Vous êtes sur la page 1sur 26

Consolidation des comptes de Groupe

Animé par: M. Kamal. ABOU EL JAOUAD

Année: 2018/2019
Introduction
Le développement des entreprises se fait de plus en plus au travers
d'entités dépendantes mais distinctes juridiquement, soit par
créations de filiales, soit par prises de participations dans d'autres
sociétés.
Il se constitue ainsi des ensembles de sociétés étroitement liées
entre elles qui forment ce qu'on appelle des groupes lorsqu'elles
dépendent d'une même unité de contrôle, appelée société-mère. Les
grands groupes sont par ailleurs souvent multinationaux, c'est à dire
composés d'entreprises de nationalités différentes.
Chaque société d'un groupe tient une comptabilité indépendante.
Mais l'examen des documents comptables des différentes sociétés
du groupe ne donne pas une image claire de la situation
économique et financière de l'ensemble. Il faut pour cela disposer
de comptes de groupe, c'est-à-dire de comptes consolidés,
constitués d'un bilan, d'un compte de résultat et d'un tableau de
financement unique.
Généralités sur la consolidation
La consolidation des comptes concerne les établissements faisant partis d’un
même groupe.
Qu’est ce qu’un groupe?
Ensemble de sociétés juridiquement distinctes financièrement dépendantes.

Intérêt de la consolidation:
Du moment que les activités industrielles, commerciales ou financières d’un
groupe sont exercées par différentes filiales, les comptes individuels ne
peuvent pas donner une information financière satisfaisante sur l’ensemble du
groupe.

Que représentent les comptes consolidés?


Comptes établis à l’initiative de la société mère regroupant les comptes de toutes les
sociétés faisant parties du périmètre de consolidation.
Ils comportent:
-Le bilan consolidé.
-Le C.P.C consolidé.
-L’ETIC consolidé.
Entreprises concernées par la consolidation
- Obligation d’établissement des comptes consolidés:

•En France:
+ Article L 233-16 du code de commerce: Entreprise qui contrôle d’une
manière exclusive ou conjointe une ou plusieurs autres entreprises ou
qu’elle exerce une influence notable sur celles-ci.

- Exceptions:
+ Société mère de sous groupe n’émettant pas d’actions cotées.
+ Société mère de groupe de petite taille:
Total des bilans : 15 000 000 €.
Total des chiffres d’affaires : 30 000 000 €.
Nombre de salariés permanents : 250.

• Au Maroc:
La consolidation des comptes est une pratique libre de certains groupes de
sociétés.
Des obligations boursières sont appliquées , elles imposent des comptes
consolidés des groupes cotés en bourse de Casablanca, ainsi que les
filiales étrangères installées au Maroc
Détermination du périmètre de consolidation
L’intégration des comptes d’une société dépend du degré de contrôle qu’exerce la
société mère sur cette société

Distinction à faire

Pourcentage de contrôle: Pourcentage d’intérêt:


Il correspond à l’ensemble des droits
Il correspond à la fraction du patrimoine
de vote détenus par la société mère
de la filiale revenant directement ou
directement ou indirectement dans les
indirectement à la société mère.
sociétés placées sous contrôle
exclusif de la société mère.

C’est le taux de contrôle Il sert à partager le patrimoine


qui sert à déterminer des filiales pour déterminer
le périmètre de les intérêts majoritaires et
consolidation les intérêts minoritaires
A quoi servent les taux de contrôle et les taux d’intérêt

La détermination des taux de contrôle et d’intérêt est indispensable à chaque consolidation, pour
limiter le périmètre de consolidation et déterminer la méthode de consolidation à adopter.

Taux de contrôle et taux d’intérêt

Taux de contrôle:
Il se dégage du rapport des Taux d’intérêt:
titres à droit de vote de la Il se dégage du rapport de toutes
consolidante sur le total des les actions détenues par la
titres à droit de vote de la consolidante dans le capital de la
consolidée. consolidée.
En cas de participation indirecte
le contrôle de la sous-filiale Difficultés de détermination des
n’est assuré que lorsque La 1ère filiale taux d’intérêt en cas de participation
est contrôlée par la consolidante. indirectes et circulaires.
Rôles: Rôles:
- Déterminer si la société est consolidable ou non. -Permet de déterminer la part du patrimoine
- Préciser quel est le type du contrôle et déterminer d’une société revenant à la société mère.
la méthode de consolidation à utiliser pour la -Permet de partager les capitaux propres des
Consolidation de ladite société. filiales en part du groupe et part hors groupe
(Intérêts minoritaires)
Nature des liens entre la société mère et ses filiales

M M M M

F2
F1 F1 F1
F1
Participation Participation
directe F2 réciproque
ou croisé Participation
Participation circulaire
indirecte
Taux de contrôle: Participation directe

• Actions ordinaires:
Le taux de contrôle se dégage par le rapport des actions détenues sur le
nombre total des actions qui forment le capital social.

Exemple:
Le portefeuille des titres de participation de la société Mère « M » comprend:
- 16 000 titres de la filiale F1
- 4 800 titres de la filiale F2
- 3 000 titres de la filiale F3
- 600 titres de la filiale F4
Le capital social est formé respectivement des actions toutes ayant un droit de
vote unique de 20 000 titres pour F1, 12 000 titres pour F2, 8 000 titres pour
F3 et 6 000 titres pour F4.

Présenter l’organigramme du groupe.


Déterminer les taux de contrôle de M sur ses différentes filiales?
• Actions particulières:
Le capital d’une société peut comprendre des actions particulières, soit
sans droit de vote: Actions prioritaires sur les dividendes, soit des
actions à droit de vote multiples.

Reprenons l’exemple précédent:

- Supposons que le capital de la filiale F1 est composé de 15 000 actions


ordinaires et 5 000 autres actions prioritaires sur les dividendes sans droit
de vote et que les titres possédés par M comprennent 2 500 actions sans
droit de vote.
- Supposons que le capital de la filiale F2 est composé de 10 000 actions
ordinaires et 2 000 actions à droit de vote double et que les titres détenues
par M comprennent 1 500 actions à droit de vote double et 3 300 actions
ordinaires.

Déterminer les taux de contrôle de M sur F1 et F2


Taux de contrôle: Participation indirecte
En présence d’une participation indirecte, le taux de contrôle sur
les sous-filiales s’observe par transitivité, si le contrôle est assuré sur
la filiale, celui-ci est transmis à la sous-filiale, si la mère ne contrôle pas
une filiale, elle ne peut contrôler la sous-filiale.

Exemple:
Reprenons l’exemple 1: Toutes les actions sont ordinaires
- F1 détient 6 000 actions du capital de la sous-filiale F’1.
- F2 détient 7 500 actions du capital de la sous-filiale F’2.
- F3 détient 5 500 actions du capital de la sous-filiale F’3.
- F4 détient 8 000 actions du capital de la sous-filiale F’4.
Le capital social de chacune des sous-filiale est composé de 10 000 actions
ordinaires.
M détient directement:
- 1 000 actions dans le capital de F’2
- 1 500 actions dans le capital de F’3.
Déterminer le taux de contrôle de M sur les sous-filiales.
Le Taux d’intérêt: Taux de participation
Le taux d’intérêt exprime la part qui revient à la société mère sur
le partage de patrimoine et des résultats de ses filiales.
Il sert à partager les capitaux propres des filiales consolidées
pour déterminer la part du groupe et la part des associés
minoritaires.
Le taux d’intérêt s’obtient du rapport des actions détenues par M
dans le capital de chacune des filiales, sans accorder aucune
importance à la nature des actions.
(Le taux reste inchangé que les titres soit ordinaires ou
particulières)
• Les taux d’intérêt en cas des actions ordinaires se confondent
avec les taux de contrôle. ( En ce qui concerne le 1 palier de
consolidation)
• Les taux d’intérêt sont différents des taux de contrôle en présence
d’actions particulières.
Exercice 1 : Liaisons simples
La société M, détient 6 000 actions de la filiale F1, 5 000
actions dans F2 et 1 750 dans F3.
– Le capital de F1 : 10 000 actions
– Le capital de F2 : 10 000 actions
– Le capital de F3 : 5 000 actions
Une société F4 détient également 5 000 actions dans F2

TAF:
Présenter l’organigramme du Groupe et déterminer le
taux de contrôle et d’intérêt.
Exercice 2 : Liaisons multiples
La société M, détient 7 000 actions de la filiale F1, 3 000
actions dans F2 , 5 500 dans F4 et 100 dans F3.
Les sociétés F1,F2 et F4 détiennent chacune 50 actions
dans la société F3.
Enfin , la société F3 détient 300 actions dans F5.
– Le capital de M : 10 000 actions
– Le capital de F1 :10 000 actions
– Le capital de F2 : 5 000 actions
– Le capital de F3 : 1 000 actions
– Le capital de F4 : 10 000 actions
– Le capital de F5 : 500 actions
TAF:
Présenter l’organigramme du Groupe et déterminer le
taux de contrôle et d’intérêt.
Taux d’intérêt: Participation indirecte
Le taux d’intérêt de la société mère dans
une sous-filiale est déterminé par la multiplication
successive des taux d’intérêt précédents.

Reprenons l’exemple des sous-filiales: F’1, F’2, F’3 et F’4

Déterminer le taux d’intérêt de M dans chacune de ses filiales.


Calcul de pourcentage de contrôle et d’intérêt
Soient trois groupes de sociétés dont les organigrammes se présentent comme suit:

Groupe N°:1 Groupe N°:2 Groupe N°:3

M M M
80% 60% 25%

5% 30%
F1 F1 F1
30% 70% 60%

F2 F2 F2

Groupe N°1:
-Taux de contrôle de M dans F2: 30%
- Taux d’intérêt de M dans F2 : 80% x 30% = 24%
Groupe N°2:
-Taux de contrôle de M dans F2: 5% + 70% = 75%
- Taux d’intérêt de M dans F2 : 5% + (70% x 60%) = 47%.
Groupe N°3:
-Taux de contrôle de M dans F2: 30% + 0% = 30%.
- taux d’intérêt de M dans F2 : 30% + (25% x 60%) = 45%
Exercices
1/ Soient trois sociétés M, A et B dont les liens de participation se présentent comme suit:

Cas N°:1 Cas N°:2 Cas N°:3

M M M

60% 60%
20% 40%
10%
A A A
35%
20% 60% 20%
B B B

2/ Soit un groupe composé des entreprises suivantes:

Société mère M
90% 70%
80%
A B C
30% 30%
40% 60%
21%
D 52% E 10%
F G
5% 10%
H
Déterminer les pourcentages de contrôle et d’intérêts de M dans chaque société du groupe
Les différents types de contrôle
Trois degrés de contrôle:

Types de contrôle

Contrôle exclusif:
Il résulte de trois situations Le contrôle conjoint
L’influence notable:
C’est le partage du contrôle Pouvoir de participer aux
d’une société exploitée en politiques financières et
commun par un nombre limité opérationnelles d’une société sans
Contrôle exclusif Contrôle exclusif
Contrôle
de fait d’origine d’associés en détenir le contrôle.
exclusif
de droit
désignation sur contractuelle • Nombre limité d’associés et
deux exercices Il résulte des
Majorité des
de la majorité des dispositions d’un aucun d’entre eux ne peut à lui - Représentation dans les organes de
Droits de vote contrat direction.
administrateurs seul exercer un contrôle exclusif.
• Un accord contractuel prévoyant - Détention de 20% des droits de vote.
un contrôle conjoint.
Différentes manières de consolidation
A chaque type de contrôle correspond une méthode de consolidation:

Trois méthodes de consolidation

Intégration globale Intégration proportionnelle Mise en équivalence


pour les filiales sous pour les filiales sous pour es filiales sous
contrôle exclusif contrôle conjoint influence notable

Cette méthode consiste à intégrer dans


Cette méthode consiste à intégrer dans
les comptes de la société consolidante
les compte de la Sté consolidante les Cette méthode consiste à réévaluer la valeur
les éléments du bilan et du CPC de
éléments du bilan et du CPC de la des titres de participation en substituant
la société consolidée mais en partageant
filiale mais uniquement pour la fraction leur prix d’acquisition par leur valeur comptable
les capitaux propres de la filiale et son
revenant à la société mère. déterminée par la répartition de l’actif net
résultat entre la société mère et les
Cette fraction se substitue à la valeur comptable de la filiale.
autres associés.
des titres de participation
Méthode de consolidation des bilans
Bilan de la société mère
Actif Passif
Titres F ( 45 Actions ) 500 Capitaux propres 19 600
Autres actifs 29 500 Résultat 400
Passifs 10 000
TOTAL 30 000 TOTAL 30 000

Bilan de la filiale F1

Actif Passif
Autres actifs 2 500 Capitaux propres ( 100 1 600
actions)
Résultat 100
Passifs 800
TOTAL 2 500 TOTAL 2 500
Méthode de consolidation des CPC
CPC de la société mère
Charges Produits
Charges 1 900 Produits 2 300
Résultat 400

2 300 TOTAL 2 300

CPC de la filiale F1

Charges Produits
Charges 1 300 Produits 1 400
Résultat 100

1 400 TOTAL 1 400


Récapitulatif
•Le pourcentage de contrôle détermine l’appartenance d’une entreprise au
périmètre de consolidation et la méthode applicable

•Le pourcentage d’intérêt détermine la quotte part de la société mère dans


les capitaux propres d’une entreprise

Forme de contrôle IFRS Référentiel national


Contrôle exclusif Consolidation globale Intégration globale
Contrôle conjoint Consolidation Intégration
proportionnelle proportionnelle
Influence notable Mise en équivalence Mise en équivalence
Exercice 2

Présenter les bilans et CPC de M et F consolidés : intégration globale,


proportionnelle et mise en équivalence
Traitement comptable d’une consolidation

2 - Détermination 3- Ecriture
1- Reprise des 4- Présentation
des capitaux comptable du
comptes des deux des documents
propres consolidés partage des
sociétés comptables
et élimination des capitaux propres
consolidées consolidés
TP et résultat
Exemple
Les bilans et les comptes de résultat de la société M et de sa filiale F, contrôlée exclusivement
de fait , il se présentent comme suit:
Bilan de M
Immobilisations 2 700 000 Capital social 2 000 000
Titres F (450 actions à 105 dh) 47 250 Réserves 500 000
Actif circulant 255 000 Résultat 100 000
Dettes 402 250
Total 3 002 250 Total 3 002 250
Compte de produits et charges de M
Charges 7 900 000 Produits 8 000 000
Résultat 100 000
Total 8 000 000 Total 8 000 000

Bilan de F
Immobilisations 200 000 Capital social (1 000 actions) 100 000
Actif circulant 160 000 Réserves 80 000
Résultat 30 000
Dettes 150 000
Total 360 000 360 000

Compte de produits et charges de F


Charges 870 000 Produits 900 000
Résultat 30 000
Total 900 000 Total 900 000
Synthèse des opérations de consolidation
Schéma des opérations de consolidation:
Détermination du périmètre de consolidation et
Choix de la méthode de consolidation

Sociétés intégrées Sociétés intégrées Sociétés mises


Société mère en équivalence
globalement proportionnellement
Comptes sociaux M Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes
F1 F2 Fn SC1 SC2 SCn A1 A2 An

Homogénéisation des comptes:


- Retraitement pour avoir des méthodes identiques.
Opérations de - Conversion pour avoir une monnaie unique.
préconsolidation
Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes Comptes
Retraités Retraités Retraités Retraités Retraités Retraités Retraités Retraités Retraités retraités
M F1 F2 Fn SC1 SC2 SCn A1 A2 An

Cumul des comptes:


- Totalité des comptes de la société mère et des sociétés intégrées globalement.
- Quote-part des comptes des sociétés intégrées proportionnellement.

Balance des comptes cumulés retraités


Opérations de
- Elimination des comptes et opérations inter-sociétés du groupe.
consolidation
- Elimination des résultats inter-sociétés du groupe.

- Substitution aux titres des participation détenus de la fraction des capitaux propres de la société consolidée à laquelle ils correspondent.
- Répartition des réserves et du résultat de chaque filiale entre les intérêts de la société mère et les intérêts minoritaires pour les sociétés
intégrées globalement.

Etablissement des Balance des comptes consolidés


Etats de
Synthèse
consolidés
Bilan consolidé CPC consolidé ETIC consolidé
Méthodologie d’établissement des
comptes consolidés
Neuf étapes à suivre:
Phase conceptuelle 1 Définition des règles de consolidation et du périmètres de consolidation

2 Retraitement et reclassement des comptes individuels

Phase
D’harmonisation 3 Conversion des comptes libellés en devises étrangères

4 Sommation des comptes des sociétés intégrées

Phase
D’interférence 5 Elimination des comptes et opérations réciproques

Intégration globale: répartition des capitaux propres et élimination


6
des titres de participation.
Phase
méthodologique 7 Intégration proportionnelle: élimination des capitaux propres et des titres

8 Mise en équivalence: évaluation des titres

Phase finale 9 Elaboration des documents de synthèse