même pas vous assurer que le verdict sera prononcé lundi prochain. L'enquête prendra le temps qu'il faudra et on ne prononcera de verdict qu'après étude minutieuse du dossier", nous dira-t-il avec réserve. Il est à noter que "les nouveaux éléments dont ils parlent sont les enregistrements audio des dires de Zetchi et du rédacteur du PV de réunion d'Ouargla fourmis par l'avocat usmiste. Pour ce qui est des documents qu'ils attendent", il s'agit du PV de la réunion d'Ouargla sur lequel la LFP dit vouloir se baser pour justifier sa décision de maintenir le derby à sa date initiale.

Pour l'USMA, les 3 points défalqués déjà dans la poche Voyons ce qu'il y a dans les dossiers des deux adversaires. L'USMA a introduit les deux demandes offi- cielles envoyées à la LFP pour repor- ter le match conformément à l'article 29 qui interdit la programmation de matchs lors des dates FIFA qui à lui seul peut lui donner raison dans l'af- faire. Il y a eu ensuite les déclarations de Zetchi et Salah Bey Aboud qui, selon l'avocat usmiste, démentent et annulent l'état d'exception plaidé par l'avocate de la LFP. Dans le côté adverse, Medouar et son équipe s'appuient sur l'acceptation du BF de programmer des matchs lors des matchs FIFA et ont fourni au TAS le communiqué de la FAF dans lequel il n'est pas mentionné la condition de l'accord des deux clubs concernés. Le TAS a refusé d'accepter le communi- qué qui ne fait pas foi et a exigé à ce que la LFP fournisse le PV officiel du BF signé par tous les membres pour justifier sa plaidoirie et confirmer "l'exception", chose que la Ligue n'a pas faite jusqu'à présent. Si les choses restent comme elles sont, l'USMA gagnera l'affaire haut la main et pour- ra dans le pire des cas récupérer les trois points défalqués. Dans le cas où, par miracle, la LFP déposerait un PV dans lequel il n'est pas exigé l'accord des deux clubs, l'USMA perdra et Salah Bey Aboud et Kheireddine Zetchi qui ont fait pencher la balance du côté de Soustara passeront pour des menteurs, voire pire, des complo- teurs.

M. B.

Me Dehim

(avocat de l'USMA) :

«C'est à la LFP de prouver l'exception»

Nous avons contacté l'avocat de l'USMA, maitre Dehim, pour confirmer tout ça et ce dernier, l'air très optimiste, nous dira :

"On est très optimistes. Notre dossier est en béton, par contre et jusqu'à présent, celui de la LFP est vide. Vous me dites pourquoi on n'a pas déposé le PV d'Ouargla avec la déclaration de Zetchi et Salah Bey, mais ce n'est pas à nous de le faire. L'article 29 nous suffit et les déclarations du président de la FAF et celles de son conseiller annulent l'exception. C'est à la LFP de prouver le contraire, c'est à elle de présenter ce document, pas à nous." Pour ce qui est de leurs doléances, Me Dehim dira : "On ne demande ni à rejouer le match ni à récupérer les points défalqués. Ce que l'USMA va prouver la légitimité de sa demande de reporter le match, le reste suivra automatiquement." M. B.

La direction attend toujours leurs licences

Belkaroui et Redjehimi pas encore qualifiés par la CAF !

Comme tout le monde le sait, la Confédération africaine de football a avancé la date de la qualification des nouveaux joueurs de chaque club enga- gé dans une compétition continentale au 15 novembre dernier. Du coup, la direction de l'USMA a envoyé les noms du défenseur Hichem Belkaroui ainsi que l'attaquant Adem Redjehimi qui n'ont pas été, rappelons-le, qualifiés pour prendre part aux premier et deuxième tours préliminaires de la Ligue des champions africaine car la direction du club a reçu leurs lettres de sortie d'Arabie Saoudite et d'Italie tardivement. Mais jusqu'au moment où nous mettons sous presse, la direction du club algérois n'a pas encore reçu les licences africaines des deux joueurs. Elle espère les recevoir dans les prochaines heures afin que Belkaroui et Redjehimi puissent dispu- ter l'important match de samedi face au Wydad de Casablanca. Leur présen- ce ne pourra qu'offrir d'autres solu- tions à l'entraîneur Billel Dziri. A. S.

Haddouche : «Le WAC, un match à ne pas rater»

Ce sera le match à ne pas rater. Il revêt un cachet important et particu- lier en même temps car on aura en face un adversaire voisin. Ce sera donc un derby maghrébin qui se jouera certainement sur des petits détails. La victoire demeure impérati- ve pour nous car on veut se refaire une santé après les deux derniers faux pas en championnat. On veut aussi entamer la phase des poules de la Ligue des champions africaine sur une bonne note. J'espère qu'on sera dans notre meilleur jour pour réaliser une brillante victoire.

Avez-vous une idée sur le Wydad ?

Le Wydad de Casablanca est une équipe qui n'est pas à présenter. Elle a de l'expérience à ce niveau et est réputée pour atteindre des tours très avancés de chaque édition de la Ligue des champions africaine. On sait aussi que le WAC renferme de bons joueurs et on doit donc s'en méfier. Une chose est sûre, on va superviser quelques matchs de notre adversaire afin de savoir davantage sur points forts et ceux faibles. On doit se donner à fond sur le terrain pour battre le Wydad.

Vous allez jouer le match au stade Mustapha-Tchaker, et pourtant, la direction a opté pour le stade 20- Août, que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?

Franchement, peu importe où on jouera le derby maghrébin. Le plus important, c'est de réaliser une brillante victoire. Le stade Mustapha Tchaker est doté d'une très bonne pelouse gazonnée et avec la présence en force de nos supporters, je suis persuadé qu'on pourra sortir le grand jeu face au Wydad de Casablanca.

Vous êtes en train d'enchaîner les matchs, êtes-vous satisfait de vos prestations ?

Pour être sincère avec vous, je n'en suis pas amplement satisfait car je

connais bien mes qualités et je suis capable de faire beaucoup mieux. Dieu merci, j'enchaîne les matchs et je remercie le coach pour sa confiance. Je travaille toujours pour retrouver vite mon meilleur niveau. Si je joue samedi face au WAC, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur et contribuer ainsi à la victoire de mon

équipe.

A. S.

et contribuer ainsi à la victoire de mon équipe. A. S. Zakaria Haddouche devrait être reconduit

Zakaria Haddouche devrait être reconduit samedi face au Wydad de Casablanca. L'attaquant usmiste, qui travaille toujours pour retrouver son meilleur niveau, nous parle du derby maghrébin en nous affirmant que lui et ses coéquipiers sont déter- minés à réaliser la victoire. No seule- ment pour se refaire une santé après les deux derniers faux pas en cham- pionnat mais surtout pour entamer la phase des poules de la Ligue des champions africaine sur une bonne note, en dépit de la difficulté de la mission face à un adversaire qui n'est pas à présenter.

Dans quelles conditions se poursuit votre préparation en prévision du match face au WAC ?

On a mis la dernière défaite concé- dée face à l'US Biskra aux oubliettes et on se concentre désormais sur le grand derby maghrébin. La prépara- tion se poursuit dans de bonnes conditions et notre moral est au beau fixe. On ne pense qu'à la réalisation d'une victoire.

Comment se présente pour vous le derby maghrébin ?

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

12 MCO  USB, un match à ne pas rater L'AG se transforme en réunion
12
MCO

USB,
un match
à ne pas rater
L'AG se transforme
en réunion
Le match MC Oran-US
Biskra se jouera
samedi prochain (12e
journée du
championnat) dont le
LE CONFLIT
coup d'envoie est fixé
à
15h, toutefois, le
public sera privé des
débats de ce rendez-
AVEC BABA
S'EXACERBE
vous, club oranais est
sanctionné d'un match
à
huis clos. En dépit
de cette sanction,
provoquée, il est vrai
à
cause d'un groupe
de supporters, le onze
du Mouloudia est
L'AG annoncée jeudi passé par Youssef Djebbari
s'est transformée en une réunion en raison d'une
correspondance adressée par la DNCG comme l'a
souligné Abdelkader Zache, huissier de justice.
appelé à l'emporter et
à
s'adjuger les trois
De notre correspondant
points pour préserver
la bonne série
actuelle et la 3e place
au tableau général.
Autrement dit, les
poulains de Bachir
Mecheri n'ont
aucunement le droit
de rater cette
réception, la 7e de la
saison. Ils sont
conscients de
l'importance d'un
succès par rapport à
l'avantage du terrain
en plus de la position
de leur équipe au
classement général.
Autant de raisons
pour motiver Motrani
et compagnie à
prendre ce match
avec une grande
détermination de le
gagner. Il faut noter
que la reprise s'est
tenue dans un climat
L. M. AZZI
«Il ne s'agit pas d'une assem-
blée parce que le club a reçu une
lettre de la DNCG qui vient de rap-
peler l'urgence de déposer les docu-
ments exigés dans un délai de dix
jours", a-t-il indiqué. Tenue à l'hôtel
Le Méridien, cette réunion a dégagé
un sentiment d'un conflit opposant
les présents à Ahmed Belhadj. Ces
derniers sont Youssef Djebbari,
Nasreddine Bessedjrari, Habib
Benmimoun et Sofiane Benamar, le
nouveau actionnaire appuyé, selon
ses dires, par des actes notariés attes-
tant son statut d'actionnaire de la
SSPA/MC Oran. Car ils ont été una-
nimes pour déclarer leur intention de
saisir la justice contre le dénommé
Baba pour le pousser à remettre le
bilan de l'année 2018, le document
qui semble inaccessible aux yeux des
présents et des dirigeants actuels du
club d'El-Hamri. Si le dernier nommé
a affiché son pouvoir d'aller voir en
personne l'ancien président pour
récupérer le sésame qui fait peur à
toute la rue mouloudéenne, en
revanche, les trois autres ont insisté
sur la nécessité de saisir la justice.
"On vous charge de prévenir Belhadj
pour nous remettre le bilan exigé
sinon on déposera une plainte contre
lui au niveau du procureur", s'adres-
se le premier nommé à l'huissier
engagé par les dirigeants actuels du
Mouloudia d'Oran. L'idée de cette
plainte a été accueillie avec un brin
de satisfaction par les supportes pré-
sents en nombre dans la salle malgré
le refus des initiateurs de la réunion
en question.
permettant un dur langage à
l'adresse des actionnaires. "On ne
veut plus de vous au sein du club,
allez-vous en, on veut une société
pas de nouveaux dirigeants ni de
présidents. Pourquoi il n'y a que le
Mouloudia qui n'arrive pas à avoir
«Actionnaires, on ne
veut plus de vous, on en
a marre de vos discours
contradictoires»
Certains fans ont interrompu les
interventions des uns et des autres se
une société. Ce n'est pas normal, c'est
à cause de vous et vos états d'âme
tellement vous n'êtes pas corrects.
Alors, on vous demande de partir et
si vous êtes capable de nous ramener
une société faites-le mais partez
parce qu'on en a marre de vos
discours souvent contradictoires", ont
lancé certains à la face des
actionnaires.
L. M. A.
DJEBBARI :
«AVOIR 23 POINTS
À LA FIN DE L'ALLER»
«Je m'engage
à demander
une société»
serein.

Le milieu Youssef Guertil se dit satisfait du résultat réalisé sur le terrain du NA Hussein-Dey
(0-0). Selon lui, un résultat pareil est bon pour le moral du groupe, continuant ainsi la bonne
série actuelle, sachant que face au Nasria, l'équipe a aligné son 4e match sans défaite.
Vers
favorable avec deux matches
Youssef Djebbari, après avoir
demandé à l'huissier de
prendre note du point
concernant la plainte contre
Ahmed Belhadj, a été poussé
par les fans à demander une
société pour le club. L'ancien
président du club s'est
exécuté à la fin de cette
le maintien
de Vivien
Le défenseur Assié
Koua Vivien aura été
l'une des grandes
satisfactions en
marge de la rencontre
opposant son équipe
dimanche dernier au
NA Hussein-Dey.
L'Ivoirien a laissé
apparaître de bons
signes tant dans
l'anticipation du
ballon que dans la
relance et la défense
n'aura pas commis
autant de fautes
malgré la
détermination des
joueurs nahdistes de
vouloir l'emporter.
Dans l'entourage de
l'équipe, ce joueur
serait reconduit à son
poste lors de la
réception de l'US
Biskra samedi
prochain. Sa
prestation contre les
Sang et Or a donné de
l'assurance au
rempart couvrant la
zone du gardien Rafik
Maâzouzi.
Les chances de le voir
déloger le capitaine
Abidine Sebbah sont
intactes, d'autant que
d'après nos sources,
ce dernier donne
l'impression de choisir
ses matches
Qu'avez-vous à dire sur le nul
décroché par le MCO face au
NAHD ?
Ce nul face au NAHD ne
peut qu'arranger nos affaires.
En fait, nous avons réalisé un
bon résultat hors de nos bases.
Certes, notre équipe
est passée à
côté
d'une
qu'on a manqué de réalisme
devant les buts adverses. Je
tiens à le répéter, notre tâche
n'était pas facile. Donc, ce
point nous satisfait d'autant
que nous avons joué à
l'extérieur de nos bases.
Autrement dit, c'est un très
bon résultat pour notre
équipe…
domicile…
Effectivement, on a
l'occasion de jouer deux fois
chez nous au stade Ahmed
Zabana. Si on arrive à gagner,
on, aura 23 points, ce serait un
bon total, une bonne moisson à
même de nous booster afin de
pouvoir chercher d'autres
points à l'extérieur.
à
réunion pour le dire aux
micros des journalistes
présents. "Je m'engage à
demander aux autorités de
nous aider à doter le
Mouloudia d'une société. C'est
la seule solution pouvant
mettre le club dans les
meilleures conditions", a-t-il
indiqué après avoir insisté
…Qui lui permet de préserver
sa bonne série actuelle, qu'en
dîtes-vous ?
Absolument, avec ce
résultat, la bonne série se
poursuit pour le Mouloudia.
On est sur une série de quatre
matches sans défaite. C'est
logique dans la mesure où on
travaille avec un bel état
d'esprit. Les entraînements se
déroulent dans une bonne
ambiance, on forme un groupe
soudé.
A
présent, il faut pense au
victoire
certaine, nous
avons dominé par
moments malgré la
valeur de
l'adversaire qui
en voulait pour
ne pas rater les
trois points chez lui.
prochain match…
Effectivement, on a plié la
page du match contre le
NAHD, on doit penser au
match suivant où on va en
découdre avec l'équipe de
Biskra. On a pour devoir de
continuer à travailler de la
même manière afin de bien
préparer ce match qu'on jouera
chez nous.
sur la nécessité d'ouvrir le
capital de la société
mouloudéenne au début de la
réunion.
CHIBANI (DJS) :
«Je dirai au wali
que le MCO est pris
en otage»
Et pourtant, vous étiez
déterminés à l'emporter…
Oui, c'est vrai. Au départ,
on avait l'espoir de gagner ce
match. On a pénétré sur le
terrain en visant les trois
points, c'était notre objectif. A
vrai dire, il ne nous manquait
pas grand-chose pour avoir le
dernier mot. Mais tout
compte fait, ce nul est bon à
prendre, c'est un résultat
est positif. On a affronté
une équipe solide malgré
ses absences. C'est
pourquoi, on a eu du mal à
prendre le dessus.
Pour beaucoup, le MCO est
bien parti pour finir l'aller sur
le podium, quel est votre avis
Et comment se présente ce
match ?
On sait que ce ne sera facile
du tout. On va affronter une
?
Oui, Elhamdoullah, on a
réalisé de bons résultats depuis
le début de la compétition. Il
est certain que sans cet état
d'esprit, on n'en serait pas là.
Cela dit, on a une bonne
équipe, les joueurs sont d'un
bon niveau, le sérieux
accompagne nos
entraînements. Pour le
podium, je pense qu'on a les
moyens de préserver notre
place au classement général.
Avec 17 points, je pense qu'on
n'est pas loin de finir la phase
aller à une des loges du
podium
équipe qui n'est pas bien lotie
même si elle vient de battre
l'USMA. C'est à nous d'être
vigilants et bien concentrés
pour ne pas rater ce match et
engranger trois points.
L. M. A.
La victoire vous tendait les
mains, notamment vers la fin
du match, n'est-ce pas ?
Tout à fait ! Je peux le dire, il
y avait de la place pour gagner
ce match. On a eu quelques
occasions nettes de scorer, sauf
Sauf que ce match se jouera à
huis clos…
Oui, on jouera ce match en
l'absence de notre public. C'est
dommage, mais ce paramètre
va nous booster pour se
défoncer et prendre le dessus
et les trois points qu'on offrira
à nos supporters lesquels
seront certainement aux
alentours du stade à l'attente
d'une victoire. L. M. A.
Le nouveau DJS, en
l'occurrence, Hadj Chibani, a
pris la parole au moment de
l'intervention des supporters
pour tenter de les calmer.
D'un calme olympien, il s'est
permis de le montrer avec
aisance. "Je comprends votre
inquiétude, je suis présent en
tant qu'observateur. Après,
j'irai voir M. le wali qui
m'attend pour lui transmettre
ce qui a été décidé à l'issue
de cette réunion et lui dire
que le MCO est pris en otage",
a-t-il affirmé. Il faut noter la
présence de Hassen Kalaidji
qui a tenté d'expliquer aux
dirigeants la nécessité d'avoir
un avocat pour défendre leurs
démarches en vue de
rassembler les documents
exigés par la DNCG.
L. M. A.
Le calendrier semble

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 NAHD 13 Le clan Ould-Zmirli prépare sa contre-attaque Reprise hier
www.competition.dz
Mercredi 27 novembre 2019
NAHD
13
Le clan Ould-Zmirli prépare sa contre-attaque
Reprise hier après-midi
à Bensiam avec Khacef
MERZEKANE
POUR BARRER LA
ROUTE À SAOUDI

PAR MOHAMED ADRAR

Alors que Saoudi a mené des offensives à tout-va depuis quelques jours, en attaquant les frères Ould- Zmirli ainsi que leurs proches collaborateurs, en l'occur- rence le directeur financier du club, ainsi que l'ex-secrétaire général du club, dans le but de les affaiblir et mettre à nu leur gestion des affaires du club lors des cinq dernières années, nous avons appris d'une source digne de foi que le clan Ould-Zmirli prépare soigneuse- ment sa contre-attaque dans les jours à venir, et ce, dans le but de remettre de l'ordre au sein de la maison nahdiste et, surtout, remettre Kamel Saoudi à sa place. La même source nous fera d'ailleurs savoir que la première manœuvre que prônera le président Ould- Zmirli est de barrer la route à Kamel Saoudi, qui ne cesse d'ailleurs de gagner l'estime des supporters du club, et ce, en plaçant une icône du club à la tête de la gestion sportive du club, en l'occur-

rence, Chabane Merzekane, lequel serait d'ailleurs bien intéressé par cette proposition.

Rendez-vous imminent Il faut dire que la manœuvre du clan Ould-Zmirli n'est pas venue comme ça, puisque dès son retour au premier plan, Kamel Saoudi avait songé à Merzekane afin de l'accompagner dans sa mission de remettre de l'ordre au Nasria, mais voilà que le président Ould-Zmirli voudrait doubler Saoudi dans cette manœuvre, en allant lui-même sol- liciter Merzekane. Un premier contact officiel a été d'ailleurs entre- pris entre les deux parties, et il sem- blerait bien que l'ex-latéral droit des Verts et du NAHD se serait montré emballé par l'idée, à condition qu'on lui accorde carte blanche pour mettre en place un véritable projet sportif. L'interlocuteur qui a eu à discuter avec Merzekane a d'ailleurs promis d'arranger pour les jours à venir un tête-à-tête entre le président Ould-Zmirli et Chabane Merzekane, dans le but de

conclure et faire avancer ce projet, qui viserait à voir Merzekane prendre les rênes sportifs du club nahdiste, en tant que directeur sportif du NAHD.

Un choix ciblé Et si le président Ould-Zmirli était dans un premier temps hésitant par rapport à Chabane Merzekane, il n'a pas tardé à changer d'avis, et ce, après avoir pu constater la notoriété et toute l'aura que possède Merzekane au sein des supporters du Nasria. Le choix de Merzekane est un choix bien ciblé, puisque le président nahdiste est convaincu qu'en engageant Merzekane et en le nommant directeur sportif du NAHD, il accédera d'un côté au vœu des supporters nahdistes qui veulent bien voir Merzekane retrouver un poste de responsabili- té au club, mais il aura frappé un gros coup dans cette guéguerre qui l'oppose à Kamel Saoudi, lequel avait songé en premier à Merzekane, mais qui pourrait bien être doublé par Ould-Zmirli dans

cette manœuvre, sachant que le président nahdiste détient toujours le pouvoirs au sein de la maison nahdiste.

Soutien total à Adjali L'autre manœuvre que compte éga- lement prôner le président Ould- Zmirli, afin de gagner un peu plus de soutien de la part des supporters du Nasria, c'est de s'immiscer un peu plus dans la gestion de l'équi- pe, en accordant dans un premier temps carte blanche et un soutien total à Lakhdar Adjali, tout en met- tant également la main à la patte pour améliorer un peu le quotidien de l'équipe, en y mettant un mini- mum de moyens pour assurer la bonne marche de l'équipe, sachant que la situation actuelle frise la catastrophe, avec un groupe qui est livré à lui-même, sans le minimum de conditions. C'est aussi une manœuvre pour barrer la route à Kamel Saoudi, et cela passe par une manœuvre de telle sorte à refaire

surface, pour dire que c'est toujours

M. A.

Ould-Zmirli le patron.

Il réplique aux accusations de Houali

SAOUDI : «Chiche, montrez-moi les bilans

qui prouvent que j'ai bien touché mes salaires»

bilans qui prouvent que j'ai bien touché mes salaires» Pointé du doigt par l'ex- secrétaire général

Pointé du doigt par l'ex- secrétaire général du club M. Houali Mohamed, Kamel Saoudi

a insisté pour répliquer afin de se défendre sur certaines accusations qui lui ont été

portées, il dira dans un premier lieu : " Je vais être bref et aller droit au but, ce monsieur Houali dit que j'ai été salarié pendant des années au Nasria, qu'il me montre alors à titre d'exemple le bilan de l'exercice 2014 qui le prouve. Chiche qu'il nous ramène ce document, je me tairai

à jamais. Je tiens toutefois à

préciser que j'ai bel et bien signé un contrat en bonne et due

forme en 2013 d'une durée de 5 ans, avec un salaire de 45 millions de centimes, mais je n'ai pas pris le moindre centime, je me suis même affilié en 2014, afin que l'on ne me prenne pas mes droits. Aujourd'hui, que je n'ai pas touché le moindre centime, je peux même aller réclamer mes mensualités sur cinq années, ça me fera un pactole de 3 milliards de

centimes, que je suis prêt à remettre volontiers au club, en guise de contribution de la part

de Saoudi. Par contre, j'ai bien des preuves que j'ai mis de l'argent de ma poche, et je dois encore de l'argent au club."

«Nous sommes passés de 5 milliards à un milliard avec Mobilis, et c'est de votre faute» Evoquant l'affaire du sponsoring, Kamel Saoudi va encore une fois droit au but : "Je

vais aller droit au but, ce monsieur Houali dit avoir été derrière l'arrivée des sponsors, notamment Mobilis ; d'abord, en votre qualité de quoi avez-vous le droit de parler au nom du NAHD ? Si ce n'est de façon illégale. De plus, Mobilis a été sponsor du Nasria il y a de cela 5 ans, et c'est grâce aux hommes, aux vrais Nahdistes que nous avions obtenu le premier contrat de sponsoring, par contre, c'est à cause de vous et vos maîtres que nous avons lâché Mobilis pour

un autre sponsor, à cause de vos intérêts et ceux des Ould-Zmirli. Aujourd'hui, on se retrouve avec le même sponsor qu'il y a cinq ans, mais avec cinq fois moins d'argent. Nous avions 5 milliards en 2014, nous en sommes à 1 milliards en 2019 et c'est de votre faute et celle de vos acolytes."

«J'ai toutes les preuves pour vous enfoncer» Avant de fermer la parenthèse, Kamel Saoudi a tenu à apporter une dernière précision qu'il estime de taille : "Sachez monsieur Houali que j'ai toutes

les preuves pour vous enfoncer, à commencer par les falsifications de signature, l'affaire Harrouche que vous avez escroqué, les affaires des visas que vous faisiez sur le dos du NAHD, les 500 millions que vous avez refusés de rembourser à Ooredoo, et j'en passe, tout est en ma possession et je saurai en faire bon usage."

M. A.

Pour une affaire de 200 millions

Le Nasria interdit de recrutement

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, mais le NAHD est bel et bien interdit de recrutement lors du prochain mercato hivernal, pour une dette dérisoire de 200 millions de centimes, oui, oui, c'est bien 200 millions de centimes qu'il s'agit, pas un centime de plus. Il semblerait d'ailleurs qu'un joueur, dont on ignore le nom jusqu'à présent, aurait déposé une opposition au niveau de la Chambre de résolution des litiges réclamant pas moins de quatre mois de salaire de la saison dernière qu'il n'aurait pas touchés de la part de la direction du club. Cette dette doit être réglée

par le club d'ici le début du mercato hivernal, pour que le NAHD puisse avoir la possibilité de renforcer ses rangs d'ici là. Nous avons tenté d'en savoir plus sur cette affaire, et il semblerait bien que le joueur qui se serait plaint à la CRL ne serait autre que l'actuel latéral gauche du Mouloudia d'Alger, en l'occurrence, Belgacem Brahimi, information qui reste toutefois à vérifier.

La direction du club va vite régler ça Du côté de la direction du club nahdiste, on ne

s'inquiète bien évidemment pas face à cette interdiction de recrutement qui a été infligée au club, d'autant plus que le montant des dettes du

club est tellement dérisoire, qu'il sera réglé sans le moindre souci. La direction du club nahdiste va d'ailleurs régler cette dette dans les plus brefs délais, d'autant plus qu'elle compte pleinement s'investir dans le marché des transferts lors du prochain mercato hivernal, où il sera question de renforcer les rangs de l'équipe par trois éléments de qualité qui viendraient bonifier le groupe déjà en place.

M. A.

Après avoir bénéficié d'une journée de repos, les coéquipiers de Belaïd Zineddine ont repris hier après-midi le chemin des entraînements lors d'une séance qui a eu lieu sur le terrain du complexe Bensiam. Une séance qui a été avant tout marquée par la présence du latéral gauche Mohamed-Naoufel Khacef, lequel s'est entraîné le plus normalement du monde avec le groupe, prenant part à la séance d'entraînement dans son intégralité. A noter toutefois les absences de Doucene et Habchi sans motif, ainsi que celle de Bousmaha qui continue à briller par son absence depuis deux semaines déjà. Notons aussi qu'Yaly et Haroun tous deux blessés étaient présents en tenue civile.

Tougaï et Cheraïtia reprennent du service

Ce qui a également marqué la séance de reprise qui a eu lieu hier après-midi au complexe Bensiam, c'est la présence des deux défenseurs Tougaï Mohamed-Amine et Cheraïtia Sabri. Les deux joueurs qui viennent tout juste de récupérer de leurs blessures respectives se sont dans un premier temps joint au groupe, en effectuant des tours de piste avec leurs coéquipiers, avant de travailler en aparté, après que le coach Adjali ait mis en place un petit match d'application entre les joueurs, auquel ni Tougaï, ni Cheraitia n'ont pu prendre part.

Le problème d'hébergement pas encore réglé

Alors que les joueurs se sont plaints depuis des semaines, voire des mois vis- à-vis de leur hébergement, la direction du club nahdiste n'a toujours pas régularisé la situation, puisque certains joueurs se trouvent encore et toujours dans une situation confuse. A titre d'exemple, le trio Azzi, Djermouni et Zatout qui a été hébergé dans un appartement loué par le club depuis la saison dernière risque bien de se retrouver à la rue dans 20 jours, date d'échéance du contrat de location de leur appartement. Autre cas notable, le milieu de terrain Yaly Mohamed Dellah a certes pu louer un appartement où il est logé, mais il n'a pour le moment payé que la moitié du loyer, la direction du club n'a toujours pas régularisé les six autres mois au propriétaire de l'appartement qui ne cesse d'ailleurs d'embêter le joueur en réclamant ses six autres mois, que la direction du club doit payer. D'autres joueurs se trouvent également dans la même situation qu'Yaly, et la direction du club n'a pas encore bougé le petit doigt.

Le Nasria mis à l'amende pour absence de défibrillateur

Encore une fois, la direction du club nahdiste n'a pas manqué l'occasion de se ridiculiser aux yeux de tout le monde, puisqu'après cette affaire des équipements de trois marques différentes, le NAHD a été verbalisé par la commission de discipline de la LFP, pour absence de défibrillateur lors du match face au MCO. Un appareil nécessaire, qui est exigé pour tous les clubs locaux, lors des rencontres de championnat à domicile. L'absence de cet appareil a coûté au Nasria une amende de 200 000 dinars, soit pratiquement 70% de la valeur d'un défibrillateur neuf, ridicule.

ERRATUM

Dans notre édition d'hier, nous avons rapporté des propos relayés par M. Houali Mohamed, l'ex-secrétaire général du Nasria, qui affirme que Kamel Saoudi a été salarié au club de 2010 à 2014 avec un salaire de 35 millions de centimes, une précision de taille a été apporté aujourd'hui par M. Houali qui rectifie le tir, en maintenant sa déclaration que Saoudi touchait bel et bien un salaire de 35 millions de centimes, mais que cela n'a été effectif qu'à partir de 2014 et non pas avant 2014.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

14

USMBA

PUBLICITÉ

ANEP 191 602 5354 du 27/11/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 602 5354 du 27/11/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 602 5388 du 27/11/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 602 5388 du 27/11/2019
Compétition / PUB

Les joueurs réclament la prime du CSC

Les plans d'Iaïche chamboulés ?

Avant d'entamer les entraînements pour préparer le prochain match de l'ASAM, les joueurs ont demandé au manager général de transmettre un message à la direction pour que cette dernière ramène la prime de la dernière victoire contre le CSC.

De notre correspondant

DJAOUED B.

Ce qui montre que c'est avec une équi- pe pas très motivée que le l'USMBA devra affronter l'ASAM ce samedi pour le compte de la 12e journée de Ligue 1. Cependant, le coach a déjà son idée sur la composante et la stratégie pour faire face à cet adversaire qui abordera le match avec la ferme intention de s'imposer. Cela dit, les joueurs, qui évolueront probablement avec un milieu de terrain ren- forcé, seront en mesure de contenir leur adversaire et auront toutes les chances d'arra- cher une victoire contre l'ASAM s'ils arrivent à appliquer leur loi sur le terrain, tout en se montrant solidaires en défense et efficaces en attaque. D'ailleurs, Iaïche veut améliorer le système de jeu offensif, surtout au niveau des

le système de jeu offensif, surtout au niveau des contres et des balles arrêtées. Cela rendra

contres et des balles arrêtées. Cela rendra cer- tainement service à l'équipe lors de cette sor- tie à Ain M'lila contre une équipe qui cherche à garder sa bonne dynamique après son der- nier bon résultat contre le leader. Une mission qui ne sera pas facile pour les Scorpions qui, de leur côté, ont renoué avec la victoire der- nièrement contre le CSC. A noter que le coach devrait compter sur le même groupe qui a joué le dernier match du CSC. B. B.



Le plan

de voyage

des Scorpions

La direction de l'USMBA s'est réunie avant-hier pour préparer son prochain match de l'ASAM et arrêter son plan de voyage à Ain M'lila, avant d'affronter l'équipe locale ce samedi à 15h au stade

Touhami-Zoubir-

Khelifi, qui vient juste d'être homologué.



Ils descendront à l'hôtel des Frères Bouali

La formation bel- abbésienne prendra l'autoroute Est-Ouest demain à 8h vers la ville d'Aïn M'lila. La délégation va élire domicile à l'hôtel des Frères Bouali pour passer la nuit.



Retour juste

après le

match

La délégation de l'USMBA va quitter la ville d'Ain M'lila juste après le match face aux locaux dans la soirée. Les Scorpions, qui devront se déplacer par route, devront rentrer par le même moyen de transport également. B. B.

Gherbi : «On appréhende beaucoup la pression du match»

Le meneur de jeu de l'USMBA Sabri Gherbi pense que les joueurs sont confiants de revenir avec les trois points de la rencontre de leur déplacement à Aïn M'lila. Cependant, l'ex-joueur du MCO a affirmé que leur adversaire doit tout faire pour garder le gain de la rencontre sur son terrain pour confirmer sa bonne santé.

Comment se déroule la préparation du prochain match de l'ASAM ? Dans de bonnes conditions. On est conscients de la tâche qui nous attend sur le terrain afin de confirmer notre dernière victoire contre le CSC.

Comment se présente ce match ? Plus difficile que les précédentes rencontres, car ce week-end, on jouera devant une équipe très coriace qui voudra à tout prix confirmer son dernier match nul à l'extérieur contre le leader du championnat. Alors, on n'aura pas d'autre choix que de gagner ou de revenir avec un match nul. Nous sommes déterminés à sortir notre grand jeu même si l'on jouera hors de nos bases.

Une lourde pression sera sur les épaules des joueurs ; comment comptez-vous la gérer ? Pour être franc, je dirais qu'on appréhende beaucoup la pression du match, car comme je l'ai dit, nous sommes condamnés à rester sur notre lancée. Donc, il faut espérer surmonter cet

sur notre lancée. Donc, il faut espérer surmonter cet obstacle pour arracher les trois points de

obstacle pour arracher les trois points de la victoire.

Justement, quelles sont les clés de la victoire ? Nous devons tout d'abord prendre confiance en nos moyens et chasser le doute. Ensuite, il ne faut pas commettre trop d'erreurs surtout derrière. Si l'on arrive à jouer avec notre véritable valeur, je suis persuadé qu'on finira par gagner ce match.

Ce sera le match des joueurs, n'est-ce pas ? C'est vrai car, finalement, ce sont les joueurs qui doivent faire la différence sur le terrain. Pour cela, il faut que nous redoublions d'effort pour ajouter 3 autres points à notre capital.

Les supporters seront sans doute très nombreux à vous accompagner jusqu'à Ain M'lila pour vous soutenir ; quel est votre message aux Scorpions ? On va tout faire pour les réjouir et revenir avec les trois points de la rencontre. Dj. B.

12,5 milliards de dettes

El-Khadra interdite de recrutement

Comme attendu, la FAF vient de publier la liste des clubs interdits de recrutement lors de ce mercato hivernal. Et sans surprise, l'USMBA est l'équipe la plus endettée du championnat, à savoir une dette dépassant 12,5 milliards envers ses anciens joueurs qui ont saisi la CRL pour avoir leur dû tels que Zouari, Tabti et autres Khedaïria. Le club est certainement interdit de recrutement car ses dirigeants ne peuvent pas couvrir ce gros chiffre.

B. B.

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 ESS 15 COUPE D'ALGÉRIE Dernier tour régional Le dernier tour
www.competition.dz
Mercredi 27 novembre 2019
ESS
15
COUPE D'ALGÉRIE
Dernier tour régional
Le dernier tour régional de la
coupe d'Algérie se déroulera ces
jeudi et samedi. Il verra l'entrée
en lice de tous les clubs de Ligue 2
Mobilis. Sauf pour la Ligue de la région
sud-ouest où il reste encore deux tours
à jouer. A l'issue de ce tour, seront
connus les clubs qui accéderont aux
1/32 de finale programmés les 21, 22
et 23 décembre.
que
vous
avez
reçues de
quelques
formations
du Qatar.
Qu'avez-vous à
nous dire au
sujet de votre
avenir ?
Je ne pense pas trop
à cela. Je suis concentré
uniquement sur mon travail
afin d'aider mon équipe à
améliorer ses résultats et son
classement. C'est vrai qu'il y a
LIGUE DE CONSTANTINE
Jeudi à 14h
Aïn Oulmane : FCB Arch - IRB Arnat
C. Laïd, Opow : MCE Eulma - CB Mila
Samedi à 14h
H. Bouziane : NRB Grarem - ABC Laïd
Aïn M'lila : US Chaouia - AS Khroub
Mila, Opow : CRVM Jijel - NRB Teleghma
Khroub : USMA Beïda - DRB Tadjenanet
Oued Zenati, Opow : JSM Skikda - MO Constantine
LIGUE D'ALGER
eu des propositions, mais je ne
songe pas pour le moment à
partir. Je compte aller jusqu'au
bout de mon contrat avec
comme objectif de faire une
bonne saison.
Samedi à 14h
20-Août-1955 : USM Harrach - ESB Aknoun
Boumerdès : IBKE Khechna - IB Lakhdaria
Lakhdaria : NARB Réghaïa - ES Ghozlane
Bordj Ménaïel : ERBO Moussa - USB Douala
Qu'avez-vous à nous dire sur
les supporters qui étaient en
force à Bologhine pour vous
soutenir ?
Je tiens sincèrement à les
remercier. Nous sommes fiers
d'avoir un public pareil et aussi
décidés à faire de notre mieux
pour améliorer nos résultats et
leur donner de la joie.
Réghaïa : JS Boumerdès - JSB Ménaïel
Béjaïa : JS Tichy - JSM Béjaïa
Tizi Ouzou : MO Béjaïa - DRB Baraki
Boudouaou : Hydra AC - USMDB Khedda
LIGUE DE BATNA
Jeudi à 13h
Tolga, OPOW : A Bou Saâda - AB Merouana
F. R.
Samedi à 13h30
M'sila, OPOW : OB Medjana - MSP Batna
La préparation pour le CSC
a commencé avec Djahnit
et Boussouf, mais sans
Bouguelmouna
Ras Layoune, OPOW : M Oued Chaâba - WR M'sila
Arris, OPOW : CRB AïnYagout - USM Khenchela
LIGUE D'ORAN
Samedi à 14h
Coup dur pour l'Entente de Sétif en vue
du rendez-vous face au CSC programmé
samedi au stade Hamlaoui de Constantine.
Outre le coach Nabil Kouki, qui a été sus-
pendu pour avertissement de contestation
qui l'empêche d'être sur le banc de touche, le
onze sétifien sera également amputé des
services de son avant-centre El-Habib
Bouguelmouna, qui a écopé d'une sanction
identique. Alors qu'il venait à peine de
reprendre le chemin de la compétition suite
à une blessure, l'ancien pensionnaire de
l'USMBA, qui a participé à la première mi-
temps face au PAC, se voit ainsi privé de du
derby face aux Sanafir. Souibaah devrait le
suppléer dans l'équipe-type sétifienne qui
débutera la partie.
Oran, Bouakeul : NASR Senia - OM Arzew
Oran, Toula : OS Ben Adda - MJ Arzew
Ben Badis : FCB Telagh - CRA Youceuf
SBA, 24-Février : ASM Oran - RC Relizane
Tlelat : JS Sidi Brahim - CSA Marsa
Bouguirat : RCB Oued Rhiou - USM Oran
Témouchent, Boucif : SCM Oran - WA Tlemcen
LIGUE DE BLIDA
Samedi à 14h
Hadjout : WA Boufarik - SC Aïn Defla
Chiffa : ERB Bou Medfaâ - USMM Hadjout
Khemis, Belkebir : CRB Aïn Ouessara - CR Zaouia
Chlef, Boumezrag : O Médéa - USM Blida
Barbache convoqué On s'attend
également à ce que le staff technique
convoque cette fois l'attaquant Barbache,
qui semble désormais apte à jouer après
avoir repris les entraînements depuis plu-
sieurs semaines et participé aux matches de
l'équipe réserve. En revanche, le technicien
tunisien va récupérer à l'occasion du match
face au CSC les services d'Akram Djahnit
qui a purgé sa suspension de deux matches
suite à son altercation avec Djerrar. Idem
pour le jeune milieu Ishak Boussouf qui sera
de retour de Tunisie où il a participé avec
l'équipe nationale des U19 au tournoi de
l'UNAF.
Blida, Brakni : RC Arba - MS Cherchell
LIGUE D'OUARGLA
Samedi à 15h
Magrane, APC : O Magrane - IRB Aflou
Ouargla, APC : CR Beni Tour - NRB Touggourt
El-Oued, APC : NT Souf - ASB Metlili
Berriane, APC : IR Berriane - US Souf
LIGUE DE SAÏDA
Samedi à 15h
F. R.
Tighenif : NRB Lardjem - MC Saïda
Un attaquant africain
dans le viseur
Hassasna : IS Tighenif - FCB Frenda
Tiaret : IRB Sougueur - WAB Tissemsilt
Kermes : ARB Ghriss - MB Hassasna
Après la décision de la LFP d'autoriser les
clubs du championnat de Ligue 1 Mobilis de
ne recruter que trois joueurs au prochain
mercato, la direction du club sétifien, en
concertation avec le staff technique, a décidé
d'engager un défenseur central, un milieu
relayeur et un attaquant. D'après nos sources,
les dirigeants sont déjà en contact avec
plusieurs éléments qui répondent au profil
recherché. À ce titre, on parle d'un avant-
centre africain qui serait dans le viseur.
LIGUE D'ANNABA
Samedi à 14h
El-Hadjar, Dridi : CRB Drean - USM Annaba
Tacha, Benali : ES Guelma - Hamra Annaba
Guelma, Souidani : AS Sabath - IRBE Hadjar
Drean, Naïli : CRBH Boumediene - USM Bouni
Sedrata, Oufroukh : US Tébessa - Nasre Fedjoudj
USM Bouni Sedrata, Oufroukh : US Tébessa - Nasre Fedjoudj BOUGUELMOUNA : «Oui, j'ai des offres»
USM Bouni Sedrata, Oufroukh : US Tébessa - Nasre Fedjoudj BOUGUELMOUNA : «Oui, j'ai des offres»

BOUGUELMOUNA :

«Oui, j'ai des offres»

«L'arbitre m'a menacé de m'expulser sans aucune raison» «On ira à Constantine pour un bon résultat» «On est fiers de nos supporters»

De notre correspondant

FARÈS ROUIBAH

De retour dans l'équipe- type de Kouki, l'avant-centre ententiste revient sur le match face au PAC et estime que son équipe méritait la victoire. Il a indiqué, en outre, que l'arbitrage a été catastrophique en influant sur le résultat final.

Ne pensez-vous pas que vous avez raté la victoire samedi face au PAC ? Tout à fait. Je pense qu'on aurait pu l'emporter sans que personne ne trouve à redire. Nous avons dominé notre sujet presque de bout en bout. On avait ouvert le score en début du match. On avait la possibilité de tuer la rencontre vu les occasions de but que nous nous sommes procurées. Malheureusement, nous avons encaissé un but dans les dernières minutes. C'est frustrant de perdre des points de cette manière. Toujours est- il, on peut dire qu'on est satisfaits de ce point d'autant plus que c'est le premier qu'on engrange en déplacement depuis le début de la saison.

Peut-on dire alors que c'est votre vrai départ dans cette dernière ligne droite de la phase aller du championnat ? Sincèrement, on voulait tant cette première bonne performance à l'extérieur. On aurait aimé qu'on gagne ce match car on méritait les trois points de la victoire. Mais bon, c'est un résultat qui confirme notre dernière victoire face à l'USMBA. Nous allons à présent penser à préparer nos prochaines sorties avec la même envie, c'est-à-dire aller chercher des bons résultats lors des derniers matches de la première partie de la saison. C'est vrai que ça ne va pas être facile vu que la concurrence est devenue rude. Néanmoins, nous allons faire tout pour finir en beauté la phase aller.

Ceux qui ont suivi la partie ont constaté que vous avez contesté l'arbitrage ; pourquoi, d'après vous ? Sincèrement je n'aime pas parler beaucoup de l'arbitrage car il y a des spécialistes qui peuvent juger les arbitres. Cependant, je pense que l'arbitre de ce match a tout fait

pour qu'on ne gagne pas. Il a influé par ses décisions sur le résultat final. D'ailleurs, il n'a pas cessé tout au long de la partie de nous provoquer. Figurez-vous qu'il s'est rapproché de moi et m'a menacé d'expulsion sans aucune raison. En un mot, je dirai que l'arbitrage de ce match fut catastrophique.

Le week-end prochain, vous allez vous déplacer cette fois à Constantine pour affronter le CSC. Comment se présente pour vous cette confrontation

?

C'est une rencontre qu'on va tenter de bien négocier. Je ne vous cache pas qu'on s'attend à des difficultés face au CSC qui n'est pas facile à manœuvrer dans son stade et devant ses supporters. C'est en outre un derby où tout peut arriver. On va tenter de bien préparer cette sortie d'abord. Nous, de toute manière, allons de notre mieux pour obtenir un résultat positif et poursuivre sur notre bonne dynamique.

Vous concernant, des informations ont fait état de quelques bonnes propositions

ANEP 191 602 5531 du 27/11/2019 Compétition / PUB
ANEP 191 602 5531 du 27/11/2019
Compétition / PUB

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

16

ASO

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 16 ASO PROLONGER CETTE RÉUSSITE De notre correspondant ZOUBIR ZEGGAÏ La

PROLONGER

CETTE RÉUSSITE

27 novembre 2019 16 ASO PROLONGER CETTE RÉUSSITE De notre correspondant ZOUBIR ZEGGAÏ La victoire face

De notre correspondant

ZOUBIR ZEGGAÏ

La victoire face au Doyen aidant, les poulains de Zaoui ont repris dans une ambiance bon enfant ; Ce qui en dit long sur le moral de la troupe même si l‘équipe n’est pas encore sortie de l’impasse aussi bien financière que sportive vu sa position au classement. C’est dire que la victoire face au pré- tendant en force, le Mouloudia, a donné des ailes aux camarades de Boussaïd qui projettent de confirmer au prochain match face à la JSS. Cela équi- vaut à dire que les Chélifiens se prépa- rent à bon escient pour la prochaine mission qui est de ne pas perdre sur- tout. La formation chélifienne a quelque peu prouvé qu’elle ne manque pas d’atouts face à l’ogre mouloudéen et elle aurait pu faire mieux n’étaient les ratages, voire le but refusé pour un hors-jeu qui n’existait pas. Outre la prestation de l’équipe, l’équipe a affi-

ché un fair-play remarquable malgré sa situation tout autant que le public qui était à la hauteur en assistant son équi- pe sans exercer la moindre pression sur l’adversaire. Pour le moment, la direc- tion doit trouver les ressources finan- cières pour accompagner ce début de réussite dans le but de le prolonger au maximum, car les joueurs sont toujours dans l’attente de leur dû.

La JSS, un adversaire à respecter Étant sur un match nul réalisé à Tizi face à la JSK, les Chélifiens doivent res- pecter l’équipe bécharie. Il est vrai que l’ASO s’est toujours sortie d’affaire face à cet adversaire autant à domicile que chez elle, mais les jours passent et ne se ressemblent pas tout autant que les matches. Il faut se mettre à l’idée que l’ASO ne fait que revenir à l’élite, mais la JSS, qui est là depuis son accession, réussit des prouesses louables.

Z. Z.

Boussaïd, un capitaine heureux

N’ayant pas inscrit le moindre but depuis 2015, Boussaïd était aux anges en ouvrant le score face au MCA. L’enfant du club et capitaine de l’équipe a été le plus heureux de tous après le match en raison de la victoire, mais aussi de son but et de sa prestation.

2 absences de taille face à la JSS

Deux absences, et pas des moindres, devraient handicaper l’équipe face à la JSS. En effet, Tahar, qui et suspendu, et Benkablia, qui est malade, n’effectueront pas le déplacement à Béchar. Pour les remplacer, le staff technique pense à plusieurs cartes dont Bengrina, Kibou, Hellal et autres Benhamla, ainsi que Benothmane qui a réussi une prestation honorable face à son ancienne équipe, le MCA.

Kaddour-Chérif entame la seconde étape de rééducation

Opéré en mai dernier, Kaddour- Chérif, qui a clos la première étape de sa rééducation à Sétif, a repris à Chlef avec le staff médical sa seconde étape. Selon nos sources, le joueur devrait être sur pied d’ici un mois et demi, soit à la phase retour. Le retour de l’ex-buteur de l’équipe devrait apporter des solu- tions à l’attaque chélifienne.

Le public chélifien averti

En raison du jet de fumigènes, la LFP a averti le public chélifien pour la seconde fois. C’est dire que les supporters de l’ASO doivent faire attention au risque d’une suspen- sion du terrain qui handicapera l’équipe.

USB

Il ne fera pas appel

Benaïssa suspendu 6 mois dont 2 avec sursis

De notre correspondant

ABDOU H.

Ces dernières semaines, on n’a vu que lui ou presque. Le jeune et ambitieux président biskri Benaïssa Abdallah, plus connu sous le surnom de Farès, va devoir quitter sa place au tunnel qui mène aux vestiaires les pro- chains six mois de compétition, après avoir été sanctionné lundi soir par la commission de discipline. Pour com- prendre cette nouvelle sanction tombée sur l’USB, il faut revenir au match de Béchar pour le compte de la 10e journée de championnat, au début du mois de novembre ; l’USB s’est inclinée face à la JS Saoura (2-1) dans un match marqué par plusieurs bourdes de l’arbitre Mial. Ce qui a donné plusieurs contestations côté biskri, surtout après le match, ce fut une soirée marquante pour Benaïssa qui a fait son mea-culpa ce jour-là ; il a été la cible de plusieurs de

pseudo-stadiers et dirigeants bécharis qui l’ont bien agacé. Quelques jours après, le 14 novembre, la commission de discipline a convoqué le boss biskri pour entendre sa version. Une occasion pour se défendre que Benaïssa n’aurait pas bien utilisée dans la mesure où douze jours passés après, la sentence est tombée avec cette sanction de 6 mois avec 40.000 DA d’amende, pour comportement antisportif envers offi- ciels. Benaïssa écopera finalement de 4 mois de sanction, puisque la commis- sion a accordé deux mois avec sursis pour alléger la sentence du nerveux président de l’USB.

Tempérament volcanique Cette sanction ne semble pas être le souci principal du président du club. Nombreux sont ceux qui ne se laisse- ront pas faire par ce genre de décisions, mais pour Benaïssa, ce n’est pas le moment. Confronté à de sérieux soucis

d’argent avec un effectif, dans sa majo- rité, qui n’a pas touché son salaire depuis huit mois, le spectre de la grève risque plane sur le club à n’importe quel moment. De nature, le président biskri est une personne très occupée avec un planning chargé par les affaires courantes de l’USB et aussi ses affaires personnelles. Le seul bémol chez Benaïssa, c’est son tempérament volca- nique ; cela influe négativement sur lui de temps à autre comme c’était le cas samedi passé lors du match USB- USMA. Le chairman biskri n’a pas arrê- té de chambrer le coach usmiste Dziri Bilal, arrivant même à déconcentrer ce dernier durant le dernier quart d’heure de la 1re période. Cela montre l’impli- cation de Benaïssa dans les matchs de l’USB qu’il vit d’ailleurs avec les tripes comme tous les présidents follement passionnés de football. A. H.

BENHAMLA

«On est sur une courbe ascendante»

Pour le milieu de terrain de l’ASO, Benhamla, un

résultat positif face

à la JSS permettra

à l’équipe

d’entrevoir la suite en rose.

A la reprise, l’ambiance était parfaite…

Je dois dire que c’est nor- mal dans la mesure où l’on a réussi un bon match face à l’ex-leader. On a encore prou- vé que nous possédons une bonne équipe et des atouts à faire valoir. Pour peu que les moyens suivent, l’ASO aura son mot à dire.

Le staff technique ne cesse d’apporter des corrections au jeu de l’équipe, un mot

La correction s’impose à tout moment car nul n’est par- fait ; comme on dit, on essaie à chaque occasion de suppri- mer les déchets pour progres- ser. Nous sommes déterminés quant à la suite du parcours en championnat pour la simple raison que nous avons beaucoup revu concernant nos erreurs de la période pas- sée. Je suis confiant quant à

faire mieux d’autant plus que la dynamique du groupe est en hausse.

Votre retour a été marqué par cette victoire, un mot là-dessus

J’en suis ravi et je dois vous

avouer que j’ai assumé la res- ponsabilité en tirant ce penal- ty ; notre victoire était méri- tée même si l’adversaire aurait pu nous battre en pre- mière mi-temps.

Quel commentaire pouvez- vous faire sur le match face à la JSS ?

Un bon résultat à Béchar sera à même de nous satisfai- re car nous sommes obligés pour tenter de remonter au tableau. Nous allons faire le maximum pour ne pas reve- nir bredouilles de ce déplace- ment, on a des atouts à faire valoir.

L’équipe jouera encore amoindrie, cela ne pose-t-il pas problème ?

Il faut faire avec ces para- mètres et continuer à jouer, et puis nous en avons l’habitu- de. Je souhaite que ces blessés se rétablissent le plus vite pos- sible car l’équipe a besoin des services de tout le groupe. Z. Z.

CLASSEMENT DE LA LIGUE 1 MOBILIS

 

CLUBS

 

MATCHS

   

BUTS

Pts

J.

G.

N.

P.

P.

C.

Diff.

1. CRB

24

11

07

03

01

15

07

+08

2. MCA

23

11

07

02

02

18

09

+09

3. MCO

18

11

05

03

03

16

10

+06

4. JSS

18

11

05

03

03

11

09

+02

5. JSK

17

11

05

02

04

13

11

+02

6. ASAM

15

11

03

06

02

14

11

+03

7. CSC

15

11

04

03

04

12

11

+01

8. USMA

14

10

05

02

03

14

13

+01

9. CABBA

13

11

03

04

04

14

15

-01

10. USMBA

13

10

04

01

05

12

15

-03

11. NAHD

12

11

02

06

03

08

11

-03

12. USB

12

11

04

00

07

11

19

-08

13. ESS

11

11

03

02

06

13

13

00

14. ASO

11

11

03

02

06

05

08

-03

15. NCM

09

11

02

03

06

08

16

-08

16. PAC

08

09

02

02

05

04

10

-06

12 e JOURNÉE

13 e JOURNÉE

MCO-USB

USB-CABBA

CABBA-NAHD

NAHD-NCM

NCM-PAC

PAC-CSC

USMA-JSK

JSK-MCO

JSS-ASO

ASO-USMA

MCA-CRB

CRB-JSS

ASAM-USMBA

USMBA-MCA

CSC-ESS

ESS-ASAM

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

CSC

17

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 CSC 17 Elle lui propose seulement 2 salaires L’ENTP NE VEUT

Elle lui propose seulement 2 salaires

L’ENTP NE VEUT PAS PAYER 7 MOIS À LAVAGNE

2 salaires L’ENTP NE VEUT PAS PAYER 7 MOIS À LAVAGNE De notre correspondant RABAH GATTOUCHE

De notre correspondant

RABAH GATTOUCHE

Selon les échos qui nous parviennent de Hassi Messaoud, où se trouve son siège, la direction de l’ENTP, l’entreprise propriétaire du club de la ville des ponts, est prête à entériner la décision du DG Redjradj, qui veut le départ du coach Lavagne si ce dernier accepte de percevoir deux salaires, et non sept, comme le stipule son contrat, s’il est limogé. Selon une source très crédible, l’entraîneur Lavagne lui aurait confié que si la direction du CSC décide de le révoquer, il va exiger d’être payé jusqu’à la fin de son bail qui prendra fin le mois de juin 2020. Reste à savoir si Redjradj va démissionner de son poste si les dirigeants de la filiale de la

Sonatrach maintiennent à la barre technique Lavagne parce qu’ils ne veulent pas le congédier et lui verser sept salaires.

Les Vert et Noir solidaires avec leur coach «Nous, les joueurs, assumons notre responsabilité car, après avoir été menés au score à la mi-temps, nous avions fléchi durant cinq minutes en seconde mi-temps ; ce qui a permis à l’USMBA de marquer 2 buts», a déclaré à la presse le milieu du CSC Yettou. Par ce propos, il confirme que ses coéquipiers et lui réitèrent leur soutien à leur coach Lavagne après lui avoir montré contre la JSK qu’ils sont solidaires avec lui en lui dédiant les 3 buts marqués aux Canaris.

Neghiz, successeur de Lavagne ? Selon une source bien informée, le directeur général du CSC aurait pris langue avec l’entraîneur Neghiz pour lui proposer s’il est prêt à succéder au driver actuel du club Lavagne s’il est limogé. En attendant, la direction des Vert et Noir aurait chargé le coach adjoint Khouda de les préparer à affronter l’ESS samedi prochain. Signalons que nous avons tenté plusieurs fois de joindre le DG Redjradj pour confirmer ou infirmer ces deux informations ; il reste cependant injoignable.

Redjradj et Medjoudj passent de la parole à l’acte Les deux dirigeants actifs du CSC, le directeur général Redjradj et le

directeur sportif Medjoudj, sont passés de la parole à l’acte après avoir annoncé à la presse qu’ils ne vont plus diriger le club phare de Constantine tant que l’entraîneur en chef actuel n’est pas limogé. Pour preuve, ils n’ont pas donné signe de vie depuis que les Vert et Noir ont repris les entraînements lundi passé. En effet, au moment où nous écrivons ces lignes, selon une source autorisée, Redjradj était à Alger, hier, et Medjoudj parti en France où réside sa petite famille. En attendant de savoir si ces deux responsables vont continuer à bouder leur team, ce sont les deux secrétaires du CSC Millat et Mejmej, qui assurent l’intérim à leur corps défendant.

R. G.

Se ressaisir contre l’Entente

Depuis lundi passé, les joueurs du CSC préparent sérieusement la confrontation contre le voisin l’ESS, le 30 novembre 2019. Un match que les Vert et Noir veulent gagner pour faire oublier à leurs supporters leur dernier amer revers face à l’USMBA par 2 buts à 1, à Bel-Abbès, mais aussi, et surtout, montrer aux détracteurs de leur coach Lavagne qu’ils restent toujours

solidaires avec lui. Limane et ses coéquipiers ont bien raison de ne penser qu’à battre l’Entente, le weekend prochain, car s’ils ne parviennent pas à glaner les trois points, ils savent que leurs fans, qui ont été très déçus par leur prestation contre les Scorpions, samedi passé, ne seront pas tendres avec eux à la fin de la rencontre.

Lamri opérationnel

Le milieu offensif et capitaine des Vert et Noir Sid Ali Lamri, qui n’a pas joué le dernier match contre l’USMBA, car il venait à peine d’être guéri d’un bobo, s’entraîne sans peine avec ses coéquipiers, depuis lundi passé ; il sera opéra- tionnel contre l’ESS le week-end prochain. Le retour de Lamri va sans doute beaucoup réjouir les fans des Vert et Noir, mais aussi

son coach Lavagne car son absen- ce à Bel Abbes, où son équipe a été battue par les Scorpions, a été beaucoup ressentie.

Boudebouda suppléera Zaâlani

Comme le coach Lavagne ne pourra pas compter sur son défenseur central Zaâlani, qui a contracté une blessure, le dernier match que son équipe a joué

contre l’USMBA, il va devoir remanier l’arrière-garde de son onze qui va affronter l’ESS, samedi prochain. Cela nous pousse à avancer, sous toutes réserves, que le coach clubiste va devoir former la charnière défensive de son team avec Chahrour et le polyvalent Boudebouda, qui évolue habituellement dans le couloir gauche. Il va titulariser à la place de ce dernier l’arrière latéral Salhi qu’il a relégué au banc les trois dernières journées du championnat.

R. G.

LIGUE 2 MOBILIS

RCR

Le Rapid sans 6 titulaires face à l’ASMO

De notre correspondant

B. BOUGUELMOUNA

Les Lions de la Mina ont repris les entraînements dans l’après-midi d’avant- hier. Une séance qui s’est caractérisée par l’absence de certains joueurs, essen- tiellement des blessés. Le staff technique est rentré directement dans le vif du sujet pour le match de coupe d’Algérie contre l’ASMO, qui se jouera ce samedi au stade du 24- Février-1956 de Bel-Abbès, dans un derby promoteur entre 2 grandes écoles foot- ballistiques.

Ighil rate la reprise Ayant un rendez-vous avec son médecin pour un contrôle médical le jour de la reprise des entraîne- ments, le premier respon- sable du staff technique du RCR, Ighil, fut obligé de s’absenter. Son adjoint Ouahib Bourezak a pris les commandes lors de cette séance.

Tours de piste pour Zidane et Zaïdi Les deux enfants du club, à savoir le portier Mustapha Zaïdi et le défenseur axial Zidane Mohamed-Amine, n’ont pas pris part à la pre- mière partie de l’entraîne- ment. Les deux joueurs ont effectué quelques tours de piste et des exercices d’ac- célération sous l’œil du pré- parateur physique Ouahib Bourezzak, avant de rejoindre le groupe pour le travail devant les buts.

Annane a réintégré le groupe Blessé depuis le match du RCA, le milieu récupéra- teur des Lions de la Mina Merouane Annane vient d’intégrer le groupe avant- hier lors de la reprise des entraînements. Le retour d’Annane a beaucoup réjoui le staff technique qui compte beaucoup sur cet élément.

Seguer et Aoued blessés Souffrant d’une blessure à la cuisse, le meilleur buteur de la formation du RCR Mohamed Seguer, ainsi que le jeune prodige du club Houcine Aoued, qui ne s’est pas encore rétabli de sa blessure à la cheville, n’ont pas encore intégré les entraînements collectifs avec le groupe. Les deux enfants du club risquent de rater le prochain match de coupe contre l’ASMO, qui se jouera samedi prochain à Bel-Abbès.

Feham et Mazari en tenue de ville Les deux joueurs oranais du Rapid, à savoir le défen- seur axial Arslen Mazari et le meneur de jeu Feham Bouazza, n’ont pas pris part à la séance d’entraînement. Les deux joueurs ont fait leur apparition au stade

Zougari lors de la reprise ; ils ont discuté avec le staff technique avant de repartir

chez eux.

B. B.

Le RCR interdit de recrutement

Comme la quasi-totalité des équipes de Ligue 2, le Rapid est interdit de recrutement lors du mer- cato hivernal. La direc- tion n’a pas honoré ses engagement envers les joueurs de la saison der- nière qui ont saisi la CRL et même ceux de cette saison.

Saoula contacté par un club saoudien

Cela fait plusieurs jours que l’entraîneur des gar- diens Karim Saoula est perdu de vue. L’enfant d’El-Bahia n’a pas du tout apprécié l’attitude du président Hamri qui ne l’a pas régularisé. Saoula a décidé de boycotter le match de la JSMB et ne pas reprendre les entraî- nements ; ce qui a laissé dire que l’ancien portier du MCA a décidé de ne plus revenir à Relizane. Bien qu’il n’y ait rien de concret, une source digne de foi rapporte que l’entraîneur des gardiens Saoula a eu un contact d’un club d’Arabie saoudite.

Benharoun : «On veut remporter le derby»

L’enfant de Tlemcen affir- me que lui et ses camarades sont armés d’une grande détermination pour reprendre le chemin des victoires et prouver que la défaites contre la JSMB n’était qu’un accident de parcours.

Comment jugez-vous le match contre la JSMB ?

Je pense que ce n’est pas le moment de revenir sur ce match, il est consommé et on se focalise sur nos prochains duels à commencer par celui de la Coupe d’Algérie contre l’ASMO ce samedi.

Votre équipe est-elle prête pour ce rendez-vous ?

Nous le sommes, c’est un match de coupe, il ne faut pas le rater.

Mais le RCR souffre de l’absence de plusieurs éléments…

Cela est vrai, mais nous

avons de bonnes doublures et dans tous les postes ; donc, il n’y a pas de soucis de ce côté- là.

Un mot sur votre adversaire

C’est une bonne équipe qui est toujours là au bon moment, ça ne sera pas facile de l’élimi- ner.

Jouer à Bel-Abbès, est-ce un avantage ou un inconvénient ?

Franchement, c’est un avan- tage, le stade du 24-Février- 1956 est grand, sa pelouse est assez bonne et il y aura assez de places dans les gradins pour nos supporters. De plus, la ville de Bel-Abbès n’est pas trop loin de Relizane.

Etes-vous satisfait de votre rendement ?

Sincèrement, je le serai quand mon équipe décrochera l’accession en Ligue 1.

B. B.

18 www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

PUBLICITÉ

18 www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 PUBLICITÉ Compétition / PUB ANEP 191 602 5437 du 27/11/2019
Compétition / PUB ANEP 191 602 5437 du 27/11/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 602 5437 du 27/11/2019
Compétition / PUB ANEP 191 602 5487 du 27/11/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 602 5487 du 27/11/2019
Compétition / PUB ANEP 191 602 5157 du 27/11/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 602 5157 du 27/11/2019

www.competition.dz
www.competition.dz



L'USMAn et le MOB veulent Beyoud

Le milieu de terrain des Jaune et Noir serait dans le viseur de plusieurs clubs lors de ce mercato d'hiver. Selon les informations en notre possession, Kamal Mouassa et Abdelkrim Latreche suivent de très près la progression de Beyoud et veulent donc l'avoir lors de ce mercato. Il faut savoir que Beyoud est un joueur important au sein de l'équipe harrachie et que son départ est peu envisageable. D'un autre côté, son départ peu apporter de l'argent dans les caisses du club.

Mercredi 27 novembre 2019

USMH

19

les caisses du club. Mercredi 27 novembre 2019 USMH 19 HAMIA : «JE N'AI PAS ÉTÉ

HAMIA :

«JE N'AI PAS

ÉTÉ CONTACTÉ

L'USMH interdite de recrutement

L'argent de Bounedjah pourrait être la solution pour débloquer la situation

Comme il l'a été décidé lors de la dernière réunion du bureau fédéral, la plupart des clubs de la Ligue 2 ne pourront pas recruter ; ce qui est le cas aussi de l'USMH, mais l'argent de Bouendjah pourrait être la solution. C'est sûrement une grosse déception pour le premier responsable de la barre technique harrachie qui ne pourra pas compter sur un renfort lors de ce mercato hivernal. Comme tout le monde le sait, Essefra a été interdite de recrutement par le bureau fédéral qui s'est réuni lundi dernier. Encore une fois, vu qu'elle est endettée, El Harrach ne pourra pas compter sur un bon recrutement au prochain mercato. La direction n'a pas encore trouvé le moyen de payer ses dettes, donc le club sera en difficulté pour la suite de la compétition. Il faut savoir que la direction harrachie doit beaucoup d'argent aux anciens joueurs et même aux joueurs actuels. Il faut dire que la crise financière perdure, ce qui n'aide en aucun cas les affaires du club. Sid Ahmed Slimani voulait à tout prix renforcer son équipe avec de nouveaux éléments et ainsi être dans de meilleures conditions dès la phase retour. D'ailleurs, le compartiment qui était visé par un renforcement lors de ce mercato était l'attaque. Comme tout le monde le sait, les attaquants harrachis ont terriblement manqué d'efficacité depuis le début de la saison. Ils n'ont pas réussi grand-chose et ont mis le club en difficulté. Il faut savoir que l'équipe a perdu des points importants à cause du manque d'efficacité des attaquants. A plusieurs reprises, l'équipe a mené le jeu, mais a raté plusieurs occasions de prendre l'avantage. Comme nous l'avions indiqué sur ces mêmes colonnes, l'USM El Harrach a reçu officiellement l'argent du transfert de Baghdad Bounedjah de l'Etoile Sportive du Sahel à Al-Sadd au Qatar. Le secrétaire général du club tunisien nous a même confirmé que l'argent a été versé dans sa totalité il y a plus d'un mois et que le club harrachi l'aurait donc perçu. La direction harrachie a reçu la somme de 230.000 euros, plus une indemnité de 15.000 francs suisses pour le retard. En plus, il semblerait que le sponsor du club, Mobilis, a aussi versé 1 milliard de centimes à l'USMH. Donc, les caisses auraient été renflouées, ce qui devrait faire beaucoup de bien à l'équipe. Reste maintenant à savoir les priorités pour Mohamed Laïb et ce qu'il fera de cet argent. Pour le moment, rien n'a été fait et personne n'a encore été payé. La situation est toujours au statu quo, les joueurs attendent avec impatience de percevoir leur argent. Il faut dire que la dette de l'USMH serait de 7,5 milliards de centimes et qu'il sera donc difficile de tout payer en une seule fois. En tout cas, l'argent du transfert de Baghdad Bounedjah et celui du sponsor peuvent aider le club à régler au moins une partie du

problème.

M. K.

PAR L'USMH»

L'attaquant du MCO répond aux rumeurs qui circulent au sujet de son arrivée à l'USMH lors du prochain mercato. Il affirme qu'il n'a aucun contact avec la direction harrachie.

PAR MEHDI KABI

Alors que le club croule sous les dettes et que, pour le moment, la direction n'a pas encore payé les joueurs, certaines rumeurs annoncent de nouvelles recrues en prévision du prochain mercato. Il faut savoir que l'USM El-Harrach est redevable auprès des anciens joueurs, mais aussi ceux de l'actuelle équipe ; le club ne pourra donc en aucun cas recruter de nouveaux éléments cet hiver, ni répondre à la demande du premier responsable de la barre technique harrachie qui veut renforcer son effectif afin de relancer

Youcef Bebouche impressionne le coach

Le jeune Youcef Bebouche, qui

a impressionné son

entraîneur, pourrait avoir une place dans le onze harrachi lors de la phase retour. Ce dernier, qui a réussi de belles prestations avec les jeunes, pourrait donc être une bonne solution en cas d'interdiction de recrutement lors de ce mercato. Sid Ahmed Slimani pourrait donc compter sur les jeunes lors de la seconde moitié du championnat et ainsi trouver de nouvelles solutions pour renforcer son équipe.

L'ESBA a limogé son entraîneur

L'adversaire de l'USM El- Harrach traverse une période

l'équipe dès la phase retour. En tout cas, entre autres nombreux noms qui ont été cités, celui d'Amine Hamia. Ce dernier est actuellement sous contrat avec le MC Oran ; cependant, comme ses relations avec la direction de son club ne sont pas au beau fixe, il pourrait changer d'air dès le prochain mercato. Des rumeurs circulent quant à l'intérêt de l'équipe harrachie à ses services, mais pour le moment, aucun contact n'a encore été entrepris, comme nous l'a expliqué Hamia : "Pour le moment, je n'ai pas été contacté par El- Harrach. Personne ne m'a appelé pour me faire part de son intérêt ou autre. Je suis encore sous contrat et jusqu'à maintenant, il n'y a rien de nouveau." Il est vrai que le compartiment offensif doit obligatoirement être renforcé lors du prochain mercato, mais il semblerait que ce sera très difficile de recruter tant que le club n'a pas encore payé ses dettes. En tout cas, Amine Hamia ne sera sûrement pas harrachi lors de la seconde partie de la saison. M. K.

Afin de faire face à l'absence de Selama

DJERBIAÂ, LA SOLUTION DE SLIMANI

de retour à temps pour la rencontre face à l'ASK. Même si cette absence est un coup dur pour l'équipe harrachie, Sid Ahmed Slimani pourra sûrement compter sur le retour de Abdelhakim Djerbiaa. Ce dernier a repris les entraî- nements avec ses coéquipiers. Il semble avoir totalement récupéré de sa blessu- re qui l'a éloigné des terrains de foot- ball pendant un long moment. Le milieu de terrain de l'USM El-Harrach était un titulaire indiscutable au sein du onze harrachi ; Slimani comptait beaucoup sur lui. Son absence a laissé un grand vide au milieu du terrain. Son retour ne pourra faire que du bien à l'équipe qui aura besoin de tous ses éléments afin de faire face à une bonne équipe de Ben Aknoun. En tout cas, Abdelhakim Djerbiaa ne ressent plus de douleurs et semble aller beaucoup mieux. Il a est au meilleur de sa forme, son retour est pratiquement sûr pour le prochain rendez-vous. Par ailleurs, Sid Ahmed Slimani devrait compter sur lui face à l'Etoile sportive de Ben Aknoun ce samedi au stade du 20-Août-1955. M. K.

de Ben Aknoun ce samedi au stade du 20-Août-1955. M. K. Le milieu de terrain harrachi

Le milieu de terrain harrachi Abdelhakim Djerbiaâ a repris les entraînements avec le groupe ; il devrait donc retrouver une place de titulaire lors de la prochaine rencontre en remplacement de Selama.

Les Jaune et Noir continuent leur préparation en prévision du match de coupe d'Algérie face à l'ES Ben Aknoun. Ces derniers enchaînent les séances d'entraînement afin d'être dans les meilleures conditions possibles pour ce rendez-vous. Comme nous l'avions indiqué lors dans notre précé- dente édition, le milieu de terrain Kheireddine Selama, ne pourra pas prendre part à ce match de la dernière journée de la Coupe d'Algérie suite à une élongation. Ce dernier blessé lors de la reprise des entraînements est au repos. Le médecin lui a demandé de se reposer pendant six jours ; il sera donc

difficile. Après avoir perdu sur le score de 4 buts à 2 face à l'équipe d'Aïn Ouessara, l'ESBA

a décidé de limoger son

entraîneur après avoir enchaîné les mauvais résultats. En tout cas, l'entraîneur des jeunes catégories assure à ce poste en attendant de nommer un nouvel entraîneur rapidement. Les Jaune et Noir pourront donc profiter de cette situation afin d'arracher la qualification aux 1/32 de finale de la Ligue 2 Mobilis.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

20

JSMB

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 20 JSMB Élu avec 34 voix sur 40 exprimées SEDDAR, NOUVEAU

Élu avec 34 voix sur 40 exprimées

SEDDAR, NOUVEAU

PRÉSIDENT DU CSA

Dans la soirée de lundi, les membres de l'assemblée générale du CSA ont élu leur nouveau président.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Après le départ de Houassi Belkacem, les membres du CSA étaient dans l'obligation de désigner un nouveau président. La dernière assemblée générale élective a été reportée faute de quorum non atteint. C'est donc avant-hier dans la soirée que Mourad Seddar a été désigné à la tête du club sportif ama- teur, la seule candidature déposée au niveau de la Direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Béjaïa. Cette dernière a pris ses responsabilités en organisant elle-même les travaux de cette AGE. Mourad Seddar a été élu à l'unanimité avec 34 voix pour et 6 seule- ment contre, sur les 40 voix qui se sont expri- mées.

Il a désigné les membres de son bureau Alors qu'il a exprimé son envie de désigner les membres de son bureau dans une autre assemblée, Mourad Seddar a finalement

puisé de l'AG pour désigner l'équipe avec laquelle il compte travailler. En effet, après des consultations, il a été convenu d'une liste de personnes pour figurer dans le bureau directeur du nouveau président du CSA, à savoir Tibane, Tafinine, Benslimane, Benmouhoub et Mesaâdi.

«J'ai répondu à l'appel du cœur» Après son élection à la tête du club sportif amateur de la JSM Béjaïa, Mourad Seddar a tenu à lancer un appel envers les amoureux du club en déclarant : "J'ai répondu à l'appel du cœur. La situation de la JSMB ne m'a pas laissé indifférent. Je devais prendre mes res- ponsabilités et essayer d'apporter quelques joueurs. Je vais faire tout mon possible pour sauver l'équipe qui se trouve dans une situa- tion délicate. Nous allons travailler avec le président du CA Bouledjloud Abdelkrim afin de redresser la barre. Je lance un appel aux amoureux du club leur demandant de soute- nir cette équipe et l'aider afin que le club puisse sortir de la zone rouge."

B. E. Z.

que le club puisse sortir de la zone rouge." B. E. Z. Bououkaz met en garde

Bououkaz met en garde ses joueurs

Pour cette rencontre de coupe d'Algérie face à la JS Tichy, le coach Bououkaz n'a pas omis de rappeler à ses hommes l'importance de bien préparer ce rendez-vous. Après le succès acquis en championnat face au RC Relizane, l'entraîneur principal de la JSM Béjaïa a mis en garde ses poulains contre toute forme de relâchement. En affrontant une formation qui évolue dans le championnat

régional 1, les gars de la capitale des Hammadites doivent prendre leur adversaire très au sérieux. Les Béjaouis joueront à domicile dans un derby qui sera ouvert à tous les pronostics. Pour cette rencontre, le Tunisien Moez Bououkaz a beaucoup parlé à ses hommes en rappelant l'importance de rester concentrés et à l'écoute des consignes et orientations. En prenant le meilleur sur l'A.

Kourifa, le finaliste de la dernière édition ne voudra pas se faire éjecter d'entrée et surtout pas devant ses fans. C'est dans ce sens que le coach Bououkaz exige beaucoup de ses hommes.

Tichy dispose d'un bon groupe Les gars de l'USMB savent qu'ils n'ont pas droit à l'erreur, surtout que l'équipe de Tichy dispose d'un bon groupe et

réalise de bons résultats en ce début de saison. Les camarades du capitaine Khellaf Nabil doivent se méfier de leur adversaire et cela en tentant de faire le travail durant les 90'.

Il baissera la charge à partir d'aujourd'hui Après avoir programmé des séances d'entraînement très chargées, notamment en insistant sur le plan physique,

l'entraîneur de la JSM Béjaïa compte baisser la charge cette fin de semaine, afin de permettre aux joueurs d'aborder la rencontre de ce samedi dans de bonnes conditions physiques. Ainsi, les joueurs de la JSM Béjaïa auront droit à une séance par jour, afin de peaufiner leur préparation de ce match du 4e et dernier tour régional de la Coupe d'Algérie.

B. E. Z.

Compétition / PUB ANEP 191 602 5443 du 27/11/2019
Compétition / PUB
ANEP 191 602 5443 du 27/11/2019

La JSMB

interdite de recrutement

Le club phare de la wilaya de Béjaia ne pourra pas recruter des joueurs le prochain mercato hivernal. En effet, le bureau fédéral a rappelé l'importance pour les clubs d'assainir d'abord leur situation financière vis-à-vis de la Chambre de résolution des litiges. La JSM Béjaïa, qui figure sur cette liste, doit payer pour pouvoir recruter. Les dettes du club auprès de cette instance s'élèvent à un peu plus de 2 milliards de centimes. La direction conduite par le président Bouledjloud Abdelkrim doit ainsi accélérer la procédure pour payer ses joueurs afin de pouvoir se renforcer durant ce mercato hivernal.

Chaouchi

et Khellaf

écourtent

la séance

Deux joueurs n'ont pas été au bout de la séance d'entraî- nement dans la matinée de mardi. Khellaf Nabil et Chaouchi Samir, qui ont reçu des coups durant la séance d'entraîne- ment sur la pelou- se du stade de l'Unité maghrébi- ne, ont été pris en charge par le staff médical en leur administrant les premiers soins.

Allali aux

soins

Le défenseur cen- tral de la JSM Béjaia Allali Slimane n'a pas pris part à la séance d'entraîne- ment avec ses coéquipiers dans la matinée. Nous avons appris que le joueur en ques- tion que le staff médical l'a soumis aux soins. Slimane doit néanmoins reprendre avec ses camarades dèsaujourd'hui afin de bien pré- parer la rencontre de ce samedi face à la JS Tichy.

Baïtèche

aux abonnés

absents

Le milieu de ter- rain de la JSM Béjaïa Baïtèche Karim a raté pour la deuxième fois de la semaine l'entraînement avec ses cama- rades. En effet, ce dernier était absent à la séan- ce matinale pro- grammée par le coach Bououkaz ; on ignore la raison de son absence.

La séance

d'hier

après-midi

annulée

Alors qu'il avait, dans un premier temps, program- mé deux séances d'entraînement pour la journée de mardi, l'entraîneur de la JSM Béjaia Moez Bououkaz a finalement pris la décision de libérer ses joueurs pour l'après-midi. Les camarades du portier Nafaâ Alloui ont eu droit à une séance de travail chargée la matinée de mardi. Le coach, afin de préserver ses hommes, a finale- ment pris la déci- sion d'annuler l'entraînement de mardi après-midi, programmée à 17h30.

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

MOB

21

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 MOB 21 En amical : MOB 5 - Tizi Tifra 1

En amical : MOB 5 - Tizi Tifra 1

L'attaque rassure

21 En amical : MOB 5 - Tizi Tifra 1 L'attaque rassure Les gars de la

Les gars de la capitale des Hammadites ont affronté la formation de Tizi Tifra en amical, hier après-midi sur la pelouse du stade de l'Unité maghrébine de Béjaïa.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Pour cette rencontre, le coach a voulu tester quelques éléments, afin de se faire une petite idée sur leurs capacités. Estimant que l'effectif en place reste déséquilibré au niveau de certains compartiments, le coach du MO Béjaia Latrèche Abdelkrim continue de programmer les rencontres amicales, afin de permettre aux joueurs d'avoir du temps de jeu, ainsi que de travailler les automatismes et les gammes en prévision des prochaines échéances. Pour cette rencontre,

la majorité des joueurs alignés sont des éléments qui évoluent avec les jeunes à l'image d'Abdelkaoui, Kerkar ou encore Rahmani. Ces jeunes savent qu'ils auront l'opportunité de taper dans l'œil de l'entraîneur de l'équipe première. Pour Latrèche, ces derniers disposent de grandes qualités qu'ils doivent exploiter au mieux, afin de leur permettre d'évoluer avec l'équipe sénior. La rencontre a été marquée par la domination totale des joueurs du MOB, qui ont réussi dès les premières minutes à trouver le chemin des filets par l'intermédiaire de Leboukhi, qui tire hors de la

surface de réparation. Les Vert et Noir ajouteront 2 autres buts avant la fin de la première période par l'intermédiaire d'Abdelkaoui qui donnera un avantage plus conséquent à son équipe. En deuxième période, l'équipe de Tizi Tifra réduira la marque, avant que Tarrarist n'inscrive le 4e but suite à un corner direct. Boukbouka scellera le sort de cette rencontre amicale en inscrivant le 5e but, offrant ainsi une large victoire à son équipe. Un résultat qui rassure surtout les attaquants qui étaient en manque d'inspiration lors de la dernière rencontre face à El-

Harrach.

B. E. Z.

Latrèche teste les jeunes

Pour cette rencontre amicale face à la formation de Tizi Tifra, le coach du MO Béjaia Latrèche Abdelkrim a donné la chance à trois jeunes attaquants. En effet, pour cette joute amicale qui consis- tait à préparer l'équipe pour la rencontre de ce samedi face à Baraki, l'entraîneur du Mouloudia de Béjaia a donné la chance

à Abdelkaoui et Kerkar, qui jouent avec les espoirs, ainsi que Rahmani qui évolue chez les U19. Ces trois éléments ont été titularisés d'entrée par le technicien bou- giote, qui veut avoir une idée plus précise sur leurs qualités. Vu le manque d'effica- cité au niveau du compartiment offensif, l'entraîneur du MO Béjaia souhaitait voir

ces joueurs à l'œuvre. Les trois joueurs

ont réalisé une belle prestation face à une équipe de Tifra qui a fait ce qu'elle pou- vait sur la pelouse du stade de l'Unité maghrébine. Le coach avait estimé que les joueurs ont donné le meilleur dans cette rencontre, à l'image d'Abdelkaoui,

auteur d'un doublé.

B. E. Z.

Tours de

piste pour

Rabti, Aouali

et Ouali

Lors de la ren- contre amicale programmée par le coach du MOB Latrèche Abdelkrim, trois joueurs se sont exercés en marge du groupe. En effet, Rabti, Aouali et Ouali ont eu droit à des tours de piste, alors que leurs coéquipiers affrontaient la for- mation de Tizi Tifra. Les trois élé- ments qui revien- nent de blessure sont ainsi soumis à un travail spéci- fique. Le coach ne va sans doute pas prendre des risques inutiles concernant ce trio, surtout pour la rencontre de ce samedi face à Baraki.

Revoilà

Kedidah

Après plusieurs semaines d'absen- ce en raison d'une blessure contrac- tée aux entraîne- ments, Kedidah a retrouvé la compé- tition à l'occasion de la rencontre amicale program- mée hier après- midi. L'arrière gauche des Vert et Noir a réalisé une prestation rassu- rante, lui qui attend qu'on lui donne sa chance. Pour rappel, depuis l'arrivée du coach Latrèche, la majorité des joueurs ont été sollicités, que cela soit en compéti- tion officielle ou lors des matches amicaux.

Benabdi : «On doit se racheter face à Baraki»

Au MOB, c'est la déception suite à la défaite que l'équipe avait essuyée mercredi dernier face à l'USMH. Benabdi et ses camarades savaient qu'ils ont lais- sé passer une belle opportunité de se rapprocher des équipes du haut du classement, surtout qu'ils ont affronté la lanterne rouge. Les

gars de la capitale des

Hammadites souhaitent se rattra- per pour se racheter auprès de leurs fans.

Vous avez raté une belle occasion d'accrocher les équipes du haut du tableau, quel est votre sentiment à la suite de cette défaite ?

Il est certain que cette défaite nous a fait beaucoup de mal sur

le plan mental. Nous avons effec- tué le déplacement à Alger dans l'espoir de réaliser une belle per- formance. Nous avons affronté une équipe qui se trouvait en dif- ficulté et qui n'a vraiment pas été dangereuse durant toute la partie. Cette défaite est amère dans la mesure où nous étions tout près d'inscrire plus d'un but. La décep- tion est grande, mais nous devons nous révolter pour aller de l'avant.

Comment préparez-vous la prochaine rencontre en coupe d'Algérie ?

Nous devons bien préparer ce rendez-vous. Je dois dire que nous n'avons pas droit à l'erreur suite à notre mauvaise opération

à Alger. La préparation se dérou- le sérieusement et tout le monde veut réussir la qualification au prochain tour. Nous devons nous méfier sérieusement de cette équi- pe de Baraki, afin de ne pas avoir de mauvaises surprises.

Vos supporters attendent beaucoup de vous durant cette fin de la phase aller, qu'avez- vous à leur dire ?

Qu'ils nous pardonnent pour cette défaite, mais le groupe se

rachètera et trouver les ressources nécessaires pour enchaîner. J'espère qu'ils seront toujours à nos côtés pour nous aider à remonter la pente et à se rappro- cher des équipes du haut du

tableau.

B. E. Z.

à se rappro- cher des équipes du haut du tableau. B. E. Z. Le MOB aura

Le MOB aura droit à une 4 e licence

Les Vert et Noir du MOB auront droit à une licence supplémentaire durant le prochain mercato et cela après la réunion du Bureau Fédéral qui a eu lieu lundi au niveau de Sidi Moussa. En effet, le FAF a décidé d'autoriser le club de la capitale des Hammadites à recruter 4 joueurs, et cela en raison de la blessure de l'attaquant du club Bellal Abderrezak. Les dirigeants du club doivent néanmoins régler les dettes du club vis-à- vis de la CRL et cela afin de pouvoir enregistrer les nouvelles recrues.

Vers la fermeture du stade pour travaux

Nous avons appris, de sources généralement bien informées, que le stade de l'Unité maghrébine de Béjaia sera probablement fermé pour quelques semaines afin de refaire la pelouse. Cette dernière se trouve dans un état de dégradation avancé. Des travaux seront entrepris au plus tard dans un mois, afin de refaire cette pelouse. Les responsables du secteur au niveau de la wilaya de Béjaia ont tardé à réagir, surtout par rapport au dernier évènement qui s'est produit quand le joueur du MOB Bellal a chuté lourdement. Ce dernier l'a échappé belle. Les entraineurs et les joueurs se plaignent sans cesse de la nature de cette surface, surtout que, depuis quelques mois, les blessures musculaires sont récurrentes. Les travaux pour le remplacement de la pelouse sont une bonne nouvelle pour les sportifs de la région, le stade de l'Unité maghrébine de Béjaia est pratiquement le seul au niveau de la wilaya à pouvoir abriter des rencontres officielles d'un certain niveau. B. E. Z.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Anis Sadoun,
Islam Zemam, Massinissa Hachour,
Mehdi Kabi
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 22 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Qui aurait cru
www.competition.dz
Mercredi 27 novembre 2019
22
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Qui aurait cru que la découverte du Titanic cachait des dessous
dignes d'un roman d'espionnage ? En 1985, l'océanographe
Robert Ballard et son équipe mettent au jour l'épave du paquebot
légendaire, à bord du navire de recherche français Le Suroît. Ce
Et l'on voit de
la flamme aux
yeux des jeunes
gens. Mais, dans
l'œil du vieillard,
on voit de la
lumière.
Victor Hugo
L'incroyable histoire qui
a mené à la découverte
du Titanic
que le chercheur n'avait pas le droit de révéler à l'époque, c'est
que cette mission était financée par l'armée américaine
et
servait de couverture destinée à tromper l'Union soviétique.
Dans les années 1960, l'US Navy perd 2 sous-marins nucléaires
d'attaque : l'USS Thresher et l'USS Scorpion. Le premier coule en
1963 lors de tests, avec 129 membres d'équipage à son bord. Le
second, entraîne avec lui pas moins de 99 personnes par le fond
en 1968, pour des raisons non élucidées. En 1982, le scientifique
Robert Ballard présente à la Navy son robot sous-marin Argo,
avec lequel il escompte partir à la recherche du Titanic. L'armée
lui propose alors un accord. Celle-ci financera l'expédition pré-
vue par Ballard et son équipe, mais ceux-ci devront d'abord
accomplir une mission top secrète : retrouver les 2 sous-marins
perdus, estimer l'état de leurs réacteurs nucléaires et la quanti-
té de radioactivité potentiellement relâchée dans l'environne-
ment. Le tout, bien sûr, sans attirer l'attention des Russes.
Grâce au sonar à balayage latéral qui équipe le navire de
recherche et au retour vidéo de l'Argo, les chercheurs parvien-
nent à localiser les épaves des sous-marins, qui ont implosé
sous l'effet de la pression océanique. Les nombreux débris dis-
séminés autour des sites des naufrages facilitent grandement
leur découverte, et Ballard et son équipe mettent cet apprentis-
sage à profit au moment de partir en quête du Titanic. 8 jours
plus tard, le paquebot est mis au jour par Le Suroît. Des irrégu-
larités tapissant le fond océanique attirent l'attention des cher-
cheurs et, rapidement, le moniteur de l'Argo leur renvoie l'image
d'une chaudière, aux abords de la coque du Titanic. Plus de 73
ans après le naufrage qui emporta avec lui près de 1500 passa-
gers, le Titanic pouvait enfin livrer ses secrets.
LES FLÉCHÉS
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans
les cases numérotées correspondantes. Vous décou-
vrirez les nom et prénom du personnage.
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
arrangements
matériel
cap
percent
audacieuses
d’Espagne
relatifs aux
DUDU
JJJJ OUROUR
morts
métro parisien
l’ours en est
un
rare
diffuses
5
Deux gars discutent :
- Savez-vous qui est ce monsieur ?
instrument
- On dit qu'il a fait fortune dans les insecticides.
de mesure
1
- Quel genre d'homme est-ce ?
amoureux
C'est un chic type, il ne ferait pas de mal à une
mouche !
-
10
6
assassinée
SUDOKU
groupes
pouffé
piège
importants
2
8
1
3
12
relatifs aux
bains de mer
7
2
3
9
id est
table de
vieux do
connait
8
4
5
2
boucherie
mélange peu
harmonieux
possessif
3
7
2
4
8
côté de la
vallée
6
9
3
7
personnel
7
rivaux
champignon
5
4
9
8
1
13
2
trempette
1
9
3
7
femme de
cloué au pieu
lettres U.S.
2
1
fatigant
bosse dur
2
1
7
5
parfois
pronom
9
inutiles
indice de
sensibilité
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
administra
tête blonde
vêtements
3
1
2
5
8
6
4
7
9
3
conspue
troublé
6
9
4
3
5
7
1
8
2
8
3
7
9
2
1
6
5
4
4
mesure de
mandarin
4
6
3
5
1
8
2
7
9
7
1
9
4
3
2
8
6
5
chef
11
largeur
supposé
2
5
8
6
7
9
3
4
1
religieux
d’étoffe
5
4
1
7
8
3
9
2
6
9
7
2
1
4
6
5
3
8
mariés
3
8
6
2
9
5
4
1
7
C
A
G
S
E
R
E
S
I
R
U
C
E
S
A
T
R
N
C
N
LES MELÉS
C
O
N
T
O
R
S
I
O
N
D
D
O
U
B
L
A
G
E
N
A
E
R
A
F
R
E
T
O
U
R
N
E
R
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
A
P
R
E
E
C
O
R
E
C
A
M
I
R
G
E
N
T
I
G
A
A
O
I
N
T
S
E
U
L
N
A
I
V
E
T
E
M
G
E
A
A
R
M
R
O
R
D
I
S
E
R
T
E
ACADEMIE
HOMMAGE
A
I
R
C
R
I
E
R
E
D
N
O
B
I
E
E
I
R
R
C
S
M
T
AMPLEMENT
LIEU
E
T
N
A
E
T
A
I
T
N
E
S
S
A
I
N
T
L
M
R
D
U
I
A
E
I
N
BANDE
LUGE
C
O
R
R
I
D
A
A
D
BROCHAGE
MEROU
E
C
T
E
P
E
O
E
O
R
L
L
G
N
A
N
O
I
R
D
A
M
E
CONCORDE
MINISTERE
U
S
N
E
E
E
N
F
C
O
N
M
N
T
E
O
D
P
J
I
A
I
T
CRIARD
NAIVETE
I
N
N
E
Z
E
A
N
A
T
O
R
F
G
B
A
D
E
M
S
U
DIALOGUE
NOTORIETE
D
I
S
T
E
N
S
I
O
N
S
E
E
U
R
O
S
DOUBLAGE
OBSERVER
N
C
T
N
I
K
U
I
A
S
C
U
M
T
O
D
E
R
O
G
E
R
S
E
ENVOUTANT
OURAGAN
I
O
S
E
G
U
L
E
N
H
E
A
O
E
V
LES FLÉCHÉS
ETROIT
PASTEUR
L
R
I
M
E
R
O
U
T
A
C
R
H
R
N
FARCIR
PLASMA
1
2
3
4
5
LES MELÉS
L
D
S
T
I
O
R
T
E
S
N
O
V
E
E
FINANCE
RANGEMENT
D
E
N
I
S
GALLINACE
RESISTANT
A
E
E
H
E
R
B
A
G
E
A
C
R
E
A
6
7
8
9
10
11
FILIP
GRIMACER
SAINT
G
N
R
E
U
G
O
L
A
I
D
P
E
B
R
C
A
N
I
Z
A
OZOBIC
HERBAGE
SECURISER
Citation
INSOLITE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Mercredi 27 novembre 2019

RCA

23

www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 RCA 23 BOUHLEL : «Les recrues ? On sera discrets» 
www.competition.dz Mercredi 27 novembre 2019 RCA 23 BOUHLEL : «Les recrues ? On sera discrets» 

BOUHLEL : «Les recrues ? On sera discrets»

«Tous les Franco-Algériens du RCA ont réussi» «Je n'ai pas encore établi la liste des libérés»

matchs à gérer avant la fin de cette phase aller ; on doit donc faire de notre mieux pour confirmer notre bonne santé et ter- miner en beauté.

Comment se déroule la préparation du match de Dame Coupe prévu samedi face au Mouloudia de Cherchell ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions et avec un moral au beau fixe. J'ai demandé aux joueurs de prendre très au sérieux notre adversaire du jour ; je leur ai fait rappeler le scéna- rio qu'on a vécu contre l'équipe de Oued Sly. Donc, on doit respecter notre adver- saire pour éviter toute mauvaise surpri- se contre une équipe ambitieuse.

Le bureau fédéral a décidé de limiter le nombre de recrues à 3 seulement durant le mercato hivernal ; comment jugez-vous cette décision ? C'est une arme à double tranchant. Il faut reconnaître que l'enrôlement de trois joueurs va nous inciter à faire le meilleur choix et aussi l'impasse sur les joueurs qu'on nous propose à l'essai.

Autrement dit, on doit opter pour des joueurs confirmés pour permettre à notre équipe d'avoir de bonnes dou- blures.

Peut-on connaître les joueurs que vous allez libérer ? Je n'ai pas encore pris de décision concernant les libérés, car la phase aller n'est pas encore terminée ; je dois avouer que je dois prendre tout mon temps avant de prendre la décision.

Allez-vous opter pour des joueurs Franco-Algériens ? Le choix des joueurs professionnels est une arme à double tranchant. Mais je pense que tous les joueurs émigrés qui ont endossé le maillot du RCA ont réus- si ; c'est pour cette raison qu'on va prendre les meilleurs profils, surtout au niveau du compartiment