Vous êtes sur la page 1sur 18

LA CARTE BRUNE CEDEAO: ATOUTS ET

LIMITES DANS LE CADRE DU COMMERCE


INTRA-REGIONAL EN AFRIQUE DE L’OUEST

Par EL HADJI AMAR KEBE


Directeur du Développement
& du Service aux Clients – AXA SENEGAL
amar.kebe@axa.sn

CARTE BRUNE CEDEAO


PLAN

 LE SYSTEME CARTE BRUNE CEDEAO: HISTORIQUE ET PRESENTATION

 LES OBJECTIFS DU SYSTEME : LIBERTE DE CIRCULATION DES PERSONNES


ET DES BIENS

 LES LIMITES DU SYSTEME: DIFFICULTES DANS LA MISE EN ŒUVRE


PRATIQUE

 SOLUTIONS ET PERSPECTIVES.

CARTE BRUNE CEDEAO


LE SYSTEME CB CEDEAO: HISTORIQUE ET PRESENTATION

Origine et institution

Le système d’assurance Carte Brune CEDEAO a été institué par le Protocole
A/P1/5/82 signé le 29 mai 1982 à Cotonou par les Chefs d’Etat et de
Gouvernement de la CEDEAO.

 Par la suite, il fera l’objet d’un Protocole additionnel A/SP.2/12/01 signé à Dakar
le 21 décembre 2001.

CARTE BRUNE CEDEAO


LE SYSTEME CB CEDEAO: HISTORIQUE ET PRESENTATION

Administration et fonctionnement

 Conseil des Bureaux : organe suprême du système;

Comité exécutif: organe chargé d’assister le Président et le Secrétaire Général


dans la planification, l’exécution et la gestion des affaires du conseil de manière
durable.

Secrétariat Général Permanent: Organe chargé du suivi du Protocole et de


l’exécution des décisions du Conseil.

Bureaux nationaux: assistance et suivi du système dans chaque Etat membre.

CARTE BRUNE CEDEAO


LE SYSTEME CB CEDEAO: HISTORIQUE ET PRESENTATION

Assurance de Responsabilité Civile Automobile: une garantie obligatoire

Fondements : « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage,


oblige celui par la faute duquel il est arrivé, à le réparer ».

 Dés lors, toute personne (physique ou morale) doit obligatoirement souscrire une
assurance garantissant sa responsabilité en cas de dommages causés par son véhicule
terrestre à moteur.

 Cette obligation figure dans toutes nos législations nationales (Cf. article 200 du code
CIMA pour les pays membres de cette organisation).

 Solution pour les accidents « nationaux »; quid des sinistres transfrontaliers ?

CARTE BRUNE CEDEAO


LES OBJECTIFS DU SYSTEME CB CEDEAO: RENFORCER LA LIBERTE DE
CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS.

Protocole A/P1/5/82:

« Constatant la croissance rapide du trafic routier international en Afrique, et les


problèmes que pose ce trafic dans le domaine de l’Assurance de Responsabilité Civile
Automobile;
Conscient de la nécessité de garantir aux victimes des accidents de la route une
réparation équitable et prompte des dommages qu’elles ont subis du fait de ces
accidents;
Préoccupés de faciliter à leurs ressortissants automobilistes circulant entre les Etats
Membres le règlement des indemnités leur incombant par suite des accidents qu’ils y
ont occasionnés et de leur permettre de satisfaire aux obligations qui résultent pour
eux des législations locales en la matière;
Soucieux d’encourager le développement des échanges commerciaux et du tourisme
entre les pays membres …… »

CARTE BRUNE CEDEAO


LES OBJECTIFS DU SYSTEME CB CEDEAO: RENFORCER LA LIBERTE DE
CIRCULATION DES PERSONNES ET DES BIENS.

Permettre aux automobilistes ressortissants de la CEDEAO de respecter l’obligation


d’assurance de Responsabilité Civile automobile (mettre fin aux tracasseries et
emprisonnements que subissent les conducteurs).

 Garantir aux victimes des accidents de la circulation une réparation diligente du fait
des dommages causés par les automobilistes non-résidents en provenance d’autres
Etats membres de la CEDEAO

Encourager et faciliter le développement du commerce intra-régional en Afrique de


l’Ouest.

Permettre une libre circulation des usagers de la route et faciliter l’intégration


régionale;

Objectifs louables; qu’en est-il de leur atteinte ?


CARTE BRUNE CEDEAO
LES LIMITES DU SYSTÈME CB CEDEAO: DES INCOHERENCES DANS LA MISE
EN ŒUVRE PRATIQUE.

Limites du système à plusieurs niveaux:

 Au plan institutionnel;

 Au plan financier;

 Au plan politique.

CARTE BRUNE CEDEAO


LES LIMITES DU SYSTÈME CB CEDEAO: DES INCOHERENCES DANS LA MISE
EN ŒUVRE PRATIQUE.

Au plan institutionnel

 L’intégration dans le domaine des services financiers suppose des institutions


« fortes » avec une législation unique, un contrôle uniforme des compagnies
d’assurances et une harmonisation des méthodes des DNA

 Situation au niveau de la CEDEAO: Présence de deux blocs(CIMA vs WAICA) que


tout oppose (monnaie, culture, législation, etc…)

 Conséquence à plusieurs niveaux :

CARTE BRUNE CEDEAO


LES LIMITES DU SYSTÈME CB CEDEAO: DES INCOHERENCES DANS LA MISE
EN ŒUVRE PRATIQUE.

1- Des incohérences dans l’articulation des législations

 CEDEAO= Sur un même espace économique, nous avons plusieurs législations


communautaires en matière d’assurances.

 Les pays francophones de la CEDEAO membres de la CIMA (Bénin, Burkina Faso,


Côte d’Ivoire, Mali, Niger, Sénégal, Togo) sont régis à la fois par le code CIMA et
le Protocole CB CEDEAO

2- Des incohérences dans la mise en œuvre des règlements


Comparaison avec le système de la Carte Rose de la CEMAC (6 Etats ayant une
législation unique en matières d’assurances (CIMA) et une monnaie unique),

 Résultat : la Carte Rose bien que née après la CB fonctionne mieux !!!

CARTE BRUNE CEDEAO


LES LIMITES DU SYSTÈME CB CEDEAO: DES INCOHERENCES DANS LA MISE
EN ŒUVRE PRATIQUE.

Au plan financier

 Article 3-d du Protocole fait injonction à chaque Etat de déposer auprès d’une
banque commerciale agréée une lettre de crédit d’un montant de 174 000 UC
(environ 169 Millions F CFA) afin de garantir l’accomplissement par le Bureau
National des obligations qui sont les siennes.
 Peu d’Etats membres ont respecté cette injonction.
 Conséquence: les bureaux nationaux ne disposent pas d’une surface financière
suffisante pour faire face aux sinistres.
 Beaucoup d’Etats ne sont pas à jour de leur cotisation au budget du Conseil des
Bureaux.

CARTE BRUNE CEDEAO


LES LIMITES DU SYSTÈME CB CEDEAO: DES INCOHERENCES DANS LA MISE
EN ŒUVRE PRATIQUE.

Au plan politique

 La faible implication des forces de l’ordre et des Autorités judiciaires dans


l’application correcte du Protocole;
 Les difficultés liées à la sécurisation des attestations CB CEDEAO;
 La falsification en masse des attestations CB CEDEAO.

CARTE BRUNE CEDEAO


En conclusion: défaillance du système CB CEDEAO

 Les bureaux nationaux = simples boites aux lettres parce que n’ayant jamais obtenu les
ressources nécessaires pour faire face à leurs obligations (faiblesse de la surface
financière/Mauvaise mutualisation)
 Les automobilistes ayant rempli l’obligation de s’assurer sont ainsi confrontés à des
tracasseries frustrantes tels que :
• La confiscation de leurs véhicules,
• Le détention arbitraire des chauffeurs et de leurs véhicules, racket (tensions aux
frontières).

Ces faits constituent des entraves à la libre circulation des


personnes et des biens entre les Etats, passant ainsi à côté
du principal objectif du Protocole.
 Parallèlement, le développement des infrastructures
routières de dernières générations, fait augmenter le
nombre d’accidents transfrontaliers.
 La CB CEDEAO se trouve ainsi confrontée à un taux élevé
de sinistres et donc de victimes à indemniser.
Il est urgent de trouver des solutions à ces différents maux.
CARTE BRUNE CEDEAO
LE SYSTEME CB CEDEAO: SOLUTIONS ET PERSPECTIVES.

Solutions sur le plan institutionnel

 Apporter plus de cohérence dans la législation au niveau de l’espace


communautaire : Mise en place d’une convention harmonisée en matière de
règlement des sinistres entre pays francophone, anglophone et lusophone;

Mise en place d’un barème d’indemnisation en matière corporelle;

 Tirer profit de la base réglementaire assez solide de la CIMA (linkage entre article
204 CIMA sur l’étendue territoriale de la garantie RC Auto et la CB CEDEAO)

CARTE BRUNE CEDEAO


LE SYSTEME CB CEDEAO: SOLUTIONS ET PERSPECTIVES.
Solutions sur le plan financier

Constituer progressivement les 174 000 UC à travers les parts rétrocédées au


Bureaux Nationaux;

Doter le système CB CEDEAO de ressources financières solides et pérennes à même


de rendre financièrement autonomes les Bureaux Nationaux.

Corriger la problématique de la mutualisation: anti-sélection en limitant l’assiette de


prospects de la CB aux seuls assurés: tendre vers la systématisation;

Au Sénégal: Arrêté ministériel N° 641 du 28 Juin 2016 rendant obligatoire la


délivrance de la CB CEDEAO à tout souscripteur d’une assurance RC Automobile.

CARTE BRUNE CEDEAO


LE SYSTEME CB CEDEAO: SOLUTIONS ET PERSPECTIVES.
Solutions sur le plan financier

 2 limites à la solution sénégalaise:

- Les coûts liés à l’achat des attestations CB sont supportées par les assureurs (est ce
qu’ils continueront d’accepter de supporter cette charge?)
- Pour qu’elle soit efficace, la systématisation doit être appliquée au niveau de tous
les Etats membres du système (sinon on retombera dans les mêmes travers)

NB: Au niveau de la CEMAC qui nous a servi de modèle sur ce point, les attestations
cartes roses sont à la charge des assurés et la systématisation est appliquée dans tous
les pays membres.

CARTE BRUNE CEDEAO


LE SYSTEME CB CEDEAO: SOLUTIONS ET PERSPECTIVES.
Solutions sur le plan politique

 Sensibiliser les autorités de contrôle ainsi que les magistrats sur la portée du
système

Lutter contre la falsification des attestations CB (apporter plus de sécurité aux


documents CB CEDEAO)

Renforcer les pouvoirs des BN

Vulgarisation auprès des différents acteurs (regroupements de transporteurs et de


chauffeurs) et des populations sur l’importance de la CB.

Illustrer par des cas concrets (accident du 15 Novembre 2008 à Boromo au Burkina).

CARTE BRUNE CEDEAO


MERCI DE VOTRE ATTENTION !

CARTE BRUNE CEDEAO