Vous êtes sur la page 1sur 37

Institut de la Francophonie pour l’Informatique

Rapport final
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Comparaison de la technologie de la norme


H.323 et la technologie de SIP pour l'application
au service de la voix sur IP(VOIP)

Professeur : NGUYEN Thi Hoang Lan     
Étudiant    : DANG Quang Vu
Promotion : X

Ha Noi, Juillet 2005

Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)


Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE) Page ii

Table des matières


Chapitre 1. Introduction...............................................................................................................1
Chapitre 2. Généralités sur la techologie de la voix sur IP .......................................................2
1. Architecture...........................................................................................................................................2
1.1.Modèles du VOIP............................................................................................................................2
1.2.Composants de systèmes VOIP......................................................................................................3
2.Codage audio..........................................................................................................................................3
3.Protocole de transmission de données médias.......................................................................................4
4.Protocole de signalisation.....................................................................................................................5
5.Qualité de service de la voix sur IP ......................................................................................................5
5.1.Qualité de transmission...................................................................................................................5
5.2.Qualité du codeur et la perception de la parole...............................................................................6
Chapitre 3. Norme recommandation H323.................................................................................8
1.Introduction à la norme H323................................................................................................................8
2.Architecture et composants de la norme H323......................................................................................8
3.Codage des données médias...................................................................................................................9
4.Classes de protocoles...........................................................................................................................10
5.Signalisation et contrôle des sessions..................................................................................................10
5.1.Appel base d'un terminal à un terminal.........................................................................................10
5.2.Appel utilisant Gatekeeper d'un terminal à un terminal................................................................14
6.Services suplémentaires ......................................................................................................................15
Chapitre 4. Protocole SIP............................................................................................................17
1.Introduction au SIP..............................................................................................................................17
2.Architecture et composants de SIP......................................................................................................17
3.Protocoles de SIP.................................................................................................................................18
4.Communication et contrôle des sessions.............................................................................................19
4.1.Syntaxe de message.......................................................................................................................19
4.2.Signalisation simple......................................................................................................................21
5.Services................................................................................................................................................22
Chapitre 5. Comparaision de H323 et de SIP............................................................................24
1.Critères de comparaisons.....................................................................................................................24
2.Compraison des architectures et protocoles.........................................................................................24
3.Complexité et extensibilité...................................................................................................................25
4.Services et Qualité de service sur VOIP..............................................................................................27
Chapitre 6. Expérimentation......................................................................................................28
1.Description de services........................................................................................................................28
2.Contexte de l’implémentation du modèle de PC à PC.........................................................................28
3.Environnement de programmation......................................................................................................29
4.Implémentation de programme de l’application..................................................................................30
5.Résultats expérimentaux......................................................................................................................32
Chapitre 7. Conclusions...............................................................................................................34
Références.....................................................................................................................................35
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 1. Introduction
Aujourd'hui le réseau téléphonique public(PSTN) et l'équipement sont pris dans la
plupart des régions du monde. Pourtant la disponibilité d'un téléphone et d'un accès à un
réseau mondial peu coûteux et de haute qualité est considérée comme essentielle dans la
société moderne. Il y a une tendance à se produire de plus en plus communications est
en forme numérique et est transportées par l'intermédiaire des réseaux de paquet ou bien
des réseaux IP. Puisque le trafic de données se développe beaucoup plus rapidement
que le trafic téléphonique, il y a eu intérêt considérable pour transporter la voix sur des
réseaux informatiques. La capacité de diffuser des messages de signalisation de voix et
d'appel sur réseaux IP a été déjà démontrée. Les transmissions de voix utilisant le Internet
Protocole (IP) est appelé voix sur IP ou VoIP. VoIP peut être défini comme capacité de
faire les appels téléphoniques sur les réseaux IP(c-à-d., pour faire tout ce que nous
pouvons faire aujourd'hui avec le PSTN). VOIP peut être réalisé sur n'importe quel réseau
IP comme l'Internet, l'Intranets et les réseaux locaux (LAN). Ici le signal de voix est
digitalisé, comprimé et converti en paquets d'IP et puis transmis sur réseau IP.
H.323 est un protocole de signalisation défini par l ITU-T permettant l'établissement,
la libération et la modification de sessions multimédia (voix, vidéo, données). Il hérite du
protocole Q.931 du RNIS qu'il enrichit pour son fonctionnement dans des réseaux de
transport en mode paquet. Le protocole H.323 supporte un ensemble de services
complémentaires similaires à ceux mise en oeuvre dans un réseau RNIS.
SIP est un protocole de signalisation défini par l'IETF (Internet Engineering Task
Force) permettant l'établissement, la libération et la modification de sessions multimédia
(voix, vidéo, données). Il hérite de certaines fonctionnalités des protocoles HTTP (Hyper
Text Transport Protocol) utilisé pour naviguer sur le WEB, et SMTP (Simple Mail Transport
Protocol) utilisé pour transmettre des messages électroniques (E-mails). SIP a été étendu
afin de supporter de nombreux services tels que la présence, la messagerie instantanée,
le transfert d'appel, la conférence, les services complémentaires de téléphonie, etc. SIP
supporte une architecture de service constituée des entités serveur d'application / serveur
de média / serveur de messagerie.
Pour le transport de données temps réel telles que la voix ou la vidéo, il est
nécessaire d utiliser deux protocoles supplémentaires : RTP (Real-Time transport
Protocol) et RTCP (Real-Time Control Protocol). RTP et RTCP sont des protocoles qui se
situent au niveau de la couche application et s'appuient sur le protocole de transport UDP.
RTP et RTCP peuvent utiliser aussi bien le mode Unicast (point à point) que le mode
Multicast (multipoint).
Ce rapport introduit la technique de VOIP, les architectures H.323 et SIP avec leurs
entités, leur protocole de signalisation, leurs services complémentaires et leurs évolutions.
Différents types de scénarios d'appel sont illustrés. La comparaison entre deux normes se
base l'architecture, le protocole, la complexité, l'extensibilité est les services.

1
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 2. Généralités sur la techologie de la voix sur IP

1. Architecture

1.1.Modèles du VOIP

Il existe trois modèles différents de VOIP: La VOIP de PC à PC, la VOIP de PC à


téléphone et la VOIP de téléphone à téléphone.
Modèles de PC à PC
Dans ce modèle, chaque ordinateur est équipé une carte de son, microphone et
haut-parleur. Il connecte directement le réseau Internet grâce au modem or au carte NIC.
Les ordinateurs installent le logiciel VOIP pour faire des appels.

Modèles de PC à Téléphone
Ce modèle développe plus que le modèle PC à PC. Il permet utilisateur à faire
d’appel vers le réseau PSTN et inverse. Dans ce modèle le réseau IP et réseau PSTN se
connecté grâce à la passerelle.

Modèles de téléphone à téléphone


Élargir le modèle PC à téléphone, ce modèle utilise le réseau Internet pour
communiquer entre les réseaux PSTN. Pour faire d’appel, le réseau PSTN va connecter
avec la passerelle le plus proche et puis la passerelle va convertir le numéro de téléphone
à l’adresse IP pour cheminer les paquets vers destination.

2
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

1.2.Composants de systèmes VOIP

Pour l'établissement des services utiliser VOIP on doit avoir les infrastructures, le logiciel,
et les systèmes nécessaires. Les composants de VOIP sont:
Terminaux VOIP: ils ont des ordinateurs installant les logiciels supportant VOIP, des
téléphones IP. Ils établissent, terminent des appels.
Serveurs VOIP: Ce sont des serveurs qui gèrent le réseaux VOIP.
Passerelle VOIP: Ce sont des ponts pour connecter entre les composants de réseaux
VOIP et les composants de d'autres réseaux

2.Codage audio

La son de voix est un signal analogique, alors pour transporter la voix sur le réseau
IP on doit coder ce signal. Il se compose deux étapes: la numérisation de la voix et la

3
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

compression numérique. La numérisation de la voix consiste à échantillonner ce signal


analogique en capturant des points à intervalles de temps réguliers, la durée est fixée par
la fréquence d'échantillonnage. Chaque échantillon est codée par un chiffre. Par exemple,
le téléphone classique est échantillonné à 8KHz (8000 fois par seconde). Chaque
échantillon est codée sur 8 bits, donc la bande passante requise par un appel est de
64Kb/s(8000 fois par seconde x 8bits).
Après l'étape de numérisation, le signal numérique est compressé pour diminuer le
débit nécessaire. Dans le service de la VOIP on utilise fréquemment les codeurs UIT pour
le codage de parole. Ils se composent des normes de codage dans la tableau suivante.

Codec Débit Score d'écoute(MOS)


G.711 (PCM) 64 Kb/s 82% (4,1)
G.726 (ADPCM) 32 Kb/s 77% (3,85)
G.728 (LD­CELP) 16 Kb/s 72% (3,61)
G.729 (CS­ACELP) 8 Kb/s 78% (3,92)
G.722.1 (MPLQ) 6.3 Kb/s 78% (3,9)
G.723.1 (MPLQ) 5.3 Kb/s 73% (3,65)

En complément de la compression, un mécanisme appelé VDA(Détection de


l'activité de la voix) permet de réduire la bande passante consommée en détectant las
silences produits lors d'une conversation entre deux personnes qui cèdent la parole à tour
de rôle. L'activation de mécanisme VAD peut procurer jusqu'à 50% de gain en bande
passante.

3.Protocole de transmission de données médias

RTP/RTCP sont deux protocoles qui ont été utilisés pour le transport de flux média
sur le réseau IP. Les réseaux utilisant le multiplexage statistique pour transmettre la voix
introduit de la gigue qui doit être compensée par le récepteur. Les routeurs IP sont
dispositifs de multiplexage statistique et alors toutes les applications de voix et vidéo sur
IP doivent résoudre ce problème de gigue.
Le protocole RTP a été conçu pour permettre à récepteur de compenser la gigue et
les changements d’ordre des paquets. RTP peut être utilisé pour n’importe
type de donnée temps réel. RTP définit un formatage particulier des données pour
le paquet IP.
– Une information sur le type de données transportées(le payload)
– Des marques temporelles
– Des numéros de séquence
Le protocole RTP est presque toujours utilisé avec le protocole RTCP. Il permet de
transporter de l’information concernant la qualité effective de la transmission( gigue
mesuré, taux moyen de perte de paquets…). Les protocoles RTP/RTCP ne contrôle tout à

4
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

fait pas la qualité de service. Le réseau IP peut détruire, retarder ou changer l’ordre des
paquets RTP.
En général RTP est utilisé au-dessus de UDP qui est le protocole de transport non fiable le
plus utilisé sur les réseaux IP. UDP assure seulement l’intégrité des données en utilisant
une somme de contrôle (checksum). Il ne gère pas la récupération de données perdues.
Le paquet UDP

Adresse IP Port source Adresse IP Port source Donnée


source destination

Le paquet RTP

V=2 P X CC M Type de contenu Numéro de séquence


Marqueur temporel
Identificateur de source de synchronisation(SSRC)
Identificateur de source contributive(CSRC)
Pas utilisé en H.323 ou SIP
Défini par le profil Longueur
Donnée
0 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 24 26 28 30

Le protocole RTCP est utilisé pour transmettre de temps en temps des paquets de
contrôle aux participants, qui contiennent diverses statistiques, des information sur les
participants de la session, sur la relation entre les participants, les sources média.

4.Protocole de signalisation

– La famille H.323: l'UIT a spécifié H.323 comme un environnement complet de


protocoles de communication multimédias pour les réseaux IP.
– Le Session Initiation Protocole (SIP) est spécifié par IETF (Internet Engineering Task
Force).
– Le Media Gateway Control Protocol (MGCP) est protocole élaboré en collaboration
entre l'IETF et l'UIT.

5.Qualité de service de la voix sur IP

5.1.Qualité de transmission

Délai de paquet
Le délai est le temps qu’un paquet prend pour traverser sur un réseau IP entre deux
bouts. En terme téléphonique, le délai est mesure de temps où la voix du locuteur prend
pour attendre l’oreille de l’auditeur. Les grandes valeurs de délai ne dégradent pas
nécessairement la qualité de son d’un appel téléphonique. Mais le résultat peut être un
manque de synchronisation entre les haut-parleurs.

5
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Quand le temps de délai est supérieur à 800ms alors le qualité d’appel est
inacceptable. Le temps de délai de 200ms à 800ms est acceptable. Si le délai est
inférieur à 200ms on a la bonne qualité d’appel.

Permet de paquet
Le réseau Internet n’assure pas que tous les paquets sont transportés à la
destination. Les paquets peuvent être perdus à cause de la congestion, de la bande
passante. Pour la VOIP, le taux de la perte de paquet doit être inférieur à 10%. À cause de
la limité de délai alors les protocoles de retransmission ne sont pas satisfaits pour
résoudre ce problème. Il y a quelques techniques pour résoudre le problème de la perte
de paquet. Par exemple on peut remplacer les paquets perdus par les signaux calmes ou
diminuer la transmission des paquets par les techniques d’impression de signal. On trouve
que le temps d’appel active est seulement de 30% à 40% du temps d’appel alors on peut
utiliser un dispositif pour créer les sons agréables quand l’appel n’est pas actif.

Guide
La gigue est la variance statistique du délai de transmission. En d’autres termes,
elle mesure la variation temporelle entre le moment où deux paquets auraient dû arriver et
le moment de leur arrivée effective. Cette irrégularité d’arrivée des paquets est due à de
multiples raisons dont: l’encapsulation des paquets IP dans les protocoles supportés, la
charge du réseau à un instant donné, la variation des chemins empruntés dans le réseau.
Pour reconstruire le son exact à partir les paquets on doit supprimer la gigue. Maintenant,
on utilise le tampon pour supprimer la gigue. Les paquets arrivés vont stocker dans le
tampon avant être traité. Cette méthode peut augmenter le temps de délai. Alors on doit
calculer la taille de tampon pour ne pas diminuer la qualité de service.

5.2.Qualité du codeur et la perception de la parole

Pour mesurer la qualité de codeur on propose cinq niveaux de qualités. Sur la base
des données numériques des appréciations, une opinion moyenne de la qualité d'écoute
(Mean Opinion Score . MOS) est ensuite calculée pour chaque codec

6
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Qualité de la parole Score


Excellente 5
Bonne 4
Correcte 3
Pauvre 2
Insuffisante 1

Par exemple:
G.711 (PCM)  : 4.1
G.726 (ADPCM): 3.85

7
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 3. Norme recommandation H323

1.Introduction à la norme H323

H.323 est un protocole de signalisation défini par l ITU-T en 1996 permettant


l'établissement, la libération et la modification de sessions multimédia (voix, vidéo,
données). Il hérite du protocole Q.931 du RNIS qu'il enrichit pour son fonctionnement dans
des réseaux de transport en mode paquet. Le protocole H.323 supporte un ensemble de
services complémentaires similaires à ceux mise en oeuvre dans un réseau RNIS.
D'abord H.323 est défini pour la transmission de la voix sur réseau local(LAN) mais de
plus en plus avec le développement des techniques, la norme H.323 est amélioré et
appliqué sur les réseaux d'ordinateur plus grand(Internet, Intranet).

2.Architecture et composants de la norme H323


La norme H.323 définit quart composants principaux: Terminal, Gatekeeper, Passerelle,
MCU.

Terminal H.323: Il est noeud du réseau de la VOIP, il peut connecter sur le réseau pour
•Faire un appel avec un autre terminal de la VOIP ou d’autre réseau.
•Accepter un appel de d’autre terminal.
•Terminer une apple.

Gatekeeper: Il est un composant de l’architecture de la VOIP qui gère la registration,


l’admission et la statue des terminaux ou des passerelles. Il peut faire la gestion de zone,
traiter d’appel et signer d’appel.
•Traduire des adresses.
•Registrer les terminaux.
•Confirmer.
•Contrôler l’acceptation de canal d’information.

MCU: Il est noeud du réseau de la VOIP.


Le MCU est une station sur le réseau qui fournit les possibilités pour trois terminaux
ou plus et passages pour participer à une conférence multipoints. Le MCU gère les
ressources de la conférence, négocie avec les terminaux pour déterminer les codecs
audio et vidéo à utiliser et gère les flux de données. Le MCU se compose d'un contrôleur
multipoints obligatoire (MC) et des processeurs multipoints optionnels (MP). MC
détermine les possibilités communes des terminaux en utilisant H.245 mais il n'exécute
pas le multiplexage d'audio, de la vidéo et des données. Le multiplexage de médias est
manipulé par le MP sous la commande de MC.

Passerelle H.323: Il est un noeud de connexion entre deux réseaux de type différents. Il
se compose SGW, MGWC, MGW.

8
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

•SGW fourni le canal de signalisation entre le réseau IP et le réseau de type différent(par


exemple le réseau SCN). Il traduit les signalisations du réseau IP(H.323) à celles du
réseau SCN.
•MGW assure de convertir les normes de codage. Il convertit les paquets de réseau IP
(les paquets dans canal RTP/UDP/IP) aux données codées de réseau SCN (codage
PCM, GSM) et inverse.
•MGWC est un noeud pour faire la connexion entre SGW, MGW et le gatekeeper. Il
fournit les fonctions de traitement d’appel pour le gatekeeper, commande MGW de
recevoir les signalisations de SCN et les signalisations réseau IP.
On a l'architecture de la norme H.323

3.Codage des données médias

Les codeurs utilisés dans la norme H.323 sont normalisés par l'UIT. Pour établir les
canaux médias, on utilise seulement les codeurs connues(dans protocole H.245). Donc les
codeurs utilisés souvent sont G.711 (PCM), G.726 (ADPCM), G.728 (LD­CELP), G.729 (CS­
ACELP), G.722.1 (MPLQ), G.723.1 (MPLQ).  Ces codeurs sont décrits dans le protocole
H.245, il permet aux terminaux de pouvoir choisir le codeur pertinent.

9
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

4.Classes de protocoles

La norme H.323 définit un ensemble de protocoles utilisés dans les transmissions


multimédia. H.225.0 définit l’ensemble des identificateurs utilisé par chaque type de
codeur défini à UDP, traite et résout un certain nombre des conflits et de redondance entre
RTCP et H.245. Il décrit le protocole RAS utilisé entre les terminaux et le gatekeeper, la
signalisation d’appel utilisé par les terminaux pour l’établissement le relâchement des
appels. En fait la signalisation d’appel est protocole Q.931 utilisé dans réseaux RNIS.
– H.225 - RAS (Registration, Admission, Status):RAS est utilisé pour l’enregistrement, le
contrôle d’admission et la gestion de la bande passante. RAS est le premier canal de
signalisation qui est ouvert entre la passerelle ou terminal et le portier barrière. Ce
protocole se base le protocole UDP.
– H.225 - Q.931 pour l’initialisation des appels. Il est utilisé pour connecter entre deux
points de terminaison H.323. Le canal est ouvert soit entre deux terminaux ou entre un
terminal et un portier barrière. Les messages du protocole Q.931 voyagent sur le
protocole TCP.
Pour les canaux des médias, H.323 définit le protocole H.245. Le canal de contrôle
H.245 ouvert au début d’appel pour négocier des codés communs, assurer toutes les
fonctions de gestion des flux média. Il utilise les messages codés en ASN.1 et se base le
protocole TCP.

5.Signalisation et contrôle des sessions

5.1.Appel base d'un terminal à un terminal

L’établissement d’un appel point à point H.323 on utilise deux connexions TCP
entre les terminaux, l’une pour établir d’appel (Q.931 port 1720) et l’autre pour les
messages de contrôle des flux média(H.245).

10
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Initialisation de l’appel.
Q.931 utilise les messages suivants pour établir un appel:
SETUP, ALERTING, CONNECT, RELEASE COMPLETE, STATUS FACILITY
Les autres messages, comme CALL PROCEEDING, STATUS, STATUS ENQUIRY sont
optionnels.
Le terminal A envoie au terminal B un message Q.931 SETUP sur le port 1720 pour établir
l’appel. Dès la réception un message Q.931 SETUP le terminal B doit répondre par un
message ALERTING en général pendant 4 secondes. Ensuit utilisateur a jusqu’à 3
minutes pour accepter ou refuser l’appel par le message CONNECT ou le message
RELEASE COMPLETE.

H.225: SETUP
Référence CVR: 10
Identificateur d'appel : 4562865
Identifiant source : John@domain1.com
Type de source: PC
Terminal A : John Type d'appel : point à point Terminal B : Mark
Alias: Adresse de destination : Alias:
John@domain1.com Mark@domain2.com Mark@domain2.com
--------------------------- ---------------------------
Canal RAS Canal RAS
--------------------------- ---------------------------

Canal de signalisation SETUP Canal de signalisation


d'appel d'appel
TCP 1720 TCP 1720
ALERTING
--------------------------- ---------------------------

Canal de contrôle CONNECT Canal de contrôle


H.245 H.245

H.225: CONNECT
Référence CRV: 10
Identificateur d'appel : 9653585
Type de source: PC
Adresse H.245 : (ex : 10.2.3.4.874)

Etablissement du canal de contrôle


L’appelant va établir un canal de contrôle H.245 immédiatement avoir reçu le
premier des messages CONNECT(dans la version 1 de H.323) ou ALERTING, CALL
PROCEEDING(dans les versions tard) qui spécifie l’adresse et le port H.245 à utiliser. Le
premier message envoyé sur le canal de contrôle est le message TerminalCapabilitySet

11
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

pour négocier les capacités des canaux médias. Ce message contient une liste des
codeurs et leurs contrains qui sont supportés par les terminaux. Tous les deux terminaux
vont envoyer ce message en même temps et puis ils envoient le message
TerminalCapabilitySetAck pour acquitter la réception de message.

H.245: TerminalCapabilitySet
Terminal A : John MultiplexCapability Terminal B : Mark
Alias: Capability table: Alias:
John@domain1.com H.261 Video capability Mark@domain2.com
--------------------------- G.711 Alaw64k, G.792 ---------------------------
Canal RAS T120 Canal RAS
--------------------------- ---------------------------
Canal de signalisation Canal de signalisation
d'appel d'appel
TCP 1720 TCP 1720
--------------------------- TerminalCapabilitySet ---------------------------

TerminalCapabilitySetAck
Canal de contrôle Canal de contrôle
H.245 H.245
TCP TCP 8741
TerminalCapabilitySet
TerminalCapabilitySetAck

H.245: TerminalCapabilitySet
MultiplexCapability
Capability table:
H.261 Video capability
G.711 Alaw64k
T120

Ouverture des canaux média


Après la négociation des capacités, les terminaux doivent ouvrir des canaux médias
pour la voix. Pour ouvrir un canal logique vers terminal B, le terminal A va envoyer un
message H.245 OpenLogicalChannel. Le message contient un numéro du canal logique
et les informations sur le canal média comme le port UDP pour les messages RR(Rapport
de réception) du protocole RTCP, le type de donnée RTP(payload type)…Dès recevoir le
message OpenLogicalChannel le terminal B renvoie le message
OpenLogicalChannelAck pour acquitter l’ouverture de ce canal logique et renvoyer les
autres informations sur ce cacal comme le port UDP pour le donnée RTP et le port UDP
pour les messages RE(Rapport d’émission) du protocole RTCP. Dans le même temps, le
terminal B ouvre aussi un canal logique vers le terminal A avec la même procédure.

12
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Terminal A : John H.245: OpenLogicalChannel Terminal B : Mark


Alias: Logical cannel 1 Alias:
John@domain1.com RTCP RR port 7771 Mark@domain2.com
--------------------------- G.711Alaw64k ---------------------------
Session number, RTP payload type
Canal RAS Canal RAS
Silence suppression
--------------------------- ---------------------------
Canal de signalisation Canal de signalisation
d'appel d'appel
TCP 1720 TCP 1720
--------------------------- OpenLogicalChanel ---------------------------

Canal de contrôle OpenLogicalChanel Canal de contrôle


H.245 H.245
TCP TCP 8741
OpenLogicalChanelAck
OpenLogicalChanelAck

H.245: OpenLogicalChanelAck
Logical Channel 1
RTCP SR port 9345
RTP port 9344

Dialogue

A ce stade, les terminaux peuvent se parler par les canaux audio. Le flux média est
envoyé dans des paquets RTP et les rapports de réception RTCP permettent à chaque
terminal de mesurer la qualité de service du réseau.

Terminal A : John Terminal B : Mark


Alias: Alias:
John@domain1.com Mark@domain2.com
--------------------------- Flux RTP de A vers B ---------------------------

Canaux audio RTCP RR Canaux audio

RTCP SR

Relâchement de l’appel
Pour le relâchement de l’appel un terminal (A) doit envoyer un message H.245
CloseLogicalChannel pour chaque canal logique qu’il a ouvert. D’autre terminal (B) en
accuse réception en répondant par un message H.245 CloseLogicalChannelAck. Et puis
le terminal A envoie un message H.245 EndSessionCommand et attende de recevoir le
même message de B et enfin ferme le canal de contrôle.

13
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

5.2.Appel utilisant Gatekeeper d'un terminal à un terminal

Le gatekeeper est un composant intelligent optionnel dans le réseau H.323. s’il


existe dans le réseau alors tous les terminaux et toutes les passerelles doivent enregistrer
avec ce gatekeeper. Pour communiquer entre le gatekeeper et les terminaux on utilise le
protocole RAS. Ce protocole permet de localiser le gatekeeper, d’enregistrer, de
demander l’autorisation pour faire un nouvel appel, etc. Donc on a un scénario complet
d'appel.

14
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

6.Services suplémentaires

La première version H.323 comporte de nombreux de problème sur tout le temps


d’établissement des canaux audio est très longueur. Créer pour les réseaux locaux, la
version 1 de H.323 n’a pas de mécanisme de sécurité… C’est pourquoi les versions tard
ont ajouté plusieurs de procédures et de services supplémentaires pour améliorer la
qualité de service de H.323. Cette partie aborde les procédures d’optimalisation et
amélioration de H.323 et les services supplémentaires.
Procédure “early H.245”
Le message Q.931 SETUP contient une adresse H.245 qui permet au terminal
appelé d’établir immédiatement le canal H.245. il est possible au terminal appelé de
proposer une adresse H.245 dans ensemble de message Q.931 envoyé avant le message
CONNECT par exemple le message CALL PROCCEDING ou le message ALERTING.
Cette procédure permet de démarrer les négociations H.245 aussi tôt que possible dans
l’appel. Cette procédure est un utile d’obligation dans tout équipement H.323 et elle devrait
être utilisée chaque fois que ce la est possible.
Procédure “fast connect”
La procédure «fast connect» permet à des canaux média d’être établis
immédiatement après l’envoi du message Q.931 SETUP et éliminer tous les retards
d’établissement de flux média après la connexion d’un appel. Elle a un avantage sur un
point par rapport à «early H.245», elle peut éliminer tous les délais d’établissement média
même dans le cas d’un appel que se connecte immédiatement. Cependant, elle ne permet
pas la transmission d’information DTMF, la possibilité de contrôle d’appel par des tiers.
Maintenant, il y a tendance d’utiliser «fast connect» et «early H.245» ensemble.
Utilisation de H.245 turnneling
Maintenant, les dispositifs H.323 utilisent deux connexions séparées TCP pour
chaque d’appel: L’une pour le protocole Q.931 et l’autre pour le protocole H.245. Dans la
version 2 de H.323 on propose un moyen d’utiliser seulement une connexion TCP pour
tous les deux protocoles. Ce moyen s’appelle le «H.245 turnneling»
Services supplémentaires
H.450 est une série de recommandation qui établit une liste de primitives de
contrôle et des scénario d'appels pour des services supplémentaires courants comme les
transferts d'appels ou les indications de messages en attente. Ces services
supplémentaires sont principalement une transposition des services QSIG, et donc en
majorité destinés à des réseaux privés, mais certains, comme H.450.7 sont aussi très
utilisés sur des réseaux publics.
Services supplémentaires
H.450.1 Protocole générique pour le support des services supplémentaires
H.450.2 Services supplémentaire de transfert d'appels
H.450.3 Services supplémentaire de déviation d'appels
H.450.4 Services supplémentaire de mise en attente d'appels
H.450.5 Services supplémentaire de mise en garde et d'interception d'appels

15
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Services supplémentaires
H.450.6 Services supplémentaire d'appels en instance
H.450.7 Services supplémentaire d'indication de message en attente
H.450.8 Services supplémentaire d'identification de nom
H.450.9 Services supplémentaire de rappel automatique
H.450.10 Services supplémentaire d'offre d'appels
H.450.11 Services supplémentaire d'intrusion dans un appel en cours

16
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 4. Protocole SIP

1.Introduction au SIP

SIP est un protocole de signalisation défini par l'IETF (Internet Engineering Task
Force) permettant l'établissement, la libération et la modification de sessions multimédia
(voix, vidéo, données). Il hérite de certaines fonctionnalités des protocoles HTTP (Hyper
Text Transport Protocol) utilisé pour naviguer sur le WEB, et SMTP (Simple Mail Transport
Protocol) utilisé pour transmettre des messages électroniques (E-mails). SIP a été étendu
afin de supporter de nombreux services tels que la présence, la messagerie instantanée,
le transfert d'appel, la conférence, les services complémentaires de téléphonie, etc. SIP
supporte une architecture de service constituée des entités serveur d'application / serveur
de média / serveur de messagerie.

2.Architecture et composants de SIP

SIP définit un ensemble des éléments. L’agent d’utilisateur SIP est terminal utilisé
pour établir ou recevoir d’appel. Il est un téléphone IP ou un logiciel sur un ordinateur. Le
serveur SIP fournit des services de contrôle d’appel: localisation, Proxy, redirection et
enregistrement.
Agent d’utilisateur
L’agent d’utilisateur est la combinaison d’agent d’utilisateur clients et d’agent
d’utilisateur serveurs. L’UACs est un nœud du réseau SIP, il crée les requêtes
originaires. L’UASs est un serveur qui peut recevoir les requêtes et renvoyer les
réponses. L’UAs peut être implémenté dans matériel comme un téléphone IP, une
passerelle ou un logiciel installé sur ordinateur.
Il existe 4 types de serveurs dans réseau SIP qui est un réseau distribué.
Serveur de localisation
Ce serveur qui peut être basé sur un serveur LDAP, une base de donnée ou un
fichier texte permet de mémoriser les différents utilisateurs, leurs droites, leurs mots
de passe, etc, ainsi que leurs positions actuelles. Il est utilisé par le serveur de
redirection ou le serveur Proxy pour obtenir les informations d’utilisateur.
Serveur d’enregistrement
C’est un serveur qui accepte la requête REGISTRER. Il permet à un terminal de
pouvoir s’enregistrer au serveur. Les positions actuelles sont stockées dans ce
serveur ou transmises au serveur de localisation. Il peut offre le service de
localisation.
Serveur de redirection
Ce serveur permet de rediriger les appels vers la position actuelle d’un utilisateur. Il
charge de recevoir le message INVITE en provenance de l’agent qui émet un appel,
de chercher la position auprès du serveur de localisation et de retransmettre son
adresse ou ses adresses s’il en a plusieurs de l’agent qui ont émis l’appel. En effet,

17
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

SIP introduit la notion de mobilité, l’adresse utilisé pour appeler un utilisateur ne


donne aucune information sur la position actuelle de l’utilisateur.
Proxy
Un Proxy rempli la même fonction qu’un serveur de redirection soit la localisation
d’un utilisateur, mais par d’autre manière. Le Proxy n’annonce pas au client la
localisation d’un utilisateur mais il se charge de retransmettre les messages vers
celui-ci. Dans certain cas, il peut aussi être chargé d’effectuer d’autres tâches
comme l’authentification, l’autorisation, la gestion des taxes, etc.

On a l'architecture de SIP:

3.Protocoles de SIP

SIP définit un cadre technologie complet pour les communications multimédia, fonde sur
les protocoles suivants:
– Le protocole de description de session SDP(Session Description Protocol, RFC 2327).
– Le protocole d’annonce de session SAP(Session Announcement Protocol, RFC 2974).
– Le protocole de transmission de donnée temps réel RTSP(Real time Streaming
Protocol).
– Le protocole RSVP pour la réservation de bande passante.
– Le protocole RTP

18
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

SIP permet d’interaction entre des éléments grâce aux messages de signalisation. Les
messages peuvent être utiliser pour plusieurs de buts.
– Enregistrer un utilisateur avec le système.
– Inviter un utilisateur pour établir une session interactive.
– Négocier les limites et les conditions de session.
– Etablir un canal de média entre deux bouts ou plus.
– Terminer la session.

4.Communication et contrôle des sessions

4.1.Syntaxe de message

Les messages SIP sont codés en utilisant la syntaxe de message HTTP/1.1 (RFC2068). Il
existe deux types de message, les requêtes et les réponses. La structure de message est
présentée comme la figure suivante:

Ligne de départ

En-têtes

Ligne vide

Corps de message(SDP vide,


SDP chiffé, ect

Il y a certains des champs d’en-têtes qui sont présents toujours dans les requêtes et les
réponses, et forment l’en-tête général(general header) :
• Call-ID: Ce champ d’en-tête contient un identificateur globalement unique pour un
appel.
• Cseq: il est un identificateur qui sert à rapprocher
• From: Il identifie l’appelant. Il doit présenter dans toutes les requêtes et les réponses.
• To : ce champ doit présenter dans toutes les requêtes et en indique la destination. Il est
simplement copié dans les réponses.
• Via : Le champ Via est utilisé pour enregistrer la route d’une requête, de manière à
permettre aux serveurs SIP intermédiaires de faire suivre aux réponses un chemin
exactement inverse.
• Encryption: Ce champ d’en-tête spécifie que le corps du message et éventuellement
certains en-têtes ont été chiffrés.

19
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

• Content-Type: Ce champ d’en-tête décrit le type de média contenu dans le corp


message.
• Content-Length : il s’agit du nombre d’octets du corps du message

Les messages de requêtes sont envoyés d’un client SIP à un serveur SIP.

• INVITE: Inviter un utilisateur pour un appel


• ACK: Message d’acquittement du message INVITE
• BYE : Fin de communication ou refus d’un appel.
• CANCEL: Fin d’une requête ou recherche un utilisateur.
• INFO: Information de session en cours.
• OPTION: Demander d’informations sur le serveur.
• REGISTRER: Enregistrement de la position d’un utilisateur.
• MESSAGE: Permettre l'envoi de messages instantanés
• NOTIFY: Envoyer des notifications d'événements.
• PRACK: Implémenter le mécanisme spésial de sécurisation des réponses provisoires.
• PREFER: Permettre la redirection d'appels.
• SUSCRIBE: Demamder une nitification d'événements.
• UPDATE
Le format des requêtes SIP.

INVITE SP sip;john@domain.com

Via:
Call-ID:
From:
To:
Call-ID:
Cseq:

Subjest:

Content-Type:
Content-Length:

Ligne vide

Données SDP

Un serveur SIP répond à une requête SIP au moyen de une ou plusieurs réponses.
Les réponses, dont les codes sont de la forme 2xx, 3xx, 4xx, 5xx et 6xx, sont des
réponses finales et terminent la transaction courante. Les répondes en forme 1xx sont des
réponses provisoires et ne terminent pas la transaction courante.

20
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

1xx – Message d’information.


2xx – Message de succès.
3xx – Message de redirection.
4xx – Message d’erreur sur le client.
5xx - Message d’erreur sur le serveur.
6xx – Destination occupée, non accessible ou refusant la communication.
Le format des réponses SIP.

SIP/2.0 302 Moved temporarily

From:
To:
Call-ID:
Localization:
Exprires:
Cseq:

Ligne vide

Données de réponse
(SDP vide, SDP chiffé, etc)

4.2.Signalisation simple

Pour établir un appel simple entre deux agents avec SIP, on utilise seulement trois
requêtes INVITE, ACK, BYE et trois réponses.
Mark John
INVITE

180 RINGING

200 OK

ACK

Session média

BYE

200 OK

21
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Un exemple de message INVITE


INVITE sip:john@192.168.106.179 SIP/2.0
From: Mark <sip:mark@192.168.106.189>
To: John <sip:john@192.168.106.179>
Via: SIP/2.0/UDP 131.215.131.131, SIP/2.0 foo.com
Call-ID: 3678134014
Content-Type: application/sdp
Content-Length: 187
CSeq: 8348 INVITE
Subject: New error codes
v=0
c=IN
IP4 128.59.16.191
m=audio 1848 RTP/AVP 0

5.Services

SIP définit un ensemble des éléments qui fournit les services de contrôle de
communication. Ce sont le serveur de localisation, le serveur d’enregistrement, le serveur
de redirection et le Proxy. En pratique, un serveur SIP peut être implémenté plusieurs de
fonctions pour les services. Ce serveur peut recevoir et traiter une demande
d’enregistrement des terminaux, répondre aux demandes de localisation d’autre serveur
SIP, traiter et facturer les appels des terminaux…

Localisation et enregistrement
Fonction «registrar»
Cette fonction traite des messages REGISTER envoyés par les terminaux. Elle mémorise
la localisation courante d’un agent d’utilisateur. Elle stocke l’association entre une adresse
IP et un agent d’utilisateur(L’adresse URI SIP). Alors un agent d’utilisateur peut changer
l’adresse IP. Pour faciliter la mobilité des utilisateurs SIP utilise une adresse multicast
pour le serveur d’enregistrement. Un client peut envoyer un message multicast pour
enregistrer son adresse IP courante. Cette fonction est comme la fonction de découverture
de gatekeeper dans H.323. Les informations d’enregistrement sont utilisées par la fonction
de localisation des utilisateurs.

22
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Localisation des utilisateurs à partir de l’adresse SIP


L’adresse URI SIP n’indique pas directement l’adresse qui est utilisé pour recevoir les
messages SIP. Alors cette fonction est utilisée pour localiser des utilisateurs à partir de
l’adresse SIP. Elle consulte à la base de donnée qui est mise à jours par la fonction
«registrar» ou au serveur LDAP.
Serveur de redirection
Un serveur de redirection peut traduire une adresse destinataire dans une requête
INVITE à une autre adresse, plusieurs d’adresse que le client peut contacter. Il peut aussi
indiquer que cette adresse peut être jointe à travers un proxy. Il répond à une requête
INVITE par un message de type 3xx. En fait Un serveur de redirection utilise la fonction de
localisation des utilisateurs pour rediriger les appels vers la localisation courante de
l’utilisateur appelé. Il est un moyen basique de distribution d’appels.

Fonction de proxy

Un proxy est un dispositif qui est comme un serveur d'un côté(il reçoit des requêtes)
et comme un client de l'autre(il retransmet des requêtes). Selon la fonction de proxy, on
désignée deux types de proxy.
Un stateless proxy se contente de choisir la destination suivante du message SIP
utilisant l'information de l'en-tête To. Il ne conserve aucun état de l'appel ou même de la
transaction. Il ne gère pas les retransmissions, il se contente seulement relayer les
messages tels qu'il les reçoit.
Un stateful proxies sont beaucoup plus utiles parce qu'il peuvent conserver en
mémoire l'état de l'appel et l'état des transactions. Ces proxys peuvent gérer localement
une partie de la couche transaction.
Avec les services d'appel, on a un scénario complet d'appel

23
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 5. Comparaision de H323 et de SIP

1.Critères de comparaisons

Faire la comparaison entre la norme H.323 et SIP nous permet des connaître les
caractéristiques principales, les points forts, les points faible de chaque norme. Il nous
aide à choisir la norme pertinente pour chaque domaine de service. Alors, dans cette
chapitre, je fait la comparaison entre deux normes sur les points suivants:
Faire la comparaison de l'architecture et du protocole nous réponde des questions
concernant les types de service. Quelle est la norme qui contient au un service?
Faire la comparaison de la complexité, de l'extensibilité nous aide à estimer la chargé de
construction de service, à prévoir la capacité de développement de service dans l'avenir.

2.Compraison des architectures et protocoles

H.323 et SIP définissent l’architecture comme l’architecture générale de la VOIP


qui se compose le terminal, le serveur et la passerelle mais deux normes ont des
approches proches alors Ils ont des caractères différents.
La norme H.323 est définie pour fournir des services de communication de
multimédia sur des réseaux IP. Elle utilise un ensemble des protocoles qui est proche le
réseau téléphonie par exemple le protocole de la signalisation Q.931…. Alors les
composants de H.323 peuvent facilement communiquer aux réseaux téléphonies et ils ont
des caractères comme le réseau téléphonie. Tous les protocoles de H.323 se basent le
protocole TCP/IP. L’architecture de H.323 se compose 4 composants: Terminal,
Gatekeeper, MCU et Passerelle. Les Terminaux peuvent connecter directement entre eux
ou grâce aux autres composants. Les protocoles de signalisation de H.323 sont:
H.225 - RAS : utilisé entre le terminal ou la passerelle et le garde – barrière.
H.225 - Q.931: utilisé pour une connexion entre deux points de terminaison H.323.
H.245 – le contrôle de l’ouverture et de la fermeture des canaux pour les médias et la
négociation de formats.

SIP a l’approche d’application internet. Elle définit les composants à la couche


d’application. Elle hérite tous les caractères au protocole http. Les composant de SIP
utilisent les messages en forme texte pour communiquer entre eux SIP est indépendant
avec le protocole de couche de transport. L’architecture de SIP se base l’architecture
client/serveur, elle se compose 5 éléments : Agent d’utilisateur, Serveur de localisation,
Serveur d’enregistrement, Serveur de redirection, Proxy. Toutes les communications
entre des éléments utilisent les messages suivants:
INVITE – invite un utilisateur pour un appel
ACK – Message d’acquittement du message INVITE
BYE – Fin de communication ou refus d’un appel.
CANCEL – Fin d’une requête ou recherche un utilisateur.

24
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

REGISTER – Enregistrement de la position d’un utilisateur.


OPTIONS – Demande d’informations sur le serveur.
INFO – Information de session en cours.
Réponses à ces messages:
1xx – Message d’information.
2xx – Message de succès.
3xx – Message de redirection.
4xx – Message d’erreur sur le client.
5xx - Message d’erreur sur le serveur.
6xx – Destination occupée, non accessible ou refusant la communication.

H.323 SIP
Architecture Pile de protocoles Eléments
Point à Point Client/ Serveur
Origine ITU IETF
Protocole de TCP(Version 1,2) Utiliser n’importe quel
transport UDP(Version 3...) protocole de transport
Codage de Binaire ASN.1 Texte
message
Dérivé de Téléphonie Multimédia/internet
Terminal Terminal H.323 Agent d’utilisateur
Serveur Gatekeeper Serveur de localisation
Serveur d’enregistrement
Serveur de redirection
Proxy
Etablir un appel Q.931/RAS SIP
Etablir flux média H.245 SDP
Code connue n'importe quel code
Négocier pour choisir le codeur pertinent
Canal logic
Délai d'appels V1 6 - 7 RT 2 - 3 RT
V2 3 - 4 RT
V3 2 - 3 RT

3.Complexité et extensibilité

H.323 est un protocole complexe. Il se base un ensemble des protocoles: H.225


RAS, H.225 Q.931, H.245, H.450…. On ne peut pas séparer les protocoles à cause de
l’interaction entre des protocoles pour compléter un service. Par exemple, pour le service
call forward, on doit utilise trois protocoles ensemble H.450, H.225, et H.245.

25
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

La norme H.323 offre plusieurs d’option et de méthodes pour accomplir une tâche
single parce qu’il doit assurer la compatibilité entre des versions. Par exemple, il y a trois
procédures différentes pour établir un appel: Procédure originale dans la version 1,
procédure «fast connect» dans la version 2 ou procédure H.245 turneling. Alors les
composants dans réseau H.323 doivent supporter toutes ces procédures.
Les messages du protocole de H.323 ont codé en forme binaire qui se base sur la
norme ASN.1 et PER. En général, ASN.1 demande la spécification de générateur de code
pour traduire les messages. . Par contre, les messages de SIP sont en forme texte
comme les messages de HTTP. Alors il est très facile à traiter les messages de SIP.
SIP est plus simple que H.323. Elle utilise le message single qui peut contenir
toutes les informations. Pour faire un appel elle peut seulement utiliser quart en-têtes(To,
From, Call-ID, Cseq) et trois types de requête(INVITE, ACK BYE). Cependant, en
pratique pour offre les services comme H.323, SIP doit ajouter beaucoup de requêtes,
d’en-tête et utiliser aussi d’autre protocole(SDP…). Elle présent de nombreuses options
nouvelles( par exemple les possibilités de protocole de transport…). Alors le nouvel
ensemble de spécification de SIP est au moins aussi complexe que H.323.
Les deux suites de protocoles ont les identificateurs de version qui peuvent être utilisés
contrôler les mécanismes d'extensibilité basés sur la version.
SIP n'a pas de conditions explicites pour la compatibilité parmi les versions. Les en-
têtes inconnu non supportés sont négligés par défaut. Ceci réduit la taille de code et la
complexité de protocole. Aussi, ceci fournit la flexibilité sur le plan du développement
caractéristiques et les marques en évolution codant/décodage propre et concis.
Cependant des dispositifs supportés par les versions plus anciennes ne peuvent être
supporté par une plus nouvelle version. Pour résoudre ce problème, l'en-tête REQUIRE
permet au bout de demander une spécification d'en-tête inconnue. H.323 demande la
compatibilité en arrière pleine. Il assure le soutien continu de caractéristiques existantes.
Bien que les normes spécifient explicitement la compatibilité en arrière, les vendeurs
peuvent ont choisi de soutenir seulement dernier 2 ou 3 versions. Ceci peut réduire la taille
de messages et de protocole et la complexité d'implémentation.
SIP est similaire à HTTP, les mécanismes qui sont développés pour l'extensibilité
de HTTP peuvent être utilisés aussi dans SIP. Le PEP (Protocol Extensions Protocol), qui
contient des pointeurs à la documentation pour les diverses caractéristiques dans les
messages de HTTP. H.323 fournit aussi la mécanisme d'extensibilité. Il y a des
paramètres nonstandardParam dans l'ASN.1. Ces paramètres contient un code de
vendeur. Il permet aux différents vendeurs de développer leurs extensions.
L'expression des capacités avec H.245 est très sophistiquée et permet d'exprimer
des contraintes sur l'utilisation simultanée de codecs. Dans SIP, le protocole SDP n'a
jamais été conçu pour l'expression des capacités. L'utilisation actuelle de SDP dans SIP
pour exprimer et négocier des capacités permet seulement aux terminaux d'indiquer les
codes supportés. Maintenant, il y a des travaux en cors pour définir un SDP(nouvelle
génération) ce but.

26
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

H.323 SIP
protocole Compléxe Simple
spécification 700 pages 130 pages
Etablir un appels RAS/Q.931 ensemble 3 types de message
4 en-tête
Codage de message Binaire ASN.1 Texte
Compatibilité parmi Complet Non explicite
des versions
Extensibilité Paramètres nonstandardParam dans PEP (Protocol
l'ASN.1 Extensions Protocol)
Codeur Code connues n'importe quel code
L'expression des capacités(H.245) Indiquer les codes
supportés
Interopérabilité avec Bien Manquer des
PSTN fonctions

4.Services et Qualité de service sur VOIP

La version 1 de H.323 est définie pour le réseau local donc elle manque beaucoup de
fonctions. Mais de plus en plus, dans les versions suivantes, elle est améliorée en ajoutant
plusieurs de fonctions. Alors H. 323 et SIP supportent services similaires.

Services supplémentaires H.323 SIP


Services supplémentaire de transfert d'appels H.450.2 Oui
Services supplémentaire de déviation d'appels H.450.3 Oui
Services supplémentaire de mise en attente d'appels H.450.4 Oui
Services supplémentaire de mise en garde et d'interception d'appels H.450.5 Oui
Services supplémentaire d'appels en instance H.450.6 Oui
Services supplémentaire d'indication de message en attente H.450.7 Non
Services supplémentaire d'identification de nom H.450.8 Non
Services supplémentaire de rappel automatique H.450.9 Oui

27
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 6. Expérimentation

1.Description de services

Pour l'étude de cas, je construis un service permettant l'utilisateur d'envoyer, de recevoir


des messages vocaux en utilisant un programme installé dans un ordinateur ou un
téléphone. Les utilisateurs peuvent aussi faire directement des appels pour discuter.
En utilisant un programme, l'utilisateur peut connecter au serveur pour utiliser des service.
On peut voir sa liste de contasts, les messages, recevoir, envoyer des messages à
l'autre... En utilisant un téléphone, on peut faire un appel avec le serveur pour choisir un
service comme recevoir, envoyer des messages à l'autre...
A côte de serveur, il est chargé de gérer des utilisateurs, de recevoir des
messages, de stocker des messages, d'envoyer des messages s'il y a des requêtes. Les
deux actions recevoir et envoyer des messages fonctionne comme des appels
téléphoniques IP. Par exemple, si client veut recevoir un message, le serveur va établir un
appel avec ce client et transmettre ce message en la voix.
A cause de problème de technique dans cet étude cas, je vais construire le service
qui servi des utilisateur utilisant des programme dans un ordinateur. Les programmes de
serveur et client se base la normale H.323. J'utilise le source code du projet OpenH.323
pour construire ce service sur modèle de PC à PC.

2.Contexte de l’implémentation du modèle de PC à PC

Le modèle de PC à PC se compose des ordinateurs qui sont installés le logiciel de VOIP.


Ces ordinateurs peuvent se connecter directement en utilisant l'adresse IP pour faire des
appels téléphoniques. Pour construire un service de VOIP avec ce modèle en norme

28
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

H.323, le logiciel doit implémenter la pile des protocoles H.323 (RAS, Q.931, H.245,
Codeurs,...). Donc le logiciel a l'architecture suivante:

3.Environnement de programmation

Les programmes sont construit en langage C/C++, fonctionnent sur les systèmes
d'exploitation LINUX et WINDOWS. On utilise le système de gestion de base des données
MYSQL pour gérer les informations des utilisateurs. La librairie QT est utilisée pour
construire l'interface de programme de client. La communication entre des clients et des
serveurs se base sur RPC.
On utilise la librairie OpenH.323 qui implémente la pile des protocoles H.323. Cette
librairie est un projet de source ouvert. Elle est écrit en langage C/C++ pour tous les deux
systèmes d'exploitation LINUX, WINDOWS. La librairie OpenH.323 se base librairie
PWLib qui permet de travailler avec les canaux d'entrée et de sortie, le socket, les threads
sur multi-plate-forme. Le schéma de librairie OpenH.323 est suivant:

29
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

4.Implémentation de programme de l’application

Le service se compose trois programmes. Le serveur VMS gère les informations


d'utilisateurs, l'authentification d'utilisateur, et contrôle la communication entre le
programme de client et le serveur MS. Le serveur MS gère les messages vocaux, reçoit
les messages des clients et envoie les messages aux clients. Le programme du client est
utilisé par les utilisateurs pour exploiter ce service. Il peut envoyer les messages aux
autres, ou recevoir les messages du serveur MS. Il peut aussi connecter directement avec
d'autre pour faire un appel.
Le schéma de la communication entre des composants dans ce service est suivant:
RPC

Appel H.323 RPC

30
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Les classes principales pour construire les programmes

Les scénario d'utilisation pour établir un appel dans ce service

31
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

5.Résultats expérimentaux

Les programmes du service fonctionnent bien, en utilisant le programme ethereal qui peut
analyser la qualité de service des appels on trouve que la qualité de service des appels
sont bons. On a testé le service sur le réseaux d'IFI avec le système d'exploitation LINUX
(Mandrake 10 ).
Le résultat d'analyse d'appel en utilisant le programme ethereal

L'interface de programme de client:

32
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

L'interface de serveur média (ms)

L'interface de serveur de messages vocaux (ms)

33
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Chapitre 7. Conclusions
Le marché de la VOIP est très jeune mais se développe très vite. Il nous donne
beaucoup de avantage sur tous pour les entreprises. La coûte est moins chère. Il se base
l'infrastructure d'internet. Avec la VOIP, on peut construire beaucoup de services
supplémentaires. Les services de la VOIP utilisent souvent deux normes principales H.323
et SIP. Ils ont des approches différentes, donc ils ont des caractéristiques différentes qui
approprient aux des services différents. Alors, La norme H.323 et SIP vont coexister. Ils
peuvent partager le marché. Selon la comparaison entre H.323 et SIP on trouve que la
norme H.323 convient aux services téléphoniques lors que SIP convient aux services sur
l'internet. Maintenant au Vietnam, il y a des services de la VOIP sur modèle de téléphone
à téléphone(171, 178, 1719...) qui nous donne le coûte moins chère. Ils se base la norme
H.323. Donc on attend des services supplémentaires de la VOIP sur l'internet avec SIP au
Vietnam.

34
Travail d'Intérêt Personnel Encadré (TIPE)

Références
[1]: Olivier Hersent,David Gurle, Jean-Pierre Petit «La voix sur IP»
[2]: Antoine Delley, «Nimbus Roman No9 L»,
EIA-FR, département des technologie de l'information
[3]: Antoine Delley, «Voix sur IP, Architecture»,
EIA-FR, département des technologie de l'information
[4]: Tristan Debeaupuis, «La téléphonie sur IP», TristanDebeaupuis@hsc.fr
[5]: «Voice over IP», http://www.protocols.com/pbook/VoIP.htm
[6]: «Voix sur IP-VOIP», http://www.frameip.com/voip/
[7]:Ismail Dalgic, Hanlin Fang «Comparison of H.323 and SIP for IP Telephony
Signaling»
[8]: Rakesh Arora, «Voice over IP : Protocols and Standards», arora@cis.ohio-state.edu
[9]: Henning Schulzrinne,Jonathan Rosenberg «A Comparison of SIP and H.323 for
Internet Telephony»
[10]: http://www.openh323.org/

35