Vous êtes sur la page 1sur 2

2.

Transmission sur l'interface radio

L'interface radio constitue le support de transmission entre le réseau GSM et les terminaux
mobiles. Le GSM émet dans les bandes de fréquences 900 MHz et 1800 MHz, cette dernière
bande de fréquences communément appelée DCS (Digital Communication System) n'est
qu'une variante du GSM. La répartition des fréquences dans les deux bandes est décrite dans
le tableau suivant :

GSM 900 DCS 1800

Bandes de fréquences 890-915 (montant) 935-960 1710-1785 (montant) 1805-1880


(MHz) (descendant) (descendant)

Ecart duplex 45 MHz 95 MHz

Largeur de bande 2x25 MHz 2x75 MHz

Tableau 1. Chap1 : Répartition des fréquences du réseau GSM

Différentes méthodes d'accès sont utilisées sur ces fréquences. Il s'agit de la méthode d'accès
multiple en fréquence FDMA (Frequency Division Multiple Access) et la méthode d'accès
multiple en temps TDMA (Time Division Multiple Access). Le FDMA consiste en un partage
en de la bande de fréquences qui aboutit à 124 et 374 canaux fréquentiels respectivement dans
les bandes 900 MHz et 1800 MHz. Chaque canal ayant une largeur de 200 KHz, est à son tour
divisé en 8 Intervalles de Temps (IT) ou "Time Slot : c'est la technique TDMA. La trame
TDMA est constituée de huit (8) IT, un IT a une durée environ de 0,577 ms ce qui porte la
durée d'une trame TDMA à 4,615 ms. En définitif, on retiendra qu'un canal radio est identifié
à la fois par une fréquence et un IT. L'interface air étant accessible à tous, il est nécessaire de
protéger les informations qui y sont transmises, d'où la notion de chiffrement des
informations.

3. Mapping des canaux logiques sur l'interface radio

La vulnérabilité de l'interface radio fait d'elle le maillon le plus faible de toute la chaine de
transmission dans le réseau GSM. Pourtant, c'est sur cette interface que doivent être envoyées
toutes les informations indispensables qui permettront aux usagers de jouir correctement des
services offerts par le réseau. Pour essayer d'exploiter au mieux cette interface, des canaux
logiques ont été définies dont leurs diverses fonctions permettront de renforcer l'accès radio.
Le terme mapping de canal logique indique qu'en réalité, sur un canal physique (IT), l'on
inscrit des informations précises qui feront de lui un canal logique avec une fonction bien
déterminée. Le tableau suivant présente les différents canaux logiques ainsi que leurs
fonctions tels qu'ils ont été définis par la norme afin d'assurer les services GSM.

Vous aimerez peut-être aussi