Vous êtes sur la page 1sur 2

LES ASSERTIONS D’AUDIT

Selon les NEP (normes d’exercice professionnel) 315 et 500, les assertions d’audit peuvent
être définies comme des critères dont la réalisation conditionne la régularité, la sincérité et
l’image fidèle des comptes.

Dans le cadre de l’audit comptable et financier, la norme 500 « caractère probant des
éléments collectés » définit treize (13) assertions qui peuvent être regroupées en trois
catégories :

 les assertions relatives aux flux d’opérations et les éléments survenus au cours de
la période : Réalité, exhaustivité, mesure, séparation des exercices, classification ;

 Celles concernant les soldes des comptes en fin de période : existence, droits et
obligations, exhaustivité, évaluation et imputation ;

 Les assertions relatives à la présentation des comptes et aux informations fournies


dans les annexes : réalité, droits et obligations, exhaustivité, présentation et
intelligibilité, mesure et évaluation.

I. FLUX D’OPERATIONS ET EVENEMENTS DE LA PERIODE

Les assertions y relatives sont définies comme suit :

a) La réalité : les opérations et événements enregistrés se sont produits et se rapportent


à l’entité ;
b) L’exhaustivité : toutes les opérations et tous les évènements qui auraient dû
enregistrés sont enregistrés ;
c) Classification : les opérations et les évènements ont été enregistrés dans les comptes
adéquats,
d) Séparation des exercices (cut off) : Les opérations et les évènements ont été
enregistrés dans la bonne période ;
e) Mesure : Les montants et autres données relatives aux opérations et évènements ont
été correctement enregistrés.
II. SOLDES DES COMPTES EN FIN DE PERIODE
a) Existence : les actifs et passifs existent,
b) Droits et obligations : l’entité détient et contrôle les droits sur les actifs, et les dettes
correspondent aux obligations de l’entité,
c) Exhaustivité : tous les actifs et passifs qui auraient dû être enregistrés l’ont bien été
d) Evaluation et imputation : les actifs et passifs sont inscrits dans les comptes pour des
montants appropriés et tous les ajustements résultant de leur évaluation ou
imputation sont correctement enregistrés.

III. PRESENTATION DES COMPTES ET INFORMATIONS FOURNIES DANS


LES ANNEXES
a) Réalités et droits & obligations : les évènements, les transactions et les autres
éléments fournis se sont produits et se rapportent à l’entité ;
b) L’exhaustivité : toutes les informations relatives à l’annexe des comptes requises par
le référentiel comptable ont été fournies ;
c) Présentation et intelligibilité : l’information financière est présentée et décrite de
manière appropriée et les informations données dans l’annexe sont clairement
présentées ;
d) Mesure et évaluation : les informations financières de même que les autres sont
données fidèlement et pour les bons montants.

Vous aimerez peut-être aussi