Vous êtes sur la page 1sur 2

See discussions, stats, and author profiles for this publication at: https://www.researchgate.

net/publication/321051250

Stabilité des quais portuaires en caissons (Application aux terminale à conteneur du porte de DjenDjen, Jijel, Algérie)

Conference Paper · November 2017

CITATIONS READS
0 908

1 author:

Houssam Khelalfa
∫K.E.C
59 PUBLICATIONS   9 CITATIONS   

SEE PROFILE

Some of the authors of this publication are also working on these related projects:

Quantum Gravity Value View project

Coastal soil improvement View project

All content following this page was uploaded by Houssam Khelalfa on 14 November 2017.

The user has requested enhancement of the downloaded file.


REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Presenter par:(1) KHELALFA HOUSSAM
Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique 1: Chercheur en génie civil, géotechnique & Côtière
Université Mohammed Seddik Benyahia , Jijel, Algérie Université de Jijel; Laboratoire K.E.C,
1ER Séminaire national Géologie, Géotechnique & Géorssources Cité 800 lgmts C5-N°03;Taher-Jijel. Algérie. khelalfahoussam@gmail.com
(1ER 3G, 2017) 8 et 9 Novembre 2017

STABILITES DES QUAIS PORTUAIRES EN CAISSONS (APPLICATION AUX TERMINAL A CONTENEUR DU PORT DE DJEN-DJEN, JIJEL, ALGERIE)
Résumé:
Les ouvrages maritimes se sont des ouvrages plus importants, plus difficile de se dimensionné car il dépend de plusieurs facteurs qu’il faut respectés, et Le dimensionnement d’une digue nécessite une analyse hydraulique, structurelle et géotechnique, qui devrait couvrir tous les modes de rupture identifiés. Le pré-chargement est une technique de
traitement des sols compressibles, et vient d’être appliquée au niveau du port de DjenDjen de Jijel en Algérie, dans le cadre de son développement et extension. En outre, ce traitement à minimiser le risque d’instabilité de quai en caissons. Ce travail s'intéresse d’établir une étude numérique bidimensionnelle de la stabilité de quais en caissons réalisé
sur le sables marin par le code plaxis 2D en éléments finies, en respectant également le phasage réel de construction de cet ouvrage, afin de vérifier la stabilité de l’ouvrage portuaire.

Mots-Clés: Ouvrage maritime, stabilité du quai, pré chargement, Tassement, Modélisation Numérique.

1. Introduction:
La construction d’un port, son équipement, l’aménagement de ses accès, la protection du rivage contre l’action de la mer constituent un ensemble d’opérations complexes, habituellement englobées sous la désignation de « travaux maritimes ». En fait, leur caractère maritime provient essentiellement du site dans lequel ils sont réalisés ou du fait
qu’ils sont destinés à la réception de navires dont la taille est devenue très importante. La nécessité de considérer le cycle de vie complet de l'ouvrage portuaire, c'est-à-dire de sa conception à son déclassement, lors de la planification et la conception des ouvrages maritimes [1,2]. Les besoins particuliers sont généralement définis à partir d'études de
faisabilité qui ont dû intégrer différents facteurs tels que la justification économique et les impacts physiques, sociaux et environnementaux de l'aménagement, Ces études– qui peuvent être substantielles – sont souvent indispensables pour déterminer la viabilité et l'acceptabilité de l'aménagement. Le géotechnicien s'intéresse aux sol dans la mesure
où ceux-ci constituent l'élément principal du contexte dans lequel la stabilité d'un ouvrage sera conçue [3]. On a donc rapidement envisagé d'étudier les mécanismes de rupture pour augmenter leur capacité portante (ou portance) et éliminer les tassements et les risques du liquéfaction [4]. Les méthodes d’amélioration des sols sont l’un des outils dont
dispose l’ingénieur pour résoudre les problèmes de stabilité ou de déformations qu’il rencontre lors de l’élaboration d’un projet. Un grand nombre de procédés existent [5]; d'une part, et d'autre part, la procédé de pré-chargement on été appliquée au niveau du port de Djen Djen, objet de notre étude, afin d’améliorer le sol support qui va recevoir les
quais en caissons.

2. Mouvement de la mer:
Le milieu marin est toujours agité; cette agitation se manifeste principalement sous forme de phénomènes de grande période de l’ordre de grandeur de la demi-journée 8. Evaluation de la stabilité de quai en caissons par la méthode des éléments finis
ou de la journée : les marées, et sous forme de phénomènes de courte période : la houle et les seiches. La marée est d’origine astronomique. La houle est engendrée par le "le code PLAXIS 2D V8.2":
vent. Les seiches sont les oscillations qui affectent certains bassins portuaires ou golfes ; elles ont une période de l’ordre de grandeur de la minute ; elles peuvent être dues
à des variations des conditions météorologiques [2]. Lors du dimensionnement d'un ouvrage il est important de déterminer quels sont les cas de charges (intensité et durée) 8.1. Conditions à saisir pour l’analyse
appliqués à chaque élément de l'ouvrage . Modèle appliqué : Modèle de Mohr - Coulomb, modèle élastique linéaire (béton armé)
Marge admissible pour le tassement différentiel : 1/300 (Bjerrum, 1963 : défaut
fonctionnel de l’ouvrage)

8.2. Hypothèse d’analyse :


fig 1: propagation de la houle. L'étude de stabilité pour ce projet se base sur l'hypothèse que les sols à proximité des
jetées soient une continuité pour rendre possible la réalisation sur modèle de la surface de
3. Analyse de la rupture d'une digue en caisson:
transmission, et effectuer l'analyse d’élastoplasticité en respectant le taux de déformation
La rupture est une réponse à un chargement défini (la charge de rupture) pour une situation de dimensionnement donnée. La rupture est donc caractérisée par une
plane. La modélisation des caissons a été réalisée avec des propriétés ordinaires. L'analyse
augmentation importante de la réponse générée par une augmentation mineure des actions. Tous les modes de rupture doivent être considérés à la conception des ouvrages,
par mailles est appliquée de manière uniforme sur l'ensemble des sections à étudier, et
bien que leur pertinence varie suivant l'ouvrage, la localisation et les scénarios de dimensionnement. Il est à noter que ces modes de rupture sont souvent étroitement liés;
afin d'évaluer de manière précise les changements causés par les sollicitations et par les
par exemple, un tassement de l'ouvrage peut induire des franchissements plus importants, qui peuvent alors provoquer une instabilité du talus arrière de l'ouvrage. les
déformations au voisinage des caissons, des points d'analyse ont été définis à des endroits-
ruptures sont généralement dues soit à l’action de la houle soit à des facteurs géotechniques qui sont influencés par le poids propre, les actions hydrauliques et les actions
clés. L'étendue de l'analyse et les conditions aux limites se réfèrent à la théorie d'élasticité,
sismiques. Certaines digues verticales (caisson) ont rompu à cause des forces d’impact très importantes causées par les vagues déferlantes, qui peuvent être à l’origine de
et les conditions aux limites ont été déterminées en élargissant le champ d'étude jusqu'à ce
l’instabilité de l’ouvrage en caisson sur sa base en enrochement. L’instabilité de la berme en enrochement et l’érosion des fondations et du pied peuvent être causée par
qu'il n'y ait plus de changement dû aux sollicitations et aux déformations lors du dragage
l’action de la houle. L’effet du caisson sur la stabilité du soubassement en enrochement, L’érosion des fondations et les grands glissements qui en résultent, Il faut procéder
et lors du traitement.
à des vérifications pour chacun de ces modes de rupture potentiels. Les principaux modes de rupture pour les digue en caisson sont présentés à la figure (2) [1]:
8.3. Résultats par étape des travaux:
Le bloc de chargement et de pré-chargement permet d’induire un tassement de 160mm
pour prévenir le tassement éventuel pendant l’exploitation du quai. Le tassement
différentiel pendant l’exploitation du quai 1/1,980 < 1/300 est conforme aux normes
exigées.

fig 7: Résultats par étapes des travaux de mur de quai..

fig 8: Les étapes de réalisation de nouveau terminal à conteneur de DjenDjen, Jijel, Algérie [9].

fig 3: Quai en caissons en béton armé.


fig 2: Mécanismes de rupture d’une digue en caisson.

4.Les ouvrages de protection (Quai en caissons):


La digue est constituée par les blocs ou des caissons en béton armé qui résistent, par leur poids propre, aux efforts imposés par la houle: ils doivent donc être de grandes
dimensions pour être suffisamment lourds. Lorsque le sol de fondation offre une bonne résistance (sols rocheux, galets, sable compact), les quais sont réalisés sous forme
d'ouvrages massifs capables de résister aux efforts horizontaux (vers la terre, causés par l'accostage des navires et vers le bassin, provoqués par la poussée des remblais et
l'amarrage des navires) et aux efforts verticaux dus à leur poids propre [1,2]. Les caissons sont utilisés pour constituer des quais continus ou des ouvrages à appuis
discontinus et peuvent assurer le rôle de soutien des terres dans le cas des ouvrages continus. Ils sont en béton armé, ou précontraint (figure-3). L'ouvrage assure une
liaison directe entre le navire et la terre. Il doit résister: aux efforts horizontaux: d'accostage (1), d'amarrage (2) et à la poussée des remblais (2'). aux efforts verticaux: de
son poids propre (3) , des engins de manutention (4) et des charges sur le terre-plein (5).

5. Choix d'une méthode d'amélioration des sols:


Pour les grands projets, où la mécanique des sols occupe une place importante, le coût et le temps de construction correspondants semblent peu prévisibles. L'ingénieur
géotechnique devrait être impliqué dès les premiers stades d'un projet et être plus apte à convaincre le client de la nécessité d'une bonne étude des sols. Les enquêtes sur
les sites sont déterminées par leur besoin et leur impact, Exigences spécifiques, au site spécifique et à son environnement, ainsi qu'aux Économiques [6]. Lors de l’étude
de faisabilité d’un projet, le recours aux méthodes de traitement des sols implique la connaissance de leurs performances et limites respectives. Une question se pose alors
; comment représenter de manière facilement utilisable les domaines d’application de chaque procédé. On a choisi de représenter l’aptitude d’une méthode à traiter un sol
selon la granulométrie de ce dernier. Elle présente l’avantage de ne faire appel qu’à des critères d’identification obtenus par des mesures simples de laboratoire ( figure.4).
Il est cependant clair que les autres facteurs d’identification (notamment la densité relative pour les sols grenus et les limites d’Atterberg pour les sols fins) et les
paramètres mécaniques des sols sont à prendre en compte dans la définition précise du traitement de chaque cas concret [7].

fig 5: Murs de quai ouest et nord de nouveau terminal à conteneur de port de DjenDjen; coupe
fig 4: Répartition des méthodes de traitement en fonction de la granulométrie. pour l’examen de la stabilité au cours de pré-chargement.

6. Pré-chargement:
Le pré-chargement (figure-5) est une solution simple recommandée pour les sols saturés très compressibles en vue d'accélérer partiellement leur consolidation primaire
qui s'accompagne d'une réduction du tassement et par suite d'une augmentation de leur cohésion non drainée. Lorsqu’il s’agit de construire sur un sol saturé de faible
portance et (ou) relativement compressible, le pré chargement est la technique la plus simple qui permet d’assurer une amélioration de la résistance au cisaillement à court
terme[8].
6. 2: Examen de la stabilité au cours de l’exécution des travaux:
Les sols de fondation pour le mur de quai nord et ouest, il reste la couche de sable dont l’épaisseur est entre 2 et 8m. Le mur de quai de la partie jointe dispose de la
couche de sable restant entre 3 et 6m. , il est donc impératif d’évaluer la résistance et le risque de liquéfaction du sol de fondation. La couche d’argile marneuse pour le sol
de fondation du mur de quai se trouve entre (-)21 et 27m, c’est-à-dire, plus de 4,0m au-dessous de la profondeur à excaver. Les caractéristiques du sol de fondation ont été
obtenues par le sondage de puits et l’étude de l’onde sismique qui sont réalisés de façon sommaire. Les études géologiques et la gestion de mesure plus minutieuse et 9. Conclusion :
approfondie devraient être menées pendant les travaux. Les ouvrages maritimes et côtiers peuvent
Tableau 1: résultats d'examen de la stabilité des caissons au cours des travaux subir des ruptures en cours de construction
. ou même en service, notamment sur des
sols vaseux et mous caractérisés par une
faible capacité portante, ou des tassements
généralisés, localisés ou différentiels
excessifs. Il faut donc procéder, lors de la
conception, aux vérifications suivantes : (a)
Analyse de la stabilité du sol sur lequel
reposent les fondations de l’ouvrage aux
fig 6: Profil du sol de fondation après les travaux d’amélioration par mur de quai. différentes phases de la construction, en
tenant compte des mécanismes de rupture
La stabilité du mur de quai est examinée pour les caissons les plus instables lors du pré-chargement (tableau-1). Il permet de savoir si le mur de quai est équilibré lors de connus (rupture par dépassement de la
sa construction et du pré-chargement. La hauteur de pré-chargement est définie à 16m. Le niveau des eaux résiduaires est évalué à la moitié de la hauteur des marées. capacité portante et rupture le long d'une
surface de glissement) ; (b) Analyse de la
7. Examen de la stabilité de quai en caissons de nouveau terminal à conteneur du stabilité de l’ouvrage achevé en conditions
port de DjenDjen: de tempête et de séisme extrêmes ; (c)
Analyses du tassement général et
La présente étude a pour but de vérifier la stabilité des quais en caissons, ainsi que leur différentiel, à la fois durant la phase de
fondation, du port de Djen-Djen, dans la wilaya de Jijel, en Algérie, durant les travaux construction et sur le long terme ; (d)
de nouveau terminal à conteneur. Pour assurer la stabilité et la solidité des fondations de Vérification de la stabilité hydraulique de
l'ouvrage et de déterminer l’effet de la méthode de pré-chargement sur l’amélioration de l’ouvrage, notamment de la stabilité du
sol des fondations. filtre, de l’érosion interne et du renard (ou
érosion régressive), de l'effet des sous-
7.1. Hypothèse de l’étude : pressions et de l'effet de la poussée
Afin d'évaluer la stabilité de quai en caissons, l’ouvrage principal de ce projet, il est d’Archimède; (e) Le tassement estimé
nécessaire de définir au préalable le niveau de tassement admissible. Comme le montre devra être compensé par une augmentation
le tableau ci-dessous, le tassement admissible (20.0 cm) et la capacité portante de la hauteur de l'ouvrage.
(526,0 kN/ m²) du sol appliqués pour le sol du site sont ceux fournis par le chantier. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES
La situation finale de l’ouvrage n’est pas nécessairement la plus critique, et il faut
[1]- CIRIA, CUR, CETMEF (2007). The Rock Manual. The use of rock in
7.2. Examen de la stabilité de la couche d’ancrage de la fondation du mur de quai: prêter une attention particulière à l’identification et à la description de l’ensemble hydraulic engineering (2nd edition). C683, CIRIA, London.
La capacité portante, le glissement rotationnel et les aléas de liquéfaction, de [2] -Design and Construction of Mounds for Breakwaters and Coastal Protection-
glissement rotationnel, de tassement et de déplacement horizontal pour chaque profil des situations critiques, susceptibles de survenir au cours des travaux de
Academic Press, Elsevier (Amsterdam — Oxford — New York — Tokyo 1985) -
des trois murs de quai sont évalués en fonction de l’avancement des travaux comme construction. Selon le type de sol de fondation, la digue peut être construite PER BRUUN (34 Banyard Cove, Hilton Head Island, SC 29928, U.S.A.)
l’exploitation du quai ou lors du tremblement de terre comme illustre dans le tableau-2. [3]- J. Lehuérou-Kérisel, A. Caquot, J. Kersiel, Traité de la mécanique des sols
directement sur le fond ou sur des filtres spéciaux, constitués d'enrochement ou d’un
(4eme édition) Paris 1966
7.3) Examen de l’aléa du tassement: géotextile. Dans le cas où le sol de fondation est particulièrement mauvais, il peut [4]- K. Tarzaghi, R.B. Peck, G. Mesri, Soil mechanics in engineering practice,
Le tassement de la fondation est calculé pour les massifs d’enrochements et pour le John Wiley & Sons, 3rd Edition, 1996.
terrain actuel compte tenu de la charge apportée par la superstructure et des être nécessaire d’appliquer des mesures d’amélioration du sol (ou autres) pour que
[5]- R.D. Andrus, R.M. Chung, Ground Improvement Techniques for Liquefaction
sollicitations. Le tassement élastique de la fondation est calculé. Il est nécessaire de l’ouvrage soit stable du point de vue géotechnique. Des méthodes d'amélioration de Remediation Near Existing Lifelines. Report, NISTIR 5714, Building and Fire
procéder au pré-chargement parce que le poids du portique monté sur le mur de quai et Research Laboratory, National Institute of Standards and Technology,
l’exploitation du quai entraîneront le tassement sur un temps prolongé. Le tassement sol devraient être déterminées seulement après que développement et analyse de la
Gaithersburg, 1995.
prévu lors de la construction étant de 0,15 à 0,16m. Une vérification mensuel de compagne géotechnique complet. Cette compagne inclut le mouvement de la mer [6]- F.G. Bell, V. Detry, Méthode de traitement des sols instables, Eyrolles, Paris,
tassement du caisson au-dessus notre réel sol traité ; effectué jusqu'au le 25/05/2017 1978.
par le BCS du projet ; ont trouvé 14.30 cm du tassement; illustre dans le tableau-3. Ce (houle), la stratification de sous-sol, la force et le type de sol, les caractéristiques de
[7]- M.P. Moseley and K. Kirsch, Ground Improvement, USA and Canada,2005
qui donne une grande crédibilité de notre modélisation bidimensionnelle. consolidation et de tassement, la perméabilité, la force de liquéfaction, et les [8]- Dr. Mounir Bouassida, Amélioration des sols en place, Université Tunis El
caractéristiques dynamiques de déformation. Manar, Ecole Nationale d'Ingénieurs de Tunis, Tunisie,2015.
[9]- Daewoo E&C, offre technique du projet de nouveau terminal à conteneur
DjenDjen port, jijel, Algérie. EPJ; Ministre de transporte d’algérie. 10 avrile 2014.
View publication stats

Vous aimerez peut-être aussi