Vous êtes sur la page 1sur 32

L’inconscient cognitif et la profondeur des opérations subliminales

Stanislas Dehaene
Chaire de Psychologie Cognitive Expérimentale

Cours

Modulation subliminale de la prise de décision


Un stimulus non-conscient peut-il influencer
l’ensemble des étapes d’une tâche cognitive?

• Le cas de la comparaison des nombres

66 RT
% activation
59 700
84 0,8
99 650
0,6 Z=48
600
0,4
Plus grand
ou plus petit 0,2 550
que 65
0 500
Distance avec la référence
petit grand
Pinel, P., Dehaene, S., Riviere, D., & LeBihan, D. (2001). Neuroimage, 14(5), 1013-1026.
Conception de l’expérience de 1998

CIBLE :
- Nombres 1, 4, 6 or 9
it m
e 200 ms 9 en notation arabe ou verbale

71 ms HgKLeM AMORCE :
-Egalement l’un des nombres 1, 4,
43 ms SIX 6 or 9, en notation arabe ou verbale
- Varie indépendamment de la cible
- Invisible
71 ms GMavBE
MASQUES:
- Varient aléatoirement d’essai en
essai

INSTRUCTIONS DE REPONSE:
smaller than 5 larger than 5
- Changent au milieu de
l’expérience

Dehaene S, Naccache L, Le Clec'H G, Koechlin E, Mueller M, Dehaene-Lambertz G, et


al. Imaging unconscious semantic priming. Nature 1998; 395: 597-600.
L’amorce numérique est-elle non-consciente?
Les mesures directes sont au niveau du hasard.
Effet de congruence des réponses

e 200 ms 9 e 200 ms 9
tim tim
71 ms HgKLeM 71 ms HgKLeM
43 ms SIX 43 ms UN
71 ms GMavBE 71 ms GMavBE

smaller than 5 larger than 5 smaller than 5 larger than 5

Réponses congruentes Réponses incongruentes


Distributions des temps de réponse
selon la congruence:
Un effet d’amorçage inconscient
Number of observations Essais incongruents
350

300
Essais congruents
250

200

150

100

50

0
200 400 600 800
Response Time (ms)
L’effet d’amorçage inconscient est indépendant
de la notation utilisée
RT(ms)
550 Essais incongruents

530

510

490
Essais congruents
470
V-V A-V V-A A-A
Prime and Target Notations
« Lateralized readiness potential »

L’amorçage Cz
subliminal atteint le C3 C4

niveau de la
C3 Voltage C4 Voltage
préparation motrice 5 5

amplitude (μV)
amplitude (μV)
right
0 0
hand
Données de left
-400 -200 0 -400 -200 0
potentiels évoqués -5 Time from response
onset (ms)
hand -5 Time from response
onset (ms)
LRP = (L Hand - R Hand)C3 + (R Hand - L Hand)C4

2
Congruent
Incongruent
amplitude (μV)

-2 -400 -200 0
Time from response onset (ms)
Les potentiels évoquées détectent deux activations motrices
évoquées successivement par l’amorce et par la cible
L’amorçage subliminal 0,6 « Lateralized BOLD response »
atteint le niveau de la
congruent
préparation motrice 0,5
incongruent
Données d’IRMf 0,4

% signal change
Overt motor response effect
Z-map for Left vs Right
motor responses 0,3
greater
8
activation
for right hand

4 10-5
0,2
probability level

10-3
Z value

-4
10-3
10-5 0,1
greater
activation -8
for left hand

0
Left motor cortex Right motor cortex
overt
% signal change

% signal change

0,4 response 0,4

0,2 right 0,2

0
hand
0
-0,1
left
-0,2
-0,2 hand
0 2 4 6 8 10 12 0 2 4 6 8 10 12

time (seconds) time (seconds)

-0,2
LBR = (RH - LH)LEFT CORTEX + (LH - RH)RIGHT CORTEX 0 2 4 6 8 10 12
time (seconds)
Conclusions de l’article de 1998

• L’amorçage subliminal ns’est pas restreint au niveau perceptif


• Une amorce subliminal peut affecter une tâche sémantique
• Une amorce subliminale peut traverser l’ensemble d’une
chaîne de traitement, jusqu’au niveau moteur.
• La main de réponse dépend des instructions données au sujet.
Il apparaît donc que les instructions influencent le traitement
subliminal.
Traitement sémantique inconscient....

4 identification quantity comparison response

... Ou spécification motrice directe?

4 identification quantity comparison response

Direct motor specification


Quelques arguments contre le modèle de spécification motrice directe

•Ni l’effet d’amorçage, ni l’effet de distance, ne varient avec


l’entraînement des sujets.
•L’effet d’amorçage existe dès le premier bloc de 32 essais avec une
nouvelle instruction de réponse.

RT
Response Congruity RT
Numerical Distance
560 560

540 540 close targets


incongruent

520 520

500 500
congruent
far targets
480 480
1 2 3 4 5 6 7 8 1 2 3 4 5 6 7 8

blocks of 32 trials blocks of 32 trials


L’effet d’amorçage subliminal s’étend à des amorces
nouvelles, jamais vues au cours de l’expérience
Naccache L, Dehaene S. Unconscious semantic priming extends to novel unseen stimuli. Cognition 2001; 80: 215-29.

9 9
OLD SET:
HgKLeM HgKLeM
numbers
SIX FOUR
1, 4, 6, and 9
GMavBE GMavBE

9 9
NEW SET: HgKLeM HgKLeM
numbers
SEVEN THREE
2, 3, 7, and 8
GMavBE GMavBE

Réponses Réponses
congruentes incongruentes
Résultats comportementaux

RT(ms)
Essais
490 incongruents

22 ms
p = 0.002 10 ms
470 p = 0.008

Essais
congruents
450
Old Set New Set
Un nouvel effet:
l’amorçage de la quantité et non de la réponse motrice
Naccache L, Dehaene S. The Priming Method: Imaging Unconscious Repetition Priming Reveals an Abstract
Representation of Number in the Parietal Lobes. Cereb Cortex 2001; 11: 966-74.

e 200 ms 9 e 200 ms 9
tim tim
71 ms HgKLeM 71 ms HgKLeM
43 ms NINE 43 ms SIX
71 ms GMavBE 71 ms GMavBE

smaller than 5 larger than 5 smaller than 5 larger than 5

Même réponse Même réponse


Quantité répétée Quantité différente
Amorçage de la quantité:
Effet sur la distribution des temps de réponse

Number of observations Quantité différente


160
140 Quantité répétée
120
100
80
60
40
20
0
200 400 600 800
Response Time (ms)
Amorçage comportemental
indépendant de la notation

RT(ms)
550
Quantité différente
530

510
Reynvoet & Brysbaert (2004)
490
Quantité répétée
470
V-V A-V V-A A-A
Prime and Target Notations
Naccache, L., & Dehaene, S. (2001). The Priming Method: Imaging Unconscious Repetition Priming Reveals
an Abstract Representation of Number in the Parietal Lobes. Cereb Cortex, 11(10), 966-974.
Traitement inconscient de la quantité
La région intrapariétale montre un effet d’amorçage inconscient

Même quantité Deux quantités différentes

0.4 0.4
Même Notation
Notation Différente
% signal change

0.2 0.2

0 0
0 2 4 6 8 10 12 0 2 4 6 8 10 12
time (seconds) time (seconds)
Le « sens des nombres » et le sillon intrapariétal:
rôle du hIPS (horizontal segment of intraparietal sulcus)

Hémisphère gauche Coupe horizontale Hémisphère droit

x = - 48 z = 44 z = 49 x = 39

Méta-analyse de Dehaene, S., Piazza, M., Pinel, P., & Cohen, L. (2003). Cognitive Neuropsychology

• Toutes les tâches numériques activent cette région


(addition, soustration, comparaison, approximation, détection de chiffres…)

• Cette région remplit deux critères essentiels d’une représentation


sémantique
-Elle répond aux nombres présentés dans de nombreux formats (chiffres arabes, mots écrits ou
parlés, numérosité d’ensembles d’objets ) plus qu’à d’autres catégories d’objets (animaux, lettres)
-Son degré d’activation varie selon une métrique sémantique (distance et quantité numérique)
La question de l’amorçage inter-modal
Kouider S, Dupoux E. A functional disconnection between spoken and visual word
recognition: evidence from unconscious priming. Cognition 2001; 82: B35-49.

Selon Kouider et Dupoux (2001)


pas d’amorçage inter-modal inconscient
La question de l’amorçage inter-modal
Kouider S, Dupoux E. A functional disconnection between spoken and visual word
recognition: evidence from unconscious priming. Cognition 2001; 82: B35-49.

Tâche = décision lexicale


Résultats:
-Effet d’amorçage subliminal (à
33 ms) dans la condition « intra-
modale » (amorce visuelle, cible
visuelle)
-Pas d’effet d’amorçage
subliminal cross-modal (visuel-
auditif) sans conscience
-Même à SOA=67 ms, l’effet
cross-modal dépend strictement
de la conscience des amorces
(97 ms chez les 12 sujets
conscients; 14 ms, n.s., chez les
12 sujets non-conscients
Dans le domaine numérique, on obtient un effet
d’amorçage subliminal cross-modal
Kouider & Dehaene (Experimental Psychology, sous presse) Subliminal number priming within and
across the visual and auditory modalities

Même Notation Modalité


notation différente différente

200 ms 9 NINE fVXdRW "nine"


time

57 ms HgKLeM HgKLeM HgKLeM


43 ms 4 4 4
57 ms
GMavBE GMavBE GMavBE
Dans le domaine numérique, on obtient un effet
d’amorçage subliminal cross-modal
Kouider & Dehaene (Experimental Psychology, sous presse) Subliminal number priming within and
across the visual and auditory modalities
Essais incongruents Measure of non-
540 consciousness:
Essais congruents non-répétés 2-choice identification
Essais répétés of the prime
530

520 100%

510

p e rfo rm a n c e (% )
51.9%
500 correct
50%
490

480

470 0%
Same Notation Different Different
Notation Modality

Conclusion: il peut exister un effet d’amorçage cross-modal sans conscience


Une limite à l’amorçage subliminal:
La reconnaissance des nombres dans un hémichamp
Reynvoet, B., & Ratinckx, E. (2004). Hemispheric differences between left and right number
representations: effects of conscious and unconscious priming. Neuropsychologia, 42(6), 713-726.
Hémisphère G Hémisphère D

• Présentation latérale des amorces et des


cibles
Amorces
conscientes • Les amorces conscientes, qu’elles soient
arabes ou verbales, donnent lieu à un effet
d’amorçage numérique
• Les amorces subliminales également –
sauf pour les mots présentés à l’hémisphère
droit (hémichamp gauche).

• Nécessité apparente d’une lecture


Amorces
subliminales consciente et avec effort pour les nombres
écrits en toutes lettres et présentés dans
l’hémichamp gauche.
Conclusion: 1. Coding by Log-Gaussian numerosity detectors
1 2 4 8 16…

La chaîne complète de décision


numérique semble pouvoir être Internal logarithmic scale : log(n)
parcourue, inconsciemment, par 2. Application of a criterion and formation of two pools of units
un stimulus subliminal Criterion c

Stimulus de numérosité n

Pool favoring R1 Pool favoring R2


3. Computation of log-likelihood ratio by differencing
Pool favoring R2
- LLR for R2 over R1
Pool favoring R1

4. Accumulation of LLR, forming a random-walk process


Mean Response Time
Décision numérique simple
Trial 1 Trial 2 Trial 3 Decision
threshold for R2
Starting
Plus exactement, les « votes » point of
induits par l’amorce et par la cible accumulation

s’accumulent. Decision
threshold for R1
Time
Accumulation linéaire de l’amorçage subliminal
Vorberg D, Mattler U, Heinecke A, Schmidt T, Schwarzbach J. Different time courses for
visual perception and action priming. Proc Natl Acad Sci U S A 2003; 100: 6275-80.

L’effet d’amorçage augmente


linéairement avec l’intervalle
amorce-cible (SOA)
Indépendance de l’amorçage et de la perception consciente
Vorberg D, Mattler U, Heinecke A, Schmidt T, Schwarzbach J. Different time courses for
visual perception and action priming. Proc Natl Acad Sci U S A 2003; 100: 6275-80.
•La capacité de détecter la présence des amorces (graphe b) augmente de façon
non-linéraire avec le SOA
•L’identification de l’orientation des amorces reste au niveau du hasard, à tous les
SOA (graphes c et d)
•L’effet d’amorçage augmente linéairement dans toutes les conditions
Indépendance de l’amorçage et de la perception consciente
Vorberg D, Mattler U, Heinecke A, Schmidt T, Schwarzbach J. Different time courses for
visual perception and action priming. Proc Natl Acad Sci U S A 2003; 100: 6275-80.

•Une dissociation encore plus nette


est obtenue en faisant varier
indépendamment les durées de
l’amorce et de la cible
• L’effet d’amorçage reste constant
avec le SOA (graphes du bas)
• L’identification (graphes du haut)
varie dramatiquement et peut même
diminuer avec le SOA (panneau b,
masquage de type B)
Un modèle d’accumulateur explique l’amorçage
Vorberg D, Mattler U, Heinecke A, Schmidt T, Schwarzbach J. Different time courses for
visual perception and action priming. Proc Natl Acad Sci U S A 2003; 100: 6275-80.
Confirmation de l’accumulation d’information sur les
amorces subliminales: le doigt saisi en plein vol
Schmidt, T. (2002). The finger in flight: real-time motor control by visually masked
color stimuli. Psychol Sci, 13(2), 112-118.
Amorces: 10 ms Tâche = déplacer le doigt de la croix centrale vers la cible de la couleur
spécifiée

Masques = cibles

+
L’avenir: un modèle à plusieurs accumulateurs?
Del Cul, Slachevsky et Dehaene, article soumis
Evidence accumulation
up to a threshold
P(Cj| {S(t)+ni(t)+nw(t)}t=1..t’)
1

Threshold seen/not-seen
Global C1 0.8
judgement
workspace C2 0.6 +
route . all-or-none
. 0.4
conscious
+ nw(t) .
response
Cn 0.2
Stimulus Perceptual
sequence input 0
0 10 20 30 40 50
Time (samples of S(t))
dk + ni(t) response
categories Response
P(Cj| {S(t)+ni(t)+nw(t)}t=1..t’)
SOA 1

Threshold
C1 0.8

forced-choice
C2 0.6
. decision based
+ nr(t) . 0.4 on the current
. maximum
Non-conscious Cn 0.2

route 0
0 10 20 30 40 50
Time (samples of S(t))
Trois hypothèses clés:
1. Accumulation d’informations à deux niveaux en parallèle, chacun recevant les mêmes informations
mais avec des sources de bruit partiellement décorrélées. Une réponse peut venir de l’un ou l’autre de
ces accumulateurs
2. Le niveau conscient fonctionne en tout-ou-rien: Il ne fournit une réponse que si son seuil est atteint
3. Le niveau inférieur fonctionne en continu: s’il n’atteint pas son seuil, alors une réponse peut être faite
« à choix forcé » en choisissant la réponse la plus probable étant donné les entrées.