Vous êtes sur la page 1sur 4

Physique – Terminale S Correction des exercices

Chapitre 6

Le dipôle RC série
Correction des exercices
Exercice 22 p. 143
Cherchons l’équation de la tangente To à la courbe représentative de u(t) à la date t = 0.
Dans notre repère (u,t), l’équation peut se mettre sous la forme d’une équation de droite u = a x t + b où a
est la valeur de la dérivée en t = 0 (coefficient directeur de la tangente) et b la valeur de u(t) à t = 0
(ordonnée à l’origine).
Nous avons pour la tension aux bornes du condensateur
  
t
u (t )  E 1  e 

 
Cherchons l’expression de la dérivée de cette fonction du temps.
du d  
t
d  t 
u '(t )   E   1  e    E   e  
dt dt   dt  
du d   t  d t  d t   t 
  E   e  t        E        e     
dt dt     dt     dt   
du  1  t
  E       et     
dt    
t
du E 
 e 
dt 
A t = 0,
 du  E 0 E
   e 
 dt t  0  
E
L’équation de la tangente To cherchée s’écrit donc To : u (t )   t puisque b = 0. Les coordonnées de

son intersection avec l’asymptote A d’équation A : u(t) = E vérifient donc les deux équations de droite
simultanément,
E
u (t )   t  E

ce qui fait apparaître que cette intersection se produit pour t   .

Exercice 24 p. 143
E = 9,00 V
P + N

i
K

C = 125 nF R = 82,0 kΩ

A B
u(t) uR(t)

1. La loi d’additivité des tensions s’écrit, pour ce circuit,


Physique – Terminale S Correction des exercices
Chapitre 6

E  u  uR
q dq
Comme u  et u R  R i  R ,
C dt
1 dq
E qR
C dt
ce qu’on peut encore réécrire
dq 1 E
 q
dt RC R

2. En fermant l’interrupteur K, on charge le condensateur. Initialement déchargé, sa charge est nulle : q(0)
= 0 ; une fois chargé, la charge q de l’armature A a atteint une valeur constante qmax déterminée par sa
capacité et telle que l’équation précédente conduise à
dqmax 1 1 E
 qmax  qmax 
dt RC RC R
dq
car max  0 (qmax est constante). Ainsi,
dt
qmax  CE

3. La résolution passe par plusieurs étapes.


dq 1
 Résolution de l’équation homogène associée,  q0  So 
dt RC
Cette équation admet pour solutions générales des exponentielles de la forme
1
 t
qg (t )  k e RC

Démonstration
dq 1
 q
dt RC
dq 1
 dt
q RC
Par intégration
1
ln q   t  Cte
RC
Par passage à l’exponentielle
1
 t  Cte
qe RC

c’est-à-dire
1 1
 t  t
qe e ke
RC Cte RC

 Recherche d’une solution particulière liée au second membre


Le second membre étant une constante, nous allons chercher une solution particulière qp constante,
solution de l’équation
dq p 1 E
 qp 
dt RC R
dq p 1 E
Comme qp = Cte, il vient  0 et qp  d’où l’on tire
dt RC R
q p  CE
 Résolution de l’équation à l’aide des conditions initiales
2
Physique – Terminale S Correction des exercices
Chapitre 6

La solution de l’équation est de la forme


1
 t
q (t )  qg  q p  k e  CE RC

où k est une constante que l’on peut déterminer à l’aide des conditions initiales, q(0) = 0 :
1
 0
q t  0  k e RC
 CE  k  CE  0
d’où l’on tire k  CE . Ainsi,
t

q(t )  CE e RC
 CE
 
t

q(t )  CE  1  e RC 
 

dq d    d   d  t    RC 
t t t
 
4. i (t )    CE 1  e RC
   CE 1  e   CE   
RC
   e 
dt dt    dt   dt  RC   
soit
 1    RC 
t
i (t )  CE    
   e 
 RC   
E  RCt
i (t )  e
R

q(t )  
t

u (t )   E 1  e RC
C  

Exercice 26 p. 143
1. Quand on appuie sur le bouton poussoir P, on court-circuite le condensateur : la tension à ses
bornes devient instantanément nulle : la tension envoyée au dispositif électronique commande
donc l’allumage de la lampe.
2. Lorsqu’on relâche le bouton poussoir, la lampe reste allumée tant que la tension aux bornes du
condensateur reste inférieure à useuil = 8,0V. Cette tension de charge du condensateur est de la
forme uC (t )  E 1  e t /  ; ainsi, on cherche t tel que
uC (t )  E 1  e t /   useuil
useuil
1  e  t / 
E
u
e t /  1  seuil
E
t  u 
  ln 1  seuil 
  E 
 u 
t   ln 1  seuil 
 E 
 8, 0 
A.N. : t  15  ln 1    11 s
 15 
avec   R  C  150.103  100.106  15 s

3
Physique – Terminale S Correction des exercices
Chapitre 6

3. Pour modifier la durée d’allumage, on peut jouer sur la valeur de R, la valeur de C ou bien encore
la valeur de E. Le plus simple reste de jouer sur la valeur des composants R et C, et notamment
sur la valeur de R.

Exercice 27 p. 144 E = 12,0 V


1. P + N

i
K

C = 245 nF R = 5,10 kΩ

A B
uC(t) uR(t)

Loi des mailles : uC  u R  E


Loi d’Ohm : uC  R i  E
dq
Définition de l’intensité : uC  R E
dt
d  CuC 
Relation du condensateur : uC  R E
dt
En divisant par RC, il vient
duC 1 E
 uC 
dt RC RC
1 E
2. Cette équation, du type y’ = ay + b avec a   et b  , admet pour solution des fonctions du
RC RC
b  1 
type uC (t )  k .exp  a  t   soit uC (t )  k .exp   t E.
a  RC 
La détermination de k se fait à partir de la condition initiale uC ,i  3, 25V :
 1 
uC (0)  k .exp    0   E  k  E  uC , i
 RC 
c’est-à-dire k  uC ,i  E . Ainsi,
 1 
uC (t )   uC ,i  E  exp   t E
 RC 
3. On peut enfin écrire que
 t    t 
uC (t )  uC ,i exp     E 1  exp    
      

Vous aimerez peut-être aussi