Vous êtes sur la page 1sur 2
ةيبعشلا ةيطارقميدلا ةيرئازجلا ةيروهمجلا دعب نع نيوكتلا و ميمعتمل
ةيبعشلا ةيطارقميدلا ةيرئازجلا ةيروهمجلا
دعب نع نيوكتلا و ميمعتمل ينطولا ناويدلا
ةينطولا ةيبرتلا ةرازو
2020-2019 : ةيساردلا ةنسلا
01 : مقر ةيتاذلا ةبقارملا ضرف
02 : تاحفصلا ددع
ةيسنرف : ةداملا
ةفسمف و بادآ : ةبعشلا
يوناث 3 : ىوتسملا
ةنوكم يوناثلا ميمعتلا ذاتسأ / لامأ يزيز: دادعإ
Texte :
Le 8 octobre 1962 est une date qui a marqué le combat libérateur du peuple algérien.
C’est ce jour-là qu’est célébrée chaque année la Journée nationale de la diplomatie.
La diplomatie algérienne a permis de faire admettre l’Algérie dans les institutions
internationales, notamment au sein de l’Organisation des Nations Unies (ONU) le 8
octobre 1962, à l’occasion de la tenue de sa dixième session. Au moment où à l’intérieur
du pays, le combat libérateur ébranlait l’édifice colonial, la diplomatie
algérienne multipliait ses offensives au plan international et sa présence aux
différents forums régionaux et rencontres internationales.
Cela est exprimé très clairement dans la proclamation du 1er Novembre 1954 qui
stipule dans ses objectifs «l’internationalisation du problème algérien», confortée deux
années plus tard par la plate-forme de la Soummam. La diplomatie algérienne a
commencé par une participation remarquée à la Conférence afro-asiatique de Bandung
(Indonésie) le 18 avril 1955.

Le soutien extérieur à la lutte de Libération nationale n’a cessé de croître depuis, grâce à une action diplomatique dynamique qui a rallié à la cause nationale des voix de plus en plus nombreuses. Le 30 mars 1958 fut célébrée à travers le monde une Journée de solidarité avec l’Algérie combattante. Durant cette période, le Gouvernement provisoire de la République Algérienne (GPRA) a été reconnu par plusieurs pays. Tous ces efforts et ces succès ont, sans nul doute, conduit l’Assemblée générale de l’ONU, le 19 décembre 1960, à reconnaître le droit du peuple algérien à l’autodétermination et à l’indépendance.

de

du

La

diplomatie

algérienne

a

marqué

son

empreinte

le

combat

libérateur

pays grâce à des personnalités comme Saâd Dahlab (1919), secrétaire général du ministère des Affaires étrangères au sein du premier GPRA (1958-1960) il sera chef de la diplomatie algérienne dans le troisième GPRA (1961-1962) et Belkacem Krim (1922- 1970) qui a conduit la délégation algérienne aux négociations d’Evian lesquelles ont abouti à la signature de l’accord de cessez-le-feu le 19 mars 1962.

QUESTIONS.

I. Compréhension (13 points) :

1. Dans le texte, à quelle date et à quel évènement renvoie l’expression : « C’est ce jour- là…. » ?

1/2

2. 3. Qui a représenté la diplomatie algérienne pendant la révolution ? 4. A quoi
2.
3. Qui a représenté la diplomatie algérienne pendant la révolution ?
4. A quoi renvoie chacun des mots soulignés dans les expressions suivantes ?
a) « …
à
l’occasion de sa dixième session. » [2 e §]
b) « ….a marqué de son empreinte…
» [6 e §]
5.
6.
Complétez les propositions ci-dessous par les expressions suivantes :
7.
a) Explique le rôle de la diplomatie algérienne pendant la guerre.
b) Témoigne de l’importance de la diplomatie algérienne pendant la guerre.
c) Dénonce les actions de la France sur la diplomatie algérienne pendant la guerre.
Recopiez la bonne réponse.
8. Expliquez en deux ou trois lignes la phrase soulignée dans le texte.
II. Production écrite (07 points) :

A quel fait correspond chacun des indicateurs temporels suivants ? (répondez par des phrases nominales). - Le 18 avril 1955 : ……………………………………………… - Le 19 mars 1962 : ……………………………………………

« ….une action diplomatique dynamique qui a rallié à la cause nationale des voix de plus en plus nombreuses. » Le mot souligné signifie : * a séparé- * a rassemblé- * a rayé. Recopiez la bonne réponse.

*reconnaissance du GPRA * Participation à la conférence de Bandung * le droit à l’auto-indépendance * multiplication des offensives de la diplomatie algérienne au plan international * Admission de l’Algérie dans les institutions (ONU) * Journée de solidarité avec l’Algérie. - Premières actions menées par l’Algérie pour s’affirmer au niveau mondial :………………… - Conséquences des actions menées par la diplomatie algérienne pendant la révolution :……… Dans ce texte, l’auteur :

Sujet :

Le 19 mars 1962 (signature des accords d’Evian et cessez-le feu) est une date importante dans l’histoire de l’Algérie. Rédigez un texte d’histoire (environ 12 lignes) dans lequel vous expliquez les causes et les conséquences de cet événement.

2/2