Vous êtes sur la page 1sur 5

TS - Cours C1 www.pichegru.

net 19 septembre 2019

C1 : Acides & bases


Sommaire
Généralités Réaction acide-base
Couple acide/base
Couples acide-base Une réaction acide-base est un échange d’un ion H+ entre un acide (qui
Réaction acide-base donne) et une base (qui reçoit).
Identifier un acide et une base
Réaction acido-basique Exemple : réaction de l’acide nitrique HNO3 avec l’eau
accepte H+
Réactions totale et limitée
Définitions
HNO3 + H2O → NO3– + H3O+
État d’équilibre
Déplacement d’équilibre cède H+
Équilibre chimique du CO2 avec l’eau
Équilibre chimique – un peu de math pour comprendre Exemple : réaction de l’ion amidure NH2– avec l’eau
Autoprotolyse de l’eau accepte H+
Réaction d’autoprotolyse de l’eau
Produit ionique de l’eau H2O + NH2– → HO– + NH3
Produit ionique de l’eau
cède H+
Le pH
pH, [H3O+] et [HO–] Remarque : Une réaction acide-base implique toujours deux couples
Acides et bases forts acide/base différents.
Définitions
pH d’un acide fort et d’une base forte
pH d’une solution de soude
pH d’un acide fort et d’une base forte Identifier un acide et une base
Réaction entre acide fort et base forte Dans les réactions acido-basiques suivantes, identifier l’acide et la base,
Réaction entre acide fort et base forte puis écrire les deux couples acide/base impliqués.
Acides et bases faibles
1. CH3–COOH + HO– → CH3–COO– + H2O
Définitions
Force d’un acide 2. CH3–COO– + NH4+ → CH3–COOH + NH3
Constante d’acidité Ka 3. H3O+ + HO– → 2 H2O
pH et pKa
Diagramme de prédominance Réaction acido-basique
Diagramme de prédominance
Équilibres chimiques du CO2 dans les océans
Donner les équation-bilans des réactions acido-basiques entre :
Exemples d’acides et de bases faibles 1. L’ion amidure NH2– (base) et l’ion dihydrogénophosphate H2PO4–
Diagramme de prédominance d’un acide -aminé 2. L’ion hydroxyde HO– (base) et l’ion oxonium H3O+
pH et milieux biologiques 3. L’eau et l’ammoniac NH3 (base)
Solution tampon
Milieu biologique
Annales de bac
A02-3 Équilibres acide-base en milieu biologique (1-2)
2013 MET-1 Un catalyseur enzymatique : l’uréase (2)
Réactions totale et limitée
2013 ADN-1 Aspirine et prévention cardiovasculaire (4)
2013 NCAr-1 Fourmis et carburant du futur ❑ Utiliser les symbolismes → et ⇄ dans l’écriture des réactions chimiques
❑ Prévoir dans quel sens est modifié un équilibre lorsqu’on modifie la
Corrections des exercices
quantité de matière d’un ou de plusieurs réactifs ou produits.

Définitions
Généralités • Réaction totale : se fait jusqu’à épuisement du réactif limitant.
Indiqué par dans l’équation-bilan par une simple flèche (→).
❑ Reconnaître un acide et une base selon la théorie de Brønsted
❑ Trouver la formule de la base conjuguée d’un acide donné et inversement • Réaction limitée : en fin de réaction, aucun réactif n’a complètement
❑ Reconnaître une réaction acide-base réagit. Dans l’équation-bilan, on utilise les doubles flèches (⇄).
Remarque : lorsqu’on ne sait pas si la réaction est totale ou limitée, on met
toujours une double flèche .
Couple acide/base
Exemple : Réaction de l’ion ammonium sur l’eau
Définition d’un acide et d’une base selon Brønsted Équation bilan : NH4+ + H2O  NH3 + H3O+
• Acide : entité (ion ou molécule) pouvant céder un ion H+ En fin de réaction, il y a toujours des ions NH4+ qui n’ont pas réagi avec
l’eau restante.
• Base : entité (ion ou molécule) pouvant accepter un ion H+
Transformations totale et limitée (animation)
Couple acide/base
Couple acide/base = association de deux espèces conjuguées État d’équilibre
Lorsqu’un acide cède un H+, il se transforme en sa base conjuguée. Lors d’une réaction limitée, l’état d’équilibre est atteint lorsque les
Lorsqu’une base accepte un H+, elle se transforme en son acide concentrations des réactifs et des produits n’évoluent plus. Les 2
conjugué. réactions inverses s’y produisent simultanément à la même vitesse.
Les couples sont toujours notés dans l’ordre acide / base.
Exemple : CH3COOH/CH3COO– Déplacement d’équilibre
Si l’on modifie la concentration d’une ou plusieurs des espèces d’un
système en état d’équilibre chimique, l’équilibre est déplacé.
Couples acide-base
A+B⇄C+D
Écrire les 7 couples acide/base que l’on peut former avec les entités
suivantes : HPO42– ; HO– ; H3PO4 ; NH4+ ; PO43– ; H3O+ ; H2PO4– ; NH2– ; H2O ; Lorsque l’on perturbe un équilibre chimique en modifiant la quantité de
NH3. matière d’une espèce qui y participe, l’équilibre est déplacé dans le sens
qui va tendre à compenser (partiellement) la modification apportée.

-1-
TS - Cours C1 www.pichegru.net 19 septembre 2019

Exemple : équilibre acido-basique Un pH bas ou élevé est dangereux pour les yeux et les muqueuses. Un
Certains acides ne réagissent pas totalement avec l’eau. pH très bas (<2) ou très élevé (>10) est également dangereux pour la
AH + H2O ⇄ A– + H3O+ peau. Il convient donc de se protéger (lunettes, toujours, et gants, si
nécessaire).
Si on ajoute de l’eau ou AH à une solution d’acide faible, on déplace
l’équilibre dans le sens de la production de A– et de H3O+. Calculer un pH à partir de [HO–]
Pour calculer un pH à partir de [HO–], il faut d’abord calculer [H3O+]
grâce au Ke.
Équilibre chimique du CO2 avec l’eau
Données : interaction du CO2 avec l’eau des océans pH, [H3O+] et [HO–]
• Dissolution de CO2 atmosphérique dans l’eau : CO2(g) ⇄ CO2(aq) 1. Calculer le pH d’une solution où [H3O+] = 1,2·10-2 mol·L-1
• Réaction du CO2 dissous avec l’eau : CO2(aq) + 2 H2O ⇄ HCO3–(aq) + H3O+ 2. Que vaut [H3O+] pour une solution dont le pH est de 3,5
Quel effet a l’augmentation de la teneur en CO2 de l’atmosphère sur la 3. Calculer le pH d’une solution où [HO–] = 1,2·10-2 mol·L-1
concentration en ions H3O+ dans l’eau de mer ? 4. Que vaut [HO–] pour une solution dont le pH est de 13

Équilibre chimique – un peu de math pour comprendre


On considère la réaction limitée NH4+ + H2O  NH3 + H3O+ en solution
aqueuse. Acides et bases forts
Supposons que, dans des conditions physico-chimiques données, pour
❑ Calculer le pH d’une solution d’acide fort ou de base forte.
une durée donnée, 10% de NH4+ réagissent avec l’eau et 40% de NH3 et
❑ Prévoir l’état final d’un mélange d’acide fort et de base forte en utilisant
de H3O+ réagissent pour redonner NH4+ et H2O.
un tableau d’avancement
1. Quelle proportion (en pourcentage) de NH4+ s’est transformée ❑ Mettre en évidence l’influence des quantités de matières mises en jeu sur
lorsque l’équilibre chimique est atteint ? l’élévation de température observée
On dilue maintenant la solution. Les rencontres entre NH3 et H3O+ sont
plus rares et seul 20% de NH3 et de H3O+ réagissent pour redonner NH4+ TP1 : Réaction du chlorure d’hydrogène avec l’eau
et H2O au cours de la même durée. Problématique : La réaction du chlorure d’hydrogène HCl avec l’eau
2. Quel est le nouvel état d’équilibre atteint ? est-elle totale ?
3. Dans quel sens l’équilibre s’est-il déplacé ?
Définitions
Un acide est dit « fort » s’il réagit totalement avec l’eau :

Autoprotolyse de l’eau AH + H2O → A– + H3O+


Même définition pour une base forte :
❑ Trouver [HO–] connaissant [H3O+] et inversement. B + H2O → BH+ + HO– ou XOH(s) → X+(aq) + HO–(aq)
Autrement dit, une quantité initiale n de base forte introduite dans une
Réaction d’autoprotolyse de l’eau solution fait apparaître une quantité finale n d’ions HO–.
H2O(ℓ) + H2O(ℓ)  H3O+(aq) + HO–(aq)
Réaction très limitée : dans l’eau pure, à 25°C, la concentration en ions pH d’un acide fort et d’une base forte
H3O+ et HO– résultants de cette réaction est de 10-7 mol·L-1. • Acide fort : pH = – log c
H3O+ = ion oxonium HO– = ion hydroxyde • Base forte : pH = – log (Ke /c)
Ces formules sont valables pour des concentrations dites « usuelles » ou
Produit ionique de l’eau pour des solutions dites « diluées » : 10-6  c  10-1 mol·L-1.
Remarque : La notation [H3O+] signifie « concentration de l’ion H3O+ ». Ces formules ne sont pas « fondamentales » : elles découlent de la
définition du pH et de la définition d’un acide ou d’une base forte.
Ke = [H3O+]·[HO–]
Le produit ionique de l’eau, noté Ke, a une valeur identique dans toutes
les solutions aqueuses, quel que soit leur pH. Il ne dépend que de la pH d’une solution de soude
température de la solution (Ke = 10-14 à 25°C). Ke n’a pas d’unité. Extrait de 2013 ANTr-2 Chimie verte : synthèse de l’ibuprofène (3)
Autoprotolyse de l’eau Soit une solution aqueuse d’hydroxyde de sodium (Na +(aq) + HO–(aq)) de
Que faire avec le produit ionique de l’eau ? concentration molaire apportée cb = 0,20 mol·L-1.
Le produit ionique de l’eau (Ke) permet de calculer [HO–] si l’on connaît Calculer le pH de cette solution aqueuse dans l’hypothèse d’une solution
[H3O+] et réciproquement. diluée. Quelles précautions d’utilisation convient-il de prendre ?
Justifier.

Produit ionique de l’eau pH d’un acide fort et d’une base forte


Pour une solution aqueuse à 25 °C : 1. Le pH d’une solution d’acide de concentration 1,5·10-2 mol·L-1 vaut
1. Calculer [HO–] si [H3O+] = 10-2 mol·L-1 3,3. Est-ce un acide fort ?
2. Calculer [H3O+] si [HO–] = 10-2 mol·L-1 2. Le pH d’une solution d’hydroxyde de sodium (NaOH) de
concentration 2,5 mmol·L-1 vaut 11,4. L’hydroxyde de sodium est-il une
base forte ?

Le pH Réaction entre acide fort et base forte


❑ Calculer [H3O+] connaissant le pH d’une solution et inversement. Caractère total de la réaction acide fort - base forte
Le pH dépend uniquement de la concentration en ions H3O+. Il est défini Un acide fort dans l’eau n’existe que sous la forme : A– + H3O+ (A– est un
par : pH = – log [H3O+] anion quelconque).
Et réciproquement : [H3O+] = 10–pH mol·L-1 Une base forte dans l’eau n’existe que sous la forme : X+ + HO– (X+ est un
cation quelconque).
Plus le pH est bas, plus la solution est acide. Plus le pH est élevé, plus la
solution est basique. Une solution neutre (dans le sens acido-basique) a La réaction entre une base forte et un acide fort est donc toujours :
un pH de 7 à 25 °C. H3O+ + HO– → 2 H2O

-2-
TS - Cours C1 www.pichegru.net 19 septembre 2019

C’est une réaction totale. Plus un couple AH/A– a un pKa grand, plus l’acide AH est faible.
Réaction exothermique
TP C1.2 : Aspect thermique de la réaction acide-base pH et pKa
Objectif : Montrer que l’énergie dégagée par une réaction acide-base Une solution d’acide faible de concentration molaire apportée c =
est proportionnelle à l’avancement de réaction. 1,0·10-3 mol·L-1 a un pH de 4,20. Déterminer le pKa de cet acide. Quel est
le pourcentage d’acide apporté qui a réagi ?
La réaction entre un acide fort et l’eau, ou une base forte et l’eau, est
exothermique. Un mélange trop rapide peut conduire à une ébullition TP C1.3 : Étude d’un acide faible
locale et donc à des projections.
Objectif : Montrer que le coefficient de dissociation d’un acide faible
Règle de sécurité : Ne jamais verser d’eau dans l’acide concentré. dépend de sa concentration, à l’inverse de son pKa.
Dilution d’acide sulfurique très concentré (vidéo)
Diagramme de prédominance
On dit qu’une espèce est prédominante sur une autre quand sa
Réaction entre acide fort et base forte
concentration est supérieure à l’autre.
Dans 1000 mL de solution d’acide nitrique (acide fort HNO3) à c = 1·10-2
mol·L-1, on ajoute m = 0,50 g de soude solide (NaOH, base forte). La D’après la définition du Ka, AH prédomine si pH < pKa et inversement.
variation de volume de la solution, suite à cet ajout, est négligeable. Un diagramme de prédominance est un axe de pH où figure le pKa du
1. Écrire l’équation de la réaction avec l’eau de HNO 3 et l’équation de couple acide/base considéré. On y indique quelle forme prédomine à
dissolution de NaOH(s). quel pH.
AH A–
2. Dans un tableau d’avancement, préciser les quantités de matière 0
prédomine
pKa
prédomine 14 pH
initiales et finales des ions H3O+ et HO– dans la solution.
3. En déduire la concentration en ions HO–, puis le pH de la solution (on
Lorsque pH = pKA les deux formes du couple acide/base, AH et A–, sont
considèrera que sa température est de 25°C).
en quantité égale.
4. Que pourra-t-on observer en réalisant cette expérience ?

Diagramme de prédominance
Extrait de 2013 ANTr-2 Chimie verte : synthèse de l’ibuprofène (3)

Acides et bases faibles Le pKA du couple auquel appartient l’ibuprofène, noté R–COOH, est, à
25°C, pKA = 4,5.
❑ Mettre en œuvre un démarche expérimentale pour déterminer une Placer sur un diagramme les domaines de prédominance des espèces du
constante d’acidité. couple R–COOH / R–COO–.
❑ Identifier l’espèce prédominante d’un couple acide-base connaissant le
pH du milieu et le pKa du couple. Équilibres chimiques du CO2 dans les océans
Extrait de 2013 NCA-2 Acidification des océans (1-2)

Définitions Données
• Le CO2 atmosphérique se dissout dans l’eau et réagit avec elle selon les
Acide faible réactions :
Un acide est dit « faible » s’il réagit partiellement avec l’eau :
CO2(g)  CO2(aq)
AH + H2O  A– + H3O+ CO2(aq) + 2H2O(ℓ)  H3O+(aq) + HCO3–(aq)
Base faible HCO3–(aq) + H2O(ℓ)  H3O+(aq) + CO32–(aq)
Même définition pour une base faible : [A− ]
• pH = p𝐾𝑎 + log
[AH]
B + H2O  BH+ + HO–
• Aujourd’hui, les océans ont un pH voisin de 8,1 soit 0,1 unité plus faible
Savoir si un acide est fort ou faible qu’au moment de la révolution industrielle.
À partir du pH, on calcule [H3O+]. Si [H3O+] = concentration c de l’acide,
alors l’acide est fort. Si [H3O+] < c, alors l’acide est faible. 1. Montrer qu’une augmentation de la quantité de dioxyde de carbone
dans l’atmosphère conduit à une diminution du pH dans l’eau.
Savoir si une base est forte ou faible
2. Montrer qu’une diminution de 0,1 unité pH au voisinage de 8,1
À partir du pH et de Ke, on calcule [HO–]. Si [HO–] = concentration c de représente une augmentation de la concentration en ions oxonium
la base, alors la base est forte. Si [HO–] < c, alors la base est faible. [H3O+] d’environ 30%.
Variation en fonction du pH des rapports α1 , α2 et α3
Force d’un acide Le diagramme ci-dessous représente les variations en fonction du pH
des rapports : α1 = [CO2(aq)]/CT ; α2 = [HCO3–]/CT et α3 = [CO32–]/CT avec
On dispose d’une solution d’acide faible de concentration molaire CT = [CO2(aq)] + [HCO3–] + [CO32–]
apportée c = 1,00·10-2 mol·L-1. Quel est son pH si son coefficient de
dissociation (c’est-à-dire la fraction d’acide ayant réagit avec l’eau à 1
l’équilibre) vaut 5 % ? 10 % ? 1 2 3
0,8
Constante d’acidité Ka
Pour un couple AH/A–, la constante d’acidité Ka est définie par : 0,6

[H3 O+ ]𝑓 · [A− ]𝑓
𝐾𝑎 = 0,4
[AH]𝑓
La valeur de Ka ne dépend que du couple AH/A– considéré et de la 0,2
température. Pas d’unité (comme Ke). L’indice « f » après les
concentrations signifie qu’il s’agit des concentrations à la fin de la
réaction, c’est-à-dire une fois l’équilibre atteint. 2 4 6 8 10 12 pH
Le pKa 3.1. Déduire de ce diagramme les valeurs du pKa1 du couple
CO2(aq)/HCO3– et pKa2 du couple HCO3–/CO32–.
Le pKa est plus utilisé que le KA : pKa = – log Ka.
3.2. Placer sur un diagramme les domaines de prédominance des
Et donc Ka = 10-pKa espèces CO2(aq), HCO3–(aq) et CO32–(aq).

-3-
TS - Cours C1 www.pichegru.net 19 septembre 2019

3.3. Évaluer α1, α2 et α3 dans les océans. moindre variation de pH dans un organisme peut donc avoir des effets
3.4. La variation de pH observée a-t-elle modifié de manière notable la léthaux.
valeur de α2 ?
Annales de bac
3.5. Quelle est la conséquence de l’augmentation du dioxyde de carbone
dissous pour les organismes marins qui ont une coquille à base de A02-3 Équilibres acide-base en milieu biologique (1-2)
carbonate de calcium ?
1. Solutions tampon : pKa, forme prédominante.
2. Perturbations et mécanismes régulateurs : pKa, exploitation de
Exemples d’acides et de bases faibles documents.

Acides carboxyliques 2013 MET-1 Un catalyseur enzymatique : l’uréase (2)


Formule générale : 2. L’uréase dans le milieu stomacal : calcul de pH, forme
O prédominante, équilibre pH-métrique, exploitation de document.
R C
OH 2013 ADN-1 Aspirine et prévention cardiovasculaire (4)
R représente un groupe alkyl, c’est-à-dire un morceau de molécule ne 4. Autre forme de l’aspirine : forme prédominante, couple acide-base,
comportant que des carbone et des hydrogène. Ce sont des acides solubilité, réaction acido-basique.
faibles.
Leur base conjuguée est l’ion carboxylate R–COO– 2013 NCAr-1 Fourmis et carburant du futur
1. L'acide formique dans de nouvelles chaînes énergétiques :
Exemple : Acide butanoïque/ion butanoate Exploitation de documents, quantité de matière, chaîne énergétique.
CH3–CH2–CH2–COOH / CH3–CH2–CH2–COO– 2. L'acide formique en milieu biologique : réaction acide-base,
Amines domaine prédominance, acide faible.
Elles possèdent tout le groupe amino : –NH2. Ce sont des bases faibles.
Leur acide conjugué est l’ion alkylammonium R–NH3+
Exemple : Ion éthylammonium/éthylamine
CH3–CH2–NH3+ / CH3–CH2–NH2
Acides -aminés
Ce sont des acides carboxyliques avec groupe amino sur le C adjacent (=
en ) au carbone fonctionnel
Exemple : L’alanine
carbone en  O
H3C CH C carbone
fonctionnel
NH2 OH

Ce sont les constituants élémentaires des protéines.


Diagramme de prédominance d’un acide aminé
Un acide aminé possède deux groupes d’atomes susceptibles de céder
ou de recevoir un ion H+. Il appartient donc à deux couples acides/base :
–CO2H/–CO2– et –NH3+/NH2, et a donc 2 pKa. Le groupe carboxyle –COOH
est le premier à céder un ion H+

O O O
H3C CH C H3C CH C H3C CH C
+ + - -
NH3 OH NH3 O NH2 O

Diagramme de prédominance d’un acide -aminé


L’acide -aminé le plus simple est la glycine, de formule :
O
H 2N CH2 C
OH
Ses deux pKa valent 2,4 et 9,7. Placer sur diagramme les domaines de
prédominance les différentes formes de cet acide -aminé.

pH et milieux biologiques
❑ Exploiter des informations sur le pH dans un milieu biologique.

Solution tampon
Une solution est appelée « solution tampon » si son pH varie peu par
ajout modéré d’acide, de base ou par dilution.

Milieu biologique
Extrêmement sensible aux variations de pH, il est régulé par des
solutions tampons.
La conformation des protéines dépend beaucoup du pH. Et de cette
conformation dépendent de nombreuses réactions biochimiques. La

-4-
TS - Cours C1 www.pichegru.net 19 septembre 2019

Corrections des exercices 3. Un dégagement de chaleur (réaction exothermique).


Force d’un acide
Couples acide-base
Coefficient de dissociation de 5 % : [H3O+] = 0,05×10-2 = 5×10-4 mol/L
H3PO4 / H2PO4– H3O+ / H2O NH4+ / NH3 → pH = 3,3
H2PO4– / HPO42– H2O / HO– NH3 / NH2– Coefficient de dissociation de 10 % : [H3O+] = 0,1×10-2 = 10-3 mol/L
HPO42– /PO43– → pH = 3,0
Identifier un acide et une base pH et pKa
Acide en bleu et base en rouge : Il faut d’abord déterminer le Ka de cet acide.
1. CH3–COOH + HO– → CH3–COO– + H2O Un acide faible réagit avec l’eau selon la réaction :
CH3–COOH / CH3–COO– et H2O / HO– AH + H2O  A– + H3O+
2. CH3–COO– + NH4+ → CH3–COOH + NH3 Pour calculer le Ka, nous devons connaître [A–], [H3O+] et [AH].
CH3–COOH/ CH3–COO– et NH4+ / NH3
Il faut garder à l’esprit que c est la concentration totale de l’acide dans
3. H3O+ + HO– → 2 H2O la solution, avant toute réaction avec l’eau.
H3O+ / H2O et H2O / HO–
Tableau d’avancement de la réaction :
Réaction acido-basique
Avancement, en
1. NH2– + H2PO4– → NH3 + HPO42– AH + H2O  A– + H3O+
mol dans 1 L
2. H3O+ + HO– → 2 H2O
3. H2O + NH3 → HO– + NH4+ État initial 10-3 0 0
solvant
Équilibre chimique du CO2 avec l’eau État final 10-3 – xf xf xf
L’augmentation de la quantité de CO 2 dans l’atmosphère déplace On voit d’après ce tableau d’avancement que l’avancement final xf est la
l’équilibre n°1 dans le sens de la dissolution du CO2 dans l’eau. quantité de matière d’ions H3O+ contenue dans 1 L de solution, c’est-à-
L’augmentation de la quantité de CO2 dissous déplace l’équilibre n°2 à-dire [H3O+], soit 10-pH = 10-4,2 = 6,3·10-5 mol·L-1. D’où :
dans le sens de la production d’ions H3O+.
[H3 O+ ]𝑓 · [A− ]𝑓 (6,3 · 10−5 )2
Équilibre chimique – un peu de math pour comprendre 𝐾𝑎 = = −3 = 4,3 · 10−6
[AH]𝑓 10 − 6,3 · 10−5
1. L’équilibre est atteint lorsque 10 % de la quantité de NH4+ (notée n1) Et donc pKa = 5,37
est égale à 40 % de la quantité de NH3 (notée n2), soit :
Diagramme de prédominance
0,1𝑛1 = 0,4𝑛2
R-COOH R-COO–
𝑛1 = 4𝑛2
Donc 20 % de la quantité initiale de NH4+ a réagi.
4,5 pH
2. Le nouvel équilibre est tel que 10 % de la quantité de NH4+ est égale
à 20 % de la quantité de NH3 Équilibres chimiques du CO2 dans les océans
0,1𝑛1 = 0,2𝑛2 1. Si CO2(g) ↗, le 1er équilibre est déplacé vers la droite, donc CO2(aq) ↗
𝑛1 = 2𝑛2 Si CO2(aq) ↗, le 2e équilibre est déplacé vers la droite donc [H3O+] ↗
Si [H3O+] ↗, alors l’eau devient plus acide et le pH diminue.
Donc 33 % de la quantité initiale de NH4+ a réagi.
2. pH = 8,1 → [H3O+] = 10-8,1 = 7,94·10-9 mol/L
3. L’équilibre s’est déplacé dans le sens de la production de NH3. pH = 8 → [H3O+] = 10-8 mol/L
Produit ionique de l’eau 10−8
≃ 1,26
1. [HO–] = Ke / [H3O+] = 10-14 / 10-2 = 10-12 mol·L-1 7,94 · 10−9
2. [H3O+] = Ke / [HO–] = 10-14 / 10-2 = 10-12 mol·L-1 Cela correspond à une augmentation de 26 % (environ 30 %).
pH, [H3O+] et [HO–] 3.1. À pH = pKa1, [CO2(aq)] = [HCO3–] et donc α1 = α2. Le pKa1 est l’abscisse
1. pH = - log 1,2·10-2 = 1,92 du croisement des courbes rouge et bleue (~ 6,4).
2. [H3O+] = 10-3,5 = 3,2·10-4 mol·L-1 Même raisonnement pour pKa2 : pKa2 ~ 10,4
3. [H3O+] = Ke / [HO–] = 8,3·10-13 mol·L-1 et donc pH = 12,1 3.2. Diagramme de prédominance
4. [H3O+] = 10-13 mol·L-1 et donc [HO–] = Ke / [H3O+] = 1,0·10-1 mol·L-1
pH d’une solution de soude H2CO3 HCO3– CO32–
L’« hypothèse d’une solution diluée » signifique que l’on suppose que les
formules vue en cours pour calculer le pH d’un acide fort ou d’une base pH
6,4 10,4
forte sont valables. Rappelez-vous la remaque du cours : « ces deux
formules sont valables pour des concentrations dites « usuelles » : 10-6 3.3. Par lecture graphique à pH = 8,1, α2 ≃ 0,96 et α1 ≃ α3 ≃ 0,02
 c  10-1 mol·L-1 ». Ce n’est pas le cas ici, mais on n’est pas trop loin de
ces limites pour que l’erreur commise lors de l’utilisation de ces 3.4. Non, car on est proche du maximum de la courbe bleue.
formules soit négligeables. 3.5. La diminution de pH diminue la quantité de CO 32– disponible (la
La soude est une base forte, donc pH = -log (Ke/cb) = 13,3. Cette solution courbe verte diminue si le pH diminue. Ceux-ci auront alors plus de mal
est assez fortement basique. Il faut donc porter des lunettes et des gants à fabriquer leur coquille.
pour la manipuler. Diagramme de prédominance d’un acide α-aminé
pH d’un acide fort et d’une base forte O O O
1. Si l’acide est fort, alors pH = -log c = 1,8. Or pHmesuré > 1,8, donc il ne +
H3N CH2 C H3N CH2
+
C H2N CH2 C
s’agit pas d’un acide fort. -
O
-
OH O
2. Si la base est forte, alors pH = -log (Ke / c ) = 11,4. Or pHmesuré = 11,4,
donc l’hydroxyde de sodium est une base forte. 2,4 9,7 pH
Réaction entre acide fort et base forte
1. Quantité de matière initiale : nHO– = m / M = 12,5·10-3 mol
nH3O+ = c·V = 1·10-2 × 1,0 = 1,0·10-2 mol = 10 mmol
Avancement (mmol) H3O+ + HO– → 2H2O
État initial (x = 0) 10 12,5
En cours 10 – x 12,5 – x solvant
État final (xf = 10) 0 2,5
2. [HO–] = n/V = 2,5·10-3 / 1 = 2,5·10-3 mol·L-1
pH = – log [H3O+] = – log (Ke/[HO–]) = 11,4

-5-