Vous êtes sur la page 1sur 3

A- Essentiel à retenir

1°/ Outils mathématiques : Dérivée et primitive d’une fonction.

Fonction : f(t) Dérivée : f’(t) = df(t) Primitive : F(t)=


dt
f(t)= a=constante f’(t)= 0 F(t)= a.t + c
f(t)= a.tn f’(t) = n.a.tn-1 n+1
F(t)= a. t + c
n+1

2°/ L’étude d’un mouvement nécessite la désignation :


D’un repère d’espace :
Un repère d’espace est constitué par un point origine O lié à un solide de référence et un système
d’axes à une, deux ou trois dimensions.
D’un repère de temps :
Un repère de temps est constitué d’une origine de temps (t=0) et d’une horloge.
En général, on fixe l’origine des temps pour un événement donné

3°/ Le vecteur position :


r r r r r
OM = x(t). i + y(t). j ; x(t) et y(t) sont les coordonnées du mobile dans le repère orthonormé (O, i ; j )
x=f(t) et y=(t) sont les équations (ou lois) horaires du mouvement.

4°/ Equation de la trajectoire :


C’est l’équation indépendante du temps, qui exprime y en fonction de x : y= f(x)

5°/ Le vecteur vitesse d’un mobile :


r Sens du mvt
r d(OM) dx r dy r r r
v
v= = .i + j = vx . i + vy. j
dt dt dt
Direction : La tangente à la trajectoire au point considéré. M
Sens : celui du mouvement.
r 2
Valeur : v = v x + v 2y

6°/ Le vecteur accélération :


r
r d(v) dv x r dv y r r r
a= = .i + . j = ax . i + ay. j Sens positif choisi
dt dt dt
Coordonnées du vecteur accélération dans le repère de Freinet T
aT M
r r r dv v2
a = a T .T + a N .N avec a T = et aN =
dt RC aN
RC rayon de courbure de la trajectoire au point M. a

Remarque :
N
A un instant t ; on a :
rr r r r r r
a.v = v . a cos(a; v) = v .a T = a x .v x + a y .v y . Soient : aT= ax.vx r+ ay.vy et aN = a2- a2T
v
Ch 5 : Mouvement dans les champs I – Généralités et grandeurs cinématiques (bacup.17@gmail.com) 1 1
B – Enoncés des exercices
Exercice n°1
r r
1°) Quelle est la trajectoire d’un mobile dont le mouvement est défini dans le repère (O, i , j ) par le vecteur
r 2
r
position OM = (t – 2). i +(2t –3) j ? Donner l’allure de cette trajectoire.
2°)
r
a- Exprimer le vecteur vitesse v en fonction du temps t.
r
b- Préciser les caractéristiques du vecteur vitesse v 0 à l’origine du temps.
r
c- Représenter le vecteur v 0 sur la trajectoire en utilisant une échelle de votre choix.
r
3°) Déterminer le vecteur accélération a du mobile.
4°)
r
a- A quelle date le vecteur vitesse a même direction que i ?
r
b- Montrer que dans ces conditions la composante tangentielle aT du vecteur accélération est nulle.
c- En déduire la valeur du rayon de courbure RC de la trajectoire à cette date.

Exercice n°2
r r
Un mobile ponctuel est en mouvement sur une trajectoire curviligne dans le repère d’espace (O, i , j ) , son
r r r r r
vecteur accélération est a = - 8 j . Il passe par le point A (0 ; 0) à l’origine des temps avec la vitesse v0 = 2 i +5 j
1°) Etablir l’expression de son vecteur vitesse en fonction du temps.
2°) Etablir l’équation de sa trajectoire; quelle est la nature de cette trajectoire ? Donner son allure.
3°)
r
a- Déterminer les composantes normale et tangentielle du vecteur accélération a du mobile à la date t = 0,625s.
r -2
b- Représenter à cette date le vecteur a sur la trajectoire en utilisant l’échelle suivante : 1cm représente 2 m.s .
4°) A quelles dates le mobile est-il passé par le point d’ordonnée y=0 ?

Exercice n°3
r r r r r
Un mobile M a pour vecteur vitesse v = 3. i + (t-1) j relativement au repère orthonormé (O; i ; j ).
A l’origine du temps le mobile passe par l’origine des espaces.
1°) Déterminer les expressions de son vecteur accélération et de son vecteur position en fonction du temps.
2°) En déduire l’équation cartésienne de sa trajectoire.
r
3°) A quel instant son vecteur vitesse est colinéaire avec i ?
4°)
a- Déterminer les caractéristiques de son vecteur vitesse à t1=1s.
b- Déterminer à l’instant t1les valeurs des composantes normale et tangentielle du vecteur accélération En
déduire le rayon de courbure à cet instant.
5°) Reprendre les questions de 4°) à t2 =5s.

Exercice n°4
r r
Un mobile M supposé ponctuel se déplace relativement à un repère orthonormé (O; i ; j ).
r r
Le vecteur accélération du mouvement est a =-16 j .
r r r
A l’origine du temps le mobile passe par l’origine des espaces à la vitesse v = 4. i + 16 j .
1°) Déterminer les expressions du vecteur vitesse et du vecteur position en fonction du temps.
2°) Déduire l’équation cartésienne de la trajectoire. La représenter dans l’intervalle [ 0; 2 s].
3°) Déterminer les composantes normale et tangentielle du vecteur accélération à l’origine du temps.
En déduire le rayon de courbure à cet instant.
r
4°) A quel instant le vecteur vitesse fait-il un angle de 45° avec l’axe (O; i ).
5°)
a- Déterminer les caractéristiques du vecteur vitesse à t = 1s. Représenter à cet instant le vecteur vitesse et le
vecteur accélération.
b- Calculer à t = 1s, l’accélération normale et tangentielle. Ce résultat est-il prévisible ? Justifier la réponse.

Ch 5 : Mouvement dans les champs I – Généralités et grandeurs cinématiques (bacup.17@gmail.com) 2


Exercice n°5
r r r -1
r r
Un mobile M à pour vecteur vitesse v = 5 i + (3 t- 5 ) j (v en m.s ) relativement au repère (O; i ; j ).
A t0 = 1s, il passe par le point M0 de coordonnées x0 = 2m et y0 = 5m.
1°)
a- Donner les coordonnées cartésiennes du vecteur accélération.
b- Donner les équations horaires et du point mobile x= f(t) et y=f(t).
c- En déduire l’équation cartésienne de sa trajectoire.
2°)
a- Déterminer les caractéristiques du vecteur vitesse du mobile à l’instant t=1s. On précisera la valeur de l’angle α
r r
que fait v avec le vecteur unitaire i .
b- Déterminer les composantes normale an et tangentielle at à l’instant t=1s.
c- En déduire le rayon de la courbure de la trajectoire.

Ch 5 : Mouvement dans les champs I – Généralités et grandeurs cinématiques (bacup.17@gmail.com) 3 3

Vous aimerez peut-être aussi