Vous êtes sur la page 1sur 24

GUIDE

DE L’ÉTANCHÉITÉ
À L’AIR ET À L’EAU
DES BÂTIMENTS

Édition 2013
SOMMAIRE
Généralité
Les enjeux de l’étanchéité à l’air et à l’eau. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 3
RT 2012. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 4
Aspects réglementaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 5
Principe de physique du bâtiment . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 6
Les membranes INDI . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 7

Produits
INDI éCRAN HPVR2. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 8
INDI éCRAN HPVR2 BA . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 9
INDI éCRAN HPVR3. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 10
INDIPARE-PLUIE 1,5 m. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 11
INDIPARE-PLUIE 3 m . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 12
INDIPARE-VAPEUR. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 13
INDICLOSOIR AL 380 et INDICLOSOIR AL 310 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 14
INDIADHÉSIF SF. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 15
INDIADHÉSIF DF. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 16
INDIADHÉSIF RA. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 17

Méthodologie de mise en œuvre


des écrans de sous-toiture INDI. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 18
de l’INDIPARE-PLUIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 19
des INDICLOSOIRS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 20

Réalisation de l’étanchéité à l’air côté chaud de la paroi isolée


Indipare-vapeur - Accessoires d’assemblage Indi. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 21

Glossaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 22

Produits complémentaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . p. 23

2
INTRODUCTION
Les enjeux de l’étanchéité à l’air et à l’eau

Discipline récente, l’étanchéité à l’air et à l’eau des bâtiments est associée à l’évolution et
à l’amélioration de la qualité du bâti. La volonté de réaliser des constructions plus saines,
plus économes en énergie et plus respectueuse de l’environnement, est une priorité.
Face à ces enjeux la France s’est dotée de la Réglementation Thermique 2012 qui a pour
objectif de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs qu’ils soient pour
de l’habitation (résidentiel) ou pour tout autre usage (tertiaire).

L’objectif de cette Réglementation Thermique est défini par la loi sur la mise en œuvre du
Grenelle de l’Environnement. Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique
défini par le label BBC-Effinergie.

La grande nouveauté de cette réglementation est le respect du BBio, cœfficient intrinsèque


au bâtiment et qui qualifie sa performance énergétique dès la conception, dès le permis
de construire.

La Réglementation Thermique en vigueur sera, par conséquent, renforcée afin que toutes
les constructions neuves présentent, en moyenne, une consommation d’énergie primaire
(avant transformation et transport) inférieure à 50 kWh/m²/an contre 150 kWh/m²/an environ
avec la RT 2005. Consommation
d’énergie primaire
Le succès d’une bonne étanchéité à l’air garantit un meilleur fonctionnement de la
ventilation, optimise l’efficacité des isolants, évite les points de condensation sans parler
des aspects impactant dans notre vie de tous les jours à savoir, santé, salubrité avec une
amélioration dans la préservation du bâti, bruit, économie d’énergie…
avec la RT 2005
150 kWh/m²/an
Au niveau des chantiers, chaque entreprise doit dédier un spécialiste que l’on pourrait
appeler membraniste pour veiller à ce que les points singuliers soient correctement traités
par rapport au lot dépendant de leur responsabilité, les différents corps de métier devront
travailler ensemble afin d’assurer la continuité et la pérennité de la couche d’étanchéité à l’air.
avec la RT 2012
La gamme Indispensables a été sélectionnée avec pour objectif principal de proposer des 50 kWh/m²/an
produits qualitatifs conformes à la réglementation en vigueur dans le respect des normes
(intérieure)
françaises.

À ce titre, l’INDI ÉCRAN HPVR2, Indi ÉCRAN HPVR2 BA et l’INDI ÉCRAN HPVR3
bénéficient de l’Homologation CSTB, les Indipare-pluie 1,50 m et 3 m sont conformes
au DTU 31.2 «Maisons à ossature bois» et notre IndiPare-vapeur est conforme au
DTU 31.2 «Maisons à ossature bois» ou sous rampants de toitures conformément aux
CPT 3560 et 3651-2.

L’objectif de ce guide de l’étanchéité à l’air et à l’eau est de vous aider à choisir


des matériaux performants et de vous donner les bons procédés de mise en œuvre.
Toutefois, ce guide ne saurait nullement engager la responsabilité de l’auteur.

3
RT 2012

Le secteur du bâtiment consomme à lui seul 40% de


l’énergie du pays et produit le quart des émissions de gaz
à effet de serre.

Afin de réduire et limiter la consommation d’énergie primaire


des bâtiments, la Réglementation Thermique (RT 2012)
définit des mesures relatives entre autres comme recourir
aux énergies renouvelables en maison individuelle, à une
optimisation thermique de l’enveloppe afin de limiter les
déperditions d’énergie, au traitement des ponts thermiques
ou à l’étanchéité des parois.

LA RT 2012 prévoit l’obligation de traiter l’étanchéité à l’air


des constructions neuves de logements. Cette exigence
constitue une véritable évolution et implique une adaptation
importante des pratiques de conception et d’exécution
dans le bâtiment. La réglementation systématise les recours
aux accessoires et pare-vapeur jusqu’alors uniquement
préconisés par les DTU et CPT du CSTB.

Une étanchéité à l’air maîtrisée et réalisée à l’aide d’un pare-


vapeur type IndiPare-vapeur rapporté continu permet
de diminuer les déperditions de chaleur à travers la paroi
et de réduire la consommation d’énergie des bâtiments en
améliorant le rendement global et l’efficacité de l’isolant
épais :
> évite le transfert d’humidité vers l’extérieur
> augmente les températures de surface Perméabilité à l’air
> évite les phénomènes de condensation maximale préconisée
par la RT 2012
Un test d’étanchéité est obligatoire et se fait dans la plupart
des cas par un Test Blower Door ou encore dit de « porte
Seuil limite à respecter
soufflante » qui n’est qu’autre que la création artificielle
en logement
− à l’aide d’un ventilateur dédié et placé sur l’entrée du
bâtiment – d’une différence de pression entre l’intérieur et > 0,6 m3/h.m² sous
l’extérieur du local testé. 4 Pa en maison
individuelle
Ce test permet de mesurer la quantité d’air rentrant par > 1 m3/h/.m² sous 4 Pa
fuite dans un bâtiment et d’identifier la localisation de ces en habitat collectif
fuites (par observation manuelle, injection de fumigènes
pour visualiser les flux d’air ou par thermographie).

4
ASPECTS RÉGLEMENTAIRES

NF DTU 31.2
Les exigences liées à la construction de maisons ossature bois sont spécifiées dans la
norme NF P 21-204 de janvier 2011 (Référence DTU 31.2).

Pare-pluie
Le Document Technique Unifié 31.2 impose la mise en œuvre d’un pare-pluie pour
différents types de revêtement extérieurs, dont les bardages rapportés en lames de bois,
en ardoises naturelles, en panneaux de contreplaqués avec finition, de bardeaux de bois,
de murs de doublage en maçonnerie avec lame d’air… La valeur Sd des pare-pluie doit
être inférieure ou égale à 0,18 m.

Pare-vapeur
Afin d’assurer l’étanchéité à l’air de l’enveloppe du bâtiment et d’éviter la condensation
dans la paroi isolée, la mise en œuvre d’un pare-vapeur rapporté et continu est obligatoire
lorsque la paroi sépare un local chauffé et une ambiance non chauffée ou chauffée par
intermittence (plancher sur vide sanitaire, parois verticales ou rampantes, plafond sous
comble perdu).
La valeur Sd des pare-vapeur doit être supérieure ou égale à 18 m dans le cas de
constructions ventilées (lame d’air ventilée entre l’isolant et le parement extérieur du mur)
ou 90 m dans le cas de constructions non ventilées.

Les pare-vapeur sont obligatoires dans :


- les toitures en pente dites «chaudes» avec l’écran de sous-toiture au contact direct de
l’isolant thermique (CPT 3651). Le pare-vapeur doit présenter une valeur Sd ≥18 m
- les maisons à ossatures bois (DTU 31.2 : le pare-vapeur doit présenter une valeur
Sd ≥18 m)

Le pare-vapeur oppose une barrière aux déperditions thermiques par convection.


Étanche à l’air, le pare-vapeur empêche l’air chaud de sortir du bâtiment.

CPT 3560 Version 2


La Cahier 3560-V2 de juin 2009 du CSTB relatif à l’isolation thermique des combles à base
de laine minérale impose l’utilisation systématique de : membranes pare-vapeur continues
côté intérieur afin d’assurer l’étanchéité à l’air de la toiture (combles aménages ou perdus),
d’écrans hautement perméables à la vapeur d’eau (valeur Sd ≤ 0,10m) côté extérieur afin
d’optimiser le fonctionnement de l’isolant thermique. Ces travaux concernent aussi bien
les locaux résidentiels ou non résidentiels (locaux à usage courant) en neuf ou existant.
➞ L’utilisation systématique de ces 2 membranes est préconisée

CPT3651
Le Cahier 3651 de janvier 2009 du CSTB constitue le référentiel d’homologation pour
les écrans de sous-toiture : il y est fait mention d’écrans de sous-toiture HPV (hautement
perméables à la vapeur d’eau), définis par leur valeur Sd ≤ 0,10 m et qui peuvent être mis
en œuvre directement au contact de l’isolant thermique, faîtage fermé.

Plus d’informations sur www.cstb.fr

5
PRINCIPE DE PHYSIQUE DU BâTIMENT

ÉCRAN DE SOUS-TOITURE L’écran de sous-toiture


est destiné à protéger les
toitures en pentes isolées
et les locaux sous-jacents
contre les infiltrations de neige
poudreuse, poussières et va
permettre d’optimiser la performance
thermique de l’isolant.

Le pare-vapeur
placé côté chaud de la
construction entre l’isolation
thermique et le parement
intérieur va freiner le
passage d’humidité dans la
construction, limiter les problèmes
de condensation et assurer la durabilité de
l’efficacité de l’isolation thermique : il est bien
connu qu’un pullover humide ne tient pas
INDIPARE-PLUIE chaud ! Plus la valeur Sd du pare-vapeur est
élevée, moins la quantité de vapeur d’eau
entrant dans la paroi isolée sera importante.

L’écran pare-pluie
est destiné à protéger la
construction de façade
isolée de l’extérieur contre
la pénétration d’humidité, de
poussières, d’insectes et va
permettre d’améliorer l’étanchéité
au vent de la paroi et ainsi d’y limiter l’entrée
d’air froid. Le pare-pluie contribue en outre à
la protection temporaire de l’ouvrage pendant
la phase chantier avant la mise en œuvre du
revêtement extérieur*.

L’INDICLOSOIR permet
d’améliorer l’étanchéité du
faîtage et des arêtiers contre
les infiltrations de pluie,de
INDI ÉCRAN HPVR2 BA
neige poudreuse ou de
poussières. Il est adapté aux
tuiles plates et galbées.

* Il convient néanmoins de préconiser que la mise en œuvre du bardage


doit être réalisée rapidement et d’éviter de laisser le pare-pluie exposé
aux UV et aux intempéries pendant plusieurs semaines. En comparaison,
la durée maximale de mise hors d’eau en toiture i.e. d’exposition aux
intempéries de l’écran de sous-toiture s’élève à 8 jours (CPT 3651).

6
Les membranes INDI
Les enjeux de l’étanchéité à l’air et à l’eau

écrans de sous-toiture: 1,5 m x 50 m


INDI éCRAN HPVR2 - EN 13859-1 CE 10 - Homologation CSTB
INDI éCRAN HPVR2 BA - EN 13859-1 CE 10 - Homologation CSTB
INDI éCRAN HPVR3 - EN 13859-1 CE 10 - Homologation CSTB

Les écrans de sous-toiture sont hautement perméables à la vapeur d’eau et disposent du


classement «EST» E1 Sd1TR2 pour les INDI éCRAN HPV R2 et HPV R2 BA et E1Sd1TR3
pour l’ INDI éCRAN HPV R3.
Cela signifie qu’ils peuvent être mis en œuvre dans le cadre des toitures en pente
suivantes :

Pour l’INDI éCRAN HPVR2 et INDi éCRAN HPVR2 BA

1. p ose tendue sur support discontinu type chevrons ou fermettes avec entraxe maximal
de 60 cm et ventilation de la sous-face de l’écran, faîtage ouvert (comble perdu ventilé
ou aménagé).

2. p ose tendue sur support discontinu type chevrons ou fermettes avec entraxe maximal
de 60 cm, au contact direct de l’isolant thermique, faîtage fermé (comble aménagé) *.

3. p ose sur support continu type volige ventilé en sous-face, faîtage ouvert (comble
perdu ventilé ou aménagé).

4. p ose supportée sur un complexe isolant (procédé Sarking, panneaux sandwich) *.


* nécessite de mettre en œuvre un pare-vapeur rapporté continu de valeur Sd > 18 m dans le cadre de ces constructions isolées.

Et pour l’INDi ÉCRAN HPV R3 la mise en œuvre est la même mais avec un entraxe maxi
entre chevrons de 90 cm.

ENTRAXE max entre


ÉCRAN DE SOUS-TOITURE classement Caractéristiques
chevrons

INDI ÉCRAN HPVR2 «EST» E1 Sd1TR2 60 cm

Deux bords autoadhésifs


INDI ÉCRAN HPVR2 BA «EST» E1 Sd1TR2 60 cm
intégrés

INDI ÉCRAN HPVR3 «EST» E1 Sd1TR3 90 cm Écran armé

Pare-pluie Pare-vapeur Closoir souple pour faîtages et arêtiers


> INDIPARE-PLUIE 1,5 m Conforme au DTU 31.2 > INDICLOSOIR AL 310
> INDIPARE-PLUIE 3 m : INDIPARE-VAPEUR > INDICLOSOIR AL 380
idéal pour modules Translucide
préfabriqués
Conformes au DTU 31.2

7
Mise en œuvre :

R O U L E A U D E 7 5 m2

iNDi EC
En pose tendue sur chevrons ou
fermettes d’entraxe maximal 60 cm.
En pose supportée sur volige ventilée
en sous-face. Caractéristiques techniques
Le maintien définitif de l’écran est assu-
Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572
n° 10.136 ré avec un contre-lattage de dimension
minimale 36 x 20 mm. Résistance à la pénétration de l’eau
Résistance en traction
Classe W1
270 / 220 [N/50mm]
EN 1928
EN 12311-2
Le recouvrement entre lés est de 20 cm
pour une pente de couverture < 30 %, Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2
sinon de 10 cm. Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2

INDI éCRAN HPV R2


Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1
La couverture doit être mise en
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
œuvre 8 jours au plus tard après la
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2
mise en œuvre de l’écran de sous
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
toiture.

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

Écran de sous-toiture souple HPV I R2- ENTRAXE :


iNDi 60ECRAN
cm HPV R2

EN 13859-1

Description
> Membrane tri-couches en polypropylène associant deux
géotextiles externes à un film respirant central étanche
à l’eau et hautement perméable à la vapeur d’eau.

Application
> Sous couverture en petits éléments pour la protection
de la toiture et l’optimisation des propriétés thermiques
de l’isolant vis à vis de l’eau, de la neige et du vent.

Mise en œuvre
> En pose tendue sur chevrons ou fermettes d’entraxe
maximal 60 cm.
> En pose supportée sur volige ventilée en sous-face.
> Le maintien définitif de l’écran est assuré avec un
contre-lattage de dimension minimale 36 x 20 mm.
Léger mais néanmoins très
> Le recouvrement entre lés est de 20 cm pour une pente résistant. Compatible avec
de couverture < 30 %, sinon de 10 cm. une pose sur support continu.
> La couverture doit être mise en œuvre 8 jours au plus
tard après la mise en œuvre de l’écran de sous toiture.

L‘essentiel en bref
Caractéristiques techniques

Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572 Hautement


Résistance à la pénétration de l’eau Classe W1 EN 1928
perméable à la
vapeur d’eau
Résistance en traction 270 / 220 [N/50mm] EN 12311-2
Étanche à l’eau
Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2 Dimension
Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2 du rouleau :
1,5 m x 50 m
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1 Entraxe maximal
entre chevrons :
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928 60 cm
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2 Poids du rouleau :
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
env. 12 kg

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

Conditionnements

Surface du rouleau 75 m²

Longueur 50 m

Largeur 1,5 m

Poids Env.12 kg

Nombre de rouleaux par palette 25

8
Mise en œuvre :

R O U L E A U D E 7 5 m2

iNDi EC
En pose tendue sur chevrons ou
fermettes d’entraxe maximal 60 cm.
En pose supportée sur volige ventilée
en sous-face. Caractéristiques techniques
Le maintien définitif de l’écran est assu-
Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572
n° 10.236 ré avec un contre-lattage de dimension
minimale 36 x 20 mm. Résistance à la pénétration de l’eau
Résistance en traction
Classe W1
270 / 220 [N/50mm]
EN 1928
EN 12311-2
Le recouvrement entre lés est de 20 cm
pour une pente de couverture < 30 %, Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2
sinon de 10 cm. Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2

INDI éCRAN HPV R2 BA


Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1
La couverture doit être mise en
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
œuvre 8 jours au plus tard après la
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2
mise en œuvre de l’écran de sous
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
toiture.

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

écran de sous-toiture souple HPV I R2 BA- ENTRAXE : 60 cm HPV R2


iNDi ECRAN

EN 13859-1

Description
> Membrane tri-couches en polypropylène associant deux
géotextiles externes à un film respirant central étanche à
l’eau et hautement perméable à la vapeur d’eau.
Avec deux bords autocollants intégrés.

Application
> Sous couverture en petits éléments pour la protection
de la toiture et l’optimisation des propriétés thermiques
de l’isolant vis à vis de l’eau, de la neige et du vent.

Mise en œuvre
> En pose tendue sur chevrons ou fermettes d’entraxe
maximal 60 cm.
> En pose supportée sur volige ventilée en sous-face.
> Le maintien définitif de l’écran est assuré avec un
contre-lattage de dimension minimale 36 x 20 mm. Avec bords autocollants
intégrés. Étanche au vent.
> Le recouvrement entre lés est de 20 cm pour une pente Optimisation du fonctionnement
de couverture < 30 %, sinon de 10 cm. de l’isolation thermique.
> La couverture doit être mise en œuvre sous 8 jours au plus
tard après la mise en œuvre de l’écran de sous-toiture
L‘essentiel en bref
Caractéristiques techniques

Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572  autement perméable


H
Résistance à la pénétration de l’eau Classe W1 EN 1928
à la vapeur d’eau
Étanche à l’eau
Résistance en traction 270 / 220 [N/50mm] EN 12311-2
Dimension du rouleau :
Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2 1,5 m x 50 m
Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2 Entraxe maximal entre
chevrons : 60 cm
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1 Poids du rouleau :
env. 12 kg
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
Étanche au vent
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2 grâce aux deux bords
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2 autocollants intégrés

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

Conditionnements

Surface du rouleau 75 m²

Longueur 50 m

Largeur 1,5 m

Poids Env.12 kg

Nombre de rouleaux par palette 20

9
Mise en œuvre :

R O U L E A U D E 7 5 m2

iNDi EC
En pose tendue sur chevrons ou
fermettes d’entraxe maximal 60 cm.
En pose supportée sur volige ventilée
en sous-face. Caractéristiques techniques
Le maintien définitif de l’écran est assu-
Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572
n° 10.336 ré avec un contre-lattage de dimension
minimale 36 x 20 mm. Résistance à la pénétration de l’eau
Résistance en traction
Classe W1
270 / 220 [N/50mm]
EN 1928
EN 12311-2
Le recouvrement entre lés est de 20 cm
pour une pente de couverture < 30 %, Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2
sinon de 10 cm. Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2

INDI éCRAN HPV R3


Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1
La couverture doit être mise en
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
œuvre 8 jours au plus tard après la
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2
mise en œuvre de l’écran de sous
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
toiture.

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

ÉCRAN DE SOUS TOITURE SOUPLE HPV I R3- ENTRAXE :


iNDi 90ECRAN
cm HPV R2

EN 13859-1

Description
> Membrane quadri-couches en polypropylène associant
une grille de renfort, deux géotextiles externes à un
film respirant central étanche à l’eau et hautement
perméable à la vapeur d’eau.

Application
> Sous couverture en petits éléments pour la protection
de la toiture et l’optimisation des propriétés thermiques
de l’isolant vis à vis de l’eau, de la neige et du vent.

Mise en œuvre
> En pose tendue sur chevrons ou fermettes d’entraxe
maximal 90 cm.
> En pose supportée sur volige ventilée en sous-face.
> Le maintien définitif de l’écran est assuré avec un contre-
lattage de dimension minimale 36 x 20 mm. Écran armé très résistant.
Pour supports discontinus
> Le recouvrement entre lés est de 20 cm pour une pente
(entraxe 90 cm) et continus.
de couverture < 30 %, sinon de 10 cm.
> La couverture doit être mise en œuvre 8 jours au plus
tard après la mise en œuvre de l’écran de sous toiture.
L‘essentiel en bref
Caractéristiques techniques

Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572 Hautement


Résistance à la pénétration de l’eau Classe W1 EN 1928
perméable à la
vapeur d’eau
Résistance en traction 450 / 400 [N/50mm] EN 12311-2
Étanche à l’eau
Allongement 10 / 30 [%] EN 12311-2 Dimension
Résistance à la déchirure au clou 430 / 430 [N] EN 12310-2 du rouleau :
1,5 m x 50 m
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1 Entraxe maximal
entre chevrons :
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928 90 cm
Résistance en traction 400 / 350 [N/50mm] EN 12311-2 Poids du rouleau :
Allongement 10 / 30 [%] EN 12311-2
env. 12 kg

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR3

Conditionnements

Surface du rouleau 75 m²

Longueur 50 m

Largeur 1,5 m

Poids Env.12 kg

Nombre de rouleaux par palette 21

10
Mise en œuvre :

R O U L E A U D E 7 5 m2

iNDi EC
En pose tendue sur chevrons ou
fermettes d’entraxe maximal 60 cm.
En pose supportée sur volige ventilée
en sous-face. Caractéristiques techniques
Le maintien définitif de l’écran est assu-
Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572
n° 10.236 ré avec un contre-lattage de dimension
minimale 36 x 20 mm. Résistance à la pénétration de l’eau
Résistance en traction
Classe W1
270 / 220 [N/50mm]
EN 1928
EN 12311-2
Le recouvrement entre lés est de 20 cm
pour une pente de couverture < 30 %, Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2
sinon de 10 cm. Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2

INDIPARE-PLUIE 1,5 m
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1
La couverture doit être mise en
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
œuvre 8 jours au plus tard après la
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2
mise en œuvre de l’écran de sous
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
toiture.

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

Écran pare-pluie pour bardages ventilés iNDi ECRAN HPV R2

EN 13859-2

Description
> Membrane tri-couches en polypropylène associant deux géotextiles
externes à un film respirant central étanche à l’eau et hautement
perméable à la vapeur d’eau.

Application
> Le pare-pluie, posé sous le parement extérieur du mur, est destiné
à protéger la paroi isolée contre les infiltrations d‘eau, notamment
dans le cadre d’une maison à ossature bois conformément au DTU
31.2. INDIPARE-PLUIE 1,5 m ne convient pas à un bardage ouvert
dit à claire-voie.

Mise en œuvre
> En pose tendue sur les montants de l’ossature bois (au contact direct de l’isolant
thermique) ou sur panneau de contreventement en bois ou particules de bois.
> Un contrelattage vertical d’épaisseur minimale 2 cm doit être appliqué entre le pare-
pluie et le bardage. Le recouvrement horizontal s’élève à 5 cm minimum.
Le recouvrement vertical doit être réalisé sous une contrelatte et être supérieur à 10 cm.
> Le pare-pluie ne peut être exposé durablement aux UV.

L‘essentiel en bref
Caractéristiques techniques

Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,02 m EN 12572  autement perméable


H
Résistance à la pénétration de l’eau Classe W1 EN 1928
à la vapeur d’eau
Étanche à l’eau
Résistance en traction 220 / 165 [N/50 mm] EN 12311-2
Dimension du rouleau :
Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2 1,5 m x 50 m
Résistance à la déchirure au clou 115 / 150 [N] EN 12310-2 Poids du rouleau :
Masse surfacique 130 [g/m²] EN 1849-1
env. 10 kg
Application derrière
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1 des bardages à joints
fermés
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928 Conforme au DTU 31.2
Résistance en traction 150 / 120 [N/50 mm] EN 12311-1 «Maisons à ossature
bois»
Allongement 24 / 56 [%] EN 12311-1

Conditionnements

Surface du rouleau 75 m²

Longueur 50 m

Largeur 1,5 m

Poids Env.10 kg

Nombre de rouleaux par palette 32

11
Mise en œuvre :

R O U L E A U D E 7 5 m2

iNDi EC
En pose tendue sur chevrons ou
fermettes d’entraxe maximal 60 cm.
En pose supportée sur volige ventilée
en sous-face. Caractéristiques techniques
Le maintien définitif de l’écran est assu-
Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572
n° 10.536 ré avec un contre-lattage de dimension
minimale 36 x 20 mm. Résistance à la pénétration de l’eau
Résistance en traction
Classe W1
270 / 220 [N/50mm]
EN 1928
EN 12311-2
Le recouvrement entre lés est de 20 cm
pour une pente de couverture < 30 %, Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2
sinon de 10 cm. Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2

INDIPARE-PLUIE 3 m
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1
La couverture doit être mise en
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
œuvre 8 jours au plus tard après la
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2
mise en œuvre de l’écran de sous
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
toiture.

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

Écran pare-pluie pour bardages ventilés iNDi ECRAN HPV R2

EN 13859-2

Description
> Membrane tri-couches en polypropylène associant deux géotextiles
externes à un film respirant central étanche à l’eau et hautement
perméable à la vapeur d’eau.

Application
> Le pare-pluie, posé sous le parement extérieur du mur, est destiné
à protéger la paroi isolée contre les infiltrations d‘eau, notamment
dans le cadre d’une maison à ossature bois conformément au DTU
31.2. INDIPARE-PLUIE 3 m ne convient pas à un bardage ouvert dit
à claire-voie.

Mise en œuvre
> En pose tendue sur les montants de l’ossature bois (au contact direct de l’isolant
thermique) ou sur panneau de contreventement en bois ou particules de bois.
> Un contrelattage vertical d’épaisseur minimale 2 cm doit être appliqué entre le pare-
pluie et le bardage. Le recouvrement horizontal s’élève à 5 cm minimum.
Le recouvrement vertical doit être réalisé sous une contrelatte et être supérieur à 10 cm.
> Le pare-pluie ne peut être exposé durablement aux UV.

L‘essentiel en bref
Caractéristiques techniques

Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,02 m EN 12572  autement perméable


H
Résistance à la pénétration de l’eau Classe W1 EN 1928
à la vapeur d’eau
Étanche à l’eau
Résistance en traction 220 / 165 [N/50 mm] EN 12311-2
Dimension du rouleau :
Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2 3 m x 50 m
Résistance à la déchirure au clou 115 / 150 [N] EN 12310-2 Poids du rouleau :
Masse surfacique 130 [g/m²] EN 1849-1
env. 20 kg
Application derrière
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1 des bardages à joints
fermés
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928 Conforme au DTU 31.2
Résistance en traction 150 / 120 [N/50 mm] EN 12311-1 «Maisons à ossature
bois»
Allongement 24 / 56 [%] EN 12311-1

Conditionnements

Surface du rouleau 150 m²

Longueur 50 m

Largeur 3m

Poids Env. 20 kg

Nombre de rouleaux par palette 32

12
Mise en œuvre :

R O U L E A U D E 7 5 m2

iNDi EC
En pose tendue sur chevrons ou
fermettes d’entraxe maximal 60 cm.
En pose supportée sur volige ventilée
en sous-face. Caractéristiques techniques
Le maintien définitif de l’écran est assu-
Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 0,05 m EN 12572
n° 10.636 ré avec un contre-lattage de dimension
minimale 36 x 20 mm. Résistance à la pénétration de l’eau
Résistance en traction
Classe W1
270 / 220 [N/50mm]
EN 1928
EN 12311-2
Le recouvrement entre lés est de 20 cm
pour une pente de couverture < 30 %, Allongement 30 / 70 [%] EN 12311-2
sinon de 10 cm. Résistance à la déchirure au clou 170 / 190 [N] EN 12310-2

INDIPARE-VAPEUR
Caractéristiques techniques après vieillissement artificiel selon EN 13859-1
La couverture doit être mise en
Résistance à la pénétration de l‘eau Classe W1 EN 1928
œuvre 8 jours au plus tard après la
Résistance en traction 190 / 170 [N/50mm] EN 12311-2
mise en œuvre de l’écran de sous
Allongement 20 / 50 [%] EN 12311-2
toiture.

HOMOLOGATION COUVERTURE EN COURS / classement E.S.T. : E1 – Sd1 – TR2

Écran pare-vapeur intérieur iNDi ECRAN HPV R2

EN 13984

Description
> Membrane blanche en polyéthylène basse densité destinée à
réaliser la couche d’étanchéité à l’air côté chaud d’une paroi isolée. Résistante
au passage
Limite la diffusion de vapeur d’eau et évite ainsi les problèmes de vapeur d’eau
de condensation au sein de la paroi ou dans l’isolant. Permet
d’optimiser la performance thermique de la paroi.

Application Étanche à l’air

> Utilisation en pare-vapeur continu pour parois verticales de maisons


à ossature bois selon le DTU 31.2 ou sous rampants de toitures
conformément aux CPT 3560 et 3651-2.

Mise en œuvre
> En pose tendue sur les éléments d’ossature bois (montants, chevrons) par agrafage.
> Il convient d’assurer la continuité de l’écran INDIPARE-VAPEUR en soignant tout
particulièrement les recouvrements entre lés, les raccords aux éléments porteurs et les
passages de gaines techniques.
> Les recommandations de pose de la gamme INDIADHéSIF complémentaire doivent
être respectées. Le recouvrement minimal entre lés s’élève à 10 cm.

L‘essentiel en bref
Caractéristiques techniques

Propriétés de transmission de la vapeur d’eau Valeur Sd = 100 EN 1931  embrane d’étanchéité


M
Résistance en traction 170 / 150, [N/50 mm] EN 12311-1
à l’air
Résistant au passage
Allongement 250 / 400 [%] EN 12311-1
de vapeur d’eau
Résistance à la déchirure au clou 115 / 125 [N] EN 12310-1 Valeur Sd env. 100 m
Masse surfacique 180 [g/m²] EN 1849-1 Dimension du rouleau :
1,5 m x 50 m
Poids du rouleau :
env. 13,5 kg
Application dans le cadre
de toitures en pentes
isolées et de constructions
à ossature bois

Conditionnements

Surface du rouleau 75 m²

Longueur 50 m

Largeur 1,5 m

Poids Env.13,5 kg

Nombre de rouleaux par palette 60

13
n° 10.736 - 10.836

INDICLOSOIR AL 380 et INDICLOSOIR AL 310


Closoirs de faîtage ventilés

Description
> Closoir souple ventilé en rouleau pour faîtages et arêtiers.

Application
> Les INDICLOSOIRS AL 380 et AL 310 sont destinés à assurer la ventilation linéaire du faîtage et
des arêtiers tout en apportant une sécurité contre les projections d’eau en cas de pluie battante, la pénétration de
neige poudreuse, de poussières, d’insectes et d’animaux nuisibles. Ils se posent à sec, sans mortier et sont adaptés
aux tuiles plates et galbées. L’étirabilité des bavettes latérales en aluminium assure aux closoirs de s’adapter
aux différents galbes des tuiles. Le cordon de butyle en sous-face assure une forte adhérence aux tuiles et une
importante sécurité contre la pénétration de l’eau de pluie et des poussières.

Mise en œuvre
> Dépoussiérer préalablement les tuiles en faîtage et / ou arêtier.
> Dérouler le closoir en le centrant sur la latte rehaussée. Agrafer le produit.
> Les abouts de lés doivent présenter un recouvrement de 5 cm minimum.
> Maroufler les jupes plissées en utilisant leur étirabilité et en procédant du haut de la tuile vers les parties basses.
> S’assurer que le cordon de butyle est bien adhérent aux tuiles supports.

Partie centrale
> Composite textile aiguilleté en polyester, surface noire.

Bavette
> Aluminium prélaqué plissé de couleur rouge.

Cordon Butyle
> Largeur : 20 mm
> Épaisseur : 150 microns
> Film de protection pelable siliconé transparent, largeur 25 mm.

Volume circulant d’air


> Env. 545 m³/(h·m²)

Cœfficient de marouflage
> 40 %

Conditionnement
> Carton de 4 rouleaux de 5 ml

Données techniques

Nom du produit Largeur du rouleau Largeur de la bavette alu plissé Par carton

INDICLOSOIR AL 380 380 mm 110 mm 20 ml

INDICLOSOIR AL 310 310 mm 80 mm 20 ml

14
n°10.153

INDIADHÉSIF SF
ADHÉSIF DE MISE EN ŒUVRE SIMPLE FACE

Description
> Ruban adhésif haut de gamme imperméable à l’air et à la vapeur d’eau, doté d’un support en polyéthylène (PE),
renforcé d’une trame polyester et protégé par un intercalaire en papier siliconé havane.
> Il est enduit d’un puissant système adhésif acrylique sensible à la pression, conçu pour le jointoiement des films
pare-vapeur et pare-pluie.

Application
> Jointoiement des films pare-vapeur et pare-pluie :
- Continuité de l’étanchéité à l’intérieur et à l’extérieur de la structure du bâtiment
- Réduction des infiltrations au niveau du toit, des murs et des sous-sols
- Barrière contre la migration de l’humidité depuis les fondations
> Fixation et jointage des plaques et panneaux d’isolation

Avantages
> Bonne conformabilité et souplesse
> Forte adhésion sur différents substrats
> Bonne résistance grâce à son support renforcé
> Résistance thermique : -40°C à +100°C

Conseils de pose
> Adhésifs conçus pour le jointoiement des pare-pluie et pare-vapeur.
> Appliquer sur une surface plane, sèche et propre.
> Reprendre la pose en cas de plis et de vagues
(infiltrations d’air pénalisant l’étanchéité à l’air).

Caractéristiques techniques

Support Polyéthylène

Bande de protection Intercalaire papier siliconé havane

Adhésif Acrylique

Épaisseur 275 microns

Résistance à la température -40°C + 100°C

Pouvoir adhésif sur acier 28 N/25 mm

Pouvoir adhésif sur endos 28 N/25 mm

Largeur du rouleau 50 mm

Longueur du rouleau 25 m

Température de stockage +5°C + 25°C

Conditionnement 12 rouleaux par carton

15
n° 10.253

INDIADHÉSIF DF
ADHÉSIF DE MISE EN ŒUVRE DOUBLE FACE

Description
> Ruban de transfert adhésif acrylique d’épaisseur 200 microns, renforcé par une grille polyester et protégé
par un intercalaire en papier siliconé de 80 g/m².
> Il est enduit d’un puissant système adhésif acrylique sensible à la pression, conçu pour le collage des films
pare-vapeur.

Application
> Fixation des pare-vapeur
> Fixation permanente sur des montants en fer ou en bois.

Avantages
> Très fort tack (adhérence initial)
> Très forte adhérence, même sur les substrats à faible énergie de surface comme le Tyvek®
> Très bonne résistance au vieillissement et à l’humidité
> Résistance thermique : -40°C à +120°C

Conseils de pose
> Préférer un adhésif double face ou un transfert à des agrafes. Ce produit permet d’éviter tout déchirement lors de
l’application des membranes et garantit de meilleurs résultats d’étanchéité à l’air. La durée de vie de la liaison est
également plus longue qu’avec des agrafes.

Caractéristiques techniques

Support Ruban de transfert sans support

Bande de protection Intercalaire papier siliconé havane

Adhésif Acrylique

Épaisseur 200 microns

Largeur du rouleau 25 mm

Longueur du rouleau 25 m

Pouvoir adhésif sur acier 12 N/cm

Tack à la bille (cm) <2 (= très fort)

Résistance à la température -40°C à +120°C

Température d’application -10°C à +40°C (recommandé > +5°C)

Température de stockage +5°C à +30°C

Conditionnement 12 rouleaux par carton

16
n° 10.353

INDIADHÉSIF RA
BANDE DE RACCORDEMENT ET D’ÉTANCHEITÉ

Description
> Bande de raccordement et d’étanchéité, composée d’un caoutchouc butyle laminé sur un film polyéthylène et protégé
par un intercalaire débordant.
> Il permet la jonction entre un élément traversant une paroi et la membrane (ou le panneau) d’étanchéité à l’air.
> Il s’agit d’un butyle extensible pour applications courbes de précision (passages de câbles, de gaines d’évacuation, de conduits…).

Application
> Permet de rétablir l’étanchéité des films pare-vapeur et pare-pluie (cloisons, murs, toits) lors de transpercements de ces derniers.
> Permet le scellement des interruptions de toits (lucarnes, évents, cheminées).
> Permet également le scellement de tuyaux flexibles ou rigides, de canaux d’aération el aluminium, tôles zinguées,
polyéthylène ou PVC rigide.
> Attention de ne pas exposer le produit directement aux U.V.

Avantages
> Adhésif à haut pouvoir adhésif
> Grande stabilité à la chaleur
> Déchirable à la main grâce au système de protecteur débordant siliconé permettant le décollement facile du butyle
de son protecteur.
> Excellente adhésion à des températures basses
> Flexible, déformable et extensible aussi bien dans le sens longitudinal que transversal pour pouvoir s’adapter
parfaitement aux géométries irrégulières des supports
> Barrière aux gaz et à la vapeur
> Sans solvants

Conseils de pose
>A
 ppliquer sur une surface propre et sèche. Sa flexibilité permet d’ajuster la bande sur tout support et de traiter
parfaitement l’étanchéité à l’air. Vérifier la parfaite continuité entre le support et l’élément après la pose. À chaque
percement doit correspondre un traitement par bande sous peine de courir un risque de fuite.

Caractéristiques techniques

Support Caoutchouc butyle

Bande de protection Intercalaire papier siliconé havane

Adhésif Acrylique

épaisseur 1,5 mm

Largeur du rouleau 50 mm

Longueur du rouleau 10 m

Pouvoir adhésif sur acier 70 N/10mm

Allongement jusqu’à la rupture 1000%

Résistance à la température -  40°C à +100°C

Température d’application 0°C à +45°C

Température de stockage + 5°C à +40°C

Conditionnement 4 rouleaux par carton

17
Méthodologie de mise en oeuvre des écrans de sous-toiture INDI
à l’extérieur

Les conditions de mise en œuvre des écrans de sous-toiture sont conformes au cahier
du CSTB 3651-2 de janvier 2009. Consulter ce document pour le traitement des points
singuliers.

Mise en œuvre en partie courante

Installation entre chevrons ou sur support continu : dérouler en pose


tendue, parallèlement à l’égout, en démarrant par la partie basse du
toit. La pose s’effectue en lés successifs de l’égout vers le faîtage. Le
recouvrement est de 10 cm pour les pentes supérieures à 30 %, 20 cm
sinon. La fixation provisoire est réalisée par agrafage dans la future zone
de recouvrement et non pas dans la partie courante de l’écran. L’écran
est maintenu définitivement par un contre-lattage cloué au droit des
chevrons ou fermettes. La contre-latte de section minimale 36 x 20 mm
crée une lame d’air de 20 mm mini entre l’écran et la couverture.

Traitement des points singuliers

1. Faîtage
Dans le cas d’une toiture ventilée (ventilation de la sous-face de l’écran
ou de la volige), le faîtage est fermé par la mise en œuvre d’une bande
d’écran de débord 20 cm et centrée.
La pose de l’écran directement au contact de l’isolant permet le
recouvrement du faîtage. Ce type constructif assure une performance
thermique optimisée de l’isolant.

2. Points singuliers (abergement de cheminée, sortie de conduit de ventilation...).


L’objectif est de dévier l’eau qui est sur la trajectoire de points singuliers.
Pour cela, un « déflecteur » est créé en enroulant un morceau de lé
d’écran autour d’un liteau placé en biais. Une fois le déflecteur mis en
place, l’eau est déviée sur la travée adjacente. Le bout d’écran enroulé
autour du liteau doit être placé en partie haute sous le lé d’écran supérieur.
Dans le cas d’une cheminée, il convient de respecter l’écart-feu.

3. Points singuliers
Après avoir défini la position de la fenêtre, enlever les contre-lattes et
réaliser un cadre-support à l’aide de lattes de montage. Après avoir
entaillé l’écran, celui-ci est relevé et fixé sur le cadre et les 4 coins collés.
Le cadre dormant de la fenêtre est ensuite mis en place. En partie
haute, une goulotte de dévoiement est réalisée de manière à assurer
l’évacuation des eaux de fonte et de pluie dans la travée voisine de
chevrons.

4. En égout 5. Les noues


le raccordement de l’écran sont traitées par un système
s’effectue sur le larmier afin de déflecteur et des liteaux de
d’évacuer l’eau récupérée dans basculement.
la gouttière. L’écran recouvre
de 10 cm la bande rigide et est
coupé au ras de l’égout.

L’écran de sous-toiture ne constitue pas une mise


hors d’eau provisoire de la toiture et ne peut donc
pas servir de « bâchage » en phase chantier.

18
Méthodologie de mise en œuvre de l’INDIPARE-PLUIE
à l’extérieur

Application verticale en paroi ossature bois derrière un bardage ventilé

Panneau de
Isolation contreventement

INDIPARE- VAPEUR
Bardage

Tasseau
Peau intérieure
INDIPARE- PLUIE
Cornière
anti rongeur

Barrière coupure
de capilarité

INDIPARE-PLUIE est utilisé en face arrière d’un bardage bois pour


protéger l’isolant des pénétrations d’eau.

Le pare-pluie est déroulé à l’avancement puis agrafé à l’avancement sur


les montants de l’ossature bois ou sur le panneau de contreventement
dans la future zone de recouvrement et non dans la partie courante de
l’INDIPARE-PLUIE.

ÉTAPE 1

L’INDIPARE-PLUIE est posé avec Le ruban adhésif INDIADHéSIF SF


des recouvrements horizontaux pourra être utilisé pour le collage
supérieurs à 5 cm et verticaux des recouvrements et abouts de
> 5 cm supérieurs à 10 cm. lés si cela est requis.
> 10 cm
Le recouvrement vertical est
réalisé sous une contrelatte.
ÉTAPE 2 ÉTAPE 3

L’écran est maintenu Utiliser des bandes pré-coupées


définitivement par une contrelatte d’INDIPARE-PLUIE que vous fixez
verticale clouée au travers de sur le pourtour du châssis de
l’iNDIPARE-PLUIE dans les menuiserie en totale étanchéité
montants de l’ossature bois. Le à l’eau et au vent. Utilisez des
tasseau de section minimale de bandes de petites dimensions
36 x 20 mm crée une lame d’air pour faciliter la pose de la bande
ÉTAPE 4 de 2 cm entre l’INDIPARE-PLUIE ÉTAPE 5 adhésive l’INDIADHéSIF SF
et la face interne du bardage. et réaliser un travail soigné.
Raccorder les bandes du pourtour
de menuiserie, en respectant les
recouvrements indiqués au point
4. étancher les raccordements
avec INDIADHéSIF SF.
INDIPARE-PLUIE ne peut être
exposé durablement aux UV sans
être altéré. Il ne peut pas être
utilisé pour des bardages ajourés.
Le produit une fois mis en
œuvre doit être protégé par un
bardage fermé sous 8 jours.
ÉTAPE 6

19
Méthodologie de mise en œuvre des INDICLOSOIRS
à l’extérieur

1 • Adapter INDICLOSOIR sur le faîtage

2 • Enlever le ruban de séparation

3 • Coller les bandes adhésives latérales en pressant

> Dépoussiérer préalablement les tuiles en


faîtage et/ou arêtier.
> Dérouler le closoir en le centrant sur la latte
rehaussée. Agrafer le produit.
> Les abouts de lés doivent présenter un
recouvrement de 5 cm minimum.
> Maroufler les jupes plissées en utilisant leur
étirabilité et en procédant du haut de la tuile
vers les parties basses. 4 • Poser le faîtière
> S’assurer que le cordon de butyle est bien
adhérent aux tuiles support.

20
Réalisation de l’étanchéité à l’air côté chaud de la paroi isolée :
Indipare-vapeur - Accessoires d’assemblage Indi
à l’extérieur
Application

Application 1 Application 2 Application 3

Pose du pare-vapeur sous Pose du pare-vapeur sous Pose du pare-vapeur sur montants
rampants de toitures, directement rampants de toitures, avec dans le cadre de murs à ossature
sous les chevrons. doublage de l’isolant thermique. bois.
La fixation provisoire du pare-
vapeur sur les rails métalliques
est réalisée avec le ruban adhésif
INDIADHéSIF DF.
Étapes
La membrane INDIPARE-VAPEUR Il convient d’assurer la continuité
doit être posée de manière continue de la membrane INDIPARE-
du côté intérieur du local chauffé, VAPEUR en soignant tout
entre l’isolation et le revêtement particulièrement les raccords
intérieur. INDIPARE-VAPEUR doit entre lés. Pour cela, assurer un
être appliqué sur toutes les parois recouvrement minimal de 10 cm et
séparant une zone chauffée du utiliser le ruban INDIADHéSIF SF
bâtiment et l’extérieur. INDIPARE- pour les raccords entre lés.
Étape 1 VAPEUR doit être posé tendu entre Étape 2
les éléments d’ossature bois par
agrafage ou collé avec INDIADHéSIF
DF sur les ossatures métalliques.
Détails

En pied de Le raccordement étanche à l’air du pare-vapeur à une


construction, le panne est réalisé avec un mastic colle. La continuité
pare-vapeur est de la membrane INDIPARE-VAPEUR est impérative en
rabattu et collé périphérie au raccord avec des éléments porteurs : mur
sur la dalle en pignon, passage d’une panne ou chevron ainsi qu’au
béton avec un pourtour d’une menuiserie. Utiliser le mastic colle à
mastic colle. l’aide d’une contre-latte pour une étanchéité à l’air
optimale (plus de détails sont fournis dans la notice
Détail 1 Détail 2 technique de la gamme INDIADHéSIF).

Le pare-vapeur INDIPARE- Le raccord du pare-vapeur à une


VAPEUR est rabattu sur le paroi (maçonnerie, béton, ...)
dormant de fenêtre et découpé est réalisé avec un mastic colle.
de manière à recouvrir toute la Le maintien pendant la phase de
largeur jusque dans la rainure. séchage peut nécessiter l’emploi
Le collage du pare-vapeur sur le d’une contrelatte. Laisser un peu
pourtour du dormant est réalisé de «jeu» pour empêcher toute
avec le ruban INDIADHéSIF SF. tension sur la jonction collée.
Détail 3 Détail 4

Il est recommandé de créer une


zone technique entre le pare-
vapeur et le parement intérieur qui
permettra le passage de gaines et
câbles électriques sans perforer
le pare-vapeur. Passage de gaine
d’extraction : utiliser le ruban
INDIADHéSIF RA.
Détail 5

21
Glossaire

Écran de sous-toiture Pare-vapeur INDIPARE-PLUIE est-il homologué ?


Un écran de sous-toiture est une Matériau qui s’oppose au passage Non, car les homologations pour
membrane synthétique souple, de la vapeur d’eau. Il évite la les pare-pluies n’existent pas. Par
généralement multi couches, destinée condensation de la vapeur d’eau à contre, INDIPARE-PLUIE répond
à créer une couche de protection l’intérieur de la paroi et notamment parfaitement aux exigences du DTU
entre le matériau de couverture et la dans l’isolant. Pour satisfaire ce 31-2 ossature bois (valeur Sd < 18 cm).
charpente. but, il doit présenter une valeur de Son fort grammage 130 g/m² et
résistance élevée à la diffusion de son classement W1 (résistance à la
Classement des performances la vapeur d’eau. Il est généralement colonne d’eau) sont des gages de
des écrans de sous-toiture, dit constitué d’une feuille étanche à la qualité.
classement E.S.T. pour les 3 vapeur d’eau et on le place du côté
caractéristiques clés permettant de chaud intérieurement à l’isolant. Pourquoi une gamme
faire le lien entre les performances du INDIADHÉSIFS ?
produit et ses conditions de mise en Valeur Sd Pour les labels actuels (BBC) ou les
œuvre : Elle caractérise la capacité d’un futures réglementations (RT2012,
- E : la résistance au passage de l’Eau produit à ne pas laisser passer RT 2020…), toutes les jonctions de
(E1 à E2) l’humidité. Elle s’exprime en mètre membranes devront être assurées par
- S : la perméance à la vapeur d’eau, et plus une valeur est grande plus le des bandes adhésives pour assure
exprimée en valeur Sd (Sd1 à Sd3) produit sera résistant à la diffusion de une bonne étanchéité à l’air. Les
- T : la résistance mécanique mesurée la vapeur d’eau. INDIADHÉSIFS ont été spécialement
en Traction associée à la déchirure développés pour être utilisés avec les
au clou (TR1 à TR3) Classement R = résistance à INDI membranes.
l’arrachement au clou EN 12310-1
Pare-pluie Pourquoi poser un closoir ventilé
Les pare-pluie sont des films Quelle est la signification de HPV ? de faîtage en rouleau ?
souples. Ils sont conformes à la NF HPV caractérise les écrans de sous- INDICLOSOIR grâce à son très bon
EN 13859-2 et, par référence à cette toitures Hautement Perméables à la rapport qualité prix contribue à la
norme, répondent aux spécifications Vapeur d’eau. protection de la toiture et des locaux
détaillées dans le tableau 3 du Un écran de sous-toiture est dit HPV sous-jacents au niveau du faîtage
CGM du DTU 31.2 dont les points lorsque sa valeur Sd est < 10 cm. et des arêtiers. La ventilation de la
principaux sont les suivants : toiture est assurée sur toute la largeur
• Les pare-pluie doivent disposer Que caractérise le classement R2 ? de la maison. C’est un produit léger
d’une perméance à la vapeur Un écran de sous-toiture R2 peut être pour une mise en oeuvre plus facile.
d’eau supérieure ou égale à 0,5 g/ posé pour un entraxe maximum entre
(m².h.mmHg) ou, avec une autre chevrons de 60 cm.
unité, supérieure ou égale à
1,04.109 Kg/(m².s.Pa). INDIHPV R2 peut-il être en contact
• Les pare-pluie doivent disposer avec l’isolant ?
d’une valeur dont l’indicateur de Oui, car c’est un écran de sous-toiture
référence est « Sd » qui doit être HPV valeur Sd = 5 cm.
inférieure ou égale à 0,18 m (pour
information, cette valeur ne doit Peut-on poser INDIHPV R2 sur de la
pas être confondue avec celle d’un volige ?
pare-vapeur dont le « Sd » doit être Oui, INDIHPV R2 convient à cette
supérieur ou égal à 18 m). application car sa forte résistance à
l’arrachement évite les détériorations
par rapport au déplacement des
couvreurs sur les toits.

22
PRODUITS COMPLéMENTAIRES dans la gamme indispensables

Bâche de couvreur 220 g Indimastic acrylique


Cutter lame trapèze Cartouche de 310 ml
À lame rétractable. Ergonomique 6x8m Cartouche de 290 ml.
et robuste. Avec 10 lames de Très haute résistance à la rupture, Gris - Blanc - Brun - Chêne clair.
rechange. imperméable et résistante aux UV. Mastic acrylique sans remontées
Contours et coins renforcés. de plastifiant.
Cordelette de serrage et œillets Joints d’étanchéïté en intérieur et
de fixation tous les 10 cm. en extérieur entre maçonnerie et
menuiserie.
Reprise des fissures murales.
Label SNJF.

Mesure Tri matière


Mètre de poche ergonomique et
boîtier ABS. Ruban anticorrosion. • La bombe de 750 ml
Revêtement antidérapant pour
une prise en main confortable et
efficace. Absorption des chocs.
3 m x 19 mm - 5 m x 25 mm -
Indimousse pistolable
8 m x 25 mm • La bombe de 500 ml
• La bombe de 750 ml

Indimousse tous sens

Poche à outils cuir Indimastic bâtiment


grand modèle Cartouche de 310 ml.
Gris - Blanc - Brun - Translucide. Tenaille russe
Ceinture ajustable en nylon avec Mastic silicone neutre bas module. En Chrome vanadium. Dureté de
boucle réglable. Joints d’étanchéïté sur béton, la mâchoire : 60-64 HRC.
Coutures renforcées et rivetées. verre, alu et acier. Manche gainé. 2 longueurs 22 cm
Longueur 55 cm - hauteur 22 cm. Label SNJF. ou 25 cm.

23
PRODUITS COMPLéMENTAIRES dans la gamme indispensables

Indicaflex A+ Indidiam couvreur


Indi lève plaques pavillon Cartouche de 300 ml. Tuile Béton
Blanc - Gris - Marron. Diamètre 230 mm.
Tête et bras orientables pour la
Mastic colle polyuréthane. Disque à jante continue alternée :
pose de sous rampants.
Calfeutrement de joints en disque à haut rendement.
Hauteur de pose maximum de
intérieur et extérieur. Tôle ventilée.
2,60 à 3,10 m.
Collage souple d’éléments du Spéciale tuiles terre cuite (Saint
Hauteur de chargement pour pose
second œuvre. Foy) et tuiles béton.
sous plafond : 0,90 m.
Bonne résistance aux intempéries Matériaux de construction, béton,
Hauteur minimale plaque
et au vieillissement. béton armé, granit, tuiles.
horizontale : 1,40 m.
Excellente maniabilité. Hauteur couronne : 12 mm.
Fabrication française.
Sans odeur. Alésage 22.23 mm.
Possibilité d’adapter un dérouleur Label façade SNJF classe F25E. Vitesse de rotation maximale :
de film pare-vapeur. Emission dans l’air intérieur : A+, 6650 tr/min.
très faibles émissions. Vitesse d’utilisation maximale : 80 m/s.
EN 13236.OSA.

Pistolet professionnel
310 ml pour mastic et Pistolet squelette 310 ml
résine pour mastic
Indi-MS mastic colle
Cartouche de 290 ml.
Blanc.
Mastic colle à base de MS
polymères hybrides.
Collage, réparation, calfeutrement

Pince à décoffrer Crayons de charpentier ou étanchéïté en extérieur.


Sur tous les supports (même
Longueur de 25 cm. synthétiques), sauf verre et bitume
600 x 18 mm
Permet d’écrire sur le bois… et par tous les temps.
800 x 18 mm
Blister de 4 crayons ou étui de 15.

Toute une gamme de produits experts sélectionnés par des pros pour des pros !

www.lesindispensables.fr
24