Vous êtes sur la page 1sur 4

Nom IV.

ENGRENAGES DROITS (OU PARALLELES) À DENTURE HÉLICOÏDALE PJ

Comme ceux à denture droite, ils permettent la transmission du mouvement entre deux arbres
parallèles. L'angle d'inclinaison de la denture, l'angle d'hélice, est le même pour les deux roues, mais
en sens inverse.
Certaines applications sont montées sur des arbres non parallèles et les engrenages sont appelés
engrenages gauches.

Figure 12

1. Comparaison entre dentures droites et dentures hélicoïdales


Avantage de la denture hélicoïdale : transmission plus souple, plus progressive et moins bruyante.
Conduite plus grande (2, 3 ou 4 couples de dents toujours en prise). Transmission d'efforts
importants, vitesses élevées. Réalisation facile d'un entraxe imposé (en faisant varier la valeur de
l'angle d'hélice).

Inconvénients : efforts parasites supplémentaires dus à l'angle d'hélice (force axiale sur les paliers
de l'arbre et accentuation des couples de flexion de l'arbre) et rendement un peu moins bon. Leur
utilisation est impossible sous forme de baladeur (certaines boîtes de vitesses...) ; ces engrenages
doivent toujours rester en prise.

ENGRENAGES DROITS DENTURE HELICOIDALE.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 1


Nom IV. ENGRENAGES DROITS (OU PARALLELES) À DENTURE HÉLICOÏDALE PJ

2. Définitions et caractéristiques

Figure 51

Figure 52

ENGRENAGES DROITS DENTURE HELICOIDALE.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 2


Nom IV. ENGRENAGES DROITS (OU PARALLELES) À DENTURE HÉLICOÏDALE PJ
Certaines caractéristiques sont communes avec celles des dentures droites.
Principales caractéristiques des engrenages droits (ou parallèles) à denture hélicoïdale
Tableau 5
Caractéristiques Symbole Définitions, observations
ISO
angle d'hélice β β1 = -β2 ; valeurs usuelles: 15°< β≤30°
sens de l'hélice si la roue 1 à une hélice à droite, alors la roue 2 à une hélice
à gauche, d'où β1 = -β2
vitesse angulaire ω en rad.s ; ω = πN/30
-1

nombre de tours n -1
n en tours par minute ou tr.min
entraxe a a = r1+r2 = ½(d1+d2)
= ½mt(Z1+Z2)= ½mn(Z1+Z2)/cosβ
nombre de dents Z Z1 (roue1) et Z2 (roue 2)
module réel mn nombre normalisés; voir tableaux des valeurs
(ou normal)
pas réel pn pn = πmn (remarque pn1 = pn2 = pn)
(ou normal)
module apparent mt mt = mn/cosβ (augmente avec la valeur de β)
pas apparent pt pt = pn/cosβ= πmt
rayon primitif r r1= ½mZ1 = ½d1 ; r2= ½mZ2 = ½d2
diamètre primitif d d1= mt.Z1 ; d2= mt.Z2
rayon de tête ra ra = r + mn = r + ha = ½da
diamètre de tête da da = d + 2mn = d + 2ha
rayon de pied rf rf = r -1,25mn= r - hf = ½df
diamètre de pied df df = d -2,5mn = d - 2hf
saillie ha ha = m n
creux hf hf = 1,25mn
hauteur de dent h h = 2,25mn = ha + hf
épaisseur de la dent s s1 = e1 =s2 =e2 = ½πm (si jeu nul...)
intervalle e s1 + e 1 = s2 + e 2 = p
angle de pression réel αn valeur usuelle: α = 20°
angle de pression αt tanαn = tanαt.cosβ
apparent
rayon de base rb rb = r.cosαt = ½db
diamètre de base db db = d.cosαt
pas de base réel pbn pbn = pn.cosαn
pas de base apparent pbt pbt = pt.cosαt
pas axial px px = pt/tanβ = pn/sinβ = pz/Z
pas de l'hélice primitive pz pz = πd/tanβ = Z.px
largeur de denture b b > 2πmn/sinβ = 2px

ENGRENAGES DROITS DENTURE HELICOIDALE.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 3


Nom IV. ENGRENAGES DROITS (OU PARALLELES) À DENTURE HÉLICOÏDALE PJ
Angle d'hélice (β ) : il mesure l'inclinaison de la denture, ou de l'hélice, par rapport à l'axe de la roue
(valeurs usuelles entre 15 et 30°. De grandes valeu rs de β amènent plus de douceur et de
progressivité mais aussi des efforts axiaux plus grands. Un engrenage droit est un engrenage
hélicoïdal avec β =0°.

Grandeurs réelles (ou normales) : pn, mn et αn (=20°). Elles sont normalisées ISO et sont
mesurées perpendiculairement à l'hélice.
Les valeurs du module réel mn sont à choisir parmi les valeurs normalisées du module m indiquées
pour les dentures droites.
pn = πmn (en remarquant que pn1 = pn2 = pn)

Grandeurs apparentes (ou tangentielles) : pt, mt et αt ne sont pas normalisées et dépendent de la


valeur de β . Elles sont mesurées dans le plan de rotation de la roue (analogie avec une denture
droite).

tanαn = tanαt.cosβ
mt = mn/cosβ
pt = pn/cosβ= πmt

Entraxe a : il dépend de la valeur de l'angle β . En faisant varier β on peut obtenir n'importe quel
entraxe désiré, ce qui est particulièrement intéressant pour les trains d'engrenages.

a = r1+r2 = ½(d1+d2) = ½mt(Z1+Z2)= ½mn(Z1+Z2)/cosβ

Largeur b : pour des raisons de continuité et de progressivité la largeur b de la roue doit être
supérieure au pas axial px (b ≥ 1,2px est nécessaire ; valeurs usuelles : b ≥ 2px).

Problèmes d'interférence : pour une denture non corrigée, les interférences de taillage pourront
être évitées en utilisant les valeurs indicatives suivantes.

Nombre de dents indicatif évitant les interférences Tableau 6


Nombre maximal de dents Z2 de la roue 2 en fonction de β
Nombre de dents β = 0° β = 5° β = 10° β = 15° β = 20° β = 25° β = 30° β = 35°
du
pignon Z1
8 12
9 12 34
10 12 26 ∞
11 13 23 93 ∞
12 12 16 24 57 ∞
13 16 17 20 27 50 ∞
14 26 27 34 53 207 ∞
15 45 49 69 181 ∞
16 101 121 287 ∞
17 ∞ ∞ ∞

ENGRENAGES DROITS DENTURE HELICOIDALE.doc http://joho.monsite.orange.fr/ 4