Vous êtes sur la page 1sur 17

Compte rendu du TP

Modulationanalogique

Réalisé par :

Salma BENAZOUZ N° :16


Loubna BENSAID N° :19 Encadrée par :
Ikhlas BOUTAYEB N° :26 Mr I. FATANI
Khadija DALLAH N° :28
Fatima zahra el_moudenib N : 41
I. Introduction :

Par contre à un signal à haute fréquences la transmission d’un signal


basse fréquence à grande distance est impossible. De plus le
fonctionnement de plusieurs émetteurs dans la même bande de
fréquence, en même temps est impossible. Donc le transport direct de
l’information en bande de base (dans sa fréquence d’origine) est
impossible.
Pour cela on utilise un signal haute fréquence qu’on l’appelle la
porteuse, dans lequel on place l’information à transmettre, c’est la
modulation.
La modulation consiste à transformer un signal connu par le signal à
transmettre. Le signal à transmettre est appelé signal d’information.
Lorsqu’on module un signal, on appelle :
-porteuse: le signal connu
-modulant: le signal d’information
-modulé: le signal résultant de la transformation de la porteuse par
le modulant.

II. Etudes théorique :

I. Modulation d’amplitude AM :

 Modulation d'amplitude à deux bandes latérales (AM)

1. La modulation d'amplitude issue directement de la multiplication


de l'onde porteuse par le signal (DSB) est constituée
spectralement de la porteuse, encadrée par deux bandes latérales
reproduisant le spectre décalé du signal. C'est la modulation la
plus simple, utilisée couramment en radiodiffusion GO, PO et
OC
2. Pour augmenter l'efficacité en puissance de l'émission, la
porteuse peut être éliminée grâce à un modulateur équilibré, c'est
la DSB-SC (suppressed carrier double sideband), modulation
d'amplitude à porteuse supprimée, peu utilisée sauf en multiplex
de deux bandes latérales indépendantes.
3. La DSB-SC ne permet pas de restituer la phase du signal, il faut
une porteuse résiduelle pour restituer exactement la porteuse à la
démodulation : c'est le but de la DSB-RC (reduced carrier
double sideband), modulation d'amplitude à porteuse réduite.

 Modulation d'amplitude à bande latérale unique (BLU)

1. La modulation à bande latérale unique (BLU ouSSB) correspond


à une modulation d'amplitude dont seule une bande latérale,
supérieure ou inférieure est conservée, elle est appelée BLS
(USB) ou BLI (LSB) selon la bande transmise. La BLU est
utilisée en radiotéléphonie HF et VHF et en modulation de
multiplex hertziens.
2. Pour permettre la restitution de phase du signal, une porteuse
résiduelle est ajoutée en SSB-RC (bande latérale unique à
porteuse réduite).
3. En modulation à bande latérale réduite (VSB) une des bandes
latérales est tronquée pour réduire l'occupation spectrale, tout en
permettant la transmission de la composante continue du signal:
c'est la modulation utilisée en télévision hertzienne (terrestre).

II. Démodulation d’amplitude :


Démodulation d’amplitude est une opération consistant à
reconstituer le signal modulant à partir de l’onde modulé en
amplitude.

Elle s’opère en deux étapes:

 La détection d’enveloppe.
 L’élimination de la composante continue par filtrage.
1-Le détecteur d’enveloppe :
En reliant le signal modulé en amplitude s(t) à un ensemble {diode
+ résistance R}, on élimine les tensions négatives.

On obtient le schéma ci-contre :


On ajoute maintenant un condensateur de capacité C branché en
dérivation par rapport à la résistance R qui permet :

 de supprimer le signal de haute fréquence FP de la porteuse.


 de garder le signal de basse fréquence f (<< FP) du signal
modulant.
On dit que l’association {RC parallèle} constitue un filtre passe – bas.
L’ L’association {diode – RC parallèle} dans ce montage constitue
don un détecteur d’enveloppe de la tension modulé s(t).
2- Suppression de la composante continue U0 (tension de décalage) :
Pour restituer l’information il ne reste plus qu’à éliminer la
composante continue U0 qui a été additionnée au signal modulant u(t). Et
ceci par addition d’un dipôle R’C’ en série à l’ensemble du circuit
précédent .

L’oscillogramme de la tension 𝑈𝑊𝑀 (𝑡)est le suivant :

Le signal obtenu correspond quasiment au signal informatif (modulant),


on a : 𝑈𝑊𝑀 (𝑡) = 𝑢(𝑡)
On dit que l’association {R’C’ série} constitue un filtre passe – haut.
L’association {R’C’ série} permet d’éliminer la composante
continue (tension de décalage)

III. Manipulation :

La modulation d’amplitude

1. Montage de modulation :
 Le signal modulant :
 Le signal modulé :

On a considéré une porteuse de fréquence 20khz

La fréquence du signal modulant est de 1khz

- On constate que l’enveloppe (positive et négative) du signal


modulé correspond en tout point au signal modulant :
 Même forme: le signal modulant est sinusoïdal, l’enveloppe
du
signal modulant l’est aussi.
 Même fréquence :F =1kHz
- A chaque fois qu’on fait varier l’amplitude de la porteuse,
l’amplitude du signal modulé change dans le même sens de
variation.et aussi l’indice de modulation m change.
- Si on diminue la fréquence du signal modulant, la période du signal
modulé devient plus grande et par conséquent le signal modulé
s’étire.
- Le signal modulé se présente sous forme d’oscillations de même
forme et de même fréquence que la porteuse, qui sont encadrés
par deux enveloppes symétriques de même forme et de même
fréquence que le signal modulant.
- On peut toutefois modifier ses caractéristiques en agissant sur le
signal modulant et la porteuse.
 Indice de modulation :
𝑉𝑚𝑎𝑥−𝑉𝑚𝑖𝑛
m=
𝑉𝑚𝑎𝑥+𝑉𝑚𝑖𝑛

=0.8
 Le spectre :

2. Montage de démodulation :
Le signal démodulé obtenue est :

L’utilisation d’un filtre passe bas est nécessaire pour la reconstitution


du signal

Alors après la démodulation on retrouve le signal que l’on veut


transmettre presque identique à celui de départ.
Modulation de fréquence

En FM, l’information à transmettre est inscrite dans la fréquence


instantanée f(t) du signal émis.

Le signal FM :
 est un signal à puissance constante.
 a un spectre qui ne se calcule que dans le cas simple d’un signal
BF sinusoïdal.
 est toujours produit à l’aide d’un VCO utilisant une varicap ,
stabilisé par un quartz ou par une PLL.

On trouve la FM dans les télécommunications analogiques (bande


FM) et numériques (GSM), mais aussi dans les signauxissus de
nombreux capteurs inductifs, capacitifs ou altimétriques.

Le message basse-fréquence s(t) à transmettre est inscrit dans la


fréquence instantanée de la porteuse.

Sa fréquence dépend alors du temps et s’écrit :

𝒇(𝒕) = 𝒇𝟎 + 𝒌 ∗ 𝒔(𝒕)

Avec 𝑠(𝑡): signal modulant et 𝑓0 : fréquence de la porteuse non


modulée.
1. Montage de modulation de fréquence :

 Le signal modulé:
Si le signal modulant s(t) varie entre les valeurs extrêmes +Smax et –
Smax, la fréquence varie au rythme du signal modulant entre deux
valeurs extrêmes :
fmin = fo - kSmax et fmax = fo + kSmax
La grandeur kSmax est appelée excursion en fréquence et notée :
∆f= kSmax
Smax est la tension crête en Volt du signal modulant et kle coefficient
de sortie du VCO en Hz/V.
∆f
On appelle alors taux de modulation FM la grandeur: δ =
f
Où f est la fréquence du signal modulant.
L’excursion en fréquence est liée à l’amplitude du signal modulant.
L’indice de modulation joue un rôle essentiel et il est important de
noter, que contrairement à la modulation AM, l’indice de modulation
FM dépend de l’amplitude et de la fréquence du signal modulant.

 Le spectre en fréquence :

Une porteuse (fréquence f) modulée par un signal basse-fréquence


sinusoïdal (fréquence F) est donccaractérisée par :
 un spectre centré sur f et symétrique
 des raies espacées de F dont l’amplitude est donnée par les
fonctions de Bessel
 un nombre de raies qui augmente avec l’indice de modulation
 une bande occupée B supérieure à l’excursion en fréquence
totale 2∆f
La bande occupée B peut être lue sur le tracé du spectre ou calculée
par la formule de Carson :
B = 2( ∆f + F )à 98% de la puissance totale .

 Conclusion

L’importance d’une modulation est de pouvoir transmettre avec une


qualité appréciable un signal analogique. La modulation devra
s’adapter au canal de transmission. Le choix de la modulation portera
sur le type de modulation à prendre en fonction de l’application et le
canal dédié.