Vous êtes sur la page 1sur 8

Romain BOFFA

1RE ANNÉE
TOUT LE PROGRAMME DE DROIT CIVIL EN 26 LEÇONS
Cet ouvrage couvre l’ensemble du programme de droit civil première année : l’introduction

DROIT
générale au droit, enseignée au premier semestre, et le droit des personnes et de la famille,
dispensé au second. Le cours est divisé en leçons thématiques, qui permettent au lecteur d’avoir
un accès direct aux thèmes essentiels du programme. L’accent est mis sur l’apprentissage des
notions fondamentales, celles qui ne devront pas être oubliées au fil des études et de la carrière
professionnelle.

PRÉPARATION AUX TRAVAUX DIRIGÉS


Chaque leçon comprend les définitions des termes essentiels du thème traité et des documents
permettant à l’étudiant de parfaire sa méthode ou d’enrichir sa culture.

DROIT CIVIL
EXERCICES COMMENTÉS

CIVIL
Pour aider les étudiants à se préparer pour l’examen, l’ouvrage contient, pour les deux semestres,
des exercices commentés, afin de fournir un modèle et des conseils méthodologiques : QCM, cas
pratique, dissertation, commentaire d’arrêt et commentaire de texte.

L’AUTEUR
Romain Boffa est professeur à l’Université Paris-Est Créteil et directeur de l’Institut d’études judiciaires.

PLAN
Présentation des études et des métiers du droit
Introduction générale au droit Droit des personnes
1. La notion de droit 14. L’existence de la personne

1RE ANNÉE
2. L’évolution du droit 15. L’identité de la personne
3. La justice 16. Les droits de la personnalité
4. Les sources du droit 17. Les personnes protégées
5. Les conventions internationales 18. Les personnes morales
6. La Constitution Droit de la famille
7. La loi 19. La formation du mariage
8. Les normes administratives 20. Les effets du mariage
9. La jurisprudence 21. Le divorce

Introduction générale au droit


10. La coutume 22. Le PACS et le concubinage
11. La doctrine 23. La filiation par procréation
12. La preuve

Romain BOFFA
24. La filiation par adoption
13. Les droits subjectifs 25. L’éducation de l’enfant
26. L’obligation alimentaire Droit des personnes
26 LEÇONS 175 DÉFINITIONS 65 DOCUMENTS 6 EXERCICES COMMENTÉS Droit de la famille
2e édition

TOUT LE PROGRAMME DE DROIT CIVIL EN 26 LEÇONS


Cours - Préparation aux travaux dirigés – Lexique
Documents et conseils de lecture – Exercices commentés
www.lgdj-editions.fr
ISBN 978-2-275-06515-1
30 e

Droit_Civil_1ere annee - 2e ed.indd 1 01/08/2019 12:25


Le but de ces exercices n’est pas de fournir un corrigé clés en main au lecteur, mais
d’expliquer la méthodologie qui doit être mise en œuvre face à un sujet donné.
Il est vivement recommandé aux étudiants de se munir d’un ouvrage de méthodologie
pour aiguiser leur savoir-faire.
Nous recommandons particulièrement l’ouvrage suivant :
H. Mazeaud, N. Blanc et D. Mazeaud, Méthodes générales de travail, 3e éd., LGDJ, 2014

Avant de pouvoir s’exercer, encore faut-il avoir un socle de connaissances solide.


C’est pourquoi la partie « exercices » commencera par une évaluation des connaissances.
Nous proposerons ensuite une dissertation, exercice qui se rapproche le plus de ce que les
jeunes bacheliers connaissent déjà.
L’étudiant pourra ensuite s’exercer à commenter un texte.
Parce que le menu est déjà copieux, nous réservons le commentaire d’arrêt et le cas pratique
pour le second semestre.

1er exercice
Évaluation des connaissances :
questions à choix multiple
(plusieurs réponses sont possibles)

1. Le droit objectif est


a. un avantage conféré à l’individu
b. un ensemble de normes de conduite
c. distinct de la morale et de la religion
2. Le droit positif est
a. révélé par la raison
b. tributaire de chaque système juridique
c. distinct du droit naturel
3. Le préteur est
a. une banque
b. un avocat
c. un magistrat

223
Droit civil

4. Le corpus juris civilis est


a. un recueil de textes de droit canon
b. un recueil de coutumes
c. un recueil de textes de droit romain

5. L’ordonnance de Villers-Coterêts
a. a provoqué la rédaction des coutumes
b. a imposé l’usage du français dans les actes officiels
c. a réformé les donations

6. Le Code civil a été adopté


a. sous Napoléon
b. sous Louis XVI
c. à la Révolution

7. La common law
a. est un système de droit coutumier
b. est en vigueur dans les pays anglo-saxons
c. reconnaît la règle du précédent

8. Le syllogisme
a. est pratiqué par le juge
b. est un sophisme
c. est composé de trois propositions

9. La justice commutative
a. consiste à respecter une stricte proportion arithmétique entre les individus
b. tient compte des mérites de chacun
c. rétablit un équilibre entre deux patrimoines

10. Le symbole de la justice est


a. Thémis
b. Jupiter
c. Neptune

11. La qualification consiste à


a. appliquer la règle de droit appropriée
b. rattacher un acte ou un fait à une catégorie préexistante
c. préciser le sens et la portée d’un texte

12. Le dispositif
a. précède les motifs
b. suit les motifs
c. tranche les prétentions des parties

224
Exercices

13. Un jugement rendu en dernier ressort


a. est susceptible d’appel
b. n’est pas susceptible d’appel
c. est susceptible de pourvoi en cassation

14. Les fait sont


a. appréciés souverainement par les juges du fond
b. contrôlés par la Cour de cassation
c. qualifiés par les juges sous le contrôle de la Cour de cassation

15. Le jugement passé en force de chose jugée


a. a autorité de chose jugée
b. n’est pas susceptible d’appel
c. est susceptible d’un pourvoi en cassation

16. Le Conseil d’État a été créé sous


a. Louis XIV
b. Napoléon
c. Emmanuel Macron

17. L’équité
a. a donné lieu à des abus sous l’Ancien Régime
b. peut être invoquée par le juge pour trancher le litige
c. a une fonction correctrice de la loi

18. La pyramide des normes contient à son sommet


a. la loi
b. la Constitution
c. les conventions internationales

19. Les conventions internationales


a. doivent être transposées par une loi
b. sont toutes dotées de l’effet direct
c. sont toutes supérieures à la loi

20. L’arrêt Jacques Vabre


a. reconnaît la supériorité des conventions internationales sur la Constitution
b. reconnaît la supériorité de la Constitution sur les conventions internationales
c. reconnaît la supériorité des conventions internationales sur les lois postérieures

21. Le règlement européen


a. est directement applicable dans l’ordre interne
b. suppose une mesure de transposition
c. a une valeur inférieure à la loi

225
Droit civil

22. La procédure de réexamen après condamnation de la CEDH


a. existe en matière pénale
b. existe en matière civile
c. existe en matière administrative

23. La CEDH siège à


a. Strasbourg
b. Créteil
c. Luxembourg

24. Le bloc de constitutionnalité comprend


a. le préambule de la Constitution de 1946
b. la Déclaration de 1789
c. les principes de valeur constitutionnelle

25. Les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République


a. ont une valeur législative
b. ont une valeur constitutionnelle
c. sont dégagés à partir de lois postérieures à 1946

26. Les objectifs de valeur constitutionnelle


a. sont des droits de valeur constitutionnelle
b. sont des libertés de valeur constitutionnelle
c. justifient qu’une atteinte soit portée à un droit constitutionnellement garanti

27. La question prioritaire de la constitutionnalité


a. peut entraîner l’abrogation d’un texte de loi
b. peut être directement posée à l’occasion d’un pourvoi en cassation
c. peut porter sur l’interprétation jurisprudentielle de la loi

28. L’ordonnance ratifiée


a. a une valeur supérieure à la loi
b. a une valeur inférieure à la loi
c. a valeur de loi

29. La loi entre en vigueur


a. à la date qu’elle fixe
b. deux jours après sa publication
c. quand elle est signée par le président de la République

30. La loi est par principe


a. d’application immédiate
b. rétroactive
c. non-rétroactive

226
Exercices

31. Une loi nouvelle s’applique par principe


a. à un contrat en cours
b. à une situation extracontractuelle en cours
c. aux effets à venir d’une filiation

32. La loi du for désigne


a. la loi militaire
b. le droit dur
c. la loi du juge saisi

33. Le règlement
a. a un domaine limité par la Constitution
b. peut intervenir dans le domaine de la loi
c. fait l’objet d’un contrôle de légalité

34. La circulaire
a. s’impose aux justiciables
b. s’impose au juge
c. s’impose parfois aux agents chargés de l’exécuter

35. La jurisprudence désigne


a. l’ensemble des décisions de justice
b. la règle générale née de l’interprétation judiciaire des textes
c. une source de droit

36. Le revirement de jurisprudence


a. est contraint par la règle du précédent
b. est en principe rétroactif
c. est en principe non-rétroactif

37. La coutume
a. était une source essentielle sous l’Ancien droit
b. est plus importante en matière civile qu’en matière commerciale
c. régit le statut personnel de certains citoyens français

38. L’école de l’exégèse


a. a été créée par Gény
b. s’en tient essentiellement à l’analyse des textes
c. a été créée a posteriori par ses contempteurs

39. La preuve des faits


a. est libre
b. peut se faire par présomptions
c. suppose un écrit

227
Droit civil

40. L’acte authentique


a. fait foi jusqu’à inscription de faux
b. fait foi uniquement de ce que l’officier public a constaté
c. a une force probante supérieure à l’acte sous signature privée

41. Le droit subjectif


a. peut dégénérer en abus
b. peut toujours être cédé
c. confère une exclusivité à son titulaire

42. Le droit réel


a. est toujours publié
b. porte sur une chose
c. est distinct du droit personnel par son opposabilité aux tiers

Réponses
1 b) c) ; 2 b) c) ; 3 c) ; 4 c) ; 5 b) ; 6 a) ; 7 b) c) ; 8) a) c) ; 9 a) c) ; 10 a) ; 11 a) b) ; 12 b) c) ; 13 b) c) ;
14 a) c) ; 15 a) b) c) ; 16 b) ; 17 a) b) c) ; 18 b) c) ; 19 c) ; 20 c) ; 21a ) ; 22 a) b) ; 23 a) ; 24 a) b) c) ;
25 b) ; 26 c) ; 27 a) b) c) ; 28 c) ; 29 a) ; 30 a) c) ; 31 b) c) ; 32 c) ; 33 b) c) ; 34 c) ; 35 a) b) c) ; 36 b) ;
37 a) c) ; 38 b) c) ; 39 a) b) ; 40 a) b) c) ; 41 a) c) ; 42 b)

2e 

228
Romain BOFFA

1RE ANNÉE
TOUT LE PROGRAMME DE DROIT CIVIL EN 26 LEÇONS
Cet ouvrage couvre l’ensemble du programme de droit civil première année : l’introduction

DROIT
générale au droit, enseignée au premier semestre, et le droit des personnes et de la famille,
dispensé au second. Le cours est divisé en leçons thématiques, qui permettent au lecteur d’avoir
un accès direct aux thèmes essentiels du programme. L’accent est mis sur l’apprentissage des
notions fondamentales, celles qui ne devront pas être oubliées au fil des études et de la carrière
professionnelle.

PRÉPARATION AUX TRAVAUX DIRIGÉS


Chaque leçon comprend les définitions des termes essentiels du thème traité et des documents
permettant à l’étudiant de parfaire sa méthode ou d’enrichir sa culture.

DROIT CIVIL
EXERCICES COMMENTÉS

CIVIL
Pour aider les étudiants à se préparer pour l’examen, l’ouvrage contient, pour les deux semestres,
des exercices commentés, afin de fournir un modèle et des conseils méthodologiques : QCM, cas
pratique, dissertation, commentaire d’arrêt et commentaire de texte.

L’AUTEUR
Romain Boffa est professeur à l’Université Paris-Est Créteil et directeur de l’Institut d’études judiciaires.

PLAN
Présentation des études et des métiers du droit
Introduction générale au droit Droit des personnes
1. La notion de droit 14. L’existence de la personne

1RE ANNÉE
2. L’évolution du droit 15. L’identité de la personne
3. La justice 16. Les droits de la personnalité
4. Les sources du droit 17. Les personnes protégées
5. Les conventions internationales 18. Les personnes morales
6. La Constitution Droit de la famille
7. La loi 19. La formation du mariage
8. Les normes administratives 20. Les effets du mariage
9. La jurisprudence 21. Le divorce

Introduction générale au droit


10. La coutume 22. Le PACS et le concubinage
11. La doctrine 23. La filiation par procréation
12. La preuve

Romain BOFFA
24. La filiation par adoption
13. Les droits subjectifs 25. L’éducation de l’enfant
26. L’obligation alimentaire Droit des personnes
26 LEÇONS 175 DÉFINITIONS 65 DOCUMENTS 6 EXERCICES COMMENTÉS Droit de la famille
2e édition

TOUT LE PROGRAMME DE DROIT CIVIL EN 26 LEÇONS


Cours - Préparation aux travaux dirigés – Lexique
Documents et conseils de lecture – Exercices commentés
www.lgdj-editions.fr
ISBN 978-2-275-06515-1
30 e

Droit_Civil_1ere annee - 2e ed.indd 1 01/08/2019 12:25