Vous êtes sur la page 1sur 68

Ce document est mis gratuitement à disposition en ligne

sur le site internet de www.codeart.org.


Il est destiné à être diffusé et reproduit largement.

CODEART développe des projets visant à résoudre des


problèmes techniques récurrents dans les pays du Sud et
en lien direct avec la production et la transformation des
productions vivrières par les producteurs locaux eux-
mêmes et les artisans locaux qui offrent leur service aux
paysans.
CODEART complète son appui technique par l'offre de
toute information susceptible d'aider les partenaires
dans la maîtrise de technologies nécessaires au
développement du pays.

Les productions, plans et savoir-faire développés sont


mis à la disposition de l'ensemble des acteurs du secteur
du développement tant au Nord qu'au Sud.

Dans les cas justifiés, une version papier peut vous être
envoyée sur simple demande à info@codeart.org.
Si vous avez des questions, si vous constatez des
imperfections ou si vous avez des expériences similaires
à partager, nous vous remercions de nous contacter.

ATELIER DE FORMATION AU METIER DE SAVONNIER:


Classification : document Technique

Fiabilité : F1

Nom de l’auteur du document : LIBERT Jean

Date de conception : novembre 2012

Date de mise en ligne : Janvier 2013

Référence interne : AP24

1
ATELIER DE FORMATION AU METIER DE
SAVONNIER

CIBITOKE, REP DU BURUNDI


DU 14 OCTOBRE AU 4 NOVEMBRE 2012

Objectifs :
Favoriser l’émergence de petites structures savonnières à
dimension humaine, susceptibles de se pérenniser, et à
l’avenir devenir les chainons du petit tissu entrepreneurial,
qui fait tant défaut dans cette partie de l’Afrique de l’Est.

Résultats atteints :
- la mise à niveau du personnel des 2 savonneries
opérationnelles, en l’occurrence : la savonnerie CEPROTA
(Cibitoke, Burundi) et Safi (Bukavu, RDC)

- La formation des 2 savonnières de la savonnerie Site de


Katuze (en instance d’implantation)

- la vulgarisation d’une large gamme de


savon de qualité au rapport/qualité prix,
par rapport au pouvoir
LIBERT Jean d’achat de
l’ensemble des couches de population de la
Novembre 2012
Province de Cibitoke
Avec l’appui de la DGD

- Une méthodologie adaptée en matière de


valorisation des déchets
Atelier de formation de coupe
au métier de savonnier
2012

- la vulgarisation de petits équipements 2


adaptés à la production de savon, par des
mini-savonneries et savonnerie de moyenne
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

3
TABLE DES MATIERES

1. ORDRE CHRONOLOGIQUE DU DEROULEMENT DE LA MISSION ...................... 5


2. JUSTIFICATION DE L’ATELIER DE FORMATION .................................................. 26
3. BUT ET OBJECTIFS....................................................................................................... 27
4. DESCRIPTIFS DES STRUCTURES BENEFICIAIRES................................................ 27
4.1. L’huilerie – Savonnerie Safi (Bukavu RDC) ............................................................ 27
4.2. La Mini-Savonnerie du Site Katuze, Kabare ............................................................. 28
4.3. La Section Savonnerie CEPROTA ............................................................................ 29
5. POTENTIALITES OLEAGINEUSES EXPLOITABLES A PROXIMITE DES 3
DIFFERENTS SITES SAVONNIERS .................................................................................... 31
5.1. Approvisionnement de la savonnerie CEPROTA, CIBITOKE................................. 31
5.2. Approvisionnement de la savonnerie SAFI, BUKAVU, RDC ................................. 32
5.3. Approvisionnement de la savonnerie de Kabare ....................................................... 32
6. METHODOLOGIE DE PRODUCTION DU SAVON ................................................... 33
6.1. Conditionnement de l’huile avant utilisation............................................................. 33
6.2. Préparation de la lessive ............................................................................................ 34
6.3. Pesée de ou des huiles ............................................................................................... 34
6.4. Production de savon................................................................................................... 35
6.4.1. Assemblage des moules ..................................................................................... 35
6.4.2. Chauffage de l’huile ou des huiles ..................................................................... 36
6.4.3. Mixage de l’huile avec la lessive (soude + eau)................................................ 36
6.4.4. Remplissage des moules..................................................................................... 37
6.4.5. Démoulage du savon .......................................................................................... 37
6.4.6. Découpe et stockage des blocs et barres de savons démoulés en diverses
variétés de savons. ............................................................................................................ 37
7. EQUIPEMENTS ADAPTES ET EQUIPEMENTS UTILISES DURANT LA
FORMATION .......................................................................................................................... 38
7.1. Les équipements et les réalités de CEPROTA ......................................................... 40
8. DEGRE DE MAITRISE DES PARTICIPANTS............................................................. 41
9. LES DIFFERENTES RECETTES ................................................................................... 42
9.1. Recette 1 .................................................................................................................... 42
9.2. Recette 2 .................................................................................................................... 43
9.3. Recette 3 .................................................................................................................... 44
9.4. Recette 4 .................................................................................................................... 45
9.5. Recette 5 .................................................................................................................... 46
10. LES DIFFERENTS SAVON PRODUITS DURANT LA FORMATION ................... 47
11. LISTE DES PRESENCES DES PARTICIPANTS ...................................................... 48
12. SPECIMEN D’ETIQUETTES ...................................................................................... 51
13. LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE
SAVON SAVONNERIE CEPROTA ...................................................................................... 53
14. RAPPORT PLUS-VALUES DES DIFFERENTS SAVONS PRODUITS DURANT
L’ATELIER DE FORMATION .............................................................................................. 65
15. BILAN DE L’ATELIER DE FORMATION ................................................................ 66
16. RECOMMANDATIONS .............................................................................................. 67
17. LISTE EQUIPEMENTS POUR PETITES ET MOYENNES SAVONNERIES ......... 68

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

4
1. ORDRE CHRONOLOGIQUE DU DEROULEMENT DE LA MISSION

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

14.10.12. Vielsalm/Liège Guillemins/Bruxelles Aéroport

Bruxelles/Bujumbura SN Airlines

15.10.12. Inscription Ambabel Bujumbura

Achat huile et soude caustique (Bujumbura)

Bujumbura/Cibitoke

15.10.12. Prise de contact avec les participants Explicitation des activités, définition horaire et calendrier de l’atelier de
formation. Préparation de la lessive pour production 1ère coulée de savon
(16.10.12)

15.10.12. Prise de contact avec le Gouvernorat Le Gouverneur absent, EM/JL présentent leurs civilités et préviennent de leur
séjour à Cibitoke

Mr Havyarimana Dismas En visite d’inspection dans la Province, le Dr Gl, s’enquiert de l’objet de la


mission, après explicitation, il confirme son intérêt et signale qu’il est disposé
Dr Général de l’Industrie à nous donner toutes informations susceptibles de faciliter le travail de la
Ministère du Commerce, Industrie, Poste, Tourisme mission, il s’engage à nous fournir les statistiques relatives au savon :
importations burundaises

5
Tél : 79194433 22249805

delmashavyarimana@yahoo.fr

15.10.12. Préparation soude caustique lot 001

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

16.10.2012 Atelier de formation

- Rédaction listing des participants

- Blanchissage de l’huile de palme

- assemblage du coupe savon (LR/JL)

- pesée et chauffage des huiles lot 1

- production savon Coulée lot 001

- Préparation soude caustique lot 4

16.10.12 Commande d’éléments en bois pour bâti râpe à RL/JL

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

6
savon

Mr Barakamfitme Prosper Entretien sur les réalités agricoles de la Province, le Directeur confirme
l’existence d’un certain potentiel Elaéicole existant, ainsi que celui de
Directeur Provincial de l’Agriculture Jatropha curcas, sous différentes formes de cultures : Palmeraies, haies. En
Tél 7770013 ce qui concerne les palmiers à huile, ses services vont compiler les données
sous forme de cadastre, afin de pouvoir cerner la
barapros@yahoo.fr
Potentialité actuelle.

17.10.12. Atelier de formation Le présent module de formation, pour des raisons pratiques, s’effectue à
partir de 2 schémas distincts :
- démoulage lot 001
- formation à la production d’une large gamme de savon
- réassemblage moule 20kg
- maintien de la production de savon ordinaire
- découpe savon lot 001 avec matériel Ceprota
Ce qui nécessite de scinder les participants en deux groupes lors des deux
- blanchiment huile de palme formes activités lorsque celles-ci sont simultanées.
- pesée des huiles lot 004

- mixage savon lot 004 Coulée lot 2, 3, 4


- remplissage moule

- préparation soude caustique lot 005

- impossible de trouver les éléments pour l’assemblage de la râpe :

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

7
- déplacement de Romain Landry à Bujumbura tube en acier à Cibitoke. Il est à noter que le marché local, tant en

biens de consommation, qu’en outils et matières, est particulièrement

restreint.

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

18.10.12. Atelier de formation Difficulté de démouler le lot 4, le savon colle aux parois, Le résultat n’est pas
aussi significatif qu’avec les moules PVC. Pour les prochaines coulées, l’on
- démoulage lot 004 tapissera les parois longitudinales d’un film plastique.
- découpe lot 004

- réassemblage moule 20kg

- pesée et chauffage huile palmiste lot 005

- mixage lot 005

- remplissage moule Coulée lot 005


- production savon

- préparation soude caustique coulée lot 006

- LR/JL travaux pour assemblage de la râpe et

coupe savon

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

8
19.10.12. LR/JL réalisation du carter râpe à savon, et coupe Le bâti et le carter de la râpe terminés, râpe en état de marche, en attente
savon de savon de base, dont la dureté permettrait la production de savon en
poudre.

En ce qui concerne le coupe savon, les fils ont tendance à glisser hors des
serres fils, lorsque l’on exerce la pression de coupe. Recherche d’une autre
solution, avec serres câbles de vélo, dans les jours à venir.

Atelier de formation

- démoulage lot 005

- découpe lot 005

- réassemblage moule 20kg

- pesée et chauffage huiles lot 006

- remplissage moule Coulée 6

- production savon

- découpe des 2, 3, (CEPROTA)

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

9
Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

20.10.12. Atelier de formation

- démoulage lot 006

- découpe lot 006

-préparation soude caustique lot 008

20.10.12. JL Collecte d’informations réalités, potentialités, prix savon sur le marché de


Cibitoke

21.10.12. JL Encodage des données relatives à gestion de l’atelier, rapport de mission

22.10.12. Atelier de formation

- réassemblage moule 20kg

- pesée et chauffage huiles lot 008

- mixage lot 008

- remplissage moule Coulée 8

- préparation soude caustique lots 10 et 11

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

10
- familiarisation des stagiaires avec documents

gestion savonnerie

22.10.12. EN/JL Visite d’une huilerie traditionnelle huile de palme à Rugombo : équipements
du type batteur Burundi, production +/- 50 litres/ inintéressant pour synergie
avec CEPROTA.

22.10.12. EN/JL Visite d’une huilerie mécanisée huile palmiste à Rugombo. Initiative US Aid,
cette presse est presqu’identique à la presse Landry, moteur de 30cv.
L’opérateur absent lors de la visite, reprise de contact futur pour vérifier
potentialité.

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

23.10.12. Atelier de formation Les stagiaires commencent peu à peu à comprendre la nécessité de
l’organisation du travail, ainsi que la nécessité d’automatisme d’équipe.
- démoulage lot 008

- assemblage du moule 20kg et moules ronds


3 stagiaires sur 7, sont à même de reproduire les diverses actions relatives à
- pesée des ingrédients lot 10 la production de savon, telles que précitées ci-contre
- chauffage de l’huile

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

11
- mixage Coulée 10

- moulage lot 10

- pesée des ingrédients lot 11

- chauffage de l’huile

- mixage Coulée 11

- moulage lot 11

- Préparation soude caustique lots 12 et 13 Proportion du mélange 10kg de savon/40litres d’eau, chauffage du mélange
jusqu’au fondu complet, essai concluant, attende de 24 heures pour vérifier
- essai de transformation des déchets des état de gélification
coulées CEPROTA

23.10.12. Mr Gourgue Henri Echange de point de vue sur les potentialités agricoles, informations sur
l’objectif de l’Atelier de Formation
Assistant Technique

Projet d’appui au Développement Agricole de la


province de Cibitoke, CTB Burundi

23.10.12. Monsieur le Gouverneur de la Province de Cibitoke Entretien sur les objectifs de la mission et sur les attendus post-mission

24.10.12. Atelier de Formation

- démoulage lot 010

- vérification du degré de saponification dans

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

12
moules ronds : savon rond

- assemblage moule 20kg et moules ronds

- pesée ingrédients lot 012

- chauffage lot 012

- mixage lot 012

- remplissage des moules

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

24.10.12. Atelier de formation suite

- moulage lot 012

- préparation soude caustique lot 14

- familiarisation à la production de gel de Savon liquide, légèrement parfumé à l’HE de citronnelle, conditionnement de
20 litres en bidon de 5 litres + 20litres non parfumé bidon de 5 litres
Savon multi-utilisation : vaisselle, sol, W.C.

- découpe des savons ronds lot 011


15/50
- Préparation de gel de savon à partir des

déchets des coulées CEPROTA (65kg)

24.10.12. Commercialisation de savon type hôtel et gel 40 savons format hôtel et 1,500litre savon liquide parfumé multi-utilisation à

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

13
l’hôtel Nzima Royal Hôtel Cibitoke

25.10.12. Atelier de Formation

- démoulage lot 012

- assemblage moules Ronds

- pesée ingrédients lot 013

- chauffage lot 013

- mixage lot 013

- moulage lot 013 Coulée 13

- pesée ingrédients lot 014

- chauffage lot 014

- mixage lot 014

- moulage lot 014 Coulée 14

- découpe lot 10

- préparation soude caustique lot 15

- familiarisation à la production de gel de Savon gel ordinaire : proportion 15kg savon/50litres d’eau, le tout chauffé
jusqu’au fondu du savon.
Savon

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

14
Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

26.10.12. - démoulage lot 13

- démoulage lot 14

- réassemblage moule 20kg et moules ronds

- découpe lot 12 et 14

- pesée ingrédients lot 015

- chauffage lot 015

- mixage lot 015

- moulage lot 015

- préparation soude caustique lot 16

- vente de savon 1kg de savon de toilette + 1,500 litre savon liquide à l’Infirmier chef de
l’hôpital de Cibitoke, usage hôpital

1kg de savon de toilette à un revendeur

Les ventes de savons produits durant le stage, ne pouvait s’organiser

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

15
qu’après un certain délai de cure (minimum 10, préférable 19 Jours)

La qualité du savon produit durant l’atelier de formation commence à


produire son effet sur la clientèle

Ajout de sable à la formule 15/50, 7kg de 15/50 pour 5 kg de sable.

Mixage, la pâte est consistante, laisser reposer et vérifier la réaction


- mise au point recette pâte à récurer/savon

Atelier
Romain a apporté quelques petites modifications avec les moyens du bord

RL/ coupe savon

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

16
26.10.12. Micheline, groupe Kabare Pour sa toilette à Bukavu, Micheline utilise assez souvent du gel douche
(8US$).

JL inclus à la formation la formule gel douche, réalisée à partir des déchets


de coupe de savon de toilette parfumé. Résultat : une meilleure qualité de
gel douche, que celui qu’elle utilise habituellement. Et ce pour 1 prix 4 fois
inférieur au prix du produit

27.10.12. - Démoulage Lot 015 Le savon semble plus difficile à démouler de tuyaux plastiques de couleur
blanche, que du PVC gris (Belgique, Togo)

Amélioration de la qualité du savon ordinaire, élargissement de la gamme de


- constat des améliorations apportées par l’ savon, éradication du désordre existant au niveau de la savonnerie,
atelier de formation responsabilisation des ressources humaines, respect des règles d’organisation
du travail

Conditionnement en pot plastique 1kg, après 3 heures de temps, et sous


l’effet de la montée de la température, la pâte à tendance à se liquéfier.
Formule à revoir le 29.10.12, avec ajout correctif de poids du savon pour
- conditionnement de la pâte à récurer
atteindre formule 20/50

27.10.12 Atelier de formation Habituellement le samedi matin est dévolu aux travaux communautaires
(Salongo) nous évitons au maximum d’avoir des activités qui peuvent être

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

17
contestées

27.10.12. JL Encodage des données, rédaction rapport

Initiation de Romain au petit programme Word dessin

28.10.12. JL Encodage des données, calcul prix de revient du savon, rédaction rapport

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

29.19.12. Association Twumvikane La visite de cette petite association est intéressante à plus d’un titre.
Composition 10 membres : 9 femmes et 1 homme. Activée en 2000 par les
Rikora Amasabuni femmes, avec pour objectif la production de savon ordinaire, l’association a
Muri Mparambo I été rejointe en 2009 par un membre masculin, qui semble lui avoir donné un
peu plus de capacité en associant une huilerie de palme à la savonnerie
Commune de Rukombo existante. La presse est du Type presse Landry Romain ; A savoir que la mise
à disponibilité du matériel d’huilerie à été financée par l’USAID : Presse,
Province de Cibitoke
mélangeur, 2 moules, 1 table de coupe. L’approvisionnement en amandes
palmistes s’effectue en partie, à partir de l’achat d’amandes aux villageoises
des environs, pour autre partie à l’huilerie industrielle de Rumongé au prix de
0,426 US$/kg. Le taux d’extraction d’huile est de 400 litres pour +/- 1 tonne
d’amandes. Le tourteau est commercialisé à 250 FBU/kg. En temps normal
l’huilerie produit +/500kg d’huile semaine, ce qui permet à la savonnerie de
produire entre 6 à 700kg de savon. Néanmoins, comme la presse connait les
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

18
mêmes usures que celle de Landry, l’association doit envoyer la vis dans un
atelier de Bujumbura pour effectuer la recharge de matière. Ce qui
occasionne des ruptures de production.

Concernant la qualité de savon, l’élément féminin qui semble, le mieux,


maitriser la structure, donne les infos sur la recette :

- 115kg d’huile palmiste

- 25kg de soude

- 75kg d’eau

- colorant bleu

La recette est encore nettement plus disproportionnée que celle de Safi et


Ceprota, puisque le ratio Soude caustique/huile palmiste est de 217gr/kg
huile palmiste au lieu de 176gr/kg huile palmiste. Ce qui n’est pas sans
danger pour les utilisateurs.

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

29.10.12. Atelier de formation

- réassemblage des moules

- pesée ingrédients lot 016

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

19
- chauffage lot 016

- mixage lot 016

- moulage lot 016, moule 20kg

- reconditionnement de savon gel pour pâte à 15 + 5 = 20/50

récurer

- Ajustement des ingrédients gel douche

- remise des documents relatifs au travail du Après-midi réservé aux travaux théoriques, révision des documents pour test
du 30.10.2012 : sujet, connaissances des recettes 1 et 2
savonnier : recette, liste consommations

journalières

Les tests semblent porter leurs fruits, la vente par paquet de 12 savon de
- Mise en vente du lot 001 toilette, ne semble pas poser de problème ni de quantité, ni de prix

30.10.12. Atelier de formation (Am)

- démoulage lot 16

- réassemblage des moules

- pesée ingrédients lot 018

- chauffage lot 018

- mixage lot 018

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

20
- moulage lot 018, moule 20kg

- Participation des stagiaires à la coulée lot 019 Le lot 019 est constitué des ingrédients suivant : 142kg de huile palmiste +
Lessive. La lessive contient 25kg de soude/62,500 litres d’eau. Le mixage est
CEPROTA effectué au mélangeur, la coulée est moulée au niveau de 2 grands moules
en acier

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

30.10.12. Atelier de formation (suite) (Am)

- préparation de la lessive lot 020 & 21

- équilibrage de la production gel type Le gel type 15/50 n’atteignant pas la fermeté requise pour la production de
pâte à récurer et savon d’atelier, un ajout de 5kg de déchets de coupe
15/50 (gel produit à partir des déchets) en (savon palmiste) a été effectué le 29.10.12. Le tout a été refondu, ensuite
gel type 20/50 : ajout de 5kg de savon refroidi, pour être baratté à partir du mélangeur CEPROTA. Le dernier essai
donne une pâte nettement plus homogène. Reste à voir son comportement
dans les jours suivants.

Test oraux sur la connaissance des stagiaires : recette 1 & 2.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

21
Pour des raisons de bonne compréhension, l’examinateur est Romain Landry

- tests oraux pour les stagiaires (Pm)

31.10.12. Atelier de formation (Am)

- démoulage lot 17

- démoulage lot 18

- réassemblage des moules

- pesée ingrédients lot 020

- chauffage lot 020

- mixage lot 020

- moulage lot 020, moules ronds

- pesée ingrédients lot 021 Utilisation coupe savon type Codéart, essai plus que concluant

- chauffage lot 021

- mixage lot 021

- moulage lot 021, moule 20kg

- préparation de la lessive lot 22 & 24

- démoulage de lot 019 (Ceprota)

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

22
- découpe du lot 016

Test oraux sur la maîtrise des stagiaires : recette 3 & 4.

- Tests oraux pour les participants (Pm) examinateur Romain Landry

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

01.11.12. Atelier de formation (Am) Le gel type 20/50 (transformation des déchets savon palmiste) n’atteint pas
encore la fermeté requise pour la production de pâte à récurer et savon
- démoulage lot 020 d’atelier. Bonne tenue le matin, mais ramollissement lors des températures
- démoulage lot 021 hautes de la journée. Ajout de 5kg de déchets de coupe (savon palmiste) le
01.11.12, pour en faire un 25/50. Fondre le 20/50 + l’ajout de 5kg déchets
- réassemblage des moules par chauffage à feu vif, refroidissement et contrôle.

- pesée ingrédients lot 022

- chauffage lot 022 Les essais de transformation des déchets de savon de toilette (Huile
palmiste/huile de palme) en gel toilette, sont concluants au rapport 1kg de
- mixage lot 022
déchets/3 litres d’eau. La recette est donc déterminée de la manière
- moulage lot 022, moules ronds suivante :

A/ - 10kg de déchets savon de toilette/ 30kg d’eau

-Participation des stagiaires à la coulée 023 B/ - 20kg de déchets savon de toilette/ 60kg d’eau

(Ceprota) Faire bouillir l’eau, y ajouter les déchets, brasser énergiquement, laisser
refroidir à 35/40°, embouteiller, ou conditionner en flacon à gel.
- découpe et emballage du solde savon lot 019

(Ceprota)
Utilisation coupe savon type Codéart découpe lot 018

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

23
- découpe des lots 017 & 018

Test oraux sur la maîtrise des stagiaires : recette 3 & 4.

examinateur Romain Landry

- Tests oraux pour les participants (Pm)

Date Activités, Interlocuteur, Groupe Objet et divers

02.11.12. Atelier de formation

- démoulage lot 022

- emballage matériel

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

24
02.11.12. Repli JL/équipe Bukavu sur Bujumbura transport des équipements et savon pour transfert vars Bukavu. La râpe à
savon reste momentanément à Cibitoke (1 mois), pour la tester lorsque le
savon palmiste sera assez dur, ensuite récupération par Landry Romain

Bilan Atelier de Formation RL/JL

Rapport des tests des examens oraux, cotation des participants RL

Rédaction rapport de mission JL

03.11.12. Départ Equipe Bukavu

03.11.12. Burundi AISBL Entretien sur des stratégies de développement en milieu rural.

Délégation de 4 personnes Deux des participants, rentrés depuis peu de Belgique, désirent installer une
mini-huilerie/savonnerie sur fonds propres, dans le Sud du pays. Demande de
documentation technique sur les équipements.

03.11.12. JL Rédaction rapport mission

04.11.12. JL Rédaction rapport mission, départ Bujumbura

05.11.12. JL Arrivée en Belgique

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

25
2. JUSTIFICATION DE L’ATELIER DE FORMATION

L’organisation de L’Atelier de Formation au métier de savonnier se justifie pour


diverses raisons, dans le cas présent, pour ce qui concerne : les savonneries artisanales
SAFI (RDC) et CEPROTA (Burundi), qui ne produisent que du savon ordinaire à faible
valeur ajoutée, l’objectif est d’augmenter leur savoir-faire respectif, afin qu’elles
puissent activer une gamme élargie de savon, exemple : savon de toilette, pâte à
récurer les marmites, savon en poudre, savon d’atelier, savon hôtelier, gel douche, leur
permettant de générer des plus-values significatives. En ce qui concerne la mini-
savonnerie Site de Katuze (RDC) l’objectif est d’acquérir la maîtrise de la production
de savon nécessaire à l’activation d’une petite infrastructure savonnière tant sur le point
faisabilité, que pérennité.

Au point de vue purement technologique, il faut souligner que les 2 premières


savonneries précitées, actives depuis plusieurs années produisent uniquement du savon
d’une qualité plus qu’ordinaire. Voire même du savon dont les proportions huile/lessive,
sont quelques peu erronées.

Dans les 2 cas, les savonniers pratiquent une formule disproportionnée huile/lessive à
savoir 167gr et 167,7gr de soude caustique/1kg d’huile palmiste, lorsque la norme est
de 176gr/kg.

Un autre aspect négatif est la propension à vouloir intégrer des colorants de manière à
moirer les savons, soit disant pour respecter le souhait des consommateurs. Et ce, en
dépit de ce que ces colorants, interfèrent négativement sur le pouvoir moussant naturel
des huiles mise en œuvre. Et que, l’utilisation de ce colorant induit un surcoût du prix
de revient du savon, de par son coût/kg trois fois supérieur au prix de revient du kg de
savon produit. Un ensemble de facteurs dépréciatifs, tant en terme qualitatif, qu’en
terme de valeur commerciale. Dans les 2 cas, force est de constater que les deux
opérateurs faute de savoir-faire suffisant, produisent un savon ordinaire de mauvaise
qualité à partir de matière première d’excellente qualité

En matière de développement, la mise à niveau des savonneries CEPROTA et SAFI,


ainsi que le démarrage de la mini-savonnerie Site de Katuze, selon le schéma adéquat,
devraient induire des effets positifs dans divers domaines :

- augmentation de la demande de matières premières locales par le biais d’utilisation


de diverses huiles végétales
- création d’emplois à divers niveau
- disponibiliser de produits locaux concurrentiels vis-à-vis des produits importés

D’autres aspects, et non des moindres sont aussi à prendre en considération, il s’agit
des retombées socio-économiques, générées par l’émergence de petites infrastructures
rurales ou péri-urbaines, s’inscrivant en tant qu’embryon du petit tissu entrepreneurial

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

26
qui fait tellement défaut dans cette région d’Afrique. Région toujours en quête de
stabilité, qui en raison des conflits répétitifs, accuse un retard en matière de
développement, de vide économique, de pénurie d’emploi, de paupérisation des
populations.

3. BUT ET OBJECTIFS

Le but de l’organisation du présent atelier de formation au métier de savonnier est de


favoriser, l’émergence de petites structures savonnières à dimension humaine,
susceptibles de se pérenniser, et à l’avenir devenir les chainons du petit tissu
entrepreneurial, qui fait tant défaut dans cette partie de l’Afrique de l’Est.

En ce qui concerne le lieu pour réaliser l’atelier de formation, c’est tout à fait
circonstanciel que Cibitoke ait été choisi en lieu et place de Bukavu. La décision de
l’organiser à Cibitoke vient du fait que la localisation initiale est, et reste trop proche de
la zone conflictuelle actuelle de l’Est de la RDC.

Cette décision est d’autant plus judicieuse que le Centre de Promotion de Technique
Adaptée (CEPROTA), dispose de locaux adéquats, et de quelques équipements de
savonnerie, activité qu’elle pratique sporadiquement.

Cette solution permettait, dès lors de dispenser la formation à trois groupes distincts, à
savoir :
- Huilerie savonnerie Safi, Bukavu, RDC
- Huilerie site de Katuze, Kabare, RDC
- Savonnerie CEPROTA, Cibitoke, Burundi
En associant Congolais et Burundais, une fois n’est pas coutume

4. DESCRIPTIFS DES STRUCTURES BENEFICIAIRES


4.1. L’huilerie – Savonnerie Safi (Bukavu RDC)
L’huilerie-Savonnerie Safi, est une structure de type artisanal, fondée en 1998, Par Mr
Landry Romain, Polytechnicien de formation. Elle produit uniquement du savon de
qualité ordinaire, généralement commercialisé sous forme de pain de savon, utilisé sans
distinction pour la toilette et la lessive. L’objectif de la savonnerie est de pouvoir élargir
sa gamme en produisant du savon de toilette d’une qualité équivalente au savon
importé, ainsi que du savon en poudre, et d’autres types de savon à usage familial et
professionnel. Il faut noter que depuis 2011, Mr Landry Romain collabore avec Codéart,
pour le perfectionnement d’équipements appropriés pour l’extraction d’huile palmiste.

Dans le cadre du présent atelier de formation, il participe en collaboration avec le


Volontaire Bénévole de Codéart : à l’étude et au conditionnement de plusieurs petits
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

27
équipements adaptés : moules à savon, coupe savon, râpe pour production de savon en
poudre, malaxeur, clarificateur d’huile, estampilleuse à savon. Et ce, tout en se
familiarisant à la production de différents types de savon, telle qu’elle est organisée au
niveau de l’atelier de formation. L’analyse de la rentabilité de la structure Safi, réalisée
par l’actuel volontaire Codéart, lors d’un précédent passage sur site, confirmait que la
section savonnerie, pour ainsi dire, similaire à la savonnerie CEPROTA, n’était viable
que grâce à son association avec l’huilerie, du fait que cette dernière produisait la
matière première (huile palmiste) nettement en dessous du prix pratiqué pour ce type
d’huile au niveau du marché local.

C’est d’ailleurs cette analyse, qui a orienté Mr Landry Romain à rechercher l’adéquation
qui lui permettrait d’augmenter le ratio revenus de son entreprise. Conscient que cette
adéquation passe par la production de différents savons élaborés. D’autant plus, que la
présence de savons élaborés provenant de l’importation sur le marché de Bukavu et de
sa sous-région le laisse supposer. Comme le laisse supposer, l’intérêt de ses clients
habituels, lorsqu’il leur a été permis de consommer 2 différents types de savons,
élaborés conjointement avec le volontaire lors de son passage à Bukavu.

4.2. La Mini-Savonnerie du Site Katuze, Kabare


Est une petite structure en phase d’implantation. L’initiative émane de Mme Josée
Bashengezi, Belge d’origine Congolaise, très engagée dans des actions de
développement communautaire en faveur la communauté urbaine de Kabare.

L’implantation de la mini-savonnerie, a été mûrement réfléchie, elle se veut : favoriser


et couvrir les besoins en savon de Kabare et des localités limitrophes, à partir de la
transformation de la potentialité matières oléagineuses existantes transformables en
savon, à savoir : huile de palme, huile palmiste et autres.

L’activation de la mini-savonnerie, devrait générer des revenus substantiels et de


l’emploi aux différents niveaux d’activités : valorisation des produits agricoles,
savonnerie, commercialisation. L’analyse et le contexte, offre toutes les garanties sur la
viabilité et la pérennité de l’initiative.

En ce qui concerne la mini-savonnerie, la capacité démarrage est fixée à 100kg de


savon/jour, en partie savon de toilette, et savon en poudre, deux types de savon,
laissant sous-entendre une plus-value de +/- 1US$/kg, tout frais d’exploitation déduits.
Qui sur la base d’une production d’un minimum de 1.000kg/savon/mois/ générerait +/-
1.000$/mois. A souligner qu’une telle initiative est réalisable au départ d’un budget de
+/- 7.000$ hors immobilier, et frais de formation

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

28
4.3. La Section Savonnerie CEPROTA
En ce qui concerne le Centre de Promotion des Techniques Adaptées, en l’occurrence
CEPROTA. Celui-ci a été fondé en 2007 par un collectif d’associations de Cibitoke,
bénéficiant de l’assistance de l’ONUB, une agence du système des Nations Unies, qui
avait pour mission la réintégration des combattants rentrant au pays et remis à la vie
civile. D’avis d’Expert, l’initiative ne manquait point de fondement, n’empêche que
l’initiative était on ne peut plus risquée, ne serait-ce qu’en raison du contexte socio-
économique. Etat de fait, qui a largement contribué à l’abandon de la majeure partie
des activités, ne laissant subsister que
l’activité savonnière initialisée en 2008. Encore
que cette dernière, vu le caractère plus
qu’artisanal et sa gamme de savon restreinte
au seul savon ordinaire, peut difficilement
dégager des ressources financières
susceptibles d’assurer le fonctionnement de la
structure, l’exemple suivant est très significatif
en la matière :

Lot Date de Ingrédients Poids/kg Prix Prix Poids Poids Poids Prix de Prix Valeur Marge
la coulée kg/FBU global brut Savon déchets revient/Kg de commerciale bénéficiaire
savon FBU coulée savon vente Lot 002 FBU/
Kg Kg 1 coulée
savon
002 17.10.12. Huile 120 1.600 192.000
Palmiste
Soude 20 2.000 40.000
caustique
Eau 62,500 200
Préparation 6.000
colorant :
Colorant 0,125 6.000 750
Huile 5 1.600 8.000
palmiste
Soude 0,875 2.000 1.750
caustique
Main- 12.000
d’œuvre
32 1.000 32.000
173 1540 266.420
Total 208,500 260.700 205 173 1.271 298.420 37.720

Une marge bénéficiaire pour ainsi dire nulle : 37.720 = +/- 14%
260.700

Qui quand bien même, si la savonnerie CEPROTA, maintenait une cadence d’une
coulée/jour/25 jours/mois, ne générerait qu’une marge bénéficiaire hors immobilier de
1.098.875 FBU/mois, (+/- 569 Euros/mois) Une estimation très proche de la réalité.
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

29
Bien que dans la réalité, si l’on tient compte de la moindre valeur des déchets de coupe
et les croûtes de coulée, la marge bénéficiaire est nettement moindre :

Date Coulée Type de produit Poids/kg Prix/kg Total FBU Prix de revient Marge
FBU coulée bénéficiaire
17.10.12. 002 Pain de savon 172 1.540 261.800

Déchets 32 800 24.000

Total 204 285.800 254.700 31.100

La première mesure à appliquer pour améliorer, tant soit peu, la rentabilité est donc
d’abandonner l’introduction du colorant dans le savon, une pratique tout à fait
superflue, voire négative, même si les coûts du colorant sont moins de 2.000 FBU par
coulée il n’en reste pas moins qu’il faut tenir compte du coût du travail de la
transformation et de la moindre valeur que le savon de base. En second lieu, respecter
le ratio soude caustique/kg huile palmiste, ce qui n’est pas le cas, pour l’exemple
production du tableau précédent, à savoir : 167gr soude caustique/kg d’huile palmiste,
en lieu et place de 176gr de soude caustique/kg d’huile palmiste norme internationale.

Ces 2 effets contribueraient à une sensible diminution du prix, qui sans être
miraculeuse, n’en est pas moins salvatrice en matière de rentabilité, exemple :

Lot Date Ingrédients Poids/kg Prix Prix global Poids Prix de Prix de Marge Marge
kg/FBU FBU brut revient/Kg vente bénéficiaire bénéficiaire FBU/
coulée Kg FBU/kg 1 coulée savon
Kg
007 20.10.12 Huile Palmiste 142 1.600 227.200
Soude caustique 25 2.000 50.000
Eau 62,500 200 227,400 x 270
Main-d’œuvre 12.000
Total 229,500 289.400 227,400 +/- 1.270 1.540 270 61.398

Pour une marge bénéficiaire quelque peu améliorée 61.398 = +/- 21%
289.400

Vu sous cet angle, et en maintenant le prix de vente inchangé, dans les même
conditions énoncées pour l’exemple précédent, c’est-à-dire 1 coulée/jour/25jours/ mois,
la marge bénéficiaire mensuelle hors mobilier s’élèverait à :
- 61.398 x 25 = 1.534.950, +/- 795 Euros.

Un montant qui bien que sensiblement amélioré, laisse quand même peu de marge
pour le renforcement de la structure actuelle.

En ce qui concerne les 2 savonneries actuellement actives : CEPROTA & SAFI, force est
de reconnaître que les plus-values dégagées, sont particulièrement restreintes, les
coûts de production est de +/- 0,86 US$/kg, Prix de revient, si l’on fait abstraction du
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

30
volume de déchets de coupe et des croûtes superficielles. Lorsque l’on tient compte
des 33kg de déchets par rapport au 227kg100 de la coulée, et de la moindre valeur de
ces déchets, la fourchette prix de revient se situe certainement entre 0,92/0,96US$/kg

Coulée Type de produit Poids/kg Prix de Prix de vente Balance prix de Équivalant US$
revient estimatif Kg/FBU vente/prix de
coulée pain de savon revient en FBU
20.10.12. 007 Pain de savon 194 289.900 298.760
Ordinaire

Déchets 33 33.000

Total 331.760 41.860 30

5. POTENTIALITES OLEAGINEUSES EXPLOITABLES A PROXIMITE DES 3


DIFFERENTS SITES SAVONNIERS
Les 3 sites ne devrait connaître aucuns problèmes majeurs pour s’approvisionner en
huile palmiste et huile de palme, la culture du palmier à huile et l’extraction des huile
font partie intégrante des activités agricoles de la zone géographique, tant au niveau
des petites huileries artisanales mécanisées, qu’au niveau de communautés villageoises
où l’extraction traditionnelle est pratiquée. Bien que le prix actuel des huile de palme et
d’huile palmiste, soit nettement supérieur au prix du marché mondial. A Cibitoke l’huile
de palme se négocie à /- 1,1 US$/kg, l’huile palmiste à 1,2 US$/kg. L’explication se
situe à plusieurs niveaux :

- potentialité Elaéicole vieillissante et non renouvelée


- offre en dessous de la demande
- absence d’équipements adaptés à l’extraction, faible taux d’extraction par rapport
Au taux d’huile extractable
- Tendance à organiser la pénurie, à des fins spéculatives

5.1. Approvisionnement de la savonnerie CEPROTA, CIBITOKE

Depuis son activation (2008) jusqu’à ce jour, la savonnerie CEPROTA s’approvisionne


auprès de fournisseurs à Bujumbura, au niveau desquels elle achète la seule huile
palmiste pour la production de savon ordinaire.

Le 15.10.12, en raison de l’élargissement de la gamme de savon : savon de toilette,


savon en poudre, autres savon, elle a procédé à l’achat d’huile palmiste et huile de
palme, au niveau de 2 fournisseurs différents situés à Bujumbura.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

31
Il faut souligner que jusqu’ici, la possibilité de trouver de la matière première dans les
environs de Cibitoke, voire, d’endroits plus proches n’a jamais été envisagée. Et ce,
malgré l’existence visible de palmeraies de moyenne superficie, d’ilots villageois de
palmiers à huile, et certainement d’équipements d’extraction. D’avis d’expert, il est
impératif de procéder à une identification des potentialités d’approvisionnement
existantes au plus près de Cibitoke, ne serait-ce que pour limiter les dépenses en
transport.

5.2. Approvisionnement de la savonnerie SAFI, BUKAVU, RDC

La savonnerie Safi qui produit de gros contingents de savon ordinaire, depuis 1998 ,
dispose de sa propre unité d’extraction d’huile palmiste qu’elle alimente à partir des
amandes palmistes provenant de plusieurs sources d’approvisionnement. Concernant
l’approvisionnement en huile de palme, la Savonnerie Safi devra s’approvisionner au
niveau du réseau de producteurs, ce qui ne devrait point poser problème, du fait qu’il
ne semble exister aucun déficit en huile de palme dans la région. En ce qui la concerne,
il serait judicieux que l’opérateur, en l’occurrence : Mr Landry Romain, très actif dans la
construction d’équipements d’extraction, envisage d’implanter une huilerie d’huile de
palme là où une potentialité de palmiers à huile le permet, précisément : dans la sous-
région de Bukavu.

5.3. Approvisionnement de la savonnerie de Kabare

Pour ce qui concerne la mini-savonnerie de Kabare, en période, de phase


d’implantation, dont l’opérationnalité est prévue pour Janvier 2013, l’estimation du
volume de production durant la période de démarrage ne dépassera pas les 100kg de
savon/jour. Ce qui laisse supposer un approvisionnement possible à partir des
extractions traditionnelles dans les communautés villageoises de la plaine de la Ruzizi,
en contrebas des escarpements qui conduisent à Uvira. Et ce, tant en huile de palme
qu’en huile palmiste. S’il existait un quelconque problème d’approvisionnement en huile
palmiste, celui-ci reste possible au niveau de l’huilerie Safi à Bukavu, ce qui lèverait
l’éventuel problème. C’est d’autant plus plausible, qu’il existe déjà une synergie entre
ces 2 entités

En matière d’approvisionnement en huiles, d’autres réalités sont visibles : oléagineux


cultivés et oléagineux spontanés, plusieurs espèces peuvent accroitre les disponibilités
en huile, il s’agit des oléagineux suivants :

- coton
- Jatropha Curcas
- ricin
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

32
Néanmoins, les contacts avec les personnes susceptibles d’organiser la cueillette sont
plus que laborieux, même si 2 des trois espèces (Jatropha et Ricin), pourrissent
littéralement au sol, faute d’utilisation.

6. METHODOLOGIE DE PRODUCTION DU SAVON

Produire du savon, qu’importe la méthode de production : à chaud ou à froid, est


particulièrement simple, puisqu’il s’agit simplement de provoquer une réaction entre 2
produits, dans le cas du présent atelier de formation, la méthode retenue est la
saponification à froid, bien que l’huile soit légèrement chauffée à environ 50°. Les
matières premières utilisées sont :

- Huile palmiste + lessive (soude caustique + eau)


- Huile palmiste + huile de palme + lessive (soude caustique +eau)

La production du savon se déroule en plusieurs phases, à savoir :

6.1. Conditionnement de l’huile avant utilisation

Les huiles utilisées lors de l’Atelier de Formation sont issues d’extraction de divers types
En ce qui concerne l’huile palmiste, elle
provient de l’activité de petites unités
mécanisées, elle est très souvent filtrée
sommairement, à l’aide d’un tissu, pour enlever
les particules accompagnant l’huile lors du
passage par la cage à barreaux. Le volume et le
calibre de la charge en particules est en rapport
avec l’espacement des barreaux. L’huile
palmiste ne présentant qu’un faible taux
d’Iodine, peut être utilisée à l’état d’huile
vierge, sans grand risque de C’est un peu
différent pour l’huile de Palme, qui provient souvent d’extraction diverses :
traditionnelle à partir des tambours malaxeurs ou de l’huilerie de Rumongé, qui comme
toute huilerie industrielle, vend les huiles à fort taux d’acidité, impropres à la
consommation humaine pour en faire une huile à vocation savon. L’huile de palme,
contrairement à l’huile palmiste, peut difficilement être utilisée comme huile vierge pour
les raisons suivantes :
- forte teneur en carotène qui lui donne la teinte (rouge) qui la caractérise
avec toutes les autres huiles
- un taux d’Iodine la rendant sujette au rancissement
- un taux d’eau anormalement inadmissible dans l’huile, du fait qu’elle n’est
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

33
pas clarifiée

C’est pourquoi, en ce qui concerne chaque huile, il y a lieu de procéder à des opérations
visant à lui donner une qualité conforme. Pour ce faire l’huile sera en premier lieu
clarifiée, ensuite blanchie et en partie désodorisée. Deux actions possibles au départ
d’un clarificateur. Dans le cas présent, ces opérations ont été effectuées avec les
moyens du bord, demi-fût métallique de 200litres

6.2. Préparation de la lessive

Elle se fait 24heures avant la production proprement dite du savon, et consiste à peser
le ratio de soude caustique, ensuite de le verser dans un récipient contenant le volume,
d’eau en rapport à ce ratio, voir recettes. En ce qui concerne
les deux types de production de savon de base précités, le
rapport est de 1kg de soude caustique/2kg500 d’eau.
Attention : toujours verser la soude caustique dans l’eau, ne
jamais verser l’eau sur la soude caustique, ce qui a pour effet
de provoquer des projections à caractère corrosif qui entraîne
de graves risques de brulures de la
peau et de graves conséquences
pour les yeux. Il est donc
recommandé de travailler avec des
équipements de protection, et de
ne pas procéder au mélange dans
un local fermé, de préférence opérer le mélange dans un
endroit aéré, voire simplement à l’extérieur, ceci pour éviter
les émanations relatives au contact des 2 ingrédients.
Eviter : d’utiliser des matériaux qui se corrodent par l’effet
de la soude caustique, exemple : l’aluminium. De préférence
utiliser des matières plastiques, tant pour le récipient, que
pour l’outil permettant de mélanger la soude caustique à
l’eau et la lessive à l’huile. Une fois la dissolution de la soude caustique dans l’eau,
laissez refroidir dans un endroit peu accessible, une fois refroidi, transvaser la lessive
dans des bidons en plastique disposant de fermeture. De préférence identifier les
bidons en les marquant visiblement. Pour la suite, éviter d’utiliser les bidons et
accessoires, comme récipients et équipements à d’autres fins que la production de
lessive. Bien secouer les bidons avant utilisation, afin que la lessive soit bien homogène,
avant de l’inclure à l’huile.

6.3. Pesée de ou des huiles

La pesée de l’huile est conditionnée par la quantité de savon que l’on veut produire par
coulée, voici 1 des exemples vulgarisé durant l’atelier de formation.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

34
RECETTE SAVON DE BASE POUR :

- PAIN DE SAVON LESSIVE


- SAVON EN POUDRE
- SAVON LIQUIDE
- SAVON A RECURER LES MARMITES
- SAVON DE GARAGE ET ATELIER

La pesée de l’huile doit-être précise, donc nécessité de


disposer d’une balance à petite graduation, d’une
capacité minimale de 20kg (balance chinoise) couramment commercialisée dans la
région.

6.4. Production de savon

Passé le stade du pesage de ou des huiles, l’on active les différentes phases relatives à
la saponification, production proprement dite du savon :

- assemblage des moules à savon


- Chauffage de l’huile (+/- 50 degrés centigrades)
- mélange de l’huile et lessive (1er stade de saponification)
- introduction du parfum, pour les savons de toilette
- déversement de la coulée en moules (2ème stade de saponification)
- démoulage
- découpe du savon
- stockage du savon

6.4.1. Assemblage des moules

Dans le cas présent, il s’agit


de moules adaptés, conçus
pour faciliter le travail du
savonnier qui s’active
uniquement manuellement
leur dimensionnement est
particulièrement recherché
pour diminuer au minimum les déchets de démoulage et
de coupe. Il s’agit d’équipements standardisés
développés par Codéart. Pour éviter l’adhérence du
savon au moule, l’on effectue un léger huilage des
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

35
tuyaux pour les moules ronds. Pour le moule parallélogramme 20kg, les parois sont
tapissées d’un très fin film de plastique : type film cuisine ou emballage valise.

6.4.2. Chauffage de l’huile ou des huiles

Le chauffage de ou des huiles : recette 1 ou 2, s’effectue dans une bassine d’un volume
minimal du volume à chauffer. Durant l’atelier de formation, le chauffage a été effectué
à partir d’un demi-fût de 200litres, utilisé couramment dans les activités de CEPROTA.
Une fois à température, l’huile est versée dans un seau en plastique. Attention : lorsque
l’on chauffe une quantité d’huile constituée de plusieurs huiles, exemple : huile de
palme, huile palmiste, il faut veiller à mélanger correctement les huiles, avant de verser
la lessive dans l’huile.

6.4.3. Mixage de l’huile avec la lessive (soude + eau)

Attention : La lessive est versée lentement dans l’huile


et non l’inverse. Le
tout est brassé à
l’aide d’une grande
cuillère en bois, ou
d’un tuyau en
plastique de
diamètre 50mm, le
mélange se fait en
tournant dans le
sens des aiguilles
d’une montre. Eviter de changer de sens de rotation, au
risque de perturber la saponification, qui affecterait la
qualité du savon : avec pour résultat un savon de type
granuleux. La durée de mixage est estimée à +/- 30
minutes pour la recette 1, 50 minutes pour la recette 2. Les durées, ici précisées
peuvent s’échelonner sur un plus long laps de temps, et ce, en fonction de la qualité de
l’huile, de la température et de l’hygrométrie, au moment du mixage. Après une
certaine durée le mélange commence à devenir onctueux, ce qui se traduit par
l’apparition de ce que les savonniers appellent la trace, celle-ci se vérifie, lorsqu’au
soulèvement de l’outil de mixage, les coulées de matière, reste en surface de la masse
brassée. C’est le moment, de verser la coulée dans les moules.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

36
6.4.4. Remplissage des moules

Cette opération consiste à verser la coulée dans les


moules et de la répartir uniformément dans ces derniers.
Dès l’opération terminée, couvrir totalement les moules,
afin que le savon
refroidisse le plus
lentement possible :
processus de
saponification, c’est-à-
dire : le passage de
l’état liquide au stade solide. A ce stade le savon a
atteint un degré de durcissement permettant de le
démouler. Ce stade de durcissement est atteint sur
quelques heures, néanmoins le savon moulé en moule type Codéart (capacité
20kg/coulée) ne peut être démoulé que le lendemain de la phase moulage.

6.4.5. Démoulage du savon

Dans le cadre de l’atelier de formation, l’on a observé une


certaine adhérence du savon aux parois du moule 20kg, l’on y
remédie : par la pose d’un fin film plastique sur les dites parois.
Concernant les moules ronds (batterie de moules 1kg x 21) Il
faut huiler l’intérieur des moules avant moulage, la brosse type
W.C et bien adaptée pour le faire. En cas d’adhérence et
difficultés de démoulage des moules ronds, chauffer
légèrement les moules soit au soleil, soit dans l’eau chaude.
Eviter l’eau trop chaude, pas plus de 50°, ce qui permet de
manipuler facilement les moules. Eviter aussi de mettre la
totalité des moules dans l’eau chaude, procéder par 2 à trois
moules, répéter l’opération autant de fois que nécessaire.

6.4.6. Découpe et stockage des blocs et barres de savons démoulés


en diverses variétés de savons.
Une fois les blocs ou barres de savon démoulés,
procéder au pesage de la coulée, ensuite encoder les
chiffres sur la fiche (calcul des consommations
journalières) Vérifier si la dureté est suffisamment
forte pour procéder au découpage, c’est souvent le
cas pour le savon de la recette 2 (uniquement huile
palmiste). Parfois plusieurs jours pour la recette 1
savon de toilette (mélange huile de palme/huile
palmiste) Si les blocs savon type 20kg, sont assez
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

37
fermes dès le démoulage, inutile de les stocker en étagère, l’on opère la découpe aux
différentes dimensions, exemple :

- pain de savon de ménage : 65mmx65mmx20mm


- Savon en poudre, dimension de l’orifice du carter de la râpe à savon.
En ce qui concerne les blocs recette 1,

Effectuer une première découpe des


blocs 20kg deux jours après la date de
coulée, c’est-à-dire : le lendemain du
démoulage. La découpe doit être
effectuée pour obtenir des barres de la

dimension suivante : 65mmx65mmx 50cm


de long, longueur correspondant à la
longueur du moule. Une fois les barres
découpées, les stocker sur étagères dans un endroit fermé, mais suffisamment aéré.
Ainsi qu’à l’abri de la lumière, jusqu’à ce qu’il atteigne une dureté suffisante pour les
débiter dans les meilleurs conditions : dimensions pain de savon familial et autres.

Après la découpe définitive les pains de


savons obtenus, sont entreposés dans les
bacs à savon (bacs empilables modèle
Codéart) Ensuite ils sont stockés durant le
temps de cure estimé à 19 jours après
coulée. Après la cure ils peuvent être
commercialisés. Concernant l’emballage des
savons, évitez d’emballer les pains de savon
avant la fin de la cure, le contraire diminue
la qualité du savon.

7. EQUIPEMENTS ADAPTES ET EQUIPEMENTS UTILISES DURANT LA


FORMATION

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

38
Les équipements utilisés durant l’Atelier de
formation au métier de savonnier sont de des
équipements adaptés aux petites et moyennes
savonneries, développés par Codéart. La technologie
est adaptée pour permettre de les réaliser
localement, et de
les vulgariser là
où ils sont
nécessaires. Les
équipements mis
à disposition par
Codéart dans le
cadre de l’Atelier
de formation,
sont des
prototypes mis au point pour répondre aux besoins
des partenaires des activités de Codéart : huile et
savon, il s’agit de : d’un Moule d’une capacité de
20kg. Ce type de moule dont les mesures sont
standardisées, afin de diminuer au maximum les
déchets, permettent de conditionner des
savonnettes de toilette de dimensions suivantes 65mmx65mmx20mm d’un poids de
90gr, fin de cure de savon (19 jours). Autre moules, les Moules ronds, pour savon de
90gr :

Facile à assembler, facile à démonter sans aucun outil, c’est le moule par excellence,
pour les femmes savonnières, du fait qu’ils. N’exigent aucune pénibilité insupportable.
Fabriqué à partir de PVC, ils résistent mieux que tout autres matériaux durant les
contacts phases aqueuse/saponification rigide. Ce type de moule permet de réaliser des
savons ronds coulés verticalement, ces savons ont la particularité d’être plus
homogènes que les savons provenant des boudineuses. Deux autres prototypes
d’équipements accompagnent les moules, à savoir : 1 coupe savon et 1 râpe pour la
production de savon en poudre. Le type de coupe savon élaboré par Codéart est un
petit équipement permettant la découpe de barres
de savon carrée ou ronde. Sa particularité est de
découper 11 à 12 savons en une seule opération.
Modèle du genre en la matière, il offre une coupe
franche, particulièrement lisse, d’une épaisseur
identique. Un avantage indéniable, si l’on projette
d’estampiller les savons. La râpe pour la
production de savon en poudre est dérivée
d’un prototype de râpe à manioc. Des tests
effectués début octobre en Atelier Codéart en
Hombourg, Belgique, à partir de savon basique : pure palmiste, furent hautement
indicatifs, tant en matière de volume de production qu’en granulométrie du savon en
poudre. En ce qui concerne l’Atelier de Cibitoke, les essais ne peuvent être effectués
Atelier de formation au métier de savonnier
2012

39
avant le 15.11.2012, voire avant fin Novembre. Et
ce, en raison que le savon basique n’a pas encore
atteint son point maximal : cure de 19 jours + 1 à
2 semaines. Le prototype actuellement à Cibitoke,
a été assemblé localement avec des pièces
détachées principales en provenance de Codéart.
Le châssis et le carter ont été réalisé localement.

7.1. Les équipements et les réalités de CEPROTA

Les équipements dont la savonnerie Ceprota dispose, sont tout à fait classiques des
petites savonneries Au Burundi et en République démocratique du Congo, à savoir :

- un malaxeur
- 2 moules en acier d’une capacité de +/- 200kg, fortement déformé, par la pratique
du démoulage à la masse
- de plusieurs contenants, pour préparation de soude caustique et autres
- de quelques fûts d’acier de 200litres
- +/- 10 bidons en plastiques, volume 20litres
- 1 table de découpe,
- quelques tables en bois
- une petite étagère en bois

Un tout assez hétéroclite, fortement obsolète et peu fonctionnel pour une savonnerie,
activée il y plus de 4 ans. Equipements qui, toutefois, s’il était géré rationnellement
permettrait la production de +/- 400kg/de savon ordinaire/pur huile palmiste/jour. Une
capacité qui est loin d’être égalée, du fait que la savonnerie Ceprota ne dispose pas
d’une réserve d’huile suffisante, c’est-à-dire : égale à 6 jours de production. Qu’elle ne
dispose d’aucuns équipements de stockage, ni d’assez d’équipements pour transporter
l’huile, du lieu d’approvisionnement (Bujumbura) jusqu’à la savonnerie (seulement 2
futs de 200 litres). Deux causes à effets qui provoquent des ruptures de stock
fréquents. En plus, de ce manque d’équipements, le cash-flow fait cruellement défaut.
Cette situation n’est pas récente, elle perdure depuis très longtemps, voire même
depuis le démarrage de l’activité savonnière (2008). Etat de fait, qui nuit fortement à la
rentabilité de la savonnerie. Déjà qu’elle est très handicapée en matière du ratio
particulièrement faible des plus-values : rapport prix de revient/prix de vente du savon
ordinaire produit à son niveau.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

40
8. DEGRE DE MAITRISE DES PARTICIPANTS

Dans toutes initiatives de formation en cours d’emploi, une partie des participants
progressent plus rapidement que d’autres, s’appropriant sur quelques jours les
mécanismes et les automatismes, que d’autres ne peuvent qu’acquérir que sur plusieurs
semaines. Le résultat final, s’il confirme la règle, n’en est pas plus négatif qu’en autres
circonstances. Au terme, du présent Atelier de Formation, les participants qui n’avait
jamais, ni de près, ni de loin, approchés une savonnerie, sont en mesure de participer
aux activités d’une savonnerie. Certains d’entre eux, ont la capacité d’agir seul, à partir
des recettes établies, et de le faire sans risque d’erreur. D’autres mettront un peu plus
de temps pour atteindre ce stade, et ce, tant pour le groupe CEPROTA que pour le
groupe Site Katuze. Pour ceux qui maîtrise moins, Fin de formation, ils continueront à
bénéficier de l’appui de 2 savonniers d’expérience en l’occurrence : Romain et Etienne,
qui quand bien même s’ils ne produisaient jusqu’ici que du savon ordinaire, à partir
d’une recette obsolète, sont actuellement à même de reproduire les 2 recettes de savon
de base, et 6 autres recettes dérivées des savons de base et des déchets de coupe.

- savon ordinaire amélioré


- savon de toilette

- savon de toilette portion hôtel

- savon en poudre

- savon liquide à usages multiples : vaisselle, sanitaire, sols

- pâte à récurer

- savon atelier/garage

- gel douche

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

41
9. LES DIFFERENTES RECETTES

Ce n’est pas moins de 5 recettes dont disposent aujourd’hui les trois savonneries dont
les stagiaires ont participé à L’atelier de formation de Cibitoke.

9.1. Recette 1

RECETTE 1
SAVON DE TOILETTE

1kg de soude caustique 2kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

3kg de soude caustique 4kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

5kg de soude caustique 10kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

12,500kg de soude caustique 25kg de soude caustique

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

42
Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

9.2. Recette 2

RECETTE 2
SAVON ORDINAIRE/SAVON EN POUDRE

1kg de soude caustique 2kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

3kg de soude caustique 4kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

5kg de soude caustique 10kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

12,500kg de soude caustique 25kg de soude caustique


Ingrédients Poids/kg Ingrédients Poids/kg

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

43
9.3. Recette 3

RECETTE 3
SAVON LIQUIDE

10/40
Ingrédients Poids/kg

20/80
Ingrédients Poids/kg

Préparation :

Couper le savon de base en copeaux, ou râper, peser le poids de savon, en suivant les
formules :

- peser le savon, mettre dans le fût de chauffe (demi-fut de 200litres) y ajouter l’eau,
mettre au feu, chauffer jusqu’au stade ou le savon est complétement fondu, laisser
refroidir jusqu’à température ambiante. Ajouter l’’huile Essentielle de citronnelle,
mélanger le tout, conditionner le produit en bidons de plastique de 5 litres.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

44
9.4. Recette 4

RECETTE 4
GEL DOUCHE

10/30
Ingrédients Poids/kg

20/60
Ingrédients Poids/kg

Préparation :

Couper les déchets de savon de toilette en copeaux, peser le poids de savon, en


suivant les formules :

- peser le savon, mettre dans le fût de chauffe (demi-fut de 200litres) y ajouter 30


l’eau, mettre au feu, chauffer jusqu’au stade ou le savon est complétement fondu,
laisser refroidir jusqu’à température ambiante. Ajouter l’huile Essentielle de citronnelle,
mélanger le tout, conditionner le produit en flacons ou bouteilles de ½ litres

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

45
9.5. Recette 5

RECETTE 5
PATE A RECURER/SAVON D’ATELIER

25/50
Ingrédients Poids/kg

Préparation :

suivant Couper les déchets de savon de toilette en copeaux, peser le poids de savon,
en suivant la formule, mettre dans le fût de chauffe (demi-fut de 200litres) y ajouter
l’eau, mettre au feu, chauffer jusqu’au stade ou le savon est complétement fondu,
brasser dans le mélangeur, laisser reposer plusieurs jours.

Conditionnement par lot de 12kg500 :, mélanger jusqu’à teinte uniforme

- qualité de sable : sable de rivière gros grain (pâte à recurer) Sable de rivière fin grain
Pour savon d’atelier

Conditionnement de la pâte à récurer


Pots de récupération (savon en poudre Nomi) volume contenu 1kg de pâte à récurer

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

46
10.LES DIFFERENTS SAVONS PRODUITS DURANT LA FORMATION

Gel douche
Savon pur palmiste, savon
ordinaire et production :
- poudre à lessiver
- savon liquide
Savon de toilette - pâte à récurer les marmites
-savon d’atelier

Savon de toilette,
Savon d’hôtel forme ronde

Savon liquide, barres de savons ronds Savon ordinaire, emballés par 2kg400

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

47
11.LISTE DES PRESENCES DES PARTICIPANTS
« Atelier de formation au métier de savonnier » Cibitoke
Quinzaine du 01 au 15/10/2012

Nom et Prénom Date Total


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15

Etienne Nimpagaritse X
(Ceprota)
Emmanuel Nduwayezu
(Ceprota)
Victor Nahimana
(Ceprota)
Augustin Cishatse
(Ceprota)
Léopold Ntirandekura
(Ceprota)
Bucumi Timothée
(Ceprota)

Romain Landry (Projet Safi & Kabare X


RDC)

Micheline Musafiri (Projet Kabare X


RDC)
Nono Sirikupata (Projet Kabare X
RDC)

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

48
« Atelier de formation au métier de savonnier « Cibitoke, Burundi
Quinzaine du _16 au 31/10_/__2012

Nom et Prénom Date Total


16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

Nimpagaritse Etienne X X X X X X X X X X X X X
(Ceprota)
Nduwayezu Emmanuel X X X X X X X X X X X X X
(Ceprota)
Nahimana Viator X X X X X X X X X X X X X
(Ceprota)
Cishatse Augustin X X X X X X X X X X X X X
(Ceprota)
Ntirandekura Léopold X X X X X X X X X X X X X
(Ceprota)
Bucumi Timothée X X X X X X X X X X X X X
X X X
Landry Romain (Safi & Projet X X X X X Bvu Bvu Bvu X X X X x
Kabare)

RDC

Musafiri Micheline (Projet Kabare X X X X X A X X X X X X X


RDC)
Sirikupata Nono (Projet Kabare X X X X X X X X X X X X x
RDC)

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

49
« Atelier de formation au métier de savonnier » Cibitoke
Quinzaine du 01 au 15/11/2012

Nom et Prénom Date Total


01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15

Nimpagaritse Etienne X X
Repli sur Bujumbura du Formateur et des participants de Bukavu, matinée du
(Ceprota)
Nduwayezu Emmanuel X X 02/11/2012.
(Ceprota) Récupération du Jour Férié du 01/11/2012
Nahimana Viator X X 03.11.2012, Départ des participants Congolais, Bujumbura/Uvira/Bukavu. En raison du
(Ceprota) Salongo : travaux d’intérêts communautaires au Burundi le samedi, le départ n’a lieu
Cishatse Augustin X X que fin de matinée, avec obligation de loger à Uvira la nuit du 03 au 04/11/2012.
(Ceprota)
Ntirandekura Léopold X X
(Ceprota)
Bucumi Timothée X X

Landry Romain (Safi & Projet X X


Kabare)

RDC
Musafiri Micheline (Projet Kabare X X
RDC)
Sirikupata Nono (Projet Kabare X X
RDC)

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

50
12. SPECIMEN D’ETIQUETTES

CEPROTA
SAVONNERIE DE CIBITOKE
SAVON DE TOILETTE
PURE SAVON VEGETAL SANS
ADDITIFS CHIMIQUES

Ingrédients : Palmate sodium, Kernelate sodium


Huile Essentielle de Citronnelle,

CEPROTA
SAVONNERIE DE CIBITOKE
POUDRE A LESSIVER
PURE SAVON VEGETAL SANS
ADDITIFS CHIMIQUES
Ingrédients : Palmate Sodium

CEPROTA
SAVONNERIE DE CIBITOKE
PÂTE A RECURER
LES MARMITES
Ingrédients : Kernelate sodium, mono-billes minérales

51
CEPROTA
SAVONNERIE DE CIBITOKE
SAVON LIQUIDE
Multi-usages : vaisselle
Sanitaire
Sols

Ingrédients : Kernelate sodium, Huile essentielle de


Citronnelle

Huile Essentielle de Citronnelle,

CEPROTA
SAVONNERIE DE CIBITOKE
GEL DE DOUCHE
PURE SAVON VEGETAL SANS
ADDITIFS CHIMIQUES
Ingrédients : Palmate sodium, Kernelate sodium
Huile Essentielle de Citronnelle,

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

52
13.LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON SAVONNERIE CEPROTA
, CIBITOKE, BURUNDI

N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur FBU/ Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg kg savon/lot globale lot bénéficiaire/lot
savon 003 (3) 003/FBU (4) 003/ FBU
001 16.10.12. Savon de toilette
Huile 9.675
Soude Caustique 1 2.000 2.000
Eau 2,500 Fft 25
Parfum 0,010 52.500 525

Bois de chauffe 150


Main-d’œuvre 3.000

Total 17.375 8,800 8,500 1.808 3.600 30.600 13.225


N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur FBU/ Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg kg savon/lot globale lot bénéficiaire/lot
savon 003 (3) 003/FBU (4) 003/ FBU
002 17.10.12. Huile Palmiste 125 1600 200.000
Soude 20,875 2.000 41.750
Colorant 0,125 6.000 750

Eau 100
Main-d’œuvre 12.000

Total 254.600 205 172 1.497 1.540 264.880


Valeur des déchets 33 1000 33.000

Total 297.880 43.280


valeur lot
002

53
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON SAVONNERIE CEPROTA,
CIBITOKE, BURUNDI

N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur FBU/ Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg kg savon/lot globale lot bénéficiaire/lot
savon 003 (3) 003/FBU (4) 003/ FBU

003 17.10.12. Huile Palmiste 125 1600 200.000


Soude 20,875 2.000 41.750
Colorant 0,125 6.000 750

Eau 100
Main-d’œuvre 12.000

Total 254.600 207 173 1.229 1.540 266.420


Valeur des déchets 34 1000 34.000

Total 300.420 45.820


valeur lot
003

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

54
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon FBU (3) 003/FBU (4) FBU
004 17.10.12. Savon de toilette
Huile 18..800
Soude Caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 Fft 50
Parfum 0,020 52.500 1050

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 27.150 18,200 17,500 1.551 3.600 63.000 35.850

005 18.10.12. Huile 18.160


Soude caustique 2 4.000
Eau 5 Fft 50

Bois de chauffe 250


Main d’œuvre 3.000
Total 25.460 17,600 16,900 1.506 4.000 67.600 42.140

006 19.10.12. Savon de toilette


Huile 18.800
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 27.775 18,400 17,700 1.569 3.600 63.720 35.945

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

55
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI

N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
007 20.10.12. Huile palmiste 142 1.600 227.200
Soude caustique 25 2.000 50.000
Eau 62,500 Fft 200

Bois de chauffage 0
Main-d’œuvre 12.000
229,500 289.400 220,100 199,100 1.314 1.540 306.614

Valeur 21 1.000 21.000


déchet de
coupe
Total 327.614 38.214

008 22.10.12. Savon de toilette


Huile 18.800
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 27.775 18,300 17,500 1.587 3.600 63.000 35.225

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

56
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge bénéficiaire/lot
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot 003/ FBU
savon (3) 003/FBU (4)
009 23.10.12. Huile de palme 71 1.600 113.600
Soude caustique 12,500 2.000 25.000
Eau 31,250 Fft 100

Bois de chauffe
Main-d’œuvre 4.500

Total 143.100 105 88 1.540 135.520


Déchets 17 1.000 17.000
Total 143.100 105 152.000 9.420
010 23.10.12. Savon de toilette
Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 28.475 18,700 17,500 1.627 3.600 63.000 34.525
011 23.10.12. Huile 18.240
Soude caustique 2 4.000
Eau 5 Fft 50
Parfum 1.675

Bois de chauffe 0 250


Main d’œuvre 3.000
Total 27.215 17,500 16,800 4.000 67.200 39.985

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

57
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI

N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
012 24.10.12. Huile 18.240
Soude caustique 2 4.000
Eau 5 Fft 50

Bois de chauffe 250


Main d’œuvre 3.000
Total 25.540 17,400 17,400 1.467 4.000 69.600 44.060

013 25.10.12. Savon de toilette


Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 28.475 18,800 18 1.581 3.600 64.800 36.325

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

58
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
014 25.10.12. Huile 18.240
Soude caustique 2 4.000
Eau 5 Fft 50

Bois de chauffe 250


Main d’œuvre 3.000
Total 25.540 17,300 17,300 1.476 4.000 69.200 43.660

015 26.10.12. Savon de toilette


Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 28.475 18,900 18,100 1.573 3.600 65.160 36.685

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

59
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
016 29.10.12. Savon de toilette
Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Total Main-d’œuvre 3.000
28.475 18,800 17,900 1.590 3.600 64.440 35.965

017 29.10.12. Huile Palmiste 71 1.600 113.600 Ce lot de savon a été effectué pour partie avec un reste de lessive, et un ajout de lessive,
Soude caustique 2 2.000 4.000 pour atteindre le volume global, une manière de faire, déconseillée par le formateur,
Eau 31,250 200
résultat une mauvaise qualité de savon, qui plus est invendable dans l’état.
Main-d’œuvre 6.000
Total 123.800 105 1.179 1.000 105.000 - 18.800

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

60
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
018 30.10.12. Savon de toilette
Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 28.475 18,800 17,900 1.590 3.600 64.440 35.965

019 23.10.12. Huile Palmiste 142 1.600 227.200


Soude caustique 25 2.000 50.000
Eau 62,500 200
Main-d’œuvre 12.000
Total 289.400 221 193 1.378 1.540 297.220
Déchets 28 1.000 28.000
Total 289.400 221 325.220 35.820
020 31.10.12. Savon de toilette
Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 28.475 18,900 18,100 1.573 3.600 65.160 36.685

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

61
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON
SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE, BURUNDI
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
021 31.10.12. Savon de toilette
Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
28.475 18,600 17,900 1.590 3.600 64.440 35.965

022 31.10.12 Huile Palmiste 142 1.600 227.200


Soude caustique 25 2.000 50.000
Eau 62,500 200
Main-d’œuvre 12.000
Total 289.400 221 193 1.378 1.540 297.220
Déchets 28 1.000 28.000
Total 289.400 221 325.220 35.820

023 01.11.12. Savon de toilette


Huile 19.500
Soude caustique 2 2.000 4.000
Eau 5 50
Parfum 0,030 52.500 1.675

Bois de chauffe 250


Main-d’œuvre 3.000
Total 28.475 18,800 17,800 1.599 3.600 64.080 35.605

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

62
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE,
BURUNDI

Transformation des déchets de savon de base (Palmiste) en pâte à récurer et savon d’atelier
N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
024 25.10.12. Déchets de savon 25.000
Eau 200
Mono-billes minérale 5.000 125 125
Main d’œuvre 9.000
Bois de chauffe 750
Total 125 39.950 125 125 240 750 93.750 53.800

. LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE,
BURUNDI

Transformation des déchets de savon de toilette (Palme/palmiste) en gel douche


N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
025 25.10.12. Déchets de savon 5.000
Eau 100
Parfum 1.100
Bois de chauffe 500
Main-d’œuvre 2.000
Total 8.700 15 15 580 2.000 30.000 21.300

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

63
LISTE DES CONSOMMATIONS MATIERES PREMIERES PAR COULEE DE SAVON SAVONNERIE CEPROTA, CIBITOKE,
BURUNDI

Transformation des déchets de savon de base (Palmiste) en savon liquide


N° du lot Date Matière Kg Prix Kg Prix total Poids net Poids net Prix Valeur kg Valeur Marge
FBU FBU (1) Coulée savon (2) revient/kg savon/lot 003 globale lot bénéficiaire/lot 003/
savon (3) 003/FBU (4) FBU
025 25.10.12. Déchets de savon 5.000
Eau 100
Parfum 2.750
Bois de chauffe 1.500
Main-d’œuvre 6.000
Total 50 15.350 50 50 580 1.200 60.000 44.650

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

64
14.RAPPORT PLUS-VALUES DES DIFFERENTS SAVONS PRODUITS DURANT
L’ATELIER DE FORMATION

Les résultats de la production de savons un peu plus élaborés, que le savon


ordinaire, indiquent un rapport rentabilité nettement supérieur, a l’activité antérieure
de CEPROTA et savon ordinaire produit durant l’Atelier de Formation, à savoir

Type de savon Plus-values/FBU/kg Equivalence Euro/kg

Savon ordinaire (Palmiste) 162 0,08

Savon de toilette (Palme/Palmiste) 2009 1,04

Pâte à récurer/savon atelier à partir de 430 0,22


déchets de coupe (savon ordinaire)

Gel douche à partir de déchets de savon de 1.420 0,73


toilette

Savon liquide à partir de savon ordinaire 893 0,46


(palmiste)

Et ce, en pratiquant des prix de vente plus que concurrentiels par rapport aux savons
vendus dans les boutiques et marché de la Province de Cibitoke, encore que le savon
liquide et le gel douche, n’aient aucun concurrent en la matière. En ce qui concerne
le rapport qualité prix du savon de toilette, celui produit durant l’Atelier de formation
300FBU : est de +/- 150 et 200FBU, moins cher que le savon Gif (Indonésie) 450FBU
et SHAZA (Savonor Burundi) 500FBU

La mise en vente, qui a débuté le 26 octobre 2012, soit 10 jours après la 1 ère
production, c’est-à-dire : 1 délai de 10 jours, délai nécessaire pour obtenir une
qualité de savon correcte, pas tout à fait ce que la durée de cure se veut de
respecter : (19 jours) indique une bonne acceptation des produits par la clientèle,
appréciant le rapport qualité prix. Quand bien même les savons soient présentés
sans emballages spécifiques :

- savon ordinaire et savon de toilette, conditionnés en sachets plastiques

- savon liquide, gel, pâte à récurer et savon d’atelier, conditionnés en : bidons 5litres,
bouteilles et pots de récupération.

En ce qui concerne la poudre à lessiver en provenance d’Ouganda et de Tanzanie, le


prix pratiqué est de +/- 10.000FBU/kg. La production CEPROTA, lorsque le savon de

65
base aura atteint le degré de fermeté permettant de le râper, devrait en le
commercialisant à 4.000FBU/Kg, dégager une marge bénéficiaire de +/- 2.400
FBU/kg

15.BILAN DE L’ATELIER DE FORMATION

Fin d’Atelier de Formation, le bilan est positif à plus d’un titre, l’objectif principal et
autres ont été atteint, à savoir :

- la mise à niveau du personnel des 2 savonneries opérationnelles, en l’occurrence :


la savonnerie CEPROTA (Cibitoke, Burundi) et Safi (Bukavu, RDC)

- La formation des 2 savonnières de la savonnerie Site de Katuze (en instance


d’implantation)

- la vulgarisation d’une large gamme de savon de qualité au rapport/qualité prix,


par rapport au pouvoir d’achat de l’ensemble des couches de population de la
Province de Cibitoke

- Une méthodologie adaptée en matière de valorisation des déchets de coupe

- la vulgarisation de petits équipements adaptés à la production de savon, par des


mini-savonneries et savonnerie de moyenne importance

- la démonstration de la viabilité et rentabilité de ces types de savonneries

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

66
16.RECOMMANDATIONS

Le Volontaire bénévole de Codéart recommande :

- Aux deux savonneries (CEPROTA ET SAFI) de procéder au renforcement de leur


équipements respectifs, tant en équipements de production, qu’en matériel de
protection impérativement nécessaires dans ce type d’activité

- Aux deux savonneries (CEPROTA ET SAFI) d’aménager leur site de production


respectif, afin de répondre aux normes minimales à respecter en la matière

- A la mini-savonnerie du site de Katuze, d’implanter les locaux conformes et de


disposer des équipements tels que définis dans la liste formulée pour le démarrage
de l’activité savonnière

- Aux trois structures : de pratiquer une politique salariale en rapport à la prestation


de leur personnel respectif, ce qu’ils seront en mesure de faire lorsque leur
savonnerie sortira de la période promotionnelle des différents produits. Une
condition logique par rapport à l’accroissement des revenus généré par le savoir-
faire dont les structures ont bénéficié par le biais de l’Atelier de formation

- Aux trois structures : d’articuler leurs activités, sans laissez place à l’improvisation et
L’approximation que le Volontaire bénévole a identifié comme prévalant dans les
structures de ce type existant dans la région.

- Aux trois structures : de fournir à Codéart un rapport d’activités semestriel


durant l’année 2013 (fin de chaque trimestre) à partir des fiches de
consommation des matières premières, ce qui permettrait d’analyser leur
cheminement respectif, et à toutes fins utiles les conseiller sur d’éventuelles
modifications à apporter dans la méthodologie.

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

67
17.LISTE EQUIPEMENTS POUR PETITES ET MOYENNES SAVONNERIES

Description matériel Nombre Prix unitaire Montant Fournisseur


Total

Clarificateur 1 Landry Romain


Moules 20 litres 3 Landry Romain
Support moules Rond 2 Codéart/Landry
Bouchons plastique moules ronds 42 Codéart/Landry
Tuyaux plastique pour moules 42 Landry
ronds
Râpe savon en poudre 1 Codéart/Landry

Coupe savon 1 Landry

Balances 1 gros volume 1 Marché local


2 20kg (Chinoise) 1

Table en bois (menuisier) 3 local

Caisses à savons (menuisier) 20 local

Etagères (menuisier) 2 local

Bidons plastique 20litres 10 récupération


Bidons plastique 10litres 5 «
Bidons plastique 5litres 5 «

Entonnoirs 2 Marché local

Seaux plastique 50litres 2 Marché local


Seaux plastique 20litres 6 Marché local
Seaux plastique 10litres 4 Marché local
Outil pour mixer 2 Marché local
Tuyau plastique 50mm x 1m50
Futs métal ou plastic 200 lires 4 Marché local
Foyer pour chauffer les huiles 1 Marché local
Marmite tôle soudée 60litres 2 Landry

Atelier de formation au métier de savonnier


2012

68