Vous êtes sur la page 1sur 124

Royaume du Maroc ‫المملـــــــكة المغربيـــــة‬

Ministère de la santé ‫وزارة الصحــــــــــــة‬


Ecole Nationale de Santé Publique ‫المدرسة الوطنية للصحة العمومية‬
Rabat ‫الرباط‬

Gestion des unités de soins


ADIL NADAM
Management Hospitalier
Ecole Nationale de Santé Publique
Rabat
Table des matières

• Structure managériale de l’hôpital


• Apport du RIH en matière de gestion des unités de soins
• Structure de l’organisation des soins infirmiers
• Rôle de l’infirmier chef dans la gestion de l’unité de soins
• La maitrise ou l’autogestion de l’unité de soins par
l’établissement de tableaux de bord

18/10/2018 NADAM Adil 2


ABREVIATIONS
• CE Comité d’Etablissement

• CG Comité de Gestion

• CMDP Conseil des Médecins, Dentistes et Pharmaciens

• CII Conseil des infirmiers et des infirmières

• DHSA Direction des Hôpitaux et des Soins Ambulatoires

• MS Ministère de la Santé

• PAA Pôle des Affaires Administratives

• PAM Pôle des Affaires Médicales

• PEH Projet d’Etablissement Hospitalier

• PSI Pôle des Soins Infirmiers

• RIH Règlement Intérieur des Hôpitaux

• SAA Service d’Accueil et d’Admission

• SPH Service de la Pharmacie Hospitalière

• SRES Service de réseau des établissement de santé

• DOH Décret d’organisation hospitalière

18/10/2018 NADAM Adil 3


Structure managériale de l’hôpital

18/10/2018 NADAM Adil 4


18/10/2018 NADAM Adil 5
18/10/2018 NADAM Adil 6
Définition de l’hôpital:
Les hôpitaux sont des établissements de santé ayant pour mission:
o de dispenser, avec ou sans hébergement des prestations de diagnostic,
de soins et de services aux malades, blessés et parturientes.
o Les établissements hospitaliers garantissent la permanence des soins et
assurent des prestations de soins et d’aide médicale en urgence.
o Ils contribuent en outre, soit directement, soit en collaboration avec les
établissements de formation au développement et à la réalisation des
activités de recherche en matière de santé publique, d’économie de la
santé et d’administration sanitaire

o Réf : Décret n° 2-06-656 (13 avril 2007) relatif à l’organisation hospitalière

18/10/2018 NADAM Adil 7


Les établissements relevant du réseau hospitalier sont des établissements de
santé ayant pour mission:
o de dispenser, avec ou sans hébergement des prestations de diagnostic, de soins et
de services aux malades, blessés et parturientes.
Ils concourent aux actions:
o de médecine préventive et d'éducation pour la santé ;
o d'assistance médicale urgente, en partenariat avec les acteurs concernés ;
o de formation pratique des étudiants en médecine, en pharmacie et des élèves des
instituts et écoles de formation professionnelle et de formation des cadres en
rapport avec le domaine de la santé ;
o de formation continue des professionnels et des gestionnaires de santé.
o Ils contribuent, directement ou en collaboration avec les établissements de
formation, au développement et à la réalisation d'activités de recherche en
matière de santé publique, d'économie de la santé ou d'administration sanitaire.

18/10/2018 NADAM Adil 8


Mission
Mission Développement
de soins professionnel
1. Diagnostic 4. Enseignement
2. Traitement 5. Recherche
3. Hôtellerie 6. Expertise
10. Achat
7. Service public
11. Gestion des
8. Appui au RESSP
productions
9. Assistance
12. Direction
Mission de santé Mission économique
18/10/2018
publique NADAM Adil
et managériale 9
Structure managériale de l’hôpital:
• Sur la base de la théorie de Fayol, l’hôpital est d’abord une entreprise
de service de soins offrant aux patients en surplus des soins;
l’hôtellerie; l’alimentation; une assistance sociale et morale. L’hôpital
possède des clients appelés patients; une fonction commerciale
s’exerce et se renforce vis-à-vis d’eux à savoir l’analyse des besoins des
clients; souci de satisfaction de la patientèle; une adaptation des
services de soins aux besoins de la population ….

18/10/2018 NADAM Adil 10


Structure de l’organisation hospitalière:
• Pour MINTZBERG.H, l’organisation se constitue à partir de cinq
éléments fondamentaux:
– Le centre opérationnel.
– Le sommet stratégique
– La ligne hiérarchique
– La technostructure
– Les fonctions de support logistique

18/10/2018 NADAM Adil 11


Sommet stratégique

Fonctions
Technostructure Ligne hiérarchique de support
logistiques

Centre opérationnel

Appliquée à l’hôpital, cette approche permet de décrire


certaines réalités de l’organisation hospitalière.
18/10/2018 NADAM Adil 12
Le centre opérationnel:
• Il est constitué de l’ensemble des unités de soins et services
médico-techniques.
• Il est caractérisé par un haut niveau de spécialisation des acteurs
de santé ( médecins; infirmiers, paramédicaux) et assure la
production de services dans son propre environnement client.
• Chaque unité opérationnelle possède un matériel et un
équipement spécifiques selon sa mission.

18/10/2018 NADAM Adil 13


La technostructure
• Elle assure la coordination du travail pour le rendre efficient.
• Cette partie prend de l’importance lorsque l’organisation grandit
et se complexifie.
• Il est représentée par un réseau hiérarchisé de personnes qui
agissent sur l’organisation du travail des centres opérationnels
grâce à la standardisation des procédures, au choix qualitatif du
matériel, l’élaboration de normes.

18/10/2018 NADAM Adil 14


Les unités fonctionnelles ou support logistique.

• Ils sont le support direct ou indirect à la réalisation de la mission


du centre opérationnel ( service postal; département
techniques…) la collaboration avec les centres opérationnels est
essentielle.

18/10/2018 NADAM Adil 15


La ligne hiérarchique: ( entre le sommet stratégique
et le centre opérationnel)

• Ce. sont les médecins et les cadres infirmiers ayant une autorité
formelle et qui assurent la gestion des centres opérationnels en
intégrant les principes de planification; de direction; de
coordination et de contrôle des activités de production de soins
et de services. La base opérationnelle est représenté par les
activités exécutants.

18/10/2018 NADAM Adil 16


Le sommet stratégique :

• Il veille à ce que la mission hospitalière soit remplie efficacement


( mission de pilotage) et se structure autour d’une direction
administrative et médicale.

18/10/2018 NADAM Adil 17


• Les différentes fonctions du management hospitalier sont exercées
selon trois dimensions à savoir:
– Celui de la politique générale ( gestionnaire et conseil médical).
– Celui de la gestion journalière ( direction).
– Celui de l’exécution ( chefs de département médical et infirmiers).

« l’organisation hospitalière est complexe de par la


diversité des cultures; des mentalités et des
comportements des acteurs qu’à l’émiettement du
pouvoir»
18/10/2018 NADAM Adil 18
Apport du RIH en matière de
gestion des unités de soins

18/10/2018 NADAM Adil 19


Délégué

Comité de
gestion

Comité de suivi
et évaluation Comité
Directeur d’établissement
Comité de lute contre
les infections
nosocomiales
Service de la
Service d’accueil et
pharmacie
d’admission
hospitalière
Conseil des
Pole des affaires Pole des affaires Pole des soins Conseil des
médecins ,
médicales administratives infirmiers infirmiers et
dentistes et
infirmière
pharmaciens
Médecins chef des Infirmiers chef des
départements / services départements / services
médicaux médicaux
Relations hiérarchiques:
les infirmiers chefs des
Relations fonctionnelles:
18/10/2018
unités de soins
NADAM Adil 20
et de services
1- Pôle des Affaires Médicales (PAM)
Missions et attributions
– Coordination et planification des activités et programmes de soins et de
services médicaux;
– Evaluation de la qualité et de la performance des soins;
– Formation continue du personnel médical et contribution à la formation
continue du personnel paramédical;
– Contribution à la prévention des infections et à l’hygiène de l’établissement
;
– Planification et gestion des ressources destinées au personnel médical ;
Organisation
 Le PAM est organisé en deux ou plusieurs bureaux en fonction du volume d’activités;
– Bureau d’organisation des soins médicaux;
– Bureau d’évaluation de la qualité des soins et services

18/10/2018 NADAM Adil 21


Le Directeur
Départements / Pôle des Affaires médicales CMDP
services
Evaluation de la qualité et de la
Organisation des soins médicaux
performance
− Evaluer la qualité et la performance des soins
− Établir les besoins en médicaments et hospitaliers ;
dispositifs médicaux;
− Élaborer le programme de formation continue
− Veiller à la bonne tenue des dossiers
des médecins, médecins dentistes et
d’hospit ;
pharmacien;
− Contribuer à la prévention des infections
nosocomiales et à l’hygiène de − Mettre en place des recommandations des
l’établissement ; bonnes pratiques médicales;
− Contribuer à l’élaboration du projet − Assurer la formation continue du personnel
d’établissement hospitalier: médical et contribuer à la formation continue
− Valider les listes de garde et d’astreinte des du personnel paramédical;
médecins et des étudiants en médecine;
− Assurer la préparation des processus
− Information, Education et communication.
d’accréditation et de concours qualité.
− Gérer les ressources destinées au pôle.
18/10/2018 22
NADAM Adil
2-Pôle des Soins Infirmiers (PSI)
Missions
o Coordination et planification des activités et programmes de
soins et de services paramédicaux,
o Planification et la gestion des ressources destinées au personnel
paramédical ;
o Evaluation de leur qualité et de la performance des soins et
services paramédicaux,
o Contribution à la prévention des infections nosocomiales ;
o Contribution à l’élaboration et au suivi des programmes
d’éducation sanitaire ;
o Contribution au développement de la recherche en soins
infirmiers ;
18/10/2018 NADAM Adil 23
Le Directeur
Département / CII
Pôle des soins infirmiers
service
Bureau d’Evaluation de la qualité et de la
Bureau Organisation des soins
performance des activités de soins
paramédicaux
infirmiers
− Supervision de la qualité des soins infirmiers dans
− Planification et répartition des effectifs
les services;
infirmiers dans les différentes unités;
− Évaluation de la qualité et performance des
− Assurer la continuité de soins infirmiers;
activités de soins paramédicaux
− Gestion des ressources matérielles,
− Contribution aux activités de diététique et nutrition
financières des unités de soins ou de services
− Contribution à la prévention des infections
− Coordination de la dispensation des soins
nosocomiales.
infirmiers
− Participation aux activités d’hygiène hospitalière
− contribution avec le pôle des affaires
− Elaboration de plan de formation;
médicales, pour coordonner l’application des
− Evaluation de la formation ;
protocoles et procédures par le personnel
− Encadrement et accompagnement des infirmiers
infirmiers.
nouvellement recrutés.
− Elaboration du projet des soins infirmiers
− Participation à l’encadrement des infirmiers
− Elaboration du plan d’action annuel
stagiaires;
− Elaboration des bilans d’activités
NADAM Adil 24
18/10/2018
3-Pôle des Affaires Administratives (PAA)
Missions du pôle
– Assurer la gestion des ressources humaines et financières;
– Assurer la gestion des services techniques et de maintenance.

Attributions du chef du pôle


– Assurer le suivi et l’évaluation des activités du pôle ;
– Veiller à la cohérence des activités avec la mission de l’hôpital;
– Mettre en œuvre les recommandations des instances de
concertation et d’appui, qui sont en rapport avec les activités de
son pôle, lorsqu’elles sont approuvées par le directeur.
18/10/2018 NADAM Adil 25
Le Directeur
Pôle des Affaires administratives

Bureau de Gestion des Bureau de Gestion Bureau de logistique et


RH financière et comptable de maintenance
− Assurer la gestion des produits en
− Assurer la gestion stock ( réceptionner les produits, tenue
administrative du personnel ; − Assurer la gestion budgétaire, à jour des registres, distribution des
produits);
− Élaborer des stratégies de financière et comptable ;
− Assurer l’alimentation des patients et
mobilisation et de motivation − Assurer l’approvisionnement du personnel de garde;
du personnel ; en médicaments, fongibles, − Assurer le nettoyage et la sécurité des
− Elaborer le plan de matériel et autres produits bâtiments et le buandage du linge ;
développement des ressources nécessaires au fonctionnement − Assurer la gestion des déchets
humaines; de l’établissement; hospitaliers ;
− Gérer le système interne de
− Veiller à la bonne application − Organiser et gérer les archives télécommunication ;
du système d'appréciation du administratives de − Assurer la gestion du parc auto;
rendement du personnel; l’établissement. − Elaborer et mettre en œuvre un plan de
− Élaborer le plan d’action de la − Veiller au recouvrement des gestion et de maintenance des
équipements médicaux, des
formation continue du créances de l’établissement; installations techniques, des bâtiments
personnel du pôle. et mobiliers ;
26
NADAM Adil 18/10/2018
NADAM Adil 27

l’organisation des soins et des


services

18/10/2018
• Article 24 du RIH : Conformément à l’article 15 du décret précité
n° 2-06-656, les activités médicales, pharmaceutiques ou
odontologiques sont organisées au sein d’unités de soins et de
services formant soit des départements, soit des services
médicaux.

18/10/2018 NADAM Adil 28


• Article 25 : Département et le service médical
• Le département ou le service médical réunit les unités de soins et
de services d’une même spécialité ou de spécialités différentes
qui partagent le même plateau technique, ou qui s’adressent à la
même population cible, ou qui nécessitent une organisation
commune.
• Un service médical peut être médical, chirurgical ou médico-
technique.
• Les unités de soins et de services sont crées sur proposition du
comité d’établissement en fonction des prestations à offrir aux
patients hospitalisés et de l’organisation optimale des soins.

18/10/2018 NADAM Adil 29


Les soins hospitaliers sont organisés au sein d’unités de
soins ou de services formant soit des départements soit
des services médicaux;
C’est le Comité d’Etablissement qui détermine
l’organisation en département et/ou unités de soins.
L’organisation des soins en départements ou service est
fonction de la taille et du volume d’activités de l’hôpital
Chaque département est placé sous l’autorité d’un
médecin chef assisté par un infirmier chef;

18/10/2018 NADAM Adil 30


Organisation de soins selon la Organisation en Services dans les hôpitaux typiques
taille de l’hôpital

Service de médecine (SM) ; Service de chirurgie (SC), y


compris le bloc opératoire ;
HG de moins de 120 lits (8
services)
Service mère-enfant (SME) ; Service des urgences ;

Service d’imagerie médicale Service de biologie médicale

Service d’accueil et Service de la pharmacie


d’admission (SAA) hospitalière.

18/10/2018 NADAM Adil 31


Organisation de soins Départements et services dans les hôpitaux généraux typiques
selon la taille de l’hôpital

Le département de Le département de médecine (DM) ;


chirurgie (DC)
Hôpital de 120 à 240 lits Le département mère- Le département de traumato-orthopédie et de
(6 départements et 3 enfant (DME) ; neurochirurgie, lorsqu’elle existe
services)
Le département Ophtalmo Le département médico-technique (DMT)
– ORL – Stomato; regroupant notamment les unités médico-
techniques suivantes :
- L’imagerie médicale ;
- La biologie médicale ;
- L’exploration fonctionnelle
Le service des urgences Le service de la pharmacie hospitalière (SPH).

Le service d’accueil et
18/10/2018
d’admission (SAA) NADAM Adil 32
Organisation de soins selon Départements ou services
la taille de l’hôpital

oPas plus de 8 départements cliniques

oLe service d’accueil et d’admission oLe service de la pharmacie hospitalière


(SAA) (SPH).

Hôpitaux de plus de 240 lits oles spécialités offertes à l’hôpital doivent être intégrées dans les
départements correspondants par décision du directeur de l’hôpital
après avis du comité d’établissement.
oLe service des urgence doit être intégré dans un département clinique

oLe bloc opératoire est rattaché à l’un des départements de chirurgie


désigné par le directeur de l’hôpital après avis du comité
d’établissement.

NADAM Adil 18/10/2018 33


• Article 30 : Attributions du chef de département
• Chaque département est placé sous l’autorité d’un médecin chef assisté par un
infirmier chef.
• Le chef de département est chargé d’organiser le fonctionnement de la structure
dont il est responsable, dans le respect de la responsabilité médicale de chaque
praticien. Il est notamment chargé :
- de planifier et gérer les ressources du département ou du service et coordonner les
activités professionnelles des médecins dans son département ;
- de coordonner l’élaboration multidisciplinaire de la programmation des activités ;
- de s’’assurer de la présence des ressources médicales dans le département et établir
les listes du personnel chargé de la garde ou de l’astreinte ;
- de veiller au respect des règles d’éthique, de déontologie et de l’application des
règles professionnelles ;
- d’assurer l’encadrement des étudiants et stagiaires des facultés de médecine et de
pharmacie.

18/10/2018 NADAM Adil 34


• Conjointement avec l’infirmier chef de département, les médecins et
les infirmiers (ères) chefs d’unités de soins et de services, le chef de
département est également chargé :
- d’évaluer périodiquement la qualité des soins et services ;
- d’évaluer les besoins de formation continue du personnel médical et
infirmier ;
- de s’assurer du respect des règles d’hygiène et d’asepsie dans les
services ;
- d’élaborer les protocoles cliniques généraux à suivre au sein du
département et les chemins thérapeutiques, lorsqu’il s’agit de
département ou de service clinique.

18/10/2018 NADAM Adil 35


• Article 32 : Attributions des infirmiers chefs d’unités de soins et de
services.
• Les infirmiers chefs des unités de soins et de services sont chargés
d’organiser et de superviser le travail des infirmiers, des techniciens, du
personnel de soutien au sein des départements ou des services.
− Ils évaluent les besoins des patients et s’assurent que les soins et les
prestations requises sont dispensées conformément aux prescriptions
médicales ;
− Ils veillent sur la qualité des soins infirmiers dans le respect des
procédures et des règles professionnelles, d’éthique et de déontologie;
− Ils assurent l’encadrement des stagiaires, des infirmiers et des
techniciens de santé stagiaires.

18/10/2018 NADAM Adil 36


Unité de soins

18/10/2018 NADAM Adil 37


Unité de soins

• L‘Unité de Soins est une unité de Production. c’est à son niveau


que sont concrétisées les Missions de l’établissement et que se
génèrent les Dépenses et les Recettes. A cet effet, l’unité de
soins constitue un lieu stratégique au sein de l’établissement.
Par conséquent, les autres centres d’activités lui servent d’Appui
et de Support.

18/10/2018 NADAM Adil 38


Unité de soins

• L’unité de soins est une entité intégrative de l’activité infirmière


et soignante auprès des patients, qui est à la fois le champs clos
de la fonction de soins orienté selon une division de travail
coordonné par l’infirmier chef et l’espace ouvert à toute les
interfaces.
• L’unité de soins est une plaque tournante essentielle de l’hôpital.
La qualité d’organisation de l’unité de soins a une influence sur
la qualité des soins donnés.

18/10/2018 NADAM Adil 39


• L’unité de soins qui occupe une place privilégiée dans l’entreprise
hospitalière; doit être envisagée sous un angle nouveau:
– Elle est au service de son client externe c’est-à-dire le patient
hospitalisé et ce 24 heures sur 24.
– Elle est une plaque tournante en interaction avec de nombreux
services; pour lesquels les relations sont de clients à fournisseurs.
– La direction de l’unité de soins est envisagée d’une manière plus
autonome.( l’infirmière chef a la responsabilité de planifier;
d’organiser; de diriger et de contrôler la qualité des soins dispensés.

18/10/2018 NADAM Adil 40


• À la tête de l’unité de soins doit se situer une personne responsable
travaillant en collaboration étroite avec l’ensemble de l’établissement
de santé.

• La dispensation des soins de qualité dans un contexte organisationnel


optimal représente une fonction prioritaire de l’infirmier chef; dans
cette perspective, des processus interactifs doivent s’établir avec les
différents professionnels de la santé; équipes logistiques,
administrateurs….. Et ce dans le souci de promouvoir une coordination
des activités, une continuité des soins; une collaboration
interdisciplinaire, une complémentarité des rôles.

18/10/2018 NADAM Adil 41


• La gestion de la qualité de l’organisation de l’unité de soins a
pour objet l’amélioration ou le maintien de la qualité des soins
par la planification, la coordination, la direction et le contrôle
des soins indirects, phase préliminaire indispensable à la
délivrance des soins infirmiers directs.

• Une gestion efficace de l’unité de soins repose sur l’Utilisation


d’Outils, d’Instruments et de Méthodes modernes de gestion.

18/10/2018 NADAM Adil 42


La gestion : c’est quoi ?

Le management ou la gestion est l'ensemble des techniques d'organisation de


ressources qui sont mises en œuvre pour l'administration d'une entité, dont l'art
de diriger des hommes, afin d'obtenir une performance satisfaisante. Dans un
souci d'optimisation, il tend à respecter les intérêts et représentations des
parties prenantes de l'entreprise. Afin de prendre en compte les différences de
temps, de risque et d'information sur les prises de décision de gestion.

La gestion consiste à :
– la planification ;
– l’organisation ;

– la direction ;
– Le contrôle ( le suivi et l’évaluation )
18/10/2018 NADAM Adil 43
La gestion peut être également :

L’investissement (utilisation) du savoir, du savoir être et


du savoir faire d’une équipe (avec un animateur ou facilitateur)
pour atteindre un rendement d’excellence et de compétitivité de
l’unité des soins.

18/10/2018 NADAM Adil 44


La fonction de gestion qui consiste à

• Utiliser efficacement les ressources ;


• Améliorer le déroulement des activités ;
• Obtenir des résultats meilleurs à moindre coût (efficience).

Gérer

c’est appliquer une démarche qui permet d’atteindre un objectif dans des conditions
d’efficience.

c’est avoir une vision, un plan, un programme, une stratégie de mise a l’œuvre,
l’exécution – résultat – évaluation.

c’est l’art d’utiliser les outils de management.


18/10/2018 NADAM Adil 45
Structure de l’organisation des
soins infirmiers

18/10/2018 NADAM Adil 46


Structure de l’organisation des soins infirmiers:
• Impact des grands courants de la discipline infirmière.
• Dans plusieurs écrits notamment de Fl.Nightingales ( 1859);
quatre concepts caractérisent la discipline infirmières, ce sont les
concepts « soin, personne, santé et environnement»
• Par ailleurs; des grands courants de pensée ou de
compréhension du monde ont été nommés paradigmes
notamment par le philosophe KUHN ( 1970) et le physicien
CAPRA ( 1982).

18/10/2018 NADAM Adil 47


18/10/2018 NADAM Adil 48
• Ainsi la discipline infirmière sous l’influence des paradigmes de la
catégorisation; de l’intégration et de la transformation; prend
quatre orientations différentes; vers la santé publique, vers la
maladie, vers la personne, et vers l’ouverture sur le monde .
Plusieurs chercheurs de la faculté des sciences infirmières de
Montréal développent largement l’influence de ces courant sur
les caractéristiques de la pratique, de la formation ; de la
recherche; et de la gestion en science infirmières.

18/10/2018 NADAM Adil 49


Discipline infirmière
• Discipline professionnelle qui a pour objet de développer des
connaissances qui définissent et guident la pratique
• Différente de discipline théorique tel que: psychologie,
sociologie, histoire;
• Clarifiée par le champ d’interaction entre les différents concepts
de la personne, l’environnement, la santé et le soin.

18/10/2018 NADAM Adil 50


Paradigme
• Façon de penser et de voir le monde, formée d’un ensemble de
caractéristiques qui ne changent guère et qui guident nos
actions,
• Il n’est pas éternel;
• Il n’est pas universel;
• Il est différent et non pas supérieur à celui qui le précède;
• L’interaction entre les paradigmes permet d’enrichir les
connaissances.

18/10/2018 NADAM Adil 51


Synthèse
Discipline infirmière
Paradigmes

Orientation

Santé publique Maladie Personne Ouverture sur le


monde

Catégorisation
18/10/2018
Intégration
NADAM Adil
Transformation52
De grands courants de pensée

Kérouac
18/10/2018et (2003) NADAM Adil 53
APPROCHE Systémique DE LA GESTION DES
SOINS INFIRMIERS AU SEIN DE L’UNITE DE SOINS.
• Le modèle de A.DONABIDIAN; adopté par le personnel infirmier pour évaluer la
qualité des soins, se présente selon trois domaines qui sont les ressources; le
processus et les résultats.

• Les ressources : peuvent être définis comme la dotation en personnel, les


qualification du personnel, les compétences des infirmiers, la répartition du
temps de travail des infirmiers, les réseaux de communication, le nombre de
patients la présence de familles, la dotation du matériel, l’équipement des
chambres, l’espace architectural de l’unité, la disponibilité de locaux, les
fournitures nécessaires à l’administration des soins….

18/10/2018 NADAM Adil 54


• Le processus: comprend l’ensemble des activités infirmières dont
l’exécution est jugée nécessaire pour couvrir les besoins des patients.
Ces activités peuvent se subdiviser selon les étapes suivantes :
– L’identification des besoins des patients.

– La planification des soins

– La réalisation des soins

– L’évaluation des soins

18/10/2018 NADAM Adil 55


• Les résultats:

• Selon A.DONABEDIAN les résultats concernent la modification


apportée par les soins à l’état de santé du bénéficiaires (patient).
Ils peuvent être évalués soit :
– Par la modification de l’état de santé et de confort du patient
consécutifs aux soins prodigués.
– par les évaluations de satisfaction du patient.

18/10/2018 NADAM Adil 56


Conception cybernétique de la dispensation des soins infirmiers
Environnement
(Indicateurs de qualité)
INPUTS Technologie OUTPUTS
Produit de soins

Objectifs
Evaluation
Atteints Non atteints
Développement
du système Exploitation Exploitation
directe des critique des
résultats résultats
Reformulation du processus de gestion des soins Reformulation des
18/10/2018 NADAM Adil 57
mesures correctives
Rôle de l’infirmier chef de l’unité
dans la gestion de l’unité de soins

18/10/2018 NADAM Adil 58


• L’infirmier chef détient véritablement le rôle d’un gestionnaire d’unité
de soins qui consiste à planifier, à organiser à diriger et à contrôler les
ressources humaines et matérielles en vue d’atteindre, avec le plus
d’efficacité possible, les objectifs de l’organisation.

• KEROUAK, S définit la gestion des soins infirmiers comme un


processus heuristique processus qui fait appel à la créativité, à la
découverte et à la transformation) visant à mobiliser les ressources
humaines et les ressources de l’environnement en vue de soutenir et
de favoriser le soins de la personne qui, en interaction continue avec
son environnement, vit des expériences de santé.
18/10/2018 NADAM Adil 59
• Il semble intéressant d’identifier l’infirmier chef comme une personne
ressource assurant des comportements de soutien envers son personnel .
Il doit évaluer de manière continue les forces et les faiblesses afin de
cerner le degré de compétence de chacun, assurer un dialogue
transparent et être en mesure de fournir les moyens de support requis
réduisant ainsi les effets divergents des aptitudes professionnelles.

• Il faut savoir que la présence de personnes compétentes au sein de l’unité


de soins ne peut que générer des soins infirmiers de qualité.

18/10/2018 NADAM Adil 60


• La relation entre l’infirmier chef et son personnel doit être comprise
comme un partage et un échange favorisant la coresponsabilité dans la
dispensation des soins infirmiers .

• Il est en mesure de réagir positivement au défi de la décentralisation des


prises de décisions et accepter ainsi de déléguer au personnel l’autorité
qui leur est nécessaire pour assumer pleinement leur tache
professionnelle.

• Dés lors il doit adopter une forme d’autorité basée sur la collaboration et
la consultation.
18/10/2018 NADAM Adil 61
• Par ailleurs, la motivation et la satisfaction du personnel sont des composantes
d’un environnement social serein et nécessaire à un processus dynamique de
gestion de qualité de l’équipe de soins.

• La création d’un climat de travail constructifs et productifs dépend étroitement


de l’infirmier chef . Plusieurs éléments appartenant à son leadership seront
exploités. Participation et concertation de l’équipe sur des prises de décisions;
être loyale; être à l’écoute de son équipe et être réceptive régulièrement à leur
attentes ; reconnaitre le travail bien fait de chacun ; définir clairement les taches
de chaque subordonné; promouvoir l’esprit d’équipe, disposer d’une ouverture
d’esprit.
18/10/2018 NADAM Adil 62
• Toutefois; ces différents aspects du leadership de l’infirmier chef
sont influencés par le contexte général de l’institution
hospitalière et par les caractéristiques de l’unité qu’il dirige.

18/10/2018 NADAM Adil 63


• L’approche systémique de l’unité de soins signifie qu’il existe une
interdépendance de l’équipe soignante, entourée d’un environnement avec
d’autres acteurs de la santé.

• L’infirmier chef se concerte s’il y a lieu avec les autres services hospitaliers
pour coordonner les activités de l’unité; gérer les problèmes imprévus; ainsi il
discerne les priorités à établir dans la résolution des problèmes
organisationnels.

• Il est d’une importance capitale que l’infirmier chef s’efforce de créer un milieu
de travail propice à l’entraide et encourage les subordonnés ( ou
collaborateurs) à réfléchir et à s’interroger sur la résolution de problèmes de
soins et sur des situations de gestion des soins à dimension interdisciplinaire.

18/10/2018 NADAM Adil 64


• Cette méthode d’apprentissage est un aspect fondamental du
développement des qualités intrinsèques de l’équipe de soins : esprit
d’observation, capacité de synthèse, stimulation à l’analyse et à la
réflexion , intégration dans une structure de responsabilités et non
d’exécution ; cohésion d’équipe, motivation d’atteindre les objectifs de
l’organisation.

• Ces éléments ne peuvent que faciliter la performance dans la réalisation


des activités de soins complexes et accroitre la qualité de soins dispensés
aux patients.

18/10/2018 NADAM Adil 65


L’INFIRMIER : Véritable manager
Promotion culture Promotion de la
de l’US profession
Médicaments dispositifs
Personnel médicaux
Soins /prestations
/services

Patrimoine Infirmier manager Qualité

Patients et
accompagnants
Sécurité Hygiène Système
hospitalière d’information
Communications Formation et recherche/
interne /externe action
18/10/2018 NADAM Adil 66
La promotion d’une prise en charge de qualité du
patient

• Le rôle de l’infirmier chef vis-à-vis de la dispensation des soins


infirmiers est non négligeable . En effet quelque soit le stade de prise
en charge du patient, l’accueil, l’administration, l’information, la
présence d’un personnel compétent au chevet du malade, la
continuité des soins, la tenue d’un dossier infirmier,
l’accompagnement du patient, de sa famille…..sont autant d’éléments
qui représentent toute leur importance dans la qualité du service
rendu au patient.
18/10/2018 NADAM Adil 67
CLIENT CENTRE D’INTERET

Personnel infirmier Personnel médical


Personnel de soutien

CLIENT Personnel administratifs


approvisionnement et techniciens

Sces
Environnement Moyens généraux
hospitalier financiers

18/10/2018 NADAM Adil 68


• Des ressources humaines et matérielles doivent être organisées
selon:
• Le type de patient soigné
• La gravité de l’état de santé des patients
• La qualification du personnel soignant
• La complexité des techniques de soins qui y sont pratiquées
• Les méthodes de travail des médecins
• Les méthodes d’administration des soins infirmiers
• L’intégration ou non des stagiaires médecins ou paramédicaux …..

18/10/2018 NADAM Adil 69


• L’infirmier chef doit favoriser la continuité des soins par une répartition
adéquate des patients sur les les effectifs du personnel présent. Chacun a une
vision globale de chaque patient confié.

• L’infirmier chef appuie la contribution de chacun à la planification et aux


décisions relatives au travail: le partage des taches par consensus tout en
respectant les qualifications, compétences et habilités de chacun.

• L’infirmier chef est une personne de référence qui par sa compétence est
capable de comprendre efficacement les techniques nécessaires à une
dispensation de qualité des soins et à apporter des solutions de prévention en
cas d’une gestion inappropriée de situations de soins.

18/10/2018 NADAM Adil 70


La réalisation d’une communication au sein et en
dehors de l’unité

• L’infirmier chef remplit une fonction d’interface unique assurant non


seulement la coordination entre les départements médical,
administratif et infirmier mais également avec l’extérieur du fait de ses
relations avec les patients et leurs familles, le rôle d’information auprès
de ces derniers met ainsi de toute évidence l’importance des enjeux
d’une communication et d’une écoute de la part de l’infirmier chef dans
le cadre d’une prise en charge des besoins du patient.

18/10/2018 NADAM Adil 71


• Planifier et organiser des concertations entre les équipes
interdisciplinaires doit concerner les préoccupations de l’infirmier
responsable. De par les réunions, l’interaction entre les membres de
l’équipe de soins favorise une coordination meilleure du travail grâce à
l’approche de solutions aux problèmes organisationnels identifiés.

• Coordonner, c’est unir, relier, harmoniser toutes les actions et tous les
efforts dans un même but.

• « la communication, c’est l’huile dans laquelle baigne la coordination»

18/10/2018 NADAM Adil 72


Le rôle d’interfaces avec l’environnement

• Le rôle d’interfaces ( la coordination avec les autres services, le relais


d’information …) confère à l’infirmier chef une place centrale dans la
hiérarchie infirmière car elle apparait, en étant le premier échelon du
cadre infirmier et par son contact quotidien avec le staff infirmier,
comme l’élément devant concrétiser les objectifs définis en amont par
la direction du département infirmier. Alors que, en aval, elle assure
l’organisation et la répartition du travail dans des équipes fonctionnant
en continu, composées des personnes de qualifications différentes.

18/10/2018 NADAM Adil 73


Un rôle de formateur et de personne ressource pour le
personnel de l’unité
• Afin de répondre aux exigences de gestion de l’unité de soins, l’infirmier chef possède
un ensemble de compétences acquises dans le cadre de sa formation initiale, sa
formation professionnelle continue ainsi que par son expérience professionnelle.

• L’unité de soins, considérée comme une microsociété en mutation constante, élabore


des programmes de formation continue interdisciplinaire afin de réduire les écarts de
non connaissance de l’équipe soignante. Les programmes ciblent des thèmes visant
essentiellement la dispensation et la continuité des soins médicaux et infirmier, les
soins relationnels avec les patients et familles, le rôle propre infirmier, la prévention
et la gestion des conflits, la méthode d’analyse de situations, la sécurité des soins…

18/10/2018 NADAM Adil 74


La gestion du matériel et de l’hôtellerie
• La gestion efficace des ressources matérielles sous la supervision de
l’infirmier chef repose sur plusieurs objectifs:
– Utiliser de manière rationnelle le matériel de soins
– Assurer une réponse adéquate et rapide aux besoins de santé du patient par la
disponibilité du matériel et la fonctionnalité de celui-ci
– Veiller à la sécurité du matériel
– Assurer une vitesse de rotation du stock de matériel
– Améliorer la productivité des soins par la disponibilité d’un matériel efficace
– Maintenir et/ou améliorer la qualité des prestations fournies aux patients grâce
à la présence d’un matériel fiable
– Satisfaire le personnel par l’utilisation d’un matériel adéquat et fonctionnel
– Améliorer les conditions de travail du personnel au sein de l’unité par l’octroi
d’un équipement répondant à des qualités d’ergonomie

18/10/2018 NADAM Adil 75


• L’équipement biomédical des chambres mérite également une gestion
scrupuleuse et revêt de multiples objectifs:
– Disposer d’une dotation suffisante pour répondre aux besoins de dispensation et de
continuité des prestations de soins
– Assurer une connaissance de la manipulation et de l’utilisation de l’équipement par le
personnel ( démonstration, procédures d’emploi, entretien…)
– Veiller à la sécurité de l’équipement
– Respecter avec exactitude le planning préventif d’entretien ( le cout d’entretien
préventif est souvent moindre que le cout de réparation )
– Établir des indicateurs simples, représentatifs de l’utilisation de l’équipement
– Définir les besoins de remplacement du matériel

18/10/2018 NADAM Adil 76


Les activités de l’infirmier chef
• Le patient; • La formation;
• Les soins:
• La recherche/action; La culture
• Le médicament, les fongibles, de l’unité;
produits sanguins…..;
• La profession;
• L’hygiène hospitalière • La communication interne et
externe;
• Le patrimoine;
• Les ressources humaines; • L’hôtellerie;

• La qualité; • La restauration….

• Système d’information;

• Tableau de bord;

18/10/2018 NADAM Adil 77


Le patient
Planifier, organiser, réaliser et évaluer
- Accueil et séjour;
- Soins;
- Relations; IEC;

- L’hygiène;
- La restauration;
- Hôtellerie;
- Occupations culturelles…..

La gestion du patient doit être centrée sur


la personne et non sur la tâche
18/10/2018 NADAM Adil 78
Soins
- Planification ;

- Administration des soins en fonction des références professionnelles


écrites (protocoles de soins et fiches techniques) ;
- Coordination ;
- Surveillance ;
- Supervision ;

- Évaluation.

Soins sécurisants
18/10/2018 NADAM Adil 79
médicaments , fongible et Produits sanguins
• Prévisions des besoins ;

• Commandes ;

• Stocks ;

• Contrôle de consommation ;

• Consignation des accidents et incidents (Pharmacovigilance,


Hémovigilance).

Rationalisation et sécurité
18/10/2018 NADAM Adil 80
Hygiène Hospitalière :
gestion des déchets
- Propreté corporelle ;

- Hygiène des locaux ;


- Gestion :
• des déchets hôteliers ;
• des déchets médicaux ;
• du matériel à risque.

Prévention de la pollution de l’environnement hospitalier

18/10/2018 NADAM Adil 81


Patrimoine

- Le bâtiment : Fonctionnalité, étanchéité.


- Les installations techniques : électricité, plomberie.
- Le matériel biomédical (maintenance, matériovigilance).

Espace de vie au travail favorable


18/10/2018 NADAM Adil 82
Ressources Humaines
• Détermination des besoins (en fonction de la charge de travail) ;

• Planification des horaires de travail ;

• Répartition du travail ;

• Délégation des tâches ;

• Encadrement / Formation ;

• Gestion des réunions / Staffs ;

• Gestion des conflits ;

• Comptes rendus des dysfonctionnements ;

• Travail d’équipe ;

• Congé …

Amélioration de la productivité du personnel


18/10/2018 NADAM Adil 83
la qualité
 C’est délivrer à chaque patient l’assortiment d’actes diagnostiques
et thérapeutiques qui lui assurera le meilleur résultat en terme de
santé, conformément à l’état actuel de la science médicale, au
meilleur coût pour un même résultat, au moindre risque iatrogène
et pour sa plus grande satisfaction en terme de procédures, de
résultats et de contact humain à l’intérieur du système de soins.
• Dans notre cadre, nous avons une gestion de la qualité
liée :
– au service ;
– aux soins et aux prestations ;
– aux comportement et au attitudes.
– Continuité des soins

Assurance de la sécurité des patients


18/10/2018 NADAM Adil 84
l’information
• Gestion de l’information C’est la rédaction, l’utilisation dans la décision à prendre et la
conservation des différents supports d’information, à titre d’exemple :
• Cahier d’inventaire ;
• Registre du temps de travail du personnel ;
• Mouvements des malades ;
• Registres des patients entrée et sortie ;
• Fiche de soins infirmiers de base ;
• Fiche d’examens biologiques et d’imagerie ;
• Fiche thérapeutique ;
• Registre de transmission …

Données fiables prise de décisions efficaces


18/10/2018 NADAM Adil 85
formation
- Confection d’un programme de formation et sa mise en œuvre
- Accueil et intégration des nouveaux recrus et étudiants
- Élaboration des protocoles et fiches techniques
- Organiser et mettre à la disposition des infirmiers des documents
professionnelles
- Coopération interne nationale et internationale etc..

DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES

18/10/2018 NADAM Adil 86


IDENTITE PROFESSIONNELLE
- Défendre le statut professionnel et règlement de l’exercice de la profession
- Symbolisation de la profession par :

. respect de l’uniforme

. Bonne relation infirmière

. Maîtrise des connaissances générales et professionnelles

. Développement des compétences

. Esprit de compréhension / tolérance et acceptation des autres

18/10/2018 NADAM Adil 87


IDENTITE PROFESSIONNELLE
- Mise en évidence des marques infirmières:
. Afficher les réalisations infirmières
. Montrer le temps investi par les infirmiers au profit des clients
- Suivi de l’évolution de la profession d’ici et d’ailleurs :
. Formation
. Statut
. Réglementation
. Fonctions …
- Développement de la culture professionnelle ex :

. Déontologie professionnelle
. Philosophie infirmière
. Droit humain
. Aide / solidarité etc

RENFORCEMENT DE LA CAPITULISATION DE L’INTELLIGENCE COLLECTIF


18/10/2018 NADAM Adil 88
communication
visite infirmière – staff – réunion – conférence – courrier – transmission de
documents etc ..
On dit: « la communication est l’huile dans laquelle baigne la coordination »
- La communication c’est la dynamique de l’équipe .c’est l’énergie , le moteur de la compréhension , l’union ,la
liaison,l’harmonisation , la concertation,la négociation etc :

. Informe sur les bilans , les projets ,les plans etc

. Coordonne les activités ;


. Casse la mésentente;
. Permet une souplesse dans l’organisation et prévient les imprévisions
. Cree un environnement apaisant avec une qualité de vie au travail
. Réduit les résistances aux changements

La communication interne : infirmier, médecins , clients …..


externe : autres US, direction s, les medias …

SYNERGIE DES EFFORTS FORCES PRODUCTRICE


18/10/2018 NADAM Adil 89
La maitrise ou l’autogestion de
l’unité de soins par l’établissement
de tableaux de bord

18/10/2018 NADAM Adil 90


 Les tableaux de bord représente l’un des moyens essentiels de l’auto
contrôle de l’unité de soins.
 Ils sont de grande utilité pour l’infirmier chef et pour l’équipe de
travail.
 De ce fait, il constitue l’expression visuelle de la situation de l’unité, la
mise en image des données disponibles.
 Il permet de mettre en évidence les résultats des activités, de suivre
l’efficacité des mesures prises et d’optimiser la politique qualité de
l’entreprise.

18/10/2018 NADAM Adil 91


Tableau de bord:

C’est un outil destiné à un responsable pour lui permettre grâce à


des indicateurs présentés de façon synthétique, de contrôler le
fonctionnement de son système en analysant des écarts significatifs afin
de prévoir, décider et agir.

Le TB est un outil de gestion fournissant des informations sélectives pour


répondre à un besoin de connaissance préalable à la prise de décision.

18/10/2018 NADAM Adil 92


Les rôles essentiels d’un TB

Stabilise Facilite la
l’information communication

Maîtrise le risque Le tableau Dynamise la réflexion


de bord

Réduit
l’incertitude
18/10/2018 NADAM Adil 93
 Réduit l’incertitude : L’incertitude handicape toute prise de décision.

 Stabilise l’information : Le TB ne présente que les informations


essentielles.

 Maîtrise le risque : Toute décision est une prise de risque, le tableau de


bord offre une meilleure appréciation du risque de décision.

 Dynamise la réflexion : Le TB propose des outils d’analyse puissants


pour étudier la situation.

 Facilite la communication : Le TB offre une perception unifiée de la


situation.
18/10/2018 NADAM Adil 94
OBJECTIFS DU TABLEAU DE BORD
Le tableau de bord représente un support aidant l’Infirmier Chef à:

• piloter l’unité de soins

• Atteindre les objectifs fixés par le projet de soins infirmiers

• Veiller au fonctionnement optimal de l’unité de soin.

• Connaître et analyser en permanence le fonctionnement de sa zone


de responsabilité

18/10/2018 NADAM Adil 95


LE CONTENU DU TB

• Le TB implique l’élaboration de plusieurs indicateurs mesurant


l’agencement optimal des moyens de production en regard de la
mission et de la finalité de l’unité de soins et ce, en terme de
performance de l’activité infirmière

18/10/2018 NADAM Adil 96


Il comporte:
Des indicateurs spécifiques à l’unité de soins appelés:
indicateurs à vocation locale
Des indicateurs appartenant à l’environnement de
l’unité de soins appelés: indicateurs à vocation
globale.

18/10/2018 NADAM Adil 97


Définition du concept« indicateur »

« les indicateurs sont des variables qui aident à mesurer les


changements intervenus dans une situation donnée. Ce
sont des moyens de suivre et d’évaluer les effets d’une
activité ».

Un indicateur doit nécessairement être accompagné d’une norme


d’interprétation ou d’une base de comparaison.

18/10/2018 NADAM Adil 98


Définition du concept « indicateur de
santé »
Selon l’OMS :
Un indicateur de santé est :
«un produit de la surveillance en santé publique qui définit une
mesure de la santé (c'est-à-dire, la présence d'une maladie ou d'un
autre événement concernant la santé), ou bien un facteur associé à
la santé (c'est-à-dire, l'état de santé ou d'autres facteurs de risque)
dans une population choisie ».

18/10/2018 NADAM Adil 99


CRITÈRES DE SÉLECTION DES
INDICATEURS
– Simplicité
– Accessibilité
– Pertinence
– Contrôlabilité
– Cohérence/Objectifs
– Sensibilité
– Spécificité
– Reproductibilité
– inter-opérateurs

18/10/2018 NADAM Adil 100


Les préalables d’un TB

• Nécessite un pilote.
• Doit véhiculer seulement les informations pertinentes.
• Doit comprendre un nombre très limité d’indicateurs.
• Nécessite une formation et une sensibilisation des pilotes et
responsables de la collecte d’information.
• Nécessite une vérification des éléments à mesurer.
• Nécessite de déterminer les valeurs cibles à atteindre ainsi que
leurs seuils de tolérance.
• Nécessite une fréquence adaptée à une exploitation attentive
18/10/2018 NADAM Adil 101
Le format du tableau de bord

• Un tableau de bord synthétique en « quatre cadrans » comportant : le


réalisé de l’année N, le réalisé de l’année N-1, la cible, un clignotant
caractérisant la situation par rapport à la cible
• Des fiches de définitions des indicateurs
• Des feuilles de détail pour approfondir les résultats de certaines
données
• Des formats différents : format mensuel, format annuel

18/10/2018 NADAM Adil 102


Caractéristiques du tableau de bord

Le TB doit être porteur d’une dynamique dont deux


caractéristiques de base :
• Etre synthétique : capter rapidement l’essentiel du contexte afin
de décider.
• Etre évolutif : mettre en résonance l’unité et son contexte.

18/10/2018 NADAM Adil 103


Caractéristiques du tableau de bord

• La présentation des indicateurs : les graphiques peuvent s’avérer


préférables à de simples tableaux de chiffres. En effet, ces derniers
peuvent être utilisés quand il est difficile de traduire les informations
par des représentations graphiques.

• La forme générale du tableau de bord : elle doit être conçue de façon


à faciliter autant que possible la diffusion des informations.

• La continuité du tableau de bord.

18/10/2018 NADAM Adil 104


Caractéristiques du tableau de bord
• Maniable : dans la mesure où il doit faciliter la diffusion des
informations au sein et entre les services de soin sous forme de
tableaux de chiffres ou de graphiques les plus réduits possibles.
• Périodique et adaptable : le choix de la période dépend des
caractéristiques des services de soin concernés et de la nature de
l’information fournie, la plus fréquente est celle mensuelle ou
trimestrielle et même hebdomadaire.
• Paramétrable : il doit avoir la faculté de s’adapter à chaque niveau de
responsabilité

18/10/2018 NADAM Adil 105


LES INDICATEURS UTILISÉS AU
NIVEAU Du RÉSEAU
HOSPITALIER

18/10/2018 NADAM Adil 106


Les indicateurs utilisés au niveau du
réseau hospitalier

D’activité

De moyen

De productivité ou d’efficience

De qualité de service

18/10/2018
De charge de travailNADAM Adil 107
Les indicateurs d’activités

Mesurent une production.

Nombre d’admissions;
 Nombre de transferts (référés);
 Nombre d’hospitalisés;
 Nombre de consultants externes ;
 Nombre de journées d’hospitalisation;
 Nombre de réadmission.

18/10/2018 NADAM Adil 108


Les indicateurs d’activités

 Taux d’occupation moyen (TOM):

C’est le pourcentage moyen d’occupation de la


capacité litière pendant une période.

TOM (%) = nombre de Journées d’hospitalisation x100


Nombre total des lits fonctionnels(période)
18/10/2018 NADAM Adil 109
 Durée moyenne de séjour (DMS):

C’est le nombre moyen de journées que le


malade passe dans l’établissement.

DMS = Nombre total de journée d’hospitalisation x 100


Nombre total des admissions (période)
18/10/2018 NADAM Adil 110
 Taux de rotation (T.ROT):

C’est le nombre moyen de malades hospitalisées qui


se succèdent dans un même lit durant une période
donnée

T.ROT = nb admissions
nb Lits fonctionnels
18/10/2018 NADAM Adil 111
Intervalle de rotation (I.ROT):

C’est le nombre de jours où le lit d’hôpital reste


vacant entre la succession de deux
hospitalisations.

I.ROT = [(Période x lits) – journées]


Admissions
18/10/2018 NADAM Adil 112
Les indicateurs de moyen

Concernent les principaux moyens utilisés dans l’hôpital : le

personnel, les actes (médicaux, de radiologie, de laboratoires et

chirurgicaux……).

18/10/2018 NADAM Adil 113


Les indicateurs de productivité
ou d’efficience

Mesurent la relation entre les ressources utilisées


et le résultat obtenu.

Productivité = production
Moyen

18/10/2018 NADAM Adil 114


Les indicateurs de qualité de
service
Mesurent les prestations prodiguées aux usagers des services de
santé et leur adéquation à leurs demandes.

Ex : Taux d’infection nosocomiale à l’hôpital.


Incidence d’infection postopératoire
Durée moyenne de rendez vous pour hospitalisation.
Durée moyenne de rendez vous pour consultation…

18/10/2018 NADAM Adil 115


Charge de travail du personnel

Charge de travail du personnel :

Nb d’heures effectivement travaillées (heures de travail réelles) x 100


Nb d’heures de travail théoriquement disponibles (prévues)

18/10/2018 NADAM Adil 116


Rapport d’encadrement

Rap d’encadrement = Nb total d’infirmiers


Nb total de médecins

18/10/2018 NADAM Adil 117


LES ETAPES
D’ELABORATION DE TB

18/10/2018 NADAM Adil 118


L’élaboration du tableau de bord

• La conception du tableau de bord selon la méthode GIMSI.

• C’est une démarche structurée en quatre phases et dix étapes.

18/10/2018 NADAM Adil 119


L’élaboration du tableau de bord
1 Identification Etape 1 : Environnement de l'organisation
Etape 2 : Identification de l'organisation
Quel est le contexte ?

2 Conception Etape 3 : Définition des objectifs


Etape 4 : Construction du tableau de bord
Que faut-il faire ? Etape 5 : Choix des indicateurs
Etape 6 : Collecte des informations
Etape 7 : La forme de tableau de bord

3 Mise en œuvre Etape 8 : Le choix des progiciels


Etape 9 : Intégration et déploiement
Comment le faire ?
4 Amélioration permanente Etape 10 : Audit, suivi permanent du Système

Le système correspond-il toujours aux


attentes ?
18/10/2018 NADAM Adil 120
Principaux objets de gestion de l’infirmier chef
Gestion de Gestion des
ressources médicaments et Gestion de soins
Humaines dispositifs médicaux

L’infirmier chef

Gestion des équipements


Gestion des patients Gestion des lits
biomédicaux

18/10/2018 NADAM Adil 121


Références
• HUBINON, M ( 2004); management des unités de soins; de l’analyse systémique
à l’évaluation de la qualité.
• Dr Emmanuel Chazard (2009) .Construction de tableaux de bord et
d’indicateurs en milieu hospitalier,
• Doucet, C. (1986). La maîtrise de la qualité. Entreprise moderne d’édition.
• MINTZBERG, H (2008) le Manager au quotidien; les dix rôles du cadre.
• Loi-cadre 34-09.(2 juillet 2011) relative au système de santé et à l’offre de soins
• Décret n°2-14-562 (2014) relatif à l’organisation de l’offre de soins, à la carte
sanitaire et aux SROS
• Arrêté du ministre de la santé n° 003-16 du 23 rabia I 1437 (4 janvier 2016) créant
et fixant les attributions et l'organisation des services déconcentrés du
ministère de la santé.

18/10/2018 NADAM Adil 122


• Décret n° 2-06-656 (13 avril 2007) relatif à l’organisation hospitalière
• Arrêté du ministère de la santé N° 456-11 du 2 Rajeb 1431( 6 juillet 2010)
portant règlement intérieur des hôpitaux
• Décret n° 2-94-285 du 17 JOUMADA II 1415 (21 novembre 1994) relatif aux
attributions et à l'organisation du ministère de la santé publique.

18/10/2018 NADAM Adil 123


MERCI DE
VOTRE
ATTENTION