Vous êtes sur la page 1sur 19

REMERCIEMENT…………………………………………..

INTRODUCTION…………………………………………....2

I -PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
A-Historique …………………………………………..3
B-Fiche d’identité de l’Entreprise……………………….4
C-Organigramme……………………………………... ..5
D-Logo de l’entreprise………………………………......6
II- LES DIFFERENTS SERVICES VISITES ET TACHE

A-Service comptabiliteé
1-Subdivision facturation………………………………….7
2-Subdivision d’achat……………………………………...8
3-Subdivision dépense……………………………………..9
4-Subdivision recouvrement……………………………….10
B-Service marketing

1
CONCLUSIO

ANNEXE

Je remercie le bon Dieu de m’avoir donné la connaissance et la volonté afin de


réaliser ce dossier.

Tout d’abord, j’adresse mes sincères remerciements à Mr le Directeur Général Mr


Mohamed Yacoub Mahamoud de l’Aéroport International de Djibouti qui m’a
permis d’effectuer ce stage au sein de son établissement.

2
Je tiens aussi à remercier le chef de Comptable Mr Mahdi Aden Guirreh ainsi que
Mr Mohamed Elmi Ahmed et Mahdi Khaire et enfin Mr Abdoulkadir Hassan Ali
qui m’ont guidée tout au long de ce stage.

Mes sincères remerciements s’adressent également à l’ensemble du personnel de


l’Aéroport pour les renseignements forts utiles qu’ils m’ont fourni et qui m’ont
considérablement aidé à la constitution et à la clôturation de mon rapport de stage.

Ensuite, mes pensées vont tout droit à ma famille dont j’ai eu l’occasion et je
remercie vivement mon frère qui ma aidé tout au long de mes rédactions.

Enfin, je remercie l’Université de Djibouti pour nous avoir offert, en tant que
étudiants, les meilleures conditions de travail et nous avoir assistés dans la
démarche pour l’obtention de certaines aptitudes auprès des entreprises.

Et aussi j’adresse plus particulièrement mais remerciement a la doyennes du IUT


Dr. Aacha ABDILLAHI AHMED sans avoir oublie mon chez de département
Mr. ABDALLAH ABASS

3
Durant nos études au sein de l’Université de Djibouti, je suis amené à effectuer un
stage dans le milieu professionnel afin d’avoir une meilleur aperçu du monde de
travail.

Dans le cadre de ma formation de IUT GEA (gestion d’entreprise administration), j’ai


effectué un stage de formation pendant la période 01Avril au 01 mai au sein de l’aéroport
international de Djibouti (AID).

Durant ce stage j’ai pu me familiariser au fonctionnement et à l’organisation de


l’entreprise.

Pendant cette période de stage, j’ai pu visiter beaucoup de service où j’ai réalisée
beaucoup de travaux.

Ensuite L’objectif principal est de mettre en évidence mes connaissances théoriques


face à la réalité professionnel et aussi de pouvoir développer ma vision de la réalité
comptable et surtout au niveau du système financier.

Enfin, en vue de rendre compte de manière fidèle et analytique de ces mois passés
au sein de ces entreprises, il paraît logique de découvrir au premier lieu la
présentation des cette entreprises, puis les différents services visites.

4
Situé dans la corne d’Afrique, au carrefour de trois continents à mi chemin des grandes
métropoles touristiques de l’océan indien, à proximité des capitales du Moyen- Orient ;
l’Aéroport de Djibouti demeure une escale de choix.

Par ordonnance du 11 janvier 1978 l’aéroport de Djibouti a été érigé en Etablissement


public à caractère industriel et commercial doté d’une autonomie financière et
administrative.

5
L’aéroport joue le rôle de plaque tournante régional et internationale et possède des atouts
considérables. Il possède une piste de 3150 mètre et de 15 parkings, grâce aces piste il
peut accueillir tous les types d’aéronef actuel.

L’AID a amélioré la condition de séjour et de sécurité des passages de plus il dispose des
équipements sûrs et fiables, des moyens d’aide à la navigation aérienne et à l’atterrissage
permettant aux avions d’atteindre Djibouti et de se poser de nuit comme de jour.

Les compagnies aériennes peuvent obtenir de l’AID les prestations indispensables à


l ‘assistance de tous les types d’avion cargo.
Les carburants est assuré par 3 grande compagnie internationales à des tarifs compétitifs,
quant à la restauration, la SODRAS (filiale de SERVAIR) assure les prestations hôtelière.

L’aéroport de Djibouti est ouvert au trafic 24h sur 24 sans interruption.

Quelques repères événementiels :

1978 : Création le premier janvier 1978 de l'aéroport international de Djibouti,


Établissement Public à caractère industriel et commercial

6
Janvier 1984 : Modification des statuts de l'établissement public de l'aéroport de Djibouti

1989 – 1994 : Travaux de modernisation de l'aéroport / extension de l’aéroport


Extension de l’aéroport et équipements techniques renouvelés dans tous les
secteurs
- rénovation de la piste et des accès aéronautiques
- renouvellement des équipements techniques de radio communication et de
météorologie
- réhabilitation de l'aérogare par le fonds arabe (Koweït /Emirats arabe
Unis), fin des travaux en 1994

Grâce à cet aérogare neuf, l’aéroport dispose d’une plate forme aéronautique absolument
parfaite et offre aux voyageurs un ensemble commercial flambant neuf

JUIN 2002 : Gestion de l’Aéroport est assurée par Dubaï Port International

La situation de l’aéroport est en voie de nette amélioration, surtout depuis l’arrivée de la


nouvelle direction.

Le développement des transports aériens, la création de nouvelles lignes,


l’introduction d’appareils de gros porteurs, la bonne situation financière, l’écoute
de la clientèle sont depuis la gestion par DPI, les principales réalisations
appréciées à l’aéroport

7
1ER JUILLET 2011 : Fin du contrat DPI et reprise de l’Etat Djiboutien en en 1er juillet
2011.

RAISON SOCIALE

AEROPORT INTERNATIONAL DE DJIBOUTI

SIEGE SOCIAL

Ambouli-Aviation

 : 253 21 34 01 01mail :aeroport@intnet .dj  : 204


Fax : 253 34 07 23
DATE DE CREATION

11 JANVIER 1978

STATUT JURIDIQUE

Établissement public

ACTIVITE PRINCIPALE

Activité commercial & industrielle & prestation des services

8
DIRECTEUR GENERAL

Mohamed yacoub mahamoud

EFFECTIFS

376 Salariés (CDD inclu)


Forme juridique
SA
 Environnement

Monopole

9
Centrale
Achat

DIRECTEUR GENERAL

DIRECTEUR
FINANCIER

Division
Agence Division
Division
Division
Division
Division
Servicede la
Division
Commerciale
ComptableSûreté
Exploitation
Marketing
Informatique
Administratif
Maintenance
Météorologie
Trafic
Financière
Aéroportuaire
Générale
Aérien

SUBDIV.
SUBDIV.
Adjoint Secrétariat
SUBDIV
SUBDV.Adjoint
SUBDIV.
Maintenance
FRET
M.G
Cir
Personnelle
/ Aérienne
Electronique
SUBDIV.
Marketing

Subi
Section Travaux
Section
SUBDIV.
SUBD.SSIS
Section
Recouvrement Neufs
Facturation
ESCALE
Comptable
Trésorerie Garage
Observa
tion

Section
SUBDIV.
Caissier Section Sol
Passage
Centrale
Electrique

Climatologue
Section
Recouvrement Section
BIA
Manut.

Protection
Section BCT

Transmission
10
A- subdivision facturation

La subdivision facturation est le poumon de l’Aéroport de Djibouti en terme de recette. Sa


principale tache consiste à l’établissement des factures que ce soit aéronautique, extra
aéronautique ou de navigations (survol).
Il existe une dizaine de compagnies commerciale qui opère la plate forme aéroportuaire de
Djibouti telles que Ethiopian Airlines, Air France, Yemenia Airways, Turkish Airlines, Fly
Dubaï etc…

La facturation est distinguée en trois systèmes :


- facturation de redevance aéronautique
- facturation de redevances extra-æronautiques
- facturation de redevance de survol.

 Facturation de redevances aéronautiques

La facturation de redevances aéronautiques consiste à l’établissement des factures sur les


mouvements des avions.
1 mouvement = 1 facture. On facture l’atterrissage, le stationnement, l’assistance, la taxe
passager ainsi que les prestations d’assistance (GPU, Push Back, Bus, Wheel Chair…).

Ce travail commence en premier lieu au niveau de la tour de contrôle qui donne les instructions
pour l’atterrissage de l’avion dans le tarmac de l’Aéroport.
Le contrôleur note sur un strip les données à savoir (heure d’arrivée, de départ,
immatriculation, type d’avion et la compagnie). C’est à partir de ce strip qu’on établis l’état
quotidien de tous les vols de la journée (voir annexe).

Raho Saïd Farah Rapport stage


En second lieu, après que l’avion est stationné dans le parking du tarmac, le service des
opérations s’occupe de l’assistance du vol (enregistrement de passagers, embarquement et
débarquement, nettoyage, prestation d’assistance à savoir GPU, Push Back…).
Apres l’assistance du vol le VDC (vol Document chargement) établi une fiche d’assistance
signé par le chef d’escale de la compagnie.

Enfin, après avoir fournis tous ces prestations, l’Aéroport établi en contrepartie la facturation
des vols quotidiens.
La subdivision facturation qui se charge de la facturation de ces vols utilise 2 méthodes pour
établir les factures selon la satisfaction du client.
1. regrouper les vols par dizaines et récapituler l’ensemble des vols sur une seule facture.
2. facturer vol par vol.

Le service utilise un logiciel spécialisé « AIRFACT » selon les normes des aéroports
International du monde pour facturer les prestations du vol.
Pour cela, il utilise les données fourni par la tour de contrôle « Etat quotidien » afin de saisir
dans ce système (l’heure, le parking, immatriculation, poids…) et la fiche d’assistance qui
regroupe tous les prestations d’assistance fourni à l’avion par le service des opérations (Push
back, GPU, Bus…).

La subdivision établie les factures après avoir saisie et vérifié tous les éléments que compose la
facture.

Voici les tarifications :

Assistance = tarification établi par la Direction Générale et calculé à partir du poids de l’avion
Atterrissage = tarification établi par la Direction Générale et calculé à partir du poids de
l’avion
Stationnement = nombre heure* tarif fixe selon le poids
Balisage = 11570 FDJ pour le vol opérant la nuit
Passagers =
- pays régional = 5000fdj par passagers
- pays Afrique et pays du Golfe = 12000FDJ /passagers
- Reste du monde = 15000FDJ/passagers

Raho Saïd Farah Rapport stage


Push Back = 18700FDJ
GPU = 26 700 FDJ/heure
Bus = 5000 FDJ par voyage

 Facturation de redevances extra-æronautiques

La facturation de redevances extra-aeronautiques consiste à l’établissement des factures pour


les locations de locaux, emplacements publicitaires, laissez-passer et cartes d’accès.

- location de locaux et emplacement publicitaire : pour facturer les locaux et


emplacements publicitaire, les tarifications sont faites à partir d’un arrêté ministériel ou
est mentionné tous les tarifs par zone (nouvelle aérogare, zone public et zone fret). Les
zones n’ont pas les mêmes tarifs.
- Laissez-passer : on donne le laissez-passer aux véhicules qui vont sur la piste pour
transporter les denrées périssables sous l’avion. Le prix est de 5250 FDJ
- Carte d’accès : on donne les cartes d’accès à toutes les entreprises qui effectuent leurs
travaux dans la zone réservé comme les compagnies aériennes, les transitaires etc…le
prix est de 15000 FDJ HT par personne.

 Facturation de redevance de navigation (survol)

La facturation de redevance de navigation ou survol est l’établissement des factures des avions
qui survole dans le territoire national. Ces factures sont calculées à partir de tonnage de
l’appareil. Les données sont fourni par le contrôleur de la tour qui est en contacte direct avec le
pilote de l’avion. Il transmet ses informations à la facturation pour établir la facture.

Raho Saïd Farah Rapport stage


B-subdivision d’achat

La Centrale d’Achats à pour rôle de procurer des biens et de services à tous les services de
L’Aéroport International de Djibouti en évitant les ruptures de stocks et répondre à tous les
besoins du service.

Elle s’occupe de toutes les demandes de biens et de services de l’aéroport (fournitures de


bureau, achats des materiels de construction, de transports et les matériels informatiques)
avec les principaux fournisseurs locaux et internationaux, elle fournit aussi à toutes les
divisions les fournitures de bureau.

L'acte d'achats est le résultat de plusieurs tâches opérationnelles exécutées de façon


chronologique. Le processus achats peut se décomposer en six phases essentielles :
 la définition du besoin,
 la recherche de fournisseurs,
 le lancement d'appel d'offres,
 l'analyse des offres,
 la négociation
 et la contractualisation.

Chaque phase doit être abordée avec rigueur et méthodologie.


De ce fait, les agents de la Centrale d’Achats communément appelés « Acheteur » doivent
comparer le rapport Prix-Qualité-Délai de livraison, après prospection des fournisseurs et dans
le respect des procédures d’achats.
La Centrale d’Achats a un rôle capital et décisif dans la chaîne de l’approvisionnement.

1. L’intérêt de la Centrale d’Achats :

Avec l’avènement de la concurrence dans le commerce international, pour faire face à la


mondialisation et avec des forts volumes de vente, à une économie globalisée il s’est avéré
indispensable de créer dans les grandes entreprises une Centrale d’Achats afin d’optimiser les

Raho Saïd Farah Rapport stage


coûts d’achats, de moderniser la gestion de stock et tisser des liens avec les fournisseurs
internationaux et locaux.
Les organisations se sont concentrées de plus en plus sur leurs marges. Les prix de vente ne
pouvant croître indéfiniment, les achats se sont alors présentés comme la fonction la plus
efficiente pour préserver et améliorer les marges des entreprises.

2-Inconvénients

Malgré les atouts qu'offre cette formule, la vente à l'étranger par le biais d'un bureau d'achat
présente également quelques inconvénients :
 l'entreprise doit proposer des offres de prix très compétitives car elle affronte une
concurrence rude ;
 l'entreprise doit souvent adapter ses produits aux desiderata du client ;
 l'entreprise est soumise à des contraintes strictes en matière de qualité et de respect
des délais ;
 les ventes sont ponctuelles ;
 l'exportateur n'a aucune connaissance des conditions de commercialisation de ses
produits, ni de leur succès sur le marché étranger

 C- subdivision dépense

La dépense est un service qui a pour but de faire tous les règlements que l’aéroport doit
effectuer en vers les fournisseurs locaux et étranges et le virement des salaires après sa

Raho Saïd Farah Rapport stage


vérification de ceux-ci préparé par la subdivision paie ensuite il gère tout les sortie d’argent
d’AID.

Pour effectuer ces taches ils utilisent deux logiciels qui sont SAGE COMPTABILITE et SAGE
COMMERCIAL.

Le département d’achat commande les marchandises sur le base de la demande d’achat


formule par les services concernés et envoie la facture et le bon de livraison à la dépense qui se
charge de réglés cette facture bénéficiant d’un délai de règlement de 80 jours réception de bon
de commande.

Les fournisseurs sont payés par l’un de ses moyens de paiement qui sont :
 Par chèque qui est le moyen le plus souvent utilise par l’aéroport
 Par virement si le fournisseur dispose d’un compte a la banque
 Ou par la caisse qui reste le dernier moyen que l’aéroport recourt pour règler ses
fournisseurs (ce très rare le paiement par caisse)
 Transfert on lettre de crédit par les fournisseurs étrangers.

L’aéroport international de Djibouti (AID) ne dispose que deux comptes dans deux banques
différentes qui sont : BCIMR (banque du commerce et d’industrie de la mer rouge) et la BOA
(banque of afrique) et l’ensemble de ses transaction s’effectuent à travers ces 2comptes.

D-subdivision recouvrements

Le recouvrement est un service qui se charge de l’alimentation de la banque :


c'est-à-dire la récolte des recettes de l’aéroport.

Raho Saïd Farah Rapport stage


Ce service a pour but de distribuer les factures à différentes compagnies au saint
de l’aéroport.

Une facture à l’aéroport le recouvrement refacture entreprises à la proportion de


leur consommation d’électricité parce-que ses entreprises dispose d’un sous
compteur et reçoit le paiement de celle-ci.

Ils utilisent trois sorte de facture qu’on comptabilise aux différents logiciels pour
effectuer ce travaille qui sont SAGE SARI, TYSIS et ACESS, le logiciel TYSIS
est utiliser pour la facturation des grandes compagnies aériennes et le logiciel
ACESS pour la facturation et la saisie de tous les factures est faite par le logiciels
sage sari.

Ils utilisent trois comptes pour les clients : 411 : pour les compagnies aériennes,
4124 : pour les clients hors de l’aéroport (c’est-à-dire les hôtels déposes des
panneaux publicitaire au saint de l’aéroport et paye des loyers pour ceux la) et
4112 pour l’état.

Ensuite ils a pour but de recevoir le différent paiement de chaque client comme
sorte de 3 règlements qui sont :

 Chèque (on établie tout le chèque qu’on reçoit avec la reçu de banque)
 Caisse (ce tout l’argent qu’on reçoit par cash)
 Virement (ce tout ce qu’on reçoit avis de crédit à la banque : ca veux dire
lorsque le client envoi un transfert à la banque pour nous établir un avis de
crédit)

Raho Saïd Farah Rapport stage


Ces stages m’ont été très bénéfiques au niveau de la pratique, de mode de travail
et surtout des expériences Professionnels.

Egalement, ces stages m’ont permis de mieux comprendre la vie en société,


laquelle nécessite rigueur, discipline et sens de la hiérarchie car grâce à ces
stages, j’ai eu la chance de tester mes connaissances théoriques avec la pratique.

Les difficultés survenues sont surmontées grâce à un bon encadrement de la part


des employés et sachez que l’élaboration de ce rapport a pour principale source
les différents enseignements tirés de la pratique journalière des tâches auxquelles
j’étais affecté.

Et bien, je tenir en compte les nombreux entretiens que j’ai pu avoir avec les employer de
AID(aéroport international de Djibouti), qui m’ont permis de donner une cohérence à ce
rapport.

Raho Saïd Farah Rapport stage


Raho Saïd Farah Rapport stage

Vous aimerez peut-être aussi