Vous êtes sur la page 1sur 6

PRODUCTION TRAVAUX PRATIQUES 1ERE ROTATION

T.P. n°4
I.U.T. DE MANTES LA JOLIE

FRAISAGE CONVENTIONNEL
AVEC PLATEAU DIVISEUR
T.P. DE PRODUCTION FRAISAGE CONVENTIONNEL AVEC PLATEAU DIVISEUR PAGE N° 1

FRAISAGE CONVENTIONNEL AVEC PLATEAU DIVISEUR

1. DESCRIPTION :
1.1. OBJECTIFS :

Ce T.P. a pour but de vous rendre capable de :


 Réalisez des surfaces décalées angulairement les unes par rapport aux autres
 Réaliser des perçages répartis angulairement de façon uniforme

1.2. MATERIEL

Vous aurez à définir vous même l’ensemble du matériel de mise en position et de bridage, de même que
tous les outillages, ainsi que tous les instruments de contrôle dont vous aurez besoin pour réaliser la pièce
en respectant les spécifications portées sur le dessin de définition.

Toutefois, vous avez l’obligation d’employer les éléments suivants :

- Une fraiseuse conventionnelle de marque HERNAULT-SOMUA d’une puissance de 2,7 C.V.

- Un plateau diviseur mono-plateau alidade

De plus, l’outillage disponible à l’atelier se répartit entre les éléments suivants :


- Un jeu de fraises coniques - Un jeu de fraises A.R.S. cylindriques ( 3 mm à 40 mm)
- Un jeu de fraises à lamer - Un jeu de forets revêtus ( 3 mm à 10 mm), échelonnés à 0,5 mm
- Trois fraises à plaquettes carbure : 1 à surfacer de 80 mm, 2 à surfacer-dresser de 80 et 50 mm
- Deux alésoirs-machines de 10 H7 et 12 H7 - Les forets d’avant-trou de correspondants

1.3. DOCUMENTS

Les documents mis à votre disposition sont les suivants :


- Une présentation du plateau diviseur.
- La méthode de division simple.

2. REALISATION
2.1. PARTIE ANALYSE

Après avoir étudié le dessin de définition ci-joint,

B1) Préparer l’ensemble de l’industrialisation du produit, en :


 Proposant une gamme d’usinage.
N.B. : La pièce est réalisée en laissant provisoirement une semelle, que vous penserez à enlever
lors d’une phase ultérieure. Cette semelle servira à brider la pièce pour réaliser les pans orientés.
T.P. DE PRODUCTION FRAISAGE CONVENTIONNEL AVEC PLATEAU DIVISEUR PAGE N° 2

 Décrivant toutes les opérations nécessaires à l’obtention de la pièce.


 Exposant tous les outils et outillages associés
N.B. : Vous donnerez une définition complète & rigoureuse des outils utilisés
 Choisissant les paramètres de coupe correspondants à ces outils.
N.B. : vous vérifierez que les paramètres que vous proposez sont en adéquation avec la puissance
de la machine.
 Définissant tous les appuis et le bridage nécessaire, sous forme de la symbolisation de la MiP 2 ème
partie de la norme.
 Calculant tous les transferts de cote nécessaires à la définition des cotes fabriquées.

N.B. : Vous êtes dans une démarche de réalisation unitaire

B2) Proposer une gamme de contrôle de votre pièce permettant de vérifier les spécifications indiquées
sur votre dessin de définition à l’aide d’instruments de contrôle conventionnels par mesurage.

2.2. PARTIE MISE EN ŒUVRE

En vous appuyant sur la méthode simple d’utilisation d’un plateau diviseur, présentée en annexe, et
avoir déterminé le rapport du diviseur,

3) Expliciter littéralement et numériquement le réglage du plateau diviseur permettant l’obtention des 6


pans ainsi que des trous répartis angulairement.

A l’aide de l’ensemble des outillages que vous aurez préalablement définis, ainsi que du document
présenté dans l’annexe concernant l’utilisation du plateau diviseur,

4) Mettre en œuvre la gamme d’usinage, et donc les contrats de phase, sur la fraiseuse conventionnelle.

A l’aide de l’ensemble des instruments de métrologie disponibles à l’atelier,

5) Mettre en œuvre la gamme de contrôle sur votre pièce.

2.3. PARTIE SYNTHESE

Rédiger un compte-rendu synthétique, mais rigoureux, présentant l’ensemble des actions réalisées
pendant la séance, et en exposant les méthodes qui devraient être mises en œuvre pour répondre aux
questions qui n’ont potentiellement pas pues être traitées.
Les pans inclinés sont
orientés en réseau avec
la même spécification
d’inclinaison de 0,4 mm,
et une succession de
références sur chaque
pan incliné.

1 1 PRISME HEXAGONAL PERÇE E 24 BRUT ETIRE 50 X 50 X 50


Rep. Nb Dénomination Matière Observations

I.U.T. Mantes-en-Yvelines Dessiné par : GOUGE

Echelle : 2 : 1 Ensemble : Date initiale : 04/02/02

Format : A4 T.P. 3EME ROTATION Modification le :


T.P. DE PRODUCTION ANNEXES DU FRAISAGE CONVENTIONNEL AVEC PLATEAU DIVISEUR PAGE N° 1

UTILISATION DU DIVISEUR AVEC LA METHODE SIMPLE

1. PRESENTATION GENERALE
Le plateau diviseur peut être modélisé par le schéma cinématique
suivant :

Nomenclature :

Manivelle Roue
1 2 Vis sans fin 3 4 Broche
pointeau creuse
Arbre
Couple Verrou
Plateau du
5 conique 6 d’immobilisation 7 8
à trous couple
de r = 1 du plateau
conique

2. DETERMINATION DU RAPPORT CARACTERISTIQUE

 Tracer un repère sur le bâti


 Tracer un repère correspondant sur le plateau tournant
 Faire évoluer le plateau jusqu’à aligner de nouveau les 2 repères, tout en comptant le nombre de tours
de manivelle effectués. Le rapport caractéristique du diviseur est donc :
K = Nombre de tours de manivelle pour 1 tour de plateau tournant.

 Le plateau tournant est constitué de plusieurs séries de trous. Pour chaque série, le nombre de trous
correspond à N+1 intervalles. On peut donc effectuer une fraction de tour de ce plateau en fonction
du trou auquel on s’arrête. La fraction de tour est donc de : K / N

3. ELEMENTS D’AIDE AU REGLAGE


3.1. ALIDADE

Etant donné que l’on doit considérer le nombre


d’intervalles plutôt que directement le nombre de
trous, on utilise une alidade dont l’écartement des
branches permet de « fixer » le décalage à effectuer.

3.2. POINTEAU

Le pointeau, associé à la manivelle, permet, en


réalisant la rotation du plateau tournant,
d’immobiliser la position lorsque l’on a atteint
l’écartement réglé par l’alidade, en l’engageant dans
le trou correspondant.
T.P. DE PRODUCTION ANNEXES DU FRAISAGE CONVENTIONNEL AVEC PLATEAU DIVISEUR PAGE N° 2

4. APPLICATIONS DE LA METHODE SIMPLE


4.1. DETERMINATION GENERALE DU NOMBRE DE TOURS

La méthode simple consiste à appliquer simplement la formule K / N précédente afin de déterminer le


nombre de tours, complété par la fraction de tour, permettant d’obtenir le décalage angulaire ou la
répartition de surfaces souhaitées.

 Si l’on veut connaître le nombre de tours à effectuer pour exécuter des surfaces ou des trous répartis
équitablement, il suffit d’utiliser directement la formule :
K / nombre d’entités à répartir équitablement

 Si l’on veut connaître le nombre de tours à effectuer pour exécuter des surfaces décalés
angulairement, il faut alors appliqué la formule : K * ° / 360°

4.2. DETERMINATION DE LA FRACTION DE TOURS

Bien souvent, l’application des formules précédentes amène à devoir régler d’une fraction de tours de
manivelle. On utilise donc les rangées de trous répartis sur le plateau à trous pour effectuer cette fraction
de tours de manivelle. La procédure à suivre pour y parvenir est la suivante :
 Déterminer la rangée dont le nombre de trous est multiple du dénominateur
 Engager le pointeau dans un des trous de la rangée déterminée précédemment
 Placer la première branche de l’alidade contre le pointeau
 Régler l’écartement de l’alidade afin d’obtenir le nombre d’intervalles correspondant à
Coefficient multiplicateur obtenu pour le dénominateur * numérateur de la fraction de tours
 Bloquer l’alidade
 Venir engager le pointeau contre la deuxième branche de l’alidade, ce qui entraîne la rotation du
plateau tournant

Exemple :
 On veut exécuter 2/3 tours de manivelle
 On choisit la rangée de 33 trous, c’est à dire le multiple 11 de 3
 On règle l’écartement de l’alidade de 22 intervalles (11*2),
soit de 23 trous (N+1)