Vous êtes sur la page 1sur 7

Questions

Matière : Le marketing bancaire et de l’assurance

Prof : Mme. Sabah TRID

CH 1 : Le Marketing de le banque et de l’assurance


 Que signifie la segmentation du marché?
La segmentation est une méthode de découpage du marché (ou
d'individus) en sous-ensembles appelés segments (ou groupes de
consommateurs) distincts et homogènes.
 Quelle sont les spécificités du marketing de la banque et de
l'assurance
 La forte réglementation étatique et interprofessionnelle
 La notion de risque est très forte
 La position de la banque demeure forte pour vendre, mais
faible pour acheter
 Le manque de protection à l’innovation
 Le degré de culture du client
 L’existence d’une relation permanente entre la banque et
clients
CH 2 : Connaissance du client et de la concurrence
Question1 : qu’est ce qu’un benchmarking ?
Le benchmarking vise à réaliser un étalonnage des sociétés les plus
performantes dans les domaines de préoccupation prioritaire
intéressant une enseigne. Il s’agit d’un processus permanant de
recherche, d’analyse et d’adaptation des meilleures pratiques observés
dans les « process » les plus performants des sociétés extérieurs.
Il vise également à comparer son institution aux meilleurs, qualifiés
de « best-in-class ». Ces derniers peuvent exercer dans son propre
secteur d’activité, dans des secteurs voisins ou dans d’autres
industries.
Question2 : quelles sont les phases nécessaires du benchmarking ?
Phase 1 : mesure de la performance interne
Evaluer votre propre structure et mettez en avant vos forces et vos
faiblesses, cette étape d’auto-diagnostique est primordiale.
Phase 2 : le pré-benchmarking
Identifier les concurrents ou entreprises qui se rapprochent de votre
domaine d’activité ou de votre fonctionnement, et définissez
clairement les objectifs à atteindre.
Phase 3 : le benchmarking
C’est l’étape de la collecte de l’information sur les différentes
entreprises concurrentes, vous pouvez étudier la structure :
 De leur site web
 Leur strategie marketing
 Leur politique de communication
Phase 4 : le poste-benchmarking
Cette étape consiste à appliquer des bonnes pratiques analysées et
retenues lors de benchmarking et adapter les résultats obtenus aves
votre entreprise, il faut penser également à archiver les éléments
collectés pour pouvoir les réutiliser dans vos prochains étude
Phase 5 : observation et ajustement
Il s’agit de comparer la réalisation avec les objectifs, d’évaluer les
progrès réalises et ajusté le plan d’action

CH 3 Marketing management et plan marketing

 Quelles sont les étapes à suivre pour réaliser un plan marketing ?

 Diagnostic d’analyse et de synthèse des informations


 Décisions stratégiques
 Mise en œuvre des moyens
 Organisation des structures et élaboration de procédure de
contrôle.

 Comment peut définir la matrice ADL ?

La matrice ADL est un outil d’analyse stratégique développé par


Arthur D. Little. Le modèle de la matrice ADL consiste à situer
l’entreprise par rapport à la concurrence et permet d’analyser le
portefeuille d’activité de l’entreprise en se basant sur deux critères :

 La position concurrentielle de l’entreprise sur le secteur d’activité


c’est-à-dire ses parts de marché, son image de marque, l’image et la
qualité de son produit, l’étendue de son réseau de distribution, etc.

 Le degré de maturité de son activité, c’est-à-dire dans quelle phase le


métier de l’entreprise se positionne-t-il ? Démarrage ? Croissance ?
Maturité ? ou Déclin ?

CH 4 : Marketing des produits et services

 La différence entre le couple produit /marché


La politique marketing des banques et d’assurance se traduit par la
recherche des produits individuels ou de regroupement de produit et
service. Ce type des offres « PACKS ou PACKAGES » combinent les
offres bancaires et d’assurances et parfois immobilières adaptés aux
attentes des segments spécifiques du marché.
 Quels sont les différents facteurs de la politique de tarification
de produit et service bancaire ?
 La réglementation oblige au respect de certaines règles.
 La tendance au cassage des prix et la gratuité de
certains services.

CH 5 : Marketing et politique de distribution

 A quoi sert la politique d'encerclement du client ?


Afin d'augmenter l'efficacité de leur marketing direct, les banques
et sociétés d'assurance peuvent mettre en place une politique
d'encerclement du client à partir des techniques du e-marketing et
du m-marketing .Tous les moyens disponibles pour susciter une
relation d'interactivité aves les clients, en direct ou à partir des
réseaux sociaux et communautaires.
Le e-marketing est la somme de toutes les activités qu'une
entreprise fait par Internet dans le but de trouver, attirer, gagner et
retenir des clients.
Le m-Marketing, en français Marketing Mobile, est la branche du
marketing qui s'intéresse aux utilisateurs de terminaux mobiles,
c’est-à-dire de téléphones portables et de Smartphones.

 Qu’est-ce qu’une approche multi canal et qu’elles sont ces


avantages ?
L’approche multi canal s’appuie sur l’ensemble des données sur
tous les canaux, elle permet aux responsables des entreprises
d’adapter leurs actions marketing à la préférence/appétence de
chaque client en matière des canaux utilisés.
Les avantages du marketing multi canal :
 Le taux de réponse est plus important, cela est possible à travers
la prise en compte des préférences et les capacités de chaque
client,
 L’utilisation optimale selon le profil de chaque personne, il est
possible de lui transmettre le message via le canal où il aura
montré le plus de réactivité,
 L’implication du client en envoyant un message personnalisé
avec les informations souhaitées, le client se sent concerné par
ce message, il peut réagir plus rapidement.

CH 6 : Marketing et politique de communication


 Définir la politique de communication
La politique de communication entendue au sens large dans le cadre
du marketing mix regroupe principalement les actions de publicité, de
marketing direct et de promotion des ventes. Dans certains contextes,
la politique de communication peut prendre un sens plus restreint et ne
désigner que la politique de communication publicitaire, voire même
la communication institutionnelle et situer la réflexion à un niveau
plus stratégique.
 Quelles sont les avantages des réseaux sociaux pour les
banques ?
Les établissements bancaires s’appuient considérablement sur les
réseaux sociaux pour :
 se rapprocher de leurs clients
 échanger avec les clients et collecter leur feedback
 les banques peuvent développer des offres adaptées aux besoins
des usagers dans le but de les fidélise
 se conseiller et avancer des propositions pour améliorer les
produits et les services bancaires
 la fidélisation de la clientèle.

CH 7 : Marketing et politique de qualité

 Comment les entreprises financières peuvent mettre en place une


politique visant la qualité et la légitimité ?
L’organisation d’une politique de qualité ou de légitimité performante
commence par l’élaboration d’une planification qui comprend 4
phases :
• la réalisation d'études
• la détermination d'une stratégie de la qualité ou de la légitimité à
terme
• la mise en œuvre de moyens
• la définition de procédures de contrôle
Le processus de qualité s’élabore souvent en 3 phases :
 Améliorer la convivialité des collaborateurs entre les
différents services de la société
 Développer des relations les plus aimables et compétentes
possibles entre les personnels des sièges
 Mettre en œuvre une politique volontaire de compétence et
de dynamisme entre les représentants de la société et la
clientèle

 Quel est le rôle du développement durable pour l’entreprise


financière ?
 Il constitue un excellent moyen de créer de la cohésion interne
 Il contribue à améliorer la productivité interne
 Il protège contre les aléas émanant de risque majeurs
 Il participe à l’amélioration de la rentabilité des produits et
services et des clients à travers une diminution des risques
 Il est source d’innovation et de création pour la proposition de
produits et services nouveaux
 Il conduit à fidéliser certains clients et fournisseurs, et présente
un argument de prospection original et pertinent auprès
d’entreprises fortement impliquées dans ce domaine

CH 8 : Marketing de la fonction marketing

 Quel est le rôle opérationnel de la fonction marketing :


-la technique de benchmarking qui consiste en une comparaison entre
l’Enterprise en question et un leader adapté au secteur et cela travers
la fonction marketing.
-la politique de création et de gestion de l'image de marque pour
impliquer une réflexion importante sur les notions de qualité et de
développement durable.
-la communication externe pour faire face à publicité sponsoring.
-la politique de gestion de la relation client tout en développante le
marketing relationnel à partir de l’internet.

 Quels sont les impératifs que le département marketing doit


répondre
 Savoir démontrer son utilité à la direction générale.
 Savoir démontrer son efficacité au réseau national et
international.
 Savoir être transparent par rapport ka structure c.à.d. servir
sans réclamer directement les fruits de son service.
 Pouvoir agir sans sécuriser les autres directions c.à.d. il doit
être capable de faire pénétrer progressivement le sens client
dans l’organisation.