Vous êtes sur la page 1sur 74

Formation des FORMATION DES CADRES TECHNIQUES

cadres techniques MARS 2016

Module
Gestion de l’Énergie

Présenté par :

Sihem Baccouche
Formateur & Expert auditeur en Énergie

1
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE
QU’EST CE QU’UNE ENTREPRISE ?

Un système de production composé d’un ensemble


de ressources humaines et matérielles organisées
au sein d’une entreprise pour produire.

2
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Classification des entreprises

La production dans une entreprise peut être en:

3
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

4
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

5
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

6
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Le Coût :

Coût de matière première


Coût de main d’œuvre
Coût d’énergie
Coût d’entretien

Jusqu’à 40% du coût de


production

SANS
TOUCHER A LA
INTERÊT DE LA GESTION QUALITE
DE L’ENERGIE
7
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Pourquoi économiser l’énergie?


LE POIDS DE L’ENERGIE DANS L’ENTREPRISE
DE PLUS EN PLUS IMPORATNT

Univers économique de plus en plus


concurrentiel dans une conjoncture
actuelle

Quelques % économisés ont un impact


important sur la rentabilité d’une
entreprise:
8
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Les Mauvaises habitudes de gestion

Absence de :

Maintenance
Comptabilité
préventive et
énergétique
prédictive

9
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Les bonnes pratiques nécessaires


1. Un système de comptabilité énergétique
Instaurer
2. Faire les opérations de maintenance
préventive et prédictive régulièrement

Signale les anomalies et les causes de la


surconsommation

Agir par la mise en place des actions


d’économie d’énergie pour corriger les causes
des anomalies et réduire la facture énergétique

10
Formation des
cadres techniques
LES ETAPES DE LA GESTION ENERGETIQUE

Audit
Analyse complète des différents circuits
énergétiques présents dans l’activité de
l’entreprise
Étude de
Définition de la problématique dans son
préfaisabilité ensemble et de la pertinence et la faisabilité de
la mise en place d’une comptabilité énergétique

Installation Placement et paramétrage de l’équipement


de mesure nécessaire (compteurs d’énergie,
…)
Centralisation et
traitement des Par voie télématique vers un lieu unique de
données traitement

Analyse Par le fournisseur de service et ‘feed-back’


‘feed
au commanditaire
Suivi et conseil
11
Formation des
cadres techniques

•La direction générale peut difficilement se


préoccuper directement de la consommation
d'énergie.
•La qualité de cette gestion énergétique dépend
surtout de l’initiative et des compétences de ces
divers intervenants.

CENTRALISATION
D’une manière générale, la gestion
énergétique est la tâche principale du
responsable énergie « Energy Manager » de
l’établissement 12
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

 Assurer une maîtrise de l'information relative à l'énergie


 Proposer des améliorations de la performance énergétique
de l’entreprise
 Diminuer les coûts associés aux consommations d'énergie
 Négocier des mesures tarifaires avec les fournisseurs
d’énergie
 Organiser la régulation, les performances et la
maintenance des équipements
 Influencer l'utilisation des bâtiments (grille d’occupation des
locaux)
 Sensibiliser les usagers à un processus d’URE

13
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

 Identifier les besoins de rénovation énergétique et


assurer un dialogue avec les professionnels
(fournisseurs, bureaux d'études, architectes, ...) ;

 Permettre l'intégration de la dimension énergétique


dès la conception de nouveaux bâtiments ;

 Faire aboutir un changement efficient pour


l’entreprise par l'acquisition d'un nouvel
équipement, un changement global de
comportement ou un recours à des services
extérieurs

14
Formation des
cadres techniques

- Mise en place des compteurs d’énergie

15
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

- Suivi de la consommation d’énergie de


l’éclairage,, climatisation, etc..

16
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

- Suivi et contrôle des factures énergétiques

17
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

- Suivi de la maintenance des équipements énergivores

18
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

- Mise en place d’un programme d’acquisition


d’équipements énergétiquement performants.

19
Formation des
cadres techniques LES TÂCHES DU RESPONSABLE ENERGIE

- Elaboration des rapports.

20
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

1 - Collecte des données énergétiques et d’exploitation de


l’établissement

– Données d’exploitation de l’établissement


– Contrats de fournitures d’énergie
– L’historique des factures relatives à différentes formes
d’énergies (électricité, gaz naturel, GPL, eau ….)
– La réglementation en vigueur touchant au domaine de
maîtrise de l’énergie.
l’énergie
– Les encouragements accordés par l’Etat pour la maîtrise de
l’énergie.
– Plans et des schémas techniques de différentes installations
tels que:

• Plan d’architecture du bâtiment/usine


• Flow Sheet de fabrication
• Schémas de distribution électrique
• Schémas de distribution de chauffage et d’eau chaude,
• Schémas de distribution du froid, air comprimé, etc..

21 21
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

2- Inventaire des équipements consommateurs d’énergie.


L’inventaire des caractéristiques techniques de tous les
équipements de fourniture et de consommation d’énergie:

– Transformateurs
– Équipements de production et de distribution de chaleur
– Équipements de production et de distribution de froid
– Équipements d’éclairage
– Équipements de buanderie
– Ventilateurs d’extraction ou de soufflage
– Forces motrices
– Équipements de cuisine
– Équipements médicaux
– Échangeurs de chaleur
– Équipements de stockage de chaleur et autres

Ainsi qu’une estimation de leurs temps de fonctionnement


par jour et par année.
22 22
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

Exemples de tableaux d’Inventaire:


d’Inventaire

Transformateur

Transformateur N°
Marque
Date de fabrication
Type
Puissance (Kva)
Tension primaire (v)
Tension secondaire (v)
Intensité primaire (A)
Intensité secondaire (A)
Couplage
Ucc
Puissance des batteries de compensation

23 23
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

Équipements d’éclairage

Équip.
Local type Nombre h/an P(kw) U(kwh) Coût
auxiliaire

Chaudières

Puissance totale installée (kcal/h) T° départ ECS (°C)


Type chaudière T° retour ECS (°C)
Combustible Type de régulation
Fluide thermique Horaire de
fonctionnement
Pression du fluide État des équipements
T° départ (°C) Traitement d’eau
T° retour (°C) État du calorifuge

24 24
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

3 - Établissement et suivi d’un plan de comptage adéquat

Touchant essentiellement aux variables suivantes :

Variables de productions

- Suivi détaillée des réalisations

Variables de consommations :

– Factures relatives à différentes formes d’énergies


– Relevé journalier de l’indexe des compteurs
divisionnaires installés sur les postes de
consommation.
– Estimation de la consommation des postes non
identifiés par des compteurs divisionnaires.
25 25
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

Exemples de relevés:
Facture d’électricité:

Prime Actif Réactif Montant Montant


Mois Cos f Bonif
puissance (kwh) (kvarh) Cons. total
Janv
Fév
………
Déc.
Total

Moyenne

Comptage d’énergie:

Date :
Compteur Poste Indexe

26 26
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE
Comptage d’énergie
Le comptage d’énergie permet d’identifier:

– La consommation globale de l’établissement


(usine/bâtiment):
• Compteur général électricité
• Compteur général combustible
• Compteur général eau

– La consommation d’énergie répartie par:


• Atelier de production
• Usage d’énergie
• Équipement

Se fait par des Compteurs divisionnaires d’énergie

27
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

Compteurs divisionnaires d’énergie

Électricité
Il existe des compteurs divisionnaires qui se
placent en série sur le réseau, dans les armoires
électriques, permettant ainsi, à peu de frais, de
suivre la consommation d'un circuit.

28
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

Compteurs divisionnaires d’énergie

Énergie thermique

Compteurs volumétrique sur l'alimentation en combustible,


gaz ou fuel.

Ces compteurs sont indispensables au suivi énergétique de


l'installation, et peuvent être à l'origine d'économies
importantes en pointant divers dysfonctionnements.

29
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

4 - Effectuer et suivre des mesures de


grandeurs relatives aux performances des
installations
 Mesure de l’équilibrage des phases
 Mesure de cos phi
 Mesure d’éclairement
 Mesure du débit d’air de soufflage ou d’extraction, débit
d’eau ou de vapeur
 Analyse des gaz d’échappement des chaudières
 Enregistrement par analyseur de réseau électrique.

30 30
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

5 - Constitution d'une base de données fiables

 Introduction des données et des variables dans une base de


donnée à servir comme référence ou comme support pour des
outils d’analyse ou de traitement (logiciel de gestion de
l’énergie, GTC, GTB, GMAO etc.)

 Définition d’une structure pour cette base de donnée qui soit


adaptée aux spécificités de l’usine/bâtiment (les formes
d’énergies existantes, les postes de consommations existants
etc.)

31 31
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

6 - Faire appliquer des consignes pour la


réduction de la consommation énergétique de
l’établissement

Réglementation de :

 Températures de consigne
 Températures d’asservissement et de régulation
 Horaires d’arrêt et de mise en marche de certains équipements
(éclairage intérieur et extérieur, moteurs, pompes etc.)
 Mode d’emploi de certains équipements
 Obligation d’utilisation d’équipement économe en énergie

32 32
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

7 - Système d'analyse des données efficace et


rapide

Élaboration de:
Bilans de consommation par forme d’énergie
• Bilans de consommation par poste
• Ratios de consommation globale
• Ratios coût et le ratio physique relatif à chaque poste de
consommation.
• Profils journaliers, mensuels et annuels de consommation par
forme d’énergie et par poste de consommation
• Analyse du système de facturation adopter par l’établissement et
d’en déduire les avantages et les inconvénients et proposer, le
cas échéant, une solution pour optimiser ce système
• Identification des anomalies de consommation par poste et d'y
remédier rapidement.
• Comparaison des performances des différents systèmes
d'exploitation.

33 33
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

Ces analyses statistiques doivent être complétées par des opérations


techniques au niveau des systèmes énergétiques, telles que :

 Contrôle périodique des rendements de la chaufferie et de celui des


groupes de climatisation

 Préparer avec le service technique un planning d'entretien des équipements


(contrôle des fuites dans les chasses d'eau, nettoyage des ampoules,...).
Une bonne maintenance permet d'exploiter les équipements avec leur
meilleur rendement

 Vérification de la conformité entre les températures de consigne du système


de distribution et ceux des locaux;

 Contrôle de l'efficacité des différentes régulations;

 Identification des fuites d'eau et réparation dans l'immédiat.

34 34
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

8 - Coordination entre les services


intervenants :
Coordination entre:
 le service technique (exploitants)
 les responsables de l’établissement (décideurs +
investisseurs)
 les services utilisateurs (consommateurs)

Pour la mise en place d’un programme de gestion de


l’énergie.

Dans les paramètres d’exploitation et de gestion globale,


l'énergie doit être considérée comme une contrainte
permettant de réduire les charges de l’établissement et
d'organiser davantage son exploitation technique.

35 35
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

9 - Sensibilisation

Le responsable énergie doit assumer un rôle très


important:
la communication et la sensibilisation des différents
intervenants dans un plan d’action d’économie d’énergie.

Cette sensibilisation s’effectuera soit par communication


directe ou par affichage informatif.

10- Utilisation des logiciels et programmes


d’économie d’énergie

36 36
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

11- Recours à la maintenance préventive

Objectifs visés par la maintenance préventive

1. Améliorer la fiabilité du matériel

2. Garantir la qualité des produits

3. Améliorer l’ordonnancement des travaux

4. Assurer la sécurité humaine

5. Améliorer la gestion des stocks

6. Meilleure gestion énergétique

37
Formation des
cadres techniques
PROCESSUS DE GESTION DE L’ÉNERGIE

DIFFÉRENTS SOLUTIONS
D’OPTIMISATIONS DE LA
CONSOMMATION
ÉLECTRIQUE ET
THERMIQUE DANS
L’INDUSTRIE

38
Formation des
cadres techniques Améliorer l’efficacité énergétique

ELECTRIQUE
1. Les systèmes d’air comprimé
2. Les systèmes de production de froid
3. Les systèmes de pompage
4. Les systèmes de ventilation
5. Les systèmes d’entraînement par moteurs
électriques
6. Le réseau de distribution électrique
industrielle

39
Formation des
cadres techniques
1. Les systèmes d’air comprimé

Coût d’énergie 10 % à 15 % de la facture


d’électricité

Le rendement d’une installation


Rendement
complète dépasse rarement 10 %

Potentiel La mise en œuvre d’un plan de


maîtrise de l’énergie sur l’air
d’économie
comprimé permet à une entreprise
d’énergie d’économiser, en moyenne, 25 % de
la facture
40
Formation des 1. Les systèmes d’air comprimé
cadres techniques

PRODUCTION RESEAU UTILISATION CONTROLE MAINTENANCE

Adoption d’un système Diminution des Limitation des Contrôle de la Maintenance


de compression plus pertes de charge gaspillages production régulière
performant sur le réseau (un avec
réseau ajustement
performant aux besoins
autorise une
perte de charge
maximum de 0,5
bar de bout en
bout)
Optimisation des Optimisation de Prise de Réduction des
conditions de production la capacité des mesures fuites
réservoirs d’air régulières
et de leur
emplacement
sur le réseau
Diminution de la
consommation d’énergie
liée à la qualité de l’air
(filtrage-séchage)
Ajustement de la pression 41
d’air au besoin minimum
Formation des
cadres techniques 2. Les systèmes de production de froid

Coût d’énergie 4 à 50 % de la facture d’électricité

Exemple d’industries consommateurs de froid: Le secteur


des industries agro-alimentaires
alimentaires consomme à lui seul 57
% de l'électricité consacrée au froid industriel

La mise en œuvre d’un plan de


Potentiel
maîtrise de l’énergie sur la poste
d’économie
de production de froid industriel
d’énergie
permet à une entreprise
d’économiser, en moyenne 20 %
de la facture

42
Formation des
cadres techniques 2. Les systèmes de production de froid
PRODUCTION RESEAU UTILISATION CONTROLE MAINTENANC
E
Utilisation d’un Calorifugeag Diminution des Contrôle de la Optimisation de
compresseur e du réseau entrées de chaleur production de froid au la maintenance
frigorifique plus de dans la zone niveau du compresseur des circuits
performant distribution d’utilisation du en fonction du besoin
du froid froid
Utilisation de Optimisation du
condenseurs/évap stockage du froid
orateurs plus
performants
Récupération et Optimisation du
utilisation de la rendement énergétique
chaleur dissipée de l’installation en
par les fonction des conditions
compresseurs extérieures et des
besoins
Contrôle de la
régulation des
différents débits
Optimisation du
fonctionnement des 43
Formation des 3. Les systèmes de pompage
cadres techniques

Coût 20 % à 25 % de la facture
d’énergie d’électricité

Potentiel L’utilisation de matériels plus


d’économie performants et de systèmes de
d’énergie contrôle adéquats permettant
d’économiser jusqu’à 40 %

44
Formation des 3. Les systèmes de pompage
cadres techniques

PRODUCTION RESEAU UTILISATION CONTROLE MAINTENANCE

Utilisation de pompes Diminution Diminution de Optimisation de Diminution des


plus performantes pour des pertes matière pompée la régulation du fuites sur le réseau
l’usage considéré de charge pompage pour
sur le éviter le
réseau gaspillage (
adéquation au
besoin)

Utilisation d’un moteur Installation de Maintenance


et d’un système matériels de régulière des
d’entraînement plus mesure, de pompes et du
performant pour l’usage comptage et système
considéré relevage d’entraînement
réguliers des afin de conserver
données un rendement
maximal

45
Formation des
cadres techniques 4. Les systèmes de ventilation

Coût 7 % à 10 % de la facture
d’énergie d’électricité

Potentiel La mise en œuvre d’un plan de


maîtrise de l’énergie sur le
d’économie
système de ventilation permet à
d’énergie une entreprise d’économiser
jusqu’à 7 %
46
Formation des
cadres techniques 4. Les systèmes de ventilation
PRODUCTION RESEAU UTILISATIO CONTROLE MAINTENANC
N E
Utilisation de ventilateurs Diminution des Optimisation Optimisation du Diminution des
plus performantes pour pertes de de la stratégie contrôle et de la fuites sur le
l’usage considéré charge sur le de ventilation régulation de la réseau aéraulique
réseau et des et donc des ventilation pour
problèmes système de éviter le
d’équilibrage ventilation gaspillage
du réseau employés
aéraulique

Utilisation de moteurs et Récupération Installation de Maintenance


d’un système d’énergie sur matériels de régulière des
d’entraînement plus l’air extrait mesure, de filtres et des
performant pour l’usage comptage et canalisations
considéré relevage
réguliers des
données

47
Formation des 5. Les systèmes d’entraînement par moteurs
cadres techniques électriques

Coût
70 % de la facture d’électricité
d’énergie

- Rendement du moteur
Lors de
- Son dimensionnement
l’achat
d’un - Les pertes de transmission en
moteur, il aval
- La maintenance
faut tenir
en compte - L’utilisation de systèmes de
de : contrôle tels que la Variation
Electronique de Vitesse (VEV) 48
Formation des 5. Les systèmes d’entraînement par moteurs
cadres techniques électriques
PRODUCTION RESEAU UTILISATI CONTROLE MAINTENANCE
ON
Utilisation moteur et Amélioration Optimisation du Maintenance
d’un système des contrôle et de la régulière du
d’entraînement plus transmissions régulation de système
performantes pour l’entraînement d’entraînement
l’usage considéré (adéquation au pour assurer un
besoin) rendement
maximal

Installation de
matériels de
mesure, de
comptage et
relevage
réguliers des
données

49
Formation des 6. Les réseaux de distribution électrique
cadres techniques
industrielle
PRODUCTION RESEAU UTILISATION CONTROLE MAINTENANCE

Diminution des Diminution Consommation Amélioration de la Optimisation de


pertes d’énergie des pertes raisonnable de qualité de la maintenance
dans le d’énergies l’énergie électrique l’alimentation du circuit
transformateur sur le réseau électrique
Surveillance des Amélioration du
charges polluantes sur facteur de puissance
le réseau: création du site afin de
d’harmoniques, diminuer le courant
absorption ou réactif sur le réseau
émission de courant
réactif, pic
d’intensité…
Diminution du taux
d’harmonique sur le
réseau
Installation de
matériels de mesure,
de comptage et
relevage réguliers
des données 50
Formation des Gestion d’énergie Thermique
cadres techniques

1. Chaufferie

Les possibilités de maintenance sont des


initiatives d’économie d’énergie exécutées de
façon périodique.

 Opérations de supervision du Fonctionnement


de la Chaudière

Opérations
Opérations d’Entretien préventives sur la
Chaudière

Mise
Mise en place des actions de rénovations de la
chaudière

51
Formation des Exemples d’Opérations de supervision du
cadres techniques Fonctionnement de la Chaudière

1 Vérifier régulièrement les procédures relatives au traitement de l’eau

Maintenir un niveau approprié des solides totalement dissous dans l’eau


2 de la chaudière

Fonctionner à la pression de vapeur ou à la température d’eau chaude la


3 plus basse répondant aux exigences du système de distribution

5 Préparer le combustible pour optimiser la combustion

Réduire les variations de charge et planifier, s’il y a lieu, la demande pour


6 maximiser le rendement de la chaudière

7 Vérifier régulièrement le rendement des chaudières

8 Contrôler les données sur le rendement et les comparer régulièrement

9 Contrôler régulièrement l’excès d’air de la chaudière


52
Formation des Exemples Opérations d’Entretien préventives sur la
cadres techniques Chaudière

1 Maintenir le réglage approprié des brûleurs

Réparer les joints des réchauffeurs d’air récupérateurs


2 lors des arrêts planifiés de la chaudière

Vérifier et réparer les brides, les tiges de vannes et les


3 presse-étoupes des pompes pour s’assurer de leur
étanchéité

Assurer l’étanchéité de toutes les gaines d’air et de la


4
culotte de cheminée des gaz de combustion

Vérifier s’il y a des « points chauds » sur l’enveloppe


de la chaudière indiquant des réglages inappropriés
5
devant être corrigés pendant la période d’arrêt
annuelle
53
Formation des Exemples Opérations d’Entretien préventives sur la
cadres techniques Chaudière

Nettoyer les surfaces des tubes de la chaudière à proximité


6 du foyer

7 Remplacer ou réparer l’isolant manquant ou endommagé

Remplacer ou réparer tous les purgeurs de vapeur


8 défectueux

9 Régler périodiquement les appareils de mesure et faire la


mise au point du système de régulation de la combustion

54
Formation des Exemples d’actions de rénovation possible sur la
cadres techniques Chaudière

1 Installation d’un économiseur

2 Installation d’un préchauffeur d’air

3 Installation d’une nouvelle chaudière

5 Modernisation du brûleur

55
Formation des
cadres techniques

ENVELOPPE

56
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

• Étanchéité de l'enveloppe
– Améliorer l'étanchéité des châssis de fenêtre.
– Assurer la fermeture des portes et fenêtres

• Isolation de l'enveloppe
– Isoler les allèges derrière les radiateurs

• Protections solaires
– Sensibiliser les occupants à l'utilisation des
protections solaires

57
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Exemple

Un mur plein de 24 cm d'épaisseur (ancienne


construction) situé derrière un radiateur de 1 m² perd sur
la saison de chauffe :

2,6 W/m²K x 1 m² x (24 – 6) K x 5 800 h/an / 0,7


= 388 kWh/an soit 39 litres fuel ou m³ gaz/an
où :
 2,6 W/m²K est coefficient de transmission thermique (k) du mur de
brique
 24°CC est la température moyenne intérieure au dos du radiateur
durant la saison de chauffe
 6°C
C est la température moyenne extérieure durant la saison de
chauffe
 5 800 h/an est la durée de la saison de chauffe
 0,7 est le rendement global de l'installation de chauffage existante
58
Formation des
cadres techniques

Si on place un isolant de 2 cm au dos du radiateur, le


coefficient de transmission thermique (k) du mur passe à
1,1 W/m²K et la perte devient :

1,1 W/m²K x 1 m² x (24 – 6) K x 5 800 h/an / 0,7 =


164 kWh/an

L'économie est donc de 224 kWh/an, soit environ


22 litres de fuel par an par m² d'allège, ce qui rentabilise
rapidement l'investissement consenti.

59
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

CHAUFFAGE

60
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

• Amélioration du rendement de la
chaudière
– Améliorer le réglage et la régulation du brûleur
– Isoler la chaudière
– Réguler les chaudières en cascade
– Améliorer l'évacuation des fumées
– Diminuer la température de fonctionnement des
chaudières

• Régulation de la chaudière
– Adapter la courbe de chauffe aux besoins réels
– Améliorer la gestion de la chaudière
– Améliorer la régulation de la chaudière
– Veiller à l'emplacement correct de la sonde extérieure

61
Formation des
cadres techniques

• Amélioration du réseau
– Isoler les conduites et les vannes
– Réduire le débit d'eau chaude de l'installation
– Équilibrer le réseau hydraulique
– Arrêter la circulation d'eau chaude lorsqu'elle
n'est pas nécessaire
• Émission
– Améliorer l'efficacité des ventilo-convecteurs
ventilo
• Maintenance
– Limiter l'ajout d'eau au circuit

62
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

ECLAIRAGE

63
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

• Luminaires / lampes
– Remplacer les lampes incandescentes
– Remplacer les tubes fluo 38 mm
– Supprimer une partie des lampes

• Maintenance
– Nettoyer les luminaires et repeindre les locaux

• Gestion
– Scinder le système d'éclairage en zones homogènes
– Sensibiliser les occupants
– Limiter l'éclairage en fonction de la présence
– Limiter l'éclairage en fonction de l'horaire
d'occupation des locaux
– Limiter l'éclairage en fonction de l'éclairage naturel
– Limiter la durée de fonctionnement de l'éclairage
extérieur

64
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

REFROIDISSEMENT

65
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

• Amélioration du rendement de la
production frigorifique
Condenseur
– Abaisser la température de condensation
– Améliorer la régulation du détendeur
– Diminuer la consommation des ventilateurs de la tour
de refroidissement

Évaporateur
– Rehausser la température d'évaporation

Compresseur
– Adapter la puissance de la machine frigo aux besoins
réels
– Supprimer la régulation par injection des gaz chauds
– Augmenter le seuil de pression de déclenchement du
compresseur
– Améliorer la régulation de la machine frigorifique

66
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

• Remplacement
– Préparer le remplacement futur de la machine
frigorifique

• Amélioration du réseau
– Réduire le débit d'eau glacée de l'installation
– Équilibrer le réseau hydraulique

• Régulation des circuits


– Améliorer la gestion de la circulation d'eau glacée
– Augmenter la température du réseau d'eau glacée

• Émission
– Améliorer l'efficacité ventilo-convecteurs.
ventilo
– Améliorer la gestion des plafonds froids
– Améliorer la gestion des climatiseurs de locaux

67
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

EAU CHAUDE SANITAIRE

68
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE
• Amélioration de la production
– Isoler ou renforcer l'isolation du réservoir d'eau chaude
• Amélioration de la régulation
– Si production électrique,
– chauffer l'eau la nuit;
– délester le chauffage de l'eau en période de pointe de jour
• Réduction des besoins
– Diminuer la demande d'eau chaude
– Supprimer le circuit de distribution d'eau chaude dans
les sanitaires des bureaux
– Réduire le débit utilisé
– Réduire la pression sur le réseau
– Supprimer les pertes vers l'égout
• Amélioration de la distribution
– Limiter les périodes de circulation de l'eau chaude
– Isoler la boucle de circulation
– Réduire la puissance de la pompe de circulation
69
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE
Check-liste
liste ‘ENERGIE’
Action à entreprendre Priorité Nom du Echéance
(1 à 3) Responsable
Généralités
Faire le suivi régulier de la consommation
énergétique
Relever
Relever les compteurs d’électricité au moins une fois
par mois
 Installer des compteurs divisionnaires dans chaque
service pour suivre la consommation d’électricité
 Suivre la consommation d’eau chaude dans la
mesure
du possible
 Chiffrer les coûts des consommations énergétiques
de
l’hôtel et des services
 Déterminer les zones de forte consommation
énergétique
Améliorer l’éclairage
Inventorier
Inventorier les points d’éclairage et mesurer leur
durée journalière de fonctionnement
Utiliser
Utiliser des ampoules économiques surtout dans les
zones de forte consommation (une ampoule
traditionnelle consomme 60 W et une économique 11
W)
 Installer des minuteries et des détecteurs de
présence pour réduire la durée de l’éclairage dans des
lieux ciblés (sanitaires, couloirs, parking, etc.)
70 70
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE
Action à entreprendre Priorit Nom du Echéanc
é Responsabl e
(1 à 3) e
Réduire la consommation énergétique
Utiliser
Utiliser un code (couleur ou étiquette) pour pouvoir
allumer sélectivement les lumières requises uniquement
Réduire
Réduire l’éclairage général durant le jour et s’assurer
que l’éclairage extérieur fonctionne seulement la nuit
(utilisation de cellules photoélectriques par exemple)
Faire
Faire fonctionner les équipements selon les
recommandations des fabricants pour un meilleur
rendement énergétique
Opter pour des systèmes d’isolation performants afin
d’éviter les
pertes de chaleur ou de fraîcheur
o o Réduire le nombre d’ascenseurs en marche lors des
heures creuses
o o Sensibiliser le personnel aux bons gestes et inciter
les clients à
participer
o o Réparer ou remplacer les équipements défectueux
par d’autres plus
performants et plus économiques
o o Utiliser des panneaux solaires pour produire de l’eau
chaude
sanitaire
sanitaire (40% d’énergie consommée en moins par
l’hôtel)

71 71
Formation des
cadres techniques

INVESTISSEMENTS NÉCESSAIRES
POUR RÉDUIRE LA FACTURE
ÉNERGÉTIQUE

72
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Mise en place d’un système de comptabilité


énergétique

Désignation Prix unitaire


Compteurs divisionnaires gaz naturel 3 500 DT
Compteurs divisionnaires électriques 2 500 DT
Module d’acquisition (automate)
Logiciel de gestion énergétique
Programmation et câblage
Electrovannes 1 500 DT
Appareil de mesures multifonctions (débit 7 000 DT
d’air, température, humidité relative)
Appareil pour les mesures électrique( 5 000 DT
tension, courant, etc..)
Formation

Les prix unitaire sont données à titre indicatiF

73
Formation des
cadres techniques GESTION DE L’ÉNERGIE

Merci pour votre attention

74