Vous êtes sur la page 1sur 54
Introduction Installation Entreprise Manager Query analyser Import and Export data Le langage Transact- SQL

Introduction Installation Entreprise Manager Query analyser Import and Export data Le langage Transact- SQL Les procédures stockées

Les transactions Les contraintes Les triggers Les vues Les verrous La sécurité Etude de cas Conclusion

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Qu’est ce que SQL server ? SQL server est un SGBD Relationnelle.

De quoi se compose-t-il ? Entreprise Manager Query analyser Gestionnaire des services SQL server Les fichiers physiques

Réalisé à l’aide d’un assistant. Une fois l’ installation terminé,il faut changer le mot de

Réalisé à l’aide d’un assistant. Une fois l’ installation terminé,il faut changer le mot de passe par défaut (vide) afin de garantir un niveau de sécurité.

l’ installation terminé,il faut changer le mot de passe par défaut (vide) afin de garantir un

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

L’installation de SQL server passe par un

logiciel d’installation assisté.

Il sera nécessaire de disposer au

minimum d’un Pentium 166 MHz, de 128

Mo de RAM et 250 Mo de disque dur

pour une installation standard.

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les privilèges administrateur

Changement du mot de passe de « sa »

sp_password NULL,’nouveaupasswd’,sa

Création d’un ensemble de bases de données:

Master Modèle Msdb Nothwind et Pubs Tempdb

C’est un SGBD relationnel adapté à la gestion des données dans un réseau. Les composants essentielles d’un serveur SQL Server:Entreprise Manager,Analyseur de requête et le Gestionnaire de service SQL Server. Disposition minimal d’une base de donnée SQL Server:fichier « .mdf » et fichier « .ldf ». Les bases de données systèmes crées lors d’installation de SQL Server:Master,Model,Msdb,tempdb,….

« .ldf ». Les bases de données systèmes crées lors d’installation de SQL Server:Master,Model,Msdb,tempdb,….
« .ldf ». Les bases de données systèmes crées lors d’installation de SQL Server:Master,Model,Msdb,tempdb,….
« .ldf ». Les bases de données systèmes crées lors d’installation de SQL Server:Master,Model,Msdb,tempdb,….

C’est l’ interface graphique de SQL Server pour la création et administration des bases de données. Les différents éléments propre à un serveur SQL:bases de données,data transformation service, gestion , réplication , sécurité,…

éléments propre à un serveur SQL:bases de données,data transformation service, gestion , réplication , sécurité,…
éléments propre à un serveur SQL:bases de données,data transformation service, gestion , réplication , sécurité,…

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Editeur puissant de SQL/TSQL Permet

d’exécuter des requêtes, de vérifier leur

syntaxe et de les stocker dans un

fichier .SQL

Dispose d’outils importants comme le

débogueur des procédures stockées

!

Permet d’exécuter des requêtes, de vérifier leur syntaxe et de les stocker dans un fichier dont l’extension est « .sql ». Possède des outils importants comme le débogueur,affichage du plan d’exécution,

dont l’extension est « .sql ». Possède des outils importants comme le débogueur,affichage du plan d’exécution,
dont l’extension est « .sql ». Possède des outils importants comme le débogueur,affichage du plan d’exécution,

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

C’est une interface graphique qui permet de

gérer et d’administrer les bases de données

De quoi se compose Entreprise Manager?

- Bases de données

- Data transformation service

- Gestion

- Réplication

- Management

- Sécurité

- Service support

" # $

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

DTS

Réplication

" # $

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

DTS Le procédé le plus utilisé sous SQL-server pour importer ou exporter des données

" #

Permet de charger dans notre serveur des données en provenance d’une source extérieur DTS (Data Transformation Service) est le procédé le plus utilisé sous SQL Server pour importer ou exporter des données avec d’autre serveur SQL ou des sources variées. Mais avant définir une source de donnée utilisateur dans le panneau de configuration à l’aide de pilotes ODBC. Exemple :importation d’ une base de donnée Access en une base de donnée SQL Server .

à l’aide de pilotes ODBC. Exemple :importation d’ une base de donnée Access en une base
à l’aide de pilotes ODBC. Exemple :importation d’ une base de donnée Access en une base
à l’aide de pilotes ODBC. Exemple :importation d’ une base de donnée Access en une base
" # D’abord définir une source de donnée utilisateur dans le panneau de configuration

" #

D’abord définir une source de donnée utilisateur dans le panneau de configuration

" # D’abord définir une source de donnée utilisateur dans le panneau de configuration

" # %

" # %

&

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les différents types de réplication

- snapshot

- réplication transactionnelle

- réplication fusion

&

Assure la cohérence entre les données des différents serveurs , ce qui augmente la disponibilité ainsi que les performance globale du système. D’abord configurer le serveur comme distributeur . Ensuite on pourra publier notre base de donnée à l’aide de l’assistant publication. Enfin on va choisir les données à publier.

&

&

& % '

( ) * + * , - . , -& / $ / 0 " + " " ) , * ) 1 2 , ) * " . , "" " . 3 " +) * ,

& 4 ' )

-& / $ / 0 0 5 66 78 & &9 8 : 8+ 0 5$ +; < 8 : 8+-'= " < = . = , = =$ / = 0 5 66," .+ 8 >7/7< 0

) ; " $&7 $ / 0 . + $&7 $ / 0 0 5 66

'

& ? '

!! " ! !! # $% # $ & ' # $% ( ( ) $ " "

& ? ' *

# " +

@ ) A " . " * ; . 3 " + + # ,

+ . * " " B ) " * " " B 3 + * ,

+ * + C # " , # " ; ) . ; " 3 3 ) ) " # " + + ) ; "

) "

,

* " C + + ; " 31 ,

* + * * D ; 7 # " ,

& E ' !

, " ! !! % $ - $ $ $ $ -

& F ' !

#

. # ( # !! ! # $ %

" ! / - ! $ $ )

, % !!

! " " 0

$ !

/ . / "

! % $ - "

$ ! ! ! ! & $ 1#1 '

une image complète de la base de données, comprenant la

sauvegarde des utilisateurs et droits d'accès et données et les données. Deux manières de le faire:Entreprise Manager ou analyseur de

requête. Création d’un périphérique de sauvegarde qui est simplement un emplacement qui enregistre les sauvegardes .

%

Autre manière c’est d’utiliser l’instruction backup

% Autre manière c’est d’utiliser l’instruction backup

&

Permet la récupération de bases de données à partir d'un moment antérieur. Utilisation de Entreprise Manager ou l’instruction Restore.

de bases de données à partir d'un moment antérieur . Utilisation de Entreprise Manager ou l’instruction

/ D /D

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Introduction

Pourquoi un langage de développement

?

Qu’offre-t-il de nouveau ?

/ D

pourquoi un langage de développement au sein d’une base de donnée? Les conventions de nomenclatures:les variables,les variables systèmes,les procédures stockées et commentaires. Boucles et structures de contrôles: if else ,While.

- "

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les variables : elles commencent toutes par le caractère @, ex : @toto

Les variables systèmes : elles commencent par une

double @, ex : @@identity

Les curseurs : il ne sont pas précédés d’un @

Les procédures stockées : commencent par sp_

Les procédures étendues : commencent par xp

Les indexes : commencent par IX_

Les clés primaires : commencent par PK

Les clés étrangères : commencent par FK

La mise en commentaire d’une ligne se fait à l’aide de -

-

La mise en commentaire d’un paragraphe se fait à l’aide de /* */

*1

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les variables

Déclaration: Declare @toto type(taille)

Exemple: Declare @nom nvarchar(20)

Quelques types Numeric nvarchar ntext

*1

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les variables système

Ce sont des variables initialisées par le

système,elles commencent toujours par

@@

Exemple: @@version donne la version

du logiciel

*1 %

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les opérateurs

T-SQL dispose des opérateurs

arithmétiques et logiques classiques

Exemple:

+ , -

, *

,

/ ,% , = , != , < , >

&

,

|

, ^

*1 4

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Les curseurs

Ils permettent de naviguer au sein des

enregistrements pour pouvoir effectuer

un traitement ligne par ligne

Syntaxe

Déclaration du curseur

DECLARE employe CURSOR FOR

SELECTnom,prenom

FROM Northwind.dbo.Employees WHERE nom LIKE ’B%’

*1 ?

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Ouverture du curseur

OPEN employe

Parcours des enregistrements

FETCH NEXT FROM employe WHILE

@@FETCH_STATUS=0 BEGIN FETCH NEXT FROM employe

END

*1 E

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Fermeture du curseur

CLOSE employe

Destruction du curseur

DEALLOCATE employe

- La sécurité - Etude de cas - Conclusion Fermeture du curseur CLOSE employe Destruction du

- G

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Un programme T-SQL nommé et qui peut

prendre un ou plusieurs paramètres

Syntaxe CREATE PROCEDURE sp_nom @param1 TYPE, @param2 TYPE AS suite d’instructions --code de la procédure

NB:

les fonctions sont une variante des procédures

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

L’affectation d’une valeur à une variable

se fait par deux méthodes:

- avec SET:

SET @newvar = @oldvar

- avec SELECT:

SELECT @newvar = @oldvar FROM table WHERE oldvar==" toto "

*

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

IF BEGIN{

}END

ELSE

BEGIN{

}END

CASE WHEN condition THEN instructions

END

WHILE condition instructions

Label:

instructions

GOTO Label WAITFOR TIME ’9h12’

G

( G

* ; " 3

+ "" ;

* D

"!" , $ ; *

G 3 +

/ D - & - ""

& " +

"" @ 66? @ 0 -H,

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

G

C ; G

"

+ "C +

" . " "C

3 I

""

* ;

"" + + I

+ 3

. +

+ ) + ) ,

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

G

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Syntaxe CREATE PROCEDURE sp_nom @param1 TYPE, @param2 TYPE AS

DECLARE @var TYPE BEGIN ---les instructions,les

transactions END

G

Avec paramètre d’entrée

CREATE PROC note (@CNE INT)

AS

SELECT * FROM etudiants

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

WHERE code_et = @CNE

Avec paramètre de sortie :

CREATE PROC nbetudiants (@effectif INT OUTPUT) AS SET @effectif = (SELECT COUNT(*) FROM classe)

G %

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Modification ALTER PROC note --- les paramètres AS --- nouveau corps

Suppression DROP PROCEDURE note

G 4

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

Utilisation on peut utiliser les procédures

stockées dans du code SQL avec

l’instruction exec[UTE]

Exemple

1)- exec note 9997736295 2)- declare @effectif INT exec nbetudiants @effectif OUTPUT

G ' "C C" 2 2 & . " - Introduction - Installation - Entreprise

G ' "C C"

2 2 & . "

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

+ * + ,

2 & . "

! G

,

2 & *

+ ,

2 - 2 ! & . "

) ,

G ' "C C" 2!3 - & . " - Introduction - Installation - Entreprise

G ' "C C"

2!3 - & . "

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

C *

3 + "" ,

2 3 - & . "

" * 3 +

""

2 2 ! & " + *

+ ,

2 2 & + "* "

. " C

* I "

" " "

31 + " . ,

G ' "C C" 2 2 & . " - Introduction - Installation - Entreprise

G ' "C C"

2 2 & . "

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

"C +

G ,

2 & # + *

,

2 2 & . "

G ,

2 2 & . "

C + * +

,

2 & *1 .

!

# " 4

- G 1

" # " . * ,- ,

) "* . ; "

- Introduction

- Installation

-

Entreprise

Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

,* %5 .*6, 4* 7 , 8 9

% : 7;9

,5 56. < 5 = $ $ = 8 9 = $ $ = 9 % 8 9

8*6> . ,

9

,* %5 .*6, > - 9

? 2

? - 645.45

% : 7;9

,5 ? - @%A7&9 '

8*6> . , B , 2 @ ? 2 9

# "

( G "" J @

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

/ 9 . &, ' C

-C

@ &') *

@ / -&DC

7 , 8 9 ED')

F & / &'' C

- & &D8 9 D'') E

&') &') E

& / ' C 35 &') E

E

# " 4

- Introduction

- Installation

- Entreprise

Manager

- G "C 7(/ $ ; "* ; * "C 8 . " $ ; " "* , "C 7(/

$ * + " $ *

> " & , "

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

,* %5 .*6, > - 9 ? 2 ? - 645.45 % : 7;9 ,5 ? - @%A7&9 ' 8*6> . , B , 2 @ ? 2 9

,* %5 .*6, 4* 7 ; > ? - ; ;95"

? ; ;95 645.45

%

: 7;9

,5 ? ; @ > ;

8*6> G * -

BG * - ; @ ? - ; 9

# " 4 $

- G 6; . "C 8 " . * ,

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

,* %5 .*6, 4* , 3, , -

&? -9 ,G%*& ''

%

: 7;9

;8 && ,5 ,6495&H' 8*6> . %

BG * , - @ ? -9 ' I <'

* 54*9 <

* 54*9

9

# " 4 #

A * G + # " * 66? K G

- Introduction

- Installation

- Entreprise Manager

- Query analyser

- Import and Export data

- Le langage T-SQL

- Les transactions

- Les contraintes

- Les triggers

- Les vues

- Les verrous

- Les procédures stockées

- La sécurité

- Etude de cas

- Conclusion

,* %5 5%: 5 5 &, < ; 95;5J" , & '" , K ')

,* %5 .*6, 4* 4 5 5

?, & '"

?, K

%

: 7;9 4. %5 5 5 5 , @ ?, " , K @ ?, K

9 )