Vous êtes sur la page 1sur 8

Faculté des Sciences et Techniques de Tanger

Département Des Sciences Mathématiques


Ing-GEGM Année Universitaire 2017-2018
Feuille de TD N 3 Transformation de Fourier

Exercice 1 : Calculer la transformée de Fourier des fonctions suivantes :

1. f (x) = xe−a|x|
1
2. f (x) = 2
a + x2
3. t(x) = 1 − |x| , si |x| < 1 0 sinon
|x|
4. sign(x) = 6 0 et sign(0) = 0
si x =
x
2 2
5. g(x) = e−a x
(1)

Correction :
1. Calculons F [e−a|x| ](s). En effet, e−a|x| est une fonction paire. Donc :
Z +∞
−a|x| 2
F [e ](s) = √ e−a|x| cos sxdx
2π 0
Z +∞
2
= √ <e e−a|x| eixs dx
2π 0
2 1
= √ <e
2π a − is
2 a
= √ (2)
2π a + s2
2

ou on a utilisé le fait que eixs−ax est nulle à l’infini. On a donc


2a
F [e−a|x| ](s) = √
2π(a2 + s2 )

On sait que F [xf (x)](s) = i dF [fds](s) , donc

2a d 1
F [xe−a|x| ](s) = i √ ( 2 )
2π ds (a + s2 )
2a −2s
= i√
2π (a + s2 )2
2

2. On sait que F [e−a|x| ](s) = √ 2a


2π(a2 +s2 )
, donc :
r
1 π1
= F [e−a|x| ](s)
(a2 + s2 ) 2a
On applique Fourier inverse à l’égalité precedente :
r r
−1 1 π 1 −1 −a|x| π 1 −a|x|
F [ 2 2
](x) = F [F [e ](s)](x) = e
(a + s ) 2a 2a
ce qui donne :
r Z +∞
π 1 −a|x| 1 1
e = √ eixs 2 ds on change s en − s
2a 2π −∞ a + s2
Z +∞
1 1 1
= √ e−ixs 2 2
ds = F [ 2 ](x)
2π −∞ a +s a + s2
1
p π 1 −a|s|
d’où F [ a2 +x 2 ](s) = 2a
e .
3. Fourier du signal triangle : t(x) = 1 − |x| si |x| < 1, qui est une fonction paire.
Z 1
2
F [t(x)](s) = √ (1 − x) cos xsdx
2π 0
sin s cos s + s sin s − 1
= −
s s2
2
1 sin (s/2)
= √ (3)
2π (s/2)2
R1 R1
on a utiliser : 0 cos xsdx = sin s/s et 0 x cos xsdx = (cos s + s sin s − 1)/s2 .
On remarque que lims→0 F [t(x)](s) = √12π .
4. Pour calculer la transformée de Fourier de la fonction signe on utilise la fonction porte : Π(x) = 1 si
|x| < 1 et nulle ailleurs.
On pourra vérifier que la fonction porte Π(x) s’exprime on terme de la fonction signe de la facon
suivante :
1
Π(x) = [signe(x + 1) − signe(x − 1)]
2
On applique Fourier, et on utilise F [f (x − a)](s) = e−ias F [f (x)](s), on trouve :

1
F [Π(x)](s) = [F [signe(x + 1)](s) − F [signe(x − 1)](s)]
r 2
2 sin s 1 is 1
= [e F [signe(x)](s) − e−is F [signe(x)](s)] = F [signe(x)](s)(eis − e−is )
π s 2 2
= i sin sF [signe(x)](s)
q
On conclut que : F [signe(x)](s) = −is
2
π
2 2
5. Fourier d’une gaussienne : g(x) = e−a x .
2
On remarque que g 0 (x) = −2a2 xe−ax = −2a2 xg(x). On va utiliser : F [xf (x)](s) = i dF [fds](s) et F [f 0 (x)](s) =
isF [f (x)](s) . En effet

g 0 (x) dF [g(x)](s)
F[ ](s) = F [xg(x)](s) = i (4)
−2a2 ds
0
g (x) 1 is
F[ 2
](s) = 2
F [g 0 (x)](s) = F [g(x)](s) (5)
−2a −2a −2a2
En identifiant les deux équations on trouve que F [g(x)](s) satisfait l’équation différentielle suivante :

dF [g(x)](s) s
+ 2 F [g(x)](s) = 0
ds 2a
dont la solution est :
s2
F [g(x)](s) = c0 e− 4a2
Z +∞
2 x2
ou c0 est une constante qu’on peut calculer à partir de F [g(x)](0) = √1

e−a dx = √1 .
2a
−∞
| {z

}
π
a
2
√1 e − s2
Enfin : F [g(x)](s) = 2a
4a

1 si x ∈ [−a, a]
Exercie 2. Soit f une fonction définie par f (x) =
0 sinon
Calculer la transformée de Fourier f . R +∞ sin x π
En utilisant la transformée de Fourier inverse montrer que 0 x
dx = 2

Correction :
Z +∞
1
F [f (x)](s) = √ f (x)e−ixs dx
2π −∞
Z a
1
= √ e−ixs dx
2π −a
2a sin as
= √
2π as
On a : F [f (x)](s) = √2a sin as , on applique Fourier inverse, on trouve :
2π as

2a sin as
f (x) = √ F −1 [ ](x)
2π as
Z +∞
2a 1 sin as
= √ √ eixs ds u = as
2π 2π −∞ as
Z +∞
2a 1 sin u
= √ √ eixu/a du/a u = as
2π 2π −∞ u
R +∞
on applique la formule precedente a x = 0 ; f (0) = 1 = √2a2π √12π −∞ sinu u du/a. Ce qui donne :
Z +∞ Z +∞
sin u sin u
du = 2 du = π
−∞ u 0 u
Exercice 3 :
1. Calculer
la transformée de Fourier de la fonction triangle :
 1 + x si x ∈ [−1, 0]
f (x) = 1 − x si x ∈ [0, 1]
0 sinon

R +∞ sin4 x
2. Calculer 0 x4
dx

Correction :
sin2 (s/2)
1. On déja calculer Fourier du signal triangle t(x) = 1 − |x| : F [t(x)](s) = √1 .
2π (s/2)2

4 2
2. On remarque que sinx4 x est le carrée sinx2 x qui est reliée a la transformée de Fourier du signal tri-
angle. Il est donc naturel de penser a utilisé le théorème de Parseval :
Z +∞ Z +∞
2
|f (x)| dx = |F [f (x)](s)|2 ds
−∞ −∞
on aura donc :
+∞ +∞
sin4 (s/2)
Z Z
2 1
|F [f (x)](s)| ds = √ 2 ds
−∞ 2π −∞ (s/2)4
Z +∞ Z +1
2
= |f (x)| dx = |1 − |x||2 dx = 2/3
−∞ −1

On conclut que
+∞ +∞
sin4 (s/2) sin4 u
Z Z
1 4
√ 2 ds = du = 2/3 (6)
2π −∞ (s/2)4 2π 0 u4
R +∞ sin4 u π
finalement 0 u4
du = 3
R +∞ 1
Exercice 4 : Résoudre l’équation intégrale 0
f (t) cos stdt = 1+s2

Correction : On a une équation intégrale qu’on peut réecrire de la forme :


Z +∞
2 2 1
√ f (t) cos stdt = √
2π 0 2π 1 + s2

On reconnait que √2 1
2π 1+s2
= F [e−|x| ](s).
On en déduit que Z +∞
2
√ f (t) cos stdt = F [f (x)](s) = F [e−|x| ](s)
2π 0

et par suite f (x) = e−|x|


Exercice 5 : Soit f (x) = e−a|x| avec a > 0.
1. Calculer la transformée de Fourier de f
2. En déduire la transformée de Fourier de 1/(1 + x2 )
3. Calculer le produit de convolution f ∗ f et calculer la transformée de Fourier de 1/(1 + x2 )2
4. Déterminer la transformée de Fourier x/(1 + x2 )2

Correction :
1. F [e−a|x| ](s) = √ 2a
2π(a2 +s2 )
.
2. On a alors pour a = 1 : 1
(1+s2 )
= 2π
2
F [e|x| ](s). On applique Fourier inverse :

1 2π −1 2π −|x|
F −1 [ 2
](x) = F [F [e−|x| ](s)](x) = e (7)
(1 + s ) 2 2

Or d’aprés la définition de Fourier inverse on a :


Z +∞
−1 1 1 1 2π −|x|
F [ 2
](x) = √ 2
eixs ds = e (8)
(1 + s ) 2π −∞ 1 + s 2

on change s en −s on touve :

Z +∞
−1 1 1 1 2π −|x|
F [ 2
](x) = √ 2
e−ixs ds = e (9)
(1 + s ) 2π −∞ 1+s 2

3. Calcul de f ∗ f avec f (x) = e−a|x| ;


Z +∞ Z +∞
f ∗ f (x) = f (t)f (x − t)dt = e−a|t| e−a|x−t| dt
−∞ −∞
Z 0 Z +∞
= eat e−a|x−t| dt + e−at e−a|x−t| dt
−∞ 0
On distingue deux cas :
i) : x > 0
Z 0 Z x Z +∞
2at −ax −at −a(x−t)
f ∗ f (x) = e e dt + e e dt + e−at ea(x−t) dt
−∞ 0 x
e−ax eax
= + xe−ax + (0 − e−2ax )
2a −2a
1
= e−ax ( + x) (10)
a
ii) : x < 0
Z x Z 0 Z +∞
at −a(x−t)
f ∗ f (x) = e e dt + at a(x−t)
e e dt + e−at ea(x−t) dt
−∞ x 0
2ax ax
e e 1
= e−ax − xeax + = eax ( − x)
2a 2a a
On conclut que (f ∗ f )(x) = e−a|x| ( a1 + |x|).
Or
2 1
F [f ∗ f (x)](s) = F [f (x)]2 (s) = ( √ )2
2π 1 + s2
= F [e−|x| (1 + |x|)](s) (11)

ce qui donne :
1 2π −|x|
F −1 [ 2
)2 ](x) = e (1 + |x|) (12)
1+s 4
1 2 π −|s|
finalement F [ 1+x 2 ) ](s) = 2 e (1 + |s|).
d 1
4. La transformée de Fourier de x/(1 + x2 )2 . Remarquons que x/(1 + x2 )2 = −1/2 dx ( 1+x 2 ), on aura

donc :
x 1 d 1
F[ ](s) = − F [ ( ](s)
(1 + x2 )2 2 dx 1 + x2

1 1 is 2π −|s|
= − isF [ ](s) = − e
2 1 + x2 2 2

x is 2π −|s|
F [ (1+x 2 )2 ](s) = − 4
e .
R +∞ −t
Exercice 6 : Soit f (s) = 0 Calculer f 0 et montrer que f vérifie une équation différentielle
e√
t
eits dt.
R +∞ 2
que l’on pricisera. En déduire la valeur de f (t). On donne 0 es ds = π/2
On donne Z +∞ r
−βx2 π
e dx =
−∞ β
−t −t
Correction : La fonction f (s) a bien un sens car | e√t eits | < e√
t
.
−t
e√ 1
– Au voisinage de 0 : t
≈ √
t
donc convergente (Intégrale de Riemann avec α < 1).
−t
e√ 1
– Au voisinage de +∞ : t
≤ t2
, qui es aussi une integrale de Riemann convergente (α > 1).
−t
f est une intégrale dépendant d’un paramètre, f est dérivable si la fonction g(s, t) = e√
t
e−its admet une
dérivée partielle par rapport à x qui est continue pour tout x ∈ R de plus on a :

∂g(s, t) √ √
| | = |i te−t eits | < te−t
∂s
√ √
La fonction te−t est continue en 0. Au voisinage de l’infini la fonction te−t est negligeable devant
1/t2 . On conclut que f est dérivable et que :
Z +∞ √
0
f (s) = i te−t eits dt
0

Une integration par partie donne

0
Z +∞ √ (is−1)t
√ e(is−1)t 0
Z +∞
f (s) = i te dt = i
t( ) dt
0 0 is − 1
√ e(is−1)t +∞ i
Z +∞ (is−1)t
e
= [i t ]0 − √ dt
is − 1 2(is − 1) 0 t
Z +∞ (is−1)t
(−s + i) e (−s + i)
= 2
√ dt = f (s) (13)
2(1 + s ) 0 t 2(1 + s2 )
c’est une équation différentielle à variable séparée. La solution s’obtient :
f 0 (s) −s i
= +
f (s) 2(1 + s ) 2(1 + s2 )
2

1 i
ln |f (s)| = − ln(1 + s2 ) + arctan(s) + cte
4 2
2 − 41 2i arctan(s)
f (s) = c0 (1 + s ) e (14)

Exercice 7.

1 ∗
1) Calculer la transformée de Fourier de ga (x) = x2 +a2 , a ∈ R+ .
2
2) Soit l’équation intégrale, pour f ∈ L (R)
Z +∞
f (t)dt 1
2
= 2 ; EI
−∞ (x − t) + 1 x +4

Exprimer EI sous forme d’une équation de produit de convolution.


3) Déterminer F [f ](s) et en déduire f (t).
On rappelle que si h = f ∗ g alors F [f ](s)F [g](s) = √12π F [h](s)
Correction :
1.) On sait d’après exercice.1 : r
1 π 1 −a|s|
F[ 2 2
](s) = e
a +x 2a
1
2.) On pose g(x) = x2 +1
Z +∞
f (t)dt 1
2
= 2
−∞ (x − t) + 1 x +4
1
(f ∗ g)(x) = 2 (15)
x +4
1
3.) On a (f ∗ g)(x) = x2 +4
. On applique Fourier on trouve

1 1
F [f ](s)F [g](s) = √ F [ 2 ](s)
2π x + 22
r r
π −|s| 1 π 1 −2|s|
F [f ](s) e = √ e
2 2π 2 2
On conclut que F [f ](s) = √12π 12 e−|s| .
1 1
il est donc facile de conclure que f (x) = 2π 1+x2
.
Exercice 8.
1. Soit f une fonction de L1 (R). Montrer que :

d d2
F [xf (x)](s) = i F [f ](s) ; F [x2 f (x)](s) = − F [f ](s)
ds d2 s
Réponse
Z +∞
d d 1
F [f ](s) = √ f (x)e−ixs dx
ds ds 2π −∞
Z +∞
−i
= √ xf (x)e−ixs dx
2π −∞
= −iF [xf (x)](s)

On applique ce résultat, on trouve

d2 d d d
2
F [f ](s) = ( F [f ](s) = (−iF [xf (x)](s)) = −F [x2 f (x)](s) (16)
ds ds ds ds
2. Soit g la fonction définie par :

1 si |x| < 1
g(x) =
0 sinon

Calculer F [g](s).
Réponse Par définition :
Z +∞
1
F [g](s) = √ g(x)e−ixs dx
2π −∞
Z +1
1 1 1 −ixs 1 1 2 sin s
= √ e−ixs dx = √ [e ]−1 = √
2π −1 2π −is 2π s

Réponse 3. En utilisant les propriétés de dérivation de la transformée de Fourier (question 1.), déter-
miner la transformée de Fourier de la fonction

1 − x2 = g(x) − x2 g(x) si |x| < 1
f (x) =
0 sinon

Réponse D’après la linéarité de la transformée de Fourier on a :

1 2 sin s 1 d2 2 sin s
F [f (x)](s) = F [g(x)](s) − F [x2 g(x)](s) = √ +√ ( )
2π s 2π ds2 s
1 2 sin s 2 (−2s cos s + (2 − s2 ) sin s)
= √ ( +√ )
2π s 2π s3
1 4 −s cos s + sin s
= √ √ (17)
2π 2π s3

4. En déduire la valeur de l’intégrale :


+∞
s cos s − sin s
Z
( ) cos sxds
0 s3
Réponse En appliquant la transformée de Fourier inverse on a :
Z +∞
1
f (x) = √ F [f (x)](s)eixs ds
2π −∞
Z +∞
4 −s cos s + sin s ixs
= ( )e ds
2π −∞ s3

en prenant la partie réelle on trouve :

2 +∞ −s cos s + sin s
Z
f (x) = ( ) cos xsds
π −∞ s3
4 +∞ −s cos s + sin s
Z
= ( ) cos xsds
π 0 s3
En déduite que :
+∞
s cos s − sin s
Z
π
( 3
) cos xsds = − f (x)
0 s 4