Vous êtes sur la page 1sur 3

1-Les valeurs normales : hémogramme

+Hb:
homme : <13g/dl femme : <12g/dl femme enceinte et enfant : <11g/dl
nouveau-né : <14g/dl
+VGM : 80-100 fl
+CCMH : 32-36 %
+Rc : 20.000 et 75.000/mm3 (Une anémie est considérée comme régénérative si le taux de
réticulocytes est supérieur à 120.000/mm3 )
+GR : homme : 4.4-5.4 femme et enfant : 4-5
Nouveau né :5-6
Ps : million/mm3 = Tera/L
+VS : femme <20mm/h homme<15mm/h (chez le sujet âgé >50 : on ajoute 5mm/h).
+Pq : 200.000-400.000/mm3
+Gb : 4.000-10.000/mm3
PNN : 1500 à 7000/mm3
Ly : 1500 à 5000/mm3
PNE : 0 à 500/mm3
PNB : 0 à 50/mm3
Monocytes : 100 à 1000/mm3
2-frottis sanguin :
+Anisocytose = GR de tailles différentes.
+Poïkilocytose= Anomalies de taille et de forme.
+ Drépanocytose = hématies en faucilles.

3-anémies
+anémie inflammatoire.
+anémie sidéropénique.
+anémie mégaloblastique.
+anémies hémolytiques :
+constitutionnelles : thalassémie/drépanocytose/sphérocytose/enzymopathie..
+aquises : anémie hémolytique auto.immune

4-Le syndrome anémique :

1-signes fonctionnels :

+signes cardiovasculaires : dyspnée(l’effort ou au repos)/palpitations/lipothymie/angor


+signes neurosensoriels : céphalées/vertiges/acouphène/scotome
+asthénie à l’effort puis au repos.
2-signes physiques :
+signe direct : paleur+++++ (paupière inférieure/base de la langue/la paume des mains)
+signes indirects : souffle systolique fonctionnel

5-le syndrome hémolytique :

1-Triade clinique de l’hémolyse chronique:

Pâleur
Ictère (ou Subictère) : avec selles hypercolorés et urines foncées
SMG ( de taille variable de 3-4cm à volumineuse)
2-tableau de l’hémolyse aigue :
Anémie aigue
Ictère retardée
Pas de splénomégalie
Douleurs abdominales ou lombaires
Signes de choc ± CIVD
Hémoglobinurie(urines Coca-Cola) ± IRA

3-signes biologiques :

+Férritinémie ↑
+fer ↑
+CTF ↓
+biluribune non conjuguée ↑
+haptoglobuline↓

4-étiologies :

5-devant une anémie hémolytique : 2 examens à faire en urgence

+test de Coombs direct

+frottis sanguin

(Ps :Hépatomégalie : si sup à 12 cm)


6-syndrome myéloprolifératif chronique :
groupe hétérogène d’affections avec une anomalie clonale de la cellule souche hématopoïétique
aboutissant à une production excessive d’une lignée myéloïde par la moelle osseuse avec quelques
points en commun (splénomégalie/transformation vers une leucémie aigue)

+lignée neutrophile : LMC/myélofibrose primitive


+lignée érythrocytaire : maladie de Vaquez
+lignée plaquettaire : thrombocytémie essentielle
7-hémostase :
le taux de prothrombine (TP) : il s’agit de la transformation d'une vitesse de coagulation
(appelé temps de Quick=TQ) en pourcentage
le temps de céphaline activée (TCA) : permet de mesurer le temps que met le sang à
coaguler
le temps de saignement (TS) : ce test consiste à mesurer le temps nécessaire à l’arrêt du
saignement après incision superficielle de la peau du patient