Vous êtes sur la page 1sur 6

II.

Manipulation et Calcules :
a. Résultat obtenue après manipulation :

Temps (min) TpiB TpeB TpiSv TpeSv Tai Tae


0 19,4 19,5 20,3 20,4 20,9 20
5 20,7 19,8 22,9 21,7 32,3 20
10 22,2 20,2 25,5 24,4 40,1 20
15 23,6 20,8 28,3 27,9 45 20
20 24,8 21,2 30,5 29,3 47,8 20
25 26,1 21,8 32,2 31 49,8 20
30 27,2 22,3 33,6 32,1 51,5 20
35 28,2 22,8 34,7 33,3 52,8 20
40 29,2 23,4 35,7 34,2 54,1 20
45 30,2 23,8 36,7 35,2 55,3 20
50 31,1 24,4 37,6 35,8 56,4 20
55 31,9 24,7 38,4 36,6 57,4 20
60 32,8 25,3 38,7 36,7 58,3 20
65 33,4 27,7 39,1 37 59,5 20
70 34,2 26,2 39,8 37,9 60,2 20
75 34,8 26,6 40,2 38,4 60,8 20
80 35,4 26,9 40,9 39,1 61,4 20
85 36,1 27,4 41,4 39,5 62,3 20
90 36,6 27,7 41,9 40 62,5 20
95 37,1 28,1 42,3 40,2 63 20
100 37,6 28,3 42,6 40,6 63,4 20
105 38,1 28,6 42,9 40,8 64 20
110 38,4 28,8 43 40,9 64 20
115 38,8 29 43,2 41 64,4 20
120 39 29,1 43,4 41,3 65,1 20
b. Traçage des Courbes TpiB = f(t) ; TpiVs = f(t) ; Tai = f(t) sur le même
diagramme :

Tpi (B,Vs,ai) = f(t)


70

60

50
Temperateur

40
T (C°)

Tpib = f(t)

Tpi Vs = f(t)

30
Tai = f(t)

20

10

0
0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75 80 85 90 95 100105110115120125130
Temps t (min)
b. Sheema électrique équivalant Complet :

he hi

Tae Air ext TpeB Béton TpiB Air int Tai


Rconvint RcondBét Rconvext

he hi

Tae Air ext TpeSv Béton TpiSv Air int Tai


Rconvint Rcondsv Rconvext

c. calcul de la valeur de conductivité Expérimentale du béton (λ)


(W/m.c°), avec, λthéorique =1.75 W/m.c°) :

 le calcul se font a T = 120 min, temps durant le quelle en obtient un régime


permanant théoriquement :
Ф = hi*S*ΔT1 Avec : ΔT1 = (Tai-TpiB)
Ф = ΔT2/Ri Avec : ΔT2 = (TpiB-TpeB) Et : Ri = e / λ*S
hi*S*ΔT1 = ΔT2/Ri = ΔT2* λ*S / e hi* ΔT1*e = ΔT2 * λ
𝐡𝐢∗ 𝚫𝐓𝟏∗𝐞
λ Expérimentale =
𝚫𝐓𝟐

ΔT1 (C°) ΔT2 (C°) λExp (W/m.C°) λThe (W/m.C°)


e (mm) 30
TpiB (C°) 39
TpeB (C°) 29,1 26,1 9,9 1,4394545 1,75
Tai (C°) 65,1
hi (W/m².C°) 18,2
Commentaire :
La valeur obtenue est inférieure à la valeur théorique donnée, néanmoins elle reste
proche est élever, impliquant une conductivité thermique plus importante, qui conduit
à une perte de chaleur plus importante.

λ augmente Ri diminue et : Ф augmente

Cette différence de valeur peut être due à plusieurs facteurs tel que :
• La nature du matériau (composition granulaire, type de ciment ….etc.)
• La température, (il faut prévoir des erreurs de mesures de température)
• les températures de surface donnée par l’expérience son plus élevée que celle
ressentie qui est dues au scotche qui maintien le transmetteur.

d. Calcul de he (W/m².C°) :

Ф = he*S*ΔT3 Avec : ΔT3 = (TpeB-Tae)


Ф = ΔT2/Ri Avec : ΔT2 = (TpiB-TpeB) Et : Ri = e / λ*S
he*S*ΔT3 = ΔT2/Ri = ΔT2* λ*S / e he* ΔT3*e = ΔT2 * λ
𝚫𝐓𝟐∗𝛌
he =
𝚫𝐓𝟑∗𝐞

ΔT2 (C°) ΔT3 (C°) he (W/m².C°)

e (mm) 30

TpiB (C°) 39

TpeB (C°) 29,1 9,9 9,1 52,1835165

Tae (C°) 20

λThe (W/m.C°) 1,439


e. Calcul du flux surfacique traversant la paroi du simple Vitrage Ф
(W/m²) :

Ф = ΔT/Req Avec : Req = Rconvint + Rconvext + Rcondvit


ΔT = (Tai –Tae)

Rconvint =1 /hi ; Rconvext =1/he ; Rcondvit = e / λ

ΔT Rconvint Rconvext Rcondvit Req


Ф (W/m²)
(C°) (W/m².C) (W/m².C) (W/m².C) (W/m².C)
ev (mm) 5
Tai (C°) 65,1
Tae (C°) 20
45,1 0,054945055 0,0191644 0,004310345 0,0784198 575,109633
λvs (W/m.C°) 1,16
he (W/m².C°) 52,18
hi (W/m².C°) 18,2

f. Calcul du flux surfacique traversant la paroi de béton Ф (W/m²) :

Ф = ΔT/Req Avec : Req = Rconvint + Rconvext + RcondBét


ΔT = (Tai –Tae)

Rconvint =1 /hi ; Rconvext =1/he ; RcondBét = e / λ

ΔT Rconvint Rconvext Rcondvit Req Ф


(C°) (W/m².C) (W/m².C) (W/m².C) (W/m².C) (W/m²)
eB (mm) 30
Tai (C°) 65,1
Tae (C°) 20
45,1 0,054945055 0,0191644 0,020833333 0,0949428 475,02276
λBét (W/m.C°) 1,44
he (W/m².C°) 52,18
hi (W/m².C°) 18,2
Comparaison :
Ф (W/m²) du béton = 475 W/m² ΔФ =100 W/m²
Ф (W/m²) du Simple vitrage = 575 W/m
Ayant un flux inférieur à celui du verre le béton est plus isolant.

f. Evaluation du pourcentage des pertes par les parois vitrées :

Ф Murs Ф Sv 70 % du Ф 30 % Ф Sv
ΔT (K) ФT(W/m²)
(W/m²) (W/m²) Murs (W/m²) (W/m²)

K (W/m²/K) 0,5

Tai (C°) 65,1 45,1 22,55 575,1096331 15,785 172,5328899 188,3178899

Tae (C°) 20

On a :
ФT (W/m²) = 188.31 100 %
30 % Ф Sv (W/m²) = 172.53 X%
𝟏𝟕𝟐.𝟓𝟑∗𝟏𝟎𝟎
X%= = 91.6 %
𝟏𝟖𝟖.𝟑𝟏
Il Ya 91.6 % des pertes par les parois vitrées et seulement 8.4% par le Murs
g. Conclusion :
Dans ce TP on a :

 Etudié de façon pratique les phénomènes de convention et de conduction.


 Constaté que le béton est meilleur isolant que le verre.
 L’utilisation des fenêtres a simple vitrage dans la construction n’est pas une solution
écologique, et économique on a constaté durant ce TP que le flux traversant les
fenêtres a simple vitrage est 10 fois supérieur a celui traversant les murs, veut mieux
optée pour un double vitrage qui diminue considérablement le flux grâce à la lame
d’air entre les deux vitre qui joue le rôle d’un isolant très efficace (λair = 0,024 )
 En faisant attention au choix des matériaux pendant nous prochaines constructions, on
fera un impact positif sur l’écologie ainsi que l’économie de l’énergie utilisée dans le
bâtiment.

Vous aimerez peut-être aussi