Vous êtes sur la page 1sur 18

NORME

01 - 59 - 16 / - - B

QUALITE DU SOUDAGE ELECTRIQUE A L’ARC

PROCESSUS D’ASSURANCE QUALITE DES PIECES


OUVREES A L’EXTERIEUR

Normalisation Renault Automobiles


RE-DS / Service 67210
RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

Ce document forme un tout ; ses éléments ne doivent pas être dissociés.

© RENAULT 2010.
Reproduction interdite sans l’accord du service éditeur.
Communication interdite sans l’accord de RENAULT.

CREATION

Janvier 1997 --- Cette édition est issue du projet NC 96 799 /- - -.

MODIFICATION

Février 1998 - - A Modification de l'annexe 4.


Cette édition est issue du projet NC 97 719 /- - -.
Août 2010 - - B Modification du §2.4 classification des cordons
Mise à jour des annexes 2, 3 et 4
Cette édition est issue du projet NC 2010 0445 / - - -.

DOCUMENT CITE

cahiers des charges 32-00-056


Normes 01-50-911

© RENAULT 2010 Page 2/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

1. BUT

Ce document a pour but de définir les éléments à expliciter dans le document remis par le Fournisseur
lors de la mise en place du processus d’assurance qualité des liaisons soudées par soudage
électrique à l’arc des pièces ouvrées à l’extérieur (POE).

NOTA : Pour les pièces ouvrées à l’intérieur (POI), le processus d’assurance qualité doit être
conforme au cahier des charges 32-00-056.

2. ELEMENTS DU DOCUMENT REMIS PAR LE FOURNISSEUR

Les paragraphes ci-après constituent le canevas du document et doivent être impérativement


documentés.

2.1. TITRE DU DOCUMENT

Le titre du document doit avoir le libellé suivant : "CAHIER DES CHARGES QUALITE SOUDURES DE
............(Nom de la pièce)".

2.2. GESTION DU DOCUMENT

Un tableau de gestion, avec signature(s), doit être prévu dans le document (voir exemple en annexe 1-
Tableau 1).

2.3. CONTENU DU PARAGRAPHE "BUT" DU DOCUMENT

Ce paragraphe doit définir l'utilisation générale du document.

2.4. DESCRIPTION DES LIAISONS SOUDEES

Sur le plan de la pièce, doivent apparaître :

- le schéma général de la pièce avec :

. la longueur utile et la représentation des extrémités du ou des cordons,

. la classe du ou des cordons.

- le repérage du ou des cordons,

- la description de chaque assemblage :

. la dénomination des deux pièces soudées,

. la nature des matériaux,

. les épaisseurs et configuration soudées,

. la classe du ou des cordons,

. la longueur utile du ou des cordons,

. les remarques éventuelles (jeu max. entre les pièces, ......).

Toutes les informations de ce paragraphe peuvent être regroupées dans un tableau dont un exemple
est donné en annexe 1 (Tableau 2).

© RENAULT 2010 Page 3/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DEFINITION DE LA LONGUEUR UTILE

La longueur "utile" est propre à chaque cordon. Elle est évaluée par le concepteur produit/process.

Chaque cordon comporte une zone utile et deux sur-longueurs pour tenir compte des défauts
occasionnés à l’amorçage (en début de cordon) et à l’extinction de l’arc (en fin de cordon). Les règles
de dimensionnement appliquées chez Renault sont disponibles dans la norme 01-50-911.

DEFINITION DES CLASSES DE CORDONS

La classification des cordons de soudure pour le périmètre de la caisse assemblée peinte tient
compte :

• du niveau de sollicitation mécanique de chaque cordon participant à une liaison assurant la


tenue entre deux pièces,

• du niveau de la gravité de l’effet client potentiel en cas de non réalisation de la caractéristique.

L’affectation d’une classe à un cordon est de la responsabilité exclusive du pilote GFE.

HCPP Fonctions de Service Perturbées pour les clients

S : Sécurité,
Défaut pouvant affecter la sécurité ( ) des différents clients, ou ne respectant pas les
S/R : Sécurité & Réglementaire,

R : Réglementaire, conditions de réglementation/sécurité ( ) ou ne respectant pas la réglementation ( )

1 Panne interdisant l’utilisation du véhicule

2 Panne non immobilisante nécessitant de réparer rapidement

3 Défaut toléré ou gênant ne nécessitant pas de réparation immédiate

© RENAULT 2010 Page 4/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

Tenue mécanique : un cordon de soudure est considéré comme fortement chargé lorsqu'il est sollicité
à plus de 50 % de sa tenue maximale (pour le périmètre tôlerie, la définition des tenues mécaniques
est décrite dans la norme 01-50-911).

Définition des classifications de cordons :

. A1 : cordon fortement sollicité autorisé uniquement en préparation sur petits assemblages,

. A2 : cordon faiblement sollicité autorisé uniquement en préparation sur petits assemblages & sur
caisse,

. B1 : cordon fortement sollicité autorisé en préparation sur petits assemblages & sur caisse,

. B2 : cordon faiblement sollicité autorisé en préparation sur petits assemblages & sur caisse,

. C1 : cordon fortement sollicité autorisé en préparation sur petits assemblages & sur caisse,

. C2 : cordon faiblement sollicité autorisé en préparation sur petits assemblages & sur caisse

2.5. DESCRIPTION DU MATERIEL ET DES CONDITIONS DE SOUDAGE UTILISES

NOTA : La fréquence des contrôles qualité en production dépend de la fiabilité du matériel utilisé, de la
qualité des produits utilisés, des contrôles et des moyens de surveillance des paramètres de
soudage mis en œuvre.

De ce fait, les informations suivantes doivent être documentées :

- description du matériel de soudage,

- comment est effectué le contrôle :

. des équipements,

. des réglages des équipements (étalonnage, validation…),

. des outillages annexes (serrage, géométrie),

. des produits consommables :

- fil d’électrode,

- gaz de protection (composition, débit),

- pièces d’usure (changement tubes-contact, buses,.......),

. du process (suivi des paramètres, surveillance automatique, actions s’il y a un dépassement


de seuil,.......).

© RENAULT 2010 Page 5/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

2.6. DESCRIPTION DES CONTROLES QUALITE ENVISAGES

Les contrôles envisagés doivent être décrits (procédure) :

- contrôles non destructifs :

. visuel : avec ou sans matériel (loupe, gabarit),

. autres (étanchéité, ultra-sons, ....) suivant la fonction de la pièce,

- contrôles destructifs :

. coupes macrographiques,

. autres suivant la fonction de la pièce (écrasement, essais mécaniques tels que traction,
torsion, fatigue.....).

Chaque procédure doit être disponible à chaque poste de contrôle.

2.7. CONTROLE DE LA QUALITE DES SOUDURES (VOIR ANNEXE 2)

Les points suivants doivent être documentés :

- la liste des défauts contrôlés,

- le moyen de contrôle utilisé pour chaque défaut,

- l’acceptation en fonction de la classe des cordons,

- la décision prise en cas de non conformité : rebus ou retouche,

- la procédure de retouche éventuellement appliquée,

- les actions effectuées sur le poste de travail (documents, pièces types,......).

2.8. PLAN DES COUPES MACROGRAPHIQUES ET ACCEPTATIONS

Un plan comportant :

- un dessin de la pièce avec la position des découpes macrographiques pour le contrôle qualité,

- un tableau donnant les acceptations géométriques sur chaque cordon (voir annexe 3),

doit être réalisé.

Les acceptations appliquées chez RENAULT sont données en annexe 4.

2.9. FREQUENCE DES OPERATIONS DE CONTROLE QUALITE

Un diagramme de suivi de la qualité doit être établi (Voir annexe 5).

© RENAULT 2010 Page 6/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

ANNEXE 1

Tableau 1 - Gestion du document

Indice Date Modifications Responsable(s) Signature(s)

Tableau 2

Nom de la pièce - Numéro de la pièce - Fournisseur - Site de fabrication (éventuellement)

Descriptions des liaisons soudées

Opération Repère Désignation des Matériaux Epaisseur Classe Longueur Remarques


ou poste du pièces soudées utile
cordon (en mm) (en mm)

Pièce A :

Pièce B :

Pièce A :

Pièce B :

© RENAULT 2010 Page 7/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

ANNEXE 2
Nom de la pièce - Numéro de la pièce - Fournisseur - Site de fabrication (éventuellement)
ACCEPTATION DES DEFAUTS DE SOUDURE SUR LA LONGUEUR UTILE

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION

Fissures/criques
débouchantes
en zone
transversales
fonctionnelle
(zone utile)
longitudinales

Porosité
débouchante
individuelle

© RENAULT 2010 Page 8/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION

Soufflures
porosités
débouchantes débouchantes
en grand nombre

non débouchantes

Caniveau

© RENAULT 2010 Page 9/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION
Cordon
bombé/roulé

lorsque l’angle de
raccordement
avoisine l’angle
droit (90 degré)

90°

Cordon trop
bombé

© RENAULT 2010 Page 10/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION

Cordon creux
Effondrement
Excès de
pénétration

Excès de pénétration

Défaut de position Cas 1

cordon dont la Plan de joint


trajectoire est
desaxée par rapport
à la zone prévue
(hors plan de joint)

Cas 2

© RENAULT 2010 Page 11/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION
Défaut de largeur, Cas 1

Largeur théorique
cordon étroit,

Inférieur à 50% de
la largeur normale
du cordon

Largeur réellement
fabriquée
Cas 2

rétrécissement
local,

Rétrécissement local

Perçage

© RENAULT 2010 Page 12/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION
Défaut de Interruption de cordon
longueur
(de la longueur
apparente)

- Cordon
interrompu,
longueur
insuffisante

Cordon trop
bombé

Surface
irrégulière ou
cordon oxydé

Mauvais
recouvrement

© RENAULT 2010 Page 13/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

DESCRIPTION DU DEFAUT CORDON classe A1, B1 CORDON classe A2, B2, C


Moyen de Actions poste
contrôle de travail
ACCEPTATION DECISION ACCEPTATION DECISION

Défauts retassure morsures


d’extrémités de
cordon
Retassure
Morsure

Résidus de fil pas d’illustration


dans le cordon

Dépôts vitrifiés pas d’illustration


(silicates)

Projections pas d’illustration


(grattons)

© RENAULT 2010 Page 14/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

ANNEXE 3
DIMENSIONS DE LA SECTION DES CORDONS

Dimensions (en mm)


Repère Epaisseurs CLASSE Configuration Observations
cordon (en mm)
L1 L2 G b r1 r2 α β

CONFIGURATION I CONFIGURATION II CONFIGURATION III CONFIGURATION S


SPECIALE
Zone fondue r2 r2
β
β β e (Vois schéma du
r2
e2 dimensionnement du
G cordon).
e2 G G e
e α
r1 L2 b α
b e α r1
r1
b
L1 e1 e1 L1
L1 e1

© RENAULT 2010 Page 15/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

ANNEXE 4
COTATION DE LA SECTION DES CORDONS
ACCEPTATION

Configurations d’assemblage

CONFIGURATION I CONFIGURATION II

Zone fondue r2
β
r2 β
e2

e2 G
e α G
r1
L2
b e α
b r1

L1 e1
L1 e1

CONFIGURATION III CONFIGURATION SPECIALE : ‘S1’

r2 r2
β β
e
Øe2
G L G
e
α e 2
b
r1 b α
r1
e1 L1
e1 L1

e1, e2 : Epaisseurs des pièces à souder (mm) G: Gorge du cordon en mm (section résistante)

e: Epaisseur la plus faible entre e1 et e2 (mm) b: Jeu entre tôles (défaut d’accostage)

L1, L2 : Longueurs de pénétration à 1/10 de


è α, β : Angles de raccordement cordon
l’épaisseur e (mm) au maxi à 0,5mm de
r1, r2 : Caniveaux (mm)
profondeur

NOTA : Les configurations spéciales "S" n’entrent pas dans les catégories I, II et III. Ces
configurations « S » sont définies comme étant des assemblages comportant un ou
plusieurs corps massif. Cependant, ces configurations doivent faire l’objet d’une proposition
de cotation suivant le même principe que I, II, III et S1. La configuration S1 correspond au
soudage d’un fil (diamètre ∅ e2) sur tôle d’épaisseur e1 (exemple : anneau d’arrimage).

© RENAULT 2010 Page 16/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

ANNEXE 4 (suite)

Caractéristiques dimensionnelles minimales appliquées cez Renault et tolérances

Le tableau ci dessous définit les seuils d’acceptabilité et d’alerte. Au-delà du seuil d’alerte, les cordons
sont jugés non-conforme (NC).

Caractéristiques L1 L2 G b α et β r1 r2

classe A ≥e ≥e ≥e < b1* > 120° < 0,1xe1 < 0,1xe2

Classe B et C ≥e ≥e ≥e < b2* > 95° - -

Alerte 0,9e<L1< 0,9e<L2< 0,9e<G< b<1,1*b1 Cl A : Cl A Cl A


e e e
b<1,1*b2 120>α & β>100° r>0,2e r>0,2e
Cl B & C :
95>α & β>90°

* b1 et b2 : valeurs spécifiées sur la Fiche de 'Caractérisation dimensionnelles des cordons' du véhicule


concerné. Ces valeurs dépendent directement des conditions de soudage (produit et process), elles
sont donc définies au cas par cas par le spécialiste métier. L’on peut toutefois retenir les limites
extrêmes suivantes :

. classe A : b1 ≤ e/2 < 0,5 mm quelque soit le process,

. classe B et C : b2 ≤ 1 mm process robotisé et b2 ≤ 1,5 process manuel.

NOTA : La caractéristique L2 est sans objet pour les configurations I et III (voir schémas ci-dessus).

Pour les pièces dont les épaisseurs sont supérieures à 4mm :

- les longueurs de pénétration sur les deux pièces doivent être supérieur à 4mm, L1 et L2>4mm,

- le jeu doit être inférieur ou égal à 1,2mm pour les cordons de classe B et C (b<1,2mm) et inférieur
ou égal à 0,8mm pour les cordons de classe A (b≤0,8mm).

© RENAULT 2010 Page 17/18


RENAULT 01 - 50 - 916 / - - B

ANNEXE 5

DIAGRAMME DE SUIVI QUALITE

Cle réception
• Tôles
• Fil - Gaz

Cle géométrique
• pièces nues

Contrôle Mauvais
paramètres ANALYSE

INTERVENTION
SOUDURE
MACHINE

Contrôle Mauvais
ANALYSE
visuel * N
O
N
Acceptation SEFG
R
provisoire pièces retouche manuelle
E
T
O
U
Cle Fréq. Cle Fréq. C
macro* visuel H
A
B
L
E
Autres
contrôles * Lot retouché

ACCEPTATION Retouche Cle Fréq.


LOT isolée macro

ACCEPTATION REFUS
PIECE OU LOT PIECE OU LOT
RETOUCHE ET
RAPPEL
DU LOT

* : Préciser le fréquentiel de contrôle (%, toutes les x pièces, etc.).

NOTA : Ce diagramme est général; ne mentionner que les contrôles qualité envisagés.

© RENAULT 2010 Page 18/18