Vous êtes sur la page 1sur 2

Le numérique : une chance pour tous

Depuis plus de vingt-cinq ans, Amazon est obsédé par la satisfaction client - de tous les clients, quels
que soient leurs choix de consommation. Nous défendons une société où les besoins de chaque
personne, de chaque entrepreneur sont pris en compte, où l’innovation permet de créer des produits,
des services et des opportunités améliorant la vie de chacun. Nous sommes fiers d’avoir écouté et
encouragé de nombreux acteurs économiques, qu’ils soient clients, entrepreneurs, auteurs ou
développeurs, d’avoir répondu à leurs besoins et de les avoir aidés à développer leur activité. Nous
continuons et nous continuerons à investir en France dans ce but ... obstinément.

Car le numérique est une chance pour tous les Français. Il brise l’isolement des personnes éloignées
des centres urbains en leur permettant de rester en contact avec ceux qui sont loin et d’avoir accès à
des produits et services culturels. Le commerce en ligne offre une égalité de choix, une transparence
des prix et une information objective quel que soit le lieu de résidence. Il simplifie le quotidien des
personnes à mobilité réduite. Il permet à tous les parents d’organiser leur vie quotidienne de manière
efficace et d’accorder plus de temps à ce qui compte vraiment.
Le numérique est une chance pour le commerce français. Plus de 10 000 PME françaises vendent
aujourd’hui sur le site amazon.fr. 80% d’entre elles profitent des services d’Amazon pour exporter
partout dans le monde. Elles ont trouvé dans Internet un moyen d’accroître leur activité et de faire
rayonner le savoir-faire français à l’international, leur permettant au passage de créer plus de 10 000
emplois. Qu’il s’agisse d’entreprises manufacturières, de start-ups, de producteurs, ou encore de
commerçants, la place de marché d’Amazon offre à toutes ces entreprises une solution simple pour
étendre leur zone de chalandise à toute l’Europe et au monde entier afin de trouver de nouveaux
débouchés.
Le numérique est aussi une chance pour l’emploi. Les technologies qu’Amazon développe créent de
l’emploi, beaucoup d’emplois. Bien que la robotisation dans l'industrie manufacturière ait doublé au
cours des vingt dernières années dans les pays industrialisés, le nombre total d’emplois dans le
commerce de détail n’a cessé de croître (comme le rappellent les chiffres publiés par l’INSEE et par la
Direction Générale des Entreprises) sur la même période. Nous avons tout à gagner à mettre les
technologies au service des Français. Car loin de remplacer les êtres humains, les technologies
robotiques vont permettre d’inventer de nouveaux services, créant par là même, de nouveaux
emplois. L’ouverture du site équipé des technologiques Amazon Robotics à Bretigny-sur-Orge en est
un exemple concret puisqu’il va entraîner la création de plus de 1 000 emplois dans les trois prochaines
années. Doit-on considérer cela comme une régression ? Certainement pas.

Le numérique est une chance pour la culture. Grâce notamment à des services tels que Kindle Direct
Publishing et Prime Video, Amazon participe activement à la production et à la promotion de la culture
française. Des milliers d’auteurs français se sont déjà auto-publiés via ces services et nous nous
félicitons de cette nouvelle liberté d'expression qui permet à des auteurs inconnus d’émerger au grand
jour et de rencontrer un public nombreux. Qui sait que le quatrième auteur le plus lu en France a été
découvert grâce à Amazon ? Ce qui est vrai pour l’édition l’est aussi pour le cinéma. Prime Video a
récemment annoncé plusieurs productions françaises originales avec notamment deux fictions
(Voltaire, Mixte et Operations Totems) qui seront disponibles dans plus de 200 pays et territoires à
travers le monde en 2021. Amazon promeut aux Etats Unis « Les Misérables », le film évènement de
Ladj Ly et fait ainsi rayonner le cinéma Français au-delà de nos frontières.

Le numérique est également une chance pour la planète. Qui conteste aujourd’hui que les transports
en communs sont moins polluants que les voitures individuelles ? Pourquoi en serait-il différemment
pour les marchandises ? Le commerce en ligne mutualise le transport des marchandises, permettant
à un seul véhicule de livrer des dizaines de clients dans une même zone géographique, et donc de se
substituer à des dizaines de véhicules individuels, réduisant ainsi drastiquement les émissions de CO2.
Chez Amazon, nous sommes conscients des enjeux écologiques et avons pris des engagements forts:
nous nous sommes engagés à atteindre les objectifs de l’accord de Paris d’ici 2040, soit 10 ans avant
l'objectif prévu par l'accord de Paris fixé à 2050; nous allons investir 100 millions de dollars pour la
reforestation ; nous avons commandé plus de 100 000 véhicules électriques pour réduire notre impact
carbone, la plus grande commande de véhicules de livraison électriques jamais réalisée. Depuis 2018,
50% de l’électricité consommée par les data centers d’AWS proviennent de sources d’énergies
renouvelables. Profitons-en pour rappeler que selon la dernière étude GreenIT.fr, référence
européenne en matière d’informatique responsable, les data centers arrivent en dernière position sur
l’échelle des impacts environnementaux du numérique. Pour accompagner ces mutations vers une
société respectueuse de l’environnement, innover est essentiel. Nous le faisons chaque jour.

Amazon se soucie de ses clients, et des communautés au sein desquelles elle est implantée. Elle se
soucie aussi tout particulièrement de ses collaborateurs. 84% des employés de nos centres de
distribution en France se disent satisfaits de leur travail et 7 sur 10 recommandent à leur proches de
nous rejoindre. Plutôt que de donner la parole à des commentateurs qui souvent ignorent tout
d’Amazon, il serait grand temps que l’on entende aussi ces jeunes qui commencent leur carrière dans
l’entreprise, ces moins jeunes à qui l’entreprise permet une reconversion professionnelle, ou les
personnes sans qualification préalable, qui deviennent des professionnels de la logistique reconnus
grâce à nos programmes de formation. Et de manière générale, tous les collaborateurs d’Amazon. À la
fin de l’année, 9 300 personnes travaillent directement pour Amazon en France, et beaucoup d’autres
ont créé leur entreprise et leur carrière grâce aux opportunités qu’Amazon leur a offertes.