Vous êtes sur la page 1sur 33

Chapitre IV

Deuxième principe de la thermodynamique


4.1 Position du problème
4.2 Notions de thermodynamique sur les moteurs
thermiques
4. 3 Notions thermodynamiques sur les machines
frigorifiques
4. 4 Second principe de la thermodynamique
4. 5 Réversibilité et irréversibilité
4. 6 Cycle de Carnot
1
4.1 Position du problème

T W (-)
2

1 Q (-)
v
Premier principe Processus possible
2
4.1 Position du problème
Q
Pale Caisson
Poulie

Gaz
Gaz
Gaz

Table Poids

Pratiquement Processus possible


3
4.1 Position du problème

T W (+)
2

1 Q (+)
v
Premier principe Processus possible

4
4.1 Position du problème
Qc T1 T2

Gaz
Gaz Gaz
Gaz

Pratiquement Impossible
B. MADANI Dept Thermo-Energétique
08/02/2013 5
FGMGP/USTHB
4.1 Position du problème

V Resistance
électrique

Q
T1 T2

T1< T2
1 er principe Possible
Pratiquement Impossible
6
4.1 Position du problème

- Le deuxième principe qualifie l’énergie


échangée / le premier principe quantifie l’énergie
échangée
- Le deuxième principe est introduit pour
indiquer le sens des échanges de travail et de la
chaleur entre un système et son milieu extérieur.

7
4.2. Notions de thermodynamique sur les
moteurs thermiques

Définition
Un moteur est un dispositif qui échange de la
chaleur entre un corps froid et un autre chaud par
l’intermédiaire d’un fluide et fournit un travail (+)
au milieu extérieur.

8
4.2. 1 Moteur thermique théorique

Gaz QF
Gaz QH Gaz Gaz

Corps Corps
haute température basse température

9
4.2. 1 Moteur thermique théorique
Source chaude/ Source froide
- Un système exécutant un cycle thermodynamique
ne peut fournir du travail s’il est en contact avec une
seule source de chaleur.
- Pour qu’un système exécutant un cycle
thermodynamique fournisse un travail il faut qu’il
soit en contact avec deux sources de chaleur une
chaude et une froide.
10
4.2. 2 Moteur thermique réel
Qc

Bouilleur
Turbine
Pompe
Puissance
Condenseur W

Frontière du
système
Qf
11
4.2. 3 Rendement d’un moteur thermique réel

Energie utile
h=
Energie fournie
Energie produite
=
Energie qui coûte
Puissance sur l’arbre
=
Puissance fournie par le fuel

12
4.2. 3 Rendement d’un moteur thermique réel

•35 à 50% pour les grandes installations.


•30 à 35% pour les moteurs à essence.
•35 à 40% pour les moteurs diesel.
•20% petit moteurs utilitaires.
13
4.2 Notions de thermodynamique sur les
machines frigorifique

Définition
Une machine frigorifique est un dispositif qui
fonctionne en cycle. Elle transfère de la chaleur
d’un corps à basse température à un corps de
température élevée.

14
4. 3. Machines frigorifique réelle
Condenseur
Frontière du système
QH
Compresseur

Puissance
Détendeur W

Evaporateur QF
15
4.2. 3 Coefficient de performance d’une
machine frigorifique.
Energie utile
b=
Energie fournie
Puissance du froid(Réfrigérateur)
=
Puissance consommée par le
compresseur

= Puissance de chauffage (P. Chaleur)


Puissance consommée par le compresseur

16
4.2. 3 Coefficient de performance d’une
machine frigorifique.

Les ordres de grandeurs des coefficients de


performance :
•Réfrigérateur domestique COP=2.5
•Congélateur COP= 1
•Pompe à chaleur travaillant dans des
températures modérées COP=4.
17
4.4 Second principe de la thermodynamique

Réservoir thermique
On peut lui transmettre ou lui retirer
infiniment de chaleur sans que sa température
change.
La température d’un réservoir est constante.

OCEAN ATMOSPHÉRE
18
4.4 Second principe de la thermodynamique

Enoncé 1 (Enoncé de KELVIN-PLANCK)


Il est impossible de construire un dispositif
qui fonctionne selon un cycle et n’ait comme
effet que la production du travail et
l’échange de la chaleur avec un seul réservoir

19
4.4 Second principe de la thermodynamique
Enoncé 1 (Enoncé de KELVIN-PLANCK)
Réservoir (haute température) Réservoir (haute température)
TH TTHH

QH QH

W
W
possible QF
Impossible
TL
Réservoir (basse température)
20
4.4 Second principe de la thermodynamique

Enoncé 2 (Enoncé de Clausius)


Il est impossible de construire un dispositif
qui fonctionne en cycle et qui n’ait d’effets
que le transfert de chaleur d’un corps à
faible température à un corps à température
élevée.
21
4.4 Second principe de la thermodynamique
Enoncé 2 (Enoncé de Clausius)
Réservoir (haute température) Réservoir (haute température)

TTH
H
TTHH

Q Q
H H
W

Impossible Q possible Q
F F
TL TL
Réservoir (basse température) Réservoir (basse température)

22
4.4 Second principe de la thermodynamique
•Les deux énoncés sont négatives, et sont
établis à partir d’observations expérimentales.
•Ces deux principes sont équivalents :
la vérification de l’un induit la vérification de
l’autre et, la violation de l’un implique la
violation de l’autre.
•Impossibilité de construire une machine à
mouvement perpétuel du second espèce.
23
4.4 Second principe de la thermodynamique
Une machine à mouvement perpétuel est une
machine qui viole un des deux principes de la
thermodynamiques.
Une machine qui viole le 1er principe est une
machine perpétuelle du première espèce.
Une machine qui viole le 2er principe est une
machine perpétuelle du second espèce.

24
4.4 Second principe de la thermodynamique

Machine perpétuelle du 1er espèce

25
4.4 Second principe de la thermodynamique

Machine perpétuelle du 2er espèce


26
4.5 Réversibilité et irréversibilité

Masse
infinitésimales

Initial Allée Retour


Evolution réversible
27
Evolution réversible
•A l’état initial le piston est chargé de plusieurs charges
infinitésimales.

•Pendant la phase allée, les charges sont enlevées l’une


après l’autre jusqu’à ce que le piston atteint le haut du
cylindre.
•Pendant l’évolution inverse les charges enlevées sont
replacées sur le piston l’une après l’autre.

28
4.5 Réversibilité et irréversibilité

Processus Initial Processus Inverse


Evolution irréversible
29
Evolution irréversible
Phase initiale
En enlevant la goupille, le gaz à pression élevée subit
une détente qui fait déplacer le piston brusquement
jusqu’aux butées.
Phase de retour
Une force supérieure à celle de l’évolution initiale est
appliquée sur le piston.
Le système doit céder de la chaleur qu’il n’a pas reçu
pendant la phase allée.
30
Evolution irréversible

Facteurs qui rendent une évolution irréversible :


•Les frottements.
•Détente libre d’une substance.
•Transfert de chaleur dû à une différence finie de
température.
•Mélanges de deux substances.

31
4. 6 Cycle de Carnot
Réservoir chaud Tc, Qc Tc

Tf

Tc

Tf

Réservoir chaud Tf, Qf

32
4. 6 Cycle de Carnot
•Cycle réversible
•Son inversion donne le cycle d’une machine
frigorifique
•Le rendement de ce cycle est maximal pour
une machine thermique
•Constitué de deux évolutions adiabatiques 1-
2 et 3-4 et deux isotherme 2-3 et 4-1
33