Vous êtes sur la page 1sur 6

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire


Ministère de l’enseigneMent supérieur et de la
Ministère de l’enseigneMent supérieur et de la recherche
recherche scientifique
scientifique
Université ibn Khaldoun –TIARET-
Faculté des sciences de la matière
Département de chimie
MASTER 1 chimie DES MATERIEAUX
THEME

LES FIBRES DE
VERRE

Présenté par:
• ALI MANEL
• BELABBES LAMIA DJAMILA

PROFESSEUR : Mr MOUMENE

Année
universitaire :
2018/2019
0
Sommaire
 Introduction

 Définition

 Propriétés

 Les avantages des fibres de verres

 La matière première

 Utilisation

En renforcement
En isolation
En optique
En télécommunication
 Procédé de fabrication de la fibre de verre

 Rôle du recyclage dans la fabrication de fibres de verre

 Conclusion
Introduction :
Depuis son brevetage en 1930, la fibre de verre s’est rapidement imposée comme
élément majeur dans plusieurs secteurs. En effet, ce matériau est utilisé dans de
divers domaines En réalité la fibre de verre est présente partout autour de nous. Les
baignoires, les lavabos et les piscines sont autant d’éléments qui sont fabriqués grâce
à la fibre de verre, avec des possibilités de design infinies.
Définition :
La fibre de verre est un matériau constitue de nombreuses fibres de verres
extrêmement fines.

Propriétés :
Non poreux Ensemble de fibres de verre
Durable
Très résistant aux moisissures
Léger
Inertie chimique,
La résistance aux chocs
L’isolation Imperméable
Les avantages des fibres de verres :
Résistance à la corrosion
Haute solidité mécanique
Résistance aux produits chimiques
Résistance aux rayons UV et au temps
Isolant électrique et thermiques
Résistance au chaud et au froid
Faible coefficient thermique d'extension
Antimagnétique sans formation d'étincelles
Transparence électromagnétique
Possibilité de choisir la couleur
Façonnage facile
Maintenance minimale
La matière première :
Plusieurs types de compositions verrières sont utilisées comme matières premières,
en fonction de l'usage spécifique qu'il sera fait de la fibre. Pour les fibres de
renforcement, les principaux verres utilisés comme SiO2.
Utilisation :
Les utilisations pour la fibre de verre régulière incluent des nattes et des tissus pour
l’isolation thermique, l’isolation électrique, l’isolation acoustique, les tissus à haute
résistance ou les tissus résistants à la chaleur et à la corrosion. Il est également
utilisé pour renforcer divers matériaux, tels que les poteaux de tente, saut à la
perche des poteaux, des flèches, des arcs et des arbalètes, des panneaux de toiture
translucide, automobile corps, bâtons de hockey, planches de surf, bateau coques et
nid d’abeille en papier. Il a été utilisé à des fins médicales dans les moulages. La
fibre de verre est largement utilisée pour fabriquer des réservoirs et des cuves en
PRF. Des grilles de fibres de verre à armure ouverte sont utilisées pour renforcer le
revêtement en asphalte. Les nattes de fibre de verre / mélange de polymère sont
utilisées saturées avec l’émulsion d’asphalte et recouverte d’asphalte, produisant
une membrane imperméable et résistante aux fissures. L’utilisation de barres
d’armature en polymère renforcé de fibres de verre à la place des barres d’armature
en acier est prometteuse dans les zones où l’on souhaite éviter la corrosion de l’acier
En renforcement :
Dans 9 cas sur 10, la fibre de verre est utilisée comme armature dans des
matériaux composites à résine généralement thermodurcissables, polyester,
vinyles ter ou encore époxy (« fibre de verre époxy », GRE). Dans ces matériaux,
comme pour le béton armé, les deux matériaux se complètent, compensant les
faiblesses de l'autre. Les fibres apportent la résistance en traction alors que la
matrice leur permet de supporter des charges de compression. On utilise soit le
moulage au contact, soit le moulage par compression. Dans les deux cas,
l'utilisation de moules requiert l'utilisation d'un modèle (souvent en bois).
Dans le moulage au contact, le tissu (c'est un exemple) de fibre de verre est posé au
fond du moule ; de la résine est ajoutée, puis un rouleau comprime le tout.
L'opération est répétée autant de fois que nécessaire pour obtenir l'épaisseur
souhaitée.
Le moulage par compression utilise un moule et un contre-moule chauffés (pour
accélérer la polymérisation). Une presse hydraulique assure une bonne répartition
de la résine et des fibres de verre, tout comme leur compression.
En isolation :
Depuis la montée en puissance des politiques d'économie énergétique, la fibre, par
ses qualités d'isolation, est un partenaire obligé. Pour ce cas de figure, la
fabrication est menée par encollage des fibres par une résine synthétique. Le
produit fini aura la forme de panneaux rigides ou de matelas souples pour protéger
murs et plafonds, ou encore la forme de coquilles pour isoler les tuyaux.
En optique :
Les fibres de verres, grâce à leur souplesse, leur transparence et leur excellente
capacité de transmission de la lumière, sont jointes en faisceau et utilisées comme
fibres optiques. L'utilisation reine est certainement l'endoscopie : un canal permet
d'éclairer, par exemple les bronches, tandis qu'un autre canal renvoie la lumière
réfléchie sur les bronches au praticien (ou à un support informatique).
En télécommunication :
Propagation de la lumière dans une fibre optique par réflexion totale. On peut
également l'utiliser dans les applications télécom, en traduisant le signal utile non
en impulsions électriques, mais en impulsions lumineuses. Mais les grandes
distances exigent une pureté et une résistance mécanique parfaites, sans quoi une
trop grande dispersion de la lumière conduit à une perte du message.
Procédé de fabrication de la fibre de verre :
Le procédé passe par cinq étapes avant de devenir optimal. Tout d’abord, le produit
de base doit atteindre une température de 1500 degrés Celsius. Durant ce processus,
le matériau passera d’abord du solide au liquide, pour terminer avec une
vitrification. À 1500 degrés, le produit devient homogène, chassant ainsi toutes les
bulles et les impuretés restantes. Par la suite, la substance homogène est étirée à
une vitesse extrême dans le but d’obtenir un simple fil qui sera embobiné autour
d’une broche. Il faut ensuite ajouter un revêtement protecteur qui aidera les
filaments restants à s’intégrer dans le fil de polymère par ensimage. Il ne reste qu’à
embobiner, encore une fois, le filage complété, pour ensuite faire des coupures selon
les longueurs désirées. Finalement il faut laisser sécher la fibre de verre à une
température allant de 700 à 800 degrés Celsius.

Schémas de fabrication des fibres de verre.

Rôle du recyclage dans la fabrication de fibres de verre :


Les fabricants d’isolants en fibre de verre peuvent utiliser du verre recyclé. La fibre
de verre recyclée contient jusqu’à 40% de verre recyclé.
Conclusion :
Les fibres de verre permettent des réduire le poids des matériaux, tout en
améliorant leurs performances. Elles sont notamment appréciées pour
leurs propriétés d'inertie chimique, de résistance aux chocs et d'isolation.