Vous êtes sur la page 1sur 23

LE CONTRAT DE VENTE

Petit test !... Commençons !

Janvier 2018 Le contrat de vente 1


Introduction

La vente peut revêtir différentes formes. Elle peut être simple (comme
la vente au comptant) se conclure, oralement ou par écrit, sous
certaines conditions (comme la vente à l’essai), être accompagnée de
clauses particulières (comme dans le cas de la location-vente).
Les modalités de la vente sont souvent définies dans les conditions
générales de vente qui permettent à chaque client d’apprécier
objectivement l’offre du vendeur.
Quelle que soit sa forme, la vente est un contrat régi par des règles de
droit que le vendeur et l’acheteur doivent connaître.

Janvier 2018 Le contrat de vente 2


LE CONTRAT DE VENTE

• Qu’est-ce qu’un contrat de vente ?

• Quelles sont les conditions de


formation du contrat de vente ?

• Quand y a-t-il contrat de vente ?

• Quels sont les effets du contrat de


vente ?

Janvier 2018 Le contrat de vente 3


Qu’est-ce qu’un contrat de vente ?

• Définition

• Un contrat doit-il
obligatoirement être écrit ?

Janvier 2018 Le contrat de vente 4


Définition

Le contrat de vente est une convention par laquelle l’une des


parties (le vendeur) s’oblige à livrer une chose et l’autre partie
(l’acheteur) la payer. Le contrat de vente à la différence d’autres
contrats produit des droits et des obligations à l’égard des deux
parties. C’est ce que l’on appelle un contrat synallagmatique. Un
contrat de vente doit donc avoir pour objet le transfert de
propriété d’une chose contre le versement d’un prix.
Ainsi, quand vous achetez un produit, quand vous louez un
appartement... sans le savoir, vous passez un contrat. C'est-à-
dire que vous reconnaissez avoir des obligations envers d'autres
personnes mais aussi des droits. Il s'agit d'un engagement très
important car, en cas de non-respect de ce contrat, l'une des
parties peut demander à l'autre des dommages et intérêts (c'est-
à-dire une somme d'argent qui répare le préjudice causé).

Janvier 2018 Le contrat de vente 5


Un contrat doit-il obligatoirement être écrit ?

• NON, certains contrats n'ont pas besoin d'être écrits pour être
valables. Mais il vaut mieux qu'ils le soient : en cas de problème, ce
qui est écrit constitue plus facilement une preuve !

• D'autres contrats doivent obligatoirement être écrits. C'est le cas


par exemple lorsque vous voulez souscrire une assurance, prendre
un crédit ou vendre votre maison.

• De toute façon, dès que le contrat a une certaine importance, il est


toujours préférable, même quand cela n'est pas obligatoire, de faire
un écrit, et de lire attentivement les clauses des contrats (surtout
celles écrites en petits caractères) que l'on vous propose de signer.

Janvier 2018 Le contrat de vente 6


Quelles sont les conditions de formation du
contrat de vente ?
Le contrat de vente est soumis aux conditions générales de
formation des contrats. Il faut :
• le consentement des deux parties. Il doit être libre et éclairé
c’est-à-dire exempt de vices (erreur, tromperie, violence).
• Les parties au contrat doivent avoir la capacité de contracter.
• L’objet ou la prestation promise doit exister, être dans le
commerce (sont hors commerce les organes humains, les
choses contraires à l’ordre public) et appartenir au vendeur.
Le prix doit être déterminé, stipulé en monnaie réel, sérieux et
licite.
• La cause ou le mobile d’achat qui inspire chacune des parties
doit exister et être licite.

Janvier 2018 Le contrat de vente 7


Quand y a-t-il contrat de vente ?

Juridiquement, il y a contrat dès que les deux parties (le


vendeur et l'acheteur) s'entendent sur la chose ainsi que sur
son prix. Ce contrat peut être écrit ou verbal et implique que
chacun respecte ses obligations.
Quel que soit le produit ou le service que vous achetez, et
souvent sans vous en rendre compte, vous passez un contrat
de vente avec le vendeur. Ce contrat oblige le vendeur à vous
délivrer une chose déterminée (télévision, chaîne hi-fi...) et
vous, à payer un certain prix pour cette chose.

Mon engagement est-il ferme et définitif ?

Janvier 2018 Le contrat de vente 8


Mon engagement est-il ferme et définitif ?

• OUI dans la plupart des cas. Cependant le législateur considérant que


la relation entre le consommateur et le vendeur (le spécialiste) est
naturellement déséquilibrée a prévu depuis 1970 des dispositions
spécifiques regroupées dans le code du consommateur.

• Le vendeur peut aussi prévoir dans les conditions générales de vente


ou les clauses du contrat de soumettre son engagement à la
réalisation de certaines dispositions particulières (envoi d’une
confirmation de commande par exemple).

Le code du consommateur et la
protection du consommateur

Janvier 2018 Le contrat de vente 9


Le code du commerce et la protection du
consommateur

• Le vendeur et l’obligation d’information

• Les cas où mon engagement n’est pas définitif

• Le cas des arrhes et acomptes

Janvier 2018 Le contrat de vente 10


Le vendeur et l’obligation d’information

Sur le professionnel pèse deux obligations d’information :


• Le vendeur doit avant la conclusion du contrat mettre le
consommateur en mesure de connaître les caractéristiques
essentielles du bien ou du service (nature du produit, prix).

• Dans certains cas le spécialiste doit aussi remettre à


l’acheteur un devis (déménagement) ou un bon de commande
(vente d’automobiles).

Janvier 2018 Le contrat de vente 11


Les cas où mon engagement n’est pas définitif

Le code de la consommation prévoit un certain nombre de


dispositions protégeant l’engagement du consommateur :

• Tout contrat excédant 750 € doit faire l’objet d’un écrit.


• Certains contrats doivent comporter des mentions obligatoires (démarchage à
domicile, crédit à la consommation).
• Les clauses abusives c’est-à-dire les clauses qui créent un déséquilibre
significatif entre les droits et obligations des parties sont réputées non
écrites. (loi du 1er février 1995).
• Le démarchage à domicile : l’acheteur dispose d’un délai de 7 jours à partir de
la signature du contrat pour annuler le contrat sans qu’il ait à se justifier.
Pendant ce délai le professionnel doit maintenir son offre et n’a pas le droit de
percevoir de l’argent.
• Les ventes à distance (téléphone, Internet, télé-achat). L’offre de contrat doit
comporter des informations précises. Le consommateur doit recevoir une
confirmation écrite et dispose d’un délai de 7 jours pour se rétracter.

Janvier 2018 Le contrat de vente 12


Quels sont les effets du contrat de vente ?

La vente a pour conséquence un transfert de


propriété.

Elle fait naître à la charge des parties des


obligations (obligations du vendeur,
obligations de l’acheteur).

Mars 2004 Le contrat de vente 13


Le cas des arrhes et acomptes

• L’acompte engage fermement les parties. C’est le premier


versement partiel qui s’impute sur le prix de la marchandise. Il
indique un engagement ferme et définitif et sera à valoir sur le
montant de l’achat. La vente est considérée comme réalisée et le
vendeur pourra obliger le client à payer le montant total du produit
s’il ne désire plus l’acquérir. Parallèlement, le commerçant sera tenu
de livrer le bien acheté au client sous peine de dommages et
intérêts.

• Les arrhes permettent de se désengager. Le versement d’arrhes


manifeste l’existence d’une promesse de vente du commerçant et
d’une promesse d’achat pour le client (art 1590 du code civil).
Chacun des partenaires peut se délier de sa promesse. Si c’est
l’acheteur qui renonce à son achat, il abandonne son versement, si
c’est le vendeur il doit verser le double des arrhes.

Janvier 2018 Le contrat de vente 14


Le transfert de propriété

La propriété de la chose vendue est transférée à l’acheteur


dès l’instant où le vendeur et l’acheteur sont d’accord sur la
chose et le prix. Peu importe si la chose n’a pas été livrée ou
le prix payé.
Cependant, des clauses particulières peuvent être incluses
dans le contrat pour «retarder» ce transfert ou le soumettre
à certaines conditions (paiement total du prix par exemple).

Janvier 2018 Le contrat de vente 15


Les obligations du vendeur
Obligation de délivrance
Le vendeur doit délivrer la chose qui fait l’objet du contrat, c'est-à-
dire la mettre à la disposition de l'acheteur. Attention de ne pas
confondre "délivrance" et "livraison": sauf clause particulière, c'est
à l'acheteur qu'il incombe de retirer la chose, c'est-à-dire de venir
la chercher.

La garantie légale
Cette garantie légale couvre les vices cachés datant d'avant la vente et rendant la
marchandise impropre à son usage. Cette garantie légale est obligatoire, gratuite et
illimitée dans le temps. Mais, pour en bénéficier, il faudra apporter la preuve du défaut.

La garantie contractuelle
Le vendeur peut aussi vous proposer une garantie contractuelle qui prévoit différentes
prestations (pièces, main-d'œuvre, déplacement, etc.)

À la différence de la garantie légale, la garantie contractuelle peut être payante et est


prévue pour une durée limitée. C'est ce que les vendeurs désignent lorsqu'ils parlent de
«garantie».

Janvier 2018 Le contrat de vente 16


Les obligations de l’acheteur

• L’obligation de retirement : l’acheteur doit prendre livraison de


la chose. S’il ne le fait pas le vendeur peut : refuser
d’exécuter ses propres obligations ; demander l’exécution de
la vente ; demander la résolution (annulation) de la vente.

• Le paiement du prix : l’acheteur doit payer le prix au jour et


lieu prévus par la vente. Ce paiement peut avoir lieu dès la
conclusion de la vente (vente au comptant), postérieurement à
la vente (vente à crédit), ou en plusieurs échéances (vente à
tempérament).

FIN !

Janvier 2018 Le contrat de vente 17


PETIT TEST !

Le contrat de vente est toujours écrit OUI NON


Le contrat de vente récapitule l’accord du vendeur et de l’acheteur sur OUI NON
la chose, le prix, les conditions de vente.
Pour que le contrat de vente soit formé, il n’est pas nécessaire que OUI NON
l’on puisse déterminer le prix de la marchandise à partir du bon de
commande
Entre commerçants le contrat de vente peut se prouver par tous les OUI NON
moyens
Arrhes et acomptes sont deux termes synonymes qui ont les mêmes OUI NON
conséquences juridiques
Le transfert de propriété s’opère toujours lors du paiement du prix de OUI NON
la marchandise.

Suite

Janvier 2018 Le contrat de vente 18


Petit test suite et fin !
La garantie contractuelle est limitée dans le temps. OUI NON
Un matériel en panne depuis 6 mois ne peut plus être couvert par la OUI NON
garantie légale.
Un professionnel peut contractuellement imposer à un consommateur OUI NON
une clause qui limite la durée de la garantie légale.
Demander un acompte à la confirmation de la commande est une clause OUI NON
abusive.
Lorsque j’envoie une commande par Internet je ne peux plus revenir OUI NON
sur ma décision.
Toute commande par téléphone doit faire l’objet d’une confirmation par OUI NON
écrit.
Le vendeur à une obligation de délivrance. Il doit livrer la chose au OUI NON
domicile de l’acheteur.
Le vendeur impayé peut demander la résolution de la vente. OUI NON

Recommençons !
Mars 2004 Le contrat de vente 19
Janvier 2018 Le contrat de vente 20
Janvier 2018 Le contrat de vente 21
Janvier 2018 Le contrat de vente 22
Janvier 2018 Le contrat de vente 23