Vous êtes sur la page 1sur 11

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


Ce document donne des conseils généraux sur la sécurité incendie dans la phase avant-
projet. Il couvre la protection de la structure primaire, le compartimentage, les systèmes de
protection actifs, la limitation de la propagation externe du feu, la mise à disposition de
moyens d'évacuation et d'accès pour les sapeurs-pompiers. Il donne également une liste de
quelques règlements nationaux qui fournissent des conseils détaillés.

Sommaire
1. Généralités 2

2. Protection de la structure primaire 2


Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

3. Compartimentage 2

4. Systèmes de protection actifs 4

5. Limitation de la propagation externe du feu 7

6. Mise à disposition de moyens d’évacuation 7

7. Accès pour les sapeurs-pompiers 8

8. Références 9
Créé le vendredi 17 octobre 2008

Page 1
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

1. Généralités
Plusieurs stratégies peuvent être utilisées pour assurer la sécurité incendie de bâtiments
modernes. Ces stratégies incluent en général les thèmes suivants :

‰ Assurer que la structure primaire résistera aux effets du feu, afin de donner suffisamment
de temps pour une évacuation en toute sécurité et pour la lutte contre le feu.
‰ Un compartimentage efficace, pour prévenir la propagation du feu
‰ Des systèmes de protection actifs, pour réduire la sévérité d’un feu potentiel
‰ Limitation de la propagation externe du feu
‰ Mise à disposition de chemins sécuritaires d’évacuation, pour les occupants et pour un
accès efficace afin de combattre l’incendie.
‰ Assurer un accès adéquat pour la brigade des sapeurs-pompiers, pour pouvoir combattre
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

l’incendie
Des conseils généraux sur chacune de ces stratégies sont donnés dans ce document. Le choix
d'une stratégie, ou d'une combinaison particulière de stratégies, dépend en grande partie de
l’architecture du bâtiment, de sa fonctionnalité et de l'occupation des espaces internes.

2. Protection de la structure primaire


Il existe plusieurs méthodes pour assurer que la structure primaire en acier continuera de
fonctionner pendant une période de temps déterminée dans le cas d’un incendie :

‰ Aucune protection, utilisation de l’ingénierie incendie pour s’assurer que la structure


conserve sa résistance et sa stabilité pendant la durée requise,
‰ Enrobage par projection, pour fournir l’isolation contre les effets du feu. Cette projection
peut-être à base de ciment, de plâtre ou de peintures intumescentes,
‰ Protection par panneaux entourant les éléments de la structure,
‰ Enrobage des éléments de la structure dans du béton. Cette solution traditionnelle est
onéreuse et ralentit la construction ; elle est maintenant seulement employée dans des
circonstances exceptionnelles.
Le choix entre ces méthodes peut avoir un effet significatif sur le coût du bâtiment mais
habituellement peu d'effet sur le choix de la configuration, excepté lorsque des pièces de
charpente exposées sont requises pour donner un caractère architectural particulier.

3. Compartimentage
Les bâtiments sont compartimentés vis-à-vis du feu pour atteindre les objectifs suivants :
Créé le vendredi 17 octobre 2008

‰ Pour limiter la taille du feu,


‰ Pour empêcher la diffusion du feu et de la fumée dans tout le bâtiment, et donner le temps
nécessaire aux occupants pour évacuer,
‰ Pour éviter la propagation du feu aux bâtiments voisins.
Page 2
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

Les compartiments incendie constituent habituellement des secteurs séparés d’un même
plancher mais, dans certains cas, ces compartiments peuvent se prolonger sur plusieurs
niveaux de planchers.

Les conditions pour le compartimentage sont définies dans des règlements nationaux et sont
normalement exprimées en termes de taille maximale autorisée de compartiment. Dans
certains cas, les limites de taille de compartiment peuvent être assouplies si un système actif
de suppression du feu est installé.

3.1 Eléments de séparation


Le compartimentage est réalisé en subdivisant l'espace avec des éléments de la construction
résistant au feu (murs et planchers), qui sont parfois désignés sous le nom d’éléments de
séparation. Les règlements nationaux exigent normalement des éléments de séparation pour
satisfaire des critères dans les catégories suivantes :
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

‰ Fonction porteuse (R) : La capacité d’une structure ou d’un élément à résister aux
actions spécifiques en rapport avec le feu selon des critères définis.
‰ Intégrité (E) : La capacité d’un élément de séparation d’un bâtiment, lorsqu’il est exposé
au feu d’un seul côté, à empêcher le passage des flammes et des gaz chauds, empêchant
ainsi l’apparition de flammes sur le côté non exposé.
‰ Isolation (I) : La capacité d’un élément de séparation d’un bâtiment, lorsqu’il est exposé
au feu d’un seul côté, à limiter l’élévation de la température de la face non exposée à un
niveau spécifié.
Par exemple, l’énoncé “un élément de compartimentage qui devrait avoir un REI-60” signifie
que cet élément doit satisfaire la fonction porteuse (R), l’intégrité (E) et le critère d’isolation
(I) pour une durée de 60 minutes lorsque cet élément est exposé à la courbe standard de
température-temps.

3.2 Résistance au feu des éléments de compartimentage


La résistance de feu exigée des éléments d'un bâtiment, est fixée par les règlements nationaux
appropriés ; elle est habituellement exprimée en unités de temps, typiquement données en
intervalles de 30 minutes (30, 60, 90 minutes).

La performance de résistance au feu de chaque élément est le temps où il continue de


fonctionner alors qu'il est soumis aux conditions du feu normalisé, données par la courbe
normalisée de température-temps.

Les dalles de plancher sont bien appropriées pour fonctionner comme des éléments de
séparation, à condition qu’il n’y ait aucune ouverture dans un compartiment au-dessus ou au-
dessous. Elles ont habituellement une résistance au feu plus que suffisante. Les cloisons de
séparation internes exigent que l'isolation thermique empêche la propagation du feu. Définir
dans le détail les zones de jonction (entre les murs et les planchers) et les interfaces avec les
réseaux du bâtiment, exige une attention particulière pour assurer le critère d'intégrité.
Créé le vendredi 17 octobre 2008

Page 3
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

4. Systèmes de protection actifs


Des systèmes actifs de protection contre les incendies sont utilisés principalement afin de
sauver des vies, parce que c'est un fait connu que la majorité des accidents est due aux fumées
et aux moyens d’évacuation insatisfaisants. Mais de tels systèmes limiteront également
l'ampleur des dommages à un bâtiment en cas de feu.

Les Systèmes de Protection Actifs contre les incendies comportent la détection du feu, la
suppression du feu, la lutte contre le feu et les systèmes et équipements de communication
relatifs au feu. Ces systèmes peuvent être classés suivant leur fonction comme suit :

‰ Détection du feu : les détecteurs déclencheront l’activation automatique des alarmes et


des systèmes de protection actifs contre les incendies.
‰ Activation automatique de l’alarme et des systèmes de protection contre l’incendie, par
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

exemple : les sprinklers, l’aspiration et l’évacuation des fumées, les volets d’obturation
automatiques, les rideaux d’eau, etc.
‰ Déclaration au service incendie : il est important d’informer la brigade des sapeurs-
pompiers dès que possible, à propos de la détection d’un feu, pour garantir leur réponse
rapide.

4.1 Détection du feu


Un système de détection rend possible la transmission d'un signal, à partir de l'origine du feu,
à un centre de commande et aux occupants du bâtiment. La détection et la transmission
peuvent être activées automatiquement ou manuellement (par exemple par bouton poussoir).

Il est possible de détecter le feu par un certain nombre de moyens :

‰ Détection de la chaleur. Les détecteurs incluent les détecteurs de chaleur, pour


température imposée, comme sur les têtes des sprinklers qui opèrent de façon
individuelle.
‰ Détection de la fumée. Les détecteurs incluent les détecteurs de fumées à chambre
d’ionisation, à dispersion optique, à obscurcissement optique et à aspiration (ou
prélèvement).
‰ Détection de flammes. Les détecteurs incluent les détecteurs de flammes dans
l’ultraviolet et dans l’infrarouge.
‰ Détection par des personnes : par la vue, le toucher et l’ouïe.
Différentes méthodes de détection peuvent être combinées.

Des systèmes de détection de coïncidence peuvent être préconisés. Avec de tels systèmes,
l'activation de deux détecteurs ou plus est exigé avant que la véritable alarme ne soit
déclenchée, afin d'éviter les fausses alarmes. De tels systèmes peuvent dépendre de
Créé le vendredi 17 octobre 2008

l'activation de deux détecteurs semblables à différents endroits ou de deux types différents de


détecteurs au même endroit, avant que le signal soit confirmé.

La taille des issues de secours et/ou la surface du bâtiment sont les principaux paramètres qui
influencent les spécifications de ces systèmes.

Page 4
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

4.2 Activation de l'alarme et des systèmes de protection


contre les incendies
La conception, l'exécution, la commission et l'entretien des systèmes actifs, ainsi que leurs
matériaux, composants et équipements, devraient être conformes au règlement national des
systèmes de protection contre les incendies aussi bien qu’à n'importe quel autre règlement
spécifique applicable.

4.2.1 Les alarmes


Le système d'alarme est employé pour alerter les occupants d'un bâtiment d’une urgence telle
qu'un feu. Dans la plupart des cas, l'activation manuelle de l'alarme est à la disposition de tous
les occupants du bâtiment mais, parfois, l'activation est limitée à des zones spécifiques et à
des personnes responsables nommées.

Elle peut consister simplement en une sirène qui indique que les gens doivent quitter le
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

bâtiment. Ce peut être aussi une alarme vocale. Les alarmes vocales sont plus efficaces, elles
fournissent plus d'informations sur la situation de secours et améliorent l'évacuation.
L'information devrait être fournie rapidement mais aussi claire que possible, et recommande
une action immédiate.

La surface du bâtiment et/ou le nombre d'occupants sont les principaux paramètres qui
influencent les spécifications de ces systèmes.

4.2.2 Les sprinklers


Le système qui apporte la plus grande contribution à la résistance au feu de la structure et à la
protection de la propriété est le système d'aspersion automatique d'eau, en particulier un
système incorporant des têtes de sprinklers à réponse rapide.

La Figure 4.1 montre comment le système de sprinklers mène à une réduction de la chaleur
produite. Pour les applications de stockage, il est possible d’installer des systèmes spéciaux
de sprinklers à fort débit d'eau qui peuvent éteindre le feu (voir Figure 4.1(c)).

Les réseaux de sprinklers devraient généralement être conçus et installés d'après les conseils
donnés par des règlements nationaux pour l'installation de systèmes automatiques d'aspersion.

La surface du bâtiment, la taille des issues de secours, la charge d’incendie et le risque


d'incendie sont les principaux paramètres qui influencent les spécifications de ces systèmes.
Créé le vendredi 17 octobre 2008

Page 5
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

Légende : (a) Feu incontrôlé. (b) Feu contrôlé. (c) Extinction du feu par un système de sprinklers

Figure 4.1 Scénarios possibles où des sprinklers sont installés

4.2.3 Contrôle de la température et extraction des fumées


Ces systèmes peuvent être employés pour l'évacuation de la fumée et des gaz chauds dans
n'importe quel bâtiment ou construction technologique où la taille, la forme et la configuration
permettent leur utilisation efficace. L'utilisation de ces systèmes produit les avantages
suivants :

‰ Maintien des itinéraires d’évacuation exempts de fumées et de gaz chauds pour offrir le
plus de temps possible pour l’évacuation des personnes,
‰ Réduction de la température maximale des gaz par leur évacuation à l’extérieur du
bâtiment, réduisant aussi les actions thermiques sur la structure,
‰ Accès plus facile pour les sapeurs-pompiers, une fois que le feu s'est développé.

Les exemples typiques où de tels systèmes sont employés sont :

‰ Grands centres commerciaux avec un ou plusieurs niveaux (avec ou sans mail),


‰ Bâtiments industriels avec un ou plusieurs niveaux (avec ou sans mail) et entrepôts
protégés par un réseau automatique de sprinklers,
‰ Centres commerciaux avec mail et constructions similaires avec des utilisations diverses,
‰ Bâtiments de loisirs, tels que les centres sportifs, les cinémas multisalles, les théâtres, etc
Créé le vendredi 17 octobre 2008

‰ Parkings fermés,
‰ Tunnels et grandes galeries.

Page 6
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

Ces systèmes sont inadéquats pour des produits combustibles stockés sans sprinklers et sur
une grande hauteur. Leur utilisation n'est pas compatible avec les systèmes spéciaux
d'extinction par gaz.

Selon la situation du bâtiment et/ou sa typologie, la ventilation naturelle ou mécanique peut


être employée. La ventilation naturelle est généralement préférée et peut habituellement être
préconisée dans une nouvelle construction.

La ventilation mécanique peut être nécessaire lors d'une adaptation ultérieure ou d'un
reconditionnement d'un bâtiment existant.

5. Limitation de la propagation externe du feu


La plupart des règlements nationaux exigent que la façade et la toiture externes du bâtiment
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

aient une résistance au feu proportionnée afin d'empêcher le feu de se propager aux propriétés
adjacentes. Ces conditions dépendent habituellement de la proximité d'un bâtiment par rapport
à un bâtiment voisin. Dans certains cas, la propagation du feu par la façade aux planchers
supérieurs est également considérée.

5.1 Propagation du feu aux bâtiments adjacents par les


façades
Afin d'éviter la propagation horizontale du feu par les façades de deux bâtiments voisins les
approches suivantes peuvent être adoptées :

‰ Indiquez les distances minimales séparant les façades,


‰ Indiquez une résistance au feu minimale pour la construction de chaque façade,
‰ Indiquez une combinaison de distances de séparation et de résistance au feu.

5.2 Propagation du feu entre les planchers ou les


compartiments par la façade
Afin d'éviter la propagation verticale du feu par la façade d'un bâtiment entre les planchers ou
entre deux compartiments du feu, certains règlements nationaux indiquent une résistance au
feu pour la construction de la façade et/ou une distance verticale minimale entre les
différentes parties de la façade, par exemple les fenêtres conventionnelles, qui ne sont pas
conformes à la condition de résistance au feu.

6. Mise à disposition de moyens d’évacuation


L'évacuation sûre des occupants d'un bâtiment est normalement plus importante que la
limitation des dommages de la structure et de son contenu. Pour déterminer les besoins en
moyens d'évacuation, doivent être pris en considération : le nombre d'occupants du bâtiment,
Créé le vendredi 17 octobre 2008

leur mobilité, les sorties de secours et le temps nécessaire à l'évacuation.

Page 7
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

6.1 Dimensionnement des moyens d'évacuation


Les règlements nationaux fournissent des densités appropriées d'occupation par métier pour
déterminer le nombre de personnes et leur positionnement dans un bâtiment. Les densités par
métier changent avec la fonction du bâtiment.

Le nombre de sorties disponibles et la longueur de l'itinéraire d'évacuation sont deux


paramètres critiques qui doivent être considérés lors de la conception du chemin d'évacuation
que les occupants devront suivre pour sortir du bâtiment. La longueur de l'itinéraire
d'évacuation est généralement définie comme la distance de chaque endroit à l'intérieur du
bâtiment à un endroit sûr, situé à l'intérieur ou dehors. Le règlement national approprié peut
imposer des limites à la longueur maximale de l'itinéraire d'évacuation et au nombre minimal
de sorties dégagées disponibles pour les occupants du bâtiment.

Les éléments principaux qui affectent l'évacuation d'un bâtiment sont sa taille et les
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

dispositions des portes, des couloirs et des escaliers. Tous devraient avoir les dimensions
nécessaires pour l'écoulement estimé des personnes en cas d'une situation d'urgence.

Quand plus d'une porte (sortie) ou d’un escalier est disponible, il est courant de supposer
qu'ils ne seront pas tous accessibles lors d'une urgence d'évacuation.

Les règlements nationaux définissent souvent les débits présumés lors de la conception pour
le passage par des portes, le long des couloirs et vers le bas des escaliers etc.

7. Accès pour les sapeurs-pompiers


Indépendamment d'assurer la sûreté des occupants du bâtiment, le but principal des sapeurs-
pompiers est d'éteindre le feu ou, dans certains cas, d'empêcher sa croissance, en contenant le
feu dans un endroit déterminé, tout en assurant la sécurité des équipes de sauvetage. Pour tenir
ces objectifs, il est crucial de réduire au minimum le temps d'accès au bâtiment pour les
sapeurs-pompiers et de fournir un environnement bien établi qui permette le travail efficace
des sapeurs-pompiers.

7.1 Recommandations de conception pour l’accès au


bâtiment
Les sapeurs-pompiers doivent pouvoir conduire leurs véhicules à une distance raisonnable du
bâtiment. Suffisamment d'espace doit être fourni pour permettre aux véhicules d'être
manoeuvrés et actionnés. Une attention particulière doit donc être accordée aux paramètres,
ci-après, pour les voies d'accès et l'espace autour d'un bâtiment :

‰ Une largeur libre minimale,


‰ Une hauteur libre minimale,
‰ Alignement et courbure des voies d’accès,
Créé le vendredi 17 octobre 2008

‰ Adéquation du sol avec les équipements lourds (capacité de résistance suffisante).

Page 8
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

L'espace de manoeuvre devrait être exempt de mobiliers urbains, d'arbres ou de tout autre
obstacle.

Dans les blocs d'habitation, avec cours et places intérieures, l'accès à ces parties devrait
également être assuré aux véhicules de service des sapeurs-pompiers.

7.2 Equipements de bouches d’incendie


Pour combattre un feu, les bouches d'incendie, les conduites d'eau principales et les colonnes
sèches verticales doivent être disponibles. Les dispositions suivantes sont recommandées :

‰ Les bouches d'incendie devraient être placées dans des endroits facilement accessibles, en
dehors des espaces de circulation et de stationnement de véhicules et correctement
signalées.
‰ Le circuit hydraulique qui alimente les bouches d'incendie doit répondre aux exigences
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

des règlements nationaux en termes de temps minimal de mise en opération, de volume


d'eau et de pression.
‰ Les bâtiments de grande hauteur et les bâtiments avec de grandes surfaces couvertes
peuvent également exiger des systèmes fixes de distribution interne de l’eau pour la lutte
contre l’incendie, parfois appelés « colonnes sèches ».

8. Références
Généralités
Le document suivant fournit d'autres informations utiles:

‰ Fire Safe Multi-storey Buildings. Economics solutions in Steel. International Iron and
Steel Institute.

Règlements nationaux
Les exigences spécifiques changent de manière significative entre les pays. Celles-ci sont
définies dans des règlements nationaux, tels que ceux cités ci-après :

France
‰ Sécurité incendie – Recueil de textes officiels, analyses et commentaires – Guide pratique
de conception et de prévention, n°3-2003, Le Moniteur, France
‰ Journal officiel de la République Française – Installations classées pour la protection de
l’environnement, Loi n° 2005-1719, Décembre 2005, France

Espagne
‰ CTE (Spanish National Regulation) Código Técnico de la Edificación – Documento
Básico SI: Seguridad en caso de incendio
Créé le vendredi 17 octobre 2008

Suède
‰ Swedish building code, BBR. Boverkets byggregler, BFS 1993:57, Boverket, 2002

Page 9
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

Royaume Uni
‰ ODPM, The Building Regulations 2000, Approved Document B: Fire Safety, TSO, 2000
(amended 2002)
‰ Technical standards for compliance with the building standards, The Building Standards
(Scotland) 1990 (as amended 2001), TSO, 2001
‰ Department of Finance and Personnel (DFP, Northern Ireland), The Building Regulations
(NI) 2000, Technical Booklet E - Fire Safety, TSO, 2005
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel
Créé le vendredi 17 octobre 2008

Page 10
Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie


SS034a-FR-EU

Enregistrement de la qualité
TITRE DE LA RESSOURCE Phase avant-projet : Assurer la sécurité incendie

Référence(s)

DOCUMENT ORIGINAL

Nom Société Date

Créé par David Maeso Labein

Contenu technique vérifié par Jose A. Chica Labein

Contenu éditorial vérifié par

Contenu technique approuvé par les


partenaires :
Ce contenu est protégé par des droits d'auteur - tous droits réservés. L'usage de ce document est soumis aux termes et conditions du contrat de licence d'Access Steel

1) Royaume-Uni G W Owens SCI 30-08-2006

1. France A Bureau CTICM 30-08-2006

2. Suède B Uppfeldt SBI 30-08-2006

2) Allemagne C Müller RWTH 30-08-2006

1. Espagne J Chica Labein 30-08-2006

2. Luxembourg M Haller PARE 30-08-2006

Ressource approuvée par le G W Owens SCI 04-09-2006


Coordonnateur technique

TRANSLATED DOCUMENT

Traduction réalisée et vérifiée par : JP Grimault eTeams International 25-10-2006

Ressource traduite approuvée par : A Bureau CTICM 25-10-2006


Créé le vendredi 17 octobre 2008

Page 11

Centres d'intérêt liés