Vous êtes sur la page 1sur 3

Dépose et repose des 3 aiguillages du chantier (2)

(avant, pendant et...après)

Textes & photos: Hervé Leclère

Vue du passage de deux G2000 en


UM, non loin du PN N°11 au fameux
'PK 76,5'. Un autre jour on aurait pu
assister au croisement d'une
CC72000 et d'une G2000.....

Mais ça, c'était avant....

...Puis par décision de la Direction


Régionale, les deux appareils de voie
doivent également être supprimés
pour laisser place à une simple voie
double. À noter que les aiguillages en
question seront réhabilités en atelier,
pour d'autres modules!

À la pose, la voie avait été 'mouillée'


pour permettre son éventuelle
dépose: en effet le ballast ainsi traité
se décolle aisément, laissant libre la
voie dépourvue de clous, et
normalement récupérable après un
bon nettoyage 'en atelier'.

Voyons la pratique:
Pour des raisons évidentes
de facilité de récupération,
le mélange eau et colle à
bois vinylique à 50/50
reste une référence de
dosage bien adapté lors du
ballastage de la voie au
1/87e. Cerise sur le gâteau:
le séchage permet la
récupération / recyclage du
moindre grain de ballast
pour une prochaine
réutilisation!

Une brosse à dent (usagée!) se trouve être un très bon outil pour le genre de travail qui nous occupe!

Il n'y a évidemment aucun inconvénient à utiliser de l'eau relativement chaude pour faciliter le
ramolissement puis l'enlèvement du ballast impregné de colle!

FINITION------->: La brosse à ongle, un outil idéal!


Il n'y aura plus qu'à être un peu patient pour obtenir un séchage complet de la plateforme; on remarquera
que la banquette de liège, non maltraitée lors de l'enlèvement des voies, est toujours opportunément en
place!

Une entreprise de travaux publics locale a été


appelée en renfort pour évacuer le vieux ballast...

Le chantier va bon train, les engins s'activent; le


va-et-vient des camions génère évidemment un
certain “bruit de fond”; ce qui, comme d'habitude,
va permettre au cafetier voisin, sorti sur le pas de
sa porte, de se plaindre auprès d'un passant
curieux...

À suivre.....

Évaluer