Vous êtes sur la page 1sur 16

RapportS financierS 2017-2018

Total des dépenses par priorité Montant % Montant %


2017 2018
Protéger les défenseurs des droits humains 1 019 016 11.5% 724 041 8.6%
Encourager un climat qui soit favorable à la 1 057 133 12.0% 1 483 900 17.7%
démocratie et aux libertés
Promoting women’s rights 208 494 2.4% 171 499 2.0%
Lutter contre la discrimination et les violence basées - 13 112 0.2%
sur l’orientation et l’identité sexuelle
Promouvoir les droits des migrants 99 912 1.1% 57 507 0.7%
Lutter contre l’impunité et protéger les populations 3 056 637 34.6% 2 523 002 30.1%
contre les crimes les plus graves
Promouvoir le respect des droits humains par les 370 674 4.2% 167 939 2.0%
acteurs économiques
Renforcer le réseau de la FIDH 1 050 928 11.9% 1 080 722 12.9%
Renforcer la mobilisation externe/SENSIBILISER 535 579 6.1% 573 688 6.8%
Dépenses logistiques 313 277 3.5% 241 558 2.9%
Collecte de fonds, comptabilité, administration et 1 121 152 12.7% 1 164 035 13.9%
dépenses en matière de ressources humaines
Autres dépenses - 188 003 2.2%

Total Expenses 8 832 803 100% 8 389 005 100%

Revenu 2017 % 2018 %

Cotisation et contribution des membres 153 271 1.7% 123 380 1.4%
Subventions et donations spécifiques 5 641 159 63.5% 5 459 447 63.0%
Subventions et donations non-affectées 2 598 874 29.3% 2 439 647 28.2%

Autres revenus 422 876 4.8% 456 563 5.3%


Revenus financier et extraordinaire 64 436 0.7% 181 622 2.1%

Revenu total 8 880 616 100% 8 660 659 100%


ETATS FINANCIERS

FEDERATION INTERNATIONALE DES LIGUES DES


DROITS DE L'HOMME

FIDH

Association régie par les dispositions de la loi du 1er juillet 1901

17, passage de la main d'or


75011 PARIS

Exercice clos le

31 décembre 2018
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

COMPTES SOCIAUX

2
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

ACTIF

Etat exprimé en euros


31/12/2018 Amort. 31/12/2018 31/12/2017
Brut Provisions Net Net

1. Actif immobilisé 1 385 339 1 267 292 118 047 111 130

Immobilisations incorporelles 153 344 133 946 19 398 26 404


Logiciels 153 344 133 946 19 398 26 404

Immobilisations corporelles 1 174 207 1 133 346 40 861 33 759


Terrain 94 518 94 518 - -
Construction 414 779 414 779 - -
Matériel 14 042 14 042 - -
Inst.Agencements 369 602 340 039 29 562 14 552
Matériel informatique 250 916 242 760 8 156 16 751
Mobilier de bureau 30 350 27 207 3 143 2 455

Immobilisations financières 57 788 - 57 788 50 968

2. Créances 12 033 209 50 085 11 983 125 10 452 312


Fournisseurs débiteurs 14 871 14 871 1 743
Subventions à recevoir 11 524 758 11 524 758 9 935 191
Cotisations à recevoir 149 949 50 085 99 864 70 809
Etat, Impôts et taxes, Personnel 62 304 62 304 36 538
Avances diverses 254 386 254 386 408 031
Autres créance 26 942 26 942 0

3. Disponibilités 1 606 823 - 1 606 823 2 892 233


Valeurs mobilières de placement 123 472 - 123 472 496 511
Banques 1 459 049 - 1 459 049 2 369 725
Caisse 24 302 - 24 302 25 997

4. Comptes de régularisations 202 574 - 202 574 71 688


Charges constatées d'avance 95 267 - 95 267 38 693
Ecarts de conversion actif 107 307 107 307 32 995

TOTAL DE L'ACTIF 15 227 945 1 317 377 13 910 569 13 527 363

3
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

PASSIF

Etat exprimé en euros

31/12/2018 31/12/2017

1. Fonds propres 1 933 074 1 661 420

Réserves 1 661 420 1 613 611


Résultat de la période 271 654 47 810

2. Fonds spéciaux - -

3. Provisions pour risques et charges 138 408 227 995

4. Dettes 1 077 641 866 008

Emprunts et concours bancaires 135 319 31 993


Dettes fournisseurs et comptes rattachés 190 116 166 169
Dettes fiscales et sociales 538 990 508 294
Créditeurs divers 213 216 159 552

5. Comptes de régularisation 10 761 445 10 771 940

Produits constatés d'avance 10 761 445 10 771 940


Ecarts de conversion passif

TOTAL DU PASSIF 13 910 569 13 527 363

4
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

COMPTE DE RÉSULTAT - PRODUITS

Etat exprimé en euros


2018 2017

1. Produits d'exploitation 8 279 370 8 660 095

Cotisations 58 467 58 465


Subventions & dons affectés 7 770 732 8 087 231
Dons & manifestations 64 913 94 806
Transfert de charges d'exploitation 355 254 419 593
Autres produits d'exploitation 30 003

2. Produits financiers 199 668 156 085

Différence de change 38 311


Autres intérêts et produits ass. 128 362 152 802
Reprise provision 32 995 3 283

3. Produits exceptionnels 181 622 64 436

Sur opérations de gestion 6 622 64 436


Reprise sur provisions 175 000

TOTAL DES PRODUITS 8 660 660 8 880 616

EMPLOI DES CONTRIBUTION VOLONTAIRES EN NATURE


Prestation en nature - 7 967
Mise à disposition gratuite de biens et services - -
TOTAL DES CONTRIBUTION VOLONTAIRES - 7 967

5
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

COMPTE DE RÉSULTAT - CHARGES

Etat exprimé en euros


2018 2017

1. Charges d'exploitation 8 087 879 8 527 603

Achats 138 084 208 810


Autres achats & charges externes 4 483 752 5 030 748
Impôts, taxes et versements assimilés 229 046 226 714
Salaires & traitements 2 305 214 2 157 633
Charges sociales 929 649 903 699
Autres charges d'exploitation -
Pertes sur créances 2 134

2. Dotations 100 316 90 506

Dotations aux amortissements 74 535 73 438


Dotations aux provisions 25 781 17 068

3. Charges financières 160 026 91 513

Intérêts & charges assimilées 22 826 33 160


Différence négative de change 29 893 25 359
Provisions 107 307 32 995

4. Charges exceptionnelles 40 785 123 184

Dotations aux provisions 120 000


Divers 40 785 3 184

TOTAL DES CHARGES 8 389 006 8 832 806

RÉSULTAT 271 654 47 810

EMPLOI DES CONTRIBUTION VOLONTAIRES EN NATURE


Prestation en nature - 7 967
Mise à disposition gratuite de biens et services - -
TOTAL DES CONTRIBUTION VOLONTAIRES - 7 967

6
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

ANNEXE AUX COMPTES ANNUELS

Les notes ou tableaux présentés ci-après font partie intégrante des comptes annuels de l’exercice
clos le 31 décembre 2018.

Le total du bilan s’élève à 13.910.569 euros. Le compte de résultat de l’exercice se traduit par un
bénéfice de 271.654 euros.

er
L’exercice a une durée de 12 mois, recouvrant la période du 1 janvier au 31 décembre 2018.

er
L’exercice précédent avait une durée identique, recouvrant la période du 1 janvier au 31 décembre
2017.

1. Faits caractéristiques de l’exercice

Néant

2. Principes, règles et méthodes comptables

2.1. Principes généraux

Les comptes annuels sont établis suivant les principes, normes et méthodes comptables définis par
le PCG conformément au règlement ANC 2014-03 du 5 juin 2014 du collège de l'Autorité des
Normes Comptables.

La présentation des résultats issus de la comptabilité, et les techniques d'informations se fondent sur
des principes comptables dont le respect du principe de prudence est un des éléments de la
sincérité des comptes et dont découlent l'évaluation des éléments du bilan et la détermination du
résultat de chaque exercice :

 continuité de l'exploitation
 indépendance des exercices
 permanence des méthodes comptables d'un exercice à l'autre
 principe de rattachement des charges et des produits par exercice.

Les principales règles et méthodes comptables retenues sont exposées au cours des différentes
notes qui suivent sur les comptes annuels, se rapportant chacune à un poste spécifique du bilan et
du compte de résultat. L’évaluation des éléments inscrits en comptabilité a été pratiquée par
référence à la méthode des coûts historiques.

Les états financiers sont présentés en euros.

7
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

2.2. Correction d’erreurs et comparabilité des exercices

Au cours des 2 exercices antérieurs, 2016 et 2017, la FIDH avait provisionné une somme totale de
175.000 euros en prévision du Congrès devant se tenir en 2019.

Il résulte de la règlementation comptable que ces sommes ont un caractère de réserves. Ainsi, il est
apparu nécessaire de régulariser les écritures antérieurement comptabilisées.

A titre de correction, une reprise de provision de 175.000 a été passée dans le compte de résultat de
l’exercice, augmentant en conséquence le résultat.

En l’absence de cette provision, les fonds propres et le poste de provision pour risques et charges
de l’association au titre des exercices concernés auraient été les suivants :

Bilans théoriques corrigés Bilans arrêtés


2018 2017 2016 2018 2017 2016
Réserves 1 836 420 1 688 610 1 465 083 Réserves 1 661 421 1 613 611 1 465 083
Résultat 96 654 147 810 223 527 Résultat 271 654 47 810 148 527
Fonds propres 1 933 074 1 836 420 1 688 610 Fonds propres 1 933 075 1 661 421 1 613 610

Provisions 138 408 52 995 3 283 Provisions 138 408 227 995 78 283

3. Notes sur le bilan

3.1. Actif immobilisé

Les immobilisations incorporelles et corporelles sont évaluées à leur coût d'acquisition qui comprend
le prix d’achat et les coûts directement attribuables nécessaires à leur mise en utilisation. Les
immobilisations acquises sur fonds propres font l’objet d’amortissements calculés sur le mode
linéaire en fonction de leur durée d’utilité estimée.

Par exception :
- les immobilisations situées au siège de la FIDH et dont l’achat est financé par les bailleurs
sont amorties en totalité l’année de leur acquisition ;
- les immobilisations situées sur les missions et dont l’achat est financé par les bailleurs sont
comptabilisées directement dans les comptes de charges des missions.

Les immobilisations financières sont évaluées à leur valeur nominale. Elles sont dépréciées par voie
de provision lorsque leur valeur actuelle est inférieure à leur valeur nominale.

8
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

Immobilisations brutes

Ouverture Augmentation Diminution Clôture


Immobilisations incorporelles 153.344 - - 153.344
Immobilisations corporelles 1.099.576 74.632 - 1.174.207
Immobilisations financières 50.968 8.750 1.929 57.788
TOTAL 1.303.887 83.801 3.244 1.385.339

Amortissements
Ouverture Augmentation Diminution Clôture
Immobilisations incorporelles 126.940 7.006 - 133.946
Immobilisations corporelles 1.065.817 67.530 - 1.133.346
Immobilisations financières - - - -
TOTAL 1.192.757 73.535 - 1.267.292

3.2. Créances et dettes

Elles sont évaluées à leur valeur nominale.

Une provision pour dépréciation des créances est, le cas échéant, constituée pour tenir compte des
difficultés de recouvrement.

Les créances et dettes en devises, hors subvention1, sont converties en euros sur la base du cours
moyen mensuel publié par l’UE. Les écarts éventuels à la clôture sont comptabilisés en écart de
conversion et les pertes latentes sont provisionnées.

Etat des créances


Montant brut A 1 an > 1 an
Cotisations Ligues et Affiliés 149.949 149.949 -
Subventions à recevoir 11.524.758 7.174.508 4.350.250
Autres actifs circulants & charges d'avance 453.770 453.770 -
TOTAL 12.128.477 7.778.227 4.325.250

A la clôture, les cotisations des Ligues et Affiliées font l’objet d’une provision pour dépréciation à
hauteur de 50.085 euros.

Etat des dettes


Total De 0 à 1 an De 1 à 5 ans > 5 ans
Etablissements de crédit 135.319 135.319 - -
Fournisseurs 190.116 190.116 - -
Dettes fiscales & sociales 538.990 538.990 - -
Autres dettes 213.216 213.216 - -
Produits constatés d'avance 10.761.445 6.144.865 4.616.580 -
TOTAL 11.839.086 7.222.506 4.616.580 -

1
cf. 3.7 Couverture de change

9
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

3.3. Provisions

Des provisions sont constituées lorsque, à la clôture de l’exercice, il existe une obligation de
l’association à l’égard d’un tiers dont il est probable ou certain qu’elle provoquera une sortie de
ressources au bénéfice de ce tiers, sans contrepartie au moins équivalente attendue de celui-ci.

L’estimation du montant des provisions correspond à la sortie de ressources qu’il est probable que
l’association devra supporter.

3.4. Dettes financières

La FIDH a souscrit auprès de HSBC :

- Le 29 octobre 2015, un emprunt d’un montant de 14.500 euros. Cet emprunt est rémunéré
au taux de 1,4% et amorti sur 5 ans.
- Le 13 mai 2014, un emprunt d’un montant de 35.000 euros. Cet emprunt est rémunéré au
taux de 2,5% et amorti sur 5 ans.

3.5. Valeurs mobilières de placement

Les valeurs mobilières de placement sont évaluées à leur coût d'acquisition. Pour les cessions, la
méthode retenue est celle du FIFO.

Les provisions pour dépréciation des valeurs mobilières sont déterminées en comparant la valeur
d'acquisition figurant à l'actif du bilan, avec le dernier prix de rachat connu.

A la clôture, elles sont quasi exclusivement composées d’un compte sur livret.

3.6. Comptes de régularisation :

Charges constatées d'avance


Les charges constatées d'avance comptabilisées en fin d'exercice s'élèvent à 95.267 euros contre
38.693 euros au 31 décembre 2017.

Produits constatés d'avance


Les produits constatés d'avance comptabilisés en fin d'exercice se sont élevés à 10.761.445 euros.
Ils correspondent à des subventions reçues ou à recevoir avant le 31 décembre 2018 et non encore
utilisées.

3.7 Couvertures de change :

La FIDH a recours à des couvertures de change concernant les principaux financements obtenus en
devises (USD, NOK, GBP et SEK).

Ces contrats de couvertures sont conclus par contrat de subvention et sont considérés
comptablement comme des couverture parfaite (date et montant). En conséquence, la créance en
devise est enregistrée au cours de couverture de la devise concernée et la FIDH ne constate pas
d’écart de change sur ces contrats.

10
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

4. Notes sur le compte de résultat

4.1 Subventions :

Les subventions regroupent l’ensemble des ressources issues de la recherche de fonds auprès
d'institutions publiques et privées.

La comptabilisation de ces produits dans le compte de résultat est faite en fonction de l’avancement
des projets subventionnés et conformément aux engagements contractuels des bailleurs (dates
d’éligibilité des dépenses, budget alloué, et nature des charges financées).

Le suivi de l’avancement est réalisé par le biais de la comptabilité analytique qui permet de connaître
précisément les dépenses et les engagements par projet, comparée au budget contractuel.

La méthode retenue par la FIDH se traduit dans la présentation des états financiers de l’Association
de la façon suivante :

- Au compte de résultat : les dépenses engagées pour les missions figurent en charges et se
reflètent à l’identique dans les produits ce qui aboutit à une absence d’impact sur le résultat
de l’exercice, puisqu’il s’agit de dépenses engagées sur les missions et qui sont financées
intégralement par les bailleurs de fonds. Les produits relatifs aux charges de fonctionnement
sont enregistrés en fonction des besoins de la FIDH sur l'exercice et en accord avec les
conditions de financement contractuelles.
- Au bilan : les subventions à recevoir des bailleurs fonds sont constatées en créances. Le
poste « produits constatés d’avance » au passif constate la quote-part des produits relatifs
aux missions non encore réalisées et aux produits futurs, conformément à la durée des
contrats.

4.2 Produit financier :

En 2018, la FIDH a perçu un produit de 128K€ de la SICAV « liberté et solidarité », contre 152K€ en
2017.

4.3 Prestations en nature :

En 2018, la FIDH n’a pas bénéficié de prestations en nature.

5. Autres informations

5.1. Effectifs

En 2018, l’effectif salarié de l’association s’est élevé à 46 (en équivalent temps plein), dont 4 CDD,
contre personnes contre 41 en 2017.

5.2. Rémunération

Au titre de rémunération et avantages de toutes nature, les organes de directions ont perçu une
rémunération de 11 400 € au titre de l’exercice.

11
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

5.3. Honoraires du Commissaire aux comptes

Le montant TTC des honoraires du Commissaire aux comptes en charges de l’exercice s’élève à
16K€ dont 3K€ au titre des services autres que la mission de certification des comptes.

5.4. Notion de résultat courant et exceptionnel

Les éléments des activités ordinaires, même exceptionnels par leur fréquence ou leur montant, sont
compris dans le résultat courant. Seuls les éléments ne se rapportant pas aux activités ordinaires de
l’association ont été comptabilisés en résultat exceptionnel.

5.5. Evénement postérieur à la clôture

Néant

6. Engagements et opérations non inscrites au bilan

6.1. Engagements relatifs aux indemnités de départ à la retraite

L’association ne provisionne pas dans ses comptes les indemnités de fin de carrière ou complément
de retraite de ses salariés. La charge correspondante est enregistrée durant l’exercice du paiement
effectif de l’indemnité.

Les droits acquis par l’ensemble du personnel en matière d’engagement au titre des indemnités de
départ à la retraite n’ont pas fait l’objet d’une évaluation ni d’une provision, le personnel de
l’association étant jeune et d’embauche récente.

6.2. Autres engagements donnés ou reçus

A l’exception des engagements de moyens donnés par la FIDH et reçus de la part de nos bailleurs
de fonds pour l’exécution et le financement de certains programmes ou missions faisant l’objet d’un
financement affecté particulier, la FIDH n’a donné, ni reçu aucun engagement : toutes les sommes
reçues dans le cadre de son activité le sont toujours sous forme d’inconditionnalité.

12
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

COMPTE D’EMPLOI DES RESSOURCES

Affectation des
em plois des Suivi des ressources
Ressources
EMPLOIS Em plois de N ressources collectées RESSOURCES collectées auprès du
collectées en N
auprès du public public utilisées en N
utilisées en N
Report des ressources collectées auprès du public non
affectées et non utilisées en début d'exercice 0
1 - Dépenses opérationnelles 4 982 590 1 - Ressources collectées auprès du public
2 - Frais de recherche de fonds 1.1 - Dons et legs collectées 64 913 64 913
2.1 - Frais d'appel à la générosité du public 7 035 7 035 1.2 - Autres produits liés à l'appel à la générosité du public 0 0
2.2 - Frais de recherche des autres fonds privés 0 0 2 - Autres fonds privés 1 081 976
2.3 - Charges liées à la recherche des subventions et autres
82 591 3 - Subventions et autres concours publics 6 747 223
concours publics
3 - Frais de fonctionnem ent 3 109 167 57 878 4 - Autres produits 558 553
I - Total des em plois de l'exercice inscrits en com pte de I - Total des ressources de l'exercice inscrites au com pte
8 181 383 8 452 665
résultat de résultat
II - Dotations aux am ortissem ents et provisions 207 623 II - Reprise des provisions 207 995
III - Report des ressources affectées non utilisées des
III - Engagem ents à réaliser sur ressources affectées 0
exercices antérieurs
IV - Variation des fonds dédiés collectés auprès du public 0

IV - Excédent de ressources de l'exercice 271 654 V - Insuffisance de ressources de l'exercice 0


V - TOTAL GENERAL 8 660 660 VI - TOTAL GENERAL 8 660 660
VI - Parts des acquisitions d'im m eubles brutes de
l'exercice financées par des ressources collectées 0
auprès du public
VII - Neutralisation des DAP aux im m obilisations
financées à com pter de la 1ère application du règlem ent 0
par les ressources collectées auprès du public

VIII - Total des em plois financés par les ressources VII - Total des em plois financés par les ressources
collectées auprès du public 64 913 collectéees auprès du public 64 913
Solde des ressources collectées auprès du public non
affectées et non utlisées en fin d'exercice 0

Notes annexes au compte d'emploi annuel des ressources

Le compte d'emploi annuel des ressources (CER), a été élaboré conformément aux dispositions du
règlement n°2008-12 du Comité de la Réglementation Comptable (CRC).

Le CER présente de manière analytique les ressources de l'entité selon leur destination (dépenses
opérationnelles, frais de recherches de fonds, frais de fonctionnement et autres charges). Le résultat
apparaissant au compte emploi des ressources est strictement identique à celui du bilan et du
compte de résultat.

Le compte d'emploi annuel des ressources est structuré de la façon suivante :

- Les colonnes 1 et 2 constituent un tableau globalisé en adéquation avec les produits et


charges du compte de résultat. Le total des débits et crédits du CER est égal au total des
débits et des crédits du compte de résultat.
- Les colonnes 3 et 4 du tableau ont pour objectif d'affecter la générosité du public par type
d'emploi et d'assurer le suivi de l'emploi des ressources issues de la générosité du public
collectées et non utilisées des campagnes antérieures.

1. Les dépenses opérationnelles

Elles correspondent aux dépenses engagées par la FIDH au cours de l’exercice dans la réalisation
de ses missions statutaires.

Principe d'affectation des dépenses opérationnelles

13
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

Ces dépenses comprennent les coûts directement affectables (imputés dès l'enregistrement
comptable de l'opération) et les coûts non directement affectables répartis selon des clés définies ci-
dessous.

Seule la charge réellement engagée est affectée au titre de ces dépenses.


Les provisions sont ainsi enregistrées dans la rubrique « dotations aux provisions » ou « reprises de
provisions » du compte annuel d'emploi des ressources, selon qu'elles soient constituées ou
reprises. Les dotations aux amortissements peuvent être des dépenses opérationnelles si la
définition décrite plus haut leur est applicable.

Seuls les frais financiers se rapportant directement aux dépenses opérationnelles et qui
disparaîtraient si les dépenses opérationnelles étaient arrêtées doivent être inscrits au titre des
missions sociales.

2. Autres coûts

Frais de recherche de fonds

Frais d'appel à la générosité du public


Ce poste comprend les frais d'appel aux dons (publipostage, emailing, ...), du traitement des dons,
des reçus fiscaux et le coût du personnel dédié. Cette rubrique inclut également une quote-part des
frais Internet et des frais de dépenses des services généraux du siège (répartis selon le principe
défini ci-dessous).

Frais de fonctionnement
Les frais de fonctionnement comprennent l’ensemble des autres coûts de la FIDH tels les coûts de
communication, l’informatique, l’administration, la comptabilité, la gestion, …

3. Définition des ressources collectées auprès du public

Les fonds issus de la générosité du public sont les dons de particuliers et d'entreprises (hors
conventions spécifique), ainsi que le produit des manifestations.

4. Définition des « Autres fonds privés »

Les autres fonds privés comprennent les subventions affectées ou non à des dépenses
opérationnelles issues d’entreprises et/ou d’organismes privés à but non lucratif.

5. Définition des « Subventions et autres concours publics »

Ce poste comprend les subventions versées par l'Union Européenne, les états, les collectivités
locales ainsi que les établissements publics (français ou étrangers).

14
FIDH Exercice clos le 31 décembre 2018

6. Définition des « Autres produits »

Les autres produits comprennent majoritairement :

- les produits financiers qui proviennent des éventuels écarts de change et de la SICAV
« Liberté et solidarité ».
- les produits exceptionnels

7. Emploi des ressources de la générosité du public

L'appel à don de la FIDH est fait pour l'ensemble de l'activité de l'association. Les dons ne sont pas
des fonds affectés, sauf indication contraire de la part du donateur.

Les ressources non affectées issues de la générosité publique financent les missions de la FIDH
après utilisation des subventions obtenues.

S'il s'avère que l'intégralité des ressources issues de la générosité du public ne peut être utilisée au
financement des missions, le solde financera les frais d'appel à la générosité du public puis les frais
de fonctionnement.

8. Financement des immobilisations

Les immobilisations sont prioritairement financées par les ressources autres que celle émanant de la
générosité du public. L'acquisition d'une immobilisation financée par un don ou une libéralité affectée
peut néanmoins se produire. En ce cas, le financement et les dotations aux amortissements
afférents apparaissent sur les lignes T5 et T5 bis du CER.

15