Vous êtes sur la page 1sur 7

L’ENVIRONNEMENT, ENTRE NOS ACTES ET NOTRE VIE

Bienfaits et méfaits de nos actes sur l’environnement


Bienfaits et méfaits de l’environnement sur notre vie

Vilner NOELME
13 novembre 2019
C’est quoi l’environnement ?

« L’environnement est l’ensemble des composants de la planète terre ». Par cette


définition, on voit dans l’environnement tout ce qui se trouve dans notre milieu
qu’il soit naturel ou anthropique : l’eau, l’air, la flore, la faune, les bâtiments, les
machines, l’homme … et les différents phénomènes naturels et artificiels. Donc,
l’environnement est tout ce qu’on peut sentir et/ou voir autour de nous.

Quelles sont nos actions sur l’environnement ?

Image provenant du site https://equiterre.org/

Pour subsister, chacun des composants de l’environnement a besoin d’un


autre : l’eau a besoin de l’arbre car c’est celui-ci qui alimente les sources d’eau ;
l’arbre a besoin de l’eau pour rester en vie ; les nuages ont besoin de la mer car
c’est celle-ci qui produit le vent. Dieu l’a créé ainsi et tout fonctionne à merveille.
Tous les éléments du système interagissent sans aucun obstacle qui ne soit pas
naturel. Mais, un seul élément, doté d’une intelligence supérieure à celle des
autres, vient bouleverser la terre et son environnement : c’est nous, les hommes.
Nous utilisons les produits de notre environnement pour créer des outils et des
machines qui peuvent abattre les arbres, des armes qui peuvent tuer les animaux,
des appareils radioactifs qui peuvent bouleverser notre atmosphère, des produits
chimiques de toute sorte qui peuvent détruire un ensemble d’élément de notre
environnement. Nous faisons tout cela dans le but de mieux exploiter notre terre
et vivre beaucoup plus aisé. Cependant, nous mettons ainsi notre propre vie en
danger. Les fumées (gaz à effet de serre) provenant de nos industries et nos
véhicules nuisent à notre santé, les armes que nous fabriquons mettent notre vie
en danger, les appareils intelligents que nous fabriquons nuisent à notre santé, les
arbres que nous abattons ne pouvant plus protéger nos terres et alimenter nos
sources donnent naissance à l’érosion, l’infertilité des terres, le glissement de
terrain, l’ozone que nous détruisons ne pouvant plus protéger la terre contre les
rayons ultraviolets du soleil donne naissance au réchauffement climatique. Nous
sommes les responsables de nos propres malheurs.
Parallèlement à cette transformation de la nature par l’homme, un autre
problème se pose. Les sociétés n’évoluent pas de la même manière, les hommes
n’ont pas tous une même idéologie, ils ne voient pas leur environnement de la
même manière. Certains le voient comme la source d’alimentation de notre vie et
font le nécessaire pour le protéger, d’autres s’en fichent de son importance et
l’exploitent de manière abusive. Certains le voient comme un espace propre et
agréable et font le nécessaire pour le maintenir propre, d’autres s’en fichent de sa
beauté et y jettent des déchets n’importe où.
Quelle est donc la bonne attitude ?
L’environnement se trouve entre nos actes et notre vie. Par nos actions sur
l’environnement, nous pouvons préserver notre vie ou la détruire, nous pouvons
nous maintenir en santé ou nous rendre malade. Laquelle est précieuse : La mort
ou la vie ? La maladie ou la santé ? Bien sûr c’est la vie et la santé. Nous devons agir
pour que vie ne soit pas en danger et nous maintenir en santé. De ce fait, il est de
notre devoir de protéger notre environnement et le maintenir propre.
Les tableaux suivants illustrent des actes de l’homme qui impactent positivement
(bienfaits) et négativement (méfaits) l’environnement, qui à son tour réagit
positivement ou négativement sur notre vie. La première personne du singulier est
utilisée de sorte qu’en faisant la lecture, vous vous rendez compte que vous êtes
personnellement impliqués dans la situation de votre environnement.
Les bienfaits
MES ACTES L’ENVIRONNEMENT MA VIE
- Je plante des arbres ; - Il y a une verdure agréable ; - Je respire de bon air ;
- Je protège la flore et la - Le sol est protégé ; - J’ai accès à une variété de fruit et
faune ; - L’air est pur ; de légumes ;
- La pluie tombe - Je peux voir beaucoup d’espèces
suffisamment ; d’animaux.
- Les fruits, les légumes sont
abondants ;
- Beaucoup d’oiseaux et
autres animaux trouvent
leur refuge ;
- L’agriculture se développe.
- Je protège les sources, les - Les sources, les rivières et la - Je peux me baigner n’importe où ;
rivières et la mer ; mer sont propres ; - Je peux boire de l’eau sans risque
- Je les garde propre ; - La vie des animaux qui y de microbe ;
- Je fais mes besoins dans des vivent est protégée. - J’ai accès à beaucoup de fruit de
toilettes ou des latrines. mer et je peux les consommer sans
risque de contamination.
- Je protège les rues et les - Les rues, les villes et tout le - Je peux me reposer, faire des
autres endroits publics ; pays sont propres ; photos n’importe où ;
- Je jette mes déchets à la - Les rues ne sont pas - Je peux parler de la beauté de mon
poubelle ; obstruées par des tas pays avec n’importe qui à travers le
- Je jette les poubelles dans d’immondices ; monde ;
un endroit qui ne nuit pas à - Il y a une vue agréable - Je peux ouvrir ma bouche et
l’environnement. partout ; manger à l’air libre sans risque de
- Les égouts ne sont pas contamination ;
obstrués provoquant ainsi - Je respire de bon air ;
de l’inondation durant les - Je me sens fière d’habiter ce
précipitations ; village, cette ville et ce pays.
- Il n’y a pas de mauvaises
odeur en permanence ;
- L’image projetée est
positive.
- Je protège mon - Le couche d’ozone est - Je respire de bon air ;
atmosphère ; protège ; - Je peux me balader sous n’importe
- Je fais attention aux fumées - Les rayons ultra-violets du quelle pluie ;
provenant de mon véhicule. soleil n’atteignent pas - Je peux m’exposer au soleil, à l’air
directement la terre causant libre sans risque de cancer de peau
ainsi du cancer de peau ; et d’infection.
- Les pluies ne sont pas
acides ;
- L’air est pur.
Les méfaits
MES ACTES L’ENVIRONNEMENT MA VIE
- Je coupe n’importe quel - Les montagnes sont - Chez moi, l’eau est rare ;
arbre ou je veux et quand désertiques, l’érosion, le - Je trouve rarement de l’ombre
je veux ; glissement de terrain et avec fraicheur d’arbre autour de
- Je mets du feu dans les l’inondation sont fréquents moi ;
champs et les forêts sans sous l’effet de précipitation ; - Je suis paniqué quand la pluie
faire attention aux arbres. - La surface fertile des terres s’annonce même quand je suis en
s’en va à la mer ; plaine puisque l’eau des
- Des oiseaux et autres espèces montagnes peut venir inonder la
d’animaux s’en vont dans plaine ;
d’autres pays ; - J’ai accès à peu de fruits et
- La pluie tombe rarement ; légumes.
- Il y a sécheresse.
- Je chie, je jette des déchets - Les sources, les rivières et la - Je suis obligé de traiter l’eau
près des sources, dans les mer sont sales et avant de la boire ;
rivières et la mer ; contaminées ; - Je ne peux pas me baigner dans
- Je les maintiens en état de - Le vent emporte des matières n’importe quelle rivière de peur
salubrité ; fécales dans les eaux ; que l’eau ne me donne pas de
- Je fais mes besoins à l’air - Certains animaux qui y vivent boutons et d’infection ;
libre. sont contaminés et meurent. - Je ne peux pas pêcher dans
n’importe endroit de la rivière, le
fleuve ou la mer.
- Je jette mes déchets où je - Les déchets obstruent les - Les touristes fuient mon village,
veux à travers les rues et égouts et les canaux ; ma ville et mon pays ;
autres endroits publics ; - L’eau, ne pouvant pas circuler - L’image négative de l’endroit où
- Je jette les poubelles correctement à travers les je vis affecte ma personnalité ;
n’importe où ; canaux et les égouts inondent - Je me sens agacé quand d’autres
- Je fais mes besoins les rues sous l’effet de la personnes parlent de la beauté
n’importe où. pluie ; de chez eux ;
- Des tas d’immondices - Je respire de l’air contaminé ;
bloquent les rues provoquant - Des mouches, des cafards et
ainsi de l’embouteillage ; autres insectes nuisibles
- Il y a de mauvais odeurs dans envahissent mon
des endroits divers ; environnement ;
- L’image projetée est négative. - Je risque d’infection de toute
sorte.
- J’implante mon industrie - L’air est contaminé ; - Je respire du mauvais air ;
n’importe où ; - La couche d’ozone qui - Je risque le cancer de peau et de
- Je contamine l’air ; protège la terre contre les poumon.
- Je dégage les fumées de rayons ultraviolets
mon véhicule n’importe (dangereux) du soleil est
où, n’importe comment. fissurée ;
- Les pluies son acides.
Faisons face aux contraintes et agissons
Pour protéger l'environnement, nous avons tous des rôles à jouer par action et par
omission. Certaines tâches sont déléguées à l'État, d'autres sont personnelles. Dans
tout système, le mal fonctionnement d'un élément peut entraver le
fonctionnement d'un autre et provoque ainsi le blocage du système tout entier. En
effets, si un groupe de personnes protège l'environnement et qu'un autre groupe
le nuit, l'environnement ne peut pas être protégé. C'est le principe de l’emprise du
mal sur le bien : « de l'impureté sur la pureté ce n'est plus de la pureté tandis que
de la pureté sur l'impureté, c'est toujours de l'impureté ». Le bien ne peut emporter
sur le mal que par une prise de conscience. Si un groupe de personnes s'engage à
faire et ne pas faire ce qui convient pour protéger l'environnement et qu'un autre
groupe refuse de faire ce qu'il doit faire, l'environnement ne peut pas être protégé.
Vous pouvez agir en bien malgré les contraintes. Par exemple :
- Vous parcourez plus d’un kilomètre avec un déchet et vous ne trouvez pas une
poubelle pour la déposer, ne la laissez pas n'importe où sur la rue. Moi je vous
conseille de le déposer dans un endroit où il y a forte chance que les
responsables de ramassage d'ordures le trouvent, si vous n'avez pas d'autres
options.
- Vous venez de partager un paquet de chips avec un ami, vous gardez le sachet
en attendant que vous trouvez un endroit propice pour le jeter, mais lui, il jette
le sien sur la cour ou sur la rue. Dites-lui que ce qu’il a fait n’est bien et continuez
à agir bien même quand les autres ne le font pas encore.
- L’institution responsable de la collecte de déchets dans votre localité ne le fait
pas, cherchez vous-même si possible un endroit isolé où décharger vos
poubelles ou alors alertez-les afin qu’ils puissent passer les collecter.
Il y a beaucoup d’obstacles, mais sachez qu’il y a toujours une autre alternative :
- Le charbon de bois n’est pas la seule alternative pour cuisiner, il y a du gaz
kérosène et du propane.
- Le bois n’est pas le moyen unique pour faire des meubles et construire des
maisons, il y a du métal.
- La rue, les égouts, les rivières ne sont pas les endroits idéals pour jeter vos
déchets, il y a des poubelles, choisissez des endroits isolés pour les jeter.
- Les assiettes en carton, les emboités, les verres et les ustensiles non réutilisables
ne sont pas les récipients idéals pour mettre de la nourriture et de la boisson
que ce soit dans les restaurants, les bars, les fêtes ou sur le marché, il y a des
récipients réutilisables.
- Le sachet en plastique n’est pas la matière idéale pour emballer de l’eau et du
jus, il y a des bouteilles en verre et en plastique réutilisables.
Vous réalisez un ensemble de choses, vous commettez un ensemble d’actes au jour
le jour dans le but de simplifier votre vie, mais la plupart des cas, vous ignorez leurs
conséquences sur notre environnement et sur nous-même.

Vous, enfants, jeunes, adultes, vieillards


Que vous soyez hommes ou femmes, autorités étatiques
ou simples citoyens, intellectuelles ou illettrés
Soyez des gens responsables
Protégez votre environnement
Gardez vos rues, vos villages, vos villes, vos
places publiques, vos rivages, vos rivières, vos
sources, votre pays en état propre.
Ainsi, vous aurez un beau pays ou tout fonctionne
à merveille. Des touristes vous visiterons,
d’autres pays ne se moqueront pas de vous,
vous serez en santé, votre pays sera un paradis
terrestre.
Cet article est publié dans le but de sensibiliser la population en vue de protéger leur
environnement et le garder en état de propreté.
Vilner NOELME
E-mail : noelmevilner96@gmail.com, Tel : (+509) 4616-5821
Octobre 2019 © Tout droit réservé.