Vous êtes sur la page 1sur 2

Revue Philosophique de Louvain

Paul Masson-Oursel, La pensée en Orient


A. van Roey

Citer ce document / Cite this document :

van Roey A. Paul Masson-Oursel, La pensée en Orient . In: Revue Philosophique de Louvain. Troisième série, tome 48, n°19,
1950. p. 461;

https://www.persee.fr/doc/phlou_0035-3841_1950_num_48_19_7886_t1_0461_0000_2

Fichier pdf généré le 24/04/2018


Ouvrages divers 461

Umanesimo e Machiavellismo (Archivio di Filosofia). Un vol.


25 x 18 de 205 pp. Padova, Editoria Liviana, 1949.
h'Istituto di Studi Filosofici consacre ce cahier à l'Humanisme
en général et plus spécialement à .Nicolas Machiavel. La plupart
des études présentées ici sont d'un grand intérêt pour l'historien
de la philosophie ; nous citerons plus spécialement : Enrico Castelli,
// significato dell' Umanesimo, Machiavellismo e Cristianesimo ;
Gabriel Marcel, Existentialisme et Humanisme ; Bruno Nardi, La
mistica averroistica e Pico délia Mirandola ; Eugenio Massa, Egidio
da Viterbo, Machiavelli, Lutero e il pessimismo cristiano, etc.
Les dernières pages sont consacrées à des recensions et à des
chroniques sur la vie philosophique en Italie et dans les autres pays.
Jacques DECERF.

Paul Masson-OuRSEL, La pensée en Orient (Collection Armand


Colin). Un vol., 17x 11,5 de 216 pp. Paris, 1949.
C'est un tableau, largement brossé, de l'histoire, des religions,
de la pensée des peuples de l'Orient (depuis l'Egypte jusqu'à la
Chine et depuis les temps les plus reculés jusqu'à l'époque moderne).
Il y a là de quoi bien remplir une brochure de la collection Armand
Colin ! L'auteur de cet ouvrage le fait avec une grande érudition
et avec beaucoup de maîtrise, mais un lecteur non spécialiste — et
qui pourrait l'être dans un domaine aussi vaste ? — aura peine à
le suivre. Il ne manquera pourtant pas de se montrer parfois critique
devant une synthèse aussi rapide et de marquer d'un point
d'interrogation maintes affirmations. « Au total » écrit M. Masson-Oursel
au sujet de la Bible, le Livre par excellence, « on lui a tout
demandé, on a tout obtenu de lui ; à présent l'esprit laïque et» qui
l'eût prévu ? le catholicisme semblent d'accord pour ne plus rien
en attendre, sauf un abîme d'apories linguistiques, historiques,
culturelles » (p. 83). « Aucun des quatre Evangiles n'a pour auteur le
personnage auquel la tradition l'impute ; aucun n'est une biographie
ayant suivi de très près le Calvaire et la Résurrection. Ce sont des
livres d'initiation, où se trouve plus ou moins développé
renseignement du Maître » (p. 153). Ce ne sont là que deux exemples, pris
entre beaucoup. A. Van Roey.

Évaluer