Vous êtes sur la page 1sur 10

QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.

CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

 Chapitre 12   :Moteurs à courant alternatif.

1) Donner la définition du moment d’une force ?
Le produit de la force F (N), perpendiculaire au bras de levier, par la longueur r du bras de levier sur
lequel elle s’exerce

                 M f Nm  F(N)  r(m)


2) Pourquoi, au démarrage, le moment du couple moteur doit­il être plus grand que le moment du couple
résistant ?
Pour   être   entraîné   le   système,   il   lui   faut   être   supérieur   à   l’inertie   du   moment   du   couple   résistant
M c  M r  et lorsque le système est en service   M c  M r

3) Un moteur de 3kW tourne à 2850 tr/min. Il entraîne un tapis roulant par l’intermédiaire d’un réducteur à
engrenages, supposé sans pertes, dont le rapport de réduction est de  50 : 1. 
 
Calculer
a) Le moment du couple à l’arbre du moteur : 10Nm
b) La fréquence de rotation en sortie du réducteur : 57tr/min
c) Le moment du couple en sortie du réducteur : 502.60Nm

P2 = 3000W n1 = 2850 tr/min

60  P2
                    a)M r  Mc  Mr   10Nm  M c1
2  n
50 n
b)Rreduction   n 2  1  57tr /min
1 50
60  P2
 c)M c 2   502.60Nm
2  n 2
4) Quelle est la différence entre une rotation synchrone et asynchrone ?

a) Moteur synchrone :
Il se  caractérise  par une fréquence de rotation constante qui dépend de la fréquence du réseau.
 La fréquence de rotation est indépendante de la charge.

b) Moteur asynchrone :
Il se  caractérise  par une fréquence de rotation un peu plus faible que celle du champ tournant 
La fréquence de rotation du rotor n’est pas constante et varie en fonction de la charge.

5) Qu’est­ce qu’un champ magnétique tournant triphasé ?
Un ensemble de trois bobines identiques, disposées aux trois sommets d'un triangle équilatéral, de 
manière que leurs axes se trouvent dans le même plan et fassent entre eux un angle de 120°, et 
parcourues par des courants triphasés, produisent au centre géométrique de l'ensemble un champ 
tournant à une vitesse égale à la pulsation des courants. Si chaque bobine crée en ce centre un champ 
30.11.2019
VERSION INDICE : A  1
Page 1 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

d'amplitude Bm, la somme des trois champs est représentée par un vecteur d'une amplitude constante, 
égale à 3 Bm/2

6) Comment peut­on inverser le sens de rotation du champ tournant créé par un bobinage triphasé alimenté
en courant alternatif triphasé ?
Si l’on veut inverser le sens de rotation du rotor, il faut croiser deux conducteurs polaires alimentant les
enroulements du stator.

30.11.2019
VERSION INDICE : A  2
Page 2 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

7) De quoi dépend la fréquence de rotation du champ tournant ?

a) La fréquence de rotation du champ tournant est directement proportionnelle à la fréquence du
réseau d’alimentations 
b) La fréquence de rotation du champ tournant est inversement   proportionnelle au nombre de
paires de pôles.

8) Calculer la fréquence de rotation d’un champ tournant à six pôles, alimenté en 50 Hz

p = 3 f = 50Hz nc = 1000tr/min

tr  f 50 tr 
n c     16.66 
 s  p 3  s 
tr   tr 
16.66  60  1000 
 s  min 

9) Un bobinage triphasé, alimenté en 50 Hz, produit un champ tournant dont la fréquence de rotation est
de 750 tr/min. Déterminer le nombre de paires de pôles du champs tournant.

P = 4 f = 50Hz nc = 750tr/min

60  f
p 4
750

10) Quelle est la particularité des moteurs synchrones ?
Voir question N°4 !!

11) Quels sont les avantages et les inconvénients des moteurs synchrones triphasés ?
a) Les avantages 
Très bon rendement
Facteur de puissance réglable
Vitesse de rotation constante et synchrone au réseau

b) Les inconvénients
Il nécessite un entraînement au démarrage
Il a besoin de courant continu pour l’excitation
12) Ou utilise­t­on les alternateurs synchrones ?
Dans les centrales de production d’énergie. Ou l’on doit transformer de l’énergie mécanique en énergie
électrique à courant alternatif triphasé.
- Centrale  nucléaire
- Centrale de pompage turbinage

13) Quelles sont les conditions à réaliser pour permettre la mise en parallèle d’un alternateur sur le réseau ?
La mise en parallèle de l’alternateur sur le réseau n’est possible que si les conditions suivantes sont 
réalisées.
- Égalité des fréquences (agir sur n)
- Égalité des tensions (agir sur Iexc)
30.11.2019
VERSION INDICE : A  3
Page 3 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

- Superposition des phases (agir sur n)
- Même succession des phases (à la première mise en service)

14) Peut­on varier la fréquence de rotation d’un alternateur couplé sur le réseau ?
Oui, en modifiant le nombre de paires de pôles

15) Pourquoi les petits moteurs synchrones peuvent­ils démarrer seuls, sans auxiliaire de démarrage ?
Il est construction simple : Le rotor est en ferrite, formant l’aimant permanent, il tourne dans un stator 
multipolaire en fer doux pourvu d’une bobine d’excitation. Ce moteur se caractérise par un champ 
alternatif pulsant. Application de l’effet moteur ?

16) Pourquoi le rotor des moteurs asynchrones est­il muni d’un bobinage ou cage court­circuités ?.
Le circuit rotorique   étant fermé, il en résulte un courant induit d’autant plus élevé que la différence
entre la fréquence de rotation du champ et celle du rotor est grande.
L’interaction des champs magnétique statorique et rotorique provoquent des  forces sur les conducteurs.
Ces forces créent un couple qui entraîne le rotor dans le même sens que le champ tournant.

17) Pourquoi le rotor des moteurs asynchrones ne tourne­t­il pas exactement à la fréquence de rotation du
champ tournant statorique ? 
Le rotor n’est en rotation que si le couple est présent. Or, une force ne peut exister que si un courant est
induit dans les conducteurs du rotor. Le courant induit ne prend naissance que si les conducteurs sont
coupés par les champs tournant . pour ces raisons, le rotor ne peut pas tourner à la même fréquence de
rotation que les champs tournants.

18) Donner la définition du glissement ?
On désigne par nc la fréquence de rotation du champ tournant et n la fréquence de rotation du rotor. La
fréquence  de rotation du rotor est toujours plus petite que celle du champ tournant. La différence n c­n
représente la vitesse de glissement. On appelle glissement le rapport entre la vitesse de glissement  et la
fréquence de rotation du champ tournant.

19) Quel est l’ordre de grandeur du glissement des moteurs asynchrones, à vide et en charge ?
a) À vide
Il est très faible
b) En charge
Il peut se situer en 2.5% à 8% selon la puissance des moteurs

20) Un moteur asynchrone triphasé, alimenté par le réseau 3 x 400V – 50Hz tourne à 735 tr/min en charge.
Calculer son glissement (s en %).

nc  = 3000 tr/min pour 1 paire de pôle n = 735 tr/min
n c  = 750 tr/min pour 4 paire de pôle s = 2%

nc  n 750  735
s 100  100  2%
nc 750

30.11.2019
VERSION INDICE : A  4
Page 4 sur 10 

VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

21) Un moteur asynchrone triphasé, dont le bobinage statorique est à six pôles, est alimenté par le réseau 3
x 400V – 50Hz. Son glissement est de 4%.
Calculer sa fréquence de rotation nominale.

nc  = 3000 tr/min pour 1 paire de pôle s =4% p = 6  n = 960 tr/min


nc  = 1000 tr/min pour 3 paires de pôle

 s   4 
n  n c  1  1000 1  960tr /min
 100   100 



30.11.2019
VERSION INDICE : A  5
Page 5 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

22) Un moteur asynchrone triphasé est alimenté par le réseau 3 x 400V – 50Hz, possède les caractéristiques
suivantes

P2 = 4000 W  Cos = 0.78     n = 1420 tr/min  = 0.86 s = 5.33%


nc  = 3000 tr/min pour 1 paire de pôle Uph = 400V Il = 8.6A Iph = 4.96A
nc  = 1500 tr/min pour 2 paires de pôle

nc  n 1500 1420
s 100  100  5.33%
nc 1500

P2 4000
P1    4651.16W
 0.86
 P 4651.16
S 1   5963VA
cos 0,78
S
S  3 U l  Il  Il   8.6A
3 U l
Il 8.6
  I ph    4.96A
3 3

a) Calculer le glissement à charge nominale = 5.33%
b) L’intensité du courant dans les enroulements (Iph) et dans la ligne à charge nominale (Il).

23) De quelle façon sont désignées les bornes d’un moteur ?
Les   trois   enroulements   sont   désignés   par   les   lettres   U,   V,   W.   Le   1   chiffre   indique   le   début   de
l’enroulement alors que le chiffre 2 indique la fin de l’enroulement,

24) À quel autre appareil électrique peut­on comparer un moteur asynchrone lors du démarrage ?
Un transformateur

25) Quelles sont les perturbations provoquées par un moteur sur le réseau ?.
Au démarrage, fort appel de courant (3 à 10 x Inom)  « creux » de tension sur le réseau d’alimentations.
Perturbations occasionnées  par le cos .

26) Un   moteur   électrique   porte   sur   sa   plaque   signalétique   l’indication   suivante :   230V   Y.   Peut­il   être
raccordé sur le réseau domestique ? 
Non 

27) Pourquoi   le   circuit   magnétique   du   moteur   électrique   triphasé   doit­il   être   constitué   en   tôles   de   fer
isolées ?
Le rôle du circuit magnétique est de canaliser le flux produit par les enroulements inducteurs supportés
par les pôles principaux (stator), de façon à ce qu'il englobe un maximum de conducteurs de l'induit
(rotor). Le rotor  tourne dans un champ  magnétique fixe:  il  doit  être  feuilleté  pour limiter  les
pertes   par   hystérésis   et   courants   de   Foucault   (tôles   en   acier   au   silicium,   isolées   les   unes  des
autres). Lors de la rotation de l'induit, les lignes de champ, qui ont tendance à se concentrer dans les
dents   (entrefer   minimal),   se   déplacent   autour   d'une   position   moyenne:
papillotement. L'épanouissement polaire est le siège de courants de Foucault. Pour limiter leur
30.11.2019
VERSION INDICE : A  6
Page 6 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

action, il faut le feuilleter. Il est souvent plus économique de feuilleter l'ensemble du pôle. La carcasse
est généralement en acier mou

30.11.2019
VERSION INDICE : A  7
Page 7 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

28) Énumérer les différentes pertes d’un moteur.
a) Pertes dans le stator
Pertes cuivres (effet Joules)
Pertes fer (Hystérésis et Foucault)
b) Pertes dans le rotor
Pertes cuivre et fer
c) Pertes mécaniques
Frottement
Ventilation

29) Que vaut approximativement l’appel de courant au démarrage  des moteurs asynchrones triphasés ?
Au démarrage, le courant Id est important et représente plusieurs fois le courant nominal I n (courant en
démarrage direct 4 à 7 In).Dés les premiers tours du rotor, l’intensité diminue rapidement  car les lignes
du champ tournant coupent de moins en moins vite les conducteurs de la cage.

30) Quel est le système de démarrage qui tend à s’imposer et pourquoi ?
Le système de démarrage progressif  électronique. Il remplace avantageusement les autres dispositifs de
démarrage par sa simplicité de raccordement et ses possibilités de réglage. Avec ce système, on utilise
le moteur à cage d’écureuil normale. Ce système est disponible pour toutes les puissances.

31) Quels   sont   les   procédés   permettant   de   réduire   la   pointe   de   courant   au   démarrage   des   moteurs
asynchrones à cage d’écureuil ?
On diminue le courant de démarrage  en agissant
a) Au stator, en réduisant la tension aux bornes du moteur pendant la durée du démarrage étoile
triangle ou du démarrage progressif électronique.
b) Au   rotor,   en   utilisant   des   rotors   spéciaux,   comme   le   rotor   à   double   cage   ou   à   encoches
profondes.
c) Par des moteurs étoile­triangle renforcé.
d) Par des moteurs avec resitances statorique.
e) Par des moteurs à enroulements partagés (Part­Winding)

32) Quels   sont   les   procédés   permettant   de   réduire   la   pointe   de   courant   au   démarrage   des   moteurs
asynchrones à rotor bobiné ?
On agit seulement sur le rotor en augmentant sa résistance ohmique, le stator est identique à celui d’un
moteur à cage.
On distingue deux variantes de rotor : 
a) Rotor à bagues
b) Rotor à démarreur centrifuge.

33) Quels sont les procédés permettant de varier la fréquence de rotation des moteurs asynchrones ? 
a) Réglage par commutation du nombre de paires de pôles.
- Moteur à deux vitesses, couplage Dahlander
- Moteur à deux vitesses à enroulements statoriques séparés. 
b) Réglage par variation de la fréquence de rotation du champ tournant.

34) Quel est le système de variation de la fréquence de rotation qui tend à s’imposer et pourquoi ?
Le convertisseur de fréquence, les raisons sont :

30.11.2019
VERSION INDICE : A  8
Page 8 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

- Techniques digitales : intelligence, auto adaptation, rapidité, précision, 
communication.
- Multitudes de protections
- Grandes  performances :  bon rendement,  régulateur  intégré, adaptation au couple
résistant de charges.
- Suppression de réducteurs mécanique,

35) De quelle façon modifie­t­on la fréquence de rotation d’un moteur Dahlander ?
Par   le  passage   de   la   petite  vitesse   en   grande   vitesse   par   l’intermédiaire   généralement   d’un  jeu   de
contacteurs

30.11.2019
VERSION INDICE : A  9
Page 9 sur 10 
VISA : PC
QUESTIONNAIRE ELECTROTECHNIQUE.
CHAPITRE N°12 EPSIC
PROMOTION 2006

36) Quels sont les procédés permettant de freiner les moteurs asynchrones ?
a) Freinage par contre courant
b) Freinage par courant continu
c) Freinage électromagnétique
d) Freinage par renvoi d’énergie dans le réseau.

37) Pourquoi est­il nécessaire de placer un condensateur en série avec le bobinage auxiliaire des moteurs
asynchrones ?
Au moyen d’un deuxième enroulement  raccordé en parallèle, appelé enroulement  auxiliaire associé
avec un condensateur de service en série, on crée un deuxième champs magnétique pulsant déphasé du
champ magnétique  principal. La résultante  de ces deux champs est un champ magnétique  tournant
provoquant la  rotation du rotor

38) Dans quelles conditions un moteur asynchrone triphasé peut­il être alimenté en monophasé ?
Les  moteurs   triphasés,  dont  la  puissance  est   inférieure   à  environ  1kW,  peuvent   êtres   raccordés   en
monophasé. Il faut créer  au moyen d’un condensateur, un champ tournant pour que le moteur puisse
démarrer de lui­même (selon le même principe que le moteur monophasé avec enroulement auxiliaire)

39) Quelles   sont   les   caractéristiques   principales   et   les   applications   des   moteurs   monophasés   à   pôles
bagués ?
a) Les caractéristiques :
- Le couple de démarrage est d’environ 50% du couple nominal
- De construction simple et robuste
- Son facteur de puissance et son rendement (20%) sont mauvais
- On l’utilise pour les petites puissances (jusqu’à environ 100W)
b) Les applications :
- Petits ventilateurs.
- Pompes de machines à laver

40) Pourquoi le moteur universel ne change­t­il pas de sens de rotation lorsqu’on inverse la polarité de la
tension appliquée à ses bornes ?
L’inversion du sens de rotation s’obtient uniquement par changement du sens du courant dans l’induit
par rapport à l’inducteur.

41) Citer quelques applications du moteur universel ?
- Appareils électroménagers
- Outils électriques

30.11.2019
VERSION INDICE : A  10
Page 10 sur 10 
VISA : PC

Vous aimerez peut-être aussi